Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Aujourd'hui à 20:03

» Le schisme se s'ents venir...
par dvdenise Aujourd'hui à 19:59

» Le mois de Jésus naissant
par Lumen Aujourd'hui à 19:22

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***
par Nicolas Aujourd'hui à 19:09

» Avent dans la ville : "Viens habiter parmi nous"
par Lumen Aujourd'hui à 18:59

» Message-Lumière de la Famille Myriam
par Lumen Aujourd'hui à 18:42

» l'Avent avec les prophéties bibliques
par Lumen Aujourd'hui à 18:12

» Comment arrêter l'avortement dans le monde ? En priant le rosaire de l'enfant...
par fontaine Aujourd'hui à 16:58

» 2 décembre Bienheureux Jean Van Ruysbroeck
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:53

» Méditation avec le Combat Spirituel de Laurent Scupoli
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 10:43

» Coeurs Sacrés de Jésus et Marie-Consécration du monde
par Dr.Michaeli Panem Hier à 21:36

» 1er décembre Bienheureux Charles de Foulcaud
par ami de la Miséricorde Mer 30 Nov 2016, 23:54

» du 30 nov au 8 déc Neuvaine à l'Immaculée Conception
par Françoise Mer 30 Nov 2016, 21:00

» Capsule de réflexion
par Lumen Mer 30 Nov 2016, 20:49

» Pape François, Grand coeur et attitude humble, les traits du chrétien
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 30 Nov 2016, 16:45

» Lancement d'une campagne de jeûnes et de prières pour soutenir les 4 cardinaux p
par ami de la Miséricorde Mer 30 Nov 2016, 14:19

» 30 novembre Saint André
par ami de la Miséricorde Mer 30 Nov 2016, 11:24

» Nouvelles
par ami de la Miséricorde Mer 30 Nov 2016, 11:06

» L’Antéchrist veut s’asseoir sur le trône : Sulema – l’illumination des conscienc
par fontaine Mar 29 Nov 2016, 23:37

» Dans l'attente de ton jour - Avent 2016
par Lumen Mar 29 Nov 2016, 23:29

» Les Quinze Mardis de Saint Dominique
par Lumen Mar 29 Nov 2016, 21:55

» L'illumination des consciences - volume 3 - points à retenir
par fontaine Mar 29 Nov 2016, 20:54

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 29 Nov 2016, 19:32

» Un Mois avec nos amies : les âmes du Purgatoire. Abbé Berlioux
par Lumen Lun 28 Nov 2016, 15:11

» 28 novembre Sainte Catherine Labouré
par ami de la Miséricorde Lun 28 Nov 2016, 10:22


Partagez | 
 

 Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Dim 29 Sep 2013, 18:02

.... une petite neuvaine à commencer en union de prières :

Le Padre Pio que nous fêtions lundi dernier disait : "Ceci est mon testament et mon héritage : aimez et faites aimer la Sainte Vierge, priez et faites prier le Rosaire". La Vierge a toujours encouragé et demandé la récitation du Rosaire, notamment dans les apparitions privées et publiques. A Pompéi, Elle a donné des explications un peu plus précises.

Ainsi, à une jeune malade, Fortuna, fille du commandant Agrelli qui souffrait de crampes extrêmement douloureuses, ainsi que de vomissements et autres tortures physiques, la Vierge apparut le 3 mars 1884, entourée d'anges, de saint Dominique et de sainte Catherine de Sienne. Elle a expliqué que si on l'invoque sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire en faisant trois neuvaines, suivies de trois neuvaines en remerciement, on obtiendra tout ce que l'on désire. La jeune fille obéit et fut guérie. Cela impressionna profondément le pape Léon XIII qui encouragea officiellement cette forme de prière.

Le Bienheureux Pape Jean-Paul II dira : "Le Rosaire est ma prière préférée".

Neuvaine à la Vierge du Rosaire de Pompéi

Padre Pio récitait souvent cette neuvaine, qu'il recommandait chaleureusement à tous ceux qui voulaient obtenir des grâces.

Petit rappel : un rosaire comporte quatre chapelets qui présentent chacun des mystères de la vie de Jésus-Christ.

- 1er jour     : mystères joyeux
- 2 ème jour : mystères lumineux
- 3 ème jour : mystères douloureux
- 4 ème jour : mystères glorieux
- 5 ème jour : mystères joyeux
- 6 ème jour : mystères lumineux
- 7 ème jour : mystères douloureux
- 8 ème jour : mystères glorieux
- 9 ème jour : encore les mystères glorieux en action de grâce.

Prière avant la récitation du chapelet

Sainte Catherine de Sienne, ma Protectrice et ma Maîtresse, vous qui assistez du Ciel ceux qui ont l'habitude de vous prier lorsqu'ils récitent le Rosaire de Marie, assistez-moi en ce moment, et daignez réciter, en même temps que moi, la Neuvaine à la Reine du Rosaire qui a établi le trône de ses grâces dans la vallée de Pompéi, afin que, par votre intercession, j'obtienne la grâce que je désire. Ainsi soit-il !

- Dieu, venez à mon aide!

- Seigneur, à notre secours!

- Gloire au Père...

Prière avant la première dizaine :

1. 0 Vierge Immaculée et Reine du Saint Rosaire, en ces temps où la foi est morte et où l'impiété triomphe, vous avez voulu établir votre siège de Reine et de Mère sur l'antique terre de Pompéi, séjour des païens morts. Et de ce lieu où l'on adorait les idoles et les démons, vous, aujourd'hui, comme Mère de la Grâce Divine, vous répandez partout les trésors des miséricordes du Ciel! Ah! de ce trône où vous régnez, pleine de pitié, jetez sur moi aussi un regard bienveillant, 0 Marie, et prenez pitié de moi qui ai tellement besoin de votre secours. Comme vous vous êtes révélée à tant d'autres, montrez-vous, à moi aussi, véritable MERE DE MISERICORDE: «Monstra Te esse Matrem! », alors que, de tout coeur, je vous salue et je vous invoque, ma Souveraine et Reine du Très Saint Rosaire. Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la deuxième dizaine :

2. Prosterné au pied de votre trône, 0 grande et glorieuse Dame, mon âme vous vénère au milieu des gémissements et des angoisses qui pèsent lourdement sur elle. Dans ces craintes et ces agitations où je me trouve, je lève les yeux vers vous avec confiance. Vous avez daigné choisir pour demeure les campagnes des paysans pauvres et abandonnés. Et là, face à la ville et à l'amphithéâtre des plaisirs mondains où règnent le silence et la ruine, vous, comme REINE DES VICTOIRES, Vous avez élevé votre voix puissante pour appeler de toutes les régions de l'Italie et du monde catholique, vos fils spirituels pour vous construire un Temple. Prenez enfin pitié de mon âme tombée misérablement dans la boue. Ayez pitié de moi, 0 Dame, ayez pitié de moi, je suis submergé de misères et d'humiliation. Vous qui êtes l'extermination des démons, prenez ma défense! Vous qui êtes le SECOURS DES CHRÉTIENS, sauvez moi de ces souffrances dans lesquelles je suis malheureusement plongé. Vous qui êtes NOTRE VIE, soyez victorieuse de la mort qui menace mon âme au milieu des dangers où elle se trouve exposée. Redonnez-moi la paix, la tranquillité, l'amour, la santé! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la troisième dizaine :

3. Entendre que nombreux sont ceux que Vous avez comblés de bienfaits uniquement parce qu'ils ont eu recours à vous avec Foi, voilà qui met en moi une ardeur nouvelle et le courage de Vous appeler à mon secours. Vous avez assuré autrefois à Saint Dominique que celui qui veut des grâces, les obtiendra par votre Rosaire. Avec votre Rosaire à la main, moi, je Vous appelle, 0 Mère, à ne pas manquer à vos maternelles promesses. Bien plus, vous-même, vous faites, de nos jours, de continuels prodiges pour appeler vos enfants à vous honorer dans le Temple de Pompéi. Vous voulez essuyer nos larmes, Vous voulez adoucir nos craintes! Et moi, le cœur sur les lèvres, je Vous appelle et je Vous invoque avec une foi vive: «Ma Mère... chère Mère... Mère si belle!... Très douce Mère, venez à mon aide! MÈRE ET REINE DU SAINT ROSAIRE DE POMPEI, ne tardez plus à étendre votre main puissante pour me sauver, car si Vous tardez à le faire, Vous voyez que, pour moi, c'est la ruine! Ainsi soit-il !»



* Salve Regina ...

Prière avant la quatrième dizaine

4. Et à qui puis-je avoir recours, sinon à Vous, qui êtes le SOULAGEMENT DES MALHEUREUX, le RÉCONFORT DES ABANDONNES, la CONSOLATION DES AFFLIGES ? Oh, je vous l'avoue, mon âme est misérable, elle est chargée de péchés énormes, elle mérite le feu de l'enfer, elle n'est pas digne de recevoir vos grâces... Mais n’êtes vous pas L'ESPÉRANCE DES DÉSESPÉRÉS, la grande MÉDIATRICE entre l'homme et Dieu, notre puissante AVOCATE auprès du Trône du Très-Haut, le REFUGE DES PÉCHEURS?... Oh, il suffit que vous disiez une parole en ma faveur à votre Fils, et lui, Vous exaucera. Demandez-lui donc, 0 Mère, cette grâce dont j'ai tellement besoin... (on formule la grâce désirée) Vous seule pouvez me l'obtenir, Vous qui êtes mon unique espérance, ma consolation, ma douceur, toute ma vie. Ainsi j'espère! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la cinquième dizaine :


5. 0 Vierge et Reine du Saint Rosaire, vous qui êtes la Fille du Père Céleste, la Mère du Divin Fils, l’Épouse de l'Esprit, Vous qui pouvez tout auprès de la Sainte Trinité, Vous devez implorer pour moi cette grâce dont j'ai tant besoin, pourvu qu'elle ne soit pas un obstacle à mon salut (on expose la grâce désirée). Je Vous la demande par votre Immaculée Conception, par votre Divine Maternité, par vos joies, par vos douleurs, par vos triomphes. Je Vous la demande par le Cœur de votre Jésus d'Amour, par ces neuf mois pendant lesquels Vous l'avez porté dans votre sein, par les souffrances de sa vie, par sa cruelle Passion, par sa mort sur la Croix, par son Nom très Saint, par son Sang très précieux. Je Vous la demande enfin par votre Cœur très doux, en votre Nom glorieux, 0 Marie, qui êtes L'ÉTOILE DE LA MER, la DAME PUISSANTE, la MÈRE DES DOULEURS, la PORTE DU CIEL et la MÈRE DE TOUTE GRACE . J'ai confiance en vous. J'espère tout de Vous. Vous devez me sauver! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

A la fin du chapelet, prions :

- Rendez-moi digne de vous louer, Vierge très pure!


- Donnez-moi le courage contre vos ennemis! - Priez pour nous, Reine du Très Saint Rosaire! - Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ!


Prions - Dieu, dont le Fils Unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, nous a mérité la grâce du salut éternel, faites, nous Vous en prions, qu'en méditant ces Mystères par le Très Saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge Marie, nous imitions ce qu'ils contiennent et obtenions ce qu'ils promettent. Par le même Jésus-Christ, Notre Seigneur.


(Et l'on ajoute un «Ave Maria» pour l’Avocat Bartolo Longo, grand propagateur du très Saint Rosaire).



- La Vierge du Rosaire à Pompéi : La Vierge trône entre saint Dominique et sainte Catherine de Sienne -


Voilà donc les prières à réciter chaque jour de cette Neuvaine que Padre Pio a récitée si souvent et qu'il recommandait tant à tous ceux qui voulaient obtenir des grâces... Pourquoi ne pas suivre ce conseil ?...


D'après la brochure: La Rose du Padre PIO, Père Jean Derobert, Editions Hovine - Il est à préciser que cette prière a été réactualisée et tirée de la revue "Voici ta Mère" (Thierry Fourchaud)... L'idéal serait de réciter un rosaire complet chaque jour, les grâces en seraient sans doute décuplées...  




***

Voici également une prière adressée à Saint Joseph qui peut être récitée après le rosaire en ce mois d'octobre.



Nous recourons à vous dans nos tribulations, bienheureux Joseph, et après avoir invoqué le secours de votre très sainte épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre saint patronage.

Par l'affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu ; par l'amour paternel dont vous avez entouré l'enfant Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l'héritage que Jésus-Christ a conquis de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins.

Protégez, ô très sage gardien de la divine famille, la race élue de Jésus-Christ : préservez-nous, ô père très aimant, de toute souillure d'erreur et de corruption ; soyez-nous propice et assistez-nous du haut du ciel, ô notre très puissant libérateur, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l'enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd'hui la sainte Eglise de Dieu contre les embûches de l'ennemi et gardez-la de toute adversité.

Accordez-nous votre perpétuelle protection afin que, à votre exemple et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, mourir pieusement et obtenir la béatitude éternelle dans le Ciel. Amen.

***

En union de prières avec tous ceux qui voudront bien se joindre à cette neuvaine.

Bien fraternellement, Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Lun 30 Sep 2013, 00:06

Bonsoir à tous,

Afin de compléter ce sujet, et aussi , bien que chacun soit libre de méditer les mystères qui lui convient, je vous suggère les mystères médités ce soir dès ce premier jour de neuvaine.

Ce sont ceux tirés d'un petit livret "Les Quarante Heures" édité par le Couvent des Frères Mineurs Capucins - sanctuaire "Notre Dame des Grâces" à San Giovanni Rotondo.

Cette pratique des "quarante heures" tire son origine de la pratique liturgique consistant à conserver les Saintes Espèces durant la semaine sainte, dans une sorte de sépulcre, invitant ainsi les fidèles à l'Adoration comme l'auraient fait les âmes pieuses si elles avaient pu veiller devant le sépulcre du Christ durant les quarante heures qui s'écoulèrent entre l'heure de midi du vendredi saint et l'aube du dimanche de la Résurrection.

En 1537, l'Adoration perpétuelle fit son apparition dans les différentes églises de Milan en alternance avec la pratique des Quarante Heures : il semblerait que cette suggestion soit à attribuer à Saint Antoine Zacharie, fondateur des Barnabites.

Depuis l'époque de Saint Pio jusqu'à nos jours, cette pratique est à nouveau proposée aux fidèles qui se rendent en visite au Sanctuaire de San Giovanni Rotondo, connue aussi sous l'appellation "exposition solennelle de Jésus-Sacrement".

Voici donc les mystères glorieux tels que donnés à méditer dans ce précieux petit livret.

I - La Résurrection

Contempler Jésus ressuscité conduit immanquablement à nous faire réfléchir sur la vie nouvelle, la vie divine à laquelle Jésus nous donne accès par sa mort. Par conséquent, morts avec Jésus dans le Baptême, nous vivons avec lui déjà sur cette terre. Cependant, cette vie doit être alimentée par Jésus lui-même, le Pain Eucharistique. Que la Vierge Marie qui, remplie de cette vie divine depuis sa conception, a fait croître de façon incommensurable sa plénitude de grâce au moment de l'Incarnation, nous apprenne et nous pousse à nous approcher du repas eucharistique.

II - L'Ascension

La vie terrestre de Jésus est révolue, mais il reste enconre avec nous humblement et avec un amour infini dans la Sainte Hostie. Il disait en effet : "Je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde". (Mt 28, 20). Quels furent les sentiments de Marie lorsqu'elle reçut l'Eucharistie après la participation à la Célébration présidée par les Apôtres ? "Ce corps offert en sacrifice, et représenté sous les signes sacramentels, était le même que celui qu'elle avait conçu en son sein ! Recevoir l'Eucharistie devait être pour Marie comme si elle accueillait de nouveau en son sein ce coeur qui avait battu à l'unisson du sien et comme si elle revivait ce dont elle avait personnellement fait l'expérience au pied de la Croix". Il est donc bon de nous préparer à la Sainte Communion en l'invoquant, elle, la mère du Seigneur, afin qu'elle nous permette de recevoir Jésus dans son humilité, sa pureté et son amour, et ainsi de lui demander de venir en personne à le recevoir en nous.

III - La Pentecôte

"L'Eucharistie édifie l'Eglise et l'Eglise fait l'Eucharistie. C'est justement en
se nourrissant du même Corps du Christ que l'on s'aperçoit clairement que les chrétiens forment le corps mystique du Christ ; mais en même temps, c'est précisément par l'intermédiaire de l'Eglise que nous recevons l'Eucharistie. Sans l'Eglise, il n'y a pas d'Eucharistie. L'Eglise naît dans le Cénacle où Jésus avait institué l'Eucharistie et où se trouvait présente Marie en prière, nommée par Jésus, Mère de l'Eglise. Quelle union intime par conséquent entre l'Eucharistie, Marie et l'Eglise ! Prions la Très Sainte Vierge Marie pour les besoins incommensurables de l'Eglise dans son ensemble.

IV - L'Assomption de Marie

La Très Sainte Vierge Marie, dont le corps virginal ne fut pas soumis à la loi de la corruption mais monta directement au ciel par la volonté de Dieu, nous a précédés dans le mystère de l'immortalité du corps, Jésus dit à ses disciples : "Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour". (Jn 6, 54). "Celui qui se nourrit du Christ dans l'Eucharistie n'a pas besoin d'attendre l'au-delà pour recevoir la vie éternelle, il la possède déjà sur terre, comme prémices de la plénitude à venir, qui concernera l'homme dans sa totalité...
Cette garantie de la résurrection à venir vient du fait que la chair du Fils de l'homme, donnée en nourriture, est son corps dans son état glorieux de Ressuscité. Approchons-nous donc plein d'espérance à cette source de vie intarissable.

V - Le Couronnement de Marie au Ciel

L'Eucharistie exprime et fortifie la communion avec l'Eglise céleste. Pendant la célébration de la Sainte Messe, nous nous rappelons avec vénération de la Très Sainte Vierge, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ, des anges, des saints apôtres, des martyres et de tous les saints. L'Eucharistie constitue véritablement un morceau de ciel qui s'ouvre sur la Terre, qui nous permet de participer à la liturgie céleste, un rayon de gloire de la Jérusalem céleste, qui pénètre les nuages de notre histoire et illumine notre chemin. En effet, c'est seulement en ayant notre but ultime présent à notre esprit, que nous pourrons vivre cette terre de façon authentique.


***

Voilà : heureuse de vous partager ces méditations des mystères glorieux. Je les découvre et vous les partage en espérant qu'ils vous donneront l'envie de découvrir avec encore plus de joie et de profondeur la merveille que Jésus nous a laissé en instituant la Sainte Eucharistie.

Saint Padre Pio disait : "Que mon Jésus me rend joyeux ! Que son esprit est suave ! et moi, je suis perdu et ne réussis à faire autre chose que de pleurer et répéter : "Jésus, ma nourriture ! ... Ce qui m'afflige par dessus tout est que, à tant d'amour de Jésus, je réponde avec tant d'ingratitude"...

Que Saint Dominique, Catherine de Sienne, Saint Padre Pio mais aussi Saint Joseph et la Très Sainte Vierge Marie nous accompagnent dans cette neuvaine !


Dernière édition par Françoise le Mar 01 Oct 2013, 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Lun 30 Sep 2013, 06:31

... Et voici, en partage, la méditation des mystères joyeux :

I - L'Annonciation

L'Incarnation marque le début de la Rédemption ; Dieu se fait homme pour faire de nous des dieux. Jésus entame son voyage terrestre en s'abandonnant à une créature, en se laissant revêtir d'elle et en la revêtant à son tour de la divinité. L'Incarnation représente à la fois l'origine de l'Eucharistie et la première communion de la Vierge Immaculée. Par ce sublime don divin, nus aussi, pauvres pêcheurs, pouvons revivre en nous le mystère de l'Incarnation lors de chaque Communion eucharistique. Jésus se donne aussi à nous, totalement et sans condition, mais il dépend de nous de lui donner notre dévouement total, à l'image de la Très Sainte Vierge Marie, en devenant, comme le dit Saint François, "des époux, des frères et des mères de notre Seigneur Jésus-Christ".

II - La Visitation

Ce mystère nous montre Marie, telle un "Tabernacle vivant" de Jésus ainsi que la dispnsatrice des grâces de Jésus et de l'Esprit Saint. Il nous montre telle "une source de joie" pour Sainte Elisabeth, "irradiant"...sa lumière à travers les yeux et la voix de Marie. Nous aussi devenons de véritables tabernacles de Jésus-Eucharistie lors de chaque Communion sacramentelle ou spirituelle, mais le fait d'être un motif de joie et des missionnaires de grâce dépend de l'authenticité et de la généorsité de notre dévouement à Jésus-Sacrement.

III - La Naissance de Jésus

La naissance de Jésus réalise la prophétie d'Isaïe : "Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit : "Dieu est avec nous" (Mt 1, 23). L'Eucharistie est véritablement l'Emmanuel, c'est à dire Dieu avec nous, réellement et physiquement présent sur cette terre à la fois par son corps, son sang, son âme et sa divinité. Jésus dans l'Eucharistie est présent au milieu de nous, comme il est présent dans la grotte de Bethléem pour recevoir notre adoration et nous combler de joie sans limite, comme le firent les bergers et les bons Mages. Lors de chaque Sainte Communion, Marie, comme à Bethléem, dépose l'Enfant Jésus dans la pauvre mangeoire de notre coeur pour que tout soit transformé et divinisé par la présence du Verbe qui s'est fait homme ; chaque Sainte Communion représente donc pour nous un nouveau Noël.

IV - La Présentation de Jésus au Temple

"La présentation de l'Enfant Jésus au temple par Marie est le prélude dans le temps de ce que sera par la suite le sacrifice du Calvaire, au travers duquel Marie s'unit à l'offrande du Fils pour l'humanité pécheresse". C'est ainsi que lors de chaque Sainte Messe, la Vierge Marie offre donc au prêtre, comme à l'époque, la Victime pure et sainte pour le Sacrifice Eucharistique, ce corps et ce sang, fruits de ses entrailles. En fait, Saint Pio disait que la Vierge était présente durant chaque Messe et qu'elle l'aidait à se préparer et à la célébrer.
Dans l'Hostie Divine offerte et sacrifiée sans interruption sur la terre pour notre salut, la Vierge nous présente, nous aussi, au Père en tant que membres du Corps de son Fils, afin que se réalisent en nous les paroles de Saint Paul : "Je vous exhorte donc, frères, par la miséricorde de Dieu, à offrir vos personnes en hostie vivante, sainte, agréable à Dieu : c'est là votre culte spirituel" (Rm 12, 1).

V- Le Recouvrement de Jésus au Temple

Le devoir maternel de l'Immaculée consiste toujours à nous donner l'Emmanuel qui, aujourd'hui sur la terre, est Jésus-Eucharistie, et avec lui à nous faire retrouver tout bien perdu par le péché tant originel qu'actuel. Il suffit de penser aux nombreux sanctuaires marials où la Vierge Marie, la Confession, les Saintes Messes et les innombrables guérisons physiques, mais surtout spirituelles, constituent un ensemble inséparable. Dans le plan divin, chaque grâce nous atteint par son intermédiaire ; c'est pour cette raison qu'il se plaît à combler le pèlerin de toutes sortes de grâces, précisément dans ces lieux dédiés à Marie, lieux dans lesquels chaque âme a la possibilité de retrouver Jésus et avec lui, sa grâce surabondante.

***

Dans l'espoir que la lecture et la méditation de ces mystères dilatent notre coeur....

"Seigneur, comment faire pour t'aimer si je ne te vois pas et si je ne t'entends pas ?

Tu dis que tu ne me vois pas, que tu ne m'entends pas, et alors, pourquoi ne me demandes-tu pas la vue et l'ouïe ? Lorsque j'étais sur terre, j'ai ouvert les yeux aux aveugles et les oreilles aux sourds. Demande-moi que j'augmente ta foi.

Oh oui, Seigneur augmente notre foi tout au long de cette neuvaine ! Laisse-nous te trouver et observer tes commandements."

Très bon lundi à tous, en union de prières.
Françoise.


Dernière édition par Françoise le Mar 01 Oct 2013, 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Mar 01 Oct 2013, 14:21

Les mystères douloureux


I - L'agonie du Gethsémani

Jésus agonise dans le jardin du Géthsémani dans le mépris et l'indifférence des hommes à son amour. Il "les aima jusqu'à la fin" (Jn 13, 1), il les aima jusqu'aux conséquences les plus extrêmes... jusqu'à rester parmi nous sous l'aspect de pain et se faire nourriture des hommes. Il a donc aussi souffert pour nous dans le Géthsémani pour les sacrilèges et le mépris des hommes envers l'Eucharistie. Dans ce jardin, Jésus fut consolé par un ange ; nous aussi nous voulons offrir à Jésus-Sacrement toute la compassion et l'amour de sa mère : la seule qui se soit offerte à l'amour de son Dieu dans toute sa plénitude.

II - La Flagellation

Saint Pio disait : "Il est plus facile que le monde survive sans soleil que sans Messe".
Victime silencieuse de nos autels, Jésus continue à s'offrir au Père, comme il le fit durant la flagellation, en réparation de toutes les infamies et injustices humaines.
L'apôtre Paul exhorte la foule en disant : "Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ ? Celui qui s'unit au Seigneur n'est avec lui qu'un seul esprit... Glorifiez donc Dieu dans votre corps :" ( Co 6, 15-20). Jésus, caché dans la petite Hostie de l'autel, met de l'ordre dans nos passions et nous concède la paix. Rapprochons-nous donc de notre bon médecin afin de glorifier Dieu dans notre corps, à l'image de la Vierge Immaculée, qui a déjà rejoint le Ciel en son âme et en son corps.

III - Le Couronnement d'épines

Aucune autre partie de la passion, en dehors du couronnement d'épines, ne manifeste à un tel degré d'humiliation à laquelle le Seigneur fut soumis. Dans la Très Sainte Eucharistie, l'humilité et l'abaissement de Dieu sont insondables. Comment pouvons-nous expliquer l'état de Jésus dans l'Hostie consacrée si nous ne reconnaissons pas que Dieu s'humilie au plus profond dans le but de confondre notre orgueil, racine de tous nos péchés ? Nous nous estimons plus intelligents que Dieu, nous critiquons mais ne mettons pas ses commandements en pratique. prenons exemple sur Marie qui se définit telle "la servante du Seigneur" (Lc 1, 38) et demandons-lui la grâce de nous abandonner, comme elle, en toute humilité, à la volonté de Dieu.

IV - Le Portement de Croix

"Quiconque ne porte pas sa croix et ne vient pas derrière moi ne peut être mon disciple." (Lc 14, 27). Que la Très Sainte Vierge qui, depuis la prophétie de Siméon, a senti la pointe de cette épée qui, par la suite, lentement et inexorablement a pénétré dans son Coeur jusqu'à le transpercer sur le Calvaire, nous donne la grâce de supporter les petites ou grandes souffrances de chaque jour et de les unir, comme elle le fit sur le Calvaire, en s'unissant au sacrifice du Christ qui se renouvelle chaque jour sur nos autels.

V - La Crucifixion

Le Sacrifice eucharistique est le mémorial du Calvaire. Saint Pio disait : "L'on retrouve l'ensemble du Calvaire dans la Messe" ; et lorsqu'on lui demanda : "Père, comment devons-nous participer à la Sainte Messe ?", il répondit : "Comme La Vierge Marie, Saint Jean, les femmes pieuses sur le Calvaire, en aimant et en compatissant". Sur le Calvaire, toute douleur, tout sentiment du Fils se reflète en Marie. Elle est l'Agnelle immolée avec l'Agneau immolé et à l'occasion de chaque Sainte Messe, la présence et l'offrande de Marie Co-rédemptrice sont renouvelées par sa présence auprès de Jésus, victime. elle est Hostie avec Jésus-Hostie. Les fidèles, les prêtres et en particulier, les prêtres ministériels, doivent avoir comme modèle Marie offrant à Dieu non seulement le corps et le sang du Christ, mais également, "sa propre vie, son travail et l'ensemble des choses créées".


Dernière édition par Françoise le Mar 01 Oct 2013, 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Mar 01 Oct 2013, 14:55

Les mystères lumineux


I - Le Baptême de Jésus

Saint Augustin écrit : "Le Seigneur se fait baptiser non pas parce qu'il a besoin de purification, mais parce que les eaux purifiées par le contact de sa chair immaculée acquièrent le pouvoir de libérer spirituellement". Nous savons que nous ne pouvons recevoir la Très Sainte Eucharistie sans au préalable avoir été baptisés. En fait, la Vierge Marie a été conçue immaculée afin de devenir la digne demeure du Verbe incarné. Il est donc clair, qu'il nous faut d'abord recevoir à travers le sacrement de Réconciliation le pardon de Dieu pour les péchés commis après le Baptême, afin de pouvoir accueillir Jésus-Eucharistie en nous. Il faut que nous nous reconnaissions pêcheurs, une grâce de plus qui nous fut accordée par le sacrifice du Christ qui "descend - pour nous - lui, l'innocent, dans l'eau du fleuve où il se revêt du "péché". C'est seulement à ce moment-là que la voix de Dieu le Père pourra retentir aux oreilles de tous les participants à la Sainte eucharistie : "Celui-ci est mon fils bien-aimé".

II - Les noces de Cana

"Le Christ, en changeant l'eau en vin, ouvre à la foi le coeur des disciples grâce à l'intervention de Marie, la première des croyants. Que l'intercession de Marie ouvre à la foi le coeur de tant de jeunes pour que, totalement consacrés au Christ, ils fassent ce que Jésus a demandé aux apôtres durant la Dernière Cène par ces paroles : "Faites cela en mémoire de moi" (Lc 22,19), changeant ainsi le pain et le vin en corps et sang du Christ. Seul le Christ, en fait, transfigure et donne leur plénitude à toutes les réalités humaines, et par conséquent, également à l'amour conjugal.

III - L'Annonce du Royaume

"Heureux ceux qui écoutent la Parole de Dieu et l'observent !" (Lc 11, 28), ils deviendront comme Marie, la demeure de Dieu et le Règne de Dieu s'instaurera en eux, ce Règne de paix, d'amour et de joie. Comment ne pas voir ce règne de Dieu dans les âmes qui, vivant en toute fidélité aux commandements de Dieu, s'approchent pour recevoir leur Roi dans la personne de Jésus-Eucharistie ?
Saint Pio, en effet, décrivant à son Père spirituel l'une de des expériences mystiques après la communion, affirme que "son coeur avait disparu telle une goutte d'eau qui se perd dans un océan et que c'est Jésus qui en était le Paradis et le Roi".

IV - La Transfiguration

Avant sa passion, Jésus est apparu transfiguré à Pierre, Jacques et Jean afin de les renforcer dans leur foi. Jésus-Eucharistie, s'annihilant dans l'Hostie consacrée, soumis à une humiliation encore plus grande que celle de la croix, a prouvé sa présence réelle à travers les divers miracles eucharistiques (il suffit de penser à celui de Lanciano) ; malgré cela, combien encore doutent ! Que Marie qui a toujours crue en la divinité de Jésus, même sans l'avoir vu transfiguré, puisse nous faire prendre part à sa foi inébranlable.

V - L'Institution de l'Eucharistie

Un jour quelqu'un demanda à Sainte Bernadette ce qu'elle avait préféré entre voir la Sainte Vierge ou recevoir Jésus dans le Très Saint Sacrement. Elle répondit sans hésitation : "Ces deux choses ne peuvent être séparées. Jésus et Marie sont toujours ensemble".
"Dans le mémorial" du Calvaire est présent tout ce que le Christ a accompli dans sa passion et dans sa mort. C'est pourquoi ce que le Christ a accompli envers sa Mère, il l'accomplit aussi en notre faveur. Dans la Sainte Communion, Jésus confie sa Mère à chacun de nous : "Voici ta mère" (Jn 19, 27) ; dans la Sainte Communion, nous recevons la chair et le sang de Marie, qui Jésus lui-même nous offre en se donnant à nous sous forme de nourriture et de breuvage. Le sang et la chair de Jésus sont en fait le sang et la chair de Marie. Dans la Sainte Eucharistie, Jésus nous fait prendre part, en tant que frères, à la filiation la plus intime avec sa Mère et la nôtre.


Dernière édition par Françoise le Ven 02 Oct 2015, 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Dim 27 Oct 2013, 07:17

Bonjour à tous,

Je ne sais si beaucoup de vous ont suivi à la lettre cette neuvaine à Notre Dame du Rosaire. Pour ma part, je peux vous dire qu'aujourd'hui je démarre une troisième neuvaine, en union de prières avec mon groupe de prière, pour un discernement très particulier qui nous a été demandé.

D'ors et déjà, je dois vous confier que les grâces obtenues de Notre Dame dépassent toute espérance. J'en rends témoignage ici  et j'en remercie du fond du coeur notre Maman du Ciel.

En partage, la lecture du livre de Ben Sirac le Sage   35,12...18

Le Seigneur est un juge qui ne fait pas de différence entre les hommes. Il ne défavorise pas le pauvre, il écoute la prière de l'opprimé. Il ne méprise pas la supplication de l'orphelin, ni la plainte répétée de la veuve. Celui qui sert Dieu de tout son coeur est bien accueilli, et sa prière parvient jusqu'au ciel. La prière du pauvre traverse les nuées ; tant qu'elle n'a pas atteint son but, il demeure inconsolable. Il ne s'arrête pas avant que le Trés-Haut ait jeté les yeux sur lui, prononcé en faveur des justes et rendu justice.


....Mon Dieu, comme ces paroles sont justes !

Parce que profondément touchée par la belle histoire de Fortuna Agrelli qui a été guérie par Le Seigneur après avoir prié plusieurs fois cette neuvaine - neuvaine récitée aussi par le Padre Pio, on le rappelle - j'ai une grande joie à vous partager le lien suivant :

- http://www.saintjosephduweb.com/Ils-meritent-d-etre-connus-Bienheureux-Bartolo-Longo-fete-le-5-octobre_a98.html

A tous ceux qui ont des grâces à demander à Notre Dame du Rosaire, je recommande vivement de démarrer la neuvaine dès aujourd'hui, en union de prières avec mon petit groupe de prières.

Bon et saint dimanche !  Que la grâce de Notre Seigneur soit sur vous tous !
Françoise.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Sam 04 Oct 2014, 08:38

Bonjour,

... Octobre, le mois du Rosaire...

Je vous invite à vous joindre à cette neuvaine dont voici la réédition. Chacun y met ses intentions particulières... Notre Dame du Rosaire entend nos prières suppliantes et Elle nous exauce. J'en témoigne, ayant réitéré cette neuvaine trois fois de suite l'année dernière, en Octobre... Gloire à Dieu !

Très bon et saint samedi, en ce jour de la fête de saint François d'Assise.
Françoise.

********************************

.... une petite neuvaine à commencer en union de prières :

Le Padre Pio que nous fêtions lundi dernier disait : "Ceci est mon testament et mon héritage : aimez et faites aimer la Sainte Vierge, priez et faites prier le Rosaire". La Vierge a toujours encouragé et demandé la récitation du Rosaire, notamment dans les apparitions privées et publiques. A Pompéi, Elle a donné des explications un peu plus précises.

Ainsi, à une jeune malade, Fortuna, fille du commandant Agrelli qui souffrait de crampes extrêmement douloureuses, ainsi que de vomissements et autres tortures physiques, la Vierge apparut le 3 mars 1884, entourée d'anges, de saint Dominique et de sainte Catherine de Sienne. Elle a expliqué que si on l'invoque sous le vocable de Notre-Dame du Rosaire en faisant trois neuvaines, suivies de trois neuvaines en remerciement, on obtiendra tout ce que l'on désire. La jeune fille obéit et fut guérie. Cela impressionna profondément le pape Léon XIII qui encouragea officiellement cette forme de prière.

Le Bienheureux Pape Jean-Paul II dira : "Le Rosaire est ma prière préférée".

Neuvaine à la Vierge du Rosaire de Pompéi

Padre Pio récitait souvent cette neuvaine, qu'il recommandait chaleureusement à tous ceux qui voulaient obtenir des grâces.

Petit rappel : un rosaire comporte quatre chapelets qui présentent chacun des mystères de la vie de Jésus-Christ.

- 1er jour : mystères joyeux
- 2 ème jour : mystères lumineux
- 3 ème jour : mystères douloureux
- 4 ème jour : mystères glorieux
- 5 ème jour : mystères joyeux
- 6 ème jour : mystères lumineux
- 7 ème jour : mystères douloureux
- 8 ème jour : mystères glorieux
- 9 ème jour : encore les mystères glorieux en action de grâce.

Prière avant la récitation du chapelet

Sainte Catherine de Sienne, ma Protectrice et ma Maîtresse, vous qui assistez du Ciel ceux qui ont l'habitude de vous prier lorsqu'ils récitent le Rosaire de Marie, assistez-moi en ce moment, et daignez réciter, en même temps que moi, la Neuvaine à la Reine du Rosaire qui a établi le trône de ses grâces dans la vallée de Pompéi, afin que, par votre intercession, j'obtienne la grâce que je désire. Ainsi soit-il !

- Dieu, venez à mon aide!

- Seigneur, à notre secours!

- Gloire au Père...

Prière avant la première dizaine :

1. 0 Vierge Immaculée et Reine du Saint Rosaire, en ces temps où la foi est morte et où l'impiété triomphe, vous avez voulu établir votre siège de Reine et de Mère sur l'antique terre de Pompéi, séjour des païens morts. Et de ce lieu où l'on adorait les idoles et les démons, vous, aujourd'hui, comme Mère de la Grâce Divine, vous répandez partout les trésors des miséricordes du Ciel! Ah! de ce trône où vous régnez, pleine de pitié, jetez sur moi aussi un regard bienveillant, 0 Marie, et prenez pitié de moi qui ai tellement besoin de votre secours. Comme vous vous êtes révélée à tant d'autres, montrez-vous, à moi aussi, véritable MERE DE MISERICORDE: «Monstra Te esse Matrem! », alors que, de tout coeur, je vous salue et je vous invoque, ma Souveraine et Reine du Très Saint Rosaire. Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la deuxième dizaine :

2. Prosterné au pied de votre trône, 0 grande et glorieuse Dame, mon âme vous vénère au milieu des gémissements et des angoisses qui pèsent lourdement sur elle. Dans ces craintes et ces agitations où je me trouve, je lève les yeux vers vous avec confiance. Vous avez daigné choisir pour demeure les campagnes des paysans pauvres et abandonnés. Et là, face à la ville et à l'amphithéâtre des plaisirs mondains où règnent le silence et la ruine, vous, comme REINE DES VICTOIRES, Vous avez élevé votre voix puissante pour appeler de toutes les régions de l'Italie et du monde catholique, vos fils spirituels pour vous construire un Temple. Prenez enfin pitié de mon âme tombée misérablement dans la boue. Ayez pitié de moi, 0 Dame, ayez pitié de moi, je suis submergé de misères et d'humiliation. Vous qui êtes l'extermination des démons, prenez ma défense! Vous qui êtes le SECOURS DES CHRÉTIENS, sauvez moi de ces souffrances dans lesquelles je suis malheureusement plongé. Vous qui êtes NOTRE VIE, soyez victorieuse de la mort qui menace mon âme au milieu des dangers où elle se trouve exposée. Redonnez-moi la paix, la tranquillité, l'amour, la santé! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la troisième dizaine :

3. Entendre que nombreux sont ceux que Vous avez comblés de bienfaits uniquement parce qu'ils ont eu recours à vous avec Foi, voilà qui met en moi une ardeur nouvelle et le courage de Vous appeler à mon secours. Vous avez assuré autrefois à Saint Dominique que celui qui veut des grâces, les obtiendra par votre Rosaire. Avec votre Rosaire à la main, moi, je Vous appelle, 0 Mère, à ne pas manquer à vos maternelles promesses. Bien plus, vous-même, vous faites, de nos jours, de continuels prodiges pour appeler vos enfants à vous honorer dans le Temple de Pompéi. Vous voulez essuyer nos larmes, Vous voulez adoucir nos craintes! Et moi, le cœur sur les lèvres, je Vous appelle et je Vous invoque avec une foi vive: «Ma Mère... chère Mère... Mère si belle!... Très douce Mère, venez à mon aide! MÈRE ET REINE DU SAINT ROSAIRE DE POMPEI, ne tardez plus à étendre votre main puissante pour me sauver, car si Vous tardez à le faire, Vous voyez que, pour moi, c'est la ruine! Ainsi soit-il !»



* Salve Regina ...

Prière avant la quatrième dizaine

4. Et à qui puis-je avoir recours, sinon à Vous, qui êtes le SOULAGEMENT DES MALHEUREUX, le RÉCONFORT DES ABANDONNES, la CONSOLATION DES AFFLIGES ? Oh, je vous l'avoue, mon âme est misérable, elle est chargée de péchés énormes, elle mérite le feu de l'enfer, elle n'est pas digne de recevoir vos grâces... Mais n’êtes vous pas L'ESPÉRANCE DES DÉSESPÉRÉS, la grande MÉDIATRICE entre l'homme et Dieu, notre puissante AVOCATE auprès du Trône du Très-Haut, le REFUGE DES PÉCHEURS?... Oh, il suffit que vous disiez une parole en ma faveur à votre Fils, et lui, Vous exaucera. Demandez-lui donc, 0 Mère, cette grâce dont j'ai tellement besoin... (on formule la grâce désirée) Vous seule pouvez me l'obtenir, Vous qui êtes mon unique espérance, ma consolation, ma douceur, toute ma vie. Ainsi j'espère! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la cinquième dizaine :


5. 0 Vierge et Reine du Saint Rosaire, vous qui êtes la Fille du Père Céleste, la Mère du Divin Fils, l’Épouse de l'Esprit, Vous qui pouvez tout auprès de la Sainte Trinité, Vous devez implorer pour moi cette grâce dont j'ai tant besoin, pourvu qu'elle ne soit pas un obstacle à mon salut (on expose la grâce désirée). Je Vous la demande par votre Immaculée Conception, par votre Divine Maternité, par vos joies, par vos douleurs, par vos triomphes. Je Vous la demande par le Cœur de votre Jésus d'Amour, par ces neuf mois pendant lesquels Vous l'avez porté dans votre sein, par les souffrances de sa vie, par sa cruelle Passion, par sa mort sur la Croix, par son Nom très Saint, par son Sang très précieux. Je Vous la demande enfin par votre Cœur très doux, en votre Nom glorieux, 0 Marie, qui êtes L'ÉTOILE DE LA MER, la DAME PUISSANTE, la MÈRE DES DOULEURS, la PORTE DU CIEL et la MÈRE DE TOUTE GRACE . J'ai confiance en vous. J'espère tout de Vous. Vous devez me sauver! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

A la fin du chapelet, prions :

- Rendez-moi digne de vous louer, Vierge très pure!


- Donnez-moi le courage contre vos ennemis! - Priez pour nous, Reine du Très Saint Rosaire! - Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ!


Prions - Dieu, dont le Fils Unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, nous a mérité la grâce du salut éternel, faites, nous Vous en prions, qu'en méditant ces Mystères par le Très Saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge Marie, nous imitions ce qu'ils contiennent et obtenions ce qu'ils promettent. Par le même Jésus-Christ, Notre Seigneur.


(Et l'on ajoute un «Ave Maria» pour l’Avocat Bartolo Longo, grand propagateur du très Saint Rosaire).


- La Vierge du Rosaire à Pompéi : La Vierge trône entre saint Dominique et sainte Catherine de Sienne -


Voilà donc les prières à réciter chaque jour de cette Neuvaine que Padre Pio a récitée si souvent et qu'il recommandait tant à tous ceux qui voulaient obtenir des grâces... Pourquoi ne pas suivre ce conseil ?...


D'après la brochure: La Rose du Padre PIO, Père Jean Derobert, Editions Hovine - Il est à préciser que cette prière a été réactualisée et tirée de la revue "Voici ta Mère" (Thierry Fourchaud)... L'idéal serait de réciter un rosaire complet chaque jour, les grâces en seraient sans doute décuplées...




***

Voici également une prière adressée à Saint Joseph qui peut être récitée après le rosaire en ce mois d'octobre.



Nous recourons à vous dans nos tribulations, bienheureux Joseph, et après avoir invoqué le secours de votre très sainte épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre saint patronage.

Par l'affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu ; par l'amour paternel dont vous avez entouré l'enfant Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l'héritage que Jésus-Christ a conquis de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins.

Protégez, ô très sage gardien de la divine famille, la race élue de Jésus-Christ : préservez-nous, ô père très aimant, de toute souillure d'erreur et de corruption ; soyez-nous propice et assistez-nous du haut du ciel, ô notre très puissant libérateur, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l'enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd'hui la sainte Eglise de Dieu contre les embûches de l'ennemi et gardez-la de toute adversité.

Accordez-nous votre perpétuelle protection afin que, à votre exemple et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, mourir pieusement et obtenir la béatitude éternelle dans le Ciel. Amen.

***

En union de prières avec tous ceux qui voudront bien se joindre à cette neuvaine.

Bien fraternellement, Françoise.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Jeu 01 Oct 2015, 18:01

Bonsoir,

En ce début du mois d'octobre, voici que ce fil "remonte" pour vous rappeler cette belle neuvaine à prier avec le cœur : la neuvaine à Notre Dame du Rosaire.


Pourquoi donc prier le Rosaire :


Le mois d'octobre est le mois du Rosaire. Le Pape Benoît XVI répond à la question : pourquoi prier le Rosaire ?

"Le Rosaire n'est pas une pratique reléguée au passé, comme une prière d'un autre temps à laquelle on pense avec nostalgie. Le Rosaire connaît, au contraire, un nouveau printemps."

"Le Rosaire est sans aucun doute un des signes les plus éloquents de l'amour que les jeunes générations nourrissent pour Jésus et pour sa mère Marie."

"Dans le monde actuel qui est si fragmenté, cette prière nous aide à placer le Christ au centre, comme le faisait la Vierge, qui méditait intérieurement tout ce qui se disait sur son Fils, et ensuite ce qu'Il faisait et disait."

"Quand on récite le chapelet, on revit les moments importants et significatifs de l'histoire du salut ; on parcourt de nouveau les étapes de la mission du Christ."

"Avec Marie, on tourne son cœur vers le mystère de Jésus. On place Jésus au cœur de notre vie, de notre temps, de nos villes, à travers la contemplation et la méditation de ses saints mystères de joie, de lumière, de douleur et de gloire."


- Phrases extraites des discours du Pape Benoît XVI à l’occasion de l’ouverture et de la clôture du mois de Marie (mai 2009) -

*****

Union de prières., Que Notre Dame du Rosaire de Pompéi vous bénisse !
Françoise.



Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Ven 02 Oct 2015, 21:15

Deuxième jour de la neuvaine à Notre Dame du Rosaire de Pompéi, avec la méditation des mystères lumineux (vous pouvez, si vous le souhaitez, remonter le post au mardi 1er octobre 2013 - 14h55). Il est 21h15 ici en France, et je me mets en prière.

Nous y mettons toutes nos intentions de prières pour ... Bastiano, Gérard (demandé par Dvdenise), Marie-Claude, Laurent, Michel... et tous ceux qui ont besoin de nos prières.

Union de prières.
Françoise.



Merci d'être là pour prier ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Sam 03 Oct 2015, 21:04

Troisième jour de la neuvaine à Notre Dame du Rosaire de Pompéi. Aujourd'hui, nous méditons les mystères douloureux (on peut remonter le post au Mar 01 Oct 2013, 14:21).

Et dans nos intentions de prière, nous n'oublions pas ceux qui ont besoin de nos prières : Bastiano, Gérard, Michel, Laurent, Marie-Claude, Anne-Marie, Josette... et tous ceux qui ont besoin que l'on prie pour eux.

En union de prières.

Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Assidu


Nombre de messages : 5728

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Dim 04 Oct 2015, 10:06



Supplique à Notre Dame de Pompéi
http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/10/29/15610732.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Dim 04 Oct 2015, 21:22

Quatrième jour de la neuvaine à la Vierge du Rosaire de Pompéi

... Continuons de prier pour nos malades - Bastiano, Gérard, Michel, Laurent, Josette, Marie-Claude, Anne-Marie, tous les sinistrés des récentes catastrophes dans les Alpes-Maritimes... et tous ceux qui ont besoin de nos prières.

Prière avant la récitation du chapelet

Sainte Catherine de Sienne, ma Protectrice et ma Maîtresse, vous qui assistez du Ciel ceux qui ont l'habitude de vous prier lorsqu'ils récitent le Rosaire de Marie, assistez-moi en ce moment, et daignez réciter, en même temps que moi, la Neuvaine à la Reine du Rosaire qui a établi le trône de ses grâces dans la vallée de Pompéi, afin que, par votre intercession, j'obtienne la grâce que je désire. Ainsi soit-il !

- Dieu, venez à mon aide!

- Seigneur, à notre secours!

- Gloire au Père...

Prière avant la première dizaine :

1. 0 Vierge Immaculée et Reine du Saint Rosaire, en ces temps où la foi est morte et où l'impiété triomphe, vous avez voulu établir votre siège de Reine et de Mère sur l'antique terre de Pompéi, séjour des païens morts. Et de ce lieu où l'on adorait les idoles et les démons, vous, aujourd'hui, comme Mère de la Grâce Divine, vous répandez partout les trésors des miséricordes du Ciel! Ah! de ce trône où vous régnez, pleine de pitié, jetez sur moi aussi un regard bienveillant, 0 Marie, et prenez pitié de moi qui ai tellement besoin de votre secours. Comme vous vous êtes révélée à tant d'autres, montrez-vous, à moi aussi, véritable MERE DE MISERICORDE: «Monstra Te esse Matrem! », alors que, de tout coeur, je vous salue et je vous invoque, ma Souveraine et Reine du Très Saint Rosaire. Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la deuxième dizaine :

2. Prosterné au pied de votre trône, 0 grande et glorieuse Dame, mon âme vous vénère au milieu des gémissements et des angoisses qui pèsent lourdement sur elle. Dans ces craintes et ces agitations où je me trouve, je lève les yeux vers vous avec confiance. Vous avez daigné choisir pour demeure les campagnes des paysans pauvres et abandonnés. Et là, face à la ville et à l'amphithéâtre des plaisirs mondains où règnent le silence et la ruine, vous, comme REINE DES VICTOIRES, Vous avez élevé votre voix puissante pour appeler de toutes les régions de l'Italie et du monde catholique, vos fils spirituels pour vous construire un Temple. Prenez enfin pitié de mon âme tombée misérablement dans la boue. Ayez pitié de moi, 0 Dame, ayez pitié de moi, je suis submergé de misères et d'humiliation. Vous qui êtes l'extermination des démons, prenez ma défense! Vous qui êtes le SECOURS DES CHRÉTIENS, sauvez moi de ces souffrances dans lesquelles je suis malheureusement plongé. Vous qui êtes NOTRE VIE, soyez victorieuse de la mort qui menace mon âme au milieu des dangers où elle se trouve exposée. Redonnez-moi la paix, la tranquillité, l'amour, la santé! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la troisième dizaine :

3. Entendre que nombreux sont ceux que Vous avez comblés de bienfaits uniquement parce qu'ils ont eu recours à vous avec Foi, voilà qui met en moi une ardeur nouvelle et le courage de Vous appeler à mon secours. Vous avez assuré autrefois à Saint Dominique que celui qui veut des grâces, les obtiendra par votre Rosaire. Avec votre Rosaire à la main, moi, je Vous appelle, 0 Mère, à ne pas manquer à vos maternelles promesses. Bien plus, vous-même, vous faites, de nos jours, de continuels prodiges pour appeler vos enfants à vous honorer dans le Temple de Pompéi. Vous voulez essuyer nos larmes, Vous voulez adoucir nos craintes! Et moi, le cœur sur les lèvres, je Vous appelle et je Vous invoque avec une foi vive: «Ma Mère... chère Mère... Mère si belle!... Très douce Mère, venez à mon aide! MÈRE ET REINE DU SAINT ROSAIRE DE POMPEI, ne tardez plus à étendre votre main puissante pour me sauver, car si Vous tardez à le faire, Vous voyez que, pour moi, c'est la ruine! Ainsi soit-il !»



* Salve Regina ...

Prière avant la quatrième dizaine

4. Et à qui puis-je avoir recours, sinon à Vous, qui êtes le SOULAGEMENT DES MALHEUREUX, le RÉCONFORT DES ABANDONNES, la CONSOLATION DES AFFLIGES ? Oh, je vous l'avoue, mon âme est misérable, elle est chargée de péchés énormes, elle mérite le feu de l'enfer, elle n'est pas digne de recevoir vos grâces... Mais n’êtes vous pas L'ESPÉRANCE DES DÉSESPÉRÉS, la grande MÉDIATRICE entre l'homme et Dieu, notre puissante AVOCATE auprès du Trône du Très-Haut, le REFUGE DES PÉCHEURS?... Oh, il suffit que vous disiez une parole en ma faveur à votre Fils, et lui, Vous exaucera. Demandez-lui donc, 0 Mère, cette grâce dont j'ai tellement besoin... (on formule la grâce désirée) Vous seule pouvez me l'obtenir, Vous qui êtes mon unique espérance, ma consolation, ma douceur, toute ma vie. Ainsi j'espère! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

Prière avant la cinquième dizaine :


5. 0 Vierge et Reine du Saint Rosaire, vous qui êtes la Fille du Père Céleste, la Mère du Divin Fils, l’Épouse de l'Esprit, Vous qui pouvez tout auprès de la Sainte Trinité, Vous devez implorer pour moi cette grâce dont j'ai tant besoin, pourvu qu'elle ne soit pas un obstacle à mon salut (on expose la grâce désirée). Je Vous la demande par votre Immaculée Conception, par votre Divine Maternité, par vos joies, par vos douleurs, par vos triomphes. Je Vous la demande par le Cœur de votre Jésus d'Amour, par ces neuf mois pendant lesquels Vous l'avez porté dans votre sein, par les souffrances de sa vie, par sa cruelle Passion, par sa mort sur la Croix, par son Nom très Saint, par son Sang très précieux. Je Vous la demande enfin par votre Cœur très doux, en votre Nom glorieux, 0 Marie, qui êtes L'ÉTOILE DE LA MER, la DAME PUISSANTE, la MÈRE DES DOULEURS, la PORTE DU CIEL et la MÈRE DE TOUTE GRACE . J'ai confiance en vous. J'espère tout de Vous. Vous devez me sauver! Ainsi soit-il !



* Salve Regina ...

A la fin du chapelet, prions :

- Rendez-moi digne de vous louer, Vierge très pure!


- Donnez-moi le courage contre vos ennemis! - Priez pour nous, Reine du Très Saint Rosaire! - Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ!


Prions - Dieu, dont le Fils Unique, par sa vie, sa mort et sa résurrection, nous a mérité la grâce du salut éternel, faites, nous Vous en prions, qu'en méditant ces Mystères par le Très Saint Rosaire de la Bienheureuse Vierge Marie, nous imitions ce qu'ils contiennent et obtenions ce qu'ils promettent. Par le même Jésus-Christ, Notre Seigneur.


(Et l'on ajoute un «Ave Maria» pour l’Avocat Bartolo Longo, grand propagateur du très Saint Rosaire).

Voici également une prière adressée à Saint Joseph qui peut être récitée après le rosaire en ce mois d'octobre.


Nous recourons à vous dans nos tribulations, bienheureux Joseph, et après avoir invoqué le secours de votre très sainte épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre saint patronage.

Par l'affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu ; par l'amour paternel dont vous avez entouré l'enfant Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l'héritage que Jésus-Christ a conquis de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins.

Protégez, ô très sage gardien de la divine famille, la race élue de Jésus-Christ : préservez-nous, ô père très aimant, de toute souillure d'erreur et de corruption ; soyez-nous propice et assistez-nous du haut du ciel, ô notre très puissant libérateur, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l'enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd'hui la sainte Eglise de Dieu contre les embûches de l'ennemi et gardez-la de toute adversité.

Accordez-nous votre perpétuelle protection afin que, à votre exemple et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, mourir pieusement et obtenir la béatitude éternelle dans le Ciel. Amen.

***

Voici les mystères glorieux qui peuvent être médités ce jour :


I - La Résurrection

Contempler Jésus ressuscité conduit immanquablement à nous faire réfléchir sur la vie nouvelle, la vie divine à laquelle Jésus nous donne accès par sa mort. Par conséquent, morts avec Jésus dans le Baptême, nous vivons avec lui déjà sur cette terre. Cependant, cette vie doit être alimentée par Jésus lui-même, le Pain Eucharistique. Que la Vierge Marie qui, remplie de cette vie divine depuis sa conception, a fait croître de façon incommensurable sa plénitude de grâce au moment de l'Incarnation, nous apprenne et nous pousse à nous approcher du repas eucharistique.

II - L'Ascension

La vie terrestre de Jésus est révolue, mais il reste encore avec nous humblement et avec un amour infini dans la Sainte Hostie. Il disait en effet : "Je suis avec vous pour toujours jusqu'à la fin du monde". (Mt 28, 20). Quels furent les sentiments de Marie lorsqu'elle reçut l'Eucharistie après la participation à la Célébration présidée par les Apôtres ? "Ce corps offert en sacrifice, et représenté sous les signes sacramentels, était le même que celui qu'elle avait conçu en son sein ! Recevoir l'Eucharistie devait être pour Marie comme si elle accueillait de nouveau en son sein ce coeur qui avait battu à l'unisson du sien et comme si elle revivait ce dont elle avait personnellement fait l'expérience au pied de la Croix". Il est donc bon de nous préparer à la Sainte Communion en l'invoquant, elle, la mère du Seigneur, afin qu'elle nous permette de recevoir Jésus dans son humilité, sa pureté et son amour, et ainsi de lui demander de venir en personne à le recevoir en nous.

III - La Pentecôte

"L'Eucharistie édifie l'Eglise et l'Eglise fait l'Eucharistie. C'est justement en se nourrissant du même Corps du Christ que l'on s'aperçoit clairement que les chrétiens forment le corps mystique du Christ ; mais en même temps, c'est précisément par l'intermédiaire de l'Eglise que nous recevons l'Eucharistie. Sans l'Eglise, il n'y a pas d'Eucharistie. L'Eglise naît dans le Cénacle où Jésus avait institué l'Eucharistie et où se trouvait présente Marie en prière, nommée par Jésus, Mère de l'Eglise. Quelle union intime par conséquent entre l'Eucharistie, Marie et l'Eglise ! Prions la Très Sainte Vierge Marie pour les besoins incommensurables de l'Eglise dans son ensemble.

IV - L'Assomption de Marie

La Très Sainte Vierge Marie, dont le corps virginal ne fut pas soumis à la loi de la corruption mais monta directement au ciel par la volonté de Dieu, nous a précédés dans le mystère de l'immortalité du corps, Jésus dit à ses disciples : "Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle et je le ressusciterai au dernier jour". (Jn 6, 54). "Celui qui se nourrit du Christ dans l'Eucharistie n'a pas besoin d'attendre l'au-delà pour recevoir la vie éternelle, il la possède déjà sur terre, comme prémices de la plénitude à venir, qui concernera l'homme dans sa totalité...
Cette garantie de la résurrection à venir vient du fait que la chair du Fils de l'homme, donnée en nourriture, est son corps dans son état glorieux de Ressuscité. Approchons-nous donc plein d'espérance à cette source de vie intarissable.

V - Le Couronnement de Marie au Ciel

L'Eucharistie exprime et fortifie la communion avec l'Eglise céleste. Pendant la célébration de la Sainte Messe, nous nous rappelons avec vénération de la Très Sainte Vierge, Mère de notre Dieu et Seigneur Jésus-Christ, des anges, des saints apôtres, des martyres et de tous les saints. L'Eucharistie constitue véritablement un morceau de ciel qui s'ouvre sur la Terre, qui nous permet de participer à la liturgie céleste, un rayon de gloire de la Jérusalem céleste, qui pénètre les nuages de notre histoire et illumine notre chemin. En effet, c'est seulement en ayant notre but ultime présent à notre esprit, que nous pourrons vivre cette terre de façon authentique.



Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Lun 05 Oct 2015, 21:03

Cinquième jour de la neuvaine à Notre Dame du Rosaire de Pompéi en méditant aujourd'hui les mystères joyeux

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Mar 06 Oct 2015, 21:23

* Sixième jour de notre neuvaine à la Vierge du Rosaire de Pompéi, et ce soir, méditation des mystères lumineux.

Nous nous mettons en prière en nous coupant du monde, en confiant tous nos malades et ceux qui ont besoin de nos prières.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Mer 07 Oct 2015, 22:06

*Septième jour de notre neuvaine à Notre Dame du Rosaire de Pompéi et nous méditons aujourd'hui les mystères douloureux.

Nous n'oublions pas de confier tous nos malades, tous ceux qui ont besoin de nos prières et aussi pour le Pape François et les pères synodaux.

Nous nous mettons sous la protection de Notre Dame du Rosaire, en ce jour de sa fête.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Jeu 08 Oct 2015, 06:52


Les promesses de Notre Dame du Rosaire



Voici les promesses données au Bienheureux Dominicain Alain de la Roche pour ceux qui prient le chapelet :

•Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra toutes les grâces qu’il me demandera.

•Je promets ma très spéciale protection et de grands bienfaits à ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire.

•Le Rosaire sera un bouclier puissant contre l’enfer, détruira les vices, délivrera du péché, abattra l’hérésie.

•Le Rosaire fera germer les vertus et obtiendra aux âmes la miséricorde divine ; il substituera dans les cœurs l’amour de Dieu à l’amour du monde, les élevant aux désirs des biens éternels. Que d’âmes se sanctifieront ainsi !

•Celui qui se confie à moi par le Rosaire ne périra pas.

•Celui qui récitera pieusement mon Rosaire, en méditant ses mystères, ne mourra pas de mauvaise mort ; pécheur, il se convertira ; juste, il persévérera dans la grâce, et en tout cas, il sera admis à la vie éternelle.




Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Jeu 08 Oct 2015, 20:49

... Et nous continuons notre neuvaine à la Vierge du Rosaire de Pompéi en abordant le Huitième jour. Aujourd'hui, nous méditons les mystères glorieux.

Prions pour tous nos malades cités, ceux qui ont besoin de nos prières, le pape François et les pères synodaux.

Bonne prière, toujours en union.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2149

MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Ven 09 Oct 2015, 21:17

Neuvième jour de la neuvaine à Notre Dame du Rosaire de Pompéi avec méditation des mystères glorieux pour rendre grâce.

Bien sûr, nous confions nos malades pour qui nous prions depuis le début de la neuvaine, ceux qui ont besoin de nos prières ainsi que le Pape François et les pères synodaux.

En union de prière, bonne soirée.
Françoise.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !   Aujourd'hui à 21:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour bien nous préparer à la fête de Notre Dame du Rosaire, le 7 octobre !
» Notre-Dame du Rosaire, priez pour nous !
» Prière à saint Joseph pour nous préparer à notre heure dernière
» Relations Parents-Assistants Maternels , les règles d'or pour bien s'entendre
» Neuvaine pour préparer la fête de notre Dame de la Salette du 19 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Prières et actions communautaires :: Prières pour notre temps et actions communautaires-
Sauter vers: