Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 14 décembre Ste Odile d'Alsace (d'Honenbourg)
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:27

» 14/12 St Nicaise et ses compagnons dont sa soeur Eutropie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:10

» 14 Décembre Saint Jean de la Croix
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:00

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:53

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:29

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 19:04

» 13 décembre Sainte Lucie de Syracuse
par ami de la Miséricorde Hier à 10:13

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 12 Déc 2017, 19:13

» 12 décembre Notre-Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 22:33

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 22:12

» Bx Jean Ruysbroeck : Savoir imiter Jésus dans son humilité
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 21:56

» 11 décembre Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:50

» St Bonaventure : De l'Intercession pleine de sollicitude des Anges
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:35

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:29

» Avec Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:42

» 10 décembre Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:22

» 10 décembre Translation de la Sainte Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:11

» L'Ave Maria retentit dans la Madeleine...
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 01:58

» La communauté de l'Emmanuel consacrée aux coeurs de Jésus et Marie
par Stefanos Sam 09 Déc 2017, 17:06

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:41

» 9 décembre Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:24

» Le sens de l'Avent pour Saint Charles Borromée
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:15

» le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 16:27

» Réflexions de Saints en cas d'hérésie papale
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:16

» Selon les Saints il est interdit de divorcer
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:10


Partagez | 
 

 Soutien à Benoît XVI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1142

MessageSujet: Soutien à Benoît XVI   Sam 28 Oct 2006, 16:30

Je ne sais si vous êtes au courant, mais l'Homme Nouveau a lancé un blog de soutien à Benoît XVI. Les messages que vous voudrez bien y porter seront remis au Nonce Apostolique qui les remettra au Saint Père. C'est urgent !

En effet, les modernistes ont organisé une pétition pour s'opposer à ses prochaines prises de position sur la liturgie. En fait, il s'agit de revenir aux positions de Vatican II et de contrer toutes les dérives qui ont eu lieu depuis.

Il faut aller sur http://soutenonslepape.hautetfort.com/ , bien lire le texte et cliquer sur Commentaires en bas de page, ensuite suivre les indications.

Merci d'apporter votre soutien à un moment décisif par votre commentaire et surtout par vos prières.
Revenir en haut Aller en bas
annonciade
Assidu
avatar

Nombre de messages : 427
Localisation : P.Q.

MessageSujet: SOUTENIR LE PAPE   Mer 01 Nov 2006, 03:53

Bonjour,

Je viens de découvrir ce blog ouvert il y a quelques jours qui envoie nos messages de soutien au Pape.
Je vous met le lien
http://soutenonslepape.hautetfort.com/

Bonne Fête de la Toussaint à tout ceux qui ont la chance que ce soit encore un jour férié!
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1142

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Mer 01 Nov 2006, 08:05

Bonjour Annonciade,

Excuse-moi, mais j'avais déjà signalé ce blog le 28 oct Very Happy , mais dans une rubrique plus appropriée "Actualités". Ici, en principe, c'est réservé aux présentations, enfin c'est ce que je pense lol!

Citation :
Je ne sais si vous êtes au courant, mais l'Homme Nouveau a lancé un blog de soutien à Benoît XVI. Les messages que vous voudrez bien y porter seront remis au Nonce Apostolique qui les remettra au Saint Père. C'est urgent !

En effet, les modernistes ont organisé une pétition pour s'opposer à ses prochaines prises de position sur la liturgie. En fait, il s'agit de revenir aux positions de Vatican II et de contrer toutes les dérives qui ont eu lieu depuis.

Il faut aller sur http://soutenonslepape.hautetfort.com/ , bien lire le texte et cliquer sur Commentaires en bas de page, ensuite suivre les indications.

Merci d'apporter votre soutien à un moment décisif par votre commentaire et surtout par vos prières.

Merci quand même de penser à lui en ce moment décisif pour l'avenir de l'Eglise. On ne peut que se réunir dans la prière pour le soutenir.

Bonne fête de Toussaint, de tous les saints (vous tous ! Very Happy )

________________________________
"La vérité vous libérera." Jn 8,32
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1142

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Mer 01 Nov 2006, 08:15

Je viens d'entendre sur France Inter qu'un prêtre de Roman dans la Drôme s'oppose "au retour de la messe en latin". D'après lui, "il vaut mieux pas de messe qu'une messe en latin, où les prières sont dites en latin à voix basse, le dos tourné aux fidèles..." Il oublie tout simplement que les prières sont adressées à Dieu et non aux fidèles. C'est grave ! Nous sommes vraiment arrivés au bord d'un nouveau schisme. Shocked

Toujours d'après France Inter, il y aurait de multiples protestations en France, à Nancy, à Angoulême, dans le Languedoc... A croire que l'obéissance est chose du passé. Sad
Revenir en haut Aller en bas
annonciade
Assidu
avatar

Nombre de messages : 427
Localisation : P.Q.

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Mer 01 Nov 2006, 14:23

Bonjour Jean,

Je te remercie de ta correction fraternelle,mais vu la quantité de messages postés ces derniers ,certains n'apparaissent que peu de temps sur le portail.Il y en a un autre qui a été posté deux fois également:celui sur l'âge de l'univers.

Bonne Fête!
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1142

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Mer 01 Nov 2006, 17:48

Un petit conseil pour éviter ces déconvenues, c'est de consulter autant "Forums" que "Portail". Il me semble que certains sujets n'apparaissent pas toujours sur les deux en même temps.

Mais que fait la police ? bounce


________________________________
"La vérité vous libérera." Jn 8,32
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1142

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Sam 04 Nov 2006, 16:32

Un laïc a publié "une lettre ouverte aux évêque" sur le blog de l'Homme Nouveau. Je vous en conseille vivement la lecture tant elle est criante de vérité.

Citation :
LETTRE OUVERTE A NOS EVÊQUES DE FRANCE


L’annonce d’un probable Motu Proprio du Pape Benoît XVI permettant la célébration de la messe selon le rite dit de Saint Pie V a provoqué de vives réactions au sein de l’épiscopat français. Réactions surprenantes à certains égard, surtout quand elles émanent de personnalités telles que Mgr Le Gall, dont la rigueur liturgique et l’opposition à toute forme de déviance sont notoirement connues.

Personne ne connaît la teneur exacte du document romain, bien que des fuites savamment orchestrées depuis le début de l’été en aient préparé la publication. Il semblerait pour l’essentiel de placer le rite ancien, dit de Saint Pie V, sur le même plan que le rite de Paul VI, l’un étant rite ordinaire, l’autre (l’ancien) rite extraordinaire. Et peut-être d’autoriser tout prêtre à célébrer selon les deux rites, sans autorisation préalable de son évêque.

Comment expliquer une telle levée de boucliers face à une initiative qui ne devrait gêner personne ? Officiellement, les partisans du rite ancien sont ultra-minoritaires, et le crainte de division qu’inspirerait la mise en place d’un bi ritualisme semble donc dépourvue de fondement. Les prêtres qui célèbrent selon l’ancien rite sont soit très âgés, soit spécialement formés au séminaire, et donc très peu nombreux. Et ils ne semblent pas désireux de changer leur manière de célébrer. Il faut sans doute chercher ailleurs l’explication de cette levée de boucliers.

Une première explication tient sans doute au refus obstiné de certains évêques d’appliquer le motu proprio de Jean Paul II, daté de 1988, autorisant largement la célébration selon l’ancien rite, et donnant aux évêques la responsabilité d’organiser dans leur diocèse une telle dérogation. 18 ans après ce texte, il reste impossible de le faire appliquer dans certains diocèses, comme à Reims, en dépit des demandes incessantes de fidèles. Pour quelle raison certains prélats refusent-ils d’appliquer les instructions romaines qui de leur propre aveu ne concernent que quelques dizaines de fidèles ? Ces clercs ont ils conscience des rancœurs et des oppositions stériles que leur obstination provoque ? Le nouveau texte permettra de contourner cette obstruction abusive et d’établir plusieurs lieux de culte dans chaque diocèse, dès lors que les prêtres seront disponibles pour célébrer selon le rite ancien.

Une seconde explication tient au conservatisme radical de l’église de France, qui s’est enferrée depuis plus de trente ans dans un refus obstiné de voir la réalité. Une réalité faite de souffrance pour nombre de fidèles silencieux, qui n’osent pas ou n’estiment pas utile de s’en plaindre (ont-ils tort, quand leurs évêques ne répondent pas ?). Souffrance de se voir imposer des célébrations affligeantes de platitude, d’horizontalité, parsemées de textes profanes, de chants dont la bêtise rivalise avec la pauvreté musicale, d’homélies tirées d’on ne sait où, plus proches parfois du courrier des lecteurs des magazines que de la réflexion théologique. Souffrance de voir que le Concile Vatican II, dont se gargarisent nos prêtres, n’est jamais appliqué, et que tout au plus une interprétation déformée tient lieu de connaissance à ceux qui l’invoquent à tout moment. Le Concile n’a jamais demandé aux prêtres de ne pas respecter les normes liturgiques, le Concile n’a jamais demandé aux évêques de laisser s’instaurer dans leurs paroisses une « liturgie propre » à chacune. Le Concile n’a jamais permis que les textes sacrés soient traduits selon l’esprit du temps, que les lectures dominicales soient tronquées ou supprimées, que l’Eucharistie devienne un banquet amical, que le brouhaha envahisse l’église à l’occasion d’un geste de paix bien mal compris, que les prêtres ne portent plus les ornements liturgiques dont ils ne connaissent plus la signification symbolique profonde… Souffrance de ne pas avoir été entendus par ceux qui ont reçu la charge, comme successeurs des apôtres, de mener le peuple de Dieu. Messeigneurs, combien d’entre vous ont répondu, ou même pris au sérieux, aux courriers de fidèles vous demandant d’intervenir ? Combien d’entre vous ont souhaité savoir exactement ce qui se passe dans les paroisses ? Combien d’entre vous ont diffusé l’encyclique de Jean-Paul II Ecclesia de eucharistia et l’instruction Redemptionis sacramentum ? Lesquels d’entre vous ont pris des mesures pour que cessent dans leur diocèse les abus innombrables ? Lesquels ?

Savez vous, Messeigneurs, que dans les paroisses de France, l’organisation la plus courante est constituée d’un conseil paroissial qui décide en théorie de tout, sous l’autorité nominale du curé, mais qu’en réalité chaque clocher à son « directeur » laïc, auto-intronisé, le plus souvent une femme qui fait la pluie et le beau temps dans la paroisse ? Savez vous que nombre de curés de plus de 60 ans, et ils sont largement majoritaires, ne font plus ce qu’ils veulent dans leur paroisse, parce qu’ils sont soumis à l’influence envahissante de ces laïcs ? Savez vous que rencontrer un prêtre devient un parcours du combattant, que les lieux de confession deviennent difficiles à trouver, que les affiches et revues placées au fond de l’Eglise, sans compter les banderoles qui « ornent » le chœur échappent à tout contrôle du prêtre débordé entre multiples clochers et réunions interminables (à quoi servent-elles ?) Savez vous que le prêtre, notamment à la campagne, n’a plus aucun droit de regard sur la préparation de la liturgie, dont il prend connaissance à son arrivée dans la sacristie, parce que les « équipes liturgiques » décident de tout ? Savez vous que les fidèles qui sont attachés à la célébration digne de la messe telle qu’elle a été réformée par Paul VI désespèrent de trouver une paroisse qui respecte ces normes liturgiques, qui ne valent pas par elles mêmes mais qui constituent une loi commune de l’Eglise pour que soit célébré pleinement le sacrifice eucharistique ?

Comment s’étonner dès lors que de nombreux fidèles, pas spécialement attachés à un rite ancien qu’ils n’ont pour la plupart pas connu, et très loin des élucubrations dangereuses des sectateurs de Mgr Lefebvre, aspirent avant tout à une libération ?

Enfin, une troisième explication tient peut-être à la crainte de voir se développer des communautés dont le zèle missionnaire et la qualité des vocations n’est plus à démontrer. Quand, en privé, des évêques reconnaissent que la majorité de leurs séminaristes proviennent des milieux traditionnalistes, des mouvements de renouveau et surtout du scoutisme traditionnel, tous mouvements où le sens du sacré est une réalité prégnante, n’ont-ils pas de sérieuses raisons de s’inquiéter ? A moins qu’ils ne décident en fin de voir la réalité en face, si douloureuse soit-elle : les paroisses ne donnent plus guère de vocations, enfermées dans leurs certitudes doctrinaires, au contraire des églises où le prêtre, qu’il célèbre selon le nouveau rite tel qu’il doit être appliqué, ou selon l’ancien rite, se remplissent de jeunes ménages, d’adolescents en quête de transcendance, et de familles qui veulent vivre leur foi pleinement et travaillent à élever leurs enfants dans un sens réellement chrétien.

Messeigneurs, ne rallumez pas la guerre liturgique. C’est à un sursaut de lucidité que vous êtes appelés, pas à une opposition stérile. C’est à l’exercice souverain de vos attributions de pasteurs que vous devez vous consacrer, parce que c’est cela que les catholiques de France attendent. Pas de réactions gallicanes, pas de critiques acerbes. L’unité du peuple de Dieu autour du sommet et de la source de toute vie chrétienne.




Un paroissien souffrant.

Ecrit par : Hercule | 02.11.2006

_________________________________
"La vérité vous libérera." Jn 8, 32
Revenir en haut Aller en bas
chataîgne
Assidu


Nombre de messages : 404

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Sam 04 Nov 2006, 16:53

Cette lettre est édifiante et reflète bien ce que beaucoup d'entre nous pense..!
Revenir en haut Aller en bas
princharming
Assidu


Nombre de messages : 657
Localisation : Ville-Marie (Québec)

MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   Sam 04 Nov 2006, 19:06

Merci pour cette lettre Jean, je vais en envoyer des copies à mes amis. Malheureusement, la situation est la même au Québec et partout dans le monde. Même au Séminaire ces folies sont plus ou moins présentes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soutien à Benoît XVI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soutien à Benoît XVI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soutien à Benoît XVI
» LA MÉDAILLE DE SAINT BENOÎT
» Citations choisies de spiritualité chrétienne de Benoît XVI
» Méditons un chemin de croix avec sa sainteté le pape Benoît XVI
» Saint Benoît

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: