Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Association Proliturgia ... Intéressant à lire.
par Françoise Aujourd'hui à 11:33

» Si le monde savait ! Témoignage de Nathalie Saracco
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:27

» 26 juin Saint José Maria Escriva
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:21

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:10

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 23:15

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 19:42

» 25 juin Saint Prosper d'Aquitaine
par ami de la Miséricorde Hier à 06:21

» 25 juin Saint Maxime de Turin
par ami de la Miséricorde Hier à 05:48

» Nouvelle messe en préparation !
par fontaine Sam 24 Juin 2017, 21:09

» Le père Steven Scheier s'est retrouvé devant le trône du Jugement de Dieu
par fontaine Sam 24 Juin 2017, 12:31

» Procession du Saint Sacrement hier à Paray le Monial
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 09:05

» 24 juin Fête du Coeur Immaculé de Marie
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 08:49

» 24 juin Nativité de Saint Jean Baptiste
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 08:35

» Mirella Pizzioli : Nos chers défunts sont vivants, nous vivrons avec eux dans l’
par fontaine Ven 23 Juin 2017, 20:24

» Amoris Laeticia : Exhortat° Apostolique post-synodale.
par Françoise Ven 23 Juin 2017, 15:47

» Acte de réparation au Sacré Coeur de Jésus
par fontaine Ven 23 Juin 2017, 11:12

» Neuvaine au Sacré Coeur de Jésus - Sanctuaires de Paray-le-Monial -
par Françoise Ven 23 Juin 2017, 10:49

» 23 juin Solennité du Sacré-Coeur de Jésus
par ami de la Miséricorde Ven 23 Juin 2017, 01:05

» 22 juin Saint Paulin de Nole
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 22:05

» 22 juin Saint Thomas de More
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 21:51

» La Contraception et l'Enseignement de l'Eglise catholique
par fontaine Mer 21 Juin 2017, 07:27

» 21 juin Saint Louis de Gonzague
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 01:58

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 20 Juin 2017, 19:00

» Mgr Teofilius Matulionis bientôt béatifié
par ami de la Miséricorde Mar 20 Juin 2017, 01:06

» Reconnaissance du martyre de Teresio Olivelli
par ami de la Miséricorde Mar 20 Juin 2017, 00:53


Partagez | 
 

 Messe à Ste Marthe le 24 janvier 2014.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
Assidu
avatar

Nombre de messages : 2604

MessageSujet: Messe à Ste Marthe le 24 janvier 2014.   Sam 25 Jan 2014, 04:24

Bonjour,

Le message qu'a voulu faire passer le Pape François hier, lors de la messe à Ste Marthe, en cette semaine pour l'unité des chrétiens, en ce jour de la fête de St François de Sales, est tout à fait recevable... Plus compliqué à réaliser : "Ce n'est pas facile, pas facile" a dit notre Pape.

Il faut reconnaitre au Pape François une très belle qualité pour nouer le dialogue et mettre sur table quelques sujets, liés à notre société actuelle, sujets très intéressants. Merci à lui.

***


Messe à Sainte-Marthe - Comment nouer le dialogue


2014-01-24 L’Osservatore Romano


Le dialogue se noue à travers l’humilité, même au prix d’ « avaler des couleuvres », parce qu’il ne faut pas laisser grandir dans notre cœur « des murs » de ressentiment et de haine. Ce sont les mots du Pape François à la Messe célébrée vendredi matin, 24 janvier, mémoire liturgique de saint François de Sales, dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.



Le point de départ de l’homélie a été le passage du premier livre de Samuel (24, 3-21), qui raconte la confrontation entre Saul et David. « Hier – a rappelé le Pape – nous avons entendu la parole de Dieu » qui nous faisait voir ce que fait la jalousie, ce que fait l’envie dans les familles, dans les communautés chrétiennes ». Ce sont des attitudes négatives qui « conduisent toujours à beaucoup de disputes, de divisions. Voire à la haine ». Et « cette histoire nous l’avons vue dans le cœur de Saul contre David: il éprouvait cette jalousie » au point « qu’il voulait le tuer ».

Mais « aujourd’hui – a-t-il poursuivi – la parole de Dieu nous fait voir une autre attitude : celle de David ». Qui « savait très bien » qu’il était « en danger ; il savait que le roi voulait le tuer. Et il s’est trouvé dans la situation de pouvoir tuer le roi : et cela aurait été la fin de l’histoire ». Pourtant « il a choisi une autre voie » ; il a préféré « la voie du rapprochement, pour éclaircir la situation, s’expliquer. La voie du dialogue pour faire la paix ».

En revanche le roi Saul «ruminait dans son cœur cette amertume », il insultait « David parce qu’il croyait qu’il était son ennemi. Et celle-ci grandissait dans son cœur ». Malheureusement, a affirmé le Pape, « ces pensées grandissent toujours lorsque nous les écoutons, à l’intérieur de nous. Et elles forment un mur qui nous éloigne de l’autre personne ». Ainsi finissons-nous par rester « isolés dans ce bouillon amer de notre ressentiment ».

« Humilité, douceur et se faire tout pour tous » sont les trois éléments de base du dialogue. Mais – a précisé le Saint-Père – même si « ce n’est pas écrit dans la Bible, nous savons tous que pour faire ces choses-là, il faut avaler beaucoup de couleuvres : nous devons le faire parce que c’est ainsi qu’on fait la paix ! ». On fait la paix « avec l’humilité, l’humiliation ». Il faut la disponibilité à reconnaître face à l’autre : « Ecoute, excuse-moi, moi j’ai cru cela... ». La juste attitude est « s’humilier : il est toujours bon de faire le pont, toujours, toujours ! ». Tel est le style de qui veut « être chrétien » ; même si, a admis le Pape, « Ce n’est pas facile, pas facile ! ».

Le Pape a ensuite suggéré un autre conseil pratique : pour ouvrir le dialogue « il est nécessaire que ne passe pas trop de temps ». Les problèmes en effet doivent être affrontés « le plus tôt possible, au moment où on peut le faire dès qu’est passée la tourmente ». Il faut immédiatement « s’approcher du dialogue, parce que le temps fait grandir le mur », précisément « comme il fait grandir la mauvaise herbe qui empêche au blé de pousser ». Et, a-t-il mis en garde, « quand les murs grandissent, la réconciliation est très difficile ». L’évêque de Rome a fait référence au mur à Berlin qui pendant des années a été un élément de division. Et il a noté que « dans notre cœur aussi » il y a la possibilité de devenir comme Berlin, avec un mur élevé vers les autres. D’où l’invitation à « ne pas laisser passer trop de temps » et « à chercher la paix le plus tôt possible ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Messe à Ste Marthe le 24 janvier 2014.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes de la messe du 2 janvier 2014 férie de Noël
» Lectures de la messe du 4 janvier 2014 Samedi, férie de Noël
» Grève sur l'ensemble du réseau AEFE le 9 janvier 2014
» Medjugorje Message du 2 janvier 2014 confié à Mirjana
» Observation samedi 4 janvier 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: