Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Si le monde savait ! Témoignage de Nathalie Saracco
par Françoise Aujourd'hui à 19:33

» ENORME : Les données du GIEC sur le réchauffement seraient traffiquées
par Françoise Aujourd'hui à 19:27

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Aujourd'hui à 18:48

» Association Proliturgia ... Intéressant à lire.
par Françoise Aujourd'hui à 11:33

» 26 juin Saint José Maria Escriva
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:21

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:10

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 23:15

» 25 juin Saint Prosper d'Aquitaine
par ami de la Miséricorde Hier à 06:21

» 25 juin Saint Maxime de Turin
par ami de la Miséricorde Hier à 05:48

» Nouvelle messe en préparation !
par fontaine Sam 24 Juin 2017, 21:09

» Le père Steven Scheier s'est retrouvé devant le trône du Jugement de Dieu
par fontaine Sam 24 Juin 2017, 12:31

» Procession du Saint Sacrement hier à Paray le Monial
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 09:05

» 24 juin Fête du Coeur Immaculé de Marie
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 08:49

» 24 juin Nativité de Saint Jean Baptiste
par ami de la Miséricorde Sam 24 Juin 2017, 08:35

» Mirella Pizzioli : Nos chers défunts sont vivants, nous vivrons avec eux dans l’
par fontaine Ven 23 Juin 2017, 20:24

» Amoris Laeticia : Exhortat° Apostolique post-synodale.
par Françoise Ven 23 Juin 2017, 15:47

» Acte de réparation au Sacré Coeur de Jésus
par fontaine Ven 23 Juin 2017, 11:12

» Neuvaine au Sacré Coeur de Jésus - Sanctuaires de Paray-le-Monial -
par Françoise Ven 23 Juin 2017, 10:49

» 23 juin Solennité du Sacré-Coeur de Jésus
par ami de la Miséricorde Ven 23 Juin 2017, 01:05

» 22 juin Saint Paulin de Nole
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 22:05

» 22 juin Saint Thomas de More
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 21:51

» La Contraception et l'Enseignement de l'Eglise catholique
par fontaine Mer 21 Juin 2017, 07:27

» 21 juin Saint Louis de Gonzague
par ami de la Miséricorde Mer 21 Juin 2017, 01:58

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 20 Juin 2017, 19:00

» Mgr Teofilius Matulionis bientôt béatifié
par ami de la Miséricorde Mar 20 Juin 2017, 01:06


Partagez | 
 

 24 janvier Saint François de Sales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Assidu


Nombre de messages : 6076

MessageSujet: 24 janvier Saint François de Sales    Ven 24 Jan 2014, 01:48


 
VINGT-DEUXIÈME ENTRETIEN

DES CINQ DEGRÉS D’HUMILITÉ

 
Le premier degré de l’humilité c’est la connaissance de soi-même, c’est-à-dire lorsque, par le témoignage de notre propre conscience et par la lumière que Dieu répand dans notre esprit, nous connaissons que nous ne sommes rien que pauvreté, que misère et abjection. Cette humilité ici, si elle ne passe pas plus avant, elle n’est pas grande chose, et en effet elle est fort commune; car il se trouve peu de personnes qui vivent avec tant d’aveuglement qu’ils ne connaissent assez clairement leur vileté, pour peu de considération qu’ils fassent; mais néanmoins, si bien ils sont contraints de se voir pour ce qu’ils sont, ils seraient extrêmement marris si quelque autre les tenait pour tels. C’est pourquoi il ne faut pas s’arrêter là, ainsi passer au second degré, qui est la reconnaissance; car il y a différence entre connaître une chose et la reconnaître.
 
La reconnaissance donc, c’est de dire et publier, quand il en est besoin, ce que nous connaissons de nous; mais cela s’entend de le dire avec un vrai sentiment de notre néant, car il s’en trouve une infinité qui ne font autre chose que s’humilier en paroles. Parlez à une femme la plus vaine du monde, à un courtisan de même humeur, dites-leur voir : Mon Dieu, que vous êtes brave, que vous avez de mérites ! je ne vois rien qui approche de votre perfection. — O Jésus, vous répondront-ils, excusez-moi, je ne vaux rien et ne suis que la misère même et imperfection; mais cependant ils sont extrêmement aises de s’entendre louer, et encore plus si vous le croyez comme vous le dites. Voilà donc comme ces termes d’humilité ne sont que sur le bout des lèvres et ne partent nullement de l’intime du coeur; car si vous les preniez au mot sur leurs fausses humiliations, ils s’en offenseraient et voudraient que tout sur-le-champ on leur fît réparation d’honneur. Or, de tels humbles Dieu nous en défende.
 
Le troisième degré est d’avouer et confesser notre vileté et abjection quand les autres la découvrent : car souvent des fois nous disons bien nous-mêmes que nous sommes pervers et misérables, mais nous ne voudrions pas qu’un autre nous devançât en cette déclaration ; et si on le fait, non seulement nous n’y prenons pas plaisir, mais de plus nous nous en piquons, ce qui est une vraie marque que notre humilité n’est pas parfaite ni de la fin. Il faut donc avouer franchement et dire : Vous avez raison, vous me connaissez extrêmement bien. Et ce degré ici est déjà fort bon.
 
Le quatrième c’est d’aimer le mépris et se réjouir quand on nous déprime et avilit; car, quelle apparence de tromper l’esprit d’autrui ? il n’est pas raisonnable. Puisque nous avouons que nous ne sommes rien, il faut être bien aises que l’on le croie, que l’on le dise et que l’on nous traite comme vils et misérables.
 
Le cinquième, qui est le dernier et le plus parfait de tous les degrés d’humilité, c’est non seulement d’aimer le mépris, mais de le désirer, de le rechercher et s’y complaire pour l’amour de Dieu: et ceux qui parviennent ici sont bien heureux, mais le nombre en est fort petit. Notre-Seigneur le veuille accroître de vingt-cinq ou trente filles qui lui soient dédiées en cette petite Congrégation. Ainsi soit-il.
 
Source : abbaye-saint-benoit.ch

UNE MINUTE AVEC MARIE

Très douce Vierge Marie

Tu es la commune Mère de tous les pauvres humains
Et particulièrement la mienne…
Ma Mère, Tu es contrainte d’acquiescer à toutes mes demandes.
Pour l’honneur et la gloire de ton Fils,
Accepte-moi comme ton enfant,

Sans avoir égard à mes misères et à mes péchés.
Délivre mon âme et mon corps de tout mal
Et donne-moi, surtout, l’humilité.
Fais –moi présent de tous les dons, biens et
Grâces qui plaisent à la sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit,
Amen.

Saint François de Sales (+ 28 décembre 1622)

 
Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
24 janvier Saint François de Sales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 janvier : Saint François de Sales
» Saint François de Sales Evêque et Docteur de l'Église (1567-1622)
» la dévotion est l'oreille de l'âme.(Saint François de Sales.)
» Saint François de Sales Evêque et Docteur de l'Eglise, Bienheureuse Marie Poussepin, commentaire du jour "Il expulse les démons"
» L'Eglise Catholique est sous un Chef visible par Saint François de Sales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Prières et actions communautaires :: Prières pour notre temps et actions communautaires-
Sauter vers: