Coeurs unis en Jésus et Marie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» L'éternelle vie et la profondeur de l'âme par Fr. Garrigou-L
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 08:53

» France - Note du haut commissariat au plan : ruptures de la chaîne aliimentaire
Teresa Musco Emptypar fontaine Aujourd'hui à 07:14

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Teresa Musco Emptypar Nicolas Hier à 18:46

» Père Jean Blount, exorciste international : l'illumination des consciences arriv
Teresa Musco Emptypar fontaine Dim 25 Oct 2020, 17:18

» L'Eglise Catholique nous Prévient : Les puces sont dans le vaccin
Teresa Musco Emptypar fontaine Dim 25 Oct 2020, 17:15

» Florian Boucansaud - l'Avertissement - l'Antéchrist - Retour du Christ - Ère de
Teresa Musco Emptypar fontaine Dim 25 Oct 2020, 16:32

» 25 octobre : Saint Hilaire de Mende (Saint Chely)
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Dim 25 Oct 2020, 08:13

» La Mère du Sauveur et notre vie intérieure par Fr. Garrigou
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Dim 25 Oct 2020, 07:57

» Neuvaine pour les « âmes du purgatoire
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Sam 24 Oct 2020, 09:58

» 23 octobre : Saint Romain de Rouen
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Ven 23 Oct 2020, 10:22

» A. Dumouch - Mise en garde de La Revue Catholique "En route"
Teresa Musco Emptypar fontaine Ven 23 Oct 2020, 01:11

» Des évêques réagissent à la déclaration du Pape sur les unions de même sexe
Teresa Musco Emptypar fontaine Jeu 22 Oct 2020, 22:45

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtyla
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 22 Oct 2020, 08:56

» Mgr Schneider et Mgr Vigano sur l'encyclique "Tous Frères" du Pape François
Teresa Musco Emptypar fontaine Mar 20 Oct 2020, 09:03

» Cardinal Müller - Le Manifeste de la foi pour contrer la confusion qui se répand
Teresa Musco Emptypar fontaine Mar 20 Oct 2020, 08:59

» 19 octobre Saint Zorobabel
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Dim 18 Oct 2020, 22:57

» 18 octobre : Saint Luc l'Evangéliste
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Sam 17 Oct 2020, 22:53

» Approbation du Cardinal Vidal - Stanley meurt, Jésus le ressuscite et lui confie
Teresa Musco Emptypar fontaine Sam 17 Oct 2020, 17:52

» Notre Seigneur - A quoi ressemblera l’illumination des consciences ?
Teresa Musco Emptypar fontaine Sam 17 Oct 2020, 17:47

» Apparitions de St Joseph à Itapiranga - la protection des familles
Teresa Musco Emptypar fontaine Sam 17 Oct 2020, 17:44

» 16 octobre : Ste Marguerite-Marie Alacoque
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Ven 16 Oct 2020, 00:35

» Tous Frères : Le Pape François dit qu’il est l’heure du Nouvel Ordre Mondial
Teresa Musco Emptypar fontaine Jeu 15 Oct 2020, 16:15

» 15 octobre Sainte Thérèse d'Avila
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Mer 14 Oct 2020, 23:16

» Vous serez mis dans les camps de la mort si vous refusez le vaccin
Teresa Musco Emptypar fontaine Mer 14 Oct 2020, 10:08

» 14 octobre : Saint Calixte 1er
Teresa Musco Emptypar ami de la Miséricorde Mar 13 Oct 2020, 22:31


 

 Teresa Musco

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Teresa Musco Empty
MessageSujet: Teresa Musco   Teresa Musco EmptyVen 30 Mar 2007, 18:24

Teresa Musco

La crucifiée de Caserte

Notes biographiques



introduction
Pour commencer cet humble travail — qui n’a d’autre but que celui de mieux faire connaître une âme d’exception, très peu connue en France —, rien de mieux que de laisser parler un spécialiste en la matière : le très connu et vénéré père Gabrielle Roschini, o s m.

« Pendant ma longue vie religieuse — écrit-il, dans la présentation du livre du père Stefano Manelli “Piccola storia di una vittima” (Petite histoire d’une victime) — et, plus encore, durant la longue période où j’ai été Consulteur de la Sacré Congrégation pour la Cause de Saints (27 années), j’ai eu l’occasion de lire et de passer au crible un grand nombre de biographies d’âmes saintes, de tous les temps et de tous horizons : exceptionnelles, dotées de dons extraordinaires, impressionnants. Aucune, toutefois — à mon avis — ne peut se comparer à la vie et aux phénomènes extraordinaires de Teresa Musco.

Pour moi — et, j’ose espérer, pour tous ceux qui liront cette première esquisse biographique — le nom de Teresa Musco représente le plus grand ensemble phénoménologique de tous les temps et de tous lieux : un phénomène qui nous pousse à nous exclamer avec le prophète Isaïe (59, 1) : “Non, ce n’est pas la main de Dieu qui est incapable”, ou bien, elle ne s’est pas raccourcie la puissance et la bonté de Dieu », écrit-il.

« Teresa Musco — poursuit-il encore, un peu plus loin — n’est pas pour moi une inconnue ; et je ne veux pas dire inconnue dans le sens ou j’en aurait seulement entendu parler : je l’ai connue personnellement, l’ayant rencontrée plusieurs fois et m’ayant ainsi entretenu avec elle ; puis j’ai suivi, plus attentivement, les trois dernières années de sa sainte et admirable vie. Je puis donc en parler en connaissance de cause, par connaissance directe. Certains phénomènes extraordinaires se sont déroulés devant mes yeux… »

Il convient de dire que la vie de Teresa Musco est vraiment extraordinaire, au sens plus large du terme, car elle fut dotée par Dieu d’un grand nombre de dons admirables qui feront sursauter les esprits chagrins de notre siècle incrédule et profondément cartésien et matérialiste.

Mais, il ne faut en aucun cas oublier que « l’Esprit souffle où il veut… » et que « personne, parlant avec l'Esprit de Dieu, ne dit : "Anathème à Jésus", et nul ne peut dire : "Jésus est Seigneur", s'il n'est avec l'Esprit Saint. Il y a, certes, diversité de dons spirituels, mais c'est le même Esprit ; diversité de ministères, mais c'est le même Seigneur; diversité d'opérations, mais c'est le même Dieu qui opère tout en tous. A chacun la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun » (1 Co, 12 3-7).

Nier ces faits — vus et constatés par d’éminents spécialistes — serait faire preuve d’une incrédulité tendancieuse et obstinée, d’une mauvaise foi caractérisée et aveugle. Il est bien vrai que, l’aveugle le plus à plaindre, est celui qui ne veut point voir… et reste obstinément enfermé dans son entêtement obscur et vaniteux.

Nous allons suivre, pas à pas, tout le long de ces quelques pages, le parcours extraordinaire de cet enfant de Caserte et, pour tout vous avouer, nous trouvons dans cette vie de victime volontaire, beaucoup de similitudes et de points communs avec une autre âme-victime, presque sa contemporaine, et que nous connaissons fort bien : Alexandrina Maria da Costa, mystique portugaise, béatifiée le 25 avril 2004 par le "saint" Pape Jean-Paul II, le Grand.

Teresa Musco, c’est évident, ne laisse pas indifférent : son cas est tout à fait extraordinaire, comme l’a souligné le père Gabrielle Roschini et, il faut, pour mieux la comprendre et comprendre les dons dont elle bénéficia, faire montre d’une grande ouverture d’esprit et, surtout, d’une grande humilité.

Rappelons-nous ce que dit saint Paul et citant l’Ancien Testament : « C'est par des hommes d'une autre langue et par des lèvres d'étrangers que je parlerai à ce peuple, et même ainsi ils ne m'écouteront pas » (1 Co 14, 21).

Les messages pressants reçus par Teresa Musco, sont encore et toujours d’une criante actualité. Ils n’ajoute rien au message évangélique : ils en rappellent l’urgence d’exécution, l’attachement que chacun d’entre nous doit avoir vis-à-vis des paroles de Jésus en son temps. Mais, les temps de Dieu n’étant pas les nôtres, il convient de ne pas imiter les vierges folles et de nous mettre à l’écoute des prophètes qui, tels Noé, nous mettent en garde contre notre incrédulité et notre entêtement à ne rien entendre qui puisse, tant soit peu, changer nos manières de vivre dans un confort trompeur et dans une nonchalance religieuse affligeante.

De quoi nous parle Teresa Musco ?

Elle nous parle de Dieu qui est Amour ; de Marie qui est notre Mère à tous ; de l’Église du Seigneur qui telle une barque en pleine tempête, tente d’arriver à bon port, coûte que coûte.

Elle nous parle de ce Jésus qui a tant souffert pour nous et qui, dans son amour indicible est mort pour que nous ayons la vie, « et la vie en abondance ».

Teresa nous parle de l’Eucharistie, ce sacrement pour excellence qui nous permet de vivre plus intimement en Dieu, quand on le reçoit dignement.

Elle nous parle encore et encore de Marie, cette Vierge infatigable qui, aux quatre coins du monde, dans toutes les langues, sème ses messages d’amour et de réconciliation ; qui à tous ses enfants adresse un appel pressant à la conversion, par la prière, surtout celle du Rosaire.

Teresa nous parle de la Passion et de la mort du Seigneur, passion qu’elle vécut elle-même dans sa chair, à un point indicible.

La « sainte » fille nous parle encore et encore de cet Amour incomparable et infini que Dieu a pour nous ; un amour qui le pousse à vouloir nous sauver, même malgré nous, car Il ne veut perdre aucun de ses enfants.

Teresa a-t-elle reçu des prophéties ?

La réponse est, bien entendu, affirmative. Mais, est-ce cela le plus important ?

Le mystique n’est pas que cela : une boîte aux lettres de Dieu qui lève, de temps en tant, un coin du voile qui cache à nos yeux un futur que tous voudraient heureux et plein de bienfaits.

Le mystique est autre chose : il est celui qui de toute son âme, de tout son être, se met à la disposition du Seigneur pour le bien de ses frères ; il est le lien visible entre Dieu et les hommes « de bonne volonté », si je puis dire.

Le mystique vit en Dieu, de Dieu et pour Dieu, « à condition » — pardonnez l’expression — que cet état de vie profite au bien de toutes les âmes, qu’elles soient celles de croyants ou de non-croyants, car tous — même les plus méchants, les pires assassins ou violeurs — sont des enfants de Dieu et destinés à être sauvés par le Sang de Jésus, « versé pour la multitude ».

Parmi les textes choisis pour ce travail, on trouvera, probablement, quelques prophéties reçues par Teresa Musco, mais nous ne ferons pas de ces « admonestations » l’essentiel de notre travail, car pour cela, il suffirait de lire l’Apocalypse, pour être servis en « sensations fortes »…

La vie de la servante de Dieu, est une vie « cachée », une vie simple et humble. Elle n’a jamais cherché — tout comme Alexandrina de Balasar — à se mettre en avant, à attirer à elle les foules ou la gloire passagère : vivre simplement, obéissant en toute chose à Jésus, son divin Époux.

Mais, penchons-nous maintenant sur sa biographie, et disons avec David : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'œuvre de ses mains, le firmament l'annonce ; le jour au jour en publie le récit et la nuit à la nuit transmet la connaissance » Ps 19, 2-3).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Teresa Musco Empty
MessageSujet: Teresa Musco   Teresa Musco EmptyVen 30 Mar 2007, 18:29

Voici le lien pour approfondir et entrer dans la vie de cette stigmatisée qui nous a quitté en 1976, si ma mémoire ne me fait défaut :

http://nouvl.evangelisation.free.fr/teresa_musco_1.htm

Les âmes victimes sont les paratonnerres de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Stefanos
Assidu
Stefanos

Nombre de messages : 596

Teresa Musco Empty
MessageSujet: Re: Teresa Musco   Teresa Musco EmptyVen 30 Mar 2007, 20:00

Merci dominique pour ce très beau témoignage !

Je suis toujours étonné de découvrir ces lumières silencieuses que le Seigneur sème à travers l'espace et le temps pour notre consolation et notre édification.

cat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Teresa Musco Empty
MessageSujet: Re: Teresa Musco   Teresa Musco EmptyVen 30 Mar 2007, 22:06

Avec joie, cher Stéphanos !
Il est toujours bon de faire connaître ces belles âmes qui nous édifient et nous sauvent...
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

Teresa Musco Empty
MessageSujet: Re: Teresa Musco   Teresa Musco EmptyMar 03 Avr 2007, 22:52

Bonsoir Dominique,

J'ai lu et j'ai pleuré. Merveilleux témoignage d'une foi authentique. Humilité et courage, que de leçons à prendre...

Terribles révélations de ce qui nous attend sur lesquelles, on ne s'attarde pas car, là n'est pas l'important. L'important est bien la foi qui seule peut sauver.

Merci, Dominique de nous avoir permis de connaître un peu Tèrèsa Musco.

Leodia



********************************




Que les Coeurs Unis de Jésus et Marie nous protègent et nous guident.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Assidu
Francesco

Nombre de messages : 498

Teresa Musco Empty
MessageSujet: Merci   Teresa Musco EmptyLun 14 Jan 2008, 01:11

Merci Dominique de mettre ces infos sur Teresa Musco,une vraie mystique contrairement a tant d'autres.Je pense que son proces en béatification est ouvert mais je ne suis pas certain mais ca serait bien.Aussi,je la verrais tres bien comme la patronne des gens victimes de violence vu son passé tres lourd a ce niveau(ds sa famille).J'aimerais etre informé si quelqu'un(e) sait si son proces en béatification est ouvert et qui s'occupe de sa cause(ainsi que l'association qui gere son héritage spirituel car,je l'aime bien cette Teresa).Merci.Francesco:)
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/index.htm
Contenu sponsorisé




Teresa Musco Empty
MessageSujet: Re: Teresa Musco   Teresa Musco Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Teresa Musco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: Autres apparitions :: Les Apparitions :: Les stigmatisées- Les mystiques-
Sauter vers: