Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 12 décembre Notre-Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Hier à 22:33

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Hier à 22:12

» Bx Jean Ruysbroeck : Savoir imiter Jésus dans son humilité
par ami de la Miséricorde Hier à 21:56

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 21:42

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:00

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 18:59

» 11 décembre Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Hier à 01:50

» St Bonaventure : De l'Intercession pleine de sollicitude des Anges
par ami de la Miséricorde Hier à 01:35

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Hier à 01:29

» Avec Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:42

» 10 décembre Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:22

» 10 décembre Translation de la Sainte Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:11

» L'Ave Maria retentit dans la Madeleine...
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 01:58

» La communauté de l'Emmanuel consacrée aux coeurs de Jésus et Marie
par Stefanos Sam 09 Déc 2017, 17:06

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:41

» 9 décembre Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:24

» Le sens de l'Avent pour Saint Charles Borromée
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:15

» le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 16:27

» Réflexions de Saints en cas d'hérésie papale
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:16

» Selon les Saints il est interdit de divorcer
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:10

» 8 décembre L'Immaculée Conception de la Bse Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 02:16

» 8 décembre Saint Romaric de Luxeuil
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 02:05

» Fête de l'Immaculée Conception auprès de Sainte Faustine
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 01:53

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Jeu 07 Déc 2017, 02:06

» 7 décembre Sainte Maria Giuseppa Rossello
par ami de la Miséricorde Jeu 07 Déc 2017, 01:51


Partagez | 
 

 Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fuya
Assidu
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 38
Localisation : france

MessageSujet: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Sam 29 Avr 2006, 10:42

Salut les amis c'est un peu long à lire certe mais trés interessant.....


Les possessions diaboliques : mythe ou réalité


Comment reconnaître un cas de possession ? Peut-on être possédé et en état de grâce ? Que faire devant une possession ? Les pactes avec le démon, ça existe vraiment ? Qui peut faire un exorcisme ? Comment se protéger contre les possessions ?

Ce que dit l’Eglise
L’Eglise affirme que les démons ont vraiment le pouvoir de posséder ou d’obséder les corps des hommes comme celui des objets matériels.

La possession est le phénomène par lequel le démon envahit le corps d’un homme et en prend le contrôle. Les deux éléments fondamentaux de la possession sont :

La présence d’un ou plusieurs démon(s) dans sa victime.
Le commandement « despotique » du démon sur elle.

L’infestation est la présence d’un démon dans un objet matériel.

Les personnes qui souffrent d’une possession sont appelées : énergumènes, obsédés, démoniaques ou possédés.

On a affaire à un exorcisme lorsque l’Église demande, avec son autorité, au nom de Jésus, qu’une personne ou un objet soit protégé contre l’emprise du Malin et soustrait à son empire. Sous sa forme simple, il est pratiqué lors de la célébration du Baptême. L’exorcisme solennel, appelé grand exorcisme, ne peut être pratiqué que par un prêtre et avec la permission de l’Évêque.

Que disent les Evangiles ?
L’Evangile cite de nombreux cas de possessions : il y a par exemple le possédé de Gerasène, que Jésus libère de ses « légions » de démons (Mc 5.1-13) ou le possédé que Jésus exorcise dans la synagogue de Capharnaüm après que ce dernier eut tenté de l’agresser (Mc 1.13-27). Les Evangiles notent que Jésus, pendant sa vie publique, « chassait de nombreux démons » ( Mc 1.34) et que les gens qui assistaient à ces premiers exorcismes étaient stupéfaits « car Jésus avait autorité sur eux » (Lc 4.36).

Jésus envoie ses disciples avec le pouvoir de chasser les démons (Mc 6.7) et précise que certains genres de démons « ne peuvent être chassés que par la prière » (Mt 17.21). Lors des exorcismes pratiqués par Jésus, se révèle clairement sa divinité : les démons le craignent et reconnaissent en lui « le Saint de Dieu » (Lc 4.34).

Son pouvoir d’exorciste lui sera d’ailleurs objecté par ses détracteurs. Certains juifs accusaient en effet Jésus de tenir son pouvoir du démon (Mc 3.22-30). Mais Jésus leur répond habilement en poussant leur raisonnement jusqu’à l’absurde : s’il chassait les démons par un pouvoir démoniaque, cela signifierait que le royaume de Satan est divisé, ce qui n’a aucun sens.

Satan est le protagoniste principal de la mort de Jésus : Jésus avait en effet affirmé que par sa passion, « le prince de ce monde serait jeté dehors » (Jn 12.31). Cet holocauste permettra donc à Jésus de « racheter » l’humanité de ses péchés. Le démon craint cette victoire de Jésus ; il avait même affirmé que « le monde lui appartenait » (Lc 4.6). Satan tente donc de dissuader Jésus (Lc 4.13 ; Mt 16.36-46), et il va simultanément déchaîner sa haine contre le Fils de Dieu : c’est l’heure des ténèbres. Satan pénètre dans le cœur de Judas (Jn 13.27), le « fils de la perdition » (Jn 17.12), qui va livrer Jésus au Sanhédrin avant d’aller se pendre.

Par la Résurrection, Satan est définitivement vaincu, ce qui le place dans une situation extrême : il ne peut se convertir mais connaît sa défaite et est donc désespéré. C’est justement dans ce royaume du désespoir, de la désolation, qu’il essaie d’attirer les hommes. En effet l’homme est la créature préférée de Dieu, et donc celle que Satan hait le plus, et par sa liberté l’homme peut refuser Dieu jusqu’à l’extrême de la condamnation éternelle. C’est là qu’il veut le mener, par cause de sa haine et pour se venger ; et pour cela il ment continuellement à l’homme, lui qui est « menteur et père du mensonge » (Jn 8, 44).

C’est pourquoi Jésus, dans la prière qu’Il nous a laissée, nous invite à demander à Dieu : « Délivre-nous du Mal ». Le catéchisme commente (CEC 2851) : « dans cette demande, le Mal n’est pas une abstraction, mais il désigne une personne, Satan, le Mauvais, l’ange qui s’oppose à Dieu. Le « diable » (dia-bolos) est celui qui « se jette en travers » du dessein de Dieu et de son œuvre de salut accomplie dans le Christ ».

La grandeur de ce combat est représentée en particulier dans le livre de l’Apocalypse de saint Jean : lorsque la victoire sur le « prince de ce monde » (Jn 14, 30) est acquise, celui-ci « se lance à la poursuite de la Femme » (Ap 12, 13), mais il n’a pas de prise sur elle : Marie, la nouvelle Eve, est préservée du péché et de la corruption de la mort. « Alors, furieux de dépit contre la Femme, il s’en va guerroyer contre le reste de ses enfants » (Ap. 12, 17). C’est pourquoi l’Esprit et l’Eglise prient : « viens, Seigneur Jésus » (Ap 22, 17) puisque sa Venue nous délivrera définitivement du Mauvais.

Quels sont les différents genres de possession ?
On peut classifier les cas de possession en quatre groupes, suivant deux critères : le consentement de la personne et son état de grâce. La plupart des cas de possession proviennent de cérémonies occultes : spiritisme et rituels sataniques.

1er cas : La victime est en état de grâce et consent à la possession. C’est un cas assez rare, mais qui est rapporté par certains exorcistes. Il arrive que Dieu donne à certaines âmes la possibilité de souffrir jusque dans leur corps la présence d’un démon pour pouvoir affermir leur désir d’aimer Dieu et de renoncer au péché. On connaît le cas, au XIXème siècle, du Père Surin qui fut possédé par un démon alors même qu’il réalisait un exorcisme ; ses mémoires, en ce sens, ont été très précieuses pour montrer que le démon n’a en fait aucune influence directe sur la volonté de sa victime. Il ne fait que susciter des tentations... Mais il ne faut pas confondre ce cas avec celui des âmes qui s’offrent à Dieu comme « victime d’oblation » pour le salut des âmes (Ste Thérèse de Lisieux, Marthe Robin,...). Il peut aussi arriver dans certains cas que le démon s’en prenne à des personnes avec acharnement à cause du bien qu’ils font au monde : Le saint curé d’Ars et le Padre Pio avaient l’habitude de se battre « physiquement » contre le démon durant des nuits entières. Et il n’était pas rare qu’ils apparaissent le matin tout couverts de contusions... et que dans la journée un grand pécheur vienne se confesser.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 38
Localisation : france

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Sam 29 Avr 2006, 10:42

2ème cas : La victime est en état de grâce, mais ne consent pas à la possession. Ce cas, que l’on trouve dans l’Evangile (le jeune homme possédé depuis l’enfance Mt 17.14-21), est peut-être plus fréquent qu’on ne le pense. Il est difficile à comprendre car il nous semble, à première vue, assez injuste... « Qu’a donc fait cette personne de mal pour mériter une telle souffrance ? ». La foi nous apprend cependant que Dieu n’est pas la cause du mal et qu’il n’accepte un mal que pour en faire sortir un plus grand bien. On a vu en effet des familles entières revenir à la foi et aux sacrements grâce à ce genre d’épreuve. Ce cas se produit rarement, pour ne pas dire jamais, dans les personnes qui ont une profonde vie spirituelle et sacramentelle. Certains exorcistes indiquent que cela peut se passer quand le rituel du baptême a été tronqué du cérémonial d’exorcisme, par négligence ou présomption.

3ème cas : La victime n’est pas en état de grâce, mais n’est pas pour autant consentante à la possession. Il s’agit en fait d’un châtiment de Dieu dû à un enracinement profond dans le péché. Dieu « permet » cette possession à cause de l’endurcissement du cœur de l’homme. Thyrée (De daemoniacis, I pars, ch. 30, n° 9-23) signale principalement les désordres d’infidélité, d’apostasie, d’abus de l’Eucharistie, de blasphème, d’orgueil, les excès de luxure, de paresse, la persécution contre les serviteurs de Dieu, le manque de respect contre les parents, les violences de la colère, le mépris de Dieu et des choses saintes... Il arrive que ces personnes aient eu une certaine vie spirituelle. Mais à force de pécher, de ne pas pratiquer leur foi, l’eau chaude est devenue tiède, puis froide... puis a littéralement gelé. Alors le démon peut très facilement prendre « les commandes » de cette âme, comme il le fit avec le malheureux Judas (Jn 13.27). Dans ce cas, le démon conduit généralement sa victime au désespoir en la forçant à commettre des péchés très graves. La victime reçoit une image tant détestable d’elle-même qu’elle ne peut plus se supporter. Elle tombe dans la schizophrénie et la dépression. Cela s’achève souvent - c’est la victoire du démon - par un suicide. C’est aussi dans cette catégorie que l’on peut classer ceux qui, non baptisés, n’ont jamais eu accès à la vie de grâce.

4ème cas : La victime n’est pas en état de grâce et est pleinement consentante à la possession. Ce cas provient d’un « pacte » établi avec Satan (par exemple, Marthe Robin, une mystique stigmatisée du début du siècle dernier, avait eu la vision d’un enfant allemand, « vendant son âme » au démon en échange de l’extermination du peuple juif). Dans ce cas, le possédé devient complice du démon et reçoit généralement des « dons obscurs » qui lui permettent de multiplier ses forces pour répandre le mal dans le monde. Il y a alors une sorte « d’inversion » de l’ordre de la grâce : le possédé reçoit des pouvoirs et une protection particulière tant que ces derniers peuvent lui être utiles. On raconte ainsi que lors d’un attentat contre Hitler, le führer avait été frappé si violemment par la déflagration que son corps gisait inerte sur le sol : du sang sortait de ses oreilles, il ne respirait plus... à tel point que l’auteur de l’attentat était reparti sans inquiétude chez lui, certain que le tyran était mort. Mais le jour suivant, d’une façon mystérieuse - pour ne pas dire diabolique - Hitler était « ressuscité » et faisait empaler vif le général rebelle devant les yeux de ses propres enfants. Cependant, il ne faut pas croire que le démon devienne l’« ami » de celui qui pactise avec lui, car le diable n’a pas d’ami, il n’a que des victimes. Ceux qui se prêtent à ce triste jeu peuvent avoir un instant l’impression d’avoir gagné l’amitié de Satan. Qu’ils ne se fassent pas d’illusion : le diable les méprise autant que tous les êtres humains, race largement inférieure à sa nature angélique et pourtant préférée du Créateur.

Comment reconnaître un cas de possession ?Le Catéchisme de l’Eglise Catholique rappelle qu’il convient avant tout de bien distinguer les maladies psychiques des véritables cas de possession démoniaque (CEC 1673). Le Rituel romain, quant à lui, au chapitre « De exorcizandis obsessis a daemonio », donne quelques « signes » qui permettent de diagnostiquer les cas de réelle possession diabolique :

Le fait de parler des langues non connues par la victime (le latin, par exemple).

L’esprit de blasphème, d’horreur instinctive ou inconsciente des choses saintes, en particulier la haine contre le Christ et la Sainte Vierge.

La révélation de choses cachées ou futures, sans raison naturelle qui puisse l’expliquer (attention, le démon ne possède pas la connaissance du futur. Mais parce qu’il est de nature angélique, il peut avoir une connaissance « conjoncturelle » beaucoup plus grande que la nôtre.)

L’utilisation d’une force qui dépasse les capacités humaines (la victime peut lever toute seule une charge que plusieurs personnes ne pourraient pas lever.)

Phénomènes d’apesanteur : voler, comme si le possédé avait des ailes ; se maintenir en l’air, sans point d’appui ; marcher sur le plafond, la tête dirigée vers le sol, etc.

Comment libérer quelqu’un d’une possession démoniaque ?
L’exorcisme vise à expulser les démons ou à libérer de l’emprise démoniaque et cela par l’autorité spirituelle que Jésus a confiée à son Église (CEC n° 1673). L’Eglise demande beaucoup de prudence à cause de la délicatesse et de la gravité du problème. L’exorcisme solennel, appelé " grand exorcisme ", ne peut être pratiqué que par un prêtre et avec la permission de l’évêque. Il faut y procéder avec prudence, en observant strictement les règles établies par l’Église. Le Code de Droit Canon précise que le prêtre qui reçoit la licence de pratiquer l’exorcisme doit être doté de piété, de sagesse, de prudence et d’intégrité de vie (Can 1172). Il convient donc à l’exorciste de discerner s’il s’agit d’une maladie psychique ou d’une véritable possession. Ensuite, il faut distinguer les cas aptes à l’exorcisme (Le 1er et le 4ème cas ne conviennent pas, car ils découlent d’un consentement libre à la possession du démon : ils ne peuvent donc être annulés que par une décision personnelle exprimée à travers un profond repentir et une confession sacramentelle.) Dans tous les cas, l’exorcisme n’est vraiment efficace que s’il est suivi par une décision personnelle de renoncer à Satan (promesse du baptême) et par un retour aux sacrements. Sinon, la possession risque de revenir, et d’être encore pire que la précédente (Cf. Mt 12.43-45)

Le prêtre qui procède à l’exorcisme (ainsi que les personnes qui retiennent le possédé pendant l’exorcisme) doivent être eux-mêmes en état de grâce, avoir une profonde vie intérieure, et ne pas avoir dans le passé été possédés ou très affectés par le péché. L’exorcisme ne convient pas aux personnes émotives, ni aux personnes colériques. Sachant que les démons sont, à l’égal de leur chef, les « pères du mensonges », l’exorciste doit posséder une très grande humilité pour ne pas être affecté par les insultes du démon.

Jean-Paul II, exorcisteOn raconte de nombreux cas d’exorcisme pratiqué par Jean-Paul II. En voici un parmi d’autres, raconté par le photographe officiel du Pape, Arturo Mari :

Citation :
Je me souviens que durant une audience générale ils ont fait venir une fille, très particulière. À un moment de l’audience, elle s’est mise à hurler. Sa voix n’était pas humaine, elle ressemblait à celle d’une bête ou, plus exactement, elle semblait venir d’outre-tombe. La jeune fille prononçait des paroles très violentes, imprégnées de colère et de haine. Le vice gouverneur, Monsignore Danzi, est descendu, il a cherché à lui parler mais sans aucun effet. Aussi la fille se déchaînait-elle encore davantage, elle criait des paroles encore plus vulgaires, offensives. Après l’audience, le Saint Père a commencé à recevoir les invités, puis il est monté sur la papamobile et est parti pour rentrer au Saint Siège. À la hauteur de l’Arc des Cloches, il y avait la fille, parce que justement on l’avait placée là contre le mur de la basilique. C’était une jeune fille de 20-22 ans, mince, mais elle avait tant de force que six fonctionnaires de l’antichambre, appelés habituellement ’sediari’, jeunes gens robustes, n’arrivaient pas à la maintenir immobile. Elle avait une force inconcevable, surhumaine. Quand ils ont dit au pape ce qui se passait, le Saint Père a fait arrêter la voiture, il est descendu et à ce moment s’est passé le ’pandémonium’. La jeune fille s’est mise à crier : « va-t’en vieil estropié ! Maudit !... » et de sa bouche, sortait une salive verdâtre, foncée. Son visage n’était pas humain. Les jeunes gens qui la retenaient étaient tout en sueur, ils n’arrivaient pas à la maintenir immobile. À ce moment, la jeune fille n’avait pas visage humain. Sa force non plus ne pouvait être humaine. Le Saint Père s’est approché, il a fait le signe de croix et a commencé à prier en latin. J’étais à une certaine distance, je n’entendais pas les paroles du Pape, en revanche j’entendais très distinctement la jeune fille qui continuait à crier : « Vieil estropié, tu es malade ! » À un certain moment, pendant que le Pape priait, la voix de la jeune fille s’est atténuée, est devenue presque une lamentation : « Mais tu sais que je ne peux rien contre toi. Je ne peux rien, tu es trop fort, trop fort ». Le Saint Père, priant, a mis la main sur sa tête et alors on a entendu un cri, comme arraché du ventre. Le Pape l’a bénie, l’a touchée de nouveau. La voix de la jeune fille était encore plus faible, elle répétait : ’ça suffit, maudit’, et après environ 20 minutes elle s’est tue. Puis elle s’est affaissée et son visage a repris sa physionomie normale, mais elle était littéralement trempée de sueur. Après cela, elle a ouvert les yeux et a regardé le Pape. Le Saint Père l’a caressée, bénie, et ensuite il est parti. J’étais stupéfait, bouleversé. Des phrases contre le Pape, du ton de la voix, inhumain, et surtout de la simplicité de l’intervention de Jean Paul II.
(SOURCES : Catéchisme de l’Eglise Catholique n°1673
Revenir en haut Aller en bas
Frank
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1027

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Sam 29 Avr 2006, 15:26

merci Morgane
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Dim 30 Avr 2006, 15:42

Merci, Morgane, pour ces informations fort intéressantes.

Ce que j'ignorais complètement (en dehors du fait bien connu des vexations causés par le démon à certains grands mystiques comme Marthe Robin, le curé d'Ars et bien d'autres qui n'ont, bien entendu, rien à voir avec de véritables possessions) c'est qu'il puisse exister des cas de possession consentie par des personnes en état de grâce!!!
Ce fait qui va à l'encontre des idées reçues est assez étonnant.

Bien amicalement

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
avatar

Nombre de messages : 741
Age : 38
Localisation : france

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Dim 30 Avr 2006, 17:08

oui ce cas est étonnant, je le voit comme une victime expiatoire
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Dim 30 Avr 2006, 18:19

Il y en a beaucoup de fameux et fameuses, Morgane, dans notre Eglise, par exemple la jeune allemande Anneliese, qui fut réellement une victime expiatoire ayant défrayé la chronique dans les années 70.
Elle fut possédée par une armée de démon, véritable Lieutenants de la garde rapporchée de Lucifer. Il semble d'ailleurs que depuis 30 à 50 ans, des démons plus "costauds" qu'auparavant, plus difficiles à déloger, viennent prendre leurs aises sur notre terre. Est-ce signe de ces temps de fin, est-ce dû au fait qu'ils ont quartier libre par l'ignorance voulue, délibérée de tant et tant de personnes?

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
princharming
Assidu


Nombre de messages : 657
Localisation : Ville-Marie (Québec)

MessageSujet: Démon   Lun 01 Mai 2006, 10:48

Salut Christian,

Selon l'apparition de La Salette (1846), Les démons ont été relachés de l'enfer:

La Salette

19 septembre 1846




Mélanie, ce que je vais vous dire maintenant ne sera pas toujours secret, vous pourrez le publier en 1858.


Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les Saints Mystères, par l'amour de l'argent, l'amour de l'honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d'impureté.
Oui, les prêtres demandent vengeance, et la vengeance est suspendue sur leurs têtes. Malheur aux prêtres et aux personnes consacrées à Dieu, lesquelles, par leurs infidélités et leur mauvaise vie, crucifient de nouveau mon Fils !
Les péchés des personnes consacrées à Dieu crient vers le Ciel et appellent vengeance, et voilà que la vengeance est à leur porte, car il ne se trouve plus personne pour implorer miséricorde et pardon pour le peuple ; il n'y a plus d'âmes généreuses, il n'y a plus personne digne d'offrir la Victime sans tache à l'Eternel en faveur du Monde.
Dieu va frapper d'une manière sans exemple.
Malheur aux habitants de la Terre ! Dieu va épuiser sa colère, et personne ne pourra se soustraire à tant de maux réunis.
Les chefs, les conducteurs du peuple de Dieu ont négligé la prière et la pénitence, et le Démon a obscurci leurs intelligences ; ils sont devenus ces étoiles errantes que le vieux Diable traînera avec sa queue pour les faire périr.
Dieu permettra au vieux serpent de mettre des divisions parmi les régnants, dans toutes les sociétés et dans toutes les familles ; on souffrira des peines physiques et morales : Dieu abandonnera les hommes à eux-mêmes et enverra des châtiments qui se succéderont pendant plus de trente-cinq ans.
La société est à la veille des fléaux les plus terribles et des plus grands événements ; on doit s'attendre à être gouverné par une verge de fer et à boire le calice de la colère divine.


Que le Vicaire de mon Fils, le Souverain Pontife Pie IX, ne sorte plus de Rome après l'année 1859 ; mais qu'il soit ferme et généreux, qu'il combatte avec les armes de la foi et de l'amour ;
je serai avec lui.
Qu'il se méfie de Napoléon III; son cœur est double, et quand il voudra être à la fois pape et empereur, bientôt Dieu se retirera de lui : il est cet aigle qui, voulant toujours s'élever, tombera sur l'épée dont il voulait se servir pour obliger les peuples à se faire élever.


L'Italie sera punie de son ambition en voulant secouer le joug du Seigneur des Seigneurs ; aussi elle sera livrée à la guerre, le sang coulera de tous les côtés ; les églises seront fermées ou profanées.
Les prêtres, les religieux seront chassés ; on les fera mourir, et mourir d'une mort cruelle. Plusieurs abandonneront la foi, et le nombre des prêtres et des religieux qui se sépareront de la vraie religion, sera grand ; parmi ces personnes, il se trouvera même des évêques.
Que le Pape se tienne en garde contre les faiseurs de miracle, car le temps est venu où les prodiges les plus étonnants auront lieu sur la Terre et dans les airs.
En l'année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'Enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu ; ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière, ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges ; plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d'âmes.


Les mauvais livres abonderont sur la Terre et les Esprits des Ténèbres répandront partout un relâchement universel pour tout ce qui regarde le service de Dieu ; ils auront un très grand pouvoir sur la nature ; il y aura des Eglises pour servir ces Esprits. Des personnes seront transportées d'un lieu à un autre par ces Esprits mauvais, et même des prêtres, parce qu'ils ne seront pas conduits par le bon esprit de l'Evangile, qui est un esprit d'humilité, de charité et de zèle pour la gloire de Dieu.

On fera ressusciter des morts et des justes (c'est-à-dire que ces morts prendront la figure des âmes justes qui avaient vécu sur la Terre afin de mieux séduire les hommes ; ces soi-disant morts ressuscités, qui ne seront autre chose que le Démon sous ces figures, prêcheront un autre Evangile contraire à celui du vrai Jésus-Christ, niant l'existence du Ciel, soit encore, les âmes des damnés. Toutes ces âmes paraîtront comme unies à leurs corps).


Il y aura en tous lieux des prodiges extraordinaires, parce que la vraie foi s'est éteinte et que la fausse lumière éclaire le Monde.


Malheur aux Princes de l'Eglise qui ne seront occupés qu'à entasser richesses sur richesses, qu'à sauvegarder leur autorité et à dominer avec orgueil ! Le Vicaire de mon Fils aura beaucoup à souffrir, parce que pour un temps, l'Eglise sera livrée à de grandes persécutions : ce sera le temps des Ténèbres ; l'Eglise aura une crise affreuse.
La sainte foi de Dieu étant oubliée, chaque individu voudra se guider par lui-même et être supérieur à ses semblables.
On abolira les pouvoirs civils et ecclésiastiques, tout ordre et toute justice seront foulés aux pieds ;on ne verra qu'homicide, haine, jalousie, mensonge et discorde, sans amour pour la patrie ni pour la famille.
Le Saint Père souffrira beaucoup. Je serai avec lui jusqu'à la fin pour recevoir son sacrifice.
Les méchants attenteront plusieurs fois à sa vie sans pouvoir nuire à ses jours ; mais ni lui, ni son successeur… ne verra le triomphe de l'Eglise de Dieu.
Dans l'année 1865, on verra l'abomination dans les lieux saints ; dans les couvents, les fleurs de l'Eglise seront putréfiées et le Démon se rendra comme le roi des cœurs.
Que ceux qui sont à la tête des communautés religieuses se tiennent en garde pour les personnes qu'ils doivent recevoir, parce que le Démon usera de toute sa malice pour introduire dans les ordres religieux des personnes adonnées au péché, car les désordres et l'amour des plaisirs charnels seront répandus par toute la Terre.



Evénements prochains
La France, l'Italie, l'Espagne et l'Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l'Italien avec l'Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable.
Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France, ni de l'Italie parce que l'Evangile de Jésus-Christ n'est plus connu.
Les méchants déploieront toute leur malice ; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons.
Au premier coup de son épée foudroyante, les montagnes et la nature entière trembleront d'épouvante, parce que les désordres et les crimes des hommes percent la voûte des Cieux.
Paris sera brûlée et Marseille engloutie ; plusieurs grandes villes seront ébranlées et englouties par des tremblements de terre ; on croira que tout est perdu ; on ne verra qu'homicide, on n'entendra que bruits d'armes et que blasphèmes. Les justes souffriront beaucoup ; leurs prières, leur pénitence et leurs larmes monteront jusqu'au Ciel, et tout le peuple de Dieu demandera pardon et miséricorde, et demandera mon aide et mon intercession.
Alors, Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges que tous ses ennemis soient mis à mort.


Tout à coup, les persécuteurs de l'Eglise de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront, et la Terre deviendra comme un désert.
Alors se fera la paix, la réconciliation de Dieu avec les hommes ; Jésus-Christ sera servi, adoré et glorifié ; la charité fleurira partout.
Les nouveaux rois seront le bras droit de la Sainte Eglise, qui sera forte, humble, pieuse, pauvre, zélée et imitatrice des vertus de Jésus-Christ.
L'Evangile sera prêché partout, et les hommes feront de grands progrès dans la foi, parce qu'il y aura unité parmi les ouvriers de Jésus-Christ et que les hommes vivront dans la crainte de Dieu.
Cette paix parmi les hommes ne sera pas longue : vingt-cinq ans d'abondantes récoltes leur feront oublier que les péchés des hommes sont cause de toutes les peines qui arrivent sur la Terre.






Evénements lointains

Un avant-coureur de l'Antéchrist, avec ses troupes de plusieurs nations combattra contre le vrai Christ, le seul Sauveur du Monde ; il répandra beaucoup de sang et voudra anéantir le culte de Dieu pour se faire regarder comme un dieu. La Terre sera frappée de toutes sortes de plaies (outre la peste et la famine qui seront générales) ; il y aura des guerres jusqu'à la dernière guerre qui sera alors faite par les dix rois de l'Antéchrist, lesquels rois auront tous un même dessein et seront les seuls qui gouverneront le Monde.
Avant que ceci arrive, il y aura une espèce de fausse paix dans le Monde ; on ne pensera qu'à se divertir ; les méchants se livreront à toutes sortes de péchés ; mais les enfants de la Sainte Eglise, les enfants de la foi, mes vrais imitateurs, croîtront dans l'amour de Dieu et dans les vertus qui me sont les plus chères.
Heureuses les âmes humbles, conduites par l'Esprit Saint ! Je combattrai avec elles jusqu'à ce qu'elles arrivent à la plénitude de l'âge.
La nature demande vengeance pour les hommes et elle frémit d'épouvante dans l'attente de ce qui doit arriver à la Terre souillée de crimes.
Tremblez, Terre, et vous qui faites profession de servir Jésus-Christ, et qui au-dedans vous adorez vous-mêmes ; tremblez, car Dieu va vous livrer à son ennemi parce que les lieux saints sont dans la corruption : beaucoup de couvents ne sont plus les maisons de Dieu, mais les pâturages d'Asmodée et des siens.
Ce sera pendant ce temps que naîtra l'Antéchrist, d'une religieuse hébraïque, d'une fausse vierge qui aura communication avec le vieux serpent, le maître de l'impureté ; son père sera évêque. En naissant, il vomira des blasphèmes, il aura des dents ; en un mot ce sera le Diable incarné ; il poussera des cris effrayants, il fera des prodiges, il ne se nourrira que d'impuretés.
Il aura des frères qui, quoiqu'ils ne soient pas comme lui des démons incarnés, seront des enfants de mal ; à douze ans, ils se feront remarquer par leurs vaillantes victoires qu'ils remporteront ; bientôt, ils seront chacun à la tête des armées, assistés par des légions de l'Enfer.


Les saisons seront changées, la terre ne produira que de mauvais fruits, les astres perdront leurs mouvements réguliers, la lune ne reflétera qu'une faible lumière rougeâtre ; l'eau et le feu donneront au globe de la Terre des mouvements convulsifs et d'horribles tremblements de terre qui feront engloutir des montagnes, des villes…


Rome perdra sa foi et deviendra le siège de l'Antéchrist.
Les démons de l'air avec l'Antéchrist feront de grands prodiges sur la terre et dans les airs et les hommes se pervertiront de plus en plus.


Dieu aura soin de ses fidèles serviteurs et des hommes de bonne volonté ; l'Evangile sera prêché partout ; tous les peuples et toutes les nations auront connaissance de la vérité !
J'adresse un pressant appel à la Terre ; j'appelle les vrais disciples de Dieu vivant et régnant dans les Cieux ; j'appelle les vrais imitateurs du Christ fait homme, le seul et vrai Sauveur des hommes ; j'appelle mes enfants, mes vrais dévots, ceux qui se sont donnés à moi pour que je les conduise à mon divin Fils, ceux que je porte pour ainsi dire dans mes bras, ceux qui ont vécu de mon Esprit.
Il est temps qu'ils sortent et viennent éclairer la Terre. Allez et montrez-vous comme mes enfants chéris ; je suis avec vous et en vous, pourvu que votre foi soit la lumière qui vous éclaire dans ces jours de malheur. Que votre zèle vous rende comme des affamés pour la gloire et l'honneur de Jésus-Christ.
Combattez, enfants de lumière, vous, petit nombre qui y voyez, car voici le temps des temps, la fin des fins.
L'Eglise sera éclipsée, le Monde sera dans la consternation. Mais voilà Enoch et Elie remplis de l'Esprit de Dieu ; ils prêcheront avec la force de Dieu et les hommes de bonne volonté croiront en Dieu et beaucoup d'âmes seront consolées ; ils feront de grands progrès par la vertu du Saint-Esprit et condamneront les erreurs diaboliques de l'Antéchrist.
Malheur aux habitants de la Terre ! Il y aura des guerres sanglantes et des famines, des pestes et des maladies contagieuses ; il y aura des pluies d'une grêle effroyable d'animaux ; des tonnerres qui ébranleront des villes ; des tremblements de terre qui engloutiront des pays ; on entendra des voix dans les airs ; les hommes se battront la tête contre les murailles ; ils appelleront la mort, et, d'un autre côté, la mort sera leur supplice : le sang coulera de tous côtés.






Qui pourra vaincre, si Dieu ne diminue le temps de l'épreuve ?
Par le sang, les larmes et les prières des Justes, Dieu se laissera fléchir ; Enoch et Elie seront mis à mort ; Rome, païenne, disparaîtra ; le feu du Ciel tombera et consumera trois villes ; tout l'univers sera frappé de terreur, et beaucoup se laisseront séduire parce qu'ils n'ont pas adoré le vrai Christ vivant parmi eux.

Il est temps : le soleil s'obscurcit, la foi seule vivra.
Voici le temps : l'abîme s'ouvre.

Voici le roi des rois des Ténèbres,
voici la Bête avec ses sujets se disant le Sauveur du Monde. Il s'élèvera avec orgueil dans les airs pour aller jusqu'au Ciel. Il sera étouffé par le souffle de Saint Michel Archange. Il tombera, et la Terre qui depuis trois jours sera en de continuelles évolutions, ouvrira son sein plein de feu ; il sera plongé pour jamais avec tous les siens dans les gouffres éternels de l'Enfer.
Alors, l'eau et le feu purifieront la Terre et consumeront toutes les œuvres de l'orgueil de l'homme… et tout sera renouvelé.

Dieu sera servi et glorifié.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 11:00

Merci chère princharming de nous le rappeler

et précisons que ceci "En l'année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'Enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu ; ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière, ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges ; plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d'âmes.", a été repoussé de 100 ans, suite à la vision en extase du Pape Léon XIII, et donc qu'il faut y lire l'année 1964 et la suite.
Cela correspond très exactement d'ailleurs à Vatican II, totalement détourné de son but originel, et toute cette description correspond en tous points à ce que nous avons vécu (et vivons encore) dans notre Eglise et dans ce monde.

Pour une fois qu'une telle prophétie est vérifiable et vérifiée, nous n'allons pas omettre de le souligner très fortement, car alors tout le reste de ce que tu viens de nous copier, arrive et doit arriver.

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
princharming
Assidu


Nombre de messages : 657
Localisation : Ville-Marie (Québec)

MessageSujet: 1964   Lun 01 Mai 2006, 11:28

Bonjour Christian,

1964 correspond aussi à la "British Invasion", l'invasion du Rock britannique en Amérique du Nord avec les Beatles, les Rolling Stones et les autres groupes de musique sataniques. Cette invasion a pavée la voie à Mai 1968 qui n'est rien d'autre que la 5e Révolution satanique, L'ALIÉNATION.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 11:38

Oui, tu as bien raison. C'est donc bien, le début de toue l'infestation de notre monde, de l'inversion de toutes les valeurs, et de la décadence à grandes enjambées, qui aboutissent à ce que nous vivons aujourd'hui, où notre France, le Royaume de Marie, est devenue terre de la secte satanique (Islam). La Chétienté française est donc bien à terre (sans guerre mondiale) et pratqiue ces guerres civiles larvées (entre autre banlieues) que nous connaissans depuis novembre 2005, en France et dans le monde entier.
Et si cette Ségolène-Marie Royale était élue en 2007 (démon rose qui s'affuble du doux prénom de Marie), ce seraient donc les faux royalistes, au pouvoir en 2007, ceux annoncés par M J Jahenny!! pure hypothèse, mais qui dans ses développements peut tenir la route (déjà toute la presse étique les fidèles de Ségolène Royale de Royaliste, comme nous avons eu les Jospinistes et consorts).

qu'en penses-tu?
Cela tient-il la route?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
alain
Habitué
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 50
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 12:14

On peut soulever la question de l'immutabilité du destin...Pouvons-nous changer quelque chose à ces prophéties? Je ne pense pas.Mais nous pouvons seulement accomplir ce que Dieu nous demande aujourd'hui...Par le sacrifice et la prière on peut "retenir" la colère de Dieu pour un temps mais la Sainte Vierge nous dit que la "coupe est débordante"..."toute faute mérite une peine" nous dit Saint-Thomas.La justice de Dieu l'exige.Dieu est patient.Sa miséricorde est grande, mais Il dit aussi"convertissez-vous sinon vous périrez tous"...Souffrons avec patience la coupe qui nous est présentée...
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 12:22

Vous avez raison, bien entendu, Alain, nous ne pouvons qu'amoindrir le Châtiment pour beaucoup et non le supprimer; c'est le sens donné à Garabandal.
Mais tout ceci, n'est pas du futur, c'est notre présent, après avoir été notre passé et celui de nos devanciers. Je veux dire que le temps eschatologique ne fonctionnant pas comme le nôtre (qui est perverti), il s'accomplit sur plusieurs générations.

Qu'en pensez-vous?
aamitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
alain
Habitué
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 50
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 12:28

Oui la prédestination est un grand mystère...beaucoup sont tombés dans l'hérésie...À cause du mystère du libre-arbitre (volonté propre).Plusieurs l'ont exalté.Mais Saint-Thomas nous dit que le libre arbitre est inclus dans la prédestination.Et aussi que Dieu seul meut la volonté.Donc,de ce point de vue,les choses futures sont prédestinées par Dieu mais pour l'homme,cela semble relevé du libre-arbitre...(somme théologique)
Revenir en haut Aller en bas
alain
Habitué
avatar

Nombre de messages : 44
Age : 50
Localisation : Montréal

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 12:34

C'est mon sujet favori que la prédestination! Le danger de voir tout prédestiné est de tomber dans un fatalisme où il ne sert à rien de combattre.C'est dangereux...Mais Jésus nous exorte "celui qui perséverera jusqu'à la fin,celui-là sera sauvé".Demandons la persévérance finale car elle n'est pas donnée.On doit la demander...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 12:37

Bonjour Christian et Princharming,

christian a écrit:
Merci chère princharming de nous le rappeler

et précisons que ceci "En l'année 1864, Lucifer avec un grand nombre de démons seront détachés de l'Enfer : ils aboliront la foi peu à peu et même dans les personnes consacrées à Dieu ; ils les aveugleront d'une telle manière, qu'à moins d'une grâce particulière, ces personnes prendront l'esprit de ces mauvais anges ; plusieurs maisons religieuses perdront entièrement la foi et perdront beaucoup d'âmes.", a été repoussé de 100 ans, suite à la vision en extase du Pape Léon XIII, et donc qu'il faut y lire l'année 1964 et la suite.
Cela correspond très exactement d'ailleurs à Vatican II, totalement détourné de son but originel, et toute cette description correspond en tous points à ce que nous avons vécu (et vivons encore) dans notre Eglise et dans ce monde.

Pour une fois qu'une telle prophétie est vérifiable et vérifiée, nous n'allons pas omettre de le souligner très fortement, car alors tout le reste de ce que tu viens de nous copier, arrive et doit arriver.

amitiés
Christian

Absolument, cher Christian!

Soit dit en passant qu'hier correspondait très précisément au 40 ème anniversaire de l'ouverture de l'ère satanique initiée par La Vey le 30 avril 1966. Depuis environ une quarantaine d'années, il semblerait qu'un grand nombre de démons soient particulièrement actifs sur nôtre pauvre terre et que nous sommes engagés depuis de façon plus intense dans la guerre spirituelle que livrent les forces du mal à l'humanité depuis la chute d'Adam.
Ceci confirme donc bien cela :

"[/i]Le Satanisme porte son nom depuis peu et c'est principalement dû à Anton Szandor LaVey, le premier grand prêtre de Satan. En 1966, LaVey déclara l'an 1 de l'ère satanique. Le 30 avril, à la fête de Walpurgisnacht, qui est en passant une ancienne fête celtique, LaVey créa l'Église de Satan "Church of Satan", et en 1969, il sortit la première Bible satanique. Nombres d'ouvrages ont été publiés par LaVey, dont La Sorcière complète "The Compleat Witch" (1970), Les Rituels sataniques "The Satanic Rituals" (1972) et Le Cahier de notes du Démon "The Devil's Notebook" (1972).
[/i]

(extait du lien) :http://www.bethel-fr.com/afficher_texte.php?id=287.1

Amitiés à tous

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 13:00

Cher Philippe

Citation :
Le Satanisme porte son nom depuis peu et c'est principalement dû à Anton Szandor LaVey, le premier grand prêtre de Satan. En 1966, LaVey déclara l'an 1 de l'ère satanique. Le 30 avril, à la fête de Walpurgisnacht, qui est en passant une ancienne fête celtique, LaVey créa l'Église de Satan "Church of Satan", et en 1969, il sortit la première Bible satanique. Nombres d'ouvrages ont été publiés par LaVey, dont La Sorcière complète "The Compleat Witch" (1970), Les Rituels sataniques "The Satanic Rituals" (1972) et Le Cahier de notes du Démon "The Devil's Notebook" (1972).
Je viens de lire ton lien, c'est plus qu'effrayant c'est vraiment affraid affraid affraid affraid affraid affraid
Mais comment être certain que ce qu'il y est dit est bien la vérité?
D'autre part (tu vas penser que je suis ignare, mais c'est vrai) je ne connaissais pas du tout ce A.S.Lavey!! as-tu plus d'éléments sur lui et ce mouvement de fond? Surtout aujourd'hui?
PS: les dates 1966 et 1969 ne sont pas innocentes

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 14:07

Cher Christian,

A vrai dire je n'en sais pas plus que toi sur ce sinistre personnage de La Vey. Je savais simplement, sans plus, que le 30 avril était une fête satanique au même titre que Halloween (31 octobre). Alors, par curiosité, j'ai effectué quelques recherches sur internet en tapant "30 avril" et "satanisme" et ce que j'y ai trouvé est effrayant!!! Tu tombes sur des sites carrément sataniques que je n'ai pas eu le courage de lire entièrement. Celui que j'ai mis en lien, à titre d'information afin de corroborrer la partie du message de La Salette qui évoque cela est ce que j'y ai trouvé de plus fréquentable.
Est ce vrai? Personnellement, j'aurais plutôt tendance à penser qu'"il n'y a pas de fumée (satanique) sans feu (de l'enfer)" si j'ose cette expression mais n'ai pas trop envie d'approfondir ce sujet si ce n'est pour une meilleure prise de conscience des causes spirituelles du Mal qui sévit dans le monde actuel (on déplore les effets sans toujours en connaître ou reconnaître les causes profondes), cela uniquement dans le but de nous rapprocher davantage du coeur de Dieu afin de mieux Le servir .

En union de prières

Avec toute mon amitié

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 14:32

Cher Philippe

Je viens de trouver ceci: http://www.churchofsatan.com/Pages/Fearedfr.html

suite à ton post, et de lire. C'est suffisant, bien entendu. Mais le surprenant est qu'ils arrivent à se donner une image de normalité, de sainteté, presque "on leur donnerait le bon dieu sans confession". C'est incroyable ce genre de contre pétrie, de falsification des choses, de retournements et de renversement de tout. On comprend mieux, ainsi comment le monde entier pourra se laisser berner et posséder par ce genre de discours. Aussi, ce genre d'article, est tout de même inréressant.; d'autant plus que l'on y retrouve pour beaucoup, la ligne directrice de ces "Fr. trois points".

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 15:40

C'est vrai , Christian, cette analogie du satanisme avec la franc-maçonnerie.
Après avoir lu cet article comment pourrait on avoir l'ombre d'un doute là-dessus? On y retrouve en effet, exactement le même genre de discours, la même façon d'inverser les valeurs et maintenant, comme tu dis, ce qui est le plus surprenant, ils osent s'afficher au grand jour sans vergogne, ce qui, il y a seulement quelques années aurait été impensable.
C'est, je crois, le curé d'Ars qui disait que si on laissait pendant 20 ans une paroisse sans prêtre, les gens finiraient par adorer le diable, eh bien c'est exactement ce qui est entrain d'arriver non pas au niveau d'une paroisse mais de façon généralisée!!!

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 17:02

Oui, Philippe, c'est bien le curé d'Ars, il disait même, que dans bon nombre de villes, Satan n'avait même plus besoin d'y placer ses démons, les gens faisaient son travail tout seuls. affraid
Alors ..... !!!! Mr. Green Mr. Green aujourd'hui ??????????????

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2873

MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 17:05

Bonjour à tous,

Merci pour ces informations très intéressantes mais oh combien tristes et terrifiantes.

En voici encore une :

Citation :
Quand la FNAC fait la promotion du satanisme

Alors que l'on constate une "progression sensible" du satanisme en France et de ses dérives, avec par exemple une hausse des profanations et agressions envers les catholiques (voir les incendies de chapelles en Bretagne), on ne s'étonnera pas de trouver en vente libre dans les librairies françaises la bible satanique de Anton LaVey ancien responsable et fondateur de l'église de satan...
Ainsi il n'y a rien de plus facile que de se procurer ce torchon antichrétien pour ados en mal de vivre à la fnac...

Source : voxgalliae
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   Lun 01 Mai 2006, 17:53

Merci Léodia

Quant on parle du loup ! affraid L'auteur de ce torchon est justement celui de l'article que nous a mis Philippe en premier.

Christian
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les possessions diaboliques : mythe ou réalité ?
» Aurora avion secret mythe ou réalité?
» (1974) Les OVNIs Mythe ou Réalité J Allen Hynek
» Les OVNI, mythe ou réalité ? Université populaire du bassin d'Arcachon
» Les 10% d'utilisation de notre cerveau, mythe ou réalité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: