Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 24 mai : Saint Syméon le Stylite (le jeune)
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:24

» Le Petit Journal sur la souffrance
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:07

» MAI, le mois de Marie
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:00

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:53

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar Nicolas Hier à 18:29

» Dom Pius Parsch au sujet de la patience
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mer 22 Mai 2019, 21:43

» 22 mai Sainte Rita de Cascia
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mar 21 Mai 2019, 22:17

» 21 mai : Saint Eugène de Mazenod
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Lun 20 Mai 2019, 22:39

» 20 mai Saint Bernardin de Sienne
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Lun 20 Mai 2019, 13:13

» Prière de Maximilien Kolbe pour Vincent Lambert
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Lun 20 Mai 2019, 07:17

» 19 mai : Saint Crispin de Viterbe
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Sam 18 Mai 2019, 23:47

» Jésus à Ste Faustine : incite les âmes à dire ce chapelet
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Ven 17 Mai 2019, 22:12

» 18 mai Saint Venant de Camérino
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Ven 17 Mai 2019, 22:02

» 17 mai Saint Pascal Baylon
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 16 Mai 2019, 21:07

» C.D du père José maniyangat sur sa visite au ciel, au purgatoire, en enfer
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar fontaine Jeu 16 Mai 2019, 10:51

» 16 mai : Saint Honoré d'Amiens (Honorat)
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mer 15 Mai 2019, 21:55

» 15 mai : Saint Michel Garicoïts
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mar 14 Mai 2019, 21:15

» 14 mai : Saint Matthias
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Lun 13 Mai 2019, 22:48

» Témoignage : Jésus miséricordieux m'a réssuscitée du Nouvel Age
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar fontaine Dim 12 Mai 2019, 09:32

» yoga, reiki, rose-croix, chakras avec accord du Cardinal Burkina Faso
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar fontaine Dim 12 Mai 2019, 09:27

» Jésus à Ste Faustine : Le manque d'amour des âmes choisies
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Ven 10 Mai 2019, 22:37

» 10 mai Saint Job Ancien Testament
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 09 Mai 2019, 21:43

» 9 mai Saint Pacôme le Grand
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mer 08 Mai 2019, 22:45

» 8 mai Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mar 07 Mai 2019, 22:36

» 8 mai : Fête de St Michel Archange sur le Mont Gargan
27 décembre Saint Jean Evangéliste Emptypar ami de la Miséricorde Mar 07 Mai 2019, 22:30


Partagez
 

 27 décembre Saint Jean Evangéliste

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Assidu
ami de la Miséricorde

Nombre de messages : 8760

27 décembre Saint Jean Evangéliste Empty
MessageSujet: 27 décembre Saint Jean Evangéliste   27 décembre Saint Jean Evangéliste EmptyMar 27 Déc 2011, 13:17

[...] Vous voyez, mes chers frères , ce que je viens de dire, que saint Jean , en parlant du Fils, ne tait et n'omet pas le Père. Que si cela ne suffit pas encore pour vous mettre cette vérité dans toute son évidence, ne vous en étonnez pas : c'est de Dieu que nous vous parlons, dont la nature ne se peut représenter

1. « Quant à là forme extérieur », ou « Quant à ce qui a paru de lui au dehors » . Le grec dit skesis, en latin, habitus. J'explique ce mot sur ce que saint Paul nous apprend du Verbe, lorsqu'il dit : « Il s'est anéanti lui-même, en prenant la forme de serviteur, en se rendant semblable aux hommes , et étant reconnu pour homme , par tout ce qui a paru de lui au dehors. Voilà la forme extérieure; voilà en quoi et comment le Verbe divin, qui n'a rien de commun avec l'homme, quant à la substance, participe des créatures dans son incarnation, s'étant revêtu de nette chair et rendu semblable aux hommes, dignement ni en paroles, ni en pensées.

Voilà pourquoi saint Jean ne se sert point ici du nom de substance , parce que personne ne peut dire ce que Dieu est selon sa substance ; mais partout il nous le fait connaître par ses ouvrages. On voit que dans la suite ce Verbe est appelé lumière, et que la lumière est aussi appelée vie : ce n'est point pour cette seule raison qu'il l'a ainsi appelé ; mais c'est la première , et voici la seconde : le Verbe devait nous apprendre ce qui regarde le Père; car il dit : « Je vous ai fait savoir tout ce que j'ai appris de mon Père ». (Jean, XV, 15.)

L'évangéliste appelle le Verbe et lumière et vie, parce qu'il nous a donné la lumière qui nous éclaire et fait connaître toutes choses, et que par la lumière il nous a donné la vie. En un mot : un seul, ni deux, ni trois, ni plusieurs noms ne suffisent pour nous faire connaître ce que Dieu est ; mais il faut se tenir pour content, si par plusieurs noms même nous pouvons; du moins obscurément, nous former une idée de ses attributs. Saint Jean ne l'a pas simplement appelé « Verbe », mais en ajoutant l'article « le », il l'a désigné comme un être à part.

Faites ici attention, mon cher auditeur, que je n'ai pas vainement dit que cet évangéliste nous parle du haut du ciel; et pour cela remarquez jusqu'à quelle sublimité il a d'abord, dès le commencement, élevé l'esprit et l'âme de ses auditeurs. Car après l'avoir élevée au-dessus de tout ce qui peut tomber sous les sens , au-dessus de la terre , de la mer et du ciel, il lui fait entendre qu'il faut qu'elle monte encore plus haut, et qu'elle s'élève au-dessus même des Chérubins, des Séraphins, des Trônes, des Principautés, des Puissances, et enfin au-dessus de toutes les créatures. Quoi donc! Est-ce qu'après nous avoir élevé à de si hautes et de si sublimes idées, il a pu nous y arrêter? nullement ; mais il en est comme d'un homme qui , voyant quelqu'un arrêté sur le bord de la mer, pour considérer les villes, les côtes et les ports, après l'avoir transporté au milieu de l'Océan, et lui avoir ôté la vue des premiers objets qui l’occupaient, le placerait en un lieu qui, n'étant point borné, offrirait à ses yeux un spectacle immense.

Ainsi l'évangéliste nous élève au-dessus de toutes les créatures, nous envoie au delà des siècles qui ont précédé la création, et nous tient les yeux en l'air et en suspens, sans nous fixer titi terme, parce qu'il n'y en a point car la raison, qui veut pénétrer dans ce commencement, cherche quel est ce commencement; et trouvant qu'il est dit du Verbe : « Il était », elle veut encore aller plus loin , et ne voit point où se fixer ; elle regarde sans relâche jusqu'à ce qu'enfin la fatigue la force à redescendre : car ce mot « Au commencement était », ne désigne et ne montre que ce qui a toujours été, et ce qui est éternel.

Vous le voyez, mes fières, qu'il n'en est pas de la vraie philosophie, et des dogmes divins, comme de ceux des Grecs : les païens reconnaissent et assignent des temps , et disent qu'entre leurs dieux , il y en a de vieux et de jeunes, d'anciens et de nouveaux : mais on ne trouve parmi nous rien de semblable. Car s'il y a un Dieu, comme il y en a sûrement un,. il n'y a rien avant lui : s'il est le Créateur de toutes choses , il est avant toutes choses : s'il est le Seigneur et le Souverain de tous les êtres, rien ne vient qu'après lui, et les créatures et les siècles. [...]

1. « Impassiblement », d'une manière impassible, c'est-à-dire, « sans passion, ni altération, ni diminution, ni changement de la part du Père qui engendre , ni du Fils qui est engendré. C'est là la vraie idée, ou explication du mot apathos; dans le langage des Pères grecs. Comme apathos appliqué à Dieu , marque que la nature divine est . inaltérable, immuable, imperturbable, incapable de rien recevoir de nouveau en elle-même, ni d'être jamais autre chose que ce qu'elle a été une fois , et par conséquent, « indivisible ». Voyez le premier avertissement aux protestants, de M. Bossuet, évêque de Meaux.

Lire l'intégralité
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saints/chrysostome/jean/004.htm

Source : abbaye-saint-benoit.ch

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
27 décembre Saint Jean Evangéliste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 27 décembre Saint Jean Evangéliste
» Saint Jean est-il mort ? Reviendra-t-il combattre l'Antéchrist avec Elie et Enoch ?
» Saint-Jean d'été et d'hiver - Les fêtes solsticiales
» APOCALYPSE DE SAINT JEAN
» L' APOCALYPSE DE SAINT JEAN EN VIDEOS ET AUDIO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Prières et actions communautaires :: Prières pour notre temps et actions communautaires-
Sauter vers: