Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:30

» Méditation avec le Combat Spirituel de Laurent Scupoli
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:22

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 20:03

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU***
par Nicolas Hier à 19:51

» Le mois de Jésus naissant
par Lumen Hier à 18:38

» Avent dans la ville : "Viens habiter parmi nous"
par Lumen Hier à 18:18

» Message-Lumière de la Famille Myriam
par Lumen Hier à 18:05

» l'Avent avec les prophéties bibliques
par Lumen Hier à 17:46

» Radio Présence : Incomptabilité entre foi et reiki, yoga, rose-croix, chakras...
par fontaine Hier à 12:40

» 10 décembreTranslation de la Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Hier à 10:32

» déclaration de fidélité à l'enseignement immuable de l'église
par fontaine Ven 09 Déc 2016, 14:11

» 9 décembre Saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin
par ami de la Miséricorde Ven 09 Déc 2016, 10:36

» Pape François, pour Noël, se confesser sans dissimulation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 09 Déc 2016, 08:28

» TV liberté : Mgr Schneider dénonce les évêques schismatiques : Le schisme est dé
par fontaine Jeu 08 Déc 2016, 19:47

» du 30 nov au 8 déc Neuvaine à l'Immaculée Conception
par Françoise Jeu 08 Déc 2016, 06:54

» 8 décembre Immaculée Conception de la Sainte Vierge
par ami de la Miséricorde Mer 07 Déc 2016, 22:54

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mer 07 Déc 2016, 19:30

» 8 décembre entre 12 et 13 heures demandez des grâces à la sainte Vierge Marie
par fontaine Mer 07 Déc 2016, 16:40

» 7 décembre Saint Ambroise de Milan
par ami de la Miséricorde Mer 07 Déc 2016, 10:45

» 6 décembre Saint Nicolas de Myre
par ami de la Miséricorde Mar 06 Déc 2016, 09:22

» Père Cantalamessa, 1ère prédication de l'Avent: Je crois en l'Esprit-Saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 05 Déc 2016, 09:58

» Reconnaissez celui qui n'aime pas mon Fils en captivant les hommes avec ........
par fontaine Dim 04 Déc 2016, 11:26

» 4 décembre Saint Jean Damascène
par ami de la Miséricorde Dim 04 Déc 2016, 00:42

» Dieu parle de l'Eucharistie et de la façon dont il faut le recevoir, sr Guadalup
par fontaine Sam 03 Déc 2016, 12:49

» 3 décembre Saint Sophonie
par ami de la Miséricorde Sam 03 Déc 2016, 10:34


Partagez | 
 

 médaille miraculeuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
boba
Habitué


Nombre de messages : 41

MessageSujet: médaille miraculeuse   Jeu 29 Sep 2005, 14:50

je voulais des témoignages obtenues par l'obtention de la médaille miraculeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2867

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Ven 30 Sep 2005, 19:26

Bonjour Boba,

J'en ai déjà lus. Mais, pour le moment, je ne sais plus où. Je chercherai.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 2867

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Ven 30 Sep 2005, 20:04

Voilà trois récits que j'ai trouvés.

Citation :
Le deuxième événement est beaucoup plus récent et troublant.
Je n’ai pour celui-là aucune explication.
De confession catholique, j’ai toujours été assez croyant. Pourtant, avec les années, mon intérêt pour le paranormal m’a fait devenir athée.
Une nuit d’endormissement tardif, je décidais de dire définitivement adieu à la Vierge Marie. Je m’adressais à elle pour la dernière fois, lui expliquant tant bien que mal et à grand renfort de larmes que je ne penserais désormais plus à elle, puisque j’avais perdu la foi.
Ce fut éprouvant et bouleversant. Et sans doute assez surréaliste puisque je m’adressais à une personne qui avait cessé d’être...
Le matin même je fus surpris de trouver dans ma boîte à lettres un petit objet métallique. Il s’agissait de la médaille correspondant à la vision de Catherine Labouré, rue du Bac à Paris (1). Connu sous le nom de “médaille miraculeuse”, ce modeste ovale d’aluminium, frappé à des millions d’exemplaires, représente la Vierge.
La coïncidence était troublante : en vingt-cinq ans de vie dans cet appartement je n’avais trouvé dans ma boîte à lettres rien d’autre que des prospectus et du courrier.
Interrogés, les autres locataires ne m’ont rien appris : aucun d’eux n’avaient trouvé de médaille d’aucune sorte dans sa boîte.
J’eus dans le mois qui suivit un début d’explication. L’une de mes voisines de palier, s’étant brusquement trouvée sans lumière, me demanda de lui venir en aide. Je découvris à cette occasion un exemplaire de la médaille miraculeuse —en tout point identique à la mienne— posé sur son compteur électrique. Je la questionnai : elle était très pieuse et m’avoua avoir placé d’autres médailles dans son appartement à titre de protection. Pensant à celle que j’avais trouvée, je la remerciais pour sa gentille attention. Elle parut ne pas comprendre et m’affirma qu’elle n’avait rien mis dans ma boîte à lettres.
Je suis malgré tout convaincu que c’est bien elle qui m’a fait ce cadeau. Mais il reste à expliquer pourquoi j’en ai été le seul bénéficiaire et cela précisément le jour où je disais adieu à la mère du Christ. Si nous ne sommes pas ici confrontés à l’intervention d’une entité religieuse, et donc dans le paranormal, nous sommes au moins dans le domaine tout aussi complexe de la parapsychologie.

Extrait du site : http://cendrars.club.fr/enigma2/miracle1.htm

Citation :
LA MEDAILLE MIRACULEUSE
_____________________________ ° ____________________________
Guérison d'Henriette Vandenplassche
Une personne guérie par la Médaille Miraculeuse engagea la pauvre mère à
commencer avec confiance (c'est le plus important dans la prière "Tout ce que
vous demanderez, à dit Jésus, croyez que vous l'obtiendrez, et alors vous
l'obtiendrez".) une neuvaine en l'honneur de l'Immaculée et elle lui procura la
médaille bénite, que la mère mit au cou de l'enfant, recommandant à sa petite
malheureuse fille de bien dire ses prières avec elle à la Sainte Vierge, l'assurant
qu'elle serait bientôt guérie. Tous les jours la mère conduisit sa fille à l'église,
à la messe, et n'en parla à personne, pas même chez elle. Le huitième jour
l'enfant souffrit plus qu'à l'ordinaire, et le neuvième jour, dans l'après-midi, la fille
s'écria : " Maman, tiens, ma soeur à mis aujourd'hui une belle robe. " La mère,
toute surprise, lui demanda d'où elle le savait, et elle répondit : " Maman, je le
vois par les petits trous de mes yeux. " Depuis lors, l'enfant est guérie
totalement, et je l'ai trouvée aussi bien portante que moi. Les parents m'on donné
la permission d'écrire le nom, le prénom, l'âge et le numéro de la maison.
Prions aussi la Sainte Vierge qu'Elle nous fasse voir
nos défauts comme dans un miroir, car nous sommes bien aveugle
pour notre âme. Elle nous aidera à guérir.
Henriette Vandenplassche, demeurant
rempart Sainte Catherine, section B, no
288, à Anvers, âgée de cinq ans, était
devenue aveugle par suite de rougeole ;
après quatre semaines de traitement des
remèdes prescrits par un bon médecin de
la ville, les parents apprirent, pour toute
consolation, qu'ils devaient prendre
patience, car elle pourrait bien rester six
mois et peut-être un an aveugle; d'où ils
conclurent, avec raison, qu'il était très
douteux si jamais elle guérirait ; de plus
le médecin abandonna l'enfant.

Une personne guérie par la Médaille Miraculeuse engagea la pauvre mère à
commencer avec confiance (c'est le plus important dans la prière "Tout ce que
vous demanderez, à dit Jésus, croyez que vous l'obtiendrez, et alors vous
l'obtiendrez".) une neuvaine en l'honneur de l'Immaculée et elle lui procura la
médaille bénite, que la mère mit au cou de l'enfant, recommandant à sa petite
malheureuse fille de bien dire ses prières avec elle à la Sainte Vierge, l'assurant
qu'elle serait bientôt guérie. Tous les jours la mère conduisit sa fille à l'église,
à la messe, et n'en parla à personne, pas même chez elle. Le huitième jour
l'enfant souffrit plus qu'à l'ordinaire, et le neuvième jour, dans l'après-midi, la fille
s'écria : " Maman, tiens, ma soeur à mis aujourd'hui une belle robe. " La mère,
toute surprise, lui demanda d'où elle le savait, et elle répondit : " Maman, je le
vois par les petits trous de mes yeux. " Depuis lors, l'enfant est guérie
totalement, et je l'ai trouvée aussi bien portante que moi. Les parents m'on donné
la permission d'écrire le nom, le prénom, l'âge et le numéro de la maison.
Prions aussi la Sainte Vierge qu'Elle nous fasse voir
nos défauts comme dans un miroir, car nous sommes bien aveugle
pour notre âme. Elle nous aidera à guérir.

http://www.fatima.be/fr/editions/ndf/revues/messager/2004/mdi0104.pdf

Citation :
La "Rue du Bac" et le "Memorare" qui obtiennent des miracles
La confiance de Mère Teresa dans la Vierge Marie

CITE DU VATICAN, Vendredi 11 octobre 2002 (ZENIT.org) - C'est sous le signe de la médaille de la "Rue du Bac" et après avoir prié le "Souvenez-vous" ("Memorare") comme l'enseignait Mère Teresa de Calcutta que Monika Besra a été guérie, une guérison qui ouvre la porte à la béatification de la fondatrice des Missionnaires de la charité.

Le témoignage de la jeune femme, indienne, a été recueilli par Saverio Gaeta pour l'hebdomadaire catholique italien "Famiglia cristiana" (http://www.sanpaolo.org/fc/default.htm) du 10 octobre.

C'était à Patiram, ville de l'ouest du Bengal, à 300 kilomètres au nord de Calcutta. Monika Besra, mariée, mère de cinq enfants, originaire d'une région animiste, était très mal: elle souffrait de méningite tuberculeuse et d'une tumeur ovarienne. Les religieuses l'on transportée dans la chapelle de la clinique vers 10 heures du matin.

La jeune femme raconte avoir vu un rayon de lumière venant d'une photo de Mère Teresa le 5 septembre 1998, soit un an jour pour jour après le décès de la fondatrice.

"J'ai eu peur, mon coeur a commencé à battre plus vite et je me suis sentie plus légère, mais je continuais à sentir les élancements dans le ventre", raconte la jeune femme.

Plus tard, les religieuses vinrent prier autour du lit de la jeune femme. Sœur Bartholomée explique: vers 17 h, nous sommes allées prier une demi heure autour de Monika qui était alors particulièrement agitée et j'ai dit intérieurement: "Mère, aujourd'hui c'est ton jour. Tu aimes tous ceux qui se trouvent dans nos maisons. Monika est malade, s'il te plaît, guéris-la. Nous avons récité en anglais neuf "Souvenez-vous", la prière que Mère Teresa aimait tant puis Habil, un autre malade, a prononcé une prière spontanée en santhali, la langue locale. Ensuite, nous avons placé sur l'estomac de la malade une "médaille miraculeuse" qui avait touché le corps de la Madre, juste après sa mort. Quelques minutes après, la jeune femme s'est endormie paisiblement et nous nous sommes éloignées en silence".

Lorsqu'elle s'est réveillée, dans la nuit du 5 au 6 septembre, Monika raconte à Famiglia Cristiana qu'elle a constaté que la douleur et la tumeur avaient disparu: elle a pu se lever pour la première fois depuis des mois et a confié sa guérison à sa voisine de chambre, Simra Tudu.

La guérison soudaine et "inexplicable" de leur point de vue a été constatée par le prof. Rudra Nath Bhattacharya et par le Dr Mohan Chand Seal, alors que la maladie de Monika Besra, arrivait en phase "terminale". Une échographie attestant la stabilité de la guérison a été faite le 29 mai 1999: plus aucune trace de métastases sur aucun organe.

Le miracle a été authentifié par l'Eglise le 1er octobre et Mère Teresa pourrait être béatifiée au printemps, rappelle l'hebdomadaire catholique italien.

La médaille a été demandée par la Vierge Marie lors d'une apparition à une novice des Filles de la charité, sainte Catherine Labouré, au couvent de la rue du Bac, le 27 novembre 1830. Les premières médailles faites sur le modèle indiqué par la Vierge ont été frappées le 30 juin 1832 avec la prière: "Ô Marie conçue sans péché, prie pour nous qui avons recours à toi". Distribuée aux malades, avec l'invitation à avoir recours à l'intercession de Marie, elle a obtenu des guérisons qui lui ont valu le nom populaire de "médaille miraculeuse".

Le site Internet de l'émission télévisée française "Le Jour du Seigneur" explique le sens et l'histoire de la médaille: (www.lejourduseigneur.com).

ZF02101105

http://www.chez.com/issyafc/informations/ZF021016.htm

Il y en a certainement beaucoup d'autres.

Que les Coeurs Unis de Jésus et Marie nous protègent et nous guident.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Assidu


Nombre de messages : 5746

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Ven 30 Sep 2005, 22:05

Cher Boba ,

je suis une convertie grâce à une médaille miraculeuse qu'un collègue me donna en 1992(juillet ) en me racontant sa conversion à Medjugorge (il était protestant et est devenu catholique) . La mienne remonte à 1993 presque un an après le don de cette médaille que je portais je suis allée rue du Bac pour demander la guérison d'une voisine de ma mère (mère de trois enfants)atteinte d'une tumeur du cerveau et se paralysait de partout, elle était opérée le lendemain , le 3mai 1993 . On a trouvé un anévrisme en ouvrant qui a été résorbé mais pas la tumeur qu'indiquait le scanner et aujourd'hui cette personne va très bien elle est incroyante et ne croit pas un instant avoir été guérie par l'intervention de la Sainte Vierge mais moi je sais que c'est Marie qui est intervenue pour sa guérison , je ne vous raconte pas la suite mais vous pouvez me croire , la Sainte Vierge fait ce qu'elle a dit rue du Bac à Sainte Catherine Labouré " demandez de tout votre coeur et vous serez exaucé" , portez cette médaille , offrez-là autour de vous comme je l'ai fait , exortez les gens à demander à genoux les grâces que Marie distribue au pied de l'autel ,

Faites- en l'expérience et vous serez surpris
je vous laisse découvrir les trésors que notre Maman du Ciel y dispense

Bien amicalement
Que la très Sainte Trinité vous bénisse I love you
Revenir en haut Aller en bas
boba
Habitué


Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Sam 01 Oct 2005, 09:40

Je cherche pas le fantastique, pour moi le plus important c'est la foi, heureux celui qui croit sans avoir vu. Avoir une foi ferme c'est mon trésor en mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas
ami de la Miséricorde
Assidu


Nombre de messages : 5746

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Sam 01 Oct 2005, 23:56

Cher Boba
vous vouliez des témoignages concernant la médaille miraculeuse je vous donne le mien qui est pour sûr de la foi , la mienne.

bien amicalement
que la très Sainte Trinité vous bénisse I love you
Revenir en haut Aller en bas
boba
Habitué


Nombre de messages : 41

MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Lun 03 Oct 2005, 19:31

Merci de m'avoir répondu à mon appel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: médaille miraculeuse   Aujourd'hui à 14:48

Revenir en haut Aller en bas
 
médaille miraculeuse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 27 novembre : Notre Dame de la Médaille Miraculeuse
» 27 novembre Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse
» La médaille Miraculeuse de l`apparition mariale de 1830
» Fête de la Médaille Miraculeuse
» Neuvaine avec Sainte Catherine Labouré (Médaille Miraculeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: Bienvenue - Charte du Forum - Communications :: Communications-
Sauter vers: