Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 20/09 Vigile de St Matthieu, apôtre et évangéliste
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:35

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:18

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
'Musique' gothique et satanisme Emptypar Nicolas Hier à 19:12

» 19 septembre : Notre Dame de la Salette
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mer 18 Sep 2019, 22:10

» 18 septembre : Saint Joseph de Cupertino
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mar 17 Sep 2019, 22:12

» LA DIVINE VOLONTE - Père Dominique Duten
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mar 17 Sep 2019, 21:58

» 17 septembre : Sainte Hildegarde de Bingen
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Lun 16 Sep 2019, 22:38

» 16 septembre : Sainte Mechtilde (Mathilde) de Magdebourg
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Lun 16 Sep 2019, 01:47

» 15 septembre : Notre-Dame des Douleurs
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Sam 14 Sep 2019, 22:56

» 14 septembre : La Croix Glorieuse du Christ
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Ven 13 Sep 2019, 21:34

» 13 septembre : Saint Jean Chrysostome
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 12 Sep 2019, 22:16

» 12 septembre : Fête du Saint Nom de Marie
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 12 Sep 2019, 21:45

» 11 septembre : Saint Jean-Gabriel Perboyre
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mar 10 Sep 2019, 20:49

» Dr K. Bowring – La seconde venue du Christ
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mar 10 Sep 2019, 20:46

» 10 septembre : Saint Aubert d'Avranches
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Lun 09 Sep 2019, 22:39

» Dr K. Bowring – La deuxième résurrection (Apocalypse 20:7-15)
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Lun 09 Sep 2019, 22:24

» 9 septembre : Bienheureux Frédéric Ozanam
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Dim 08 Sep 2019, 22:49

» 8 septembre : Nativité de la Vierge Marie
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Dim 08 Sep 2019, 08:09

» 7 septembre : Saint Jean de Novgorod
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Sam 07 Sep 2019, 08:11

» 6 septembre : Saint Zacharie
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 05 Sep 2019, 21:48

» Chakras, Réincarnation, Rose Croix, Spiritisme, Nouvel Age, Reiki, Yoga
'Musique' gothique et satanisme Emptypar fontaine Jeu 05 Sep 2019, 17:42

» Coeurs Sacrés de Jésus et Marie-Consécration du monde
'Musique' gothique et satanisme Emptypar Dr.Michaeli Panem Jeu 05 Sep 2019, 17:28

» 5 septembre : Sainte Mère Teresa de Calcutta
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mer 04 Sep 2019, 21:44

» 4 septembre : Sainte Rosalie de Palerme
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Mar 03 Sep 2019, 21:36

» 3 septembre : Saint Grégoire le Grand
'Musique' gothique et satanisme Emptypar ami de la Miséricorde Lun 02 Sep 2019, 22:04


Partagez
 

 'Musique' gothique et satanisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyJeu 02 Fév 2006, 22:22

Citation :
'Musique' gothique et satanisme

150 exorcistes catholiques et leurs collaborateurs sont réunis pour 3 jours près de Lyon pour une formation centrée sur les jeunes satanistes. Le phénomène s'exprime de plus en plus ouvertement, en particulier par le biais du mouvement gothique. Deux spécialistes ont été invités à cette rencontre, Jacky Cordonnier et le père Benoît Domergue, auteur d'une étude : Culture Jeune et ésotérisme, vers une dérive antichristique de la culture des jeunes ?. Le père Domergue a consacré 7 années à l'étude des courants ésotériques et de la magie traditionnelle à l'Ecole des hautes études en sciences religieuses à Paris. Il a poursuivi sa formation chez les jésuites à Rome par une thèse en démonologie. Il se rend dans les concerts de rock les plus extrêmes, quatre à cinq fois par an. «Je décrypte, je traduis et je décode sans jeter d'anathèmes sur des jeunes le plus souvent inconscients des enjeux.»

Marylin Manson – icône gothique – est dans son collimateur. Il a approché le chanteur au Canada et souligne avoir été «impressionné par sa vaste culture ésotérique et historique». «Ses concerts sont de la provocation, une machine à fric et une recherche évidente de pouvoir». «Mais l'expression artistique est portée par des puissances mortifères exaltant l'antéchrist, le meurtre, le suicide, qui incitent les spectateurs sous contrôle à commettre des profanations de lieux sacrés.» En 2004, il se rend à Toulouse pour écouter Glen Benton, leader du groupe Metal «Deicide» dont «les sons rauques proférés sur scène et les vociférations sont à la limite du naturel», tout comme «l'espace» qui entoure et protège le chanteur «lorsqu'il circule au milieu des jeunes en transe». Il suffit de se rendre sur la page d'accueil du groupe norvégien «Dimmu Borgir» pour saisir le phénomène et la raison pour lesquelles le père Domergue souhaite traduire aux jeunes les paroles qui proclament : «Nous sommes satanistes (...) tous ceux qui prêchent la Bible sont nos ennemis (...) nous sommes des espèces d'animaux et c'est dans notre nature que d'être des survivants.»

Le prêtre bordelais est convaincu que «les états altérés de la conscience chez les jeunes peuvent être provoqués par ces forces du mal injustement évacués de nos sociétés occidentales démythologisées».

Source : le salon beige

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
resantika
Habitué
resantika

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyDim 26 Mar 2006, 17:01

C'est très facile de jeter l'anathème sur la musique gothique.

Il y a souvent une confusion avec le black métal qui lui est ouvertement anti-chrétien/prosataniste ou alors paien.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyDim 26 Mar 2006, 18:08

Cher resantika

Citation :
C'est très facile de jeter l'anathème sur la musique gothique.

Il y a souvent une confusion avec le black métal qui lui est ouvertement anti-chrétien/prosataniste ou alors paien.
Léodia ne jette pas l'anathème, elle ne fait que dire ce qui est. Notre monde est si habitué à cela que "gothique" paraît à beaucoup comme de la "petite bière"! Mais n'est-ce pas le prémisse, la porte largement ouverte à la musique de satan?
Nous ne parlons pas d'anti-christianisme exclusivement, mais de combat d'orgueil contre notre Dieu Eternel; nuance de taille.
Ce paragraphe est net, pourtant!!

Citation :
Marylin Manson – icône gothique – est dans son collimateur. Il a approché le chanteur au Canada et souligne avoir été «impressionné par sa vaste culture ésotérique et historique». «Ses concerts sont de la provocation, une machine à fric et une recherche évidente de pouvoir». «Mais l'expression artistique est portée par des puissances mortifères exaltant l'antéchrist, le meurtre, le suicide, qui incitent les spectateurs sous contrôle à commettre des profanations de lieux sacrés.»

Ne pensez-vous pas que ce qui pêche, est depuis 50 ans et plus, la banalisation du mal dans son ensemble? Ce qui il y a 30 ans était une horreur nauséabonde est maintenant dans la "normalité", exemple, mariages homos, drag-queen, gay-pride et autres "grands messes" en l'honneur du dieu satan. Et plus cela avancera, plus la société ira loin dans la banalisation de l'horreur.

qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
croix glorieuse
Assidu
croix glorieuse

Nombre de messages : 375

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyDim 26 Mar 2006, 18:27

Bonsoir,

Il y a quelques mois sur France 5 concernant le sujet sur Harry potter ,un spécialiste de la question avait dit que Marylin Manson faisait parti de l'Eglise de Satan en plein développement en Angleterre .

Alors ceci confirme cela!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://francmaconnerie.forumculture.net/index.forum
inconnu
Invité



'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 11:29

Cher resantika

Voici un autre article datant de 2001 centré uniquement sur le gothique(donc aujourd'hui, il est clair que cela n'a pu qu'empirer considérablement, et les études le montrent !!)

Citation :
Musique gothique et satanisme
La cour d'assises de Colmar a condamné hier David Oberdorf pour l'assassinat en 1996 du curé de Kingersheim (Haut-Rhin). L'abbé Benoît Domergue, qui a étudié le phénomène de la musique dite «néo-gothique» explique au Figaro comment ces courants musicaux exercent une emprise croissante chez les jeunes.
LE FIGARO. - En quoi la musique «néo-gothique» vous paraît-elle plus dangereuse que d'autres mouvements musicaux, considérés en leur temps comme très provocateurs ? Abbé Benoît DOMERGUE. - Dans les années 60 et 70, il y avait certes beaucoup de provocation, voire quelques messages subliminaux. Mais cela n'allait guère plus loin. Aujourd'hui, les groupes de musique «heavy metal» utilisent non seulement les décibels, mais aussi les images virtuelles ou le laser pour aboutir à une mise en condition psychologique du public très «performante». En janvier dernier, le chanteur américain Marilyn Manson a réuni près de 10 000 personnes au Zénith. Il prône un antichristianisme avéré, singeant le Pape, affichant un Christ dépecé sur son album et un poster d'un enfant Jésus sans peau sur scène.

Quel public ces groupes attirent-ils ?

Principalement la tranche des 15-20 ans. En France, des milliers de jeunes écoutent cette musique très internationale, prisée aux États-Unis comme au Japon ou au Brésil. Dans les concerts, on rencontre des lycéens, des étudiants, comme des apprentis. C'est principalement une musique de «Blanc» qui ne trouve pas d'écho dans les banlieues, beaucoup plus tournées vers le rap. Encore confidentielle dans les années 80, elle a explosé dans la dernière décennie. Outre les disques, qui se vendent très bien, on trouve des manuels de messes noires, des bandes dessinées, des vidéo-clips, des fanzines. C'est toute une «culture» et un business qui se développent.

Peut-on rattacher cette musique à un courant politique ?

D'un côté, il existe des liens avec les mouvements néo-nazis. De l'autre, avec un courant syncrétique relevant du néo-satanisme.

N'y a-t-il pas une ambiguïté à parler de musique «satanique», à faire ainsi allusion à une possession démoniaque ?

Dans la majorité des cas, il ne s'agit que d'un conditionnement, d'un envoûtement collectif. A rapprocher de tentations morbides, d'obsessions plutôt que de «possession». Cependant, parmi ces groupes, certains appartiennent à des églises sataniques officielles, comme la San Francisco Satanic Church. En France, ces liens sont plus officieux : à la sortie de concerts, des petits groupes lucifériens ou satanistes distribuent des tracts, font du prosélytisme. Parmi ces quelques centaines de «purs et durs», le but est bien de faire des émules, de manipuler des jeunes influençables, d'induire des comportements aberrants.

Y a-t-il une corrélation entre cette mode musicale et la récente augmentation des profanations de cimetières ?

Selon des sources officielles, la moitié des actes de vandalisme ou de profanation sont liés à cette mode. Le passage à l'acte est fréquent. On retrouve des tombes ouvertes, des crucifix cassés. Cela n'atteint évidemment pas la gravité de l'affaire jugée à Colmar où un curé a été assassiné.

(Le Figaro) ajouté le 7/04/2001

qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
resantika
Habitué
resantika

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 19:07

Pour commencer, il ne faut pas confondre gothique et métal.

Le métal : Comme il est dit dans l'article : les groupe de musique "heavy metal" ont évolué. On trouve maintenant des groupes de heavy metal, trash, death metal, black metal, métal atmo, doom métal, métal symphonique, grind etc.... Tous ont des sons très différents les uns des autres. De plus, beaucoup de groupes sont un mélange de diverses influences : brutal death metal-indus....

On pourrait dire que les vrais "méchants" sont les groupes de black métal (assez souvent associés aux néo-nazis) car ils adoptent et revendiquent le satanisme (ou parfois le paganisme car il y a bcp de groupes scandinaves) tandis que le death metal chante aussi des thèmes de mort, de fanatisme, de religion ou de sexe mais plus par provocation qu'autre chose.
Un groupe fameux de black metal est Dimmu Borgir: le chanteur a brulé plusieurs églises.... Shit

En fait, depuis toujours, les groupes de n'importe quel style musical aiment cultiver une image sulfureuse pour vendre.
Il n'y a qu'à se rappeler les Rolling Stones par exemple. (ou les paroles de Stairway to Heaven passées à l'envers qui délivreraient un message subliminal).
Dans le genre provocation, Marylin Manson a tout compris : habits provocants, propos choquant les bonnes moeurs américaines, musique orginale et plutot indus. Mais en fait, il n'a rien inventé du tout : ce n'est qu'un Alice Cooper des années 2000. D'ailleurs il change de style à chaque album : de Christ décharné pour l'album Antéchrist Superstar, il est maintenant passé au dandy décadent...

Le gothique : là encore, beaucoup de sous-catégories : heavenly voices, gothic-rock, darkwave, batcave, coldwave, dark folk, dark ambient et également des des influences "électro" qui donnent des styles dark electro, EBM (l'electro est une très grosse sous-branche du genre gothique)......
Bref, dans le gothique, on trouve de tout niveau paroles. Le dark folk aime bien parler de la nature par exemple. Il a bien sur des thèmes récurrents dans tous les styles : la mort, l'amour perdu, l'au-delà ..
En général, moins la musique est éthérée, plus on s'avance dans des thèmes de sexe, de sang, de massacre, de drogue, de vampires... Mais là encore pas de généralités. Les accords sont en mineur pour une ambiance triste et les voix sont souvent modifiées. Il y a un coté esthetique très important.
Le gothique vient pour beaucoup de la New-Wave des 80's (ex: les Cure) avec des pionniers comme les Sisters of Mercy, Bauhaus...

Je suis allée il y a quelques années à un concert de Christian Death (gothic rock): j'etais désolée du nom du groupe mais c'etait visuellement et musicalement attractif! Tout comme un concert de Laibach ou des soirées goth.
A vrai dire, je suis bien embétée car je n'écoute pratiquement que du "goth" mais je dois dire que les nouvelles générations n'ont pas du tout le sens de la rigolade et vont bien plus loin que la musique.

QUE CE SOIT DU METAL OU DU GOTHIQUE, ON RECONNAIT FACILEMENT L'ORIENTATION RELIGIEUSE DU GROUPE.

Beaucoup de jeunes (et j'ai plusieurs témoignages) font un amalgame entre gothique, métal, satanisme, sorcellerie, Charmed Rolling Eyes . Il y a un très fort développement de la Wicca et de la magie noire au collège et les jeunes se croient obligés d'endosser un look qui irait avec : du noir!
Et pourtant, combien d'ados ne sont que des caricatures sans culture musicale de leur soi-disant appartenance. What the fuck ?!?

Tout ça parce que les parents n'ont pas transmis les bonnes valeurs...

Je pourrais développer bcp plus, mais ça prendrait des pages !!
Revenir en haut Aller en bas
croix glorieuse
Assidu
croix glorieuse

Nombre de messages : 375

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 19:50

Bonsoir résantika,

Lorsque l'on aime Dieu et que l'on prie , l'âme s'ouvre à la beauté à la création , la contemplation , ce qui est doux apaisant, délicat , la simplicité , cela ravi lêtre qui fait cette expérience de son Seigneur et ne désire plus q'une seule chose se rapprocher du beau et du vrai.

De plus nous ne pouvons cautionner l'apologie dont tu fais preuve sur le forum coeurs unis.

Nous pouvons admettre ton attirance pour cette musique même si tu sembles démontrer qu'il y a des différences entre plusieurs et que rien n'a été inventé aujourd'hui, cela ne prouve pas qu'elle soit bonne pour grandir .

Et ce que démontre ces prêtre , c'est justement l'endormissement de la conscience de la jeunesse qui est baigné dans cette culture qui n'a rien de bon pour elle .

Alors , il serait bon de réfléchir sur les raisons de cette attirance, sans vouloir t'offenser.

Tout n'est pas bon pour l'homme et cela en fait parti!


Amicalement!
Revenir en haut Aller en bas
http://francmaconnerie.forumculture.net/index.forum
resantika
Habitué
resantika

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 20:06

croix glorieuse a écrit:
Bonsoir résantika,

Lorsque l'on aime Dieu et que l'on prie , l'âme s'ouvre à la beauté à la création , la contemplation , ce qui est doux apaisant, délicat , la simplicité , cela ravi lêtre qui fait cette expérience de son Seigneur et ne désire plus q'une seule chose se rapprocher du beau et du vrai.

De plus nous ne pouvons cautionner l'apologie dont tu fais preuve sur le forum coeurs unis.

Nous pouvons admettre ton attirance pour cette musique même si tu sembles démontrer qu'il y a des différences entre plusieurs et que rien n'a été inventé aujourd'hui, cela ne prouve pas qu'elle soit bonne pour grandir .

Et ce que démontre ces prêtre , c'est justement l'endormissement de la conscience de la jeunesse qui est baigné dans cette culture qui n'a rien de bon pour elle .

Alors , il serait bon de réfléchir sur les raisons de cette attirance, sans vouloir t'offenser.

Tout n'est pas bon pour l'homme et cela en fait parti!


Amicalement!

La musique que l'on écoute correspond à notre état émotionnel et je suis sensible à la beauté et au mystère.
Je peux rester des semaines dans le silence mais dans le style gothique, il y vraiment de belles musiques.
Je crois cependant que j'aime surtout le coté mélancolique, le desespoir de ce monde. cat
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 20:48

Chère resantika

Citation :
La musique que l'on écoute correspond à notre état émotionnel et je suis sensible à la beauté et au mystère.
Je peux rester des semaines dans le silence mais dans le style gothique, il y vraiment de belles musiques.
Je crois cependant que j'aime surtout le coté mélancolique, le desespoir de ce monde

En fait, toute proportion gardée, vous transposez nos refuges littéraires et plus largement livresques (exemple tout Kafka, "La nausée" de Sartre, Céline, tout Boris Vian, et j'en passe des milliers et des milliers), dans des sons et des musiques, faisant appel à l'instinct romantique basique et non plus à l'intellect romantique (qu'il soit noir ou rose).
Ce sont donc bien des refuges obligés de crises ados, qui sont bien obligés de s'investir émotionnellement dans qq chose, ne pouvant, pour des raisons X ou Y, le faire dans la mystique chrétienne.

Mais il y a tout de même de grandes différences; ces refuges livresques, étaient assez personnels, chacun y trouvait ce que son état d'esprit du moment l'amenait à y trouver et à développer. Tandis que ces musiques, comme le dit très bien Croix, ont été formatées, stéréotypées pour conditionner les ados, dans une même logique mortifère de pensée et d'agir par la suite. Cela va bien entendu , avec toutes les productions que l'on ose encore appeler artistiques, qui viennent de la boue et vont à la boue: au passage, elles vous éclaboussent, au mieux, ou vous recouvrent de cette boue putride.

Car c'est tout de même un mode tout à fait aux antipodes, que celui que vous nous peignez, et celui des ces littératures que j'évoquais, sur du Brel, du Brassens, du Tachan, Catherine Lara, Lara Fabian, et tant d'autres, et toutes les musiques (dites) classiques que la terre a portées.
Et ces modes sont si différents, qu'en marge de la contestation contre le CPE, vous voyez cet agir en action: la haine barbare dans toute sa splendeur. Et c'est bien parce que toute une génération a été formatée en partie par cela, que cela nous donne ceci (annoncé par bon nombre de prophètes, entre parenthèses). Et les rares jeunes épargnés par tout ceci, font figure d'extra-terrestres, parce que vivent dans ce monde que décrit Croix, monde de paix, de beau, et d'art pur.

qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
resantika
Habitué
resantika

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 22:01

christian a écrit:


En fait, toute proportion gardée, vous transposez nos refuges littéraires et plus largement livresques (exemple tout Kafka, "La nausée" de Sartre, Céline, tout Boris Vian, et j'en passe des milliers et des milliers), dans des sons et des musiques, faisant appel à l'instinct romantique basique et non plus à l'intellect romantique (qu'il soit noir ou rose).
Ce sont donc bien des refuges obligés de crises ados, qui sont bien obligés de s'investir émotionnellement dans qq chose, ne pouvant, pour des raisons X ou Y, le faire dans la mystique chrétienne.

Mais il y a tout de même de grandes différences; ces refuges livresques, étaient assez personnels, chacun y trouvait ce que son état d'esprit du moment l'amenait à y trouver et à développer. Tandis que ces musiques, comme le dit très bien Croix, ont été formatées, stéréotypées pour conditionner les ados, dans une même logique mortifère de pensée et d'agir par la suite. Cela va bien entendu , avec toutes les productions que l'on ose encore appeler artistiques, qui viennent de la boue et vont à la boue: au passage, elles vous éclaboussent, au mieux, ou vous recouvrent de cette boue putride.

Car c'est tout de même un mode tout à fait aux antipodes, que celui que vous nous peignez, et celui des ces littératures que j'évoquais, sur du Brel, du Brassens, du Tachan, Catherine Lara, Lara Fabian, et tant d'autres, et toutes les musiques (dites) classiques que la terre a portées.
Et ces modes sont si différents, qu'en marge de la contestation contre le CPE, vous voyez cet agir en action: la haine barbare dans toute sa splendeur. Et c'est bien parce que toute une génération a été formatée en partie par cela, que cela nous donne ceci (annoncé par bon nombre de prophètes, entre parenthèses). Et les rares jeunes épargnés par tout ceci, font figure d'extra-terrestres, parce que vivent dans ce monde que décrit Croix, monde de paix, de beau, et d'art pur.

qu'en pensez-vous?
amitiés
Christian
[/quote]

Hum, hum je ne suis plus une ado depuis un moment... J'ai évolué de style musical avant et pendant ma crise catho et depuis je suis restée sur celui-là. C'est merveilleux comparé au rap et autres soupes commerciales insipides.
Mais j'aime aussi la musique classique et les bons vieux chanteurs français. Et la chorale à la messe aussi (ah les polyphonies! I love you ).

La musique agit certes sur le mental et je me complais à l'ecouter. Elle nous fait tant voyager.
Au passage, je ne peux vraiment pas dire que Lara Fabian est de l'art pur !!

Pour en revenir au malaise de notre société, je crois que les "problèmes" des jeunes générations procédent de bien d'autres défaillances de notre société: éducation principalement, abandon des traditions, désinteret des jeunes pour le fait religieux surtout catholique, religion raillée, attrait de "spiritualités" nouvelles, et surtout l'ENVIE. Les jeunes veulent du pouvoir sans se fouler et donc la sorcellerie s'y prete bien.
[Le CPE n'est pas un bon exemple car des ce sont des nervis d'extreme gauche bien organisés qui mènent le mouvement.}

Un dernier point sur la musique de "révoltés" : dans les annees 70's, il y avait le punk pour la révolte ado, et maintenant c'est le hardcore, le newmétal (Slipknot), le métal ou le gothique. Dans un autre genre, il y a aussi le rap.. pukel

Je peux vous envoyer par msn des musiques si vous le souhaitez Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 22:30

Citation :
Lara Fabian est de l'art pur !!

au niveau musical de sa voix, oh que si!! c'est un sourd qui vous le dit!!!
Revenir en haut Aller en bas
resantika
Habitué
resantika

Nombre de messages : 34
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 27 Mar 2006, 22:44

christian a écrit:
Citation :
Lara Fabian est de l'art pur !!

au niveau musical de sa voix, oh que si!! c'est un sourd qui vous le dit!!!

C'est parce que vous ne connaissez pas le coté obscur de la force que vous aimez cette chanteuse Mr. Green
Comment dire, c'est une chanteuse à voix et je n'aime ni les chanteuses à voix ni la variété française
Revenir en haut Aller en bas
marip
Assidu
marip

Nombre de messages : 127
Localisation : Lyon

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyMer 05 Avr 2006, 08:48

C'est un fait que la musique que l'on aime n'est ni plus ni moins que le reflet de notre âme.

A des périodes différentes de notre vie nous écouterons plus volontiers tel ou tel type musical.
De plus nos gouts évoluent par effet de mode ou parfois de lassitude de certaines formes musicales trop répétitives.

Mais il y a je crois une chose à laquelle il faut faire très attention : c'est que lorsque nous sommes dans la mélancolie il ne faut absolument pas écouter de la musique qui sombre dans cet élan... sur le moment, nous trouverons peut être l'impression d'une main tendue : puisque cette musique correspond à notre mal être, mais il y a un piège à ceci est que de la mélancolie peut venir alors de désespoir et du désespoir la peur, et le rejet de tout ce qui vient de Dieu d'où une entrée facile pour Satan.

Peu importe que tel ou tel type musical soit plus mauvais qu'un autre : effectivement je me souviens très bien que l'on disait il y a une 20 n d'année que le rock c'était Satan.
J'aurai plutôt tendance à dire : toute musique qui ne tire pas l'homme vers le haut, mais le pousse au désespoir....

La musique doit consoler, puis irradier de bonheur. La musique c'est notre coeur qui monte vers le ciel : il ne peut qu'être pur
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
Invité



'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyMer 05 Avr 2006, 09:30

Cher Manip

Ce que vous avez écrit est très vrai, sauf que dans l'inconscient, une musique ou des paroles écrites pour le Mal, fera le mal, surtout comme vous le précisez, lorsque notre état physiologique ou état d'esprit s'y prêtent, et en fait ont ouvert cette porte qui s'ouvre si facilement et si largement.

Cher resantika

Citation :
christian a écrit:
Citation:
Lara Fabian est de l'art pur !!
au niveau musical de sa voix, oh que si!! c'est un sourd qui vous le dit!!!

C'est parce que vous ne connaissez pas le coté obscur de la force que vous aimez cette chanteuse

Que veut dire votre phrase? Cette force obscure? Lara Fabian est une des voix françaises actuelles parmi les plus belles, pourtant !
Et qui est donc Lara Fabian pour que vous affirmiez qu'elle a en elle une "force obscure"? Ce qui signifierait qu'elle a en elle une force démoniaque, si je ne me trompe!!

amitiés
Christian
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 10 Avr 2006, 22:16

Citation :
Le satanisme capte une jeunesse rebelle
par Claudie Baran - Phénomène de mode et problème de société, des milliers de jeunes se laissent séduire par des doctrines extrémistes. L'Eglise catholique tente de réagir en formant des prêtres exorcistes.

«Le satanisme fait de plus en plus d'émules chez les jeunes! Profanations, meurtres et actes déviants se multiplient depuis dix ans... Il faut savoir qu'une quinzaine d'enfants se sont suicidés dans la Région Nord-Pas-de-Calais, ces derniers mois. Et tous se revendiquaient satanistes!»

Jacques Cordonnier s'inquiète de ces «dérives religieuses». Ce spécialiste des mouvements sectaires, historien des religions, estime que les enfants sont à peine âgés d'une dizaine d'années lorsqu'ils se laissent séduire par cette doctrine. Et à peine des adolescents lorsque, pour certains d'entre eux, ils expriment ouvertement leur adhésion au satanisme par des actes violents ou criminels. Cet universitaire rappelle que, chaque année en France, pas moins de cinq cents faits divers sont attribués au satanisme.

Un exemple, un seul. En 2005, deux gamines de 14 ans se jettent du dix-septième étage d'une tour d'Ivry-sur-Seine. Un suicide soigneusement mis en scène par les jeunes filles: elles ont convié leurs camarades de classe à assister à leur défenestration... On sait aujourd'hui qu'elles étaient adoratrices de Satan. Quelques jours avant de passer à l'acte, Julie écrivait dans son journal intime sur internet (un blog): «Il y a une blessure qui saigne toujours...» Des mots accompagnés d'une série de photos sadomasochistes de jeune fille enchaînée et muselée: la négation de la vie, l'apologie du mal.

Le Dictionnaire des religions définit le satanisme en ces termes: «Culte de Satan et des esprits du mal qui s'accompagne d'une perversion des rites religieux (messes noires, sorcellerie, sabbat, blasphèmes, immoralisme, profanation et diverses pratiques pseudo-religieuses).» Sur internet, il suffit d'effectuer une rapide recherche, avec «Satan» comme mot clé, pour accéder à une quarantaine de sites officiellement répertoriés (en réalité, ce sont des milliers de groupes informels qui sévissent sur la toile), et à des centaines de blogs rédigés par des ados convaincus. Antoine, par exemple, qui a 15 ans: «Moi, j'adore Satan... J'adoooorerai toujours Satan, un point c'est tout.» Ou cet autre garçon du même âge qui apostrophe l'internaute: «La vérité, c'est que vous avez peur de nous. Vous ignorez de quoi nous sommes capables. Eh bien, tremblez! Le pire est à venir. LA PARTIE COMMENCE!!»

Des écrits sublimant la mort

Psychologue clinicien, Christophe Allanic explique cette attirance par le désir de l'adolescent de se séparer de ses parents. «A l'image de Satan se révoltant contre Dieu, les jeunes marquent leur opposition à l'autorité parentale dans le souci de s'individualiser, de se dégager de la problématique œdipienne réactualisée à l'adolescence...»

Le diable est l'ange rebelle, le seul à défier le pouvoir de Dieu. Dans l'esprit adolescent, il incarne le séducteur, l'accusateur, le rebelle, le calomniateur. Un idéal pour le jeune adulte qui lui permet d'accéder, selon Christophe Allanic, «à l'autonomie, la toute-puissance hors des lois (divines), l'absence de limites et de peur, la liberté absolue, une libido exarcerbée, etc.»

Une adhésion qui s'accompagne parfois d'une transformation radicale de l'apparence: l'enfant adopte un nouveau look et une attitude plus arrogante.

«Le noir est seule couleur de référence... L'attrait soudain pour les formes les plus dures du rock metal, les films d'épouvante, le vampirisme, une fascination pour les emblèmes païens, les tenues militaires, les croix celtiques, la présence répétée de scarifications et le refuge dans des écrits sublimant la mort sont autant de signaux d'alerte», informe Daniel Groscolas, président du Centre contre les manipulations mentales. En revanche, tous s'accordent pour dire qu'il ne faut pas confondre satanisme et gothisme. Ces adolescents, qui expriment leur mal de vivre à travers une panoplie folklorique et des idées romantico-morbides, ne sont pas des adorateurs de Satan. Pourtant, le mouvement gothique est «l'une des portes d'entrée privilégiées» des satanistes, car il «représente la frange extrême et la plus subversive», selon le rapport annuel 2004 de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires). «Ce sont des micro-groupes hybrides aux attaches multiples et aux obédiences mal affirmées.» Une nébuleuse qui regroupe aujourd'hui plusieurs milliers d'admirateurs. Des gamins, issus généralement de milieux favorisés, qui troquent leurs vieux Tintin pour la Bible satanique comme livre de chevet. Anton LaVey, le «pape noir», mort en 1997, est l'auteur de cet ouvrage fondateur du satanisme contemporain. Après un succès international - 600.000 exemplaires vendus dans le monde - The Satanic Bible vient d'être traduite en français. 319 pages blasphématoires où l'on peut lire ce genre de propos: «Exercez la loi du plus fort et la Terre tout entière sera vôtre, possédée et maîtrisée...» ou encore: «Soyez la terreur de votre adversaire, rendez coup pour coup, dédain pour dédain (...) toujours quatre fois plus, cent fois plus.»

Des propos relayés par le black metal, une variante extrémiste du rock traditionnel. Emergeant à la fin des années 80, ce genre musical aux paroles hurlées et sans accords use de mises en scène macabres et ultra-réalistes. Des «tableaux» à peine voilés par les interprètes: mutilations, masturbations, viols sur la Croix... Les noms des groupes sont sans équivoque: God Dethroned, Dark Funeral, Cephalic Carnage, Napalm Death... Quant aux paroles, cet extrait suffit: «Mort à tous les anges, qu'ils tombent du ciel! Mort et destruction, le meurtre satanique s'enflamme ce soir! Que Dieu saint meure!»

Des parents désorientés

A la suite d'une thèse de doctorat présentée devant l'université grégorienne de Rome, l'abbé Benoît Domergue, prêtre du diocèse de Bordeaux, s'est investi dans l'étude approfondie des déviances de la culture rock. Des recherches qui le poussent à fréquenter jusqu'aux salles de concert. «Le black metal revendique clairement sa filiation avec le diable. Le meilleur promoteur du satanisme est Marilyn Manson qui rassemble 5 millions de fans à travers le monde quand 300 sites internet lui sont consacrés!»

Marilyn Manson: une fortune colossale, une gigantesque entreprise qui produit des millions de disques. Son message est clair, comme cette pochette d'album qui montre un crucifié à la mâchoire brisée... «Et si nous ne sommes pas convaincus, ajoute le père Domergue, il faut également notifier le poster géant exhibé sur la scène de ses concerts - plus de cent mètres carrés - d'un enfant crucifié et dépecé, littéralement écorché et pendant sur une croix non moins géante.»

Dans l'espoir d'enrayer le mal et de protéger la jeunesse des dangers de l'occultisme et du satanisme, l'Eglise catholique se mobilise. Début février, une centaine de prêtres exorcistes se sont réunis à Lyon pour plancher sur le sujet. L'exorciste est un prêtre missionné par l'évêque de son diocèse pour «accueillir, écouter, conseiller, prier, guérir en adressant des prières à Dieu et des adjurations au diable». Des hommes de foi qui interviennent à la demande des intéressés: «Souvent, ce sont des parents désorientés qui s'adressent au prêtre. Ils viennent chercher des solutions pour sortir leur enfant du satanisme. Mais il y aussi beaucoup de jeunes que je rencontre dans les lycées et collèges. Ils viennent se confier à moi sur leurs pratiques occultes. J'essaie de leur ouvrir les yeux.»

Dans son dernier ouvrage Culture jeune et Esotérisme (Ed. Bénédictines, 2005), Benoît Domergue témoigne du caractère antéchristique de la culture actuelle. Il met en garde contre les milliers de jeux et de livres qui envahissent les rayons pour enfants et qui font des rituels sataniques leur fonds de commerce.

«Certaines bandes dessinées et jeux vidéo à la mode sont clairement toxiques. Mais que faire contre un marché aussi prolifique, qui compte vingt millions de consoles de jeux laissées, souvent, aux mains des enfants et où le joueur devient lui-même acteur. Dans un jeu interactif comme Manhunt, c'est le gamer qui massacre des centaines d'ennemis avec les mains, étouffe ses adversaires avec des sacs plastique, égorge avec des tessons de bouteilles...»

Aux parents de se montrer très vigilants. Sur son site internet, la Miviludes donne des conseils pour déceler et lutter contre le comportement déviant d'un enfant.

«Il ne s'agit ici ni de faire peur ni de diaboliser, comme l'affirme Jacky Cordonnier, encore moins de réduire les dangers. Il s'agit seulement de prendre conscience...»

Et de faire la lumière sur ce monde de l'obscur.
Source : Le Figaro magazine

Edifiant!

Que les coeurs unis de Jésus et Marie nous aident et nous guident et protègent cette jeunesse du mal qui se répand.

Prions pour les jeunes, afin que l'esprit Saint entre en eux et les protège du malin.

Prions pour que Marie et Jésus trouve la faille dans le coeur des jeunes et puissent y pénétrer pour les remplir de l'amour de Dieu et les éloigner de tout mal.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
marip
Assidu
marip

Nombre de messages : 127
Localisation : Lyon

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyMar 11 Avr 2006, 00:36

C'est pour cette raison, je pense, que JP II avait créé les JMJ. Pour tenter de renverser la tencance.
Prions pour que nous ayons, nous aussi des idées, pour que leur attirance aille au profit de Jésus !
Revenir en haut Aller en bas
croche75
Nouveau


Nombre de messages : 5
Localisation : Paris

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyMer 23 Juin 2010, 15:13

resantika a écrit:
Je peux vous envoyer par msn des musiques si vous le souhaitez 'Musique' gothique et satanisme Icon_biggrin2

Chiche ! Ca m'intéresse ! 'Musique' gothique et satanisme Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
Silverat
Nouveau


Nombre de messages : 1

'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme EmptyLun 18 Avr 2011, 22:40

Bonjour à tous,


J’espère déterrer ce post pour une bonne cause.
Je crois en l'utilité d'un débat et d'un dialogue (qui pourrait s’avérer) bénéfique pour les positions adverses. Cela fait à présent plus de deux mois que j'arpente ce forum en long, en large, et en travers. Je pense que le temps est venu pour moi de m'exprimer sur quelques sujets. Je souhaite sincèrement que mon message ne soit pas radicalement supprimé et que nous ne sombrerons pas dans un "c'est moi qui a raison et c'est toi qui a tort", comme on en voit souvent dans ce genre de polémique. Je suis tombée ici, non pas par foi comme vous vous en doutiez très certainement, mais par recherche d'informations sur quelques faits divers. Et j'ai donc atterri sur ce sujet, que j'ai lu plusieurs fois en entier pour être certaine de la réalité et de la quasi désinformation que j'avais sous les yeux. Je conçois franchement qu'il vous serait profitable d’"écouter" jusqu'au bout ce que j'ai à dire. Enfin, je n'agis sous la volonté, l'emprise, ni le joug de personne d'autre que moi-même.

Laissez-moi me présenter rapidement. Je suis née dans une famille chrétienne (ni trop ni pas assez). J'ai été baptisée très jeune et placée dans une maternelle et une école primaire privées. J'ai appris à lire un an avant tout le monde et ai passé de nombreux tests très concluant de coefficient intellectuel. À 5-6 ans je tenais tête à mes bonnes sœurs sur le christianisme pendant leurs enseignements. La foi chrétienne n'avait, selon moi, déjà aucune logique. À 5 ans tout juste, j’apprends le piano. Mes parents m'auront poussé pendant plusieurs années à faire du catéchisme, à faire ma communion etc. mais sans le moindre succès. À 9 ans, je créais mon propre site internet entièrement en html et ingurgitais la totalité des écrits de J.R.R Tolkien (m'attirant les foudres de la jalousie de mes instituteurs). Je rentre également au conservatoire pour deux années consécutives (je l'ai quitté car je n'aimais pas la méthode d'enseignement, trop portée sur la simple reproduction, la simple copie de morceau que la création pure et/ou la réinterprétation). Eh oui, je suis déjà une forte tête. Je fais du solfège, des compétitions de sport, du chant et je continue la musique avec un professeur à domicile. C'est également à neuf ans que je découvre le metal avec des groupes de néo, de gothique et de thrash. La révélation s'est faite par pur hasard. La musique ne m'avait jamais autant parlé, ne s’était jamais si fortement offerte à moi. À partir de là, c'est la "déchéance". Je n’écoute plus que ça, recherche sans arrêt de nouveaux morceaux, de nouvelles musiques, de nouveaux groupes dans l'espoir futile de toujours trouver quelque chose au plus proche de mon âme. À mes 14 hivers, je cherche une musique, une culture, plus forte, plus noire aussi. Je me fais passer pour une fille de 16 ans pour entrer dans un cercle de Blackeux (des auditeurs de Black Metal, donc) et découvre alors des noms comme Gorgoroth, Immortal, Burzum, tous ces groupes devenus des icônes de la scène black norvégienne. Ma seule erreur à cette époque est de m'être faite passer pour plus âgée que ce que je n’étais. Je suis plus ou moins tombée dans la mouvance que vous nommez satanisme avec les rites religieux déviants qui vont avec. Personne ne se doute de rien, le jour je suis une élève qui dort en cours et a 18 de moyenne, le soir je deviens un membre de la culture Black Metal (comme je le croyais) et la nuit je me documente sur internet. J'apprends ainsi beaucoup de choses diverses et éparses sur la biologie, la neuroscience, le comportement humain, la psychanalyse, la médecine, l'anthropologie et les croyances religieuses et folkloriques des divers peuples. Je suis une férue d'histoire, de bio, j'avale plus que je ne lis tout ce qui me tombe sous la main. Je voyage beaucoup aux quatre coins du monde et ne réalise pas la chance que j'ai.
J'arrête brusquement ma course dans le Black Metal, deux ans après, me rendant compte que tout risquait de virer à la catastrophe sociale. Je m'oriente désormais dans l'indus metal, le gothic metal, le death et le pagan. J'obtiens mon bac ES option Math avec mention Bien sans avoir ouvert le moindre livre de l'année (je suis plus occupée à dessiner en cours ou à lire qu'à écouter mes professeurs....), j'obtiens également mon permis voiture la même année. Je suis acceptée dans la meilleure école d’ingénieur informatique de France (dans laquelle je suis encore). Par un concours de circonstance, je me remets au Black Metal et redécouvre ce qui fut ma réelle famille.
À présent je crée et je redonne à cette musique tout ce qu'elle m'a offert (et fait subir, ne soyons pas trop naïfs). Je joue encore du piano à mes heures perdues mais mon instrument de prédilection reste ma vieille guitare électrique.
En outre, j'ai une vie sociale tout à fait équilibrée (et je sais pertinemment que plus des 99% de celle-là ne se serait pas donner la peine d'écrire ce message).
Je connais la Bible, la Torah, le Coran et la pseudo-bible satanique de Lavey.

Je ne souhaitais que partager mon expérience avec vous et me voilà à pondre un pavé de cinquante lignes ! Ce n’était vraiment pas mon intention de départ et je comprendrai parfaitement ceux et celles qui ont sauté le paragraphe. Laughing

Premier point, que je voulais enfin aborder avec vous : les différences entre sataniste, satanique et luciférisme (lorsqu'il est associé au satanisme).
Je vous avouerai que c'est un peu compliqué et que l'on s'y perd vite, la plupart des médias mélangeant allégrement les trois avec un soupçon de paganisme et de morbidité par dessus afin d'attirer l'audimat général.
Commençons par le terme de "satanique", le plus simple. Il s'agit là d'un nom pour désigner tout ce qui se rapporte de prés ou de loin à l'imagerie du diable, des démons etc. et qui a, à présent, largement dévié sur le domaine plus généralisé de l'occulte (usage de pentagrammes, renversé ou non, de croix, de représentations de bêtes démoniaques, allusion à des nombres dits "diaboliques", mais aussi légendes et mythes culturels et historiques (on se rappellera de la Comtesse Bathory), ou bien encore des comtes de sorcières, de fantômes... la liste est longue.
Ainsi, le heavy metal, le hard rock (autre fois la pop et le rock'n'roll ont été accusé sans vergogne de magie noire et de satanisme, mais je ne connais pas très bien le sujet) ont usé de tous ces apparats afin de se faire connaitre plutôt que pour revendiquer quoi que ce soit de probant. Ce n’était alors qu'un style.
Le "satanisme", comme je l'emploie souvent est, par opposition cette fois-ci, utilisé concrètement comme anti-christianisme, catholicisme ou judaïsme (parfois bien d'avantage encore) avec, en plus d'une illustration satanique, des propos fermes et clairs sur la position du groupe.
D'autre part, du côté plus "religieux" du satanisme, on y trouve des prières, des préceptes, des invocations... mais le mouvement sectaire n'existe, potentiellement, pas. En effet, en bref résumé : "sois ton propre maître et décide de tout par toi-même" est l'un des propos les plus repris. Ceux qui pratiquent donc ce satanisme plus "religieux" (à défaut d'un autre terme) sont des personnes isolées qui appliquent simplement une idéologie de vie et en aucun cas autre chose.
L’Église Satanique, n'a, par conséquent, aucun lieu d'être. Ce n'est qu'une manière de plus de faire de l'argent et de devenir célèbre.
Le Luciférisme Satanique enfin, n'est autre que la dérive sectaire du satanisme (du moins c'est ainsi que je l'ai vécu puisque personne ne s'accorde sur les termes). On y retrouve les messes noires, les sacrifices, et parfois comme initiation rituelles les profanations de tombes et/ou des suicides et/ou autres. Les sectes sataniques (ou satanistes par abus de langage) ne sont que rarement autre chose qu'une secte luciférienne.

Parlons de Marilyn Manson maintenant, sujet récurent ici.
Citation :
Marylin Manson – icône gothique
J’espère ne pas vous braquer en vous disant que c'est une affirmation totalement fausse.
Marilyn Manson est devenu cette icône dans l'imagination populaire à cause de ses images, maquillages, décors de scène véhiculés etc. etc. Le style musical en lui-même ne s'apparente en rien au genre Gothique. C'est comme si l'on disait qu'Ozzy Osbourne était une icône du Black Metal...
Son adhésion à l'Eglise Satanique n'est, même expliquée par lui, qu'un coup de marketing : "Les gens ne retenant que mieux ce qui les effraie. C'est ainsi que fonctionne la publicité, de nos jours". Si je me souviens bien, il cite d'ailleurs pour exemple une pub pour dentifrice. Manson est satanique, non sataniste. Ce qui aurait pu être le texte le plus antichrétien de ses albums : "Antichrist Superstar" a un titre très évocateur. Mais même là on ne retrouve aucune haine ou rage verbale directement adressée vers l'Église.

Passons à Dimmu Borgir (qui transgresse allégrement les codes et les traditions du Black Metal par un marketing, encore une fois, acharné) et à son leader Shagrath.
En fait, je crois que cette simple accroche a tout expliqué.
En passant, aucun membre de Dimmu Borgir n'a jamais brulé d'église, ce ne sont que des adolescents, en crise identitaire, mal-vieillis faisant acte de commerce avec une musique et une culture qui leur échappent totalement, racontant mensonge pour mensonge afin de se faire passer pour ce qu'ils ne seront jamais.

La Wicca, cette fois. Elle ne s'apparente d'aucune manière au satanisme ou à la magie noire. Il ne s'agit que d'une branche païenne, vénérant une déesse mère associée à la nature. En quelque sorte des hippies spirituels et un peu occultes.

Citation :
...faisant appel à l'instinct romantique basique et non plus à l'intellect romantique (qu'il soit noir ou rose).
Ce sont donc bien des refuges obligés de crises ados, qui sont bien obligés de s'investir émotionnellement dans qq chose, ne pouvant, pour des raisons X ou Y, le faire dans la mystique chrétienne.
Bon.
Que ce soit dans le Gothique (au sens genre musical) ou dans le Black Metal, on retrouve des textes reprenant ceux du Xeme au XIXeme siècle, des compositions totalement en alexandrins, en vieux français racontant l'histoire culturelle de leur pays (histoire des rois de France, des guerres, du folklore de l'époque, des écrivains de l’époque comme Baudelaire ou Zola ou bien d'autres encore). C'est donc cela que vous appelez "l'instinct romantique basique" ? Vous seriez prêts à laisser toutes cette érudition, instruction, ces connaissances enfin, contre un simple mysticisme ? Êtes-vous, à ce point, incapables de concilier à peu près les deux ? Nous ne sommes pas dans une secte ici pourtant.

Citation :
Brel, du Brassens, du Tachan, Catherine Lara, Lara Fabian, et tant d'autres, et toutes les musiques (dites) classiques que la terre a portées
Pardon ?
Heureusement que vous n'avez pas cité Beethove, Wagner, Mozart, Monteverdi, Boccherini, Chopin ou Schumann, vous auriez presque pu être sérieux. Cependant une liste aussi longue de pseudo-artistes qui n'écrivent pas même leurs textes et qui sont payés des fortunes pour une musique affligeante de frivolité et de mièvrerie, ne trompera personne.

Citation :
Que les coeurs unis de Jésus et Marie nous aident et nous guident et protègent cette jeunesse du mal qui se répand.
Certains vous prouveront mieux que moi tout ce que cette musique, et les codes qui vont avec, leur aura épargné et apporté, les confortant dans l'idée de ne plus être seul lorsque votre christianisme exclue d'emblée la peine, la tristesse et le désespoir profond (en me basant sur ce que je lis sur tous ces posts, bien sûr).

Enfin, c'est en lisant, en entendant ce tas d'absurdité, d'inconnaissance peut-être simplement, sans bornes que le christianisme nourrit la haine de ses ennemies.

Voilà, je crois que mon discours est terminé.
Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit, je ne souhaite qu'apporter de vraies informations à ceux qui s'y seront intéressés. Évidemment, je serai heureuse de répondre à vos questions ou de vous offrir des citations par la suite. Si ce long texte abouti à un dialogue et non à une querelle d'enfant, vous aurez prouvé que je me serai trompée et aurai porté un jugement trop hâtif sur ce forum.


Sur ce,
Mes sentiments les plus sincères.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




'Musique' gothique et satanisme Empty
MessageSujet: Re: 'Musique' gothique et satanisme   'Musique' gothique et satanisme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
'Musique' gothique et satanisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passionnée de géographie formée à la FLASH aujourd'hui prof de musique
» Quizz voc. mer/musique : le "chant rauque de la tempête"
» video sur la musique africaine, les griots
» musique instrumentale
» musique visuelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Aliis rebus :: Signes des temps :: Anti-Christianisme - destruction d'églises - satanisme - sorcellerie-
Sauter vers: