Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 21 septembre Saint Matthieu Evangéliste
par ami de la Miséricorde Hier à 23:19

» 21 septembre Sainte Déborah
par ami de la Miséricorde Hier à 23:01

» Du 21 au 29 septembre neuvaine à Saint Michel
par ami de la Miséricorde Hier à 22:47

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
par ami de la Miséricorde Hier à 22:37

» SEPTEMBRE LE MOIS DE SAINT MICHEL ARCHANGE
par ami de la Miséricorde Hier à 22:27

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 18:59

» Méditation sur l'éternité des peines de l'Enfer
par ami de la Miséricorde Hier à 01:19

» 20 septembre Vénérable Yves Mahyeuc de Rennes
par ami de la Miséricorde Hier à 01:08

» Prière pour se protéger des périls
par ami de la Miséricorde Hier à 00:41

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 19 Sep 2017, 19:08

» 19 septembre 1ère apparition de Notre Dame de la Salette
par ami de la Miséricorde Mar 19 Sep 2017, 01:58

» 19 septembre Sainte Marie- Emilie de Rodat
par ami de la Miséricorde Mar 19 Sep 2017, 01:39

» 19 septembre Saint Janvier de Bénévent (de Naples)
par ami de la Miséricorde Mar 19 Sep 2017, 01:28

» 18 septembre Saint Joseph de Cupertino
par ami de la Miséricorde Dim 17 Sep 2017, 22:55

» 17 septembre Sainte Hildegarde de Bingen
par ami de la Miséricorde Dim 17 Sep 2017, 02:16

» 17 septembre Saint Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Dim 17 Sep 2017, 02:01

» 17 septembre Les Stigmates de Saint François d'Assise
par ami de la Miséricorde Dim 17 Sep 2017, 01:50

» 16 septembre Sainte Mechtilde de Magdebourg
par ami de la Miséricorde Ven 15 Sep 2017, 21:30

» 15 septembre Notre-Dame des Douleurs
par ami de la Miséricorde Ven 15 Sep 2017, 00:52

» 15 septembre Sainte Catherine de Gênes
par ami de la Miséricorde Ven 15 Sep 2017, 00:18

» Libération du Père Tom Uzhunnalil
par ami de la Miséricorde Jeu 14 Sep 2017, 23:07

» 14 sept La Croix Glorieuse ou Exaltation de la sainte Croix
par ami de la Miséricorde Mer 13 Sep 2017, 23:09

» 14 septembre Saint Albert de Jérusalem
par ami de la Miséricorde Mer 13 Sep 2017, 22:48

» Un curé enragé la nouvelle chaîne
par ami de la Miséricorde Mer 13 Sep 2017, 00:01

» 13 septembre Saint Jean Chrysostome
par ami de la Miséricorde Mar 12 Sep 2017, 23:51


Partagez | 
 

 En visite, à Ars chez notre bon Curé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Françoise
Assidu
avatar

Nombre de messages : 2633

MessageSujet: En visite, à Ars chez notre bon Curé.   Sam 29 Déc 2012, 20:41

Rappel du premier message :

Bonsoir à tous,

J'imagine que beaucoup d'entre vous connaissent ce haut lieu, ce très beau sanctuaire : Ars sur Formans !

En visite à Ars cet après-midi, j'ai prié pour vous ... Adoration, confession, prières dans la chapelle de Sainte Philomène, dévotion à notre très Sainte Mère, prière devant la chasse de notre Saint Curé, passage à l'accueil où un très beau film sur la vie de notre bon Curé est donné... Permettez-moi de réciter avec vous tous et avec ferveur l'acte d'Amour du saint Curé d'Ars.

Je vous aime, ô mon Dieu, et mon seul désir est de vous aimer jusqu'au dernier soupir de ma vie

Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable, et j'aime mieux mourir en vous aimant que de vivre un seul instant sans vous aimer.

Je vous aime, ô mon Dieu, et je ne désire le Ciel que pour avoir le bonheur de vous aimer parfaitement.

Je vous aime, ô mon Dieu, et je n'appréhende 'lenfer que parce qu'on y aura jamais la douce consolation de vous aimer.

Ô mon Dieu, si ma langue ne peut dire à tout moment que je vous aime, du moins je veux que mon coeur vous le répète autant de fois que je respire.

Ah ! Faites-moi la grâce de souffrir en vous aimant, de vous aimer en souffrant, et d'expirer un jour en vous aimant et en sentant que je vous aime.

Et plus j'approche de ma fin, plus je vous conjure d'accroitre mon amour et de le perfectionner. AMEN


Bonne fin de journée, union de prières,
Françoise.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Françoise
Assidu


Nombre de messages : 2633

MessageSujet: Nous étions à Ars pour le bicentenaire de l'ordinat° presbytérale !   Dim 27 Sep 2015, 19:40

Bonsoir,

Le Cardinal Ouellet -  il était donné comme un papabile possible à la suite de notre pape émérite Benoit XVI - était à Ars sur Formans pour le 200 ème anniversaire d'ordination sacerdotale du saint curé d'Ars. Lors d'une très belle conférence donnée au Foyer Sacerdotal le 3 août dernier, nous avons pu, sur place, nous rendre compte de la grâce donnée au monde en la personne de Saint Jean-Marie Vianney, ce héros d'un grand combat spirituel. Le Cal Marc Ouellet l'a démontré par ces paroles.

Extraits des "Annales d'Ars n° 358".

Je cite : "Le combat spirituel du Curé d'Ars comporte enfin une dimension beaucoup plus large et significative que Benoit XVI a bien mise en relief : "Loin de réduite la figure de saint Jean-Marie Vianney à un exemple, même admirable, de la spiritualité dévotionnelle du XIX siècle, il est nécessaire, au contraire de saisir la force prophétique qui distingue sa personnalité humaine et sacerdotale d'une très grande actualité. Dans la France révolutionnaire qui faisait l'expérience d'une sorte de dictature du rationalisme visant à effacer la présence même des prêtres et de l'Eglise de la société, il vécut d'abord - pendant sa jeunesse - une clandestinité héroïque en parcourant des kilomètres dans la nuit pour participer à la Messe. Puis - comme prêtre -  il se distingua par une créativité pastorale singulière et féconde, en mesure de montrer que le rationalisme, qui régnait alors sans partage, était en réalité loin de satisfaire les authentiques besoins de l'homme et qui, en définitive n'était pas viable."

(Benoit XVI, Audience Générale, mercredi 5 août 2009).

Le grand combat spirituel de Jean-Marie Vianney, étendu sur toute une vie, a donc ainsi une valeur prophétique pour la nouvelle évangélisation car il enseigne à semer la joie dans les consciences et les communautés à l'inverse des fruits amers et désolants d'un humanisme sans Dieu.

Ce que le Curé d'Ars a vécu dans sa paroisse comme charité pastorale, discernement des charismes et formations chrétiennes, est une magnifique illustration de la merveilleuse correspondance entre le sacerdoce hiérarchique et le sacerdoce des baptisés, tous deux participants de l'unique Amour du Cœur de Jésus."

Cal Marc Ouellet.

***

Très sincèrement, le Cardinal Ouellet, par sa simplicité, son "parler" vrai, son dynamisme au service de Dieu m'a impressionné.
Depuis, c'est avec bonheur que je "suis" son parcours. Ne m'en veuillez pas si je vous partage de temps en temps quelques paroles prononcées par lui !


Les cloches qui sonnent au Foyer Sacerdotal d'ARS !


Le Cardinal Marc Ouellet en conférence à Ars le 3 août dernier



Après la conférence, tous réunis pour la Sainte Messe !


Vue de la Basilique depuis le Foyer Sacerdotal.


"Un bon pasteur, un pasteur selon le cœur de Dieu, c'est là le plus grand trésor que le Bon Dieu puisse accorder à une paroisse, et un des plus précieux dons de la miséricorde divine" Saint Jean-Marie Vianney.
Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu
avatar

Nombre de messages : 2633

MessageSujet: Re: En visite, à Ars chez notre bon Curé.   Ven 06 Nov 2015, 21:57


En partage, cet article paru sur "Famille chrétienne" le 05/08/2015 :

-  http://www.famillechretienne.fr/eglise/pelerinages-et-rassemblements/cardinal-marc-ouellet-le-cure-d-ars-une-figure-incontournable-pour-le-jubile-de-https://www.youtube.com/watch?v=-N0Dto5s9fgla-misericorde-174264

***

Cardinal Marc Ouellet : « Le Curé d’Ars ? Une figure incontournable pour le jubilé de la Miséricorde »

ARTICLE | 05/08/2015 | Par Alexia Vidot

Le cardinal Marc Ouellet, préfet de la Congrégation pour les évêques, a présidé la fête de saint Jean-Marie Vianney, les 3 et 4 août, au sanctuaire d’Ars. En érigeant le saint Curé de campagne en figure incontournable de la miséricorde, le prélat a en quelque sorte anticipé le jubilé extraordinaire de la miséricorde.


Pourquoi avez-vous tenu à présider la fête du saint Curé d’Ars ?

J’étais heureux de répondre à l’invitation de Mgr Pascal Roland [NDLR : évêque de Belley-Ars] parce que, étant déjà venu à Ars il y a environ sept ans – un grand souvenir dans ma mémoire –, j’avais de la joie d’y retourner ! Et cette proposition tombait encore mieux avec le 200e anniversaire des ordinations diaconale et sacerdotale du Curé d’Ars et la proximité du jubilé extraordinaire de la miséricorde. Cela m’a obligé à travailler ! Et relire la vie du saint Curé, réfléchir sur son message, m’a fait beaucoup de bien.

Qu’en avez-vous retenu ?

Le message extraordinaire du Curé d’Ars est non seulement sa sainteté personnelle, mais aussi la sanctification du peuple de Dieu qu’il a réussi à faire avec beaucoup de prière, de pénitences et de patience. Avec son témoignage personnel, il a transformé une société, un village. Il en a fait une communauté rayonnante. Nous avons besoin de cela aujourd’hui. Il est un exemple extraordinaire pour les prêtres et les chrétiens en général. C’est une figure incontournable pour le jubilé de la miséricorde.


Le message extraordinaire du Curé d’Ars est non seulement sa sainteté personnelle, mais aussi la sanctification du peuple de Dieu qu’il a réussi à faire avec beaucoup de prière, de pénitences et de patience.

Et dans le contexte du prochain Synode sur la famille, le grand témoignage de la famille du Curé d’Ars, son enfance, les conditions difficiles dans lesquelles il a vécu, sont précieux. Il a été un héros dès le début de sa vie, cet enfant-là. Il est resté d’une extraordinaire droiture et persévérance.

En tant que chrétien, prêtre, évêque et préfet de la Congrégation pour les évêques, quel est votre lien personnel avec le Curé d’Ars ?

Dans l’église de mon enfance, une église de la campagne profonde du nord du Québec, il y avait une statue de Thérèse de l’Enfant-Jésus et une autre du Curé d’Ars. Ma vie spirituelle a été soutenue par ces deux figures. Thérèse a peut-être eu plus d’influence sur ma vocation quand j’avais 16 ou 17 ans. Mais quand vous vous préparez au sacerdoce, le Curé d’Ars revient comme un idéal.

Et maintenant, comme évêque et préfet de la Congrégation pour les évêques, je trouve qu’il me faut faire un peu plus. Des choses ont déjà été faites à l’occasion de l’année sacerdotale (2009), mais c’est passé très vite ! Maintenant, à cause précisément du charisme propre du saint Curé, le jubilé de la Miséricorde doit nous permettre de le remettre sur la carte mondiale. Les évêques du monde entier doivent reprendre le message du saint Curé d’Ars : encourager les prêtres et les stimuler à la sainteté. Les aider à susciter d’autres vocations car, parfois, les prêtres, devenus pessimistes pour mille raisons, n’osent plus interpeller. Le Curé d’Ars a eu une situation aussi – sinon plus – difficile que la plupart des prêtres de nos jours, et il a pourtant réussi à porter du fruit. Au prix de beaucoup de sacrifices, mais surtout du grand amour qui l’habitait et d’une vision du sacerdoce toujours valable.


Les évêques du monde entier doivent reprendre le message du saint Curé d’Ars : encourager les prêtres et les stimuler à la sainteté.

Quels conseils donnerait le Curé d’Ars pour favoriser les vocations sacerdotales ?

Un, la prière. Sa prière personnelle, la façon dont il célébrait la messe : ça parlait tout seul. Il n’avait pas besoin de faire beaucoup de sermons, même si, au début, il était livresque et pas toujours très intéressant… À la fin de sa vie, il revenait toujours à l’amour de Dieu et touchait ainsi les cœurs.

Deux, sa charité. Une charité qui savait entraîner celle des autres. Par sa prière et sa charité, son exemple et sa prédication, le Curé d’Ars a réveillé et revitalisé le sacerdoce baptismal, c’est-à-dire le sacerdoce des vertus théologales – foi, espérance, charité – que tout le monde doit pratiquer ; laïcs et religieux. C’est ainsi qu’il a rendu sa communauté féconde.

Nous dirait-il aussi qu’il ne faut pas désespérer de la crise des vocations ?

Bien sûr ! Espérance ! Le Curé d’Ars a été une fleur qui a poussé dans le désert et a fait refleurir l’Évangile. Le christianisme a toujours avancé avec des individus qui sont appelés et qui répondent dans des conditions extrêmes. Encore aujourd’hui. J’ai appris par exemple qu’une Québécoise entrait aujourd’hui au carmel de Belley-Ars, et ça me donne de la joie.


Le Curé d’Ars a été une fleur qui a poussé dans le désert et a fait refleurir l’Évangile.

Mais il faut prier. Et ne surtout pas dire que le manque de prêtres est une bénédiction, car il permettrait aux laïcs de prendre leur place. Ce discours est complètement dépassé. J’ai insisté sur le sacerdoce ministériel du Curé d’Ars qui est là pour le sacerdoce des baptisés. Eux, laïcs, doivent être saints et présents dans les lieux laïcs où ils sont. La vraie promotion des laïcs doit être dans les milieux où ils exercent leur baptême. Nous aurons toujours besoin de prêtres pour l’annonce de la Parole, le don des sacrements et le discernement spirituel.

Vous êtes en contact étroit avec le pape. Pensez-vous que le jubilé de la Miséricorde soit l’occasion pour lui de se rendre au sanctuaire d’Ars ?

Le pape François a beaucoup d’invitations, dont le Canada en 2017 ! Ces invitations relèvent de la secrétairerie d’État et de la maison pontificale. Il y a des protocoles à suivre, différentes instances – civiles et religieuses – à traverser. Je ne peux rien avancer… mais je vous le souhaite ! Et je vais lui dire que ce serait l’endroit où aller !

Alexia Vidot

***
Année jubilaire - 200 ème anniversaire des ordinations diaconale et sacerdotale
4 août 2015 - sous la présidence du Cardinal Marc Ouellet,
Préfet de la congrégation pour les évêques.



Sainte Messe avec la présence de nombreux diacres et prêtres.



Des prêtres ravis d'être là posent pour la photo !


Fin de la Sainte Messe.

Revenir en haut Aller en bas
Françoise
Assidu
avatar

Nombre de messages : 2633

MessageSujet: Re: En visite, à Ars chez notre bon Curé.   Ven 01 Jan 2016, 16:48


En partage, deux petites photos prises à Ars en cette fin d'année 2015 où de nombreuses personnes se recueillaient en silence devant la châsse du Saint Curé.


La crêche illuminée.


Chapelle dédiée à Marie conçue sans péché : le Saint Curé d'Ars a consacré sa paroisse à La Sainte Vierge .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En visite, à Ars chez notre bon Curé.   

Revenir en haut Aller en bas
 
En visite, à Ars chez notre bon Curé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» En visite, à Ars chez notre bon Curé.
» Suite de l'agression d'ACT UP à Notre Dame de Paris
» visite de la puericultrice
» visite mitigée chez la SF
» parler de son azo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Bible - écritures - théologie - vie des saints :: La vie des Saints-
Sauter vers: