Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 19 novembre Saint Philarète de Moscou
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 01:33

» 19 novembre Saint Abdias Prophète
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 01:12

» 19 novembre Saint Raphaël Kalinowski
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:50

» Considérations de Saint Prosper d'Aquitaine sur l'Enfer
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:35

» Purgatoire dans le Nouveau Testament St Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:26

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:20

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 20:44

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:06

» A propos du Purgatoire de Sainte Thérèse d'Avila
par ami de la Miséricorde Hier à 00:48

» Acte d'acceptation de la mort avec indulgence plénière
par ami de la Miséricorde Hier à 00:13

» 18 novembre Sainte Rose-Philippine Duchesne
par ami de la Miséricorde Hier à 00:02

» 18 novembre Saint Odon de Cluny
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 23:47

» 18 novembre Dédicace des basiliques St Pierre et St Paul
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 23:11

» 17 novembre Saint Grégoire le Thaumaturge
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 12:24

» 17 novembre Saint Grégoire de Tours
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 01:03

» 17 novembre Sainte Elisabeth de Hongrie
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 00:51

» 16 novembre : Notre Dame de Miséricorde (La Porte de l'Auror
par ami de la Miséricorde Ven 17 Nov 2017, 00:14

» 16 novembre Sainte Marguerite d'Ecosse
par ami de la Miséricorde Jeu 16 Nov 2017, 00:11

» 16 novembre Sainte Gertrude d' Helfta (la Grande)
par ami de la Miséricorde Mer 15 Nov 2017, 23:50

» Empêchez que le Christ soit insulté dans les théâtres
par ami de la Miséricorde Mer 15 Nov 2017, 11:27

» 15 novembre Saint Albert le Grand
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov 2017, 23:02

» La résurrection de la chair
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov 2017, 22:50

» 15 novembre Saint Eugène de Tolède 1er
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov 2017, 22:40

» 15 novembre Bienheureuse Marie de la Passion Chappotin
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov 2017, 22:08

» Invocation à St Odilon pour la délivrance des âmes du Purgatoire
par ami de la Miséricorde Mar 14 Nov 2017, 21:56


Partagez | 
 

 Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mer 06 Juil 2016, 19:02

Rappel du premier message :

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Jeudi 7 Juillet 2016

De la férie

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre du Prophète Osée 11 : 1 à 4, 8c et 9


« MON CŒUR se retourne contre moi »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
Oui, J’ai aimé Israël dès son enfance,
et, pour le faire sortir d’Égypte, J’ai appelé mon fils.
Quand Je l’ai appelé,
il s’est éloigné pour sacrifier aux Baals
et brûler des offrandes aux idoles.
C’est Moi qui lui apprenais à marcher,
en le soutenant de MES BRAS,
et il n’a pas compris que Je venais à son secours.
Je le guidais avec humanité,
par des liens d’AMOUR ;
Je le traitais comme un nourrisson
qu’on soulève tout contre sa joue ;
Je me penchais vers lui pour le faire manger.
Mais ils ont refusé de revenir à Moi :
vais-Je les livrer au châtiment ?

Non ! MON CŒUR se retourne contre Moi ;
en même temps, MES ENTRAILLES frémissent.
Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère,
Je ne détruirai plus Israël,
car Moi, JE SUIS DIEU, et non pas homme :
au milieu de vous JE SUIS LE DIEU SAINT,
et Je ne viens pas pour exterminer.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Ô BERGER d’Israël, écoute !


Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur guitares. Psaume commémoratif appartenant au recueil d’Assaf.

Psaume 79 (80) , entièrement




Psaume 79 (80) : 2ac et 3bc, 15bc et 16


R/ Que TON VISAGE s’éclaire,
et nous serons sauvés !


BERGER d’Israël, écoute,
resplendis au-dessus des Kéroubim,
Réveille TA VAILLANCE
et viens nous sauver.
R/

DU HAUT DES CIEUX, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu’a plantée TA MAIN PUISSANTE,
le rejeton qui TE doit sa force.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 10 : 7 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le règne de dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia.

(Mc 1, 15)




« Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Apôtres :
« Sur votre route, proclamez
que le Royaume des Cieux est tout proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts,
purifiez les lépreux, expulsez les démons.
Vous avez reçu gratuitement :
donnez gratuitement.
Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre
à mettre dans vos ceintures,
ni sac pour la route,
ni tunique de rechange,
ni sandales, ni bâton.
L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture.
Dans chaque ville ou village où vous entrerez,
informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir,
et restez là jusqu’à votre départ.
En entrant dans la maison,
saluez ceux qui l’habitent.
Si cette maison en est digne,
que votre paix vienne sur elle.
Si elle n’en est pas digne,
que votre paix retourne vers vous.
Si l’on ne vous accueille pas
et si l’on n’écoute pas vos paroles,
sortez de cette maison ou de cette ville,
et secouez la poussière de vos pieds.
AMEN, Je vous le dis :
au jour du Jugement,
le pays de Sodome et de Gomorrhe
sera traité moins sévèrement que cette ville. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/07/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Nicolas
Assidu


Nombre de messages : 4925

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Sam 03 Sep 2016, 19:38

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Dimanche 4 Septembre 2016

23ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C











Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de la Sagesse 9: 13 à 18


« Qui peut comprendre les VOLONTÉS DU SEIGNEUR »

Quel homme peut découvrir les INTENTIONS DE DIEU ?
Qui peut comprendre les VOLONTÉS DU SEIGNEUR ?
Les réflexions des mortels sont incertaines,
et nos pensées, instables ;
car un corps périssable appesantit notre âme,
et cette enveloppe d’argile
alourdit notre esprit aux mille pensées.
Nous avons peine à nous représenter ce qui est sur Terre,
et nous trouvons avec effort ce qui est à notre portée ;
ce qui est dans les Cieux, qui donc l’a découvert ?
Et qui aurait connu TA VOLONTÉ,
si TU n’avais pas donné la SAGESSE
et envoyé d’en HAUT TON ESPRIT SAINT ?
C’est ainsi que les sentiers des habitants de la Terre
sont devenus Droits ;
c’est ainsi que les hommes ont appris ce qui TE plaît
et, par la SAGESSE, ont été sauvés.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






L’homme passe, DIEU RESTE


Prière de Moïse, l’envoyé de DIEU.

Psaume 89 (90) , entièrement




Psaume 89 (90) : 3 et 4, 5 et 6, 12 et 13, 14 et 17abc


R/ D’âge en âge, SEIGNEUR,
TU as été notre REFUGE.


TU fais retourner l’homme à la poussière ;
TU as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
À TES YEUX, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.
R/


TU les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.
R/


Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la SAGESSE.
Reviens, SEIGNEUR, pourquoi tarder ?
Ravise-TOI par égard pour Tes Serviteurs.
R/


Rassasie-nous de TON AMOUR au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Que vienne sur nous la DOUCEUR DU SEIGNEUR notre DIEU !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 89 (90) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/eQ9f






(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre à Philémon 9b et 10, 12 à 17


« Accueille-le, non plus comme un esclave, mais comme un frère bien-aimé »

Bien-aimé,
moi, Paul, tel que je suis, un vieil homme
et, qui plus est, prisonnier maintenant à cause du CHRIST JÉSUS,
j’ai quelque chose à te demander pour Onésime,
mon enfant à qui, en prison, j’ai donné la vie dans le CHRIST.
Je te le renvoie,
lui qui est comme mon cœur.
Je l’aurais volontiers gardé auprès de moi,
pour qu’il me rende des services en ton nom,
à moi qui suis en prison à cause de l’Évangile.
Mais je n’ai rien voulu faire sans ton accord,
pour que tu accomplisses ce qui est bien,
non par contrainte mais volontiers.
S’il a été éloigné de toi pendant quelque temps,
c’est peut-être pour que tu le retrouves définitivement,
non plus comme un esclave,
mais, mieux qu’un esclave, comme un frère bien-aimé :
il l’est vraiment pour moi,
combien plus le sera-t-il pour toi,
aussi bien humainement que dans le SEIGNEUR.
Si donc tu estimes que je suis en communion avec toi,
accueille-le comme si c’était moi.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 14 : 25 à 33

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Pour ton serviteur, que TON VISAGE s’illumine :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.

Alléluia.
(Ps 118, 135)




« Celui qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être Mon Disciple »

En ce temps-là,
de grandes foules faisaient route avec JÉSUS ;
IL se retourna et leur dit :
« Si quelqu’un vient à Moi
sans Me préférer à son père, sa mère, sa femme,
ses enfants, ses frères et sœurs,
et même à sa propre vie,
il ne peut pas être Mon Disciple.
Celui qui ne porte pas sa croix
pour marcher à Ma Suite
ne peut pas être Mon Disciple.

Quel est celui d’entre vous
qui, voulant bâtir une tour,
ne commence par s’asseoir
pour calculer la dépense
et voir s’il a de quoi aller jusqu’au bout ?
Car, si jamais il pose les fondations et n’est pas capable d’achever,
tous ceux qui le verront vont se moquer de lui :
‘Voilà un homme qui a commencé à bâtir
et n’a pas été capable d’achever !’
Et quel est le roi
qui, partant en guerre contre un autre roi,
ne commence par s’asseoir
pour voir s’il peut, avec dix mille hommes,
affronter l’autre qui marche contre lui avec vingt mille ?
S’il ne le peut pas,
il envoie, pendant que l’autre est encore loin,
une délégation pour demander les conditions de paix.

Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas
à tout ce qui lui appartient
ne peut pas être Mon Disciple. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/09/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Dim 04 Sep 2016, 19:30

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Lundi 5 Septembre 2016

De la férie

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 1 à 8


« Purifiez-vous des vieux ferments, car notre AGNEAU PASCAL a été immolé : c’est le CHRIST »

Frères,
on entend dire partout
qu’il y a chez vous un cas d’inconduite,
une inconduite telle qu’on n’en voit même pas chez les païens :
il s’agit d’un homme qui vit avec la femme de son père.
Et, malgré cela, vous êtes gonflés d’orgueil
au lieu d’en pleurer
et de chasser de votre communauté celui qui commet cet acte.
Quant à moi,
qui suis absent de corps mais présent d’esprit,
j’ai déjà jugé, comme si j’étais présent,
l’homme qui agit de la sorte :
au NOM DU SEIGNEUR JÉSUS,
lors d’une réunion où je serai spirituellement avec vous,
dans la PUISSANCE de notre SEIGNEUR JÉSUS,
il faut livrer cet individu au pouvoir de Satan,
pour la perdition de son être de chair ;
ainsi, son esprit pourra être sauvé au Jour du SEIGNEUR.

Vraiment, vous n’avez pas de quoi être fiers :
ne savez-vous pas qu’un peu de levain suffit
pour que fermente toute la pâte ?
Purifiez-vous donc des vieux ferments,
et vous serez une pâte nouvelle,
vous qui êtes le pain de la Pâque,
celui qui n’a pas fermenté.
Car notre AGNEAU PASCAL a été immolé :
c’est le CHRIST.
Ainsi, célébrons la Fête,
non pas avec de vieux ferments,
non pas avec ceux de la perversité et du vice,
mais avec du pain non fermenté,
celui de la droiture et de la vérité.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière d’un homme reçu chez le SEIGNEUR


Du répertoire du chef de chorale. Avec accompagnement de flûtes. Psaume appartenant au recueil de David.

Psaume 5 , entièrement




Psaume 5 : 5 et 6ab, 6c et 7, 12

R/ SEIGNEUR, que TA JUSTICE me conduise.

TU n’es pas un DIEU ami du mal,
chez TOI, le méchant n’est pas reçu.
Non, l’insensé ne tient pas
devant TON REGARD.
R/

TU détestes tous les malfaisants,
TU extermines les menteurs ;
l’homme de ruse et de sang,
le SEIGNEUR le hait.
R/

Allégresse pour qui s’abrite en TOI,
JOIE ÉTERNELLE !
TU les protèges, pour TOI ils exultent,
ceux qui aiment TON NOM.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 6 à 11

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Mes brebis écoutent Ma VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je les connais, et elles Me suivent.
Alléluia.

(Jn 10, 27)




« Ils observaient JÉSUS pour voir s’IL ferait une guérison le jour du sabbat »

Un jour de sabbat,
JÉSUS était entré dans la synagogue et enseignait.
Il y avait là un homme dont la main droite était desséchée.
Les scribes et les pharisiens observaient JÉSUS
pour voir s’IL ferait une guérison le jour du sabbat ;
ils auraient ainsi un motif pour L’accuser.
Mais LUI connaissait leurs raisonnements,
et IL dit à l’homme qui avait la main desséchée :
« Lève-toi, et tiens-toi debout, là au milieu. »
L’homme se dressa et se tint debout.
JÉSUS leur dit :
« Je vous le demande :
Est-il permis, le jour du sabbat,
de faire le bien ou de faire le mal ?
de sauver une vie ou de la perdre ? »
Alors, promenant SON REGARD sur eux tous,
IL dit à l’homme :
« Étends la main. »
Il le fit, et sa main redevint normale.
Quant à eux, ils furent remplis de fureur
et ils discutaient entre eux
sur ce qu’ils feraient à JÉSUS.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Lun 05 Sep 2016, 19:34

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mardi 6 Septembre 2016

De la férie

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 6 : 12 à 19


« Un frère est en procès avec son frère, et cela devant des gens qui ne sont pas croyants ! »

Frères,
lorsque l’un d’entre vous a un désaccord avec un autre,
comment ose-t-il aller en procès devant des juges païens
plutôt que devant les fidèles ?
Ne savez-vous pas que les fidèles jugeront le monde ?
Et si c’est vous qui devez juger le monde,
seriez-vous indignes de juger
des affaires de moindre importance ?
Ne savez-vous pas que nous jugerons des Anges ?
À plus forte raison les affaires de cette vie !
Et quand vous avez de telles affaires,
vous prenez comme juges
des gens qui n’ont pas d’autorité dans l’Église !
Je vous le dis à votre honte.
N’y aurait-il parmi vous aucun homme assez sage
pour servir d’arbitre entre ses frères ?
Pourtant, un frère est en procès avec son frère,
et cela devant des gens qui ne sont pas croyants !

C’est déjà un échec pour vous d’avoir des litiges entre vous.
Pourquoi ne pas plutôt supporter l’injustice ?
Pourquoi ne pas plutôt vous laisser dépouiller ?
Au contraire, c’est vous qui commettez l’injustice
et qui dépouillez les autres,
et cela, vous le faites à des frères !
Ne savez-vous pas que ceux qui commettent l’injustice
ne recevront pas le Royaume de DIEU en héritage ?
Ne vous y trompez pas :
ni les débauchés, les idolâtres, les adultères,
ni les dépravés et les sodomites,
ni les voleurs et les profiteurs,
ni les ivrognes, les diffamateurs et les escrocs,
aucun de ceux-là ne recevra le Royaume de DIEU en héritage.
Voilà ce qu’étaient certains d’entre vous.
Mais vous avez été lavés,
vous avez été Sanctifiés,
vous êtes devenus des Justes,
au NOM DU SEIGNEUR JÉSUS CHRIST
et par l’ESPRIT de notre DIEU.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’honneur des fidèles


Psaume 149 , entièrement



Psaume 149 : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6a et 9b

R/ Le SEIGNEUR aime Son Peuple.

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
louez-LE dans l’assemblée de Ses Fidèles !
En Israël, joie pour SON CRÉATEUR ;
dans Sion, allégresse pour SON ROI !
R/

Dansez à la louange de SON NOM,
jouez pour LUI, tambourins et cithares !
Car le SEIGNEUR aime Son Peuple,
IL donne aux humbles l’éclat de la victoire.
R/

Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
Qu’ils proclament les ÉLOGES DE DIEU,
c’est la fierté de Ses Fidèles.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 12 à 19

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
C’est Moi qui vous ai choisis,
afin que vous alliez, que vous portiez du fruit,
et que votre fruit demeure, dit le SEIGNEUR.
Alléluia.

(cf. Jn 15, 16)




« IL passa toute la nuit à prier DIEU ; IL appela Ses Disciples et en choisit Douze auxquels IL donna le Nom d’Apôtres »

En ces jours-là,
JÉSUS s’en alla dans la montagne pour prier,
et IL passa toute la nuit à prier DIEU.
Le jour venu,
IL appela Ses Disciples et en choisit Douze
auxquels IL donna le Nom d’Apôtres :
Simon, auquel IL donna le nom de Pierre,
André son frère,
Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
Matthieu, Thomas,
Jacques fils d’Alphée,
Simon appelé le Zélote,
Jude fils de Jacques,
et Judas Iscariote, qui devint un traître.

JÉSUS descendit de la montagne avec eux
et s’arrêta sur un terrain plat.
Il y avait là un grand nombre de Ses Disciples
et une grande multitude de gens
venus de toute la Judée, de Jérusalem,
et du littoral de Tyr et de Sidon.
Ils étaient venus L’entendre
et se faire guérir de leurs maladies ;
ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs
retrouvaient la santé.
Et toute la foule cherchait à LE toucher,
parce qu’une force sortait de LUI
et les guérissait tous.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mar 06 Sep 2016, 19:43

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mercredi 7 Septembre 2016

De la férie

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 7 : 25 à 31


« Tu es marié ? ne cherche pas à te séparer de ta femme. Tu n’as pas de femme ? ne cherche pas à te marier »

Frères,
au sujet du célibat, je n’ai pas un Ordre du SEIGNEUR,
mais je donne mon avis,
moi qui suis devenu digne de confiance
grâce à la MISÉRICORDE DU SEIGNEUR.
Je pense que le célibat est une chose bonne,
étant données les nécessités présentes ;
oui, c’est une chose bonne de vivre ainsi.
Tu es marié ?
ne cherche pas à te séparer de ta femme.
Tu n’as pas de femme ?
ne cherche pas à te marier.
Si cependant tu te maries, ce n’est pas un péché ;
et si une jeune fille se marie, ce n’est pas un péché.
Mais ceux qui font ce choix y trouveront les épreuves correspondantes,
et c’est cela que moi, je voudrais vous éviter.

Frères, je dois vous le dire : le temps est limité.
Dès lors, que ceux qui ont une femme
soient comme s’ils n’avaient pas de femme,
ceux qui pleurent,
comme s’ils ne pleuraient pas,
ceux qui ont de la joie,
comme s’ils n’en avaient pas,
ceux qui font des achats,
comme s’ils ne possédaient rien,
ceux qui profitent de ce monde,
comme s’ils n’en profitaient pas vraiment.
Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Poème pour le mariage du ROI


Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur guitares. Poème chanté appartenant au recueil de la confrérie de Coré. Chant d’amour.

Psaume 44 (45) , entièrement




Psaume 44 (45) : 11a et 12, 14 et 15a, 15b et 16, 17a et 18

R/ Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille.

Écoute, ma fille, regarde et tends l’oreille :
le ROI sera séduit par ta beauté.
IL est ton SEIGNEUR : prosterne-toi devant LUI.
R/

Fille de roi, elle est là, dans sa gloire,
vêtue d’étoffes d’or ;
on la conduit, toute parée, vers le ROI.
R/

Des jeunes filles, ses compagnes, lui font cortège ;
on les conduit parmi les chants de fête :
elles entrent au palais du ROI.
R/

À la place de tes pères se lèveront tes fils ;
Je ferai vivre ton nom pour les âges des âges :
que les peuples te rendent grâce, toujours, à jamais !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 20 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse,
car votre récompense est grande dans les Cieux !
Alléluia.

(Mt 5, 12)




« Heureux, vous les pauvres. Mais quel malheur pour vous, les riches »

En ce temps-là,
JÉSUS, levant les yeux sur Ses Disciples, déclara :
« Heureux, vous les pauvres,
car le Royaume de DIEU est à vous.
Heureux, vous qui avez faim maintenant,
car vous serez rassasiés.
Heureux, vous qui pleurez maintenant,
car vous rirez.
Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent
et vous excluent,
quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable,
à cause du FILS de l’Homme.
Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie,
car alors votre récompense est grande dans le Ciel ;
c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les Prophètes.

Mais quel malheur pour vous, les riches,
car vous avez votre consolation !
Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant,
car vous aurez faim !
Quel malheur pour vous qui riez maintenant,
car vous serez dans le deuil et vous pleurerez !
Quel malheur pour vous
lorsque tous les hommes disent du bien de vous !
C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mer 07 Sep 2016, 19:41

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Jeudi 8 Septembre 2016


Nativité de la VIERGE MARIE


23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de Michée 5 : 1 à 4a


« Jusqu’au jour où enfantera...celle qui doit enfanter »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
Toi, Bethléem Éphrata,
le plus petit des clans de Juda,
c’est de toi que sortira pour moi
CELUI qui doit gouverner Israël.
SES ORIGINES remontent aux temps anciens,
aux jours d’autrefois.
Mais DIEU livrera Son Peuple
jusqu’au jour où enfantera...
Celle qui doit enfanter,
et ceux de ses frères qui resteront
rejoindront les fils d’Israël.
IL se dressera et IL sera leur berger
par la PUISSANCE du SEIGNEUR,
par la MAJESTÉ du NOM du SEIGNEUR, son DIEU.
Ils habiteront en sécurité, car désormais
IL sera GRAND jusqu’aux lointains de la Terre,
et LUI-MÊME, IL sera la PAIX !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, jusqu’à quand m’oublieras-TU ?


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 12 (13) ; entièrement ]



Psaume 12 (13) : 6ab, 6c

R/ J'exulterai de joie en DIEU, mon SEIGNEUR.

Moi, je prends appui sur TON AMOUR ;
que mon cœur ait la joie de TON SALUT !
R/

Je chanterai le SEIGNEUR
pour le bien qu’IL m’a fait.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 1 : 1 à 16, 18 à 23

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureuse es-TU, SAINTE VIERGE MARIE,
TU es Digne de toute Louange :
de TOI s’est levé le SOLEIL DE JUSTICE,
le CHRIST notre DIEU.
Alléluia.




« L’ENFANT qui est engendré en Elle vient de l’ESPRIT SAINT »

Généalogie de JÉSUS, CHRIST,
fils de David, fils d’Abraham.
Abraham engendra Isaac,
Isaac engendra Jacob,
Jacob engendra Juda et ses frères,
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara,
Pharès engendra Esrom,
Esrom engendra Aram,
Aram engendra Aminadab,
Aminadab engendra Naassone,
Naassone engendra Salmone,
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz,
Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed,
Jobed engendra Jessé,
Jessé engendra le roi David.
David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon,
Salomon engendra Roboam,
Roboam engendra Abia,
Abia engendra Asa,
Asa engendra Josaphat,
Josaphat engendra Joram,
Joram engendra Ozias,
Ozias engendra Joatham,
Joatham engendra Acaz,
Acaz engendra Ézékias,
Ézékias engendra Manassé,
Manassé engendra Amone,
Amone engendra Josias,
Josias engendra Jékonias et ses frères
à l’époque de l’exil à Babylone.
Après l’exil à Babylone,
Jékonias engendra Salathiel,
Salathiel engendra Zorobabel,
Zorobabel engendra Abioud,
Abioud engendra Éliakim,
Éliakim engendra Azor,
Azor engendra Sadok,
Sadok engendra Akim,
Akim engendra Élioud,
Élioud engendra Éléazar,
Éléazar engendra Mattane,
Mattane engendra Jacob,
Jacob engendra Joseph, l’Époux de Marie,
de laquelle fut engendré JÉSUS,
que l’on appelle CHRIST.
Voici comment fut engendré JÉSUS CHRIST :
Marie, Sa MÈRE, avait été accordée en mariage à Joseph ;
avant qu’ils aient habité ensemble,
Elle fut enceinte
par l’ACTION de l’ESPRIT SAINT.
Joseph, Son Époux,
qui était un Homme Juste,
et ne voulait pas La dénoncer publiquement,
décida de La renvoyer en secret.
Comme Il avait formé ce projet,
voici que l’Ange du SEIGNEUR
Lui apparut en songe et Lui dit :
« Joseph, fils de David,
ne crains pas de prendre chez Toi Marie, Ton Épouse,
puisque l’ENFANT qui est engendré en Elle
vient de l’ESPRIT SAINT ;
Elle enfantera un FILS,
et Tu LUI donneras le NOM de JÉSUS
(c’est-à-dire : LE-SEIGNEUR-SAUVE),
car c’est LUI qui sauvera Son Peuple de ses péchés. »
Tout cela est arrivé
pour que soit accomplie
la PAROLE du SEIGNEUR prononcée par le Prophète :

Voici que la VIERGE concevra,
et Elle enfantera un FILS ;
on LUI donnera le NOM d’EMMANUEL,


qui se traduit : « DIEU-AVEC-NOUS ».


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Jeu 08 Sep 2016, 19:40

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Vendredi 9 Septembre 2016

Saint Pierre Claver, Prêtre
Mort en 1654. Jésuite catalan. Arrivé en Nouvelle-Grenade (actuelle Colombie) en 1610 et ordonné prêtre en 1616, il consacra sa vie aux esclaves noirs.

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens 9 : 16 à 19, 22 à 27


« Je me suis fait tout à tous pour en sauver à tout prix quelques-uns »

Frères,
annoncer l’Évangile,
ce n’est pas là pour moi un motif de fierté,
c’est une nécessité qui s’impose à moi.
Malheur à moi si je n’annonçais pas l’Évangile !
Certes, si je le fais de moi-même,
je mérite une récompense.
Mais je ne le fais pas de moi-même,
c’est une mission qui m’est confiée.
Alors quel est mon mérite ?
C’est d'annoncer l'Évangile sans rechercher aucun avantage matériel,
et sans faire valoir mes droits de prédicateur de l'Évangile.
Oui, libre à l’égard de tous,
je me suis fait l’esclave de tous
afin d’en gagner le plus grand nombre possible.
Avec les faibles, j’ai été faible,
pour gagner les faibles.
Je me suis fait tout à tous
pour en sauver à tout prix quelques-uns.
Et tout cela, je le fais à cause de l’Évangile,
pour y avoir part, moi aussi.

Vous savez bien que, dans le stade,
tous les coureurs participent à la course,
mais un seul reçoit le prix.
Alors, vous, courez de manière à l’emporter.
Tous les athlètes à l’entraînement
s’imposent une discipline sévère ;
ils le font pour recevoir une couronne de laurier qui va se faner,
et nous, pour une couronne qui ne se fane pas.
Moi, si je cours, ce n’est pas sans fixer le but ;
si je fais de la lutte, ce n’est pas en frappant dans le vide.
Mais je traite durement mon corps,
j’en fais mon esclave,
pour éviter qu’après avoir proclamé l’Évangile à d’autres,
je sois moi-même disqualifié.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Cantique des pèlerins arrivant à Jérusalem


Du répertoire du chef de chorale. Appartenant sur la harpe de Gat. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.

[ Psaume 83 (84) ; entièrement ]



Psaume 83 (84) : 3, 4, 5 et 6, 12

R/ De quel AMOUR sont aimées TES DEMEURES,
SEIGNEUR DE L’UNIVERS !


Mon âme s’épuise à désirer
les PARVIS DU SEIGNEUR ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le DIEU VIVANT !
R/

L’oiseau lui-même s’est trouvé une maison,
et l’hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
TES AUTELS, SEIGNEUR DE L’UNIVERS,
mon ROI et mon DIEU !
R/

Heureux les habitants de TA MAISON :
ils pourront TE chanter encore !
Heureux les hommes dont TU ES LA FORCE :
des chemins s’ouvrent dans leur cœur !
R/

Le SEIGNEUR DIEU EST UN SOLEIL, IL EST UN BOUCLIER ;
le SEIGNEUR donne la GRÂCE, IL donne la GLOIRE.
Jamais IL ne refuse le bonheur
à ceux qui vont sans reproche.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 39 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TA PAROLE, SEIGNEUR, EST VÉRITÉ ;
dans cette VÉRITÉ, sanctifie-nous.
Alléluia.

(cf. Jn 17, 17ba)




« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples en parabole :
« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ?
Ne vont-ils pas tomber tous les deux dans un trou ?
Le disciple n’est pas au-dessus du maître ;
mais une fois bien formé,
chacun sera comme son maître.

Qu’as-tu à regarder la paille dans l’œil de ton frère,
alors que la poutre qui est dans ton œil à toi,
tu ne la remarques pas ?
Comment peux-tu dire à ton frère :
“Frère, laisse-moi enlever la paille qui est dans ton œil”,
alors que toi-même ne vois pas la poutre qui est dans le tien ?
Hypocrite ! Enlève d’abord la poutre de ton œil ;
alors tu verras clair
pour enlever la paille qui est dans l’œil de ton frère. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Ven 09 Sep 2016, 19:39

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Samedi 10 Septembre 2016

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens 10 : 14 à 22


« La multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous part à un seul pain »

Mes bien-aimés,
fuyez le culte des idoles.
Je vous parle comme à des personnes raisonnables ;
jugez vous-mêmes de ce que je dis.
La coupe de bénédiction que nous bénissons,
n’est-elle pas COMMUNION au SANG DU CHRIST ?
Le pain que nous rompons,
n’est-il pas COMMUNION au CORPS DU CHRIST ?
Puisqu’il y a un seul pain,
la multitude que nous sommes est un seul corps,
car nous avons tous part à un seul pain.
Voyez ce qui se passe chez les Israélites :
ceux qui mangent les victimes offertes sur l’autel de DIEU,
ne sont-ils pas en communion avec LUI ?
Je ne prétends pas
que la viande offerte aux idoles ou que les idoles elles-mêmes
représentent quoi que ce soit.
Mais je dis que les sacrifices des païens
sont offerts aux démons, et non à DIEU,
et je ne veux pas que vous soyez en communion
avec les démons.
Vous ne pouvez pas boire à la COUPE DU SEIGNEUR
et en même temps à celle des démons ;
vous ne pouvez pas prendre part à la TABLE DU SEIGNEUR
et en même temps à celle des démons.
Voulons-nous provoquer l’ardeur jalouse du SEIGNEUR ?
Sommes-nous plus forts que LUI ?

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière d’un homme arraché à la mort


[ Psaume 114-115 (116) ; entièrement ]


Psaume 115 (116) : 12 et 13, 17 et 18

R/ SEIGNEUR, je T’offrirai
le Sacrifice d’Action de Grâce.


Comment rendrai-je au SEIGNEUR
tout le bien qu’IL m’a fait ?
J’élèverai la coupe du salut,
j’invoquerai le NOM DU SEIGNEUR.
R/

Je T’offrirai le Sacrifice d’Action de Grâce,
j’invoquerai le NOM DU SEIGNEUR.
Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout Son Peuple.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 43 à 49

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera Ma PAROLE, dit le SEIGNEUR ;
MON PÈRE l’aimera, et NOUS viendrons vers lui.
Alléluia.

(Jn 14, 23)




« Pourquoi M’appelez-vous en disant : “SEIGNEUR ! SEIGNEUR !” et ne faites-vous pas ce que Je dis ? »


En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Un bon arbre ne donne pas de fruit pourri ;
jamais non plus un arbre qui pourrit ne donne de bon fruit.
Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit :
on ne cueille pas des figues sur des épines ;
on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces.
L’homme bon tire le bien
du trésor de son cœur qui est bon ;
et l’homme mauvais tire le mal
de son cœur qui est mauvais :
car ce que dit la bouche,
c’est ce qui déborde du cœur.

Et pourquoi M’appelez-vous en disant : “SEIGNEUR ! SEIGNEUR !”
et ne faites-vous pas ce que Je dis ?
Quiconque vient à Moi,
écoute Mes PAROLES et LES met en pratique,
Je vais vous montrer à qui il ressemble.
Il ressemble à celui qui construit une maison.
Il a creusé très profond
et il a posé les fondations sur le roc.
Quand est venue l’inondation,
le torrent s’est précipité sur cette maison,
mais il n’a pas pu l’ébranler
parce qu’elle était bien construite.
Mais celui qui a écouté
et n’a pas mis en pratique
ressemble à celui qui a construit sa maison
à même le sol, sans fondations.
Le torrent s’est précipité sur elle,
et aussitôt elle s’est effondrée ;
la destruction de cette maison a été complète. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Sam 10 Sep 2016, 19:46

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,






Dimanche 11 Septembre 2016

24ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C












Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre de l’Exode 32 : 7 à 11, 13 et 14


« Le SEIGNEUR renonça au mal qu’IL avait voulu faire »

En ces jours-là,
le SEIGNEUR parla à Moïse :
« Va, descends,
car ton peuple s’est corrompu,
lui que tu as fait monter du pays d’Égypte.
Ils n’auront pas mis longtemps
à s’écarter du chemin que Je leur avais ordonné de suivre !
Ils se sont fait un veau en métal fondu
et se sont prosternés devant lui.
Ils lui ont offert des sacrifices en proclamant :
‘Israël, voici tes dieux,
qui t’ont fait monter du pays d’Égypte.’ »

Le SEIGNEUR dit encore à Moïse :
« Je vois que ce peuple
est un peuple à la nuque raide.
Maintenant, laisse-Moi faire ;
ma colère va s’enflammer contre eux
et Je vais les exterminer !
Mais, de toi, Je ferai une grande nation. »
Moïse apaisa le VISAGE DU SEIGNEUR son DIEU
en disant :
« Pourquoi, SEIGNEUR,
ta colère s’enflammerait-elle contre Ton Peuple,
que TU as fait sortir du pays d’Égypte
par TA GRANDE FORCE et TA MAIN PUISSANTE ?
Souviens-TOI de Tes Serviteurs,
Abraham, Isaac et Israël,
à qui TU as juré par TOI-MÊME :
‘Je multiplierai votre descendance
comme les étoiles du ciel ;
Je donnerai, comme Je l’ai dit,
tout ce pays à vos descendants,
et il sera pour toujours leur héritage.’ »
Le SEIGNEUR renonça
au mal qu’IL avait voulu faire à Son Peuple.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Prière pour obtenir le pardon


Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Batchéba.

Psaume 50 (51) , entièrement




Psaume 50 (51) : 3 et 4, 12 et 13, 17 et 19


R/ Oui, je me lèverai,
et j’irai vers mon Père.


Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/


Crée en moi un cœur pur, ô mon DIEU,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de TA FACE,
ne me reprends pas TON ESPRIT SAINT.
R/


SEIGNEUR, ouvre mes lèvres,
et ma bouche annoncera TA LOUANGE.
Le sacrifice qui plaît à DIEU, c’est un esprit brisé ;
TU ne repousses pas, Ô mon DIEU, un cœur brisé et broyé.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 50 (51) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/PSIA






(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre à Timothée 1 : 12 à 17


« Le CHRIST JÉSUS est venu dans le monde pour sauver les pécheurs »

Bien-aimé,
je suis plein de gratitude
envers CELUI qui me donne la FORCE,
le CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR,
car IL m’a estimé digne de confiance lorsqu’IL m’a chargé du ministère,
moi qui étais autrefois blasphémateur, persécuteur, violent.
Mais IL m’a été fait miséricorde,
car j’avais agi par ignorance,
n’ayant pas encore la foi ;
la GRÂCE de notre SEIGNEUR a été encore plus abondante,
avec la foi, et avec l’amour qui est dans le CHRIST JÉSUS.

Voici une parole digne de foi,
et qui mérite d’être accueillie sans réserve :
le CHRIST JÉSUS est venu dans le monde
pour sauver les pécheurs ;
et moi, je suis le premier des pécheurs.
Mais s’il m’a été fait miséricorde,
c’est afin qu’en moi le premier,
le CHRIST JÉSUS montre toute SA PATIENCE,
pour donner un exemple à ceux qui devaient croire en LUI,
en vue de la VIE ÉTERNELLE.

AU ROI DES SIÈCLES,
au DIEU IMMORTEL, INVISIBLE ET UNIQUE,
HONNEUR ET GLOIRE POUR LES SIÈCLES DES SIÈCLES. AMEN


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 15 : 1 à 32

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Dans le CHRIST, DIEU réconciliait le monde avec LUI :
IL a mis dans notre bouche la Parole de la RÉCONCILIATION.

Alléluia.
(cf. 2 Co 5, 19)




« Il y aura de la joie dans le Ciel pour un seul pécheur qui se convertit »

En ce temps-là,
les publicains et les pécheurs
venaient tous à JÉSUS pour L’écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre LUI :
« Cet Homme fait bon accueil aux pécheurs,
et IL mange avec eux ! »
Alors JÉSUS leur dit cette parabole :
« Si l’un de vous a cent brebis et qu’il en perd une,
n’abandonne-t-il pas les 99 autres dans le désert
pour aller chercher celle qui est perdue,
jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
Quand il l’a retrouvée,
il la prend sur ses épaules, tout joyeux,
et, de retour chez lui, il rassemble ses amis et ses voisins
pour leur dire :
‘Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé ma brebis,
celle qui était perdue !’
Je vous le dis :
C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le Ciel
pour un seul pécheur qui se convertit,
plus que pour 99 justes
qui n’ont pas besoin de conversion.

Ou encore, si une femme a dix pièces d’argent et qu’elle en perd une,
ne va-t-elle pas allumer une lampe, balayer la maison,
et chercher avec soin jusqu’à ce qu’elle la retrouve ?
Quand elle l’a retrouvée,
elle rassemble ses amies et ses voisines
pour leur dire :
‘Réjouissez-vous avec moi,
car j’ai retrouvé la pièce d’argent que j’avais perdue !’
Ainsi je vous le dis :
Il y a de la joie devant les Anges de DIEU
pour un seul pécheur qui se convertit. »

JÉSUS dit encore :
« Un homme avait deux fils.
Le plus jeune dit à son père :
‘Père, donne-moi la part de fortune qui me revient.’
Et le père leur partagea ses biens.
Peu de jours après,
le plus jeune rassembla tout ce qu’il avait,
et partit pour un pays lointain
où il dilapida sa fortune en menant une vie de désordre.
Il avait tout dépensé,
quand une grande famine survint dans ce pays,
et il commença à se trouver dans le besoin.
Il alla s’engager auprès d’un habitant de ce pays,
qui l’envoya dans ses champs garder les porcs.
Il aurait bien voulu se remplir le ventre
avec les gousses que mangeaient les porcs,
mais personne ne lui donnait rien.
Alors il rentra en lui-même et se dit :
‘Combien d’ouvriers de mon père ont du pain en abondance,
et moi, ici, je meurs de faim !
Je me lèverai, j’irai vers mon père,
et je lui dirai :
Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.
Traite-moi comme l’un de tes ouvriers.’
Il se leva et s’en alla vers son père.
Comme il était encore loin,
son père l’aperçut et fut saisi de compassion ;
il courut se jeter à son cou
et le couvrit de baisers.
Le fils lui dit :
‘Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi.
Je ne suis plus digne d’être appelé ton fils.’
Mais le père dit à ses serviteurs :
‘Vite, apportez le plus beau vêtement pour l’habiller,
mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds,
allez chercher le veau gras, tuez-le,
mangeons et festoyons,
car mon fils que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé.’
Et ils commencèrent à festoyer.

Or le fils aîné était aux champs.
Quand il revint et fut près de la maison,
il entendit la musique et les danses.
Appelant un des serviteurs,
il s’informa de ce qui se passait.
Celui-ci répondit :
‘Ton frère est arrivé,
et ton père a tué le veau gras,
parce qu’il a retrouvé ton frère en bonne santé.’
Alors le fils aîné se mit en colère,
et il refusait d’entrer.
Son père sortit le supplier.
Mais il répliqua à son père :
‘Il y a tant d’années que je suis à ton service
sans avoir jamais transgressé tes ordres,
et jamais tu ne m’as donné un chevreau
pour festoyer avec mes amis.
Mais, quand ton fils que voilà est revenu
après avoir dévoré ton bien avec des prostituées,
tu as fait tuer pour lui le veau gras !’
Le père répondit :
‘Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi,
et tout ce qui est à moi est à toi.
Il fallait festoyer et se réjouir ;
car ton frère que voilà était mort,
et il est revenu à la vie ;
il était perdu,
et il est retrouvé ! »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=11/09/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Dim 11 Sep 2016, 19:29

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,




Lundi 12 Septembre 2016


SAINT NOM de MARIE
Comme cela se pratiquait chez les Juifs, Marie a probablement reçu son nom quelques jours après sa naissance. Le nom hébreu de Marie signifie dame ou souveraine. Quelques jours après avoir célébré la Nativité de MARIE, nous fêtons Son SAINT NOM et nous nous confions à Son Intercession.


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 11 : 17 à 26, 33


« Si, parmi vous, il existe des divisions, ce n’est plus le repas du SEIGNEUR que vous prenez »

Frères,
puisque j’en suis à vous faire des recommandations,
je ne vous félicite pas pour vos réunions :
elles vous font plus de mal que de bien.
Tout d’abord, quand votre Église se réunit,
j’entends dire que, parmi vous, il existe des divisions,
et je crois que c’est assez vrai,
car il faut bien qu’il y ait parmi vous
des groupes qui s’opposent,
afin qu’on reconnaisse ceux d’entre vous
qui ont une valeur éprouvée.

Donc, lorsque vous vous réunissez tous ensemble,
ce n’est plus le Repas du SEIGNEUR que vous prenez ;
en effet, chacun se précipite pour prendre son propre repas,
et l’un reste affamé, tandis que l’autre a trop bu.
N’avez-vous donc pas de maisons
pour manger et pour boire ?
Méprisez-vous l’Église de DIEU
au point d’humilier ceux qui n’ont rien ?
Que puis-je vous dire ? vous féliciter ?
Non, pour cela je ne vous félicite pas !

J’ai moi-même reçu ce qui vient du SEIGNEUR,
et je vous l’ai transmis :
la nuit où IL était livré,
le SEIGNEUR JÉSUS prit du pain,
puis, ayant rendu grâce,
IL le rompit, et dit :
« CECI EST MON CORPS, qui est pour vous.
Faites cela en MÉMOIRE de Moi. »
Après le repas, IL fit de même avec la coupe,
en disant :
« CETTE COUPE EST LA NOUVELLE ALLIANCE EN MON SANG.
Chaque fois que vous en boirez,
faites cela en MÉMOIRE de Moi. »
Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain
et que vous buvez cette coupe,
vous proclamez la mort du SEIGNEUR,
jusqu’à ce qu’IL vienne.

Mes frères, quand vous vous réunissez pour ce repas,
attendez-vous les uns les autres.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Que tous sachent ce que TU as fait pour moi !


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 39 (40) ; entièrement ]



Psaume 39 (40) : 7 et 8a, 8b et 9, 10, 17

R/ Proclamez la mort du SEIGNEUR,
jusqu’à ce qu’IL vienne.


TU ne voulais ni offrande ni sacrifice,
TU as ouvert mes oreilles ;
TU ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.
R/

« Dans le Livre, est écrit pour moi
ce que TU veux que je fasse.
Mon DIEU, voilà ce que j’aime :
TA LOI me tient aux entrailles. »
R/

J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
SEIGNEUR, TU le sais.
R/

Mais TU seras l’allégresse et la joie
de tous ceux qui TE cherchent ;
toujours ils rediront : « Le SEIGNEUR EST GRAND ! »
ceux qui aiment TON SALUT.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 1 à 10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
DIEU a tellement aimé le monde
qu’IL a donné SON FILS UNIQUE,
afin que ceux qui croient en LUI aient la VIE ÉTERNELLE.
Alléluia.

(Jn 3, 16)




« Même en Israël, Je n’ai pas trouvé une telle foi ! »


En ce temps-là,
lorsque JÉSUS eut achevé de faire entendre au peuple toutes SES PAROLES,
IL entra dans Capharnaüm.
Il y avait un centurion
dont un esclave était malade et sur le point de mourir ;
or le centurion tenait beaucoup à lui.
Ayant entendu parler de JÉSUS,
il LUI envoya des notables juifs
pour LUI demander de venir sauver son esclave.
Arrivés près de JÉSUS,
ceux-ci LE suppliaient instamment :
« Il mérite que TU lui accordes cela.
Il aime notre nation :
c’est lui qui nous a construit la synagogue. »
JÉSUS était en route avec eux,
et déjà IL n’était plus loin de la maison,
quand le centurion envoya des amis LUI dire :
« SEIGNEUR, ne prends pas cette peine,
car je ne suis pas digne que TU entres sous mon toit.
C’est pourquoi je ne me suis pas autorisé, moi-même,
à venir TE trouver.
Mais dis une PAROLE,
et que mon serviteur soit guéri !
Moi, je suis quelqu’un de subordonné à une autorité,
mais j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient ;
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
Entendant cela,
JÉSUS fut en admiration devant lui.
IL se retourna et dit à la foule qui LE suivait :
« Je vous le déclare,
même en Israël, Je n’ai pas trouvé une telle foi ! »
Revenus à la maison,
les envoyés trouvèrent l’esclave en bonne santé.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Lun 12 Sep 2016, 19:13

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mardi 13 Septembre 2016

Saint Jean Chrysostome, Evêque et Docteur de l’Église.
Mort en 407. Patriarche de Constantinople, surnommé “bouche d’or” pour sa grande éloquence. Ayant déplu à l’impératrice Eudoxie, il fut condamné à l’exil.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 12 à 14, 27 à 31a


« Vous êtes corps du CHRIST et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps »

Frères,
prenons une comparaison :
le corps ne fait qu’un,
il a pourtant plusieurs membres ;
et tous les membres, malgré leur nombre,
ne forment qu’un seul corps.
Il en est ainsi pour le CHRIST.
C’est dans un UNIQUE ESPRIT, en effet,
que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres,
nous avons été baptisés pour former un seul corps.
Tous, nous avons été désaltérés par un UNIQUE ESPRIT.
Le corps humain se compose non pas d’un seul,
mais de plusieurs membres.
Or, vous êtes corps du CHRIST
et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps.

Parmi ceux que DIEU a placés ainsi dans l’Église,
il y a premièrement des Apôtres,
deuxièmement des Prophètes,
troisièmement ceux qui ont charge d’enseigner ;
ensuite, il y a les miracles,
puis les dons de guérison, d’assistance, de gouvernement,
le Don de parler diverses langues mystérieuses.
Tout le monde évidemment n’est pas Apôtre,
tout le monde n’est pas Prophète, ni chargé d’enseigner ;
tout le monde n’a pas à faire des miracles,
à guérir, à dire des paroles mystérieuses,
ou à les interpréter.
Recherchez donc avec ardeur les Dons les plus grands.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Nous sommes Son Peuple


Psaume pour un sacrifice de reconnaissance.


Psaume 99 (100) : 1 et 2, 3, 4, 5

R/ Nous sommes Son Peuple, Son Troupeau.

Acclamez le SEIGNEUR, Terre Entière,
servez le SEIGNEUR dans l’allégresse,
venez à LUI avec des chants de joie !
R/

Reconnaissez que le SEIGNEUR EST DIEU :
IL nous a faits, et nous sommes à LUI,
nous, Son Peuple, Son Troupeau.
R/

Venez dans SA MAISON LUI rendre grâce,
dans SA DEMEURE chanter SES LOUANGES ;
rendez-LUI grâce et bénissez SON NOM !
R/

Oui, le SEIGNEUR EST BON,
ÉTERNEL EST SON AMOUR,
SA FIDÉLITÉ demeure d’âge en âge.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 11 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple.
Alléluia.

(Lc 7, 16)




« Jeune homme, Je te l’ordonne, lève-toi »


En ce temps-là,
JÉSUS se rendit dans une ville appelée Naïm.
Ses Disciples faisaient route avec LUI, ainsi qu’une grande foule.
IL arriva près de la porte de la ville
au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ;
c’était un fils unique, et sa mère était veuve.
Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.
Voyant celle-ci, le SEIGNEUR fut saisi de compassion pour elle
et lui dit :
« Ne pleure pas. »
IL s’approcha et toucha le cercueil ;
les porteurs s’arrêtèrent,
et JÉSUS dit :
« Jeune homme, Je te l’ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa
et se mit à parler.
Et JÉSUS le rendit à sa mère.

La crainte s’empara de tous,
et ils rendaient GLOIRE À DIEU en disant :
« Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple. »
Et cette PAROLE sur JÉSUS se répandit
dans la Judée entière et dans toute la région.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mar 13 Sep 2016, 19:46

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mercredi 14 Septembre 2016


La CROIX GLORIEUSE
Fête du SEIGNEUR


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C







(Première lecture)
Livre des Nombres 21 : 4b à 9


« Celui qui regardait vers le serpent de bronze restait en vie ! »

En ces jours-là,
en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage.
Il récrimina contre DIEU et contre Moïse :
« Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
Était-ce pour nous faire mourir dans le désert,
où il n’y a ni pain ni eau ?
Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
Alors le SEIGNEUR envoya contre le peuple
des serpents à la morsure brûlante,
et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
Le peuple vint vers Moïse et dit :
« Nous avons péché,
en récriminant contre le SEIGNEUR et contre toi.
Intercède auprès du SEIGNEUR
pour qu’IL éloigne de nous les serpents. »
Moïse intercéda pour le peuple,
et le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Fais-toi un serpent brûlant,
et dresse-le au sommet d’un mât :
tous ceux qui auront été mordus,
qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
Moïse fit un serpent de bronze
et le dressa au sommet du mât.
Quand un homme était mordu par un serpent,
et qu’il regardait vers le serpent de bronze,
il restait en vie !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier


Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.

[ Psaume 77 (78) ; entièrement ]



Psaume 77 (78) : 3 et 4a.c, 34 et 35, 36 et 37, 38ab et 39

R/ N’oubliez pas les EXPLOITS du SEIGNEUR !

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
nous le redirons à l’âge qui vient,
les titres de GLOIRE du SEIGNEUR.
R/

Quand DIEU les frappait, ils LE cherchaient,
ils revenaient et se tournaient vers LUI :
ils se souvenaient que DIEU est leur ROCHER,
et le DIEU TRÈS-HAUT, leur RÉDEMPTEUR.
R/

Mais de leur bouche ils LE trompaient,
de leur langue ils LUI mentaient.
Leur cœur n’était pas constant envers LUI ;
ils n’étaient pas fidèles à SON ALLIANCE.
R/

Et LUI, MISÉRICORDIEUX,
au lieu de détruire, IL pardonnait.
IL se rappelait : ils ne sont que chair,
un souffle qui s’en va sans retour.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 3 : 13 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Nous T’adorons, Ô CHRIST, et nous TE bénissons :
par TA CROIX, TU as racheté le monde.
Alléluia.




« Il faut que le FILS de l’Homme soit élevé »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Nicodème :
« Nul n’est monté au CIEL
sinon CELUI qui est descendu du CIEL,
le FILS de l’Homme.
De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le FILS de l’Homme soit élevé,
afin qu’en LUI tout homme qui croit ait la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a tellement aimé le monde
qu’IL a donné SON FILS UNIQUE,
afin que quiconque croit en LUI ne se perde pas,
mais obtienne la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a envoyé SON FILS dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par LUI, le monde soit sauvé.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mer 14 Sep 2016, 19:38

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Jeudi 15 Septembre 2016


NOTRE-DAME des Douleurs
La pensée de MARIE au Pied de la CROIX a aidé beaucoup de chrétiens à trouver un sens à leurs souffrances et à les assumer dans l’espérance d’une résurrection glorieuse.


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 5 : 7 à 9


« IL a appris l’obéissance et IL est devenu la cause du SALUT ÉTERNEL »

07 Le CHRIST, pendant les jours de SA VIE dans la chair, IL offrit, avec un grand cri et dans les larmes, des prières et des supplications à DIEU qui pouvait LE sauver de la mort, et IL fut exaucé en raison de SON GRAND RESPECT.
08 Bien qu’IL soit le FILS, IL apprit par SES SOUFFRANCES l’OBÉISSANCE
09 et, conduit à SA PERFECTION, IL est devenu pour tous ceux qui LUI obéissent la cause du SALUT ÉTERNEL.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, c’est TOI qui es ma sécurité


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 30 (31) ; entièrement ]



Psaume 30 (31) : 2 et 3a, 3bc et 4, 5 et 6, 15 et 16, 20

R/ Sauve-moi, mon DIEU, dans TON AMOUR

02 En TOI, SEIGNEUR, j'ai mon Refuge ;
garde-moi d'être humilié pour toujours.
Dans TA JUSTICE, libère-moi ;
03 écoute, et viens me délivrer.
R/

Sois le Rocher qui m'abrite,
la maison fortifiée qui me sauve.
04 Ma Forteresse et mon Roc, c'est TOI :
pour l'hONNEUR de TON NOM,
TU me guides et me conduis.
R/

05 TU m'arraches au filet qu'ils m'ont tendu ;
oui, c'est TOI mon Abri.
06 En TES MAINS je remets mon esprit ;
TU me rachètes, SEIGNEUR, DIEU DE VÉRITÉ.
R/

15 Moi, je suis sûr de TOI, SEIGNEUR,
je dis : « TU es mon DIEU ! »
16 Mes jours sont dans TA MAIN :
délivre-moi
des mains hostiles qui s'acharnent.
R/

20 Qu'ils sont grands, TES BIENFAITS !
TU les réserves à ceux qui TE craignent.
TU combles, à la face du monde,
ceux qui ont en TOI leur Refuge.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 19 : 25 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Bienheureuse Vierge Marie !
Près de la CROIX DU SEIGNEUR,
sans connaître la mort
elle a mérité la gloire du martyre.
Alléluia.




« Qu’elle avait mal, qu’elle souffrait, la tendre Mère, en contemplant SON DIVIN FILS tourmenté ! »

Près de la CROIX DE JÉSUS se tenaient sa mère
et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas,
et Marie Madeleine.
JÉSUS, voyant Sa Mère,
et près d’elle le Disciple qu’IL aimait,
dit à Sa Mère :
« Femme, voici ton fils. »
Puis IL dit au Disciple :
« Voici ta mère. »
Et à partir de cette heure-là,
le Disciple la prit chez lui.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Jeu 15 Sep 2016, 19:30

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Vendredi 16 Septembre 2016

Saint Corneille, Pape et Saint Cyprien, Évêque ; Martyrs
IIIe siècle. Corneille, Pape de 251 à 253, et son ami Cyprien, Évêque de Carthage et grand écrivain ecclésiastique, favorisèrent le pardon des chrétiens apostats mais repentis.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15 : 12 à 20


« Si le CHRIST n’est pas ressuscité, votre foi est sans valeur »

Frères,
nous proclamons que le CHRIST est ressuscité d’entre les morts ;
alors, comment certains d’entre vous peuvent-ils affirmer
qu’il n’y a pas de résurrection des morts ?
S’il n’y a pas de résurrection des morts,
le CHRIST non plus n’est pas ressuscité.
Et si le CHRIST n’est pas ressuscité,
notre proclamation est sans contenu,
votre foi aussi est sans contenu ;
et nous faisons figure de faux témoins de DIEU,
pour avoir affirmé, en témoignant au SUJET DE DIEU,
qu’IL A RESSUSCITÉ LE CHRIST,
alors qu’IL ne l’a pas ressuscité
si vraiment les morts ne ressuscitent pas.
Car si les morts ne ressuscitent pas,
le CHRIST non plus n’est pas ressuscité.
Et si le CHRIST n’est pas ressuscité,
votre foi est sans valeur,
vous êtes encore sous l’emprise de vos péchés ;
et donc, ceux qui se sont endormis dans le CHRIST sont perdus.
Si nous avons mis notre espoir dans le CHRIST
pour cette vie seulement,
nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes.
Mais non ! le CHRIST EST RESSUSCITÉ d’entre les morts,
LUI, PREMIER RESSUSCITÉ parmi ceux qui se sont endormis.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Maintenant j’en appelle à TOI


Prière appartenant au recueil de David.

[ Psaume 16 (17) ; entièrement ]



Psaume 16 (17) : 1, 6 et 7, 8 et 15

R/ Au réveil, je me rassasierai
de TON VISAGE, SEIGNEUR.


SEIGNEUR, écoute la justice !
Entends ma plainte, accueille ma prière :
mes lèvres ne mentent pas.
R/

Je T’appelle, TOI, le DIEU qui répond :
écoute-moi, entends ce que je dis.
Montre les MERVEILLES de TA GRÂCE,
TOI qui libères de l’agresseur
ceux qui se réfugient sous TA DROITE.
R/

Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;
à l’ombre de TES AILES, cache-moi.
Et moi, par TA JUSTICE, je verrai TA FACE :
au réveil, je me rassasierai de TON VISAGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 1 à 3

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du Ciel et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES DU ROYAUME !
Alléluia.

(cf. Mt 11, 25)




« Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources »


En ce temps-là,
il arriva que JÉSUS, passant à travers villes et villages,
proclamait et annonçait la BONNE NOUVELLE du RÈGNE DE DIEU.
Les Douze L’accompagnaient,
ainsi que des femmes
qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais :
Marie, appelée Madeleine,
de laquelle étaient sortis sept démons,
Jeanne, femme de Kouza, intendant d’Hérode,
Suzanne, et beaucoup d’autres,
qui les servaient en prenant sur leurs ressources.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Ven 16 Sep 2016, 19:47

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Samedi 17 Septembre 2016

Saint Robert Bellarmin, Évêque et Docteur de l’Église
Mort en 1621. Jésuite né en Toscane. Par la parole et par l’écrit, il s’attacha à défendre la doctrine catholique contre les affirmations des réformés.

24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15 : 35 à 37, 42 à 49


« Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable »

Frères,
quelqu’un pourrait dire :
« Comment les morts ressuscitent-ils ?
avec quelle sorte de corps reviennent-ils ? »
– Réfléchis donc !
Ce que tu sèmes
ne peut reprendre vie sans mourir d’abord ;
et ce que tu sèmes,
ce n’est pas le corps de la plante qui va pousser,
mais c’est une simple graine :
du blé, par exemple, ou autre chose.
Ainsi en est-il de la résurrection des morts.
Ce qui est semé périssable
ressuscite impérissable ;
ce qui est semé sans honneur
ressuscite dans la gloire ;
ce qui est semé faible
ressuscite dans la puissance ;
ce qui est semé corps physique
ressuscite corps spirituel ;
car s’il existe un corps physique,
il existe aussi un corps spirituel.

L’Écriture dit :

Le premier homme, Adam,
devint un être vivant
;

le dernier Adam – le CHRIST –
est devenu l’être spirituel qui donne la vie.
Ce qui vient d’abord, ce n’est pas le spirituel,
mais le physique ;
ensuite seulement vient le spirituel.
Pétri d’argile, le premier homme vient de la terre ;
le deuxième Homme, LUI, vient du Ciel.
Comme Adam est fait d’argile,
ainsi les hommes sont faits d’argile ;
comme le CHRIST est du Ciel,
ainsi les hommes seront du Ciel.
Et de même que nous aurons été à l’image
de celui qui est fait d’argile,
de même nous serons à l’Image
de CELUI qui vient du Ciel.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Un persécuté s’en remet à la décision de DIEU


Du répertoire du chef de chorale. A chanter sur l’air de “La colombe sur les grands arbres du lointain”. Poème appartenant au recueil de David. Il fait allusion à l’arrestation de David par les Philistins, à Gat.

[ Psaume 55 (56) ; entièrement ]



Psaume 55 (56) : 4 et 5b et 10, 11a et 12, 13 et 14ab

R/ Je marcherai à la FACE de DIEU
dans la Lumière des Vivants.


Le jour où j’ai peur, je prends appui sur TOI.
sur DIEU, je prends appui :
Le jour où j’appellerai, mes ennemis reculeront ;
je le sais, DIEU est pour moi.
R/

Sur DIEU dont j’exalte la parole,
sur DIEU, je prends appui :
plus rien ne me fait peur !
Que peuvent sur moi des humains ?
R/

Mon DIEU, je tiendrai ma promesse,
je T’offrirai des sacrifices d’Action de Grâce ;
car TU m’as délivré de la mort
et TU préserves mes pieds de la chute.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 4 à 15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui ont entendu la PAROLE
dans un cœur bon et généreux,
qui la retiennent et portent du fruit par leur persévérance.
Alléluia.

(cf. Lc 8, 15)




« Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont les gens qui retiennent la PAROLE et portent du fruit par leur persévérance »


En ce temps-là,
comme une grande foule se rassemblait,
et que de chaque ville on venait vers JÉSUS,
IL dit dans une parabole :
« Le semeur sortit pour semer la semence,
et comme il semait, il en tomba au bord du chemin.
Les passants la piétinèrent,
et les oiseaux du ciel mangèrent tout.
Il en tomba aussi dans les pierres,
elle poussa et elle sécha parce qu’elle n’avait pas d’humidité.
Il en tomba aussi au milieu des ronces,
et les ronces, en poussant avec elle, l’étouffèrent.
Il en tomba enfin dans la bonne terre,
elle poussa et elle donna du fruit au centuple. »
Disant cela, IL éleva la voix :
« Celui qui a des oreilles pour entendre,
qu’il entende ! »

Ses Disciples LUI demandaient ce que signifiait cette parabole.
IL leur déclara :
« À vous il est donné de connaître les Mystères du Royaume de DIEU,
mais les autres n’ont que les paraboles.
Ainsi, comme il est écrit :

Ils regardent sans regarder,
ils entendent sans comprendre.


Voici ce que signifie la parabole.
La semence, c’est la PAROLE DE DIEU.
Il y a ceux qui sont au bord du chemin :
ceux-là ont entendu ;
puis le diable survient
et il enlève de leur cœur la PAROLE,
pour les empêcher de croire et d’être sauvés.
Il y a ceux qui sont dans les pierres :
lorsqu’ils entendent, ils accueillent la PAROLE avec joie ;
mais ils n’ont pas de racines,
ils croient pour un moment
et, au moment de l’épreuve, ils abandonnent.
Ce qui est tombé dans les ronces,
ce sont les gens qui ont entendu,
mais qui sont étouffés, chemin faisant,
par les soucis, la richesse
et les plaisirs de la vie,
et ne parviennent pas à maturité.
Et ce qui est tombé dans la bonne terre,
ce sont les gens qui ont entendu la PAROLE
dans un cœur bon et généreux,
qui la retiennent
et portent du fruit par leur persévérance. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Sam 17 Sep 2016, 19:49

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Dimanche 18 Septembre 2016

25ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C











Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Amos 8 : 4 à 7


« Contre ceux qui « achètent le faible pour un peu d’argent »

Écoutez ceci, vous qui écrasez le malheureux
pour anéantir les humbles du pays,
car vous dites :
« Quand donc la fête de la nouvelle lune sera-t-elle passée,
pour que nous puissions vendre notre blé ?
Quand donc le sabbat sera-t-il fini,
pour que nous puissions écouler notre froment ?
Nous allons diminuer les mesures,
augmenter les prix et fausser les balances.
Nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent,
le malheureux pour une paire de sandales.
Nous vendrons jusqu’aux déchets du froment ! »
Le SEIGNEUR le jure par la Fierté de Jacob :
Non, jamais Je n’oublierai aucun de leurs méfaits.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR retourne les situations sans espoir


Psaume 112 (113) , entièrement



Psaume 112 (113) : 1 et 2, 5 et 6, 7 et 8


R/ Louez le NOM DU SEIGNEUR :
de la poussière IL relève le faible.


Louez, serviteurs du SEIGNEUR,
louez le NOM DU SEIGNEUR !
Béni soit le NOM DU SEIGNEUR,
maintenant et pour les siècles des siècles !
R/


Qui est semblable au SEIGNEUR notre DIEU ?
LUI, IL SIÈGE LÀ-HAUT.
Mais IL abaisse SON REGARD
vers le Ciel et vers la Terre.
R/


De la poussière IL relève le faible,
IL retire le pauvre de la cendre
pour qu’il siège parmi les princes,
parmi les princes de Son Peuple.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 112 (113) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/UcEq






(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul apôtre à Timothée 2 : 1 à 8


« J’encourage à faire des prières pour tous les hommes à DIEU qui veut que tous les hommes soient sauvés »

Bien-aimé,
j’encourage, avant tout,
à faire des demandes, des prières,
des intercessions et des Actions de Grâce
pour tous les hommes,
pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité,
afin que nous puissions mener notre vie
dans la tranquillité et le calme,
en toute piété et dignité.
Cette prière est bonne et agréable
à DIEU notre SAUVEUR,
car IL veut que tous les hommes soient sauvés
et parviennent à la pleine CONNAISSANCE DE LA VÉRITÉ.
En effet, il n’y a qu’UN SEUL DIEU,
il n’y a aussi qu’UN SEUL MÉDIATEUR entre DIEU et les hommes :
un Homme, le CHRIST JÉSUS,
qui s’est donné LUI-MÊME
en rançon pour tous.
Aux temps fixés, IL a rendu CE TÉMOIGNAGE,
pour lequel j’ai reçu la charge de messager et d’Apôtre
– je dis vrai, je ne mens pas –
moi qui enseigne aux nations la FOI et la VÉRITÉ.
Je voudrais donc qu’en tout lieu les hommes prient
en élevant les mains,
saintement, sans colère ni dispute.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 16 : 1 à 13

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.

Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’argent »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Un homme riche avait un gérant
qui lui fut dénoncé comme dilapidant ses biens.
Il le convoqua et lui dit :
‘Qu’est-ce que j’apprends à ton sujet ?
Rends-moi les comptes de ta gestion,
car tu ne peux plus être mon gérant.’
Le gérant se dit en lui-même :
‘Que vais-je faire,
puisque mon maître me retire la gestion ?
Travailler la terre ? Je n’en ai pas la force.
Mendier ? J’aurais honte.
Je sais ce que je vais faire,
pour qu’une fois renvoyé de ma gérance,
des gens m’accueillent chez eux.’
Il fit alors venir, un par un,
ceux qui avaient des dettes envers son maître.
Il demanda au premier :
‘Combien dois-tu à mon maître ?’
Il répondit :
‘Cent barils d’huile.’
Le gérant lui dit :
‘Voici ton reçu ;
vite, assieds-toi et écris cinquante.’
Puis il demanda à un autre :
‘Et toi, combien dois-tu ?’
Il répondit :
‘Cent sacs de blé.’
Le gérant lui dit :
‘Voici ton reçu, écris 80’.
Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête
car il avait agi avec habileté ;
en effet, les fils de ce monde sont plus habiles entre eux
que les Fils de la Lumière.
Eh bien Moi, Je vous le dis :
Faites-vous des amis avec l’argent malhonnête,
afin que, le jour où il ne sera plus là,
ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

Celui qui est digne de confiance dans la moindre chose
est digne de confiance aussi dans une grande.
Celui qui est malhonnête dans la moindre chose
est malhonnête aussi dans une grande.
Si donc vous n’avez pas été dignes de confiance pour l’argent malhonnête,
qui vous confiera le bien véritable ?
Et si, pour ce qui est à autrui, vous n’avez pas été dignes de confiance,
ce qui vous revient, qui vous le donnera ?
Aucun domestique ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’argent. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/09/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Dim 18 Sep 2016, 18:51

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Lundi 19 Septembre 2016

Saint Janvier, Évêque et Martyr
Mort en 305. Évêque de Bénévent, mort martyr sous Dioclétien. Son rang, conservé dans une ampoule à la Cathédrale de Naples, se liquéfie régulièrement de façon inexoliquée.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre des Proverbes 3 : 27 à 34


« Le SEIGNEUR a horreur des gens tortueux »

Mon fils,
ne refuse pas un bienfait à qui tu le dois,
quand ce geste est à ta portée.
Ne dis pas à ton prochain : « Va-t’en, tu reviendras,
je donnerai demain ! », alors que tu as de quoi.
Ne travaille pas au malheur de ton prochain,
alors qu’il vit sans méfiance auprès de toi.
Ne cherche pas de vaine querelle
à qui ne t’a pas fait de mal.
N’envie pas l’homme violent,
n’adopte pas ses procédés.
Car le SEIGNEUR a horreur des gens tortueux ;
IL ne s’attache qu’aux hommes droits.
Malédiction du SEIGNEUR sur la maison du méchant,
bénédiction sur la demeure des justes.
IL se moque des moqueurs,
aux humbles IL accorde SA GRÂCE.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ce que DIEU demande à Ses Fidèles


Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 14 (15) ; entièrement ]



Psaume 14 (15) : 1a et 2, 3bc et 4ab, 4d et 5

R/ Le juste habitera TA SAINTE MONTAGNE, SEIGNEUR.

SEIGNEUR, qui séjournera sous TA TENTE ?
Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son cœur.
R/

Il ne fait pas de tort à son frère
et n’outrage pas son prochain.
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il honore les Fidèles du SEIGNEUR.
R/

Il ne reprend pas sa parole.
Il prête son argent sans intérêt,
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
Qui fait ainsi demeure inébranlable.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 16 à 18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront GLOIRE à votre PÈRE.
Alléluia.

(Mt 5, 16)




« On met la lampe sur le lampadaire pour que ceux qui entrent voient la lumière »


En ce temps-là,
JÉSUS disait aux foules :
« Personne, après avoir allumé une lampe,
ne la couvre d’un vase
ou ne la met sous le lit ;
on la met sur le lampadaire
pour que ceux qui entrent voient la lumière.
Car rien n’est caché
qui ne doive paraître au grand jour ;
rien n’est secret
qui ne doive être connu
et venir au grand jour.

Faites attention à la manière dont vous écoutez.
Car à celui qui a,
on donnera ;
et à celui qui n’a pas,
même ce qu’il croit avoir sera enlevé. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=19/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Lun 19 Sep 2016, 19:35

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mardi 20 Septembre 2016

Saint André Kim Tae-gon, prêtre,
Saint Paul Chong Ha-sang,
et leurs compagnons ;
Martyrs

Les 103 Saints Martyrs de Corée ont été canonisés en 1984

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C







(Première lecture)
Livre des Proverbes 21 : 1 à 6, 10 à 13


« Maximes diverses pour une Vie Droite »

Le SEIGNEUR dispose du cœur du roi
comme d’un canal d’irrigation,
IL le dirige où IL veut.
La conduite d’un homme est toujours Droite à SES YEUX,
mais c’est le SEIGNEUR qui pèse les cœurs.
Accomplir la Justice et le Droit
plaît au SEIGNEUR plus que le sacrifice.
Regarder de haut, se rengorger :
ainsi brillent les méchants, mais ce n’est que péché.
Les plans de l’homme actif lui assurent du profit ;
mais la précipitation conduit à l’indigence.
Une fortune acquise par le mensonge :
illusion fugitive de qui cherche la mort.
Le méchant ne désire que le mal ;
il n’a pas un regard de pitié pour son prochain.
Quand on punit l’insolent, l’étourdi devient sage ;
le sage, il suffit de le raisonner pour qu’il comprenne.
Le juste considère le clan du méchant :
le méchant pervertit les autres pour leur malheur.
Qui fait la sourde oreille à la clameur des faibles
criera lui-même sans obtenir de réponse.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI DE DIEU


[ Psaume 118 (119) ; entièrement ]


Psaume 118 (119) : 1 et 27, 30 et 34, 35 et 44

R/ Guide-moi, SEIGNEUR,
sur la voie de TES VOLONTÉS.


Heureux les hommes intègres dans leurs voies
qui marchent suivant la Loi du SEIGNEUR !
Montre-moi la voie de TES PRÉCEPTES,
que je médite sur TES MERVEILLES.
R/

J’ai choisi la voie de la fidélité,
je m’ajuste à TES DÉCISIONS.
Montre-moi comment garder TA LOI,
que je l’observe de tout cœur.
R/

Guide-moi sur la voie de TES VOLONTÉS,
là, je me plais.
J’observerai sans relâche TA LOI,
toujours et à jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 8 : 19 à 21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE DE DIEU,
et qui La gardent !
Alléluia.

(Lc 11, 28)




« Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la PAROLE DE DIEU, et qui La mettent en pratique »


En ce temps-là,
la mère et les frères de JÉSUS vinrent LE trouver,
mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu’à LUI
à cause de la foule.
On le LUI fit savoir :
« Ta mère et tes frères sont là dehors,
qui veulent TE voir. »
IL leur répondit :
« Ma Mère et Mes Frères
sont ceux qui écoutent la PAROLE DE DIEU,
et qui La mettent en pratique. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mar 20 Sep 2016, 19:07

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mercredi 21 Septembre 2016

Saint Matthieu, Apôtre et Évangéliste
1ier siècle. L’un des Douze Apôtres, auteur du Premier Évangile. Avant de rencontrer JÉSUS, Matthieu (appelé Lévi) était collecteur d’impôts à Capharnaüm.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 4 : 1 à 7, 11 à 13


« Les DONS qu’IL a faits, ce sont les Apôtres et aussi les Évangélisateurs »

Frères,
moi qui suis en prison à cause du SEIGNEUR,
je vous exhorte à vous conduire
d’une manière digne de votre vocation :
ayez beaucoup d’humilité, de douceur et de patience,
supportez-vous les uns les autres avec amour ;
ayez soin de garder l’UNITÉ dans l’ESPRIT
par le LIEN de la PAIX.
Comme votre vocation vous a tous appelés
à une seule espérance,
de même il y a un SEUL CORPS et un SEUL ESPRIT.
Il y a un SEUL SEIGNEUR, UNE SEULE FOI, UN SEUL BAPTÊME,
UN SEUL DIEU ET PÈRE DE TOUS,
au-dessus de tous,
par tous, et en tous.
À chacun d’entre nous, la grâce a été donnée
selon la mesure du DON fait par le CHRIST.
Et les DONS qu’IL a faits,
ce sont les Apôtres,
et aussi les Prophètes, les Évangélisateurs,
les Pasteurs et ceux qui Enseignent.
De cette manière, les fidèles sont organisés
pour que les tâches du ministère soient accomplies
et que se construise le CORPS DU CHRIST,
jusqu’à ce que nous parvenions tous ensemble
à l’Unité dans la FOI et la pleine CONNAISSANCE DU FILS DE DIEU,
à l’état de l’Homme parfait,
à la stature du CHRIST dans SA PLÉNITUDE.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








La GLOIRE de DIEU dans l’Univers


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[ Psaume 18 (19) ; entièrement ]



Psaume 18 (19) : 2 et 3, 4 et 5ab

R/ Par toute la Terre s'en va leur message.

Les Cieux proclament la GLOIRE DE DIEU,
le firmament raconte l'OUVRAGE DE SES MAINS.
Le jour au jour en livre le récit
et la nuit à la nuit en donne connaissance.
R/

Pas de paroles dans ce récit,
pas de voix qui s'entende;
mais sur toute la Terre en paraît le message
et la nouvelle, aux limites du monde.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 9 à 13

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
À TOI, DIEU, notre Louange !
TOI que les Apôtres glorifient,
nous T’acclamons : TU ES SEIGNEUR !
Alléluia.



« Suis-moi. L’homme se leva et LE suivit »


En ce temps-là,
JÉSUS sortit de Capharnaüm
et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu,
assis à son bureau de collecteur d’impôts.
IL lui dit :
« Suis-moi. »
L’homme se leva et LE suivit.

Comme JÉSUS était à table à la maison,
voici que beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec LUI et Ses Disciples.
Voyant cela, les pharisiens disaient à Ses Disciples :
« Pourquoi votre MAÎTRE mange-t-IL
avec les publicains et les pécheurs ? »
JÉSUS, qui avait entendu, déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
Allez apprendre ce que signifie :

Je veux la miséricorde, non le sacrifice.

En effet, Je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mer 21 Sep 2016, 19:27

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Jeudi 22 Septembre 2016

De la férie

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre de Qohèleth 1 : 2 à 11


« Rien de nouveau sous le Soleil »

Vanité des vanités, disait Qohèleth.
Vanité des vanités, tout est vanité !
Quel profit l’homme retire-t-il
de toute la peine qu’il se donne sous le Soleil ?
Une génération s’en va, une génération s’en vient,
et la terre subsiste toujours.
Le Soleil se lève, le Soleil se couche ;
il se hâte de retourner à sa place,
et de nouveau il se lèvera.
Le vent part vers le sud, il tourne vers le nord ;
il tourne et il tourne,
et recommence à tournoyer.
Tous les fleuves vont à la mer,
et la mer n’est pas remplie ;
dans le sens où vont les fleuves,
les fleuves continuent de couler.
Tout discours est fatigant,
on ne peut jamais tout dire.
L’œil n’a jamais fini de voir,
ni l’oreille d’entendre.
Ce qui a existé, c’est cela qui existera ;
ce qui s’est fait, c’est cela qui se fera ;
rien de nouveau sous le Soleil.
Y a-t-il une seule chose dont on dise :
« Voilà enfin du nouveau ! »
– Non, cela existait déjà dans les siècles passés.
Mais, il ne reste pas de souvenir d’autrefois ;
de même, les événements futurs
ne laisseront pas de souvenir après eux.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’homme passe, DIEU reste


Prière de Moïse, l’envoyé de DIEU.

[ Psaume 89 (90) ; entièrement ]



Psaume 89 (90) : 3 et 4, 5 et 6, 12 et 13, 14 et 17abc

R/ D’âge en âge, SEIGNEUR,
TU as été notre Refuge !


TU fais retourner l’homme à la poussière ;
TU as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
À TES YEUX, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.
R/

TU les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.
R/

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Reviens, SEIGNEUR, pourquoi tarder ?
Ravise-TOI par égard pour Tes Serviteurs.
R/

Rassasie-nous de TON AMOUR au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Que vienne sur nous la DOUCEUR DU SEIGNEUR notre DIEU !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 7 à 9

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, JE SUIS LE CHEMIN, LA VÉRITÉ ET LA VIE, dit le SEIGNEUR.
Personne ne va vers le PÈRE sans passer par Moi.
Alléluia.

(Jn 14, 6)




« Jean, je l’ai fait décapiter. Mais qui est cet Homme dont j’entends dire de telles choses ? »

En ce temps-là,
Hérode, qui était au pouvoir en Galilée,
entendit parler de tout ce qui se passait
et il ne savait que penser.
En effet, certains disaient que Jean le Baptiste
était ressuscité d’entre les morts.
D’autres disaient :
« C’est le Prophète Élie qui est apparu. »
D’autres encore :
« C’est un Prophète d’autrefois qui est ressuscité. »
Quant à Hérode, il disait :
« Jean, je l’ai fait décapiter.
Mais qui est cet Homme dont j’entends dire de telles choses ? »
Et il cherchait à LE voir.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Jeu 22 Sep 2016, 18:59

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Vendredi 23 Septembre 2016

Saint Pio de Pietrelcina, (Padre Pio) ; Prêtre
Mort en 1968. Ce capucin italien plaça l’Eucharistie et la confession au coeur de son ministère de Prêtre. Son couvent de San Giovani Rotondo est devenu un lieu de pèlerinage.

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de Qohèleth 3 : 1 à 11


« Il y a un temps pour chaque chose sous le Ciel »

Il y a un moment pour tout,
et un temps pour chaque chose sous le Ciel :
un temps pour donner la vie,
et un temps pour mourir ;
un temps pour planter,
et un temps pour arracher.
Un temps pour tuer,
et un temps pour guérir ;
un temps pour détruire
et un temps pour construire.
Un temps pour pleurer,
et un temps pour rire ;
un temps pour gémir,
et un temps pour danser.
Un temps pour jeter des pierres,
et un temps pour les amasser ;
un temps pour s’étreindre,
et un temps pour s’abstenir.
Un temps pour chercher,
et un temps pour perdre ;
un temps pour garder,
et un temps pour jeter.
Un temps pour déchirer,
et un temps pour coudre ;
un temps pour se taire,
et un temps pour parler.
Un temps pour aimer,
et un temps pour ne pas aimer ;
un temps pour la guerre,
et un temps pour la paix.

Quel profit le travailleur retire-t-il
de toute la peine qu’il prend ?
J’ai vu la besogne que DIEU impose aux fils d’Adam
pour les tenir en haleine.
Toutes les choses que DIEU a faites
sont bonnes en leur temps.
DIEU a mis toute la durée du temps dans l’esprit de l’homme,
mais celui-ci est incapable
d’embrasser l’ŒUVRE que DIEU a faite
du début jusqu’à la fin.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Prière du roi


Du recueil de David.

[ Psaume 143 (144) ; entièrement ]



Psaume 143 (144) : 1a et 2abc, 3 et 4

R/ Béni soit le SEIGNEUR, mon Rocher !

Béni soit le SEIGNEUR, mon Rocher !
IL est mon Allié, ma Forteresse,
ma Citadelle, CELUI qui me libère ;
IL est le Bouclier qui m’abrite,
R/

Qu’est-ce que l’homme, pour que TU le connaisses, SEIGNEUR,
le fils d’un homme, pour que TU comptes avec lui ?
L’homme est semblable à un souffle,
ses jours sont une ombre qui passe.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 18 à 22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le FILS de l’Homme est venu pour servir,
et donner SA VIE en rançon pour la multitude.
Alléluia.

(cf. Mc 10, 45)




« TU ES LE CHRIST, LE MESSIE DE DIEU. – Il faut que le FILS de l’Homme souffre beaucoup »


En ce jour-là, JÉSUS était en prière à l’écart.
Comme Ses Disciples étaient là,
IL les interrogea :
« Au dire des foules, qui SUIS-JE ? »
Ils répondirent :
« Jean le Baptiste ; mais pour d’autres, Élie ;
et pour d’autres, un Prophète d’autrefois qui serait ressuscité. »
JÉSUS leur demanda :
« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui SUIS-JE ? »
Alors Pierre prit la PAROLE et dit :
« LE CHRIST, LE MESSIE DE DIEU. »
Mais JÉSUS, avec autorité,
leur défendit vivement de le dire à personne,
et déclara :
« Il faut que le FILS de l’Homme souffre beaucoup,
qu’IL soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes,
qu’IL soit tué,
et que, le troisième jour, IL RESSUSCITE. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Ven 23 Sep 2016, 19:36

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,




Samedi 24 Septembre 2016

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

25ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre de Qohèleth 11 : 9 à 12 : 8


« Souviens-toi de ton CRÉATEUR, aux jours de ta jeunesse, avant que la poussière retourne à la terre, et le souffle, à DIEU »

Réjouis-toi, jeune homme, dans ton adolescence,
et sois heureux aux jours de ta jeunesse.
Suis les sentiers de ton cœur
et les désirs de tes yeux !
Mais sache que pour tout cela
DIEU t’appellera en jugement.
Éloigne de ton cœur le chagrin,
écarte de ta chair la souffrance
car l’adolescence et le printemps de la vie
ne sont que vanité.

Souviens-toi de ton CRÉATEUR,
aux jours de ta jeunesse,
avant que viennent les jours mauvais,
et qu’approchent les années dont tu diras :
« Je ne les aime pas » ;
avant que s’obscurcissent le Soleil et la lumière,
la Lune et les Étoiles,
et que reviennent les nuages après la pluie ;
au jour où tremblent les gardiens de la maison,
où se courbent les hommes vigoureux ;
où les femmes, l’une après l’autre, cessent de moudre,
où le jour baisse aux fenêtres ;
quand la porte se ferme sur la rue,
quand s’éteint la voix de la meule,
quand s’arrête le chant de l’oiseau,
et quand se taisent les chansons ;
lorsqu’on redoute la montée
et qu’on a des frayeurs en chemin ;
l’amandier est en fleurs, la sauterelle s’alourdit,
et la câpre ne produit aucun effet ;
lorsque l’homme s’en va vers sa Maison d’Éternité,
et que les pleureurs sont déjà au coin de la rue ;
avant que le fil d’argent se détache,
que la lampe d’or se brise,
que la cruche se casse à la fontaine,
que la poulie se fende sur le puits ;
et que la poussière retourne à la terre
comme elle en vint,
et le souffle de vie, à DIEU qui l’a donné.

Vanité des vanités, disait Qohèleth,
tout est vanité !

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








L’homme passe, DIEU reste


Prière de Moïse, l’envoyé de DIEU.

[ Psaume 89 (90) ; entièrement ]



Psaume 89 (90) : 3 et 4, 5 et 6, 12 et 13, 14 et 17abc

R/ D’âge en âge, SEIGNEUR,
TU as été notre Refuge.


TU fais retourner l’homme à la poussière ;
TU as dit : « Retournez, fils d’Adam ! »
À TES YEUX, mille ans sont comme hier,
c’est un jour qui s’en va, une heure dans la nuit.
R/

TU les as balayés : ce n’est qu’un songe ;
dès le matin, c’est une herbe changeante :
elle fleurit le matin, elle change ;
le soir, elle est fanée, desséchée.
R/

Apprends-nous la vraie mesure de nos jours :
que nos cœurs pénètrent la sagesse.
Reviens, SEIGNEUR, pourquoi tarder ?
Ravise-TOI par égard pour tes serviteurs.
R/

Rassasie-nous de TON AMOUR au matin,
que nous passions nos jours dans la joie et les chants.
Que vienne sur nous la DOUCEUR DU SEIGNEUR notre DIEU !
Consolide pour nous l’ouvrage de nos mains.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 43b à 45

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile.
Alléluia.

(2 Tm 1, 10)




« Le FILS de l’Homme va être livré aux mains des hommes. Les Disciples avaient peur de L’interroger sur cette PAROLE »


En ce temps-là,
comme tout le monde était dans l’admiration
devant tout ce qu’IL faisait,
JÉSUS dit à Ses Disciples :
« Ouvrez bien vos oreilles à ce que Je vous dis maintenant :
le FILS de l’Homme va être livré aux mains des hommes. »
Mais les Disciples ne comprenaient pas cette PAROLE,
elle leur était voilée,
si bien qu’ils n’en percevaient pas le sens,
et ils avaient peur de L’interroger sur cette PAROLE.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Sam 24 Sep 2016, 19:44

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Dimanche 25 Septembre 2016

26ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C











Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Amos 6 : 1a, 4 à 7


« La bande des vautrés n’existera plus »

Ainsi parle le SEIGNEUR de l’Univers :
Malheur à ceux qui vivent bien tranquilles dans Sion,
et à ceux qui se croient en sécurité
sur la montagne de Samarie.
Couchés sur des lits d’ivoire,
vautrés sur leurs divans,
ils mangent les agneaux du troupeau,
les veaux les plus tendres de l’étable ;
ils improvisent au son de la harpe,
ils inventent, comme David, des instruments de musique ;
ils boivent le vin à même les amphores,
ils se frottent avec des parfums de luxe,
mais ils ne se tourmentent guère du désastre d’Israël !
C’est pourquoi maintenant ils vont être déportés,
ils seront les premiers des déportés ;
et la bande des vautrés n’existera plus.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Le SEIGNEUR , PROTECTEUR des faibles


Psaume 145 (146) , entièrement



Psaume 145 (146) : 6c et 7, 8 et 9a, 9bc et 10


R/ Chante, ô mon âme,
la Louange du SEIGNEUR !


Le SEIGNEUR garde à jamais SA FIDÉLITÉ,
IL fait justice aux opprimés ;
aux affamés, IL donne le pain ;
le SEIGNEUR délie les enchaînés.
R/


Le SEIGNEUR ouvre les yeux des aveugles,
le SEIGNEUR redresse les accablés,
le SEIGNEUR aime les justes,
le SEIGNEUR protège l’étranger.
R/


IL soutient la veuve et l’orphelin,
IL égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le SEIGNEUR régnera :
ton DIEU, Ô Sion, pour toujours !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 145 (146) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/sCSE






(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 6 : 11 à 16


« Garde le Commandement jusqu’à la Manifestation du SEIGNEUR »

Toi, homme de DIEU,
recherche la justice, la piété, la foi, la charité,
la persévérance et la douceur.
Mène le bon combat, celui de la foi,
empare-toi de la VIE ÉTERNELLE !
C’est à elle que tu as été appelé,
c’est pour elle que tu as prononcé ta belle profession de foi
devant de nombreux témoins.

Et maintenant, en PRÉSENCE de DIEU qui donne vie à tous les êtres,
et en PRÉSENCE du CHRIST JÉSUS
qui a témoigné devant Ponce Pilate par une belle affirmation,
voici ce que je t’ordonne :
garde le Commandement du SEIGNEUR,
en demeurant sans tache, irréprochable
jusqu’à la Manifestation de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST.
CELUI qui LE fera paraître aux temps fixés, c’est DIEU,
SOUVERAIN UNIQUE ET BIENHEUREUX,
ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS,
LUI SEUL possède l’immortalité,
habite une LUMIÈRE inaccessible ;
aucun homme ne l’a jamais vu,
et nul ne peut le voir.
À LUI, HONNEUR ET PUISSANCE ÉTERNELLE. AMEN.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 16 : 19 à 31

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était riche,
pour que vous deveniez riches par sa pauvreté.

Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur. Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance »

En ce temps-là,
JÉSUS disait aux pharisiens :
« Il y avait un homme riche,
vêtu de pourpre et de lin fin,
qui faisait chaque jour des festins somptueux.
Devant son portail gisait un pauvre nommé Lazare,
qui était couvert d’ulcères.
Il aurait bien voulu se rassasier
de ce qui tombait de la table du riche ;
mais les chiens, eux, venaient lécher ses ulcères.
Or le pauvre mourut,
et les Anges l’emportèrent auprès d’Abraham.
Le riche mourut aussi,
et on l’enterra.
Au séjour des morts, il était en proie à la torture ;
levant les yeux, il vit Abraham de loin
et Lazare tout près de lui.
Alors il cria :
‘Père Abraham, prends pitié de moi
et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l’eau
pour me rafraîchir la langue,
car je souffre terriblement dans cette fournaise.
– Mon enfant, répondit Abraham,
rappelle-toi :
tu as reçu le bonheur pendant ta vie,
et Lazare, le malheur pendant la sienne.
Maintenant, lui, il trouve ici la consolation,
et toi, la souffrance.
Et en plus de tout cela, un grand abîme
a été établi entre vous et nous,
pour que ceux qui voudraient passer vers vous
ne le puissent pas,
et que, de là-bas non plus, on ne traverse pas vers nous.’
Le riche répliqua :
‘Eh bien ! père, je te prie d’envoyer Lazare
dans la maison de mon père.
En effet, j’ai cinq frères :
qu’il leur porte son témoignage,
de peur qu’eux aussi ne viennent
dans ce lieu de torture !’
Abraham lui dit :
‘Ils ont Moïse et les Prophètes :
qu’ils les écoutent !
– Non, père Abraham, dit-il,
mais si quelqu’un de chez les morts vient les trouver,
ils se convertiront.’
Abraham répondit :
‘S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes,
quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts :
ils ne seront pas convaincus.’ »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/09/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Dim 25 Sep 2016, 18:51

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Lundi 26 Septembre 2016

Saint Côme et Saint Damien ; Martyrs
IVe siècle. Deux frères médecins, morts pour la foi à Cyrrhus, près d’Alep (Syrie). Leur culte se répandit en Occident dès le Ve siècle.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre de Job 1 : 6 à 22


« Le SEIGNEUR a donné, le SEIGNEUR a repris : Que LE NOM DU SEIGNEUR soit BÉNI ! »

Le jour où les fils de DIEU se rendaient à l’audience du SEIGNEUR,
le Satan, l’Adversaire, lui aussi, vint parmi eux.
Le SEIGNEUR lui dit :
« D’où viens-tu ? »
L’Adversaire répondit :
« De parcourir la Terre et d’y rôder. »
Le SEIGNEUR reprit :
« As-tu remarqué mon serviteur Job ?
Il n’a pas son pareil sur la Terre :
c’est un homme intègre et droit,
qui craint DIEU et s’écarte du mal. »
L’Adversaire riposta :
« Est-ce pour rien que Job craint DIEU ?
N’as-TU pas élevé une clôture pour le protéger,
lui, sa maison et tout ce qu’il possède ?
TU as béni son travail,
et ses troupeaux se multiplient dans le pays.
Mais étends seulement la main,
et touche à tout ce qu’il possède :
je parie qu’il TE maudira en face ! »
Le SEIGNEUR dit à l’Adversaire :
« Soit ! Tu as pouvoir sur tout ce qu’il possède,
mais tu ne porteras pas la main sur lui. »
Et l’Adversaire se retira.

Le jour où les fils et les filles de Job étaient en train de festoyer
et de boire du vin dans la maison de leur frère aîné,
un messager arriva auprès de Job et lui dit :
« Les bœufs étaient en train de labourer
et les ânesses étaient au pâturage non loin de là.
Les Bédouins se sont jetés sur eux et les ont enlevés,
et ils ont passé les serviteurs au fil de l’épée.
Moi seul, j’ai pu m’échapper pour te l’annoncer. »
Il parlait encore quand un autre survint et lui dit :
« Le feu du ciel est tombé,
il a brûlé troupeaux et serviteurs, et les a dévorés.
Moi seul, j’ai pu m’échapper pour te l’annoncer. »
Il parlait encore quand un troisième survint et lui dit :
« Trois bandes de Chaldéens se sont emparées des chameaux,
ils les ont enlevés et ils ont passé les serviteurs au fil de l’épée.
Moi seul, j’ai pu m’échapper pour te l’annoncer. »
Il parlait encore quand un quatrième survint et lui dit :
« Tes fils et tes filles étaient en train de festoyer
et de boire du vin dans la maison de leur frère aîné,
lorsqu’un ouragan s’est levé du fond du désert
et s’est rué contre la maison.
Ébranlée aux quatre coins,
elle s’est écroulée sur les jeunes gens,
et ils sont morts.
Moi seul, j’ai pu m’échapper pour te l’annoncer. »

Alors Job se leva, il déchira son manteau et se rasa la tête,
il se jeta à terre et se prosterna.
Puis il dit :
« Nu je suis sorti du ventre de ma mère,
nu j’y retournerai.
Le SEIGNEUR a donné,
le SEIGNEUR a repris :
Que LE NOM DU SEIGNEUR soit BÉNI ! »

En tout cela, Job ne commit pas de péché.
Il n’adressa à DIEU aucune parole déplacée.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Maintenant j’en appelle à TOI


Prière appartenant au recueil de David.

[ Psaume 16 (17) ; entièrement ]



Psaume 16 (17) : 1, 3, 4b et 5, 7

R/ TOI, LE DIEU qui répond :
écoute-moi, entends ce que je dis.


SEIGNEUR, écoute la justice !
Entends ma plainte, accueille ma prière :
mes lèvres ne mentent pas.
R/

TU sondes mon cœur, TU me visites la nuit,
TU m’éprouves, sans rien trouver ;
mes pensées n’ont pas franchi mes lèvres.
R/

J’ai gardé le chemin prescrit ;
j’ai tenu mes pas sur TES TRACES :
jamais mon pied n’a trébuché.
R/

Montre les MERVEILLES de TA GRÂCE,
TOI qui libères de l’agresseur
ceux qui se réfugient sous TA DROITE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 46 à 50

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le FILS de l’Homme est venu pour servir,
et donner SA VIE en rançon pour la multitude.
Alléluia.

(cf. Mc 10, 45)




« Le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand »

En ce temps-là,
une discussion survint entre les Disciples
pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.
Mais JÉSUS, sachant quelle discussion occupait leur cœur,
prit un enfant, le plaça à côté de LUI
et leur dit :
« Celui qui accueille en MON NOM cet enfant,
IL m’accueille, MOI.
Et celui qui M’accueille
accueille CELUI qui M’a envoyé.
En effet, le plus petit d’entre vous tous,
c’est celui-là qui est grand. »

Jean, l’un des Douze, dit à JÉSUS :
« MAÎTRE, nous avons vu quelqu’un
expulser des démons en TON NOM ;
nous l’en avons empêché,
car il ne marche pas à TA SUITE avec nous. »
JÉSUS lui répondit :
« Ne l’en empêchez pas :
qui n’est pas contre vous est pour vous. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Lun 26 Sep 2016, 18:57

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mardi 27 Septembre 2016

Saint Vincent de Paul ; Prêtre
Mort en 1660. Grand apôtre de la charité, fondateur des Prêtres de la Mission, des filles de la charité et des Équipes Saint-Vincent. Canonisé en 1737.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de Job 3 : 1 à 3, 11 à 17, 20 à 23


« Pourquoi donne-t-IL la LUMIÈRE à un malheureux ? »

Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance.
Il prit la parole et dit :
« Périssent le jour qui m’a vu naître
et la nuit qui a déclaré : “Un homme vient d’être conçu !”
Pourquoi ne suis-je pas mort dès le sein de ma mère,
n’ai-je pas expiré au sortir de son ventre ?
Pourquoi s’est-il trouvé deux genoux pour me recevoir,
deux seins pour m’allaiter ?
Maintenant je serais étendu, au calme,
je dormirais d’un sommeil reposant,
avec les rois et les conseillers de la Terre
qui se bâtissent des mausolées,
ou avec les princes qui ont de l’or
et remplissent d’argent leurs demeures.
Ou bien, comme l’avorton que l’on dissimule,
je n’aurais pas connu l’existence,
comme les petits qui n’ont pas vu le jour.
Là, au séjour des morts,
prend fin l’agitation des méchants,
là reposent ceux qui sont exténués.
Pourquoi DIEU donne-t-IL la LUMIÈRE à un malheureux,
la vie à ceux qui sont pleins d’amertume,
qui aspirent à la mort sans qu’elle vienne,
qui la recherchent plus avidement qu’un trésor ?
Ils se réjouiraient, ils seraient dans l’allégresse,
ils exulteraient s’ils trouvaient le tombeau.
Pourquoi DIEU donne-t-IL la vie
à un homme dont la route est sans issue,
et qu’IL enferme de toutes parts ? »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je suis à deux doigts de la mort


Chant. Psaume appartenant au recueil de la confrèrie de Coré. Du répertoire du chef de chorale. A exécuter sur le mode mélancolique. Poème chanté attribué à Héman, l’Ezrahite.

[ Psaume 87 (88) ; entièrement ]



Psaume 87 (88) : 2 et 3, 4 et 5, 6, 7 et 8

R/ Que ma prière parvienne jusqu’à TOI, SEIGNEUR !

SEIGNEUR, mon DIEU et mon Salut,
dans cette nuit où je crie en TA PRÉSENCE,
que ma prière parvienne jusqu’à TOI,
ouvre l’oreille à ma plainte.
R/

Car mon âme est rassasiée de malheur,
ma vie est au bord de l’abîme ;
on me voit déjà descendre à la fosse,
je suis comme un homme fini.
R/

Ma place est parmi les morts,
avec ceux que l’on a tués, enterrés,
ceux dont TU n’as plus souvenir,
qui sont exclus, et loin de TA MAIN.
R/

TU m’as mis au plus profond de la fosse,
en des lieux engloutis, ténébreux ;
le poids de Ta Colère m’écrase,
TU déverses Tes Flots contre moi.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 51 à 56

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le FILS de l’Homme est venu pour servir,
et donner SA VIE en rançon pour la multitude.
Alléluia.

(cf. Mc 10, 45)




« JÉSUS, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem »

Comme s’accomplissait le temps
où IL allait être enlevé au Ciel,
JÉSUS, le visage déterminé,
prit la route de Jérusalem.
IL envoya, en avant de LUI, des messagers ;
ceux-ci se mirent en route
et entrèrent dans un village de Samaritains
pour préparer Sa Venue.
Mais on refusa de LE recevoir,
parce qu’IL se dirigeait vers Jérusalem.
Voyant cela, les Disciples Jacques et Jean dirent :
« SEIGNEUR, veux-TU que nous ordonnions
qu’un feu tombe du Ciel et les détruise ? »
Mais JÉSUS, se retournant, les réprimanda.
Puis ils partirent pour un autre village.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mar 27 Sep 2016, 19:21

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mercredi 28 Septembre 2016

Saint Venceslas ; Martyr
Mort en 929. Duc de Bohême, charitable, pieux et pacifique. Il fut victime de la jalousie de son frère, Boleslav, qui l’attira dans un guet-apens pour l’assassiner.

Saint Laurent Ruiz et ses compagnons ; Martyrs
Entre 1633 et 1637, seize martyrs versèrent leur sang par amour du CHRIST à Nagasaki (Japon). Parmi eux, Laurent Ruiz, un laïc de Manille devenu le premier Saint philippin.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre de Job 9 : 1 à 12, 14 à 16


« Comment l’homme pourrait-il avoir raison contre DIEU ? »

Job prit la parole et répondit à ses amis :
« En vérité, je sais bien qu’il en est ainsi :
Comment l’homme pourrait-il avoir raison contre DIEU ?
Si l’on s’avise de discuter avec LUI,
on ne trouvera pas à LUI répondre une fois sur mille.
IL EST PLEIN DE SAGESSE et D’UNE FORCE INVINCIBLE,
on ne LUI tient pas tête impunément.
C’est LUI qui déplace les montagnes à leur insu,
qui les renverse dans sa colère ;
IL secoue Ta terre sur sa base,
et fait vaciller ses colonnes.
IL donne un ORDRE, et le Soleil ne se lève pas,
et sur les Étoiles IL appose un sceau.
À LUI seul IL déploie les Cieux,
IL marche sur la crête des vagues.
IL fabrique la Grande Ourse, Orion,
les Pléiades et les constellations du Sud.
IL est l’auteur de grandes œuvres, insondables,
d’innombrables merveilles.
S’IL passe à côté de moi, je ne LE vois pas ;
s’IL me frôle, je ne m’en aperçois pas.
S’IL s’empare d’une proie, qui donc LUI fera lâcher prise,
qui donc osera LUI demander : “Que fais-TU là ?”
Et moi, je prétendrais LUI répliquer !
je chercherais des arguments contre LUI !
Même si j’ai raison, à quoi bon me défendre ?
Je ne puis que demander grâce à mon JUGE.
Même s’IL répond quand je fais appel,
je ne suis pas sûr qu’IL écoute ma voix ! »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je suis à deux doigts de la mort


Chant. Psaume appartenant au recueil de la confrèrie de Coré. Du répertoire du chef de chorale. A exécuter sur le mode mélancolique. Poème chanté attribué à Héman, l’Ezrahite.

[ Psaume 87 (88) ; entièrement ]



Psaume 87 (88) : 10bc et 11, 12 et 13, 14 et 15

R/ Que ma prière parvienne jusqu’à TOI, SEIGNEUR !

Je T’appelle, SEIGNEUR, tout le jour,
je tends les mains vers TOI :
fais-TU des miracles pour les morts ?
leur ombre se dresse-t-elle pour T’acclamer ?
R/

Qui parlera de TON AMOUR dans la tombe,
de TA FIDÉLITÉ au royaume de la mort ?
Connaît-on dans les ténèbres TES MIRACLES,
et TA JUSTICE, au pays de l’oubli ?
R/

Moi, je crie vers TOI, SEIGNEUR ;
dès le matin, ma prière TE cherche :
pourquoi me rejeter, SEIGNEUR,
pourquoi me cacher TA FACE ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 57 à 62

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
J’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures,
afin de gagner un seul avantage, le CHRIST
et, en LUI, d’être reconnu juste.
Alléluia.

(Ph 3, 8-9)




« Je TE suivrai partout où TU iras »

En ce temps-là,
en cours de route, un homme dit à JÉSUS :
« Je TE suivrai partout où TU iras. »
JÉSUS lui déclara :
« Les renards ont des terriers,
les oiseaux du ciel ont des nids ;
mais le FILS de l’Homme
n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

IL dit à un autre :
« Suis-Moi. »
L’homme répondit :
« SEIGNEUR, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. »
Mais JÉSUS répliqua :
« Laisse les morts enterrer leurs morts.
Toi, pars, et annonce le RÈGNE DE DIEU. »

Un autre encore LUI dit :
« Je TE suivrai, SEIGNEUR ;
mais laisse-moi d’abord faire mes adieux
aux gens de ma maison. »
JÉSUS lui répondit :
« Quiconque met la main à la charrue,
puis regarde en arrière,
n’est pas fait pour le ROYAUME DE DIEU. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Mer 28 Sep 2016, 18:54

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Jeudi 29 Septembre 2016

Saint Michel,
Saint Gabriel,
Saint Raphaël ;
Archanges


Fête
L’Église honore aujourd’hui les Archanges Michel, Gabriel et Raphaël, les trois seuls des septs Anges qui se tiennent devant DIEU à être nommés dans la Bible.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de l'Apocalypse de Saint Jean 12 : 7 à 12a


« Michel, avec ses anges, dut combattre le Dragon »

Il y eut un combat dans le CIEL :
Michel, avec Ses Anges, dut combattre le Dragon.
Le Dragon, lui aussi, combattait avec ses anges,
mais il ne fut pas le plus fort ;
pour eux désormais, nulle place dans le CIEL.
Oui, il fut rejeté, le grand Dragon,
le Serpent des origines,
celui qu’on nomme Diable et Satan,
le séducteur du monde entier.
Il fut jeté sur la Terre,
et ses anges furent jetés avec lui.
Alors j’entendis dans le CIEL une VOIX FORTE,
qui proclamait :
« Maintenant voici le SALUT,
la PUISSANCE et le RÈGNE de notre DIEU,
voici le POUVOIR de SON CHRIST !
Car il est rejeté, l’accusateur de nos frères,
lui qui les accusait, jour et nuit,
devant notre DIEU.
Eux-mêmes l’ont vaincu par le SANG de l’AGNEAU,
par la parole dont ils furent les témoins ;
détachés de leur propre vie,
ils sont allés jusqu’à mourir.
CIEUX, soyez donc dans la JOIE,
et vous qui avez aux CIEUX votre DEMEURE ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je veux TE louer de tout mon coeur

Du recueil de David.

[Psaume 137 (138), entièrement]



Psaume 137 (138) : 1 et 2a, 2bc et 3, 4 et 5


R/ Je chanterai le SEIGNEUR, en présence des Anges.

De tout mon cœur, SEIGNEUR, je TE rends grâce :
TU as entendu les paroles de ma bouche.
Je TE chante en présence des Anges,
vers TON TEMPLE SACRÉ, je me prosterne.
R/

Je rends grâce à Ton NOM pour Ton AMOUR et Ta VÉRITÉ,
car TU élèves, au-dessus de tout, Ton NOM et Ta PAROLE.
Le jour où TU répondis à mon appel,
TU fis grandir en mon âme la force.
R/

Tous les rois de la Terre TE rendent grâce
quand ils entendent les PAROLES de Ta BOUCHE.
Ils chantent les CHEMINS du SEIGNEUR :
« Qu'elle est GRANDE, la GLOIRE du SEIGNEUR ! »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 47 à 51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Tous les Anges du SEIGNEUR, bénissez le SEIGNEUR :
à LUI, HAUTE GLOIRE, LOUANGE ÉTERNELLE !
Alléluia.
(Dn 3, 58)




« Vous verrez les Anges de DIEU monter et descendre au-dessus du FILS de l’Homme »

En ce temps-là,
lorsque JÉSUS vit Nathanaël venir à LUI,
IL déclara à son sujet :
« Voici vraiment un Israélite :
il n’y a pas de ruse en lui. »
Nathanaël LUI demande :
« D’où me connais-TU ? »
JÉSUS lui répond :
« Avant que Philippe t’appelle,
quand tu étais sous le figuier,
Je t’ai vu. »
Nathanaël LUI dit :
« RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI d’Israël ! »
JÉSUS reprend :
« Je te dis que Je t’ai vu sous le figuier,
et c’est pour cela que tu crois !
Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et IL ajoute :
« AMEN, AMEN, Je vous le dis :
vous verrez le CIEL OUVERT,
et les Anges de DIEU monter et descendre
au-dessus du FILS de l’Homme. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=29/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Jeu 29 Sep 2016, 19:33

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Vendredi 30 Septembre 2016

Saint Jérôme, Prêtre et Docteur de l’Église
Mort en 420. Un passionné des Saintes Écritures ! Auteur de la célèbre “Vulgate” (Traduction de la Bible en latin à partir des textes hébreux) et de très nombreux commentaires.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de Job 38 : 1, 12 à 21 ; 40 : 3 à 5


« As-tu, une seule fois dans ta vie, donné des ordres au matin ? Es-tu parvenu jusqu’aux sources de la mer ? »

Le SEIGNEUR s’adressa à Job du milieu de la tempête et dit :
« As-tu, une seule fois dans ta vie, donné des ordres au matin,
assigné son poste à l’aurore,
pour qu’elle saisisse la Terre aux quatre coins
et en secoue les méchants ?
La Terre alors prend forme comme argile sous le sceau
et se déploie tel un vêtement ;
aux méchants est enlevée la LUMIÈRE,
et le bras qui se levait est brisé.
Es-tu parvenu jusqu’aux sources de la mer,
as-tu circulé au fond de l’abîme ?
Les portes de la mort se sont-elles montrées à toi,
les as-tu vues, les portes de l’ombre de mort ?
As-tu réfléchi à l’immensité de la Terre ?
Raconte, si tu sais tout cela !
Quel chemin mène à la DEMEURE de la LUMIÈRE,
et l’obscurité, quel est son lieu,
pour que tu conduises chacune à son domaine
et discernes les sentiers de sa maison ?
Si tu le sais, alors tu étais né,
et le nombre de tes jours est bien grand ! »
Job s’adressa au SEIGNEUR et dit :
« Moi qui suis si peu de chose, que pourrais-je TE répliquer ?
Je mets la main sur ma bouche.
J’ai parlé une fois, je ne répondrai plus ;
deux fois, je n’ajouterai plus rien. »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, TU sais tout de moi


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 138 (139), entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 à 3, 7 et 8, 9 et 10, 13 et 14ab


R/ Conduis-moi, SEIGNEUR, sur le CHEMIN D’ÉTERNITÉ.

TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées,
Que je marche ou me repose, TU le vois,
tous mes chemins TE sont familiers.
R/

Où donc aller, loin de TON SOUFFLE ?
où m’enfuir, loin de TA FACE ?
Je gravis les Cieux : TU ES LÀ ;
je descends chez les morts : TE VOICI.
R/

Je prends les ailes de l’aurore
et me pose au-delà des mers :
même là, TA MAIN me conduit,
TA MAIN DROITE me saisit.
R/

C’est TOI qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant TOI le prodige,
l’être étonnant que je suis.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 13 à 16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX DU SEIGNEUR.
Alléluia.

(cf. Ps 94, 8a.7d)




« Celui qui Me rejette rejette CELUI qui M’a envoyé »

En ce temps-là, JÉSUS disait :
« Malheureuse es-tu, Corazine !
Malheureuse es-tu, Bethsaïde !
Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous
avaient eu lieu à Tyr et à Sidon,
il y a longtemps que leurs habitants
auraient fait pénitence, avec le sac et la cendre.
D’ailleurs, Tyr et Sidon
seront mieux traitées que vous lors du Jugement.
Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu’au Ciel ?
Non, jusqu’au séjour des morts tu descendras !

Celui qui vous écoute
M’écoute ;
celui qui vous rejette
Me rejette ;
et celui qui Me rejette
rejette CELUI qui M’a envoyé. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=30/09/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Ven 30 Sep 2016, 18:36

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,




Samedi 1er Octobre 2016

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus
Morte en 1897. Entrée au carmel de Lisieux à l’âge de 15ans, elle est à l’origine d’une spiritualité d’enfance spirituelle et d’abandon à l’amour de DIEU. Docteur de l’Église depuis 1997.

26ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Livre de Job 42 : 1 à 3, 5 et 6, 12 à 17


« Maintenant mes yeux T’ont vu. C’est pourquoi je me rétracte »

Job s’adressa au SEIGNEUR et dit :
« Je sais que TU peux tout
et que nul projet pour TOI n’est impossible.
Quel est celui qui déforme TES PLANS
sans rien y connaître ?
De fait, j’ai parlé, sans les comprendre,
de merveilles hors de ma portée, dont je ne savais rien.
C’est par ouï-dire que je TE connaissais,
mais maintenant mes yeux T’ont vu.
C’est pourquoi je me rétracte et me repens
sur la poussière et sur la cendre. »

Le SEIGNEUR bénit la nouvelle situation de Job
plus encore que l’ancienne.
Job posséda quatorze mille moutons et six mille chameaux,
mille paires de bœufs et mille ânesses.
Il eut encore sept fils et trois filles.
Il nomma la première Colombe,
la deuxième Fleur-de-Laurier,
et la troisième Ombre-du-regard.
On ne trouvait pas dans tout le pays de femmes aussi belles
que les filles de Job.
Leur père leur donna une part d’héritage avec leurs frères.
Après cela, Job vécut encore cent quarante ans,
et il vit ses fils et les fils de ses fils :
quatre générations.
Et Job mourut âgé, rassasié de jours.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








MYSTÈRE ET MERVEILLE de la LOI de DIEU


[Psaume 118 (119), entièrement]



Psaume 118 (119) : 66 et 71, 75 et 91, 125 et 130


R/ Pour ton serviteur,
que ton visage s’illumine !


Apprends-moi à bien saisir, à bien juger :
je me fie à TES VOLONTÉS.
C’est pour mon bien que j’ai souffert,
ainsi, ai-je appris TES COMMANDEMENTS.
R/

SEIGNEUR, je le sais, TES DÉCISIONS SONT JUSTES ;
TU ES FIDÈLE quand TU m’éprouves.
Jusqu’à ce jour, le monde tient par TES DÉCISIONS :
toute chose est TA SERVANTE.
R/

Je suis ton serviteur, éclaire-moi :
je connaîtrai TES EXIGENCES.
Déchiffrer TA PAROLE illumine
et les simples comprennent.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 17 à 24

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du Ciel et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les Mystères du Royaume !
Alléluia.

(cf. Mt 11, 25)




« Réjouissez-vous parce que vos noms se trouvent inscrits dans les Cieux »

En ce temps-là,
les 72 Disciples que JÉSUS avait envoyés
revinrent tout joyeux, en disant :
« SEIGNEUR, même les démons
nous sont soumis en TON NOM. »
JÉSUS leur dit :
« Je regardais Satan tomber du Ciel comme l’éclair.
Voici que Je vous ai donné le pouvoir
d’écraser serpents et scorpions,
et sur toute la puissance de l’Ennemi :
absolument rien ne pourra vous nuire.
Toutefois, ne vous réjouissez pas
parce que les esprits vous sont soumis ;
mais réjouissez-vous
parce que vos noms se trouvent inscrits dans les Cieux. »

À l’heure même, JÉSUS exulta de joie sous L’ACTION DE L’ESPRIT SAINT,
et IL dit :
« PÈRE, SEIGNEUR du Ciel et de la Terre,
Je proclame TA LOUANGE :
ce que TU as caché aux sages et aux savants,
TU l’as révélé aux tout-petits.
Oui, PÈRE, TU l’as voulu ainsi dans TA BIENVEILLANCE.
Tout M’a été remis par MON PÈRE.
Personne ne connaît qui est le FILS, sinon le PÈRE ;
et personne ne connaît qui est le PÈRE, sinon le FILS
et celui à qui le FILS veut le révéler. »

Puis IL se tourna vers Ses Disciples
et leur dit en particulier :
« Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !
Car, Je vous le déclare :
beaucoup de Prophètes et de rois
ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez,
et ne l’ont pas vu,
entendre ce que vous entendez,
et ne l’ont pas entendu. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/10/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Sam 01 Oct 2016, 19:53

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Dimanche 2 Octobre 2016

27ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C











Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Habacuc 1 : 2 et 3 ; 2 : 2 à 4


« Le juste vivra par sa fidélité »

Combien de temps, SEIGNEUR, vais-je appeler,
sans que TU entendes ?
crier vers TOI : « Violence ! »,
sans que TU sauves ?
Pourquoi me fais-TU voir le mal
et regarder la misère ?
Devant moi, pillage et violence ;
dispute et discorde se déchaînent.

Alors le SEIGNEUR me répondit :
Tu vas mettre par écrit une vision,
clairement, sur des tablettes,
pour qu’on puisse la lire couramment.
Car c’est encore une vision pour le temps fixé ;
elle tendra vers son accomplissement, et ne décevra pas.
Si elle paraît tarder, attends-la :
elle viendra certainement, sans retard.

Celui qui est insolent n’a pas l’âme droite,
mais le juste vivra par sa fidélité.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Au moment de se presenter devant le SEIGNEUR


Psaume 94 (95) , entièrement



Psaume 94 (95) : 1 et 2, 6 et 7ab, 7d et 8a et 9


R/ Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX DU SEIGNEUR !


Venez, crions de joie pour le SEIGNEUR,
acclamons notre ROCHER, notre SALUT !
Allons jusqu’à LUI en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-LE !
R/


Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le SEIGNEUR qui nous a faits.
Oui, IL est notre DIEU ;
nous sommes le peuple qu’IL conduit.
R/


Aujourd’hui écouterez-vous SA PAROLE ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
où vos pères M’ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu MON EXPLOIT. »
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 94 (95) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/RFPR






(Deuxième lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 1 : 6 à 8, 13 et 14


« N’aie pas honte de rendre témoignage à notre SEIGNEUR »

Bien-aimé,
je te le rappelle, ravive le DON GRATUIT DE DIEU
ce DON qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains
Car ce n’est pas un esprit de peur que DIEU nous a donné,
mais UN ESPRIT DE FORCE, D’AMOUR ET DE PONDÉRATION.
N’aie donc pas honte de rendre témoignage à notre SEIGNEUR,
et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ;
mais, avec LA FORCE DE DIEU, prends ta part des souffrances
liées à l’annonce de l’Évangile.
Tiens-toi au modèle donné par les paroles solides
que tu m’as entendu prononcer
dans la foi et dans l’amour qui est dans le CHRIST JÉSUS.
Garde le dépôt de la foi dans toute sa beauté,
avec l’aide de l’ESPRIT SAINT qui habite en nous.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 17 : 5 à 10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

La PAROLE DU SEIGNEUR demeure pour toujours ;
c’est la BONNE NOUVELLE qui vous a été annoncée.

Alléluia.
(cf. 1 P 1, 25)




« Si vous aviez de la foi ! »

En ce temps-là,
les Apôtres dirent au SEIGNEUR :
« Augmente en nous la foi ! »
Le SEIGNEUR répondit :
« Si vous aviez de la foi,
gros comme une graine de moutarde,
vous auriez dit à l’arbre que voici :
‘Déracine-toi et va te planter dans la mer’,
et il vous aurait obéi.

Lequel d’entre vous,
quand son serviteur aura labouré ou gardé les bêtes,
lui dira à son retour des champs :
‘Viens vite prendre place à table’ ?
Ne lui dira-t-il pas plutôt :
‘Prépare-moi à dîner,
mets-toi en tenue pour me servir,
le temps que je mange et boive.
Ensuite tu mangeras et boiras à ton tour’ ?
Va-t-il être reconnaissant envers ce serviteur
d’avoir exécuté ses ordres ?
De même vous aussi,
quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné,
dites :
‘Nous sommes de simples serviteurs :
nous n’avons fait que notre devoir’ »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/10/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Dim 02 Oct 2016, 18:41

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,




Lundi 3 Octobre 2016

De la férie

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul apôtre aux Galates 1 : 6 à 12


« L’Évangile que j’ai proclamé, ce n’est pas d’un homme que je l’ai reçu ou appris, mais par Révélation de JÉSUS CHRIST »

Frères,
je m’étonne que vous abandonniez si vite
CELUI qui vous a appelés par la GRÂCE DU CHRIST,
et que vous passiez à un Évangile différent.
Ce n'en est pas un autre :
il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous
et qui veulent changer l’Évangile du CHRIST.
Pourtant, si nous-mêmes, ou si un Ange du Ciel
vous annonçait un Évangile
différent de celui que nous vous avons annoncé,
qu’il soit anathème !
Nous l’avons déjà dit, et je le répète encore :
si quelqu’un vous annonce
un Évangile différent de celui que vous avez reçu,
qu’il soit anathème !
Maintenant, est-ce par des hommes ou par DIEU
que je veux me faire approuver ?
Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ?
Si j’en étais encore à plaire à des hommes,
je ne serais pas serviteur du CHRIST.
Frères, je tiens à ce que vous le sachiez,
l’Évangile que j’ai proclamé
n’est pas une invention humaine.
Ce n’est pas non plus d’un homme
que je l’ai reçu ou appris,
mais par Révélation de JÉSUS CHRIST.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR


[Psaume 110 (111), entièrement]



Psaume 110 (111) : 1 et 2, 7 et 8, 9 et 10c


R/ Le SEIGNEUR garde toujours
mémoire de SON ALLIANCE.


De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l’assemblée, parmi les justes.
GRANDES SONT LES ŒUVRES DU SEIGNEUR ;
tous ceux qui LES aiment s’en instruisent.
R/

JUSTESSE ET SÛRETÉ, les ŒUVRES de SES MAINS,
SÉCURITÉ, toutes SES LOIS,
établies pour toujours et à jamais,
accomplies avec DROITURE ET SÛRETÉ !
R/

IL apporte la DÉLIVRANCE à Son Peuple ;
SON ALLIANCE est promulguée pour toujours :
SAINT ET REDOUTABLE EST SON NOM.
À jamais se maintiendra SA LOUANGE.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 25 à 37

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Je vous donne un Commandement Nouveau,
dit le SEIGNEUR :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme Je vous ai aimés. »
Alléluia.

(cf. Jn 13, 34)




« Qui est mon prochain ? »

En ce temps-là,
voici qu’un docteur de la Loi se leva
et mit JÉSUS à l’épreuve en disant :
« MAÎTRE, que dois-je faire
pour avoir en héritage la VIE ÉTERNELLE ? »
JÉSUS lui demanda :
« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ?
Et comment lis-tu ? »
L’autre répondit :

« Tu aimeras le SEIGNEUR ton DIEU
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de toute ta force et de toute ton intelligence,
et ton prochain comme toi-même. »


JÉSUS lui dit :
« Tu as répondu correctement.
Fais ainsi et tu vivras. »
Mais lui, voulant se justifier,
dit à JÉSUS :
« Et qui est mon prochain ? »
JÉSUS reprit la PAROLE :
« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho,
et il tomba sur des bandits ;
ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups,
s’en allèrent, le laissant à moitié mort.
Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ;
il le vit et passa de l’autre côté.
De même un lévite arriva à cet endroit ;
il le vit et passa de l’autre côté.
Mais un Samaritain, qui était en route,
arriva près de lui ;
il le vit et fut saisi de compassion.
Il s’approcha, et pansa ses blessures
en y versant de l’huile et du vin ;
puis il le chargea sur sa propre monture,
le conduisit dans une auberge
et prit soin de lui.
Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent,
et les donna à l’aubergiste, en lui disant :
“Prends soin de lui ;
tout ce que tu auras dépensé en plus,
je te le rendrai quand je repasserai.”
Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain
de l’homme tombé aux mains des bandits ? »
Le docteur de la Loi répondit :
« Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. »
JÉSUS lui dit :
« Va, et toi aussi, fais de même. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/10/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
avatar

Nombre de messages : 4925
Age : 47
Localisation : Hérault (34)

MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   Lun 03 Oct 2016, 19:44

Bonsoir Lumen,

Bonsoir à toutes et à tous,





Mardi 4 Octobre 2016

Saint François d’Assise
Mort en 1226. À 25 ans, Francesco Bernardone fit la rencontre du CHRIST pauvre, libre et joyeux. Il rompit avec sa riche famille et se trouva bientôt l’inspirateur de très nombreux disciples.

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 1 : 13 à 14


« DIEU a trouvé bon de révéler en moi SON FILS, pour que je L’annonce parmi les nations païennes »

Frères,
vous avez entendu parler
du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme :
je menais une persécution effrénée contre l’Église de DIEU,
et je cherchais à la détruire.
J’allais plus loin dans le judaïsme
que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge,
et, plus que les autres,
je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères.
Mais DIEU m’avait mis à part dès le sein de ma mère ;
dans SA GRÂCE, IL m’a appelé ;
et IL a trouvé bon
de révéler en moi SON FILS,
pour que je L’annonce parmi les nations païennes.
Aussitôt, sans prendre l’avis de personne,
sans même monter à Jérusalem
pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi,
je suis parti pour l’Arabie
et, de là, je suis retourné à Damas.
Puis, trois ans après,
je suis monté à Jérusalem
pour faire la connaissance de Pierre,
et je suis resté quinze jours auprès de lui.
Je n’ai vu aucun des autres Apôtres
sauf Jacques, le frère du SEIGNEUR.
En vous écrivant cela,
– je le déclare devant DIEU –
je ne mens pas.
Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie.
Mais pour les Églises de Judée qui sont dans le CHRIST,
mon visage restait inconnu ;
elles avaient simplement entendu dire :
« Celui qui nous persécutait naguère
annonce aujourd’hui la foi
qu’il cherchait alors à détruire. »
Et l’on rendait GLOIRE À DIEU à mon sujet.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, TU sais tout de moi


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 110 (111), entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 à 3, 13 et 14ab, 14cd et 15


R/ Conduis-moi, SEIGNEUR, sur le CHEMIN D’ÉTERNITÉ.

TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées.
Que je marche ou me repose, TU le vois,
tous mes chemins TE sont familiers.
R/

C’est TOI qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant TOI le prodige,
l’être étonnant que je suis.
R/

Étonnantes sont TES ŒUVRES toute mon âme le sait.
Mes os n’étaient pas cachés pour TOI
quand j’étais façonné dans le secret,
modelé aux entrailles de la Terre.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE DE DIEU,
et qui LA gardent !
Alléluia.

(Lc 11, 28)




« Une femme nommée Marthe LE reçut. Marie a choisi la meilleure part »

En ce temps-là,
JÉSUS entra dans un village.
Une femme nommée Marthe LE reçut.
Elle avait une sœur appelée Marie
qui, s’étant assise aux PIEDS DU SEIGNEUR,
écoutait SA PAROLE.
Quant à Marthe, elle était accaparée
par les multiples occupations du service.
Elle intervint et dit :
« SEIGNEUR, cela ne te fait rien
que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?
Dis-lui donc de m’aider. »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Marthe, Marthe,
tu te donnes du souci et tu t’agites
pour bien des choses.
Une seule est nécessaire.
Marie a choisi la meilleure part,
elle ne lui sera pas enlevée. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/10/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Donne-nous aujourd’hui notre pain pour ce jour. — Mat. 6:11.
» Donne-nous le Pain de chaque jour
» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU**
» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Bible - écritures - théologie - vie des saints :: Bible et écritures-
Sauter vers: