Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 19 juin Bienheureuse Elena Aiello
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:21

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:10

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
grippe aviaire Emptypar Nicolas Hier à 18:16

» 18 juin : Sainte Marine de Bythinie
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Lun 17 Juin 2019, 21:55

» 17 juin: Saint Hervé
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 16 Juin 2019, 22:10

» 16 juin Fête de la TRES SAINTE TRINITE
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 16 Juin 2019, 07:53

» 15 juin : Bienheureuse Albertina Berkenbrock
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Sam 15 Juin 2019, 06:53

» 14 juin Vénérable François Chiesa
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 13 Juin 2019, 21:35

» 13 juin Saint Antoine de Padoue
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Mer 12 Juin 2019, 21:12

» 12 juin Bx Laurent-Marie de Saint François-Xavier Salvi
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Mar 11 Juin 2019, 21:53

» Si vous avez commis un avortement...
grippe aviaire Emptypar fontaine Lun 10 Juin 2019, 12:17

» Victimes de l’Avortement – déroulement d’1 rite paraliturgique de réconciliation
grippe aviaire Emptypar fontaine Lun 10 Juin 2019, 11:54

» 10 juin : Bienheureux Edouard Poppe
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Lun 10 Juin 2019, 06:43

» Dimanche de Pentecôte
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 09 Juin 2019, 09:18

» Neuvaine au Saint Esprit du 1er au 9 juin 2019
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 09 Juin 2019, 09:01

» 8 juin Saint Maximin d'Aix
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Ven 07 Juin 2019, 22:53

» Vassula – « Le Ciel existe, mais l’Enfer aussi » restons fidèle au Magitère
grippe aviaire Emptypar fontaine Ven 07 Juin 2019, 11:17

» 7 juin : Bienheureuse Anne de Saint-Barthélemy
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 06 Juin 2019, 22:22

» 6 juin : St Marcellin Joseph-Benoît Champagnat
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Mer 05 Juin 2019, 21:21

» 5 juin : Saint Boniface de Mayence
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Mar 04 Juin 2019, 22:47

» 4 juin Sainte Clotilde
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Lun 03 Juin 2019, 21:52

» 3 juin 2018 : Saint Morand de Cluny
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 02 Juin 2019, 21:25

» 2 juin : Saints Pothin, Blandine et leurs 46 compagnons
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 02 Juin 2019, 07:51

» 2 juin : Saints Pothin, Blandine et leurs 46 compagnons
grippe aviaire Emptypar ami de la Miséricorde Dim 02 Juin 2019, 07:50

» priez le chapelet des larmes de la Vierge Marie
grippe aviaire Emptypar fontaine Sam 01 Juin 2019, 21:02


Partagez
 

 grippe aviaire

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pierre-j
Invité



grippe aviaire Empty
MessageSujet: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyVen 19 Aoû 2005, 11:13

Le virus de la grippe aviaire aux portes de l'Europe
Alors que le virus de la grippe aviaire, responsable d'une soixantaine de décès humains depuis 2003, semble progresser vers l'ouest, à travers la Russie (lire ci-dessous), l'Allemagne a annoncé hier qu'elle envisageait de prendre des mesures pour prévenir une épizootie. Le ministre de l'Agriculture et de la Protection des consommateurs, Renate Künast, a ainsi évoqué de possibles limitations du regroupement de volailles en plein air, afin d'éviter les contacts avec des oiseaux migrateurs porteurs du virus, et l'augmentation des stocks de vaccins antigrippe, au cas où l'épidémie se transmette aux humains. Au Japon, un nouveau foyer de grippe a été découvert hier dans un élevage de volailles près de Tokyo. Les autorités ont abattu les 98 300 poulets de l'exploitation. La mutation du virus aviaire H5N1 en une forme pathogène pour l'homme susceptible de provoquer une pandémie mondiale de grippe reste une possibilité examinée avec prudence par les experts. Hier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré dans un communiqué que «l'expansion géographique du virus est préoccupante car elle provoque de nouvelles probabilités d'infections humaines». L'OMS a recommandé une surveillance accrue des élevages en Russie et au Kazakhstan ainsi que des cas de maladies respiratoires chez des humains exposés à des oiseaux infectés.
Moscou : Alexandre Cèdre
[19 août 2005]



Pour la première fois, la grippe aviaire est aux portes de l'Europe. Et elle y serait même déjà entrée. Les autorités en Russie, où les premiers cas ont été enregistrés en Sibérie orientale le mois dernier, ont en effet découvert cette semaine de nombreux décès suspects parmi des oiseaux dans une ferme en Kalmoukie. Une région située près de la mer Caspienne, à l'ouest des montagnes de l'Oural. Donc déjà en Europe. Ces nouveaux cas se trouvent à quelque 2 000 kilomètres de la région où les premiers foyers du virus potentiellement dangereux avaient été signalés dans ce pays. Une enquête a été ouverte alors que des informations contradictoires ont été publiées. Le Service fédéral russe de contrôle vétérinaire a fait savoir hier qu'une analyse préliminaire a prouvé que les morts d'oiseaux en Kalmoukie pourraient avoir été provoquées non pas par le dangereux virus mais par une infection. L'Organisme fédéral russe de surveillance de la santé et des droits des consommateurs a quant à lui rappelé que, contrairement aux pays d'Asie où une soixantaine de personnes sont mortes de la grippe aviaire depuis 2003, aucune contamination humaine n'avait eu lieu en Kalmoukie comme sur le reste du territoire russe.


Depuis que la souche H5N1 du virus (qui peut être mortelle pour les humains) a causé les premiers cas de grippe aviaire en Sibérie à la mi-juillet, les autorités ont pris des mesures pour contenir l'épizootie. Au total, selon le ministère de l'Agriculture, quelque 113 000 oiseaux ont été abattus dans les régions concernées (Novossibirsk, Tyumen, Omsk, Altaï, Kurgan). Des cas ont par ailleurs déjà été enregistrés au Kazakhstan et en Mongolie, deux pays voisins de la Russie sibérienne. Il n'a pas encore été déterminé si, dans toutes ces régions touchées, il s'agit de la souche H5N1.


En Russie même, la grippe, initialement confinée dans des régions isolées et peu habitées de Sibérie, a désormais atteint la région de Tcheliabinsk, grande ville industrielle sur le versant est de l'Oural (et donc, techniquement encore située hors des frontières européennes de la Russie). «Tous les oiseaux malades et infectés ont été détruits», a assuré le ministère de l'Agriculture, tout en ne précisant pas si la souche H5N1 était en cause. Des routes menant à la zone infectée ont été fermées. Par mesure de précaution, de grandes quantités de canards ont de plus été abattues près d'un réservoir de la région de Sverdlovsk, une région frontalière des zones déjà affectées de l'Oural.


Les autorités ne cachent pas leurs craintes de voir le virus s'exporter lorsque, l'été touchant à sa fin, les premiers froids sibériens feront fuir les oiseaux migrateurs vers des zones plus chaudes. C'est-à-dire vers l'Europe, l'Afrique et le Proche-Orient. Les parties européennes de Russie sont beaucoup plus peuplées (et plus agricoles) que les parties orientales, en particulier sibériennes. Si la grippe devait se répandre, elle pourrait se révéler dangereuse même si les conditions générales d'hygiène y sont supposées être meilleures que dans les pays d'Asie où l'épidémie a commencé.


Par précaution, la Commission européenne a d'ores et déjà interdit depuis le 12 août l'importation d'oiseaux vivants et de plumes en provenance de Russie et du Kazakhstan.

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
nina
Nouveau


Nombre de messages : 3
Localisation : Alsace

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptySam 20 Aoû 2005, 17:24

Bonjour , ce qui est plus inquiettant c'est ,que si le virus ce propage il n'y aurait pas assez de vaccins poour tous le monde .
Alors espéront que ça ne ce propagera pas


Nina
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptySam 20 Aoû 2005, 23:23

ca a l'air mal parti l'allemagne envisage de refuser les volailles en provenance de russie et comme vous dites les vaccins manqueront si tant et qu'il y en est de pres

pierre-jean
Revenir en haut Aller en bas
François
Assidu
François

Nombre de messages : 752
Localisation : France

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyDim 21 Aoû 2005, 02:00

Oui, et encore plus inquiétant semble être la mutation du virus déjà constatée en Asie l'hiver dernier :

La propagation passerait directement d'humain à humain au lieu de volaile à humain.

Si ce virus mutant se propage, il pourrait provoquer une pandémie similaire à la grippe espagnole qui avait fait des millions de morts au début du XXème siècle;



********************************




Que Jésus et Marie nous bénissent et nous protègent !
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyVen 26 Aoû 2005, 10:21

voila un exemple ou l'on prend ca au premier degré avec calme et patience ou l'on commence a disserter et crier au complot a on nous cache tout et pousser des cris d'alarme a travers le pays que la grippe , c'est sur est deja en france et rien n'est pret !! et force est de constater que nous y sommes pas ..alerter inutilement et jouer sur les cordes sensibles seraient de la pure exploitation ( a quelle fin?) des infos

Chirac défend
le principe de précaution

NOUVELOBS.COM | 25.08.05 | 15:45

Le président de la République a demandé "d'appliquer pleinement le principe de précaution" pour protéger les Français contre la grippe aviaire.


Jacques Chirac (AP)

J acques Chirac a demandé jeudi 25 août au gouvernement "d'appliquer pleinement le principe de précaution" en prenant "toutes les mesures de prévention" pour protéger les Français contre la grippe aviaire.
"Notre objectif, c'est de prendre toutes les mesures de prévention et de tout mettre en oeuvre pour qu'en cas d'apparition de la maladie, chaque Française et chaque Français soit protégé ou puisse être soigné, qu'il réside sur le territoire national ou à l'étranger", a déclaré le chef de l'Etat lors du Conseil des ministres de rentrée.
"Il s'agit d'appliquer pleinement le principe de précaution", a ajouté Jacques Chirac, dont les propos étaient rapportés par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.
Le chef de l'Etat a invité le gouvernement à "actualiser et améliorer en toute transparence" le plan de lutte contre la grippe aviaire mis en place depuis l'apparition de l'épizootie en janvier 2004 en Asie du Sud-Est. "Aucun obstacle, notamment économique ou financier, ne pourra être opposé à une mesure utile pour protéger la santé des Français", a-t-il dit.


Jacques Chirac a notamment demandé au Premier ministre Dominique de Villepin de nommer un délégué interministériel à la prévention de ce risque. Il a également souhaité que le gouvernement examine des mesures au niveau international pour faire en sorte que des stocks de traitements soient "disponibles pour enrayer une éventuelle pandémie aux stades précoces de son développement dans les premiers pays concernés".

50 millions de masques

Pour l'heure, la France dispose "d'un stock de cinq millions de traitements de Tamiflu, un antiviral de chez Roche", a déclaré jeudi un porte-parole de la Direction générale de la santé, Nicolas Postel-Vinay. "Neuf millions de traitements supplémentaires seront livrés fin octobre et 14 millions en plus, fin 2005", a-t-il précisé.
Concernant les masques de protection, "la France dispose d'un stock de 50 millions de masques de type FFP2, des masques similaires à ceux que l'on trouve dans les magasins de bricolage. Ils seront notamment destinés aux personnels soignants hospitaliers et libéraux", a poursuivi le porte-parole.
Dans le domaine des vaccins, "un contact a été pris entre Sanofi et l'Etat pour disposer d'un vaccin de façon prioritaire et urgente" contre la souche H5N1 transmissible à l'homme. "Concernant le vaccin efficace lors de la pandémie grippale, il n'existe pas encore puisque le virus lui-même n'existe pas", a-t-il dit.
Le chef de l'Etat s'est exprimé à l'issue d'une communication du ministre de la Santé Xavier Bertrand sur les premières conclusions de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) sur les risques de contamination des élevages français par les oiseaux infectés par le virus.

Risque d'expansion "faible"

Dans son rapport publié mardi, l'AFSSA évalue le risque d'expansion de l'épizootie vers la France comme "faible" en raison de l'absence de migrations habituelles d'oiseaux de l'Est vers l'Ouest.
Au nom du principe de précaution, le gouvernement a cependant immédiatement décidé de renforcer la protection des élevages. Les éleveurs de volailles en plein air (moins de 20% des volailles françaises) sont invités à ne pas nourrir ni abreuver les animaux à l'extérieur.
Dans les élevages fermés, les éleveurs sont invités à ne pas abreuver leurs animaux ni nettoyer leurs bâtiments avec les eaux provenant de plans d'eau extérieurs.
Pour éviter la transformation du virus en un virus transmissible à l'homme, une vaccination contre la grippe est recommandée à tous les professionnels de la filière avicole au contact des animaux.
Depuis janvier 2004, des foyers de grippe aviaire à virus H5N1 sont apparus dans plusieurs pays d'Asie du sud-est, causant la maladie et l'abattage de millions d'oiseaux d'élevage. Depuis 2005, l'épizootie s'est propagée vers le Nord-Ouest, touchant des élevages de volailles au Kazakhstan et en Russie. Elle menace aujourd'hui l'Europe. AP
Revenir en haut Aller en bas
angel
Assidu
angel

Nombre de messages : 98

grippe aviaire Empty
MessageSujet: virus   grippe aviaire EmptyVen 26 Aoû 2005, 15:40

peut-etre que mon conseil vous fera rire, mais ce n'est pas grave, sur le site apparitions mariales dans la rubrique remede révélés a marie julie jahenny, il y a des informations concernant les virus et épidémies, qui ressemblent bien un peu a ce que nous approchons en ce moment comme la grippe aviaire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyVen 26 Aoû 2005, 22:26

Chère Angel,

J'ai été voir dans la rubrique remèdes et ils ne parlent que de Sainte Hildegarde pas de Marie Julie Jahenny. Peut être aussi que je ne suis pas très dégourdi Embarassed

Amicalement Wink

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
angel
Assidu
angel

Nombre de messages : 98

grippe aviaire Empty
MessageSujet: philippe   grippe aviaire EmptyLun 19 Sep 2005, 17:08

iBonjour a tous, me voila revenue apres 2 semainse d'absence, je ne sais pas si vs n'etes pas trop dégourdi ou pas, mais voila le renseignement sur le site , apparitions dans la rubrique TOUT SAVOIR SUR LA FIN DES TEMPS, vous avez un chapitre sue les remedes naturels de marie julie jahenny sinon dans la page de recherche du site apparitions vous tapez jahenny et cela vous renvoie directement a la page.;
Revenir en haut Aller en bas
FIDELE
Habitué


Nombre de messages : 20

grippe aviaire Empty
MessageSujet: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyLun 19 Sep 2005, 23:19

en cas d'epidemie humaine souvenons nous de la grippe espagnole
en 1918 DE LA GRIPPE DE HONG KONG EN 68 je crois

On peut utiliser a titre preventif des huiles essentielles

huile essentielle EUCALYPTUS RADIATA
HUILE ESSENTIELLE RAVENSARA AROMATICA
OU HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA

4 a 5 gttes diluees dans de l huile d amande douce en friction
sur poitrine (pas les nourrissons)

en france suppositoire broncho rectine au citral (nourrisson enfant adultes
suppositoires bronchodermine (ad enft nourrisson)

POMMADE PECTODERME (adulte enfant) sur poitrine

HOMEOPATHIE OSCILLOCOCCINUM BOIRON

POUR LE CAS OU ......Surtout si on est demuni ,c'est bon a stocker

AVIS MEDICAL NECESSAIRE rapidement pour gens fragiles.

ON peut aussi respirere sur un mouchoir des huiles essentielles
citees plus haut
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

grippe aviaire Empty
MessageSujet: vaccin hongrois ctre la grippe aviaire jugé efficace à 100%   grippe aviaire EmptyVen 21 Oct 2005, 16:08

Citation :
Le vaccin hongrois contre la grippe aviaire jugé efficace à 100%

LE VACCIN HONGROIS CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE SERAIT À EFFICACE 100%
agrandir la photo

BUDAPEST (Reuters) - Le vaccin mis au point par les Hongrois contre la grippe aviaire s'est avéré absolument efficace, au vu des tests effectués sur des humains, a dit le ministre hongrois de la Santé Jeno Racz à l'agence magyare MTI.

"Il est désormais prouvé que le vaccin est efficace (sur les humains), d'après nos analyses. Il l'est à 100%", a déclaré Racz.

Le vaccin prémunit contre la souche H5N1, hautement pathogène, de la grippe aviaire, qui a fait 67 morts en Asie au cours des deux dernières années.

Le gouvernement hongrois a indiqué jeudi que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la Russie avaient fait part de leur intérêt pour ce vaccin, de même que l'Indonésie, l'Ukraine, les Philippines ou encore la Mongolie.

Le vaccin a été testé fin septembre sur un échantillon d'une centaine de volontaires, dont le ministre de la Santé lui-même.

La Hongrie pourrait à terme produire 500.000 vaccins par semaine, et 3,5 millions de doses seraient nécessaires pour ses 10 millions d'habitants. Elle pourrait par la suite accroître sa production si nécessaire pour l'exportation.

Les vaccins hongrois coûteraient cinq à six dollars pièces. Ils sont produits conjointement par le Centre national d'épidémiologie hongrois et la firme privée Omninvest.

Yahoo news
Revenir en haut Aller en bas
FIDELE
Habitué


Nombre de messages : 20

grippe aviaire Empty
MessageSujet: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyVen 21 Oct 2005, 20:56

DESINFORMATION TOTALE AUCUN VACCIN GRIPPAL N EST EFFICACEA
A 100°/° car les virus ont tendance a muter en plus , c est pour cela
que chaque année on refait de nouveaux vaccioins pour la grippe
normale .COMMENT PEUT ON AFFIRMER QU IL SERAIT EFFICACE A IOO°/°
SI CE N EST EN ESSAYANT DE CONTAMINER DES VACCINES AVEC LE
VIRUS CE QUI EST UNE PRATIQUE ETHIQUEMENT DETESTABLE.
les autorités ont reconnu l hivers dernier que le vaccin grippal n a pas
tres bien marché en france.
Les tamiflu et compagnie doivent etre pris les 48 premieres heures
sinon inefficace.
La source virale EST INCONTROLABLE EN ASIE .
La plus sage mesure est l isolement des elevages suspects .
Revenir en haut Aller en bas
Laurie
Nouveau


Nombre de messages : 2

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Reportage à radio-canada Zone Libre sur Grippe Aviaire   grippe aviaire EmptySam 22 Oct 2005, 03:48

J'ai vu un reportage de Zone libre à Radio-Canada sur la grippe aviaire, les spécialistes et pathologues de Montréal disaient que les Hopitaux ne seraient surement pas prets à faire face à une telle maladie telle que l'influenza (Grippe aviaire) pour cause de manque de personnel ou de matériaux spécialisés. Si vous voulez voir le reportage aller sur ce site ; http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/enjeux/ Sauf il se peux que le site n'aie pas encore mis le reportage car je viens tout juste d'écouter cette émission alors ca prendra 2 ou 3 jours avant que le documentaire soit mis sur internet.

Que dieu vous gardent!
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

grippe aviaire Empty
MessageSujet: La grippe aviaire devient résistante au Tamiflu !   grippe aviaire EmptySam 22 Oct 2005, 14:33

Citation :
La grippe aviaire devient résistante au Tamiflu !
Source : CORDIS Nouvelles, le 13/10/2005 à 10h32


Cette actualité fait partie d'un dossier "on en parle", le rendez-vous de Futura-Sciences dédié au décryptage des temps forts de l'actualité.

À Hong Kong, des experts viennent de lancer une mise en garde : le virus H5N1 de la grippe aviaire qui a fait son apparition dans le nord du Vietnam cette année a développé une résistance au Tamiflu, nom commercial de l'oseltamivir, un puissant médicament antiviral considéré comme le meilleur moyen de prévenir la propagation de la grippe aviaire dans la population.

En Europe la Commission européenne a fait savoir que ses experts ont confirmé la découverte d'une souche du virus de la grippe aviaire dans des échantillons prélevés sur un canard et un poulet roumains. Il s'agit du premier cas signalé en Europe. Elle va donc interdire l'importation de volailles roumaines.

Pour le docteur William Chui, maître de conférences à l'hôpital Queen Mary de Hong Kong, les autorités sanitaires ne peuvent plus compter sur le Tamiflu. "Face au développement actuel de souches H5N1 résistantes, nous ne pouvons nous permettre de tout miser sur un seul médicament", informe Reuters. M. Chui a également signalé l'émergence d'une résistance virale générale au Tamiflu au Japon, où les médecins prescrivent couramment ce médicament pour lutter contre la grippe humaine commune.

Les experts en santé publique ont vivement recommandé aux fabricants de médicaments de produire des versions plus efficaces du Relenza (zanamivir), un antiviral alternatif également connu pour être efficace sur le très redouté virus H5N1. Le Relenza doit être pris par inhalation. "Les fabricants devraient penser à produire une forme injectable du Relenza car la résistance au Tamiflu a été constatée au Japon et au Vietnam" a déclaré M.Chui. "De fortes doses peuvent être administrées en injection, lorsque cela s'avère nécessaire, et la rapidité d'action est alors nettement accrue".

Une étude indépendante japonaise, menée à petite échelle et publiée an août dernier, émettait déjà l'hypothèse d'une résistance des virus de la grippe au Tamiflu, résistance qui pourrait être plus répandue que prévu. Selon cette étude, 18 pour cent des enfants malades souffraient d'une grippe résistant au Tamiflu, a déclaré le chercheur en chef M. Yoshihiro Kawaoka, professeur de virologie, microbiologie et immunologie à l'université de Tokyo.

Selon un porte-parole du fabricant suisse Roche Holdings AG, leurs propres recherches ont révélé une résistance nettement moindre tant chez les enfants que chez les adultes. Roche souligne également que l'étude japonaise incluait plusieurs enfants âgés de moins d'un an (le Tamiflu n'est pas autorisé pour cette tranche d'âge), et que les patients japonais "pouvaient ne pas avoir reçu une dose adéquate de Tamiflu".

Deux autres rapports publiés récemment dans la revue médicale The Lancet confirment également la progression, à l'échelle de la planète, de la résistance aux médicaments anti-grippaux. Dans des endroits tels que la Chine, la résistance au médicament dépasse les 70 pour cent, ce qui laisse à penser que des médicaments tels que l'amantadine et la rimantadine ne seront probablement plus efficaces ni en traitement ni à titre préventif, peut-on lire dans The Times.

Le constat de la progression des virus vers l'Europe a amené l'UE à constituer des stocks de médicaments antiviraux. Le Tamiflu était stocké par les pays dans le cadre de "stratégies de capacités de réaction". Toutefois, le Royaume-Uni estime aujourd'hui que la vitesse de mutation du virus de la grippe ne permet pas de déterminer la médication la plus efficace avant le déclenchement d'une pandémie. Le Tamiflu reste toutefois une option efficace. Sur BBC Radio, M. Liam Donaldson, directeur général de la Santé pour la Grande-Bretagne, a déclaré que les plans de secours pour le pays n'avaient pas été modifiés.

Le gouvernement fédéral australien a lui aussi stocké quelque quatre millions de doses de Tamiflu, préféré au Relenza, le médicament antiviral alternatif, sur la base de conseils médicaux. Le gouvernement fédéral américain a stocké du Tamiflu pour un million de personnes.

La Finlande a informé les laboratoires pharmaceutiques européens qu'elle souhaitait acquérir 5,2 millions de doses d'un vaccin contre le virus mortel de la grippe aviaire afin d'être en mesure de protéger l'ensemble de sa population. Le gouvernement finlandais a demandé au parlement de libérer 21 millions d'euros pour l'achat de stocks de vaccin. Bien que la volonté de la Finlande soit de stocker suffisamment de vaccins pour protéger tous ses citoyens, les autorités n'envisagent pas de lancer de campagnes de vaccination avant qu'une épidémie n'ait été déclarée. La Finlande a connu le mois dernier sa première alerte à la grippe aviaire, lorsque des goélands ont montré des signes de contamination par le virus. La souche incriminée s'est révélée par la suite être inoffensive pour l'homme.

Les craintes que la souche la plus récente de la grippe aviaire puisse déclencher une nouvelle pandémie sont réelles en dépit du fait qu'il n'y a aucune preuve de la transmission d'homme à homme de la souche H5N1 de la grippe aviaire. À ce jour, le virus s'est essentiellement transmis à des personnes qui étaient en contact étroit avec les animaux infectés. Mais le virus doit rester sous contrôle permanent afin de déterminer si des changements génétiques pourraient le rendre plus mortel et accélérer sa propagation.

Ces dernières semaines, plusieurs pays ont mis leurs efforts en commun pour coordonner les préparatifs. Les États-Unis ont annoncé un nouveau partenariat international sur la grippe aviaire et pandémique lors d'un sommet mondial qui s'est tenu à New York. Les 7 et 8 novembre, l'Organisation mondiale de la santé organisera une réunion de toutes les parties prenantes afin de coordonner les financements requis.

Source : http://www.futura-sciences.com/news-virus-grippe-aviaire-devient-resistant-tamiflu_7316.php



Quant au vaccin :

Citation :
Grippe aviaire : l'espoir d'un vaccin voit le jour en Hongrie

L'approche du virus inquiète particulièrement les responsables à Moscou, la capitale russe étant entourée de nombreux élevages industriels.
(Photo AFP.)
(Avec AFP)
[19 octobre 2005]

Le virus de la grippe aviaire a continué aujourd'hui sa progression, apparaissant en Russie occidentale, et a toutes chances de se propager à l'Afrique et au Moyen-Orient selon des experts de l'ONU, alors qu'un prototype de vaccin hongrois a obtenu un premier résultat positif sur l'Homme.

«Les essais cliniques (sur 150 volontaires) se sont avérés positifs, le sang des cobayes ayant produit des anticorps», a annoncé le ministre hongrois de la Santé, Jenö Racz, à Budapest.

«La Hongrie possède désormais une technologie grâce à laquelle elle pourra produire rapidement, en grande quantité et de manière efficace, un vaccin contre une version mutée du virus», a pour sa part déclaré Laszlo Bujdoso, le directeur des services vétérinaires hongrois (ANTSZ).

La mise au point d'un prototype de vaccin constitue une étape indispensable vers un véritable vaccin contre le virus mortel H5N1 dans le cas où celui-ci muterait pour se transmettre entre humains, avec le risque d'une pandémie.

Le virus a été détecté dans sept fermes de la région de Toula, à quelque 300 kilomètres au sud de Moscou, où 3.000 volailles ont dû être tuées.

«Nous avons la confirmation (...) qu'il s'agit de la forme H5N1» qui a fait plus de soixante victimes humaines en Asie, a déclaré le département de contrôle vétérinaire du ministère russe de l'Agriculture. «La progression du virus confirme notre pronostic d'une prochaine globalisation de l'épizootie», a souligné son chef adjoint Nikolaï Vlassov.

La semaine dernière, le virus avait été pour la première fois détecté à l'ouest de l'Oural, après l'avoir été en Sibérie, où il a probablement été introduit par les oiseaux migrateurs venant des régions frontalières chinoises.

De nouveaux cas de grippe aviaire ont été détectés dans la région chinoise de Mongolie extérieure, où 2.600 oiseaux sont morts du virus H5N1.

Le virus a déjà été détecté en Roumanie, en Turquie et des résultats d'analyse sont attendus dans quelques jours pour la Grèce.

La présence d'un deuxième foyer du H5N1 a été confirmée en Roumanie.

L'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a averti que l'Afrique et le Moyen-Orient étaient menacés et qu'une propagation incontrôlée en Afrique de l'est augmenterait les risques de pandémie humaine.

La découverte des nouveaux cas «confirme les récents avertissements de la FAO relatifs à une progression du virus le long des routes empruntées par les oiseaux migrateurs à partir de l'Asie du Sud-Est», a souligné le chef des services vétérinaires de la FAO, Joseph Domenech.

«Les pays concernés et la communauté internationale devraient déployer tous leurs efforts afin que la grippe aviaire ne devienne pas endémique en Afrique» où les services vétérinaires «devraient rencontrer plus de difficultés pour mener à bien des campagnes d'abattage et de vaccination», a averti M. Domenech.

Le Maroc a annoncé qu'il allait renforcer le contrôle des oiseaux migrateurs transitant par son territoire. Et Israël a annoncé des achats massifs d'antiviraux.


A contre-courant, la ministre espagnole de l'Agriculture Elena Espinosa a assuré que le risque d'une pandémie relevait «de la science-fiction». Mais cela n'a pas empêché son gouvernement de passer commande d'entre 6 et 10 millions de doses d'antiviraux pour être à même de traiter un quart de sa population.\( La Grande-Bretagne a annoncé vouloir acheter jusqu'à 120 millions de doses de vaccins traditionnels anti-grippe (pour une population de 60 millions d'habitants) pour réduire l'impact d'une éventuelle pandémie.

En Grèce, le porte-parole du gouvernement Théodore Roussopoulos a estimé qu'il n'y avait «pour le moment pas de raison de s'inquiéter».

L'Allemagne a décrété mercredi le confinement des volailles sur l'ensemble de son territoire, a annoncé le ministre de la Protection des consommateurs Jürgen Trittin. Les Pays-Bas, qui avaient appliqué cette mesure aux élevages avicoles, l'ont décrétée également pour les poulaillers des particuliers, afin d'éviter tout contact avec les oiseaux migrateurs.

La Commission européenne a annoncé qu'elle se préparait à étendre à d'autres régions de Russie son interdiction d'importer plumes et volatiles.

Un exercice de simulation de crise sera organisé sur deux jours d'ici la fin de l'année pour tester les capacités de l'UE à réagir efficacement à une pandémie, a indiqué le commissaire européen à la Santé Markos Kyprianou.

Aux Etats-Unis, l'aéroport international de Los Angeles, en Californie, a annoncé qu'il prenait des mesures pour se préparer à une éventuelle pandémie, et le cas échéant «héberger des centaines et des centaines de passagers» qui seraient mis en quarantaine.

En plus du laboratoire hongrois, d'autres établissements ont annoncé des avancées dans la mise au point d'un vaccin.

En France, Sanofi-Aventis a annoncé que les résultats d'un test clinique sur 400 personnes seraient connus «d'ici la fin de l'année».


Le directeur adjoint d'un centre de virologie de Novosssibirsk, en Sibérie, a à son tour affirmé que les scientifiques russes étaient «sur le point de créer un vaccin contre la grippe aviaire».

Quant au fabricant indien de médicaments génériques Cipla, il a annoncé qu'il allait produire massivement et à bas coûts l'antiviral Tamiflu, considéré comme le principal traitement dans l'attente d'un vaccin, avec ou sans l'accord du groupe pharmaceutique suisse Roche qui en détient les droits.

Source : http://www.lefigaro.fr/sciences/20051019.FIG0317.html?202614

Que dire de plus?

Que les coeurs unis de Jésus et Marie vous protègent et vous guident.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyLun 20 Fév 2006, 11:29

Forte augmentation des nouveaux agents pathogènes d'origine animale
AFP 20.02.2006 - 9:41

Le nombre de nouveaux agents pathogènes provoquant des infections humaines, dont la plupart sont d'origine animale, a fortement augmenté depuis 25 ans, ont indiqué dimanche des épidémiologistes, une tendance inquiétante avec l'épizootie actuelle de grippe aviaire.

Les experts craignent que le virus H5N1 hautement pathogène responsable de cette infection originaire d'Asie, qui s'étend désormais à des volailles et autres volatiles sur trois continents, ne mute pour se transmettre aisément de l'homme à l'homme.

Jusqu'à présent on dénombre 169 cas d'infections humaines, dont 91 mortelles, toutes provoquées par des contacts avec l'animal.

Au total, 38 nouvelles espèces d'agents pathogènes responsables d'infections humaines, comme par exemple le virus du Sida (HIV) ou celui du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS), ont été isolés et documentés depuis un quart de siècle, a indiqué Mark Woolhouse, un chercheur à l'Université d'Edinbourgh au Royaume Uni. Il a aussi cité la version humaine de la maladie de la vache folle provoquée par un prion, une protéine.

Près des deux tiers de ces 38 nouvelles variétés sont des virus ARN dotés d'un petit génome et ayant un taux de mutation rapide, a expliqué cet épidémiologiste dans une présentation avec plusieurs autres experts à la conférence annuelle de l'Association américaine pour la promotion de la science (AAAS), qui se tient ce week end à St Louis (Missouri, centre-nord).

Ces virus sont différents des 1.407 autres virus, bactéries, protozoaires et moisissures connus pouvant provoquer différentes infections chez l'homme et dont 58% viennent des animaux.

Les scientifiques estiment que 177 de ces agents infectieux répertoriés aujourd'hui sont de "nouvelles souches" ou d'anciennes qui réappraissent et dont la plupart ne provoqueront jamais de pandémie, ont-ils souligné.

La très grande majorité de tous les agents pathogènes acquis par l'homme par des contacts avec des animaux, y compris les 38 récents cités précédemment, "se transmettent très difficilement ou pas du tout entre humains".

Toutefois, un agent pathogène dans sa course pour éviter son extinction s'efforce de muter génétiquement dans la population qu'il infecte pour pouvoir se transmettre. "Dans cette course, les virus ARN, qui évoluent rapidement, ont les meilleures chances de réussir", a expliqué Mark Woolhouse.

Le virus H5N1 n'est pas un virus ARN, mais il partage avec ces derniers la capacité de muter très rapidement même dans le cours d'une seule infection ce qui fait craindre le pire aux autorités médicales mondiales.

"Le plus frappant, a aussi relevé le chercheur, est la grande diversité du réservoir infectieux animal qui va des singes, aux chauve-souris, aux oiseaux, en passant par les rats et les autres mammifères".

"Il est possible qu'un tel éventail de sources animales d'infection constitue en lui-même un facteur de risque dans l'émergence de ces nouveaux agents pathogènes", a-t-il dit.

Selon lui, "l'explication la plus logique pour l'accroissement du nombre de ces nouveaux agents infectieux depuis 25 ans est l'ampleur du changement dans la manière dont l'homme évolue et agit sur son environnement, qui le rend plus susceptible de les contracter et de les transmettre".

Relativisant l'accroissement de ces nouveaux agents infectieux, Alan Barrett, un épidémiologiste de l'Université du Texas, a noté que les technologies actuelles permettaient d'en détecter un nombre plus grand qu'il y a 25 ans.

Mais, a ajouté Mark Woolhouse, bien que "nous ayons une meilleure compréhension des mécanismes de transmission d'agents pathogènes entre espèces, nous ne sommes pas encore en mesure de prédire les futurs menaces de maladies infectieuses". "D'où l'importance, a-t-il dit, d'une surveillance épidémiologique étroite au niveau mondial".
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyLun 20 Fév 2006, 11:31

Ne pensez vous au guerre bactériologique?
Je vous dit cela car de nombreuses personnes autour de moi en parle avez vous entendu les mêmes reflexions?
Revenir en haut Aller en bas
vicflame
Assidu


Nombre de messages : 1231

grippe aviaire Empty
MessageSujet: L'ARMEE FRANCAISE S'EN MELE ! DANGER !!!   grippe aviaire EmptyVen 24 Fév 2006, 15:08

!!! ATTENTION !!! MEGA CAPITAL !!! BOUILLANT !!!

A LIRE DE TOUTE URGENCE !!!



Chers amis,

Nous avons vu comment, lors de l'ouragan Katrina aux USA, l'état d'urgence et même la loi martiale ont été décrétés pendant un moment.
NOUS AVONS PU CONSTATER CE QUE L'INTERVENTION DES MILITAIRES DANS CE TYPE DE PROBLEME A VALU (et ce au nom du gouvernement) : DES MORTS PAR CENTAINES, DES DISCRIMINATIONS, DES EXPULSIONS FORCEES, ET CE PEU IMPORTE L'AGE OU LE SEXE ! pale Shit

Devinez un peu QUI va "fabriquer", en France, les "ANTIVIRAUX" contre la GRIPPE AVIAIRE ??? Question

L'ARMEE FRANCAISE !!! affraid pale Twisted Evil

Qu'est-ce que l'armée vient donc foutre dans un problème de santé CIVILE et PUBLIQUE ???

Rappelez-vous bien : le rôle primordial de l'armée est DE DEFENDRE OU D'ATTAQUER face à des ennemis, PAS DE SOIGNER NI D'APPORTER LA PAIX (contrairement aux balivernes que l'on essaie de nous faire gober en ce moment) !!!

Mes amis, l'article ci-dessous nous le dit, ce qu'ils viennent foutre : L'ARMEE ET LA POLICE, en cas de CONTAMINATION ENTRE HUMAINS, vont "se mettre au service des autorités civiles" (COMPRENEZ : PRENDRE LES CHOSES EN MAIN, AU NOM DU GOUVERNEMENT ! ).

Cela signifie que des couvre-feu ou l'état de LOI MARTIALE pourraient bien être IMPOSES.

D'autre part, "l'antiviral" prévu n'est autre que... DU TAMIFLU , CE MEDICAMENT SANS IMPACT SUR LA MALADIE MAIS QUI POSSEDE DE NOMBREUX EFFETS SECONDAIRES INDESIRABLES SUR LA SANTE (peut-être avez-vous lu quelque chose au sujet de ces gens qui étaient sains de corps et d'esprit mais qui se sont suicidés après avoir pris du Tamiflu ?) !!! affraid affraid Twisted Evil

En cas de pandémie, on pourrait même FORCER les gens à être IDENTIFIES "SOUS UN MODE NOUVEAU" (pour la "sécurité" et le "bien" de tous, évidemment Rolling Eyes Twisted Evil ). C'est une possibilité, et évidemment, comme aucune loi n'interdit la puce sous-cutanée pour humains, les schémas les plus dégueulasses sont permis ! Shocked Confused

On a aussi parlé de vaccins ... nous connaissons les crasses que l'on met dans ces horreurs et les conséquences des vaccins sur la santé ! What the fuck ?!? Sans parler du risque de vaccins à cristaux liquides ou contenant des puces microscopiques ou des nanopuces... Twisted Evil pale

En tout cas, soyez sûrs d'UNE chose : si l'ARMEE intervient, ce n'est pas simplement "pour le bien de tous" ! Il y a d'autres raisons, bien plus douteuses. What the fuck ?!? Twisted Evil

D'ailleurs, n'y a-t-il pas suffisamment de gens sans emploi en France que pour pouvoir prendre cette fabrication de médicament en charge ? Question
Et que ne me parle pas d'incompétence : la plupart des troufions ne sont pas plus expérimentés qu'un chômeur en matière de fabrication de médicaments ! Rolling Eyes

Je vous laisse à présent lire l'article ci-dessous...

Bonne réflexion... ET BONNE OPPOSITION ! Vic.


Source : http://www.la-croix.com/afp.static/pages/060223180619.7u5d28wt.htm

23/02/2006 19:06

PARIS (AFP) - Grippe aviaire: l'armée française mobilisée pour fabriquer des antiviraux

L'armée française se prépare à fabriquer des comprimés d'antiviraux pour lutter contre la grippe aviaire en cas de pandémie et stocke déjà 14 millions de doses de médicaments et des masques protecteurs.

Sur les 14 millions de doses d'Oseltamivir - livrés par le laboratoire Roche - la moitié est stockée sous forme de gélules de Tamiflu, le reste étant sous forme de poudre, a indiqué jeudi Jean-François Bureau, porte-parole du ministère de la Défense.

"Une chaîne de fabrication, qui sera opérationnelle courant mars, permettra au service de santé des armées (SSA) de fabriquer, sur demande du ministère de la santé, des comprimés à partir de cette poudre", a expliqué le Dr Anne Robert, chef du service de communication du SSA.
Ce dispositif de fabrication est "un processus original", ce qui explique qu'il faudra quatre mois pour fabriquer les premiers comprimés, en complément des gélules de Tamiflu existantes, a-t-elle ajouté.

Il a été mis en place sur demande du délégué interministériel à la lutte contre la grippe aviaire Didier Houssin, en cas de pandémie (transmission entre humains), a expliqué Jean-François Bureau lors de son point de presse hebdomadaire.

En outre, l'armée française participe au stockage des masques, de type FFP2, prévus pour l'équipement des équipes qui auraient à intervenir.

Il existe deux types de masques. Les masques dits chirurgicaux qui limitent la diffusion des virus portés par les personnes malades, et les masques de protection FFP2 qui filtrent l’air dans le but de limiter les risque de contamination.

Les uns sont recommandés aux personnes malades et seront disponibles en pharmacie. Les autres sont destinés aux personnes qui sont exposés de façon rapprochée et prolongée au contact des malades, en particulier les personnels soignants.

Outre cet ensemble de mesures, dit de "contribution directe par précaution", l'ensemble des entités de la Défense sont mobilisables si le plan gouvernemental "pandémie grippale" est activé, a précisé M. Bureau.

Ce plan vise à organiser les services de l'Etat au cas où le virus H5N1 venait à toucher la population. Mis sur pied en octobre 2004 et régulièrement actualisé, ce plan part de l'hypothèse d'une adaptation du virus aviaire à l'homme.

Les armées, la gendarmerie et les différents services de la défense se mettraient alors au service des autorités civiles à tous niveaux: problèmes de transmission, de commandement opérationnel, de soutien-santé, de capacité d'intervention..., a fait valoir M. Bureau.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyVen 24 Fév 2006, 16:55

Cher Vic, les masques de type FFP2 sont déja arrivé dans les hopitaux depuis un petit temps déja, ils sont stockés en grandes quantités généralement dans un même site hospitalier et seront dispatché dans tout les hopitaux des grandes villes par la suite. Pour l'instant ils ne sont pas encore a proprement dit dans les services de soin mais tout est mit en place depuis longtemps déja. sans compter que les medecins et pharmaciens etc.... sont sollicités depuis des mois par les labo pour en acheter, a travers la grippe aviaire il s'est creer un grand marché commerciale quoi qu'on en disent............
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptySam 25 Fév 2006, 01:59

Grippe aviaire: un élevage contaminé, l'inquiétude grandit
Reuters 24.02.2006 - 18:46

PARIS (Reuters) - La présence en France dans un élevage de dindes d'une souche du virus de la grippe aviaire inquiète les autorités et les aviculteurs, qui redoutent une épizootie.

Le ministre de l'Agriculture, Dominique Bussereau, a confirmé vendredi la contamination par le virus H5 d'un élevage de plus de 11.000 dindes dans la Bresse, à Versailleux, dans le département de l'Ain où le premier cas de grippe aviaire a été découvert le week-end dernier sur un canard sauvage.

Première conséquence internationale, le Japon a suspendu toutes ses importations de volailles françaises, viande, foie gras et abats, a-t-on appris à l'ambassade du Japon à Paris.

Dominique Bussereau s'est dit pessimiste quant au résultat des analyses complémentaires qui doivent être rendues publiques par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

"Ce qui nous inquiète (...) c'est que cet élevage se situe dans le périmètre de protection que nous avions mis en place pour le premier canard (sauvage contaminé)", a-t-il dit.

Si le H5N1 se confirmait, la France serait le premier pays de l'Union européenne où un élevage de volaille domestique est contaminé par ce virus asiatique.

Le H5N1 n'est pas transmissible d'homme à homme. Il se transmet entre volailles et ne peut toucher ensuite l'homme qu'après une exposition prolongée.

Une quinzaine de tests sont en cours en France sur des oiseaux sauvages dont la mort est jugée suspecte. Ils concernent essentiellement l'Est du pays.

La région Rhône-Alpes, fortement agricole, comprend le département de l'Ain. L'usage de pédiluves dans les fermes y a été fortement conseillé.

Dans la Dombes, après la découverte de cinq autres cas probables de grippe aviaire chez des cygnes, le préfet de l'Ain a étendu les mesures de précaution dans un tiers du département, soit 70 communes. Des mesures de surveillance touchent aussi désormais six communes du département du Rhône.

En Meurthe-et-Moselle, où un cas suspect a été détecté sur un canard sauvage retrouvé mort sur un lac, un plan d'urgence a été déclenché dans la commune de Hériménil, près de Lunéville.

Si tous ces cas se confirmaient, ils porteraient à huit le nombre d'oiseaux sauvages touchés par le virus H5N1 en France.

DE LA PAILLE A L'ORIGINE DE LA CONTAMINATION ?

La perspective de la propagation de la maladie et la contamination d'un élevage en France, premier producteur et exportateur de produits avicoles dans l'Union, ont ravivé les craintes des aviculteurs.

Depuis l'arrivée du virus en Europe, en novembre dernier, leurs ventes ont chuté de 30%. Le préjudice est estimé à 130 millions d'euros par la filière.

Le Premier ministre a annoncé jeudi une enveloppe d'aide de 52 millions d'euros qui s'ajoute aux onze millions déjà accordés en octobre dernier à la filière avicole.

De Lyon, où il se trouvait pour un exercice régional de simulation d'une pandémie de grippe aviaire, Dominique de Villepin s'est voulu rassurant.

"Les pouvoirs publics feront preuve d'une transparence totale sur l'avancée de la maladie chez les volailles", a-t-il affirmé.

Les autorités et les représentants agricoles français ont multiplié les appels à la vigilance.

Le préfet du département de l'Ain, Michel Fuzeau, a déconseillé les allées et venues entre exploitations et demandé aux éleveurs de prendre un maximum de précautions.

Les autorités se demandent comment l'élevage de dindes a pu être contaminé, les animaux y étant confinés et n'ayant donc pas de contact avec les oiseaux migrateurs.

Selon le vétérinaire de l'exploitation, de la paille provenant d'un hangar pourrait être à l'origine de l'infection. Elle aurait été utilisée comme litière pour les dindes qui souffraient "d'une petite diarrhée", a dit Claude Lassus au micro de France Info.

Les cinq personnes entrées en contact avec les volailles - l'exploitant, sa femme, sa belle-mère, le vétérinaire et un électricien qui faisait des travaux - sont sous surveillance médicale.
Revenir en haut Aller en bas
Frank
Assidu
Frank

Nombre de messages : 1027

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptySam 25 Fév 2006, 12:07

Je pense qu'il ne faut pas avoir peur de la grippe aviaire. Tous les maux qui sont médiatisés ne sont jamais dangereux à mon sens.
Lorsqu'un fléau frappera l'Humanité personne ne le verra venir, personne n'y aura jamais pensé et il viendra très subitement et c'est ça qui fera rentrer la peur dans le coeur des Hommes.
Ne croyez-vous pas ?
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptySam 25 Fév 2006, 13:06

Quand on vient d'un pays riche on est beaucoup mieux protégé..........
Dans certains pays la volaile et les oeufs sont la seul source de protéine, si ils n'ont plus cela , ils n'ont plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyMar 28 Fév 2006, 21:51

( tu nous l'avais dir cher Vic....................
La grippe aviaire progresse, premier cas détecté sur un chat en Allemagne AFP 28.02.2006 - 18:59


Le virus de la grippe aviaire continuait de progresser mardi, notamment en Europe où il cause de plus en plus de problèmes à la filière avicole, alors que pour la première fois un cas de H5N1 a été détecté dans l'Union européenne sur un mammifère: un chat trouvé mort en Allemagne.

Le chat a été découvert sur l'île de Rügen, en mer Baltique, dans le nord-est de l'Allemagne, où ont été retrouvés la majorité des oiseaux migrateurs contaminés en Allemagne.

Des analyses sont en cours afin de déterminer s'il s'agit de la forme hautement pathogène et transmissible à l'homme du virus H5N1, qui a causé plus de 90 morts humaines jusqu'à présent en Asie et en Turquie, a précisé le laboratoire Friedrich Loeffler, basé à Riems (nord-est).

La grippe aviaire a par ailleurs progressé dans le sud de l'Allemagne, où elle a été détectée pour la première fois en Bavière avec deux cas d'oiseaux sauvages au bord du lac de Constance. Il n'a pas été précisé s'il s'agissait de la forme hautement pathogène, d'origine asiatique, ou d'une forme moins pathogène du virus.

Ainsi, cinq des 16 Länder allemands sont désormais touchés par le virus H5N1.

En Russie, l'état d'urgence a été décrété dans un district de la région de Krasnodar (sud-ouest) après la détection du virus H5N1 sur les volailles d'un élevage dont 100.000 sont mortes en une semaine.

Et 180.000 volailles ont été abattues au Daguestan, une république du Caucase du Nord déjà touchée.

De multiples foyers de H5N1 ont été détectés dernièrement dans la région sud du pays, faisant craindre qu'elle ne soit entièrement contaminée à bref délai.

En France, où la présence du virus H5N1 a été confirmée pour la première fois la semaine dernière dans l'Ain (centre-est) dans un élevage avicole de l'UE, la présence du virus est désormais soupçonnée dans un élevage de la région de Lille (nord).

Une nouvelle qui ne va pas arranger les affaires de la filière avicole française, premier producteur et exportateur européen, déjà touchée par les répercussions de l'épizootie.


Une "trentaine de pays" ont décidé de restreindre leurs importations de volailles françaises ou produits dérivés, a annoncé le ministère français du Commerce Extérieur, indiquant que 12% des exportations avicoles du pays étaient concernées.

Ainsi, les Etats-Unis ont interdit à partir du 25 février l'importation d'oiseaux vivants, d'oeufs incubés et de produits avicoles crus en provenance du département de l'Ain.

Le Japon, quatrième client mondial du foie gras français avec des importations de près de 400 tonnes, a pour sa part laissé entendre qu'il pourrait assouplir l'embargo décrété vendredi sur les volailles françaises et produits dérivés.

Par ailleurs, la Slovénie a annoncé mardi que trois nouveaux cas de H5N1 avaient été détectés dans le nord-est du pays sur des cygnes sauvages.

Les autorités suédoises ont pour leur part indiqué avoir détecté une forme "agressive" du virus H5 de la grippe aviaire sur des canards sauvages, "probablement du même virus que celui qui a circulé en Russie et en Chine", soit le H5N1 hautement pathogène.

La Finlande, jusqu'à présent indemne, a décrété mardi le confinement des volailles pour une période de trois mois.

En Hongrie, pays déjà touché, un virus de la grippe aviaire a été détecté sur un cygne sauvage à moins de 25 kilomètres de Budapest. Il s'agit probablement de la forme H5N1 hautement pathogène, selon le gouvernement.

De nouveaux cas de virus H5 ont aussi été détectés dans le sud-est de la Roumanie sur des cygnes et sur des volailles, sans qu'il soit possible pour l'instant d'en déterminer le type exact.

De nouveaux cas ont également été détectés dans le nord-est de la Grèce sur trois cygnes et un cormoran.

Face à la progression de l'épizootie sur le continent, le principal conseiller scientifique du gouvernement britannique, le professeur David King, a déclaré mardi sur la BBC que la grippe aviaire allait arriver en Grande-Bretagne dans les mois à venir et y devenir "endémique comme elle l'est devenue en Chine".

Hors d'Europe, un virus de la grippe aviaire non encore identifié a été détecté pour la première fois en Afrique de l'est, en Ethiopie, sur des poulets.

Jusqu'à présent, seuls trois pays d'Afrique (Nigeria, Egypte et Niger) ont enregistré des cas de H5N1. Le Kenya a annoncé mardi que les tests effectués sur des poulets morts s'étaient révélés négatifs.

Les experts vétérinaires de 50 pays européens ont conclu mardi à Paris une réunion de deux jours sur la grippe aviaire en insistant sur la nécessité d'aider les pays les plus pauvres à se protéger pour lutter contre une contamination généralisée.
Revenir en haut Aller en bas
Parseval
Habitué
Parseval

Nombre de messages : 33
Localisation : Saint Jacques de Compostelle - Espagne

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyMer 01 Mar 2006, 11:14

Quelqu'un sait-il si les américains ont détectés quelques cas du virus sur leur continent ?
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyMer 01 Mar 2006, 23:52

en 2004, des foyers de grippe aviaire H5 sont survenus aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et surtout au Canada où l’atteinte progressive des élevages de Colombie-Britannique a justifié l’abattage de 17 millions de volatiles. Et d’autres pays ont été touchés depuis par des virus H5.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyMer 01 Mar 2006, 23:56

Sur ce site,vous trouverez toute les infos concernant la pandémie de Grippe aviaire h5n1 au travers du monde mais aussi toutes ces autres formes plus ou moins pathogénes
Revenir en haut Aller en bas
vicflame
Assidu


Nombre de messages : 1231

grippe aviaire Empty
MessageSujet: GRIPPE AVIAIRE ET NOUVEL ORDRE MONDIAL...   grippe aviaire EmptyJeu 02 Mar 2006, 19:08

!!! ATTENTION !!! A LIRE DE TOUTE URGENCE !!!


Chers amis,

Voici un article très long, certes, mais hyper important et que je souhaite partager avec vous... Wink Posté en plusieurs parties dû à la longueur de l'article. Confused

Bonne lecture, ET BONNE INSURRECTION ! rambo rambo rambo Vic.


Source : http://www.bethel-fr.com/afficher_info.php?%20id=15115.21

Nouvel Ordre Mondial:

Grippe aviaire et Nouvel Ordre Mondial



Le 11 octobre 2005. Article du Dr Leonard G. Horowitz. L'original peut être consulté en Anglais à l'adresse suivante :

http://educate-yourself.org/cn/lenhorowitzdebunksavianfluhysteria11oct05.shtml


Reproduction de la traduction française autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que les sources soient indiquées.



Si la grippe aviaire devient réellement une pandémie redoutable, ce sera à la suite d'une volonté politique délibérée. Par cet article, nous pouvons être mieux informés sur le prochain génocide "médicalement assisté", tout en nous confiant dans le Seigneur pour notre protection !


En avril 2003, nous avons déjà connu le SARS (Severe Acute Respiratory Disease, SRAS en Français), ou pneumonie atypique. Cette maladie nous venait également d'Asie, et frappa lourdement la région de Toronto. J'étais sur place pendant presque toute la durée de cette épidémie, qui annonçait la grippe aviaire actuelle. On a dit à l'époque que le SRAS était la dernière venue de toute une série de maladies nouvelles, provoquées par une série de mystérieux "super germes" mutants qui devaient frapper l'humanité.

Une étude scientifique attentive des caractéristiques médico-sociologiques et des antécédents de cette épidémie a révélé quelque chose de bien plus insidieux que le SRAS proprement dit. J'ai considéré la réaction des médias comme doit la considérer tout diplômé de Harvard, expert en problèmes de santé publique et en techniques psychologiques de persuasion mentale. Car cette épidémie possédait toutes les caractéristiques d'une nouvelle expérimentation sociale conduite par des "bioterroristes" en blouse blanche.

Il me parut clair que cette manipulation humaine sans précédent était destinée à endoctriner les masses populaires et à les manipuler subtilement, pour qu'elles soutiennent une politique de santé publique parfaitement inadaptée à la venue d'une pandémie massive, malgré toute la législation existante (1). Tout au long de l'épidémie de "pneumonie atypique," les médias n'ont cessé de faire référence à des "agents bactériologiques" nouveaux, qui pouvaient provoquer la disparition du tiers à la moitié de la population mondiale. Ayant étudié à fond tout ce qui a été publié récemment en matière de contrôle de la population, ainsi que les objectifs actuels des principales sociétés industrielles multinationales, j'ai remarqué que ces "prédictions" correspondaient étroitement à certains objectifs officiels en matière de réduction de la population mondiale (2).

En 2003, la lutte menée au Canada contre le SRAS, pour la première fois de l'histoire de ce pays, fut dirigée directement par les Nations Unies et par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Pour avoir découvert les liens étroits qui existaient, sur les plans financier et administratif, entre les organisations suivantes, j'ai constaté que la famille Rockefeller, la Fondation Carnegie, et les principaux dirigeants de l'industrie pharmaceutique mondiale, ont contrôlé la recherche canadienne et la lutte menée au Canada contre cette épidémie.

Aucune grande pandémie, ou épidémie à l'échelle mondiale, n'a jamais pu être séparée de son contexte économique et politique. L'épidémie de pneumonie atypique a fait avancer le programme politique du Nouvel Ordre Mondial beaucoup plus vite que tout autre problème de santé publique. Si les responsables politiques de la santé publique voulaient réellement prévenir ces épidémies nouvelles qui se produisent régulièrement, ou s'ils voulaient vraiment les traiter à la source, ils ne pourraient manquer de remarquer que ces agents bactériologiques dévastateurs sont toujours mystérieusement apparus au sein de structures secrètes associant certains milieux militaires, médicaux et de la biotechnologie. Il suffit simplement d'étudier la sociologie médicale pour s'en rendre compte.

Cela fait des décennies que certains "experts" nous prédisent l'arrivée prochaine d'une super épidémie dévastatrice. Ce qui a aussitôt éveillé mes soupçons, en ce qui concerne la pneumonie atypique, fut le moment où elle est survenue. Elle survint au moment même où était lancée la guerre totale contre le terrorisme, et la guerre Anglo-Américaine contre l'Irak. Il m'a semblé qu'il s'agissait là d'une occasion rêvée de "distraire" l'opinion publique du fait que l'administration Bush avait accusé Saddam Hussein d'accumuler un arsenal impressionnant d'armes bactériologiques, dont l'anthrax et le virus du Nil. L'épidémie de pneumonie atypique était donc caractéristique de ce que j'avais déjà annoncé dans l'un de mes livres au titre prophétique, publié avant les attaques du 11 septembre. Plusieurs mois avant ces attaques, je les avais annoncées dans ce livre, en présentant l'analyse conceptuelle qui nous permet de comprendre les liens qui existent entre ces épidémies et le Nouvel Ordre Mondial (Death in the Air : Globalism, Terrorism and Toxic Warfare, Tetrahedron Publishing Group, 2001 - "Mort dans l'air : Globalisme, Terrorisme et Guerre chimique").

Pour résumer l'essentiel de ce livre, j'y expliquais comment une certaine forme de "bioterrorisme" d'Etat était parfaitement compatible avec une guerre bactériologique officiellement menée par un Etat. Saddam Hussein avait lui-même fait subir à certaines des populations de l'Irak et des Etats voisins les effets destructeurs des armes chimiques et bactériologiques. Pour moi, il est clair que la pneumonie atypique, tout comme la grippe aviaire actuelle, se sont produites avec le consentement et l'appui de certains milieux des industries médicale, pharmaceutique, pétrochimique et militaire, opérant de manière illégale. C'est ce que j'ai pu prouver maintes fois.

Ayant eu l'occasion de témoigner devant le Congrès Américain, j'ai pu me rendre compte directement de quelle manière l'industrie pharmaceutique influence et contrôle nos représentants économiques et politiques au niveau du gouvernement. Les épidémies émergentes complètent les effets de la guerre politique contre le terrorisme, et correspondent à notre culture actuelle influencée par le bioterrorisme. Un tel programme secret répond à deux objectifs essentiels : la recherche du profit, et la réduction de la population mondiale.

Réalité politique, contre mythes véhiculés par les médias.

La folie croissante du monde qui nous entoure correspond étrangement aux recommandations des penseurs du Nouvel Ordre Mondial, qui favorisent les "désastres sans guerre." De quoi s'agit-il exactement ?

Dès la fin des années 60, dans les principaux milieux industriels, on a commencé à réfléchir à des "substituts économiques à la guerre classique." Comparés aux effets des première et seconde guerres mondiales, les dégâts qui pouvaient être provoqués par les désastres naturels, les super ouragans, les épidémies, ou la guerre bactériologique et génétique, ont commencé à apparaître comme politiquement et économiquement "rentables." Ces "désastres sans guerre" étaient manifestement beaucoup plus "gérables" politiquement, et plus "rentables" économiquement. Pour ces raisons, et tout particulièrement pour leur rentabilité économique, les dirigeants politiques Anglo-Américains du Nouvel Ordre Mondial ont considéré ces "désastres sans guerre" comme des options de tout premier choix.

Par exemple, le protégé de Nelson Rockefeller, Henry Kissinger, en tant que Conseiller pour la Sécurité Nationale sous Richard Nixon, a dirigé en fait la politique extérieure des Etats-Unis, tout en considérant la réduction de la population mondiale comme une "nécessité" pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et leurs alliés. C'est ce même Kissinger qui a été nommé par George W. Bush pour présider le comité d'enquête sur les événements du 11 septembre. Kissinger est pourtant un criminel de guerre avéré, qui avait ordonné au CIA de développer des armes bactériologiques, selon les archives du Congrès Américain de 1975. Parmi ces armes bactériologiques fabriquées par l'homme, il existe des germes bien plus mortels que celui de la grippe aviaire !

Par exemple, avant 1968, Kissinger ordonna une enquête concernant les agents bactériologiques synthétiques existants, qui pourraient être utilisés en matière de guerre bactériologique et de contrôle de la population mondiale. Or une équipe de chercheurs (O'Conner, Stewart, Kinard, Rauscher et d'autres), venait juste de fabriquer en laboratoire de nouveaux virus mutants de la grippe, capables de propager certains cancers (3). A l'occasion de ce programme, certains virus grippaux furent combinés artificiellement avec d'autres virus de la leucémie aiguë, pour fabriquer littéralement de nouveaux germes capables de répandre ce cancer à la vitesse d'une épidémie de grippe, par simple contact direct avec des personnes infectées. Ces mêmes chercheurs ont aussi manipulé des virus du cancer du poulet, un sarcome, pour les inoculer à des hommes et à des singes, afin de tester leur capacité à produire un cancer chez ces derniers. Raucher, et d'autres, ont aussi employé les radiations pour augmenter la puissance du virus du cancer du poulet. Ces faits scientifiques incroyables ont été officiellement reconnus, mais largement négligés par les principaux médias.

De même, l'Institut Londonien IOSS (Institute of Science in Society), a officiellement évoqué la possibilité que le virus de la pneumonie atypique ait été fabriqué en laboratoire. Il a posé la question suivante : "Est-il possible que des expériences de génie génétique aient pu créer le virus de la pneumonie atypique, même par inadvertance ?" Cette hypothèse n'a même pas été examinée par les experts virologues appelés pour aider à résoudre la crise, experts qui furent par la suite encensés par les sociétés pharmaceutiques soucieuses de produire les vaccins. Ceux qui habitent des maisons de verre n'ont pas l'habitude de jeter des pierres ! J'ajoute que l'IOSS aurait pu aussi examiner l'hypothèse d'une création intentionnelle du virus de la pneumonie atypique, dans leur étude censée être scientifique et objective (4).

Les "conflits sans guerre," tels que la "guerre contre le SIDA," la guerre contre la drogue," la guerre contre le terrorisme," la guerre contre le cancer," et, à présent, la "guerre contre la grippe aviaire," exigent des programmes très sophistiqués de propagande, ayant recours à des campagnes visant à stimuler la crainte au sein de l'opinion publique, afin qu'elle accepte et soutienne les lois supprimant les libertés publiques. Ces opérations psychologiques sont nécessaires pour contrôler ces conflits sans guerre, et constituent la caractéristique essentielle de la nouvelle "révolution militaire" en cours. Cette "révolution militaire" cherche à instaurer une nouvelle forme d'esclavage humain, par lequel les populations humaines ne se rendent même plus compte qu'elles sont soumises à un esclavage (2) !

Cette nouvelle "révolution militaire" fait appel, sans aucun doute, à des armes bactériologiques et chimiques très puissantes. Ces armes sont mises en œuvre par les fabricants de vaccins et de médicaments, pour leur plus grand profit. Il existe un exemple classique, celui des pesticides très toxiques et cancérigènes largement utilisés dans des zones habitées, sous prétexte d'éradiquer les moustiques responsables de la "fièvre du Nil." Ces produits, selon les termes militaires, ne sont pas directement mortels. Mais ils agissent à long terme, en provoquant une mort lente par empoisonnement chronique, ce qui génère encore plus de profits pour les sociétés pharmaceutiques chargées d'inventer de nouveaux médicaments pour lutter contre ces maladies. Les victimes de ces campagnes d'éradication des moustiques meurent lentement de maladies chroniques débilitantes. Les centres de soins et les hôpitaux construits pour traiter ces malades ne sont que des camps de concentration virtuels.

Parmi toutes ces maladies nouvelles provoquées artificiellement figurent un grand nombre de maladies touchant le système immunitaire, ainsi que de nombreux cancers pratiquement inconnus il y a cinquante ans. Ce simple fait, à lui seul, suffit à suggérer l'existence d'un véritable génocide socio-économique programmé par certaines autorités politiques.


Dernière édition par le Jeu 02 Mar 2006, 19:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
vicflame
Assidu


Nombre de messages : 1231

grippe aviaire Empty
MessageSujet: SUITE...   grippe aviaire EmptyJeu 02 Mar 2006, 19:08

Une grippe aviaire qui rapporte !

Face à l'épidémie de pneumonie atypique, Michael Fumento, chercheur à l'Institut Hudson de Washington, a publié à Toronto une thèse économique, qui ressemble à celle que je développe dans cet article. Cette thèse a été publiée dans le Canadian National Post. On a demandé aux Canadiens de se mettre eux-mêmes en quarantaine, de porter des masques et, dans certains cas, de rester chez eux. Le Ministre de la santé de l'Ontario a décrété un "état d'urgence sanitaire," alors que les médias parlaient de la "super pneumonie, cette tueuse mystérieuse."

Refusant de se laisser gagner par cette hystérie, Fumento posait un certain nombre de vraies questions. Cette épidémie était-elle réellement aussi mortelle et aussi contagieuse qu'on le disait ? Il concluait en ces termes : "Les réponses à ces questions ne laissent aucune place à l'excitation, encore moins à la panique." On pourrait en dire tout autant pour cette nouvelle épidémie de grippe aviaire (1).

Mortelle ?

A l'heure actuelle, le grippe aviaire serait responsable d'environ 65 décès dans toute l'Asie du Sud-Est, au cours des deux dernières années ! Encore connaît-on peu de faits précis sur les victimes, qui présentaient en général des troubles de leur système immunitaire. En outre, tous ces décès se sont produits dans des pays de l'Asie du Sud-Est dont les services sanitaires laissent beaucoup à désirer.

A titre de comparaison, les formes ordinaires de grippe tuent plus de 40.000 Américains chaque année, en général des personnes âgées au système immunitaire affaibli.

Contagieuse ?

Selon le magazine "USA Today" du 9 octobre 2005, "les services de santé européens travaillent à contenir le virus de la grippe aviaire qui, jusqu'à présent, n'a touché personne dans cette région du monde." Cependant, plus de 140 millions de volatiles seraient déjà décédés ou auraient été supprimés. Les pertes financières, pour le secteur de la volaille, représentent déjà plus de dix milliards de dollars. Selon les termes de cette propagande, "le virus actuel, baptisé H5N1, n'a pas encore muté au point de pouvoir se transmettre facilement d'homme à homme." En fait, il est probable que ce virus ne s'est jamais transmis d'homme à homme, si ce n'est au cours de manipulations de laboratoire (5) !

Difficile à soigner ?

Selon un rapport du "Business Week", "Le Sénat Américain a déjà voté un budget de 3,9 milliards de dollars pour acheter des vaccins et des médicaments antiviraux. Le gouvernement prépare aussi une nouvelle demande de crédits de 6 à 10 milliards de dollars."

Y a-t-il réellement une vie intelligente sur notre planète ? La réponse à cette question permettrait d'expliquer pourquoi le public accepte aussi facilement de tels mensonges ! Même "USA Today" affirme "qu'il n'existe pas actuellement de vaccin pour l'homme." Comment se fait-il donc que le Sénat Américain puisse voter dans la précipitation la dépense d'autant de milliards pour acheter un vaccin contre la grippe aviaire ?

Je suppose que nous devons négliger le fait que le virus H5N1 actuel ne s'est jamais transmis d'homme à homme, et qu'il ne s'est même pas non plus transmis très fréquemment des oiseaux aux hommes. Ainsi, un vaccin vraiment efficace ne pourrait être préparé qu'en faisant muter ce virus, et en provoquant justement ce que le monde craint le plus. Permettez-moi de m'expliquer.

Afin de fabriquer un vaccin spécifique contre un virus mutant H5N1 transmissible à l'homme, il faudrait tout d'abord que ce virus de la grippe aviaire transmissible à l'homme existe. Or, actuellement, ce virus n'existe pas, excepté peut-être dans quelques laboratoires du complexe militaro-médico-pharmaceutique. En fait, d'après les informations dont je dispose, c'est exactement ce qui est en train d'être préparé en secret. Afin de produire un virus transmissible à l'homme, il faut cultiver le virus de la grippe aviaire pendant assez longtemps, en le mélangeant à des cultures de cellules humaines. Il faut ensuite l'injecter à des singes, puis à des êtres humains, pour vérifier si ces sujets attrapent ce nouveau virus fabriqué en laboratoire.

Ainsi, ce nouveau virus que le monde craint tant est 1) soit en train d'être fabriqué dans des laboratoires financés par des industriels puissamment motivés à laisser "accidentellement" se répandre ce virus, 2) soit a déjà été fabriqué dans ces laboratoires, pour profiter de la panique mondiale actuelle, en prévision des énormes profits qui seront dégagés par la lutte contre ce virus.

Il faut savoir qu'un vaccin, pour être réellement efficace contre un virus, a besoin d'être spécifique. Si les autorités voulaient réellement répandre le virus humain de la grippe aviaire H5N1 à une certaine échéance future précise, elles n'auraient aucune garantie sérieuse que le vaccin produit en parallèle soit efficace à cette même échéance, compte tenu des mutations virales possibles. En effet, la rapidité des mutations virales dépend de la nouveauté du virus. Les nouveaux virus fabriqués par l'homme et créés en laboratoire, comme ceux qui sont actuellement fabriqués pour préparer un vaccin, sont beaucoup moins stables que ceux qui ont naturellement évolué au cours des millénaires.

C'est pour cette raison que tous les efforts actuels pour préparer un vaccin ne sont que de la poudre jetée aux yeux, et que les véritables motivations restent cachées.

Il faut aussi savoir que l'efficacité d'un vaccin exige des années, ou du moins des mois de contrôles et de vérifications au sein de la population visée. Pendant cette période, on doit soigneusement réunir toutes les informations sur les effets secondaires ou les accidents thérapeutiques provoqués par ce vaccin, afin de s'assurer qu'il ne tue pas, ou ne rende pas malades, plus de personnes que celles qu'il prétend sauver ! Pouvez-vous sérieusement croire que le gouvernement, ou l'industrie pharmaceutique, pourront réunir toutes ces garanties, au milieu de l'hystérie provoquée par cette "pandémie" ? La réaction désastreuse des autorités face à l'ouragan Katrina sera avantageusement comparée au désastre sanitaire et humanitaire certain provoqué par un vaccin mal testé et des mesures de santé publique inadaptées !

Je parle de désastre certain, parce que nous disposons de précédents. La liste est longue de vaccins préparés à la hâte, qui ont entraîné, une fois mis sur le marché, des conséquences humaines horribles. On peut citer le premier vaccin contre la peste porcine, les vaccins contre la polio, le vaccin contre la variole, le vaccin contre l'anthrax, le vaccin contre l'hépatite B et, plus récemment, le vaccin contre la maladie de Lyme, qui a handicapé près de 750.000 personnes en quelques mois, avant d'être retiré du marché par les autorités !

La plupart des gens ignorent que tous les vaccins comportent toute une série d'ingrédients qui sont potentiellement nuisibles pour la santé, et même mortels. On peut citer, parmi ces ingrédients, des produits chimiques toxiques comme le mercure, l'aluminium, le formaldéhyde et le formol (employés pour conserver les cadavres), des produits génétiques étrangers à l'homme, des protéines à haut risque issues de certaines espèces de bactéries, de virus ou d'animaux, et qui ont été scientifiquement associés au déclenchement de certaines maladies du système immunitaire ou de certains cancers. Nous disposons de plus en plus de faits scientifiques qui tendent à démontrer que les vaccins sont en grande partie responsables de nombreuses maladies, comme l'autisme, la fatigue chronique, la fibromyalgie, le lupus, la sclérose en plaques, l'arthrite rhumatoïde, l'asthme, le rhume des foins, les infections chroniques de l'oreille, le diabète de type 1, et bien d'autres maladies encore. Ces maladies chroniques et débilitantes nécessitent des traitements à long terme, qui eux-mêmes entraînent de nombreux effets secondaires. En réalité, la principale cause de mortalité en Amérique est représentée par les maladies iatrogéniques, c'est-à-dire les maladies produites par le système médical, ou contractées en son sein. Cela signifie que les vaccins, comme bien d'autres inventions de l'industrie pharmaceutique, handicapent et tuent littéralement des millions de personnes, sans que ni le gouvernement ni l'industrie n'interviennent pour arrêter ce fléau.

D'après tout ce que nous savons, ce sont les gouvernements qui sont en train de fabriquer un vaccin contre la grippe aviaire, dont l'effet sera précisément de répandre cette pandémie dans le monde entier, afin de réduire la population mondiale. Cette hypothèse vous semble-t-elle absurde ? Lisez donc la suite.

Business Week pense que l'accumulation de vaccins par les gouvernements ne peut que profiter aux sociétés pharmaceutiques, comme Sanofi-Pasteur, Sanofi-Aventis ou Chiron. On considère que le Tamiflu, un antivirus fabriqué par Roche, serait efficace contre la grippe aviaire. Les Etats-Unis possèdent déjà 4,3 millions de doses de Tamiflu, et d'autres commandes dont en cours. Voici toutefois ce que Business Week n'a pas révélé :


L'efficacité et l'innocuité du Tamiflu n'ont pas été prouvées pour ce qui concerne les populations souffrant de maladies chroniques, ce qui est le cas d'une bonne partie de la population américaine. Il faut aussi noter que ce médicament provoque de nombreux effets secondaires : nausées, vomissements, diarrhées, bronchite, douleurs gastriques, étourdissements, mots de tête, etc, etc…


En 1999, les Laboratoires Roche (Hoffman-LaRoche) ont été reconnus coupables de malversations en ce qui concerne la fourniture de vitamines sur le marché mondial. Roche appartient à un cartel pétrochimique et pharmaceutique issu de l'I.G. Farben, l'un des piliers industriels de l'Allemagne Nazie (2) (6).


L'un des partenaires industriels de Sanofi-Aventis est la Société Merck. Cette entreprise avait reçu la part du lion, lors de la distribution des dépouilles de l'économie nazie, à la fin de la deuxième guerre mondiale. Le chiffre d'affaires de la Société Merck a fortement chuté l'an dernier, quand elle a dû retirer du marché l'un de ses médicaments de lutte contre l'arthrite, le Vioxx, aux effets dévastateurs. Selon des rapports récents, Merck et Sanofi-Aventis travaillent actuellement à produire le premier vaccin contre un cancer sexuellement transmissible, vaccin destiné aux adolescents (7). Merck est aussi tristement célèbre pour avoir produit le premier vaccin contre l'hépatite B, responsable du déclenchement l'épidémie de SIDA, selon des rapports scientifiques que j'ai publiés dans l'un de mes livres, qui est actuellement un best-seller (3) (Cool.

Au cours des semaines et des mois qui ont suivi les attaques du 11 septembre aux Etats-Unis, j'ai réussi à démontrer que les courriers contenant de l'anthrax provenaient d'entreprises qui produisent des armes bactériologiques, qui avaient conclu des contrats avec la CIA, et qui avaient aussi des liens avec les services secrets anglais, ainsi qu'avec ce même cartel pharmaceutique Anglo-Américain déjà cité (9).

Ces courriers chargés d'anthrax avaient provoqué dans toute l'Amérique une vive crainte du terrorisme bactériologique, qui a profité largement aux fabricants de vaccins et de produits pharmaceutiques, les mêmes qui sont aujourd'hui associés à tous ceux qui profitent de la grippe aviaire (10).

Confrontés à de telles craintes, la plupart des gens n'hésitent pas à renoncer à leurs droits civiques et à leurs libertés individuelles. En Amérique, le vote de la loi scandaleuse sur la Sécurité Nationale (Home Security Act), ainsi que d'une loi similaire au Canada, sont des exemples classiques de cette dérive sociale, et de cette manipulation à grande échelle aboutissant à une législation forcée.

Pourquoi l'Asie ?

Au moment où les relations entre la Chine, d'une part, et la Grande-Bretagne et les Etats-Unis, d'autre part, sont assez tendues, pour ne pas dire plus, il est assez opportun que cette grippe aviaire provienne d'Asie, tout comme la récente pneumonie atypique.

Juste avant les premiers cas de pneumonie atypique, les Américains ont dû faire face à une escalade d'agressions dans la péninsule de Corée. La Chine communiste, pourtant déclarée "partenaire commercial privilégié" de l'Amérique, est politiquement alliée avec plusieurs ennemis de l'Amérique, y compris ceux qui, à l'époque, étaient censés posséder des armes de destruction massive, comme l'Irak.

Etait-ce une coïncidence ? Vraisemblablement pas, quand on considère l'oligarchie Anglo-Américaine, ses entreprises multinationales, et ses "conflits sans guerre" artificiellement provoqués.

Considérez aussi le fait que les principaux médias étaient fortement influencés, si ce n'est complètement contrôlés, par leurs commanditaires multinationaux, qui défendaient les intérêts d'un nombre relativement restreint d'entreprises et d'organismes multinationaux.

N'oubliez pas non plus que les fournisseurs d'informations suivent les directives des services de renseignements, si l'on en croit le témoignage respectable de très nombreux fonctionnaires et agents de renseignements à la retraite. Il serait donc bon que vous vous posiez les questions intelligentes suivantes, et que vous y apportiez une réponse :


Pourquoi les hauts responsables de la Défense Américaine, à commencer par William Cohen, Secrétaire à la Défense sous Bill Clinton, ont-ils fait autant de publicité à la prétendue vulnérabilité des Etats-Unis en matière de terrorisme bactériologique ? N'est-ce pas une forme de haute trahison à l'égard des Etats-Unis, que de dévoiler dans la presse des "secrets défense" aussi importants, qui pouvaient être exploités par les ennemis potentiels de notre pays ?


Pourquoi les principaux médias continuent-ils à prédire l'arrivée d'une pandémie mondiale causée par un virus grippal humain, qui provoquera des millions de morts, comme la "grippe espagnole" en 1918-1919 ? Pourquoi ces mêmes médias ne parlent-ils pas des faits indubitables concernant les individus, les organisations ou les laboratoires qui travaillent à produire ces agents de destruction massive ? On a même tout fait pour "déterrer" le virus de la grippe espagnole, soi-disant pour l'étudier et, éventuellement, le répandre à nouveau !


Pourquoi dit-on que le virus de la grippe espagnole est-il apparu au Tibet en 1917, d'après les données historiques officielles ? On a raconté que les journaux espagnols avaient été les seuls à publier des articles concernant cette grande épidémie, en raison de leur neutralité au cours de la première guerre mondiale. Toutefois, les relations entre l'Espagne et les Etats-Unis, à l'époque, n'étaient pas meilleures que les relations entre la Chine communiste et les Etats-Unis aujourd'hui. On avait décidé de baptiser cette épidémie "grippe espagnole", suite à deux décennies de disputes entre l'Amérique et l'Espagne, à propos de la colonisation des Caraïbes, de Hawaii et des Philippines, après la guerre hispano-américaine, qui s'était terminée en 1902 aux Philippines. En fait, la grippe espagnole avait commencé dans des camps militaires. L'Histoire n'est-elle pas en train de se répéter ?


N'est-il pas clair que l'Amérique est en train d'être manipulée, et qu'elle est sans doute la victime des planificateurs du Nouvel Ordre Mondial ? N'oubliez pas que l'une des priorités de ces planificateurs est la réduction de la population mondiale !


Dernière édition par le Jeu 02 Mar 2006, 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
vicflame
Assidu


Nombre de messages : 1231

grippe aviaire Empty
MessageSujet: SUITE ET FIN...   grippe aviaire EmptyJeu 02 Mar 2006, 19:09

La grande pandémie annoncée.

J'affirme à nouveau qu'au cours des années 60 et 70, des laboratoires militaires étroitement associés à l'industrie pharmaceutique ont fabriqué des virus mutants de la grippe, et les ont combinés avec des virus de la leucémie aiguë. En d'autres termes, ils ont amassé des quantités considérables de virus de la leucémie, aussi contagieux que celui de la grippe (3).

Par ailleurs, de nombreux experts des maladies infectieuses ou hauts responsables de la santé publique, apparemment oublieux de cette réalité scientifique, affirment que la grippe aviaire actuelle pourrait être la "grande pandémie" prédite. Il y a quelques jours, les Nations Unies ont publié un rapport déclarant que 150 millions de personnes dans le monde pourraient mourir de cette grippe aviaire.

Emma Ross, journaliste à l'Associated Press, avait publié des articles sur la manière dont l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) avait lancé son "plan de crise pour éradiquer l'épidémie de pneumonie atypique". Vous savez sans doute que l'OMS est l'une des organisations qui dépendent de l'ONU, et qu'elle a été accusée de répandre le SIDA en Afrique, sous couvert de campagnes de vaccination contre l'hépatite B et la poliomyélite. Il existe un certain nombre de faits précis qui étayent cette accusation (1).

Il est troublant de savoir que les Nations Unies sont très fortement influencées par certains membres de la famille Rockefeller, qui possèdent des intérêts dans les industries pétrochimique et pharmaceutique. On sait que le siège des Nations Unies à New York a été construit grâce à la fortune des Rockefeller. Au cours de la seconde guerre mondiale, ce sont encore les Rockefeller, ainsi que leur "Standard Oil Company", qui ont soutenu Hitler, bien plus que les Alliés. Cela a été reconnu devant les tribunaux. Un juge fédéral a décidé que Rockefeller avait commis une "trahison" envers les Etats-Unis.

Après la seconde guerre mondiale, selon l'avocat John Loftus, enquêteur officiel sur les crimes nazis, Nelson Rockefeller a persuadé les nations Sud-Américaines de voter en faveur de la création de l'Etat d'Israël, dans le seul but de détourner l'attention du fait qu'il avait soutenu les Nazis.

John D. Rockefeller s'est joint à Prescott Bush (le grand-père de George W. Bush), ainsi qu'à la famille royale anglaise, pour financer les initiatives "d'amélioration de la race" qui ont donné naissance aux programmes "eugéniques" d'Adolf Hitler. Au cours de cette même période, la famille Rockefeller a pratiquement monopolisé l'industrie pharmaceutique américaine, ainsi que les laboratoires de lutte contre le cancer et de recherche génétique (2) (3).

Aujourd'hui, la famille Rockefeller, la Fondation Rockefeller, les Nations Unies et l'OMS sont responsables de "programmes démographiques" visant à réduire la population mondiale à un niveau jugé plus "acceptable". Comme l'a écrit "Foreign Affairs", un périodique politique prestigieux publié par le CFR (Council on Foreign Relations), dirigé par David Rockefeller, l'objectif serait de réduire la population des Etats-Unis de 50 % (2).

Davis Heymann, de l'OMS, avait déclaré, à propos de la pneumonie atypique : "Nous n'avons jamais rencontré une épidémie aussi généralisée, à une aussi grande échelle."

Le Docteur Klaus Stohr, virologue de l'OMS en charge de la coordination internationale des laboratoires, avait ajouté : "C'est la première fois qu'un réseau mondial de laboratoires échange ainsi des informations, des échantillons, des prélèvements sanguins et des images. Il n'y a plus de secrets, plus de jalousie, ni de compétition, face à une telle urgence sanitaire mondiale. C'est un réseau phénoménal !" (1).

Ces réseaux de surveillance des maladies infectieuses sont encore contrôlés par les Rockefeller !

A propos de l'auteur :

Le Docteur Leonard Horowitz est un expert international en matière de santé publique, de sciences du comportement, de maladies nouvelles et de terrorisme bactériologique. Diplômé de Harvard, il est membre de l'équipe de chercheurs de cette université. Il est connu pour plusieurs livres à succès, dont un best-seller : "Emerging Viruses : AIDS & Ebola - Nature, Accident or Intentional ?" (Les virus émergents, SIDA et Ebola - Naturels, accidentels ou intentionnels ?) Ce livre a permis l'ouverture d'une enquête officielle aux Etats-Unis pour vérifier les hypothèses avancées par le Dr Horowitz.

Les travaux du Dr Horowitz concernant les risques associés aux vaccinations ont poussé au moins trois pays du Tiers-Monde de modifier leurs politiques en matière de vaccination. Le Dr Horowitz a eu l'occasion de donner un témoignage retentissant devant le Sénat des Etats-Unis.

Une semaine avant les attentats à l'anthrax, le Dr Horowitz avait officiellement averti le FBI de cette menace précise, mais il n'avait pas été écouté.

Trois mois avant les attaques du 11 septembre, le Dr Horowitz avait publié son treizième livre, intitulé, d'une manière plutôt prophétique : "Death in the Air : Globalism, Terrorism and Toxic Warfare" (Mort dans l'air : Mondialisation, Terrorisme et Guerre bactériologique). Dans ce livre, le Dr Horowitz s'en prend au "cartel pétrolier et pharmaceutique," qu'il accuse de préparer un nouveau génocide programmé.

Notes :

1) Horowitz LG. SARS (Severe Acute Respiratory Syndrome) : A Great Global Scam. Available at : http://www.healingcelebrations.com/SARS.htm


2) Horowitz LG. Death in the Air : Globalism, Terrorism and Toxic Warfare.

Sandpoint, ID : Tetrahedron Publishing Group, (Spring) 2001.


3) Horowitz LG. Emerging Viruses: AIDS & Ebola, Nature, Accident or Intentional ? Sandpoint, ID : Tetrahedron Publishing Group, (Spring) 2001.


4) The Institute of Science in Society. SARS and Genetic Engineering ?

London, England. Article available at :

http://www.tetrahedron.org/articles/health_risks/sars_engineering.html


5) Knox N. Europe braces for avian flu. USA TODAY, October 9, 2005 ; Manning A Government to stock up on avian flu shots. USA Today, Oct 8, 2005.




6) Wang P. Avian Flu: Inoculate Your Portfolio. BusinessWeek. Online edition. Available at :

http://www.businessweek.com/investor/content/oct2005/pi2005110_4988_pi015.htm


7) CNNMoney. Merck shares jump on cancer drug vaccine. October 6, 2005.

Available at : http://money.cnn.com/2005/10/06/news/fortune500/merck.reut/


Cool For more scientific background on the link between the hepatitis B vaccine and the AIDS pandemic link to http://www.originofAIDS.com.


9) Horowitz LG. The CIA's Role in the Anthrax Mailings : Could Our Spies be Agents for Military-Industrial Sabotage, Terrorism, and Even Population Control ? A Special Report. Article available at :

http://www.tetrahedron.org/articles/anthrax/anthrax_espionage.html


10) Horowitz LG. DNA : Pirates of the Sacred Spiral. Sandpoint, ID :

Tetrahedron Publishing Group, 2004.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyJeu 09 Mar 2006, 22:23

Onze cas suspects de grippe aviaire chez l'homme en Azerbaïdjan
AFP 09.03.2006 - 16:53


Onze personnes, dont trois sont décédées, ont pu être porteuses du virus H5N1 de la grippe aviaire en Azerbaïdjan, a rapporté jeudi une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève.

Ces onze personnes, dont huit de la même famille, sont orginaires du même village proche de la capitale, Bakou, a déclaré à l'AFP la porte-parole de l'OMS, Maria Cheng. Elles possédaient des volailles qui sont tombées malades au cours des semaines précédentes, mais on ignore de quoi ces oiseaux ont été victimes.

"Il est possible que les malades aient contracté le H5N1 car on sait déjà que des volailles ont été contaminées par le virus dans les régions voisines", a relevé Mme Cheng.

Des prélèvements faits sur les malades et les trois personnes décédées doivent être envoyés dans un laboratoire de Mill Hill, près de Londres, pour être analysés. Mais ces échantillons sont encore bloqués à l'aéroport de Bakou, selon la porte-parole.

Une fois qu'ils seront arrivés sur le sol anglais, il faudra encore attendre entre 24 heures et deux semaines pour déterminer s'il s'agit du virus H5N1, en fonction de la qualité des échantillons, a-t-elle expliqué.

Les autorités azerbaïdjanaises ont révélé dimanche qu'elles enquêtaient sur le décès de deux jeunes enfants. Ces enfants faisaient partie d'une famille de six personnes hospitalisées initialement pour une pneumonie mais dont les symptômes inquiètent les médecins.

Le virus H5N1 a fait son apparition quelques jours plus tôt chez des oiseaux dans le pays et 500.000 volailles ont été abattues, a indiqué le ministère de l'Agriculture le 4 mars.

A la date du 8 mars, l'OMS avait dénombré dans sept pays 175 cas humains du virus H5N1, dont 96 mortels.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyJeu 09 Mar 2006, 22:24

La Chine a annoncé mercredi son dixième mort de la grippe aviaire, une fillette de 9 ans, et averti des difficultés de contenir l'épizootie.

L'enfant, le 15e cas humain de grippe aviaire en Chine, est décédée lundi dans la province du Zhejiang (est), où aucun foyer n'a jusqu'à présent été détecté, a indiqué l'agence Chine Nouvelle, citant le ministère de la Santé.
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 39
Localisation : france

grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire EmptyJeu 09 Mar 2006, 22:26

Grippe aviaire: la mort de deux chats en Allemagne pourrait semer la panique
AFP 08.03.2006 - 16:28


L'annonce de deux nouveaux cas de chats victimes du virus H5N1 de la grippe aviaire en Allemagne risquait mercredi de semer un peu plus la panique, des centaines de félins ayant déjà été abandonnés ou confiés à des dispensaires après un premier cas il y a une semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




grippe aviaire Empty
MessageSujet: Re: grippe aviaire   grippe aviaire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
grippe aviaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grippe aviaire
» La Grippe Aviaire, Pandémie et autres virus.
» Grippe aviaire: pigeons suspects en Ethiopie
» grippe aviaire
» Deuxième bilan sur la grippe A (Sylvie Simon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Aliis rebus :: Actualités :: Actualités-
Sauter vers: