Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Lancement d'un groupe de jeûne au pain et à l'eau
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Aujourd'hui à 12:17

» Le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Aujourd'hui à 10:39

» Le Rosaire de l'enfant à naître pour arrêter l'Avortement
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Aujourd'hui à 09:45

» Lancement d'un groupe de prières (chez soi) pour les âmes du purgatoire
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Aujourd'hui à 09:12

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
La justice divine en question ? Emptypar Nicolas Hier à 18:39

» Lancement d’1 groupe de prières, chez soi, les mardis pour arrêter l'avortement
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Hier à 13:19

» Lancement d'un groupe de prières chez soi les lundis pour le salut de la famille
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Dim 14 Juil 2019, 16:47

» Marino Restrepo : Du ciel à l'enfer
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Sam 13 Juil 2019, 09:54

» 8 juillet Saints Aquila et Prisca
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:34

» Du 8 au 16 juillet Neuvaine à Notre Dame du Mont Carmel
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:14

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:08

» Père Wieslaw : j'ai survécu à la mort ; j'ai vu le paradis
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Dim 07 Juil 2019, 19:28

» 7 juillet Bienheureuse María Romero Meneses
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 00:24

» 6 juillet Sainte Maria Goretti
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Sam 06 Juil 2019, 07:54

» 5 juillet Saint Antoine- Marie Zaccaria
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 04 Juil 2019, 22:03

» 4 juillet : Sainte Elisabeth du Portugal
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Mer 03 Juil 2019, 22:46

» 3 juillet Saints Thomas Apôtre
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Mar 02 Juil 2019, 22:02

» 2 juillet Bienheureuse Eugénie Joubert
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Lun 01 Juil 2019, 22:31

» 1er juillet Fête du Précieux Sang
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Dim 30 Juin 2019, 22:56

» Sainte Brigitte : le mariage interdit par l'Eglise. Vision terrible du jugement
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Sam 29 Juin 2019, 12:31

» L’enseignement du pape François sur le mariage «contredit» les lois de Dieu
La justice divine en question ? Emptypar fontaine Sam 29 Juin 2019, 10:21

» 29 juin Saints Pierre et Paul Apôtres
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Ven 28 Juin 2019, 20:32

» 28 juin 2019 Fête du Sacré Coeur
La justice divine en question ? Emptypar Stefanos Ven 28 Juin 2019, 14:29

» Du 20 au 28 juin 2019 : Neuvaine au Sacré-Coeur de Jésus
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 27 Juin 2019, 23:35

» 27 juin : Saint Cyrille d'Alexandrie
La justice divine en question ? Emptypar ami de la Miséricorde Mer 26 Juin 2019, 23:29


Partagez
 

 La justice divine en question ?

Aller en bas 
AuteurMessage
David
Habitué


Nombre de messages : 16
Age : 47
Localisation : Suisse

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMar 15 Sep 2009, 14:15

Désolé d'ouvrir un nouveau sujet dans "le parloir", mais après avoir parcouru le forum, il me semble que c'est le lieu idéal pour ce genre de bavardage/questionnement.

Alors voilà, après avoir lu vos réponses sous le sujet de "ce n'est pas une apparition mais ça ressemble fort à une prophétie", où on y discute de la différence entre la miséricorde de Dieu et la justice de Dieu, j'ai reporté Dieu à ma situation personnelle..., bref, je me suis mis dans la peau de Dieu un moment pour évaluer cette question du salut des âmes.

La justice divine en question ? Icon_mrgreen

Non, je ne suis pas prit pour Dieu, mais juste en tant que père de famille (ça réduit mon champ de vision à 5 âmes à sauver..., celle de ma femme et de mes 4 enfants). Restons donc sur ce cas concrêt pour extrapoler ensuite :
- La chose que je redoute le plus dans la vie, ce n'est pas qu'un de mes enfants meurt dans un accident de la circulation ou autres, c'est que l'un d'eux se perde et soit damné. C'est pour moi un réel sujet d'inquiétude, je prie beaucoup leurs anges gardiens de les aider à rester sur le bon chemin, je fais tout pour qu'ils nourrissent une vie spirituelle correcte, je fais attention à ne pas être trop laxiste sur la prière parce que c'est important, mais je fais aussi attention à ne pas être trop dur, pour ne pas les exposer à un sentiment de rejet à l'adolescence... Mon premier fiston a 15 ans, il est bien intégré dans la société, a des amis et tout, et je suis vraiment très heureux de voir qu'il s'est aménagé son coin de prière dans sa chambre, de le surprendre parfois entrain de prier en secret, et de voir qu'à côté du poster de James Bond, il y a celui de Benoît XVI La justice divine en question ? Icon_wink. C'est un brave gars, et même s'il fait parfois sa tronche d'ado en colère, je sens qu'il a placé les valeurs spirituelles au-dessus des autres, qu'il a le soucis de sa pureté intérieure, qu'il se confesse régulièrement, alors malgré tous ses défauts humains, lorsque je regarde l'ensemble, je ne peux que remercier le Seigneur pour cette bénédiction.

Ensuite, il y a les trois petits, et on tente de les faire grandir dans la foi. Le second a l'air de prendre ça très au sérieux aussi, et on a un peu plus de soucis pour la fille, qui est une vraie chippie (mais elle n'a que 5 ans, donc le soucis est pour l'instant très limité).

Bref, il se pourrait un jour que l'un d'eux se perde, et je sens que dans un tel cas, ce serait vraiment très dur pour moi, de devoir assister, impuissant, à la débauche de l'un de mes enfants. Je fais tout pour que cela n'arrive pas, je suis moi-même atteints d'une maladie incurrable (mais pas mortelle), et lorsque j'en éprouve quelques difficultés d'acceptation ou de souffrance, j'essaye de ne pas le laisser parraître et de tout offrir au Seigneur pour le Salut de ma famille. Mais je sens que je ne souffre pas assez, je suis prêt à accepter beaucoup plus pour leur Salut, et je fais savoir au Seigneur que je suis dans cette disponibilité.

Voilà pour le tableau local. Maintenant j'extrapole cet amour que j'ai pour mes enfants à l'univers, et à l'amour que Dieu lui-même éprouve pour TOUS ses enfants, pour l'humanité !

Il a souffert plus que n'importe quel père pour le Salut de tous ses enfants, il leur a ouvert la porte du Ciel, il a instauré le sacrement du pardon pour faire éclater sa miséricorde sur tous les pécheurs, il veut tous nous sauver, et si je compare à mon petit exemple personnel, Il doit énormément souffrir de voir ses fils tant aimés se perdre dans la damnation.

Et là je bloque un peu, puisque franchement, si un de mes enfants devient une crapule, et que c'est moi qui aurait le pouvoir de juger de sa damnation ou de son Salut, eh bien tant pis, je le fais passer au Ciel, ce serait la seule réponse que mon amour autoriserait.

Alors Dieu, Miséricordieux, Tout Puissant et Omnipotent, il va vraiment condamner des enfants qu'il aime d'un amour infini ? S'il est tout puissant, ne peux-il pas faire une entorse au règlement et tous les sauver en dernière instance ?

... j'avoue que ça me laisse songeur... Mais on dit bien que la justice de Dieu est infinie, ... alors, malgré ses souffrances par la croix, sa miséricorde sans borne, Dieu reste tenu par sa justice, il ne peux pas modifier un peu les règles pour tous nous sauver ?

Qu'en pensez-vous de tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Laeti
Assidu


Nombre de messages : 64

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMer 16 Sep 2009, 11:23

Cher David,

C'est encore moi!
Décidément, j'ai l'impression que nous nous posons le même genre de question... Moi aussi j'ai quatre enfants (entre 9 ans et 8 mois) et j'avoue que tes questionnements sont extrêmement pertinents.
Après beaucoup de réflexions, de prières et de discernement, j'en suis arrivée à comprendre les choses comme ça: Dieu est la Miséricorde infinie et nous ne devons pas douter un seul instant de ça.

J'ai souvent "reçu" dans mes prières: "Ne remets jamais en cause Ma Justice, qui est Amour. Si tu doutes de ça, tu douteras de tout le reste..."

Donc Dieu est l'Amour parfait et la Miséricorde absolue... Donc comment se peut-il que des âmes (qui sont au départ Ses enfants chéris) puissent échouer en enfer?

Et bien voilà ce que je crois: ce sont elles qui se condamnent ELLES-MÊMES, en se détournant VOLONTAIREMENT de leur Créateur. Et comme le Seigneur nous a faits LIBRES, Il ne peut que les laisser faire...

A mon avis, tout homme qui meurt se retrouve face au Christ pour son jugement, mais ce n'est pas un jugement au sens humain du terme. J'ai un jour entendu un prêtre dire "nous serons jugés PAR l'Amour et SUR l'Amour (que l'on a donné ou pas...)" En résumé, lorsqu'une âme rencontre son Créateur, il se produit une sorte de bilan de vie sans aucun faux-semblant possible (plus d'artifices, de fausses excuses, de mensonges, etc.) Notre âme est alors totalement transparente et pénétrée par l'amour de Dieu qui la sonde avec une parfaite objectivité... Tellement parfaite que l'âme elle-même ne peut plus rien nier: elle est face à elle-même.

Je suis convaincue qu'à ce moment là, et pour toute créature, quelle qu'elle soit, le Christ OUVRE LES BRAS. Je ne sais pas évidemment comment cela se passe, mais je suis sûre qu'Il reste le "JE SUIS" d'Amour qu'Il a toujours été et qu'il sera toujours...

Et là, de deux choses l'une: soit la créature tombe à genoux devant son Créateur, demande pardon pour ses péchés, accepte donc la Miséricorde Divine et suis le Christ (avec une période plus ou moins longue de purification...); soit elle NE SUPPORTE PAS cet Amour inconditionnel (et pour en revenir à notre discussion: Amour Paternel prêt à tout pour sauver ses enfants). Et dans ce cas, l'âme SE DÉTOURNE d'elle-même, fuyant ce qu'elle a toujours trahi par ses comportements de pécheur (l'Amour).

Je vais même plus loin en pensant que le Christ est à ce moment-là "impuissant" face à la haine de sa créature qui le rejette (refus de demander pardon et refus d'accepter la Miséricorde: et oui, c'est possible!) En quelque sorte, on peut même considérer qu'à ce moment-là, l'ultime acte d'Amour du Père est encore d'éloigner cette âme de Lui car elle est littéralement "dévorée" par cet Amour transcendant qu'elle hait... Et le seul lieu où Dieu est totalement absent est l'enfer.

Bref, pour en revenir à notre métaphore paternelle: le père infiniment bon tente de sauver ses enfants jusqu'à la dernière seconde, et malgré tous leurs péchés, mais à force d'avoir en permanence "choisi" le mal durant leur vie, il arrive un moment où les enfants ne peuvent même plus "supporter" le bien et l'amour... Et c'est là qu'ils se tournent naturellement vers celui qu'ils ont toujours servi sans forcément le savoir: satan.

Voilà! Peut-être que je me trompe mais j'aime profondément cette idée d'une Justice absolue fondée sur l'Amour, et lui seul. Un jour j'ai lu une phrase qui disait: "A l'instant même où le Christ est mort en croix, dans le Ciel la Justice Divine a cédé la place à la Miséricorde". Je trouve ça ENORME! Merci Jésus! Cela ne veut pas dire qu'il n'y a plus de Justice, mais qu'elle est avant tout dominée par l'Amour (et non plus par la Colère Divine qui pourtant est sacrément mise à l'épreuve!)

Bon. J'espère que j'ai été claire et que vous allez réagir tous pour me dire ce que vous en pensez!

En union de prière,
Laeti
Revenir en haut Aller en bas
David
Habitué


Nombre de messages : 16
Age : 47
Localisation : Suisse

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMer 16 Sep 2009, 15:53

Merci de partager cette idée Laeti, j'ai moi-même pensé durant longtemps que ce serait ainsi : Une vision d'ensemble mais dans le détail de toute notre vie, avec les bonnes action et les mauvaises, et ensuite, certains oseraient se jeter aux pieds de Dieu en faisant appel à sa miséricorde et pourront entrer droit au ciel, certains autres auront à souffrir une période de purification, tandis que d'autres se sentiraient complètement indignes de demander le pardon, et ils se tourneront vers celui qui les accueille sans jugement.

Mais ces derniers temps, au regard de ce que je lis dans les Evangiles et de ce que dis l'Eglise, il me semble que ce soit bel et bien Jésus Christ qui juge, qui sépare les bons des méchants, qu'un repentir sincère à la fin de sa vie mérite le pardon plein et entier (cf le bon laron), et qu'un péché mortel fait en fin de vie (fut-elle bonne et vertueuse auparavant), et patatra, t'es cuit !

Et que dire de tous ceux qui mènent une vie bonne et loyale, qui sont philantropes et humanistes, qui aident le SDF et manifestent leur soutient aux prisonniers (etc.), mais qui rejettent le Christ en pleine connaissance de cause. Et que dire de certains puissants qui, pensant faire le bien (oui oui, ils pensent qu'il font le bien en autorisant l'avortement, l'adoption des gays et toutes sortes de choses), et qui en fin de compte font le mal ?

Ils ont un coeur enclin aux bons sentiments, et ils suivent les inclinaisons de leur coeur, quitte à emprunter le chemin de l'enfer qui en est pavé, de ces bons sentiments.

Ils arrivent de l'autre côté, s'aperçoivent qu'ils se sont trompés (en toute bonne foi), et demandent pardon puisqu'au regard de la justice divine, ils se rendent compte de leur erreur, et hop, racheté même après la mort ?

C'est possible, mais je ne pense plus que ça se passe comme ça. Je pense que tout se joue sur la terre, et que comme l'a dit Jésus, certains arriveront devant son trône et diront "Mon Dieu je suis des vôtres" et Jésus répondra : "En vérité, je ne te connais pas !"

Oui, je pense que le Salut des hommes se joue sur la terre, et qu'ensuite, nous ne sommes pas nos propres juges, nous nous retrouvons devant le tribunal Céleste, et c'est lui qui nous jugera sur notre foi, sur notre Amour, sur nos actions.

Mais j'ai très longtemps cru comme toi, qu'on serait nous mêmes nos propres juges, sans aucune possibilité de tricher, et je te remercie d'avoir mis cette idée par écrit.

Je peux me tromper, en fait je ne suis sûr de rien, et je pense que l'avis éclairé de quelques autres membres du forum serait profitable pour tirer au clair cette question précise.
Revenir en haut Aller en bas
Laeti
Assidu


Nombre de messages : 64

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMer 16 Sep 2009, 16:53

C'est vrai David, je te suis sur le fait que dans de nombreux passages de la bible, il est écrit que le Christ est le seul Juge... Et qu'il "jettera les méchants dans la géhenne de feu" etc, etc.

De fait, je pense qu'à partir du moment où, en toute connaissance de cause (c'est à dire après l'avoir RENCONTRÉ à l'heure de la mort), une âme le refuse (ou tente encore de Le tromper du genre "Seigneur, tu sais bien que je suis avec toi!"), à ce moment-là, Dieu retire sa miséricorde.

Mais je ne crois pas que, si un horrible pécheur ayant commis des atrocités, se repent SINCÈREMENT, Dieu le rejette. La purification sera d'autant plus longue mais le Christ pardonne, j'en suis sûre.

En revanche, là où je partage ton questionnement, c'est est-ce que ce repentir doit avoir lieu IN EXTREMIS sur terre, de notre vivant (jusqu'à la dernière seconde de vie)? Ou bien peut-on "encore" tomber à genou "après" la mort, une fois qu'on a enfin pris conscience de notre noirceur?... Sincèrement, là je bloque. Je pense comme toi qu'il y a VRAIMENT quelque chose de fondamental à vivre ici-bas et que d'une certaine manière, il sera trop tard après...

Autre chose que je voulais rajouter au sujet de nos enfants ou de nos êtres chers. Je suis convaincue que la prière pour leur salut est d'une puissance inouïe! Offrir nos prières et nos souffrances en réparation de leurs péchés est je crois très efficace... Je pense souvent à Sainte Monique, la mère de Saint-Augustin, sans qui son fils n'aurait sûrement jamais été converti...

Chaque fois que nous prions pour nos proches, le Seigneur déverse un flot de grâces sur eux. Et même s'ils ne les voient pas, cela assouplit petit à petit leur carapace de ténèbres et finira un jour par pénétrer leur coeur... Peut-être juste suffisamment pour qu'ils puissent dire "oui" à la Miséricorde Divine à temps...
Revenir en haut Aller en bas
Annette
Assidu
Annette

Nombre de messages : 222
Age : 51
Localisation : ch'ti pays

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMer 16 Sep 2009, 19:27

Bonjour,

Ces questions nous obligent à accepter une part de mystère! Jésus dit que TOUS les péchés seront pardonnés sauf le péché contre l'Esprit-Saint. D'après ce que j'ai pu lire en théologie (je ne suis pas une pro), le péché contre l'Esprit-Saint est un péché d'orgueil dans lequel la personne rejette Dieu en toute connaissance de cause et en pleine lucidité. Ce que je pense et qui n'engage que moi, c'est que la véritable lucidité nous ne pouvons l'avoir que juste après la mort, débarrassés de tout ce qui est sentiments, affects et faiblesses que le corps impose. Je crois qu'il faut profiter de la vie d'ici bas pour apprendre l'humilité et la charité sans lesquelles nul ne peut entrer au Ciel. Dés ici bas nous avons sans cesse ce choix entre le bien et le mal :"-Je mets devant toi le bien et le mal, choisit le bien!" Nous dit Dieu dans les Ecritures noir sur blanc. Ce que propose Satan n'est pas le chaudron avec la fournaise. Je crois qu'il est très séduisant et flatte l'orgueil des humains. Il leur propose un monde de puissance froide, de prestige, de fierté. Quand sur terre on est attiré par toute ces réalités où le "moi" est exalté, le tentateur a la tâche facile de détourner l'âme du Ciel après la mort. Je crois que les personnes qui vont en enfer pèchent toutes contre l'Esprit-Saint car après la mort elle ont une parfaite connaissance de ce qu'est le Ciel, elles aimeraient jouir de la vision béatifique (pour le prestige) mais elles ont EN HORREUR l'humilité et la charité. Le curé d'Ars disait que "l'arbre tombe du côté où il penche".

Je pense comme Laeti que les prières pour le salut des âmes sont très très importantes et sources de grandes grâces pour ces dernières!
Je crois également que nous seront jugés sur l'Amour et peut-être que les non-croyants qui ont passé leur vie à aimer leur prochain auront la bonne surprise de croire en un éclair en voyant Jésus dans sa gloire après leur mort et le choisiront puisque leur coeur est proche du sien.

Fraternellement

Annette
Revenir en haut Aller en bas
Laeti
Assidu


Nombre de messages : 64

La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyMer 16 Sep 2009, 22:08

Super limpide Annette!

En résumé le passeport pour le Ciel est l'humilité! Et quand on voit les efforts démoniaques de l'ennemi pour gonfler toujours plus notre orgueil afin de briser toutes nos chances de rencontre avec la Grâce, cela me paraît évident... Twisted Evil

N'avez-vous pas remarqué combien certains actes de grande charité en apparence sont empreints de vanité et d'orgueil! J'ai toujours pensé que lorsque quelqu'un est ce que le Christ appelle dans la bible "un homme de bonne volonté" (= désir profond de faire le bien), la dernière faille qu'il reste à Satan pour l'atteindre et l'éloigner de Dieu tout en lui faisant croire qu'il reste dans Sa Grâce: c'est l'orgueil! J'ai rencontré des prêtres et autres hommes de Dieu qui avaient créé des oeuvres de charité phénoménales (communautés, foyers, dispensaires, etc.), admirées par tous, mais qui ne pouvaient s'empêcher de s'enorgueillir de leurs bonnes actions!

Mon père spirituel m'a dit un jour: "l'orgueil d'un homme meurt dix minutes après lui...", soulignant l'indécrottable résistance de la vanité dans le coeur de l'être humain. Difficile de s'en débarrasser... Il revient toujours là où on ne l'attendait pas!

Inversement, des personnes apparemment très loin du Christ mais faisant preuve d'une grande humilité dans leur tension évidente vers le bien, me semblent parfois si proches de Lui... Elles ne pourront que "reconnaître" leur Créateur une fois là-haut!

Mais c'est vrai que tout ceci reste très mystérieux... Restons dans la confiance!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? EmptyJeu 17 Sep 2009, 17:30

Un petit article qui réfléchit sur un problème analogue : Dieu jaloux ou Dieu d'amour ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La justice divine en question ? Empty
MessageSujet: Re: La justice divine en question ?   La justice divine en question ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La justice divine en question ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La justice divine en question ?
» La justice divine - individuelle et collective
» Paradoxe de la justice divine
» Justice et Miséricorde
» "Le Temps de la Miséricorde laisse place à celui de la Justice Divine", nous dit Jésus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: LE PARLOIR-
Sauter vers: