Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 20 février Sainte Jacinta Marto
par ami de la Miséricorde Hier à 22:51

» 20 février : Saint Eucher d'Orléans
par ami de la Miséricorde Hier à 22:37

» 20 février Saint Judas Maccabée
par ami de la Miséricorde Hier à 22:28

» Don Guéranger pour le Samedi après les Cendres
par ami de la Miséricorde Hier à 22:08

» J’ai besoin de tes souffrances pour sauver les âmes
par ami de la Miséricorde Hier à 21:38

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 21:27

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:16

» Liturgie des heures
par Nicolas Hier à 18:21

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 18:20

» 19 février Saint Gabin de Rome
par ami de la Miséricorde Dim 18 Fév 2018, 23:09

» 19 février Vénérable Romano Bottegal
par ami de la Miséricorde Dim 18 Fév 2018, 22:49

» 19 février 1937 Sainte Faustine s'unie aux agonisants
par ami de la Miséricorde Dim 18 Fév 2018, 22:23

» 18 février Bienheureux Jean de Fiesole ou Fra Angelico
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 23:37

» 18 février Sainte Bernadette Soubirous
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 23:26

» 17/02/ 1937 Les âmes périssent malgré Mon amère Passion
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 23:07

» Pétition : Les Catholiques exigent le respect et des excuses
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 12:01

» 17/02 St Alexis et les Fondateurs des Servites de Marie
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 00:31

» 17 février Bienheureuse Elisabetta Sanna
par ami de la Miséricorde Sam 17 Fév 2018, 00:16

» CHEMIN DE CROIX VENDREDIS DE CAREME
par ami de la Miséricorde Ven 16 Fév 2018, 09:01

» 16 février Sainte Julienne de Nicomédie
par ami de la Miséricorde Ven 16 Fév 2018, 00:00

» 16 février Saint Pamphile de Césarée
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Fév 2018, 23:47

» Oh! si l’âme souffrante savait combien Dieu l’aime
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Fév 2018, 23:20

» La disparition du discours sur les fins dernières
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Fév 2018, 01:30

» 15 février Bienheureux Michel Sopocko
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Fév 2018, 01:10

» 15 Février Saint Claude la Colombière
par ami de la Miséricorde Jeu 15 Fév 2018, 00:56


Partagez | 
 

 2 juillet Bienheureuse Eugénie Joubert

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Assidu
avatar

Nombre de messages : 7075

MessageSujet: 2 juillet Bienheureuse Eugénie Joubert   Sam 01 Juil 2017, 23:32



Prière à la Bienheureuse Eugénie Joubert

Bienheureuse Eugénie, vous avez vu le jour le 11 Février1978, à Yssingeaux. Vous avez grandi dans une famille nombreuse de huit enfants. La joie a irradié votre enfance et votre jeunesse. L'élégance extérieure reflétait la beauté intérieure de votre coeur. Lentement le Christ prenait de la place dans votre vie. En devenant religieuse de la Sainte Famille du Sacré Coeur, vous avez décidé de lui donner tout votre être, présent et à venir. Combien d'enfants au catéchisme, de familles, de personnes, sont nées à une foi vivante en vous écoutant et en vous regardant. Fatiguée et malade, vous avez continué vote service d'une autre façon. C'est le 2 Juillet 1904 que la vision a remplacé la foi. Je vous demande de continuer à nous monter et à me montre le visage du Christ. Accueillez aussi nos demandes et mes demandes, à nous, qui sommes encore sur la route.Amen

Mgr Soulier, Evêque émérite de Limoges


BIOGRAPHIE

Eugénie Joubert est née et a été baptisée à Yssingeaux, non loin de Notre-Dame du Puy, le 11 février 1876. Elle entra dans la vie religieuse à 19 ans. Elle prononça ses vœux le 8 décembre 1897. L’Obéissance lui confie les enfants ; ses préférés sont les plus pauvres. Elle meurt à Liège (Belgique) à l’âge de 28 ans, en réputation de sainteté, le 2 juillet 1904. Le Pape Jean-Paul II la proclama “Bienheureuse” le 20 novembre 1994.

Sa vie

Le 20 novembre 1994, le Pape Jean-Paul II béatifiait, entre autres, une jeune religieuse, morte en 1904, à 28 ans. Née à Yssingeaux le 11 février 1876, Eugénie Joubert rentre dans un tout jeune institut, la Sainte-Famille du Sacré-Cœur, fondée par le Père Rabussier, sj, et mère Marie Ignace Melin, pour l’enseignement de la catéchèse, surtout aux plus pauvres et aux plus abandonnés.

Sœur Eugénie sera donc catéchiste de 1897 à 1901, dans la banlieue parisienne, d’abord à Aubervilliers, puis à Saint-Denis, où elle s’occupera entre autres des enfants des bateliers et des forains.

Elle consolide sa mission par l’étude approfondie des vérités de la foi grâce à saint Thomas d’Aquin et aux Pères de l’Église. Ainsi le voulait la fondatrice pour ses sœurs appelées à ce service.

Sœur Eugénie a une vie de prière intense, un amour tout particulier envers la Sainte Eucharistie, la Très Sainte Vierge Marie. C’est cela qui va exercer sur lés enfants une particulière influence, car de méthode personnelle, elle n’en a pas : elle vit ce qu’elle enseigne. Les témoignages recueillis au procès de béatification sont unanimes. "Elle prenait tout de suite les enfants par sa foi communicative, elle savait les intéresser, rendre pour ainsi dire vivantes les vérités qu’elle enseignait.

Elle priait la Sainte Vierge de l’aider, et la faisait prier par les enfants pour qu’elle les aide à comprendre et à retenir ses leçons". Les enfants les plus atteints et les plus en retard étaient les siens. Elle excellait dans l’art de les instruire, elle leur rendait courage et arrivait à des résultats magnifiques.

Les enfants les plus turbulents, les plus indisciplinés étaient pour elle. Elle les calmait, les gagnant peu à peu par sa maîtrise d’elle-même, sa douceur, tandis qu’elle priait dans son cœur Elle leur disait : "Dieu nous voit et nous regarde". Alors ils devenaient sages et attentifs. Combien de fois les mêmes paroles dites par une autre n’obtenaient pas le même résultat.

Sueur Eugénie savait se faire des alliés : les anges gardiens de ces enfants qu’elle priait tout particulièrement.

Et puis, parce que le feu de l’amour doit être alimenté, elle offrait généreusement les renoncements qui se présentaient à elle. Contemporaine de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la bienheureuse Elisabeth de la Trinité, elle vit elle aussi de l’esprit d’enfance évangélique dans une union toujours plus profonde à la Trinité Sainte. Habitée d’une ardeur toute apostolique, elle la communique à ses enfants. L’un deux, vrai petit chef de bande, réunit ses camarades de la rue, et montrant un crucifix, s’exclame "qui l’a mis en croix ?" Silence. Il reprend "c’est nous, c’est nos péchés", et il ajoute "alors tout le monde à genoux". Et la bande obéit.

Mais tout cela ne se fait pas sans un investissement total de l’être. Sueur Eugénie ne recule jamais devant aucune fatigue, aucune difficulté dès qu’il s’agit de faire connaître le Seigneur. Etant appelée à faire partie de la maison de Saint-Denis, non seulement elle s’y dévoue aux nombreux catéchismes, mais elle continue à prêter son concours aux sueurs d’Aubervilliers. Elle enseigne quasi sans interruption pendant tous les après-midi. Le soir elle n’a plus de voix. Au bout d’un certain temps, la fatigue se révèle et se transforme bientôt en épuisement. Sueur Eugénie est atteinte par la tuberculose. Elle qui n’a pas ménagé sa peine doit laisser son cher apostolat. L’offrande de tout ce qu’elle vit féconde le grain ensemencé.

La petite sœur bien sage, comme la nommait affectivement la fondatrice, remet son âme à Dieu le 2 juillet 1904, à Liège, après avoir deux fois murmuré le nom de Jésus et baisé le crucifix.

Sœur Marie-Lucile
Dans France Catholique,

Source : nouvlevangelisation.free.fr

SAINTS DU JOUR
http://jubilatedeo.centerblog.net/6573358-Les-saints-du-jour-02-Juillet

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
2 juillet Bienheureuse Eugénie Joubert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 15 juillet Bienheureuse Anne-Marie Javouhey
» 15 juillet Bienheureuse Anne-Marie Javouhey
» Bienheureuse Mère Térésa de Calcutta
» Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Jésus
» Saint Wilfrid Evêque d'York, Bienheureuse Jeanne Leber et commentaire du jour "Dieu fait aussi l'intérieur... Alors tout sera pur pour vous"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Bible - écritures - théologie - vie des saints :: La vie des Saints-
Sauter vers: