Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Considérations du Saint Curé d'Ars sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Hier à 23:32

» 22 novembre Sainte Cécile de Rome
par ami de la Miséricorde Hier à 23:19

» 22 novembre Saints Philémon et Apphia
par ami de la Miséricorde Hier à 23:06

» Le manuscrit du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Hier à 22:55

» Purgatoire dans le Nouveau Testament St Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Hier à 22:43

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:36

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:55

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Hier à 18:54

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 18:54

» 21 novembre Présentation de la Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Hier à 02:13

» 21 novembre Saint Dimitri de Rostov
par ami de la Miséricorde Hier à 02:02

» Dieu contre Satan, le combat final
par ami de la Miséricorde Hier à 01:48

» Prophétie de Saint Jean Paul II
par ami de la Miséricorde Hier à 01:16

» 20 novembre Vénérable Agnelo de Souza
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov 2017, 00:37

» 20 novembre Saint Grégoire le Décapolite
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov 2017, 00:19

» Considérations de Saint Ephrem sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Lun 20 Nov 2017, 00:07

» Saint Bernard de Clairvaux sur les Fins dernières
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017, 23:46

» 19 novembre Saint Philarète de Moscou
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017, 01:33

» 19 novembre Saint Abdias Prophète
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017, 01:12

» 19 novembre Saint Raphaël Kalinowski
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017, 00:50

» Considérations de Saint Prosper d'Aquitaine sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Dim 19 Nov 2017, 00:35

» A propos du Purgatoire de Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov 2017, 00:48

» Acte d'acceptation de la mort avec indulgence plénière
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov 2017, 00:13

» 18 novembre Sainte Rose-Philippine Duchesne
par ami de la Miséricorde Sam 18 Nov 2017, 00:02

» 18 novembre Saint Odon de Cluny
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 23:47


Partagez | 
 

 2 janvier Sts Basile le Grand et St Gregoire de Nazianze

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Assidu
avatar

Nombre de messages : 6668

MessageSujet: 2 janvier Sts Basile le Grand et St Gregoire de Nazianze   Sam 02 Jan 2016, 11:58


Saint Basile de Césarée (Le Grand)

HOMÉLIE SUR CE SUJET : Que Dieu n'est pas auteur du mal.

SOMMAIRE.

APRÈS l'explication de plusieurs passages des Psaumes, l'orateur montre que celui qui fait Dieu auteur du mal, approche beaucoup de celui qui nie absolument son existence. Il prouve que Dieu n'est pas auteur du u,al, parce que bien des choses, que nous regardons comme des maux , ne sont pas des maux , mais sont une suite de notre nature, ou nous sont envoyées par Dieu pour nous éprouver ou nous punir. Il se fait des objections tirées de plusieurs passages de l'Écriture qu'il explique. Le péché est le seul mal véritable; il ne vient pas de Dieu , mais de notre volonté propre, du mauvais usage que nous taisons de notre libre arbitre. Il fait voir comment le vrai mal , le péché est entré dans le monde; dans quel état Adam avait été créé , et comment il a été déchu de cet état. Mais pourquoi Dieu ne nous a-t-il pas faits impeccables? St. Basile répond solidement à cette question. Une très–longue dissertation sur le démon termine cette homélie : on y voit cousinent cet esprit de malice est tombé, et comment il cherche à nous entraîner dans sa chute.
PLUSIEURS sortes d'instructions nous sont données par David , ce divin psalmiste , ce digne organe de l'Esprit-Saint qui opéron en lui. Tantôt le prophète nous rapportant ses propres malheurs et le cocuage avec lequel il a supporte ses disgrâces nous laisse, par son exemple, une excellente leçon de patience, comme lorsqu'il dit : Seigneur pourquoi ceux qui me persécutent se sont-ils multipliés ( Ps. 3. 1. ) ? Tantôt il célèbre la bonté de Dieu et la promptitude du secours qu'il accorde à ceux qui le cherchent avec droiture.  Le Dieu , dit-il , qui est le principe de ma justice , m'a exaucé au moment où je l'invoquais (Ps. 4. 1. ) , paroles conformes à ces autres du prophète Isaïe : Lorsque vous parlerez encore , il vous dira : Me voici (Is. 58. q. ) ; c'est-à-dire, vous n'aurez pas encore cessé de l'invoquer, et il aura exaucé votre demande. Ensuite, adressant à Dieu des prières, il nous apprend comment des pécheurs doivent l'apaiser : Seigneur , dit-il , ne me reprenez pas dans votre fureur , et ne me punissez pas dans votre colère  (Ps. 6. 1.). Dans le douzième psaume, après s'être étendu sur une épreuve par où il avait passé, en disant: Jusques à quand, Seigneur, m'oublierez-vous ? sera-ce pour toujours (Ps. 12. 1.) ? après nous avoir appris dans tout le psaume à ne pas nous laisser abattre par les afflictions , mais à attendre la bonté de Dieu, et à nous convaincre que c'est par des vues de sagesse qu'il nous livre aux afflictions , mesurant à chacun les épreuves en proportion de sa foi ; après donc qu'il a dit : Jusques à quand , Seigneur , m'oublierez-vous ? sera-ce pour toujours ? jusques à quand détournerez-vous de moi votre face? il passe aussitôt à la perversité des impies : et qu'en dit-il ? Lorsqu'ils éprouvent dans la vie quelque contre-temps , trop faibles pour supporter les événements fâcheux, ils doutent et sont incertains s'il est un Dieu qui gouverne les choses humaines , qui examine ce qui se passe sur la terre , qui traite chacun selon son mérite. Ils vont plus loin, lorsque le malheur continue à les persécuter de plus en plus, ils confirment en eux-mêmes cette opinion perverse , et déclarent dans leurs coeurs qu'il n'y a pas de Dieu: L'insensé a dit dans son coeur : Il n'y a pas de Dieu (Ps. 13. 1. ). Et dès qu'une fois il s'est persuadé de cette horrible doctrine, il se livre sans réserve à tous les excès. Car s'il n'est pas d'être qui examine ce qui se passe parmi les hommes, s'il n'est pas d'être qui rende à chacun ce qu'il mérite selon ses actions, qu'est-ce qui empêche d'opprimer le pauvre , d'égorger les orphelins , d'assassiner la veuve et l'étranger , de se permettre tous les crimes, de se souiller par les passions les plus infâmes, les plus abominables, les plus brutales ? Aussi le Roi-Prophète , comme par une suite de cette pensée: Il n'y a pas de Dieu, ajoute : Ils se sont corrompus , et sont devenus abominables dans leurs affections. Car il est impossible de ne pas s'écarter de la voie droite lorsqu'on est parvenu à oublier Dieu dans son coeur. Pourquoi les nations ont-elles été livrées à leur sens réprouvé , et font-elles des actions peu convenables ? n'est-ce point parce qu'elles ont dit : Il n'y a point de Dieu ( Rom. 1. 28. ) ? Pourquoi les gentils sont-ils tombés dans des passions qui déshonorent l'humanité ( Rom. 1. 23 et suiv. ) ? pourquoi chez eux les femmes ont-elles changé l'usage qui est selon la nature, et que les hommes commettent des infamies les uns avec les autres n'est-ce point parce qu'ils ont transféré l'honneur qui n'est dû qu'au Dieu incorruptible, à des figures d'oiseaux, de bêtes à quatre pieds et de serpents ?
Celui-là est donc insensé , privé de raison et d'intelligence , qui va jusqu'à dire qu'il n'y a pas de Dieu: celui-là en approche beaucoup et ne lui cède guère en folie, qui ose dire que Dieu est l’auteur du mal. Je les crois tous deux également coupables, parce que tous cieux nient également l’Être bon, l'un en disant qu'il n'existe plus, l'autre en décidant qu'il n'est pas bon. Car s’il est l'auteur du mal, il n'est pas bon. Ainsi c'est nier Dieu de part et d'autre.

Lire la suite
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/basile/homelies/008.htm



Saint Grégoire de Nazianze

Voici l’aurore
Voici mes mains
Ô mon Dieu
Je te les donne.

Les œuvres de la nuit
Ne pas les faire miennes
Ne pas y consentir.

Mon désir, cette journée
Te l’offrir sans réserve
Rester inébranlable
Libre de tout péché.

Je rougis, à mon âge
Être encore mauvais
Et partager ta table.

Vois mon désir
Ô mon Christ
Avec toi
Le chemin est aisé.

Source : http://www.patristique.org/Gregoire-de-Nazianze-Priere-du-matin.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
2 janvier Sts Basile le Grand et St Gregoire de Nazianze
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» 2 janvier St Basile de Césarée, St Grégoire de Nazianze
» 2 janvier Saint Basile le Grand
» HOMÉLIE SUR LA COLÈRE (Saint Basile-le-Grand)
» Saint Basile le Grand, Docteur de l'Eglise , Saint Grégoire de Nazianze Evêque, Docteur de l'Eglise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Bible - écritures - théologie - vie des saints :: La vie des Saints-
Sauter vers: