Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 22 août Sainte Marie Reine
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:16

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 20:59

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar Nicolas Hier à 18:18

» site pour votre discernement sur qui sera l’Antéchrist
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Mar 20 Aoû 2019, 10:56

» Dr Bowring : les raisons d'être offensés par le Pape François
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 23:23

» Dr K. Bowring - théologien - la Vérité sur le Pape François
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 11:18

» Dr Kelly Bowring – Le Faux Prophète, la messe oecuménique
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:24

» Les vérités sur les erreurs dans la vie de l'Eglise
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:17

» Cardinal Burke : Il y a des « certainement » des indicateurs du fait que l’élect
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:11

» Le Pape est le Faux Prophète
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:06

» Doit-on quitter l'Eglise à cause du Faux Prophète ?
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 14:12

» Le Pape François - des théologiens parlent de lui
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 10:52

» Nouveau site sur le Pape François
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 18:47

» Dr K. Bowring - Lettre ouverte au Pape François
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 08:48

» 9 août : Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 08 Aoû 2019, 21:20

» 8 août : Saint Dominique de Guzman
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Mer 07 Aoû 2019, 21:42

» Du 7 au 15 août Neuvaine de l'Assomption
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:42

» 7 août : Saint Gaëtan de Thienne
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:27

» Avortement, stérilet, moyens de contraception
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:34

» Diffusez la prière puissante au Précieux Sang
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:03

» 6 août : Transfiguration du Seigneur de St François de Sales
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar ami de la Miséricorde Lun 05 Aoû 2019, 21:00

» « L’homme (Adam) connut Ève sa femme » (Gn 4,1)
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 16:07

» Mère, priez pour le salut de vos enfants
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:38

» 121 persoees inscrites pour notre groupe de prières pour le salut de la famille
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:14

» Le péché d’Adam et Eve : ils ont eu des relations sexuelles et c’est pourquoi il
Comment prenez-vous le corps du Christ ? Emptypar fontaine Dim 04 Aoû 2019, 22:03


Partagez
 

 Comment prenez-vous le corps du Christ ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 11 Mar 2012, 11:34

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Images14

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Images15

J'ai décidé de poster cela car je pêche quand je vais à l'église car je prend le corps du Christ dans la main, je ne me met pas à genoux et je ne laisse pas le Prêtre me la mettre dans la bouche.

J'aimerais savoir qui d'entre vous la met dans ses mains et qui se met à genoux.

Votre soeur en Christ
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptySam 17 Mar 2012, 19:08

Le mieux est de le recevoir ! ca évitera de décider par vous même et de vous accorder le luxe d'empecher un Prêtre d'accomplir ce pour quoi il a été ordonné.
Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptySam 17 Mar 2012, 20:40

mariejesus a écrit:

J'ai décidé de poster cela car je pêche quand je vais à l'église car je prend le corps du Christ dans la main, je ne me met pas à genoux et je ne laisse pas le Prêtre me la mettre dans la bouche.

J'aimerais savoir qui d'entre vous la met dans ses mains et qui se met à genoux.

Votre soeur en Christ


Bonsoir,


Le prêtre met sur la langue quand la personne ouvre la bouche ou donne dans la main quand on lui tend la main. Il n' y a pas de règle stricte en ce sens depuis le dernier concile. L'important comme le dit Bastiano est de recevoir simplement et humblement le "corps de Dieu". J'ai grandi en communiant dans la main donc c'est mon habitude mais je peux prendre sur la langue mais pas à genoux c'est vrai. Je reste debout. Ce qui n'est pas une position de mépris évidement. Il faut reconnaître ce que l'on est. Debout ou à genoux le Seigneur voit ce que nous ressentons.


P+
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptySam 17 Mar 2012, 21:52

Bonsoir et merci d'abonder dans mon sens , permettez moi , mais ...pensez vous que c'est juste une question d'habitude ou était -ce d'abord une question disciplinaire décrétée par L'Eglise qui a été édulcorée ?

Et d'ailleurs tant édulcorée,que notre Pape actuel en vienne à montrer que c'est nécessaire de recevoir à genoux le corps , le sang , l'âme et la Divinité de notre Seigneur Jésus , en mettant devant les fidèles un prie Dieu pour s'agenouiller ; si bien que n'ayez aucune crainte si vous changez d'habitude , elle ne sera que bénéfique pour votre santé spirituelle Smile

Et pour finir , vous le savez bien , la Foi , si on commence a la réduire qu'a un ressenti , on risque fort de tomber dans l'erreur .

cordialement

Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 18 Mar 2012, 13:36

Bastiano a écrit:
Bonsoir et merci d'abonder dans mon sens , permettez moi , mais ...pensez vous que c'est juste une question d'habitude ou était -ce d'abord une question disciplinaire décrétée par L'Eglise qui a été édulcorée ?

Et d'ailleurs tant édulcorée,que notre Pape actuel en vienne à montrer que c'est nécessaire de recevoir à genoux le corps , le sang , l'âme et la Divinité de notre Seigneur Jésus , en mettant devant les fidèles un prie Dieu pour s'agenouiller ; si bien que n'ayez aucune crainte si vous changez d'habitude , elle ne sera que bénéfique pour votre santé spirituelle Smile

Et pour finir , vous le savez bien , la Foi , si on commence a la réduire qu'a un ressenti , on risque fort de tomber dans l'erreur .

cordialement

Bastiano


Bonjour,


Certes l'origine en est la discipline que j'ai apprise depuis le cathéchisme ou en regardant les autres. J'ai toujours communier dans la main. Pendant un ceratin je m'étais éloigné de l'Eglise, de la messe mais ma foi n'était pas morte mais comme endormie. Je redécouvert mon Eglise t la messe avec une grande joie et une grande confiance mais la communion est toujours faite de la même façon. Je dit une habitude mais je dirai plutôt naturel car c'est un vécu de plusieurs dizaines d'années. Sans doute que cette discipline fut appliquée à tort. Je me dis que si je me met à genoux pendant la consécration eucharistique alors la communion je peux la prendre debout. C'est du domaine de l'acceptable. Cela m'arrive de prendre la Sainte Eucharistie sur la langue également mais c'est très rare.

La foi n'est pas un ressenti en effet. La foi est une adhésion totale de notre propre volonté à la Vérité. Ce que je disais à propos de ressentit c'était ce que j'appelle l'introspection spirituelle. C'est reconnaître avec sincérité et humilité que nous sommes des créatures, des pécheurs et que nous sommes devant Dieu parce que nous avons besoin d'aide. Nous avons besoin de nourritures saintes malgré et parce que nous avons nos faiblesses, nos péchés. Ressentir intérieurement cette humanité blessée c'est reconnaître en vérité ce que nous sommes. Dieu le voit. Après cela, debout ou à genoux, Dieu connait nos coeurs.

Amicalement.
P+
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 18 Mar 2012, 15:00

Finalement, mariejesus et vous même , me donnez l'occasion de faire une mise au point tirée des évangiles , vous verrez ici que St Paul parle de sentiments de façon non charnelle , et de ce que nous sommes dans le devoir d'accomplir au Nom de Jésus ....j'éspère que devant les paroles du Saint Esprit , et non les miennes , cette fois, les coeurs humbles s'inclineront ...voici ce que dit St Paul:

Ayez en vous les mêmes sentiments dont était animé le Christ Jésus :
6 bien qu'il fût dans la condition de Dieu, il n'a pas retenu avidement son
égalité avec Dieu;
7 mais il s'est anéanti lui-même, en prenant la condition d'esclave, en se
rendant semblable aux hommes, et reconnu pour homme par tout ce qui a paru
de lui;
8 il s'est abaissé lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort
de la croix.
9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui
est au-dessus de tout nom,
10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre
et dans les enfers,

11 et que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Jésus-Christ
est Seigneur.

cordialement

Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 18 Mar 2012, 20:01

Bastiano a écrit:
Finalement, mariejesus et vous même , me donnez l'occasion de faire une mise au point tirée des évangiles , vous verrez ici que St Paul parle de sentiments de façon non charnelle , et de ce que nous sommes dans le devoir d'accomplir au Nom de Jésus ....j'éspère que devant les paroles du Saint Esprit , et non les miennes , cette fois, les coeurs humbles s'inclineront ...voici ce que dit St Paul:

Ayez en vous les mêmes sentiments dont était animé le Christ Jésus :
6 bien qu'il fût dans la condition de Dieu, il n'a pas retenu avidement son
égalité avec Dieu;
7 mais il s'est anéanti lui-même, en prenant la condition d'esclave, en se
rendant semblable aux hommes, et reconnu pour homme par tout ce qui a paru
de lui;
8 il s'est abaissé lui-même, se faisant obéissant jusqu'à la mort, et à la mort
de la croix.
9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui
est au-dessus de tout nom,
10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre
et dans les enfers,

11 et que toute langue confesse, à la gloire de Dieu le Père, que Jésus-Christ
est Seigneur.

cordialement

Bastiano

Bonsoir,


Tout ce que vous écrivez est juste. J'abonde dans votre sens. En tant que catholique je ne peux que comprendre ce passage. Mais je vous ai dit auparavant qu'être debout n'est pas un signe d'irrévérence ou un signe de mépris. Dieu lit les coeurs. Que je sois debout ou assit ou à genoux mais que ma foi est tiède quel en est l'avantage? Mais vous avez raison de dire que le respect devant le corps de Dieu est important. Je me met à genoux lors de la consécration eucharistique parce que ce moment Dieu s'incarne, meurt et ressucite sur l'autel. C'est là que j'offre tout à Dieu le Père. Le corps, le sang, l'âme et la divinité du Fils ainsi que ma pauvreté humaine, mes faiblesses d'homme, mes tentations etc... C'est là que je m'anéantis devant le divin. La Sainte messe est non seulement la "communio" comme communion de tous, de la communauté chrétienne mais c'est aussi la communion personnelle. C'est une relation personnelle. Dieu voit nos coeurs, mon coeur et mon âme. Je confesse qu'il est Dieu, Fils de Dieu glorifié, à genoux et debout, humblement.
Je lit obéissance dans ce passage très fort. Je vous en remercie. Et je pense que le Magistère devrait donc interdire, dans ce cas, de communier dans la main. Ce serait plus clair et plus cohérent avec ce passage.



P+
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Assidu
ami de la Miséricorde

Nombre de messages : 8938

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 18 Mar 2012, 21:33

Cher Pédro,

Je me permets de vous mettre l'extrait de l'homélie pour la Fête Dieu de Benoît XVI en 2008.

Je vous conseille la lecture de "Dominus Est" de Mgr Schneider pour comprendre le rite de communion pratiqué par benoît XVI.

http://www.editionsartege.fr/t_livre/dominus-est-athanasius-schneider-9782916053356-pour-comprendre-le-rite-de-communion-pratique-par-ben-32763.asp

Au sujet de la communion dans la main, ce qui s'est passé à cette époque y est expliqué en détail.
Comment certains dans leur coin se sont mis à distribuer le Corps du Christ de cette façon, et on y trouve même le vote de tous les évêques qui ont répondus majoritairement par la négative aux questions qui leur étaient posées à ce sujet.

C'est pour dire quel grand mystère plane sur le fait que cette pratique se soit répandue ainsi dans toute l'Eglise alors qu'elle n'était pas souhaitée ni souhaitable.

Remarquablement et tristement étonnant !


Extrait de l'homélie de la Fête Dieu du Saint Père le 22 mai 2008

... Nous trouvons ici le sens du troisième élément constitutif du Corpus Domini: s'agenouiller en adoration devant le Seigneur. Adorer le Dieu de Jésus Christ, qui s'est fait pain rompu par amour, est le remède le plus valable et radical contre les idolâtries d'hier et d'aujourd'hui. S'agenouiller devant l'Eucharistie est une profession de liberté: celui qui s'incline devant Jésus ne peut et ne doit se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il. Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu'en lui nous savons et nous croyons qu'est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l'a tant aimé au point de lui donner son Fils unique (cf. Jn 3, 16). Nous nous prosternons devant un Dieu qui s'est d'abord penché vers l'homme, comme un Bon Samaritain, pour le secourir et lui redonner vie, et il s'est agenouillé devant nous pour laver nos pieds sales. Adorer le Corps du Christ veut dire croire que là, dans ce morceau de pain, se trouve réellement le Christ, qui donne son vrai sens à la vie, à l'univers immense comme à la plus petite créature, à toute l'histoire humaine comme à l'existence la plus courte. L'adoration est une prière qui prolonge la célébration et la communion eucharistique et dans laquelle l'âme continue à se nourrir: elle se nourrit d'amour, de vérité, de paix; elle se nourrit d'espérance, parce que Celui devant lequel nous nous prosternons ne nous juge pas, ne nous écrase pas, mais nous libère et nous transforme ...

Source : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/homilies/2008/documents/hf_ben-xvi_hom_20080522_corpus-domini_fr.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde

Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyDim 18 Mar 2012, 23:03

Helas donc si ce que dit St Paul et notre Pape ne vous suffit pas, et que votre seule justification est de revenir sur votre sensibilité préférée à ce qu'il est recommandé, je ne peux rien ...

Laissez moi vous dire quand même , qu' être libre d'imiter les saints, et appliquer ce que dit notre chef visible sur terre le Pape , serait plus sanctifiant pour votre âme , et plus sécurisant , que de penser , que Jésus , lisant dans les coeurs , passera par dessus le fait que beaucoup , ont désiré se conduire eux mêmes se basant sur l'idée qu'Il comprendra ..

c'est une grave erreur que de penser que seule la Miséricorde prévaudra.... Confused

Cordialement

Bastiano







Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyLun 19 Mar 2012, 00:20

Depuis longtemps (en particulier depuis ma conversion/recommencement passant par Medjugorje) je ne communie que dans la bouche et avec inclination au moins. Je suis bien d'accord avec Ami de la Miséricorde :
Citation :
Au sujet de la communion dans la main, ce qui s'est passé à cette époque y est expliqué en détail.
Comment certains dans leur coin se sont mis à distribuer le Corps du Christ de cette façon, et on y trouve même le vote de tous les évêques qui ont répondus majoritairement par la négative aux questions qui leur étaient posées à ce sujet.

C'est pour dire quel grand mystère plane sur le fait que cette pratique se soit répandue ainsi dans toute l'Eglise alors qu'elle n'était pas souhaitée ni souhaitable.

Remarquablement et tristement étonnant !


C'est très vrai et merci pour vos infos ! ...

Je suis peiné que l'on prenne la communion dans la main pour plusieurs raisons ! ... mais je pense aussi que Pédro a raison de dire de façon pertinente : "Et je pense que le Magistère devrait donc interdire, dans ce cas, de communier dans la main. Ce serait plus clair et plus cohérent ..."


En passant, Mgr Schneider (l'auteur de "Dominus est" rappelé ci-dessus) est - ou a été - archevêque auxiliaire de Karaganda où a été nouvellement construite la cathédrale (il me semble en 2010) demandé par la Sainte Vierge à Agnès Ritter ( cf. http://coeurs-unis-en-j-m.forumactif.com/t1196-congres-mondial-des-religions-ou-fm ) et qu'on peut voir à l'adresse : http://fides-et-ratio.over-blog.fr/article-catholiques-en-terre-des-khans-61723545.html

Comment prenez-vous le corps du Christ ? La_maj12
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 10:01

Evidemment , on peut toujours ignorer ce que fait notre Pape et certains passages de ce qui suit ...l'Eglise etant une Mère , pas une dictature ...

Sujet: la communion à genoux et dans la bouche Dim 18 Mar 2012, 15:08

--------------------------------------------------------------------------------

Benoît XVI remet en vigueur la communion à genoux ...( à l'attention de mariejesus et pedro & aux âmes de bonne volonté)

article du Point datant du 15 juin 2008



Après la réhabilitation de la messe "tridentine" en latin et la réapparition des aubes en dentelle, Benoît XVI a fait dimanche un pas supplémentaire dans le retour aux usages liturgiques anciens en distribuant la communion aux fidèles agenouillés sur un prie-dieu.

Ce retour à une pratique tombée en désuétude depuis une quarantaine d'années s'est fait durant une messe en plein air célébrée par le pape à Brindisi devant quelque 60.000 personnes.

Benoît XVI avait déjà procédé ainsi le 22 mai à la basilique St-Jean de Latran à Rome à l'occasion de sa précédente messe publique, mais l'événement avait eu moins de retentissement car le public était moins nombreux.

Les fidèles choisis pour recevoir la communion des mains du pape doivent donc désormais s'agenouiller devant lui sur un prie-dieu et accueillir l'hostie dans la bouche.

Depuis la réforme liturgique qui a suivi le concile Vatican II (1962-65), l'usage courant, moins intimidant, veut que les fidèles reçoivent l'hostie (un morceau de pain sans levain censé être "le corps du Christ") debout et dans les mains, avant de la porter eux-mêmes à la bouche.

Ils pouvaient cependant toujours opter pour la réception de l'hostie dans la bouche, mais debout.

L'agenouillement, qui n'a jamais été interdit, restait cantonné aux paroisses traditionalistes.

En y recourant lui-même, Benoît XVI entend donner l'exemple à toute l'Eglise et surtout à son clergé.

"Nous, chrétiens, nous nous agenouillons seulement devant le Saint-Sacrement (l'hostie) parce que, en lui, nous savons et croyons être en présence de l'unique et vrai Dieu", avait-il dit le 22 mai.

"Je suis convaincu de l'urgence de donner à nouveau l'hostie aux fidèles directement dans la bouche, sans qu'ils la touchent" et "de revenir à la génuflexion au moment de la communion en signe de respect", avait-il ajouté.

Les modifications liturgiques introduites par Benoît XVI depuis plusieurs mois vont toutes dans le sens d'un retour à des usages que l'on croyait tombés en désuétude après le grand vent de réformes de Vatican II.

Bastiano


Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 20:40

ami de la Miséricorde a écrit:
Cher Pédro,

Je me permets de vous mettre l'extrait de l'homélie pour la Fête Dieu de Benoît XVI en 2008.

Je vous conseille la lecture de "Dominus Est" de Mgr Schneider pour comprendre le rite de communion pratiqué par benoît XVI.

http://www.editionsartege.fr/t_livre/dominus-est-athanasius-schneider-9782916053356-pour-comprendre-le-rite-de-communion-pratique-par-ben-32763.asp

Au sujet de la communion dans la main, ce qui s'est passé à cette époque y est expliqué en détail.
Comment certains dans leur coin se sont mis à distribuer le Corps du Christ de cette façon, et on y trouve même le vote de tous les évêques qui ont répondus majoritairement par la négative aux questions qui leur étaient posées à ce sujet.

C'est pour dire quel grand mystère plane sur le fait que cette pratique se soit répandue ainsi dans toute l'Eglise alors qu'elle n'était pas souhaitée ni souhaitable.

Remarquablement et tristement étonnant !


Extrait de l'homélie de la Fête Dieu du Saint Père le 22 mai 2008

... Nous trouvons ici le sens du troisième élément constitutif du Corpus Domini: s'agenouiller en adoration devant le Seigneur. Adorer le Dieu de Jésus Christ, qui s'est fait pain rompu par amour, est le remède le plus valable et radical contre les idolâtries d'hier et d'aujourd'hui. S'agenouiller devant l'Eucharistie est une profession de liberté: celui qui s'incline devant Jésus ne peut et ne doit se prosterner devant aucun pouvoir terrestre, aussi fort soit-il. Nous les chrétiens nous ne nous agenouillons que devant Dieu, devant le Très Saint Sacrement, parce qu'en lui nous savons et nous croyons qu'est présent le seul Dieu véritable, qui a créé le monde et l'a tant aimé au point de lui donner son Fils unique (cf. Jn 3, 16). Nous nous prosternons devant un Dieu qui s'est d'abord penché vers l'homme, comme un Bon Samaritain, pour le secourir et lui redonner vie, et il s'est agenouillé devant nous pour laver nos pieds sales. Adorer le Corps du Christ veut dire croire que là, dans ce morceau de pain, se trouve réellement le Christ, qui donne son vrai sens à la vie, à l'univers immense comme à la plus petite créature, à toute l'histoire humaine comme à l'existence la plus courte. L'adoration est une prière qui prolonge la célébration et la communion eucharistique et dans laquelle l'âme continue à se nourrir: elle se nourrit d'amour, de vérité, de paix; elle se nourrit d'espérance, parce que Celui devant lequel nous nous prosternons ne nous juge pas, ne nous écrase pas, mais nous libère et nous transforme ...

Source : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/homilies/2008/documents/hf_ben-xvi_hom_20080522_corpus-domini_fr.html

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde


Bonsoir,


Je vous remercie pour ces références. J'essaierai de trouver l'occasion de lire ce livre fort intéressant. Je suis totalement d'accord sur le fait de communier sur la langue. Je l'ai déjà fait et je suis totalement fidèle au Saint Magistère. Concernant l'homélie du pape je ne peux que m'incliner sur son développement du sens du sacrement eucharistique. Quand j'adore le Saint Sacrement je le fais à genoux. Pour ce qui est de la communion mon attitude n'est pas de l'orgueil. C'est une attitude sereine et respectueuse. C'est une attitude apprise depuis tout jeune. Si elle était offensante le pape JP2 le Grand aurait su la corrigé je pense.


P+
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 21:07

Bastiano a écrit:
Helas donc si ce que dit St Paul et notre Pape ne vous suffit pas, et que votre seule justification est de revenir sur votre sensibilité préférée à ce qu'il est recommandé, je ne peux rien ...

Laissez moi vous dire quand même , qu' être libre d'imiter les saints, et appliquer ce que dit notre chef visible sur terre le Pape , serait plus sanctifiant pour votre âme , et plus sécurisant , que de penser , que Jésus , lisant dans les coeurs , passera par dessus le fait que beaucoup , ont désiré se conduire eux mêmes se basant sur l'idée qu'Il comprendra ..

c'est une grave erreur que de penser que seule la Miséricorde prévaudra.... Confused


Bonsoir,


Il ne s'agit pas de préférer telle ou telle position pour communier. Je pense que les deux sont bonnes dans la mesure où on l'explique. Je l'ai déjà dit, je me met àgenoux pour adorer l'eucharistie pendant la consécration du prêtre sur l'autel. C'est pour moi le moment le plus important de la messe. C'est le coeur de la messe. Or c'est là que je livre tout à Dieu le Père. C'est là que nous tous nous faisons corps avec le Christ et devenons véritablement Eglise. C'est là aussi que l'Eglise s'offre comme offrande en union avec le Fils. Donc ce passage est central. Je m'incline et me met à genoux devant la Trinité. La foi est centrale là aussi.

La communion est aussi acte de foi. C'est un acte de témoignage et de notre union à Dieu. Prendre le corps de Dieu c'est dire oui à la Vie. Je n'essaie pas de me dérober devant l'obéissance en donnant une explication abracadabrantesque. J'essaie de montrer finalement que l'acte de communion est importante parce que nous faisons un seul corps, une seule chair, un même Esprit. Si vous voulez peu importe la position tant qu'elle est humble, respectueuse et digne. Communier dans la main ou la bouche c'est la même chose parce que nous acceptons la Vie et que nous faisons un seul corps et un seul Esprit avec Dieu. Prendre le Corps du Fils dans sa main c'est en quelque sorte lui faire assumer nos fautes et nos péchés. Il s'incarne pour cela. Digne ! qui est digne de manger le corps et de boire le sang du Christ ? A genoux, sur la langue ou dans la main nul n'est digne selon moi.

Vous êtes bien placer pour comprendre que la manière de communier importe peu tant qu'elle reste digne. Revoyez les images des jeunes filles de Garabandal en extase. Parfois elles étaient penchées, allongées mais leur union avec la Sainte Mère restait digne, humble et souriante. En sommes, la communion n'est rien si la foi, l'union spirituelle n'est pas d'abord intense.


Qu'en pensez-vous Bastiano ?

Amicalement
P+
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 21:20

Bastiano a écrit:
Evidemment , on peut toujours ignorer ce que fait notre Pape et certains passages de ce qui suit ...l'Eglise etant une Mère , pas une dictature ...


Bastiano



Re-bonsoir Bastiano,


N'y voyez pas une opposition systématique de ma part. Je comprends tout à fait ce que vous écrivez. Et je suis pour la remise au gout du jour de la messe tridentine. Je doute que le curé de mon village puisse encore faire la messe dans ce rite. Je poserai la question quand même.
Je n'ignore pas ce que dit le pape. L'Eglise est ma Mère. Elle n'est pas une dictature c'est juste. Mais je crois que le pape doit dire clairement les choses au sujet de la communion. Personnellement je pense qu'il accepte malgré tout les deux pratiques mais qu'il a une préférence sur une. Ce serait bien qu'il écrive un motu proprio sur ce sujet au moins pour donner un signe fort aux évêques. L'Eglise a besoin de gestes forts surtout en ces moments troubles.



P+
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 21:57

Bonsoir Pedro , vous me demandez ce que j'en pense? Je vais vous répondre franchement.

Je dis que vous enrobez bien le "paquet '', que vous êtes sincere mais cela ne veut pas dire que vous êtes dans le vrai voila ce que je pense perso ( je vous cite schematiquement ...) :

malgré que le pape et les Evangiles me disent comment est la seule voie pour recevoir le corps du christ , et ayant du mal à lacher mon habitude je me refugie dans la case " sentimentale " , case, ou beaucoup vont Etre d'accord avec moi et pas avec le supposé radicalisme de Bastiano ..( ouf ...)

votre vision est certes , celle de beaucoup , mais la sanctification passe par , vous l'avez dit aussi, l' obeissance et l'humilité en reconnaissant que nous sommes ignorants , même si avancés , et donc dans ce temps de confusion , mieux vaudrait peut etre suivre les ainés non? qu'est ce que vous risquez?

j'ai ma vision de la messe , et c'est donc comme ca , le moment le plus important pour moi est la consécration le coeur de la messe , c'est la qu nous faisons corps avec le christ et ne faisons qu'un avec l'Eglise ..( dites vous entre autre)

Cher Pedro , c'est bien ce que je vous dis ,et ne le prenez pas dans le mauvais sens : vous êtes ignorant..

vous mélangez vérité lue ou apprise , a votre finalement, vision , comme nombre font , en quelque sorte , de se " fabriquer" une nouvelle facon d'assister a la messe..

je vous dis cela, et voici là ou , vous vous trompez ...

toute la messe doit être vécue en union , mais certains moments plus que d'autres , le moment de la consécration en est un , et bravo de rester à genoux en épousant spirituellement , le sacrifice de notre Seigneur

l'union se fait aussi a un moment qui vous a peut etre echappé : c'est le moment ou le prêtre prend une petite parcelle de l'hostie et la melange au vin , cest la le moment ou il nous incorpore en quelque sorte et nous unit au sacrifice non sanglant par son intermediaire
de même , la petite goutte d'eau dans le calice nous represente ..

il ya aussi quand le Prêtre leve l'hostie et le calice , à ce moment là , en regardant , nous disons interieurement:

Mon Seigneur et mon Dieu ...( pour manifester sa présence reelle ..)


etc etc ...

Maintenant venant à Garabandal , vous savez donc certainement qui je suis , je suppose ..je vous remercie pour votre observation , elle me donne une occasion de clarifier encore plus avant ..

Vous me dites que peu importe la facon de communier, et me donner en exemple les petites en extase ...mais la encore vous faites confusion..

Les petites en extase sont " attirées" dans la vision , elles ne controlent pas la situation , la vision en quelque sorte se sert d'elles , et les petites etant dans l'emerveillement , dans les positions que vous avez vues , hors de notre temps, ont formé des tableaux de toute beauté , bien sur en union avec la Vision , en l'occurence ND du Mt Carmel de Garabandal, leur , et notre Mère.

Rien a voir , et encore merci , du moment ou elles recevaient la communion de St Michel !

d'abord dans la préparation : a jeun, malgré les nouvelles normes à ce sujet ( 3h avant ) depuis minuit ( a la demande de l'ange sinon pas de communion ..)

ensuite confession .."pensez bien à "Qui " vous allez recevoir , recitez l'anima christi...

puis ...à genoux et sur la langue comme à Fatima ....

En effet je suis donc bien placé pour comprendre , comme le ciel nous montre comment recevoir dignement le corps du Christ ..

et ne pas décider par moi même ce qui est bien ou mal ,mais me laisser conduire par les exemples de Saints , de St Michel , et de ceux qui sont chargés de notre progression , c'est un chemin sur , celui du Carmel ...la Foi pure sans mélange en toute confiance que je n'irai pas sur des chemins que je crois suffisants ...

merci Pedro de me permettre de reparler de garabandal, qui, comme vous le voyez,à été, est, une apparition catholique ...

Bastiano









Dernière édition par Bastiano le Mar 20 Mar 2012, 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 22:11

Je n'avais pas vu votre autre post désolé..

N'ayez crainte , je vous crois de bonne volonté . Vous connaissez la situation , Ami de la Miséricorde vous l'a rappellée ..

Dans ce temps de confusion , qui ne peut que grandir, il nous est demandé de discerner entre les faits et gestes venant de Rome, qui veut devenir Saint saura reconnaitre l'appel , je pense ...

Bastiano

Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Assidu
ami de la Miséricorde

Nombre de messages : 8938

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMar 20 Mar 2012, 22:46

Cher Pedro,

Dans l'instruction "Redemptionis Sacramentum" sur ce qui doit être observé et évité concernant la très sainte Eucharistie dans le passage ci-après, vous allez voir que la véritable façon de communier est dans la bouche mais qu'il est seulement concédé de communier dans la main.

Personnellement je pense qu'à l'heure actuelle, il paraît difficile d'imposer des choses aux gens, d'autant que cela fait maintenant quarante ans qu'on communie de cette façon. Le Saint Père montre en bon Père qu'il est, ce qui est souhaitable et profitable sans toutefois l'imposer. Il est celui qui nous confirme dans la Foi, et c'est une marque de grande confiance en ce que Jésus a confié à Saint Pierre et donc à son successeur, que de se mettre dans ses pas et de suivre ce qu'il nous montre vouloir pour nous. N'est-ce pas aimer son père que de lui obéir ou de l'imiter ou de suivre ses conseils ?

Saint Paul, de mémoire dit qu'on peut tout faire mais tout n'est pas profitable. La communion dans la main ôte la dimension sacrée à la communion c'est pour moi une évidence.

On est pas dans les mêmes dispositions intérieures quand on reçoit Jésus à genoux, c'est là de mon vécu que je vous livre. On est libre de s'anéantir en face de son Créateur et il est très profitable pour l'âme d'imiter Saint Jean Baptiste lorsqu'il dit à ceux qui l'écoute "il faut qu'Il croisse et que je diminue". N'est-il pas de plus belle façon de s'anéantir devant Celui qui nous a donné la vie que Le recevoir comme un petit enfant reçoit la nourriture qui va le faire grandir.

"Si vous ne redevenez pas comme ce petit enfant vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux" nous dit Jésus.

Quand on accueille un invité de marque on est aux petits soins, mais non pas tous. Certains vous accueillent chaleureusement et d'autres sans emportement. De là vient sans doute le fait, qu'on observe ces deux manières d'opérer. Les attitudes du corps et la gestuelle traduisent immanquablement les sentiments.

Bien sûr qu'il vaut mieux laisser libre les gens, au degré de la foi se règlera l'âme de celui qui communie. Et de surcroît on ne doit forcer personne, on est libre de recevoir les gens comme on veut.

Mais ce qui est profitable c'est s'abandonner sans retour dans les bras de Celui qui s'offre, laissons derrière nous les préjugés et livrons-nous entièrement corps et âme à Celui qui nous attend patiemment de toute éternité pour nous combler de ses grâces à la mesure de ce que nous souhaitons recevoir. Parce que dans la vie éternelle nous serons rassasiés à la mesure que nous aurons désiré.

Fraternellement


Redemptionis Sacramentum

2. LA DISTRIBUTION DE LA SAINTE COMMUNION


- 88 - Les fidèles reçoivent normalement la Communion sacramentelle de l’Eucharistie au cours de la Messe et au moment prescrit par le rite même de la célébration, c’est-à-dire immédiatement après la Communion du prêtre célébrant.[172] Il revient au prêtre célébrant de donner la communion, avec, le cas échéant, l’aide des autres prêtres ou des diacres; la Messe elle-même ne doit pas se poursuivre tant que la Communion des fidèles n’est pas achevée. Les ministres extraordinaires peuvent aider le prêtre célébrant, selon les normes du droit, seulement en cas de nécessité.[173]


- 89 - Pour que même par «ces signes, la Communion apparaisse mieux comme la participation au Sacrifice actuellement célébré»,[174] il est préférable que les fidèles puissent la recevoir avec des hosties consacrées au cours de la Messe.[175]


- 90 - «Les fidèles communient à genoux ou debout, selon ce qu’aura établi la Conférence des Évêques», avec la confirmation du Siège Apostolique. «Toutefois, quand ils communient debout, il est recommandé qu’avant de recevoir le Sacrement ils fassent le geste de respect qui lui est dû, que la Conférence des Évêques aura établi».[176]


- 91 - Au sujet de la distribution de la sainte Communion, il faut se rappeler que «les ministres sacrés ne peuvent refuser les sacrements aux personnes qui les leur demandent opportunément, sont dûment disposées et ne sont pas empêchées par le droit de les recevoir».[177] Ainsi, tout baptisé catholique, qui n’est pas empêché par le droit, doit être admis à recevoir la sainte Communion. Par conséquent, il n’est pas licite de refuser la sainte Communion à un fidèle, pour la simple raison, par exemple, qu’il désire recevoir l’Eucharistie à genoux ou debout.


- 92 - Tout fidèle a toujours le droit de recevoir, selon son choix, la sainte communion dans la bouche.[178] Si un communiant désire recevoir le Sacrement dans la main, dans les régions où la Conférence des Évêques le permet, avec la confirmation du Siège Apostolique, on peut lui donner la sainte hostie. Cependant, il faut veiller attentivement dans ce cas à ce que l’hostie soit consommée aussitôt par le communiant devant le ministre, pour que personne ne s’éloigne avec les espèces eucharistiques dans la main. S’il y a un risque de profanation, la sainte Communion ne doit pas être donnée dans la main des fidèles.[179]


Source : http://www.vatican.va/roman_curia/congregations/ccdds/documents/rc_con_ccdds_doc_20040423_redemptionis-sacramentum_fr.html#Chapitre IV

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 09:32

Bastiano a écrit:
Bonsoir Pedro , vous me demandez ce que j'en pense? Je vais vous répondre franchement.
Je dis que vous enrobez bien le "paquet '', que vous êtes sincere mais cela ne veut pas dire que vous êtes dans le vrai voila ce que je pense perso ( je vous cite schematiquement ...) :
malgré que le pape et les Evangiles me disent comment est la seule voie pour recevoir le corps du chrst , et ayant du mal à lacher mon habitude je me refugie dans la case " sentimentale " , case, ou beaucoup vont Etre d'accord avec moi et pas avec le supposé radicalisme de Bastiano ..( ouf ...)
votre vision est certes , celle de beaucoup , mais la sanctification passe par , vous l'avez dit aussi, l' obeissance et l'humilité en reconnaissant que nous sommes ignorants , même si avancés , et donc dans ce temps de confusion , mieux vaudrait peut etre suivre les ainés non? qu'est ce que vous risquez?
j'ai ma vision de la messe , et c'est donc comme ca , le moment le plus important pour moi est la consécration le coeur de la messe , c'est la qu nous faisons corps avec le christ et ne faisons qu'un avec l'Eglise ..( dites vous entre autre)
Cher Pedro , c'est bien ce que je vous dis ,et ne le prenez pas dans le mauvais sens : vous êtes ignorant..
vous mélangez vérité lue ou apprise , a votre finalement, vision , comme nombre font , en quelque sorte , de se " fabriquer" une nouvelle facon d'assister a la messe..

je vous dis cela, et voici là ou , vous vous trompez ...

toute la messe doit être vécue en union , mais certains moments plus que d'autres , le moment de la consécration en est un , et bravo de rester à genoux en épousant spirituellement , le sacrifice de notre Seigneur
l'union se fait aussi a un moment qui vous a peut etre echappé : c'est le moment ou le prêtre prend une petite parcelle de l'hostie et la melange au vin , cest la le moment ou il nous incorpore en quelque sorte et nous unit au sacrifice non sanglant par son intermediaire
de même , la petite goutte d'eau dans le calice nous represente ..
il ya aussi quand le Prêtre leve l'hostie et le calice , à ce moment là , en regardant , nous disons interieurement:
Mon Seigneur et mon Dieu ...( pour manifester sa présence reelle ..)
etc etc ...

Maintenant venant à Garabandal , vous savez donc certainement qui je suis , je suppose ..je vous remercie pour votre observation , elle me donne une occasion de clarifier encore plus avant ..
Vous me dites que peu importe la facon de communier, et me donner en exemple les petites en extase ...mais la encore vous faites confusion..
Les petites en extase sont " attirées" dans la vision , elles ne controlent pas la situation , la vision en quelque sorte se sert d'elles , et les petites etant dans l'emerveillement , dans les positions que vous avez vues , hors de notre temps, ont formé des tableaux de toute beauté , bien sur en union avec la Vision , en l'occurence ND du Mt Carmel de Garabandal, leur , et notre Mère.
Rien a voir , et encore merci , du moment ou elles recevaient la communion de St Michel !
d'abord dans la préparation : a jeun, malgré les nouvelles normes à ce sujet ( 3h avant ) depuis minuit ( a la demande de l'ange sinon pas de communion ..)
ensuite confession .."pensez bien à "Qui " vous allez recevoir , recitez l'anima christi...
puis ...à genoux et sur la langue comme à Fatima ....
En effet je suis donc bien placé pour comprendre , comme le ciel nous montre comment recevoir dignement le corps du Christ ..
et ne pas décider par moi même ce qui est bien ou mal ,mais me laisser conduire par les exemples de Saints , de St Michel , et de ceux qui sont chargés de notre progression , c'est un chemin sur , celui du Carmel ...la Foi pure sans mélange en toute confiance que je n'irai pas sur des chemins que je crois suffisants ...
merci Pedro de me permettre de reparler de garabandal, qui, comme vous le voyez,à été, est, une apparition catholique ...

Bonjour,


J'ai l'impression que vous ne comprenez pas ce que je veux dire. Je dis ce que je ressens tout en restant dans les normes. Je suis sincère c'est vrai. Je n'estime pas être dans le vrai mais je ne pense pas vivre en contradiction avec l'enseignement de l'Eglise. Communier dans la main, Bastiano, est aussi la norme selon l'instruction "Redemptionis Sacramentum". Je remercie ami de la miséricorde pour ce passage qui dit bien : "- 92 - Tout fidèle a toujours le droit de recevoir, selon son choix, la sainte communion dans la bouche.[178] Si un communiant désire recevoir le Sacrement dans la main, dans les régions où la Conférence des Évêques le permet, avec la confirmation du Siège Apostolique, on peut lui donner la sainte hostie." Ce passage est clair. Mais c'est vrai il faut veiller, dans ce cas, à ne pas profaner le corps du Christ. C'est le risque en effet. Alors la question est de savoir pourquoi les évêques ont laissé faire. Y a t-il des raisons théologiques qui expliquent ce rite ? Je pose la question.

Je ne rejette pas la communion sur la langue. Le sens théologique est clair. Communier dans la main mérité d'être expliquer et mieux compris. En tout cas le Magistère a définit deux seuls rites possibles. Bastiano, je ne défend pas les autres. J'explique ce que je comprends de la communion dans la main et je ne souhaite l'adhésion de personne. Je ne conçois pas la communion dans la main comme un mal mais sous l'angle de la justice. Bastiano, je sais que vous n'êtes pas un radicaliste mais que vous êtes, comme beaucoup de catholiques, attaché à un rite particulier. Mais moi je ne suis pas attaché à un rite mais je reste fidèle à une éducation chrétienne. Si un jour le pape et les évêques viennent à changer cela alors j'obéirai totalement. Aujourd'hui je peux pratiquer les deux. Avantage ou inconvénient ??

Je suis conscient de votre relation privilégiée avec une des femmes de Garabandal. Ces femmes qui portent en elles un Histoire très forte. Je croix dans les évènements et dans les messages de Garabandal. Les films et les photos de ces jeunes filles, à l'époque, m'ont, en quelque sorte, retournés l'âme. D'ailleurs je porte le scapulaire depuis que j'ai "rencontré" Garabandal. Depuis je glane ici et là des informations sur elles, sur ce qu'elles ont dit ou disent encore, sur ce qu'elles ont écrit etc...
Vous avez raison la meilleure façon de communier a été donné par St Michel.


Bonne journée

P+
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 10:26

J'ai exactement la même impression que vous Pedro! Et elle est renforcée quand je vous lis , en effet , comment pouvez me dire , qu'il a risque de profanation en communiant dans la main , me dire a la fin que la meilleure facon de la recevoir et comme l'a montré St Michel et continuer a agir comme avant ?

soit vous avez compris et vous modifiez votre approche , soit vous avez compris mais ne voulez pas changer , là est votre responsabilité , vous abriter derriere ce qui est "toléré" par l'Eglise a cause des dérives , n'est pas la solution Pedro.

Enfin je ne suis pas attaché à un rite particulier , mais a un rite existant depuis des siecles et arrêté par St pie V , le rite de 1962 est celui adopté par les communautés Ecclesia Dei , que je sache bénies par Nos derniers papes .

le rite a part , finalement est celui mis a disposition a partir de 1969 , lui est extra - ordinaire ..., cependant quand je suis à l'etranger et que je ne trouve pas la messe , je communie à genoux et sur la langue , croyez moi que cela m'a valu souvent aucune compréhension et même des ordres de me lever , Evidemment cela n'a eu aucun effet sur moi , et toujours le Prêtre à cédé , même si quelquefois il a fait semblant de m'ignorer et distribuer la sainte Hostie dans la main , pour revenir à moi.

Ceci dit j'ai trouvé pour vous Pedro des renseignements issus d'un site Espagnol et vous aurez ce que vous ne savez peut etre pas ...

mes propos donc ne doivent pas être réduits au fait que je priviligirais un rite , mais par contre oui , je privilégie la meilleure facon de recevoir le Christ , il n'y a qu'a lire les Saints à ce sujet , et vous devriez vous rendre à l'evidence .

Me dire je ne fais pas mal, ni du mal en communiant comme l'Eglise tolérante le préconise , ne vous dispense peut être pas d'avancer , en imitant les Saints qui ont toujours reçu le corps du Christ ainsi ...non?
d'autre part , pourquoi , connaissant Garabandal ne mettez vous pas en pratique ce qui s'y ait passé?
Pourquoi ne pas communier comme les petites?
Pourquoi le scapulaire oui , qui n'était pas non plus une habitude votre enfance , mais que vous avez adopté? pourquoi ce tri séléctif? ( je suppose que le scapulaire vous a été imposé ?)

rassurez vous je ne vois pas en vous une opposition systématique , comme vous me le dites , mais un essai pour vous faire l'avocat de la défense de la communion dans la main , comme vous me direz peut être , je le l fais pour la réception dans la bouche , certes , mais la différence est de taille , cela toujours etait la facon , même le Christ a donné la "bouchée" aux apôtres ...4
Et que l'on vienne pas me dire : << mais ils l'a recevait dans la main >> auquel cas , je leur rappelerai qu'ils étaient ordonnés ce fameux Jeudi Saint , Prêtres ..!

je vous trouve la doc qui répondra à vos questions ..

pour finir oui j'ai une relation privilégiée avec une des petites de Garabandal mais correspond et voit aussi les deux autres , le village, et Don Rolando ..mais mon grand privilgège est d'être Fils de Dieu par le baptême

Solo Dios basta ( Santa térésa de Avila)

Very Happy

Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 10:29

Au Sujet de la Communion a la Main ( tiré d'un site Espagnol)


1.- Saviez-vous que le Pape Paul VI subit des pressions de la part de quelques membres du Clergé (en Allemagne, Belgique, Hollande, France) pour qu’il autorise la pratique de la comunión à la main, qui s’étendait sans aucune autorisation, dans une attitude abusive d’indiscipline et d’individualisme?


Noli Me Tangere

2.- Saviez-vous qu’en février 1965 fut créé le Concilium pour la mise en route des recommandations liturgiques conciliaires? Cet organisme demanda (par courrier au Cardinal Alfrink) que la Hollande conserve le mode traditionnel de distribuer la Sainte Comunión (12 octobre 65).

3.- Saviez-vous que face aux Pressions Continues, la Sainte Congrégation des Rites accorda la nouvelle pratique à l’Allemagne (06-07-68) et à la Belgique (11-07-68), mais suite aux protestations signifiant qu’il s’agissait d’une claudication face à la tactique d’accepter “des choses consommées”, le Pape suspendit cette concession (25-07-68)?

4.- Saviez-vous que la décision du Pape ne réussit pas à arrêter les abus, et Paul VI crût adéquat de réaliser une enquête Mondiale entre l’Episcopat, pour laquelle le 12 Mars 1969, 2136 Evêques avient répondu? Le résultat fut le suaivant:

a) · A la qustion: “Faut-il accueillir le désir, outre le mode traditionnel, d’autoriser aussi le rite de recevoir la Saninte Communion à la main”. Ils répondirent:

-¡NO! (Non placet): 1233 Evêques.

-¡OUI! (placet): 567 Evêques

-SELON (placet inxta mosum): 315 Evêques

-VOTES NON VALIDES: 21.

Il y eut deux autres propositions dans l’enquête, l’option majoritaire fut donc Celle de NE pas prendre la Communion à la main.

5.- Vous étiez-vous rendu compte que les Evêques consultés, étaient choisis par la Saint Esprit pour régir les Eglises (HCH. 20,28) mais on n’en tint pas compte, malgré qu’ils estimérent “qu’on ne doit pas changer la discipline en

vigueur; pire encore, que le changement serait nuisible, tant pour le sentiment que poru le culte spirituel de ces mêmes Evêques et de beaucoup de fidèles?” (Mem. Domini).

6.- Vous étiez-vous rendu compte qu’on ne demanda pas l’avis des Laïcs, quand d’après le C. Vatican II “ils ont la faculté et parfois le devoir d’exprimer leur opinion au sujet du bien de l’Eglise?” (L.G. 37). Ceci fut une attitude clairement anti-conciliaire.

7.- Saviez-vous qu’aux premiers siècles où l’on communiait à la main, on avait une idée assez imparfaite du Mystère Eucharistique, et que ceci donna lieu à de nombreux abus et hérésies? Par exemple celle des ariens, gnostiques, marcionistes, aériens, anthropomorphistes, artotiristes, docétes, (qui offraient du fromage et du pain lors de la liturgie), aquariens, (qui offraient seulement de l’eau dans le Calice), ophites, catafrigas, …

8.- Saviez-vous que le Saint Esprit perfectionne l’Eglise au fil du temps? C’est quelque chose que recueille le C. Vatican II: “Dieu élit le Peuple d’Israël, avec qui il ´tablit un Pacte, et qu’il instruisit graduellement, lui manifestant ainsi ses desseins Divins à travers son Histoire” (L.G.II, 9). “Le même Saint Esprit perfectionne constamment la Foi grâce à ses Dons” (D.V.1,5).

Si l’Eglise, sous l’action du Saint Esprit, avait rejeté cette pratique il y a tant de siècles, pourquoi l’a t’on Ré-autorisée contre l’immense majorité Episcopale? Sans doute les responsables ont-ils chagriné “le saint Esprit”.

9.- Saviez-vous que le C. Vatican II ne se prononÇa pas au sujet de la pratique de la Communion à la main? L’approbation vient après le Concile, dans une période d’abus liturgiques pour lesquels Jean Paul II demanda pardon dans sa lettre Dominicae Cenae(24-02-80).

10.- Saviez-vous que’il n’existe pas de fondements bibliques pour justifier le rite de a Communion à la main, outre por le renier?

Dieu révèle le contenu liturgique dans l’Ancien Testament, par lequel le Christ ne vient abolir “pas même un accent”. L’Ancien Testament est comme un cliché qu’il faut développer dans l’Ere Chrétienne. Le rite de ne pas toucher les choses sacrées (Num.4,15; II Sam 6,1-9; Jdt 11,13), devient réalité dans le Nouveau Testament quand le Christ dit à Madeleine (Jn, 20,17): NOLI ME TANGERE! (Ne me touche pas), et se confirme lorsque l’Eglise, arrivée à maturité suffisante dans la compréhension du Mystère Eucharistique, interdit la Communion à la main. Alors s’accomplit aussi le Psaume 81: “Ouvre ta bouche et je la remplirai” (v.11); dans un passage où Dieu promet de nourrir sesfdidèles de “la fleur de farine et du miel du Rocher”(v.17).


Corpus Christi

11.- Avez-vous pensé que le point précédent renferme l’interprétation correcte des textes sacrés à propos de ce thème, ainsi donc lEglise interdit cette pratique pendant de longs siècles?

12.- Saviez-vous qu’il n’existe pas de fondements dans la Théologie Traditionnelle pour justifier la Communion à la main?

Déjà Saint Sixte I, Pape (115-125) interdit aux laïcs de toucher les Vases Sacrés (Mansi 1,653). A plus forte raison. Il dut interdire la Communion à la main, par conséquent le contenant n’est pas plus important que le contenu.

A l’époque de Saint Justin (100-166) seul les Diacres donnent la Communion aux fidèles (Apologie 1,65,5).Cet usage est confirmé par l’Adage (15,1) et par S. Ignace d’Antioche (+107)

Le Pape Saint Eustache (275-283) dans son “Exhortation aux Prêtres” déctrète que “personne n’ait la Prétention de faire apporter la Comunión à un malade par un Laïc ou une Femme” (Patrologie Latine, 5,165).

Saint Basile (329-379) dans la lettre de l’an 372, n’autorise la Communion à la main que dans des situations exceptionnelles comme le cas de persécution (Ep.93, Patrol. Grecque, 32, 483, 6).

Dans le Synode de Rome de l’an 404, Célebré sous le Pape Innocent I (401-417) est imposé le rite de la Communion sur la langue (Mansi X, 1205).

Le Pape Saint Léon I “Le Grand” (440-461) rappelle dans son “Sermon V” que le très Saint Sacrement est reçu sur la Langue (Patrologie Latine, 54, 1385).

Le Pape Saint Agapite (535-536) guérit miraculeusement un sourd-muet, dont la langue se déliât après avoir reçu la Communion à la bouche (S. Greg. Dial. III, 3).

Le Pape Saint Grégoire “Le grand” (590-604) donnait la Communion sur la langue (”Vie de St. Grégoire le Grand” par Jean Diacre. Patrol. Latine, 75, 103).

Dans le Synode de Rouen (649-653), selon la règle observée à Rome, il est interdit de prendre la Communion à la main, et les Prêtres qui n’accompliraient pas ces dispositions sont menacés (Mansi X, 1199-1200).

Dans le V Concile Oecuménique de Constantinople (680-681) il est interdit aux fidèles de prendre la Communion. Eux-mêmes, et ceux qui osent le faire sont menacés d’excommunion ( Mansi XI, 969).

Sain Thomas d’Aquin, le “Docteur Angélique” nous dit: “Par respect pour ce Sacrement (l’Eucharistie), rein de profane ne doit entrer en contact avec lui. C’est pour cette raison que sont consacrés non seulement les personnes mais aussi le Calie; et à plus forte raison les mains du Prêtre, pour toucher ce Sacrement. D’où on en déduit que personne d’autre n’a le droit de le toucher” (Sum. T. III Q, 82, a, 3).

C’est pour cela que Saint François d’Assises dit: “Eux seuls (les Prêtres) peuvent le donner, et pas d’autres”. (Lettre 2 à tous les difèles, 35).

Ces interdictions sont maintenues par le Concile Trente (1445-1563) de caractère dogmatique.

Déjà Saint Augustin avait averti: “Ce serait une folie insolente le fait de discuter sur ce que l’on doit faire lorsque Toute l’Eglise Universelle a déjà une pratique établie…”. (Lettre 54, 6; a Jenaro).

Le “Docteur Suprême”, Pape Pie XII, 15 siècles plus tard, maintenait la même position: “il faut réprouver sévèrement la téméraire impertinence de ceux qui introduisent intentionnellement de nouvelles coutumes liturgiques, ou font renaître des rites déjà désuets, et qui ne sont pas en accord avec les lois et rubriques en vigueur”. (Médiateur De Dieu, 17).

Et même le C. Vatican II, nous offre la doctrine pour discréditer la pratique à laquelle nous faison référence: “Même si chacun des Prélats, ne possède par lui même, la prérogative d’infaillibilité, par contre, si l’ensemble, mème dispersés dans le monde, tout en conservant le vecteur de Communion entre eux et le Successeur de Pierre, s’unissent d’un seul et même avis comme Maîtres authentiques qui exposent comme définitive une Doctreine. Dans la Foi et les coutumes, dans ce cas, ils annoncent infailliblement la Doctrine de Christ”.(L.G. 5). Et la majorité des Evêques s’est accordé à dire que la Communion à la main allait porter préjudice à l’Eglise. C’est ainsi que se sont brisés la Tradition et l’un des Piliers de la Vraie Eglise.

13.- Saviez- vous que le Christ est présent dans les parcelles distribuées sous la forme sacrée? C’est une Doctrine de Tradition Ecclésiastique (”Euvre Maîtresse du Saint Esprit”) avec des fondements philosophiques et théologiques, depuis les Saints Pères (Origène, Tertullien, S. Anastase, S. Cyrille de Alexandrie, S. Cyrille de Jérusalem, S. Ephrem, S.Jérôme, S. Thomas d’Aquin…), en passant par les conciles comme ceux de Florence et de Trente, jusqu’à nos jours.

C’est pourquoi, dans la liturgie actuelle, il est donné l’ordre qu’au moment de recevoir la Communion Sacrée on doive utiliser le Plateau de communion: “Celui qui communie doit répondre amen, et reçoit le Sacrement en tenant le Plateau sous la boche” (M. Romano, n.117). Mais qui se préoccupe du destin des Saintes Parcelles lorsqu’il communie à la main? Et combien de Prêtres on fait disparaître le plateau de comunión des fidèles!

14.- Saviez-vous que la Communion à la main contribue à ce que l’on perde le sens du Sacré?

Un objet est Sacré quand on l’a distingué, séparé de l’usage normal, pour le dédier exclusivement au Culte Divin. Lors de la Comunión à la main, le rite devient plus sensuel et la symbolique rappelle davantage un vulgaire repas; mais en soumettant La Sainteté aux sens (le tact), en humanisant ce qui est Divin, en normalisant le surnaturel, on perd le sens du sacré: il se produit une DESACRALISATION du Mystère le plus important pour la Foi, le vidant ainsi d’une grande partie de son Contenu et de son efficacité. D’une certaine façon, lorsqu’on Communie à la main, le rite se dégrade: le “Très Saint” est traité comme un objet… sacré, mains un objet, comme une chose… un peu spéciale, parmi mes choses. Il est difficile de comprendre dans ce geste vulgaire, l’union de notre âme palpitante avec de Dieu Très Aut.. Quelle hardiesse que celle de nos Manis pécheresse! Sans avoir été élues, marquées, consacrées…

Il ne faut pas s’étonner, qu’après avoir tripoté le “Très Saint”, le communiant ne comprenne plus l’obligation de l’adorer à genoux, le besoin de se sentir insignifiant devant son Créateur…, qu’il soit incapable de reconnaître le Mystère de la Croix actualisé dans le Sacrement, et qu’il ne sente pas l’appel à l’immolation, à une soumission absolue, en corrélation avec l’Amour Infini de Dieu humilié dans le Sacrement pour mon Salut.

15.- Saviez-vous qu’il existe des documents qui montrent que la Franc Maçonnerie, depuis le XIX ºsiècle, a essayé d’obtenir que les Catholiques prennent la communion à la main et debout? Les ennemis séculiers de la Foi ont eu gain de cause. Quelle cécité de notre part!

16.- Saviez-vous qu’il y a des églises non catholiques (sectes) qui “communient” à la main mais ne croient pas en la Présence Réelle de Jesús Christ dans l’Eucharistie?

17.- Saviez-vous qu’il y a des églises orientales (unies ou séparées de Rome) selon le rite Byzantin, pour qui la Communion à la main leur est interdite? Ce rite pensé (à tort) dans le but d’une approche oecuménique sur le point précédent, est donc devenu, anti-oecuménique.

18.- Saviez-vous que le Pape Jean Paul II n’est pas partisan de la Communion à la main? Il nous disait dans le lettre Dominicae Cenae:” Le fait de toucher les Espèces Sacrées, leur distribution en manis propres, est un privilège des Ordonnés”(24 Février 1980). Et pour que personne ne puisse interpréter autrement ces paroles, plus tard, face aux caméras de la téévision Française, il refusait la Communion à la main à l’épouse du Président, Giscard D’Estaing. La même année il déclarait à Fulda (Allemagne) qu’il n’était pas d’accord avec le Document qui autorisait dans ce pays une telle forme de Communier. (Cfr. Vox Fidei, n. 10, 1981; Chiesa Viva, n. 112; Sol de Fatima, n. 82). Pourquoi après cette date l’a-t-on vu donner la Communion autrement? Parce qu’il a été soumis à de fortes pressions, lui faisant croire qu’il serait scandaleux pour les fidèles d’interdire maintenant ce qui fut si frauduleusement autorisé, ou se montrer Contre ce qui fut approuvé lors de quelques Conférences Episcopales. De la même façon que Moïse permit le divorce “à cause de la dureté de coeur des Israélites” (Mt. 19.Cool.

19.- Saviez-vous que Mère Térésa de Calcutta a avoué que le pire mal que l’on donne au Monde est le rite de communier à la main? (The Wanderer, 23-03-89; The Fatima Crusader, 3ème, trim.89). C’est logique: il s’agit d’un rite inadapté, cuase de profanation et désacralisation. C’est ainsi que l’on perd des Grâces. “Si la Grâce du Seigneur vaut plus que la vie”(Ps. 62,4) et l’Eucharistie est “la Vie du Monde” (Jn. 6,51), le rite éludé est un mal de première importance.

20.- Saviez-vous que des apparitions supposées du Seigneur ou de la Vierge, étendues dans le monde entier, nous disent que le Ciel n’accepte pas le rite de la Communion à la main?

Nous ne faisons pas référence à un fait insolé, mais plutôt à un phénomène mondial. Dans des pays come: lÁrgentine, l’Australie, l’Autriche, la Belgique, l’Equateur, l’Espagne, les Etats Unis, le Cuatemala, l’Italie, le Mexique, la Pologne…, on attribue au Ciel des révélatinos qui discréditent cette façon de communier. Et que personne sur terre n’ose concrétiser ce que le Ciel doit nous dire.

21.- Saviez-vous qu’après vérification et selon nos craintes, la pratique de la Communion à la main a accru de façon incalculable le nombre de profanations?

Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 10:31

Réponses aux objections ( toujours du site Espagnol)

Reponses aux Objections les plus Frequentes


1.-”Jésus donna au Cénacle la Communion à la main aux Apôtres”.
Ceci n’est pas dit dans l’Evangile. C’est seulement une supposition. Mais même s’il en fut ainsi, les Apôtres étaient en cours d’Ordination Episcopale. Ce n’étaient pas de simples fidèles. Et si l’on devait tenir compte des révélations privées, la stigmatisée ANA KATALINA EMMERICH nous dit que la Communion fut à la bouche.


Última Cena

2.-”L’Eglise l’a approuvé”.
A l’encontre de la majorité des Evêques du monde. Et ceux-ci ne représentaient-ils pas l’Eglise? Et le Pape, pourquoi l’interdit-il dans le Diocèse de Rome? N’est-il pas le meilleur représentant de l’Eglise? On n’a pas non plus consulté les laïcs, qui font aussi partie de l’Eglise. Par ailleurs, chaque Evêque a autorité pour approuver ou refuser ce rite.
Dans ces circonstances, dire que l’Eglise l’a approuvé… n’est pas dire toute la vérité.

3.-”La langue n’est pas plus sainte que la main”.
Ce n’est pas une question d’anatomie mais de dignité. Il ne s’agit pas d’accepter les résultats d’une enquête liturgique, de base anthropologique, mais plutôt celui d’une révélation liturgique et d’une réussite traditionnelle que nous devons accepter avec humilité et obéissance. La liturgie nous parle des “Saintes et Vénérables Manis” de Jésus. Telles sont les manis de Prêtre le jour de son Ordination; mais pas celles des simples fidèles, aptes à des fonctions, profanes. Les Manis touchent tout, même le plus bas; sur la langue on ne dépose que ce qui est propre et pur. De plus, le fait de toucher renferme une certaine expression de domination sur l’objet, et le “Très Saint” est un Cadeau de Dieu le Père, que je ne mérite pas.

4.-”Ce n’est pas une pratique nouvelle”.
Mais elle est dépassée et rejetée par l’Eglise qui, guidée par le Sain Esprit, avance vers sa perfection. La Communion à la main est aujourd’hui plus qu’un anachronisme: elle produit une involution ruineuse. Avec un fait aggravant: Lorsqu’on utilisait cette pratique on ne comprenait pas aussi profondément le Mystère Eucharistique.
C’est ainsi que le confirme le Document de légalisation Memoriale Domini.

5.-”Pour les anciens chrétiens, communier à la main ne signifiait pas moins de respect que communier à la bouche”.
Pour certains si. Mais la comparaison n’est pas valable si les Chrétiens auxquels on se réfère, ne connaissaient pas d’autre façon de le faire. Et les Saints Pères, depuis S.II, exhortant de “communier avec peur et frisson”, prêchaient en demandant de ne pas toucher le Calice ni l’Autel, priant à corps et à cris la venue de Rite de la Communion à la bouche.


Última Cena

6.-”Dans les manis c’est un geste naturel”.
Mais il n’y a rien de naturel dans la Sainte Eucharistie. Tout est surnaturel. Les apparences ne nous donnent pas la Vie.

7.-”Il est plus hygiénique de communier à la main”.
L’argument fait preuve de très peu de Foi. Jésus, avec sa Tunique guérit l’hémorroïsse. Et son Corps va transmettre des maladies? Saint Hypolite nous dit: “Que chaque fidèle fasse en sorte de prendre l’Eucharistie … eh bien, s’il la prend en toute fidélité, même si on lui donne un poison mortel, il n’aura aucun pouvoir sur lui” (Trad. Ap.). Ce sont des paroles qui s’appuient sur celles du Christ: “… si vous prenez un poison, il ne vous fera aucun mal” (Mc. 16. 18). Mais ce n’est pas une question d’hygiène snon de dignité.

8.-”En cas de multitude de fidèles, n’importe qui peut donner la communion, pour que la cérémonie ne soit pas trop longue”.
C’est une tentation. Le Christ ne remit pas son Corps aux multitudes de Mont des Béatitudes. Là, il offrit seulement un symbole eucharistique, et il les nourrit de Pain de sa Parole. Mais son Corps et son Sang il les réserva pour l’intimité du Cénacle. Par conséquent, une célébration de foule, soit on l’organise bien (avec suffisamment de Prêtres, acolytes et communiants) soit on en fait seulement une célébration de la Parole.

9.-”Dans les paroisses de certains villages où, par manque de Prêtres, il n’y a pas régulièrement de Messe Dominicale, il est bon quelques Moines ou Religieuses, célèbrent la Parole et donnent la Communion”.
Nouvelle tentation. Sìl manque des Prêtres, il faut faire des “Prières” pour que le Saint Patron envoie des ouvriers à son Eglise. Et s’il n’y a pas de Messe, les fidèles peuvent s’organiser pour prier le Rosaire et/ou méditer la Parole et qu’ils fassent une Communion Spirituelle. Sainte Catherine de Sienne (Docteur de l’Eglise) nous dit que si la Communion du Saint Sacrement est impossible, on peut recevoir les mêmes Grâces dans une Communion Spirituelle.

10.-”La Cérémonie est plus rapide si on Communie à la main”.
Tout au contraire. Ceux qui communient selon ce mode réprouvable, devraient: 1) Faire un acte d’Adoration (M. Romano et autres docs.).
2) Le Prêtre regarde si la main du communiant est propre (Doc. 3-4-85).
3) Le communiant étend la main gauche sur la drotie.
4) Le Prêtre montre la Sainte Forme en disant “Le Corps du Christ”, et attend que le fidèle réponde Amen.
5) Le Prêtre dépose sa Sainte Forme dans la main du communiant.
6) Celui-ci prend la Sainte Forme avec la main droite et la consomme devant le Prêtre. (Lettre annexe à M.D.).
7) Le Prêtre ainsi que le fidèle doivent vérifier qu’il ne reste pas de Parcelles Sacrées dans la main. (Lettre cit: ; Instr. Inmensae C., 5). Tant de choses et tant de temps pour faire quelque chose qui n’est pas bien!

La Cérémonie s’écourte lorsque les fidèles se disposent à genoux à la table de Communion. Mais, il n’est pas non plus question de rapidité mais plutôt de dignité. Et on ne resquille pas sur le temps d Dieu.
Bastiano
Revenir en haut Aller en bas
pédro
Assidu
pédro

Nombre de messages : 60

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 20:44

Bastiano a écrit:
J'ai exactement la même impression que vous Pedro! Et elle est renforcée quand je vous lis , en effet , comment pouvez me dire , qu'il a risque de profanation en communiant dans la main , me dire a la fin que la meilleure facon de la recevoir et comme l'a montré St Michel et continuer a agir comme avant ?

soit vous avez compris et vous modifiez votre approche , soit vous avez compris mais ne voulez pas changer , là est votre responsabilité , vous abriter derriere ce qui est "toléré" par l'Eglise a cause des dérives , n'est pas la solution Pedro.



Vous avez raison sur ce point. Vous avez des arguments solides à ce que je vois. C'est vrai, beaucoup d'apparitions mariales parlent de blasphèmes et d'indifférences envers le saint sacrement. Malgré tout, si je reprends les messages de Garabandal, mis à part la communion des jeunes filles donnée par St Michel, centrent son message sur l'adoration eucharistique.

"Il faut faire......visiter beau­coup le Saint Sacrement....". Ce passage est clair.

"A l'Eucharistie, on donne sans cesse moins d'importance...." Celui-ci mérite d'être expliquer au regard de la pratique actuelle de la communion. Je ne pourrais pas expliquer ce passage parce qu'il dépasse certainement le contexte de Garabandal et son temps. C'est un constat de l'époque, du passé et de l'avenir. Est-ce que communier sur la langue permet de redonner sens à la Sainte Eucharistie ? c'est fort possible.
En tout cas merci pour ces explications honnêtes. J'ai apprécié votre franchise. Je suis encore dans la réflexion sur la communion sur la langue.




P+
Revenir en haut Aller en bas
Bastiano
Assidu
Bastiano

Nombre de messages : 382

Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? EmptyMer 21 Mar 2012, 22:41

Et moi j'ai plaisir de dialoguer avec un homme de bonne volonté . J'espere que l'Esprit Saint vous aidera dans votre réflexion .

à Garabandal,Pedro, tout tourne autour du Sacerdoce et l'Eucharistie .

Le mot Eucharistie aujourd'hui a été à mon sens relativisé ...du temps des apparitions de Garabandal et avant la réforme liturgique , c'était un sacrement , pas un simple repas ...

l'Eucharistie est appellée << Saint Sacrement >> parce qu'elle est le sacrement par excellence qui contient le corps le sang l'Ame et la Divinité de Notre Seigneur Jésus Christ en vertu de la transsubstantation , la messe etant l'acte de la liturgique eucharistique .

Peut être ne le saviez vous pas?

Aussi quand la Sainte Vierge met l'accent sur la visite au Saint Sacrement , et nous rappelle ainsi de prolonger l'adoration ( exposé ou visite si à l'intérieur du tabernacle) , c'est prophétique , car Elle Savait que cette pratique allait tomber en désuetude, et vous el savez l'accent a été porté pour retrouver ce sens de l'adoration depuis n'est ce pas?

Communier comme nous le montre de facon pastorale , notre pape actuel , c'est en effet redonner le sens du sacré aux fidèles ..d'ailleurs , l'été dernier , à l'occasion du 50eme aniversaire , Don Rolando a avancé sous le porche un prie Dieu ...et même ceux qui habituellement communiaient peut être , dans la main , et debout ont communié à genoux , sur la langue , un servant de messe tenant le plateau dessous , afin qu'une éventuelle parcelle ne soit pas pas perdue , ou tombant au sol , profanée ...les pélerins venaient de partout ...

Mettons en pratique ce qui est dit dans les messages et convertissons nous tous les jours un peu plus , oui nous devons tendre à devenir Saints , avec l'aide de Dieu , c'est certain , demandons au Seigneur d'augmenter notre Foi .

Tout le monde peut devenir Saint , et beaucoup le sont et le seront sans s'en rendre compte , en faisant chaque action quotidienne en présence de Jésus et Marie, en offrant , en étant "bon" , comme le disait Marie , dans le sens "saint" ...

à Garabandal aussi une dévotion est mise en lumière : les Deux coeurs ...pour ceux et celles qui me lisent , pensez à vous consacrer ( si ce n'est deja fait ) aux deux coeurs de Jésus et Marie ...et faites vous imposer le Scapulaire du Mont Carmel , un sacramental important ...

Bastiano





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty
MessageSujet: Re: Comment prenez-vous le corps du Christ ?   Comment prenez-vous le corps du Christ ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment prenez-vous le corps du Christ ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment prenez-vous le corps du Christ ?
» Comment prenez vous soin de votre corps ?
» Fête du Très Saint Corps du Christ (FÊTE-DIEU 2010]
» Comment travaillez-vous l'écriture?
» Comment voyez vous l'avenir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: Autres apparitions :: Les Apparitions :: Généralités sur les apparitions mariales- questions -discussions-
Sauter vers: