Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Lancement d'un groupe de jeûne au pain et à l'eau
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Aujourd'hui à 12:17

» Le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Aujourd'hui à 10:39

» Le Rosaire de l'enfant à naître pour arrêter l'Avortement
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Aujourd'hui à 09:45

» Lancement d'un groupe de prières (chez soi) pour les âmes du purgatoire
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Aujourd'hui à 09:12

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar Nicolas Hier à 18:39

» Lancement d’1 groupe de prières, chez soi, les mardis pour arrêter l'avortement
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Hier à 13:19

» Lancement d'un groupe de prières chez soi les lundis pour le salut de la famille
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Dim 14 Juil 2019, 16:47

» Marino Restrepo : Du ciel à l'enfer
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Sam 13 Juil 2019, 09:54

» 8 juillet Saints Aquila et Prisca
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:34

» Du 8 au 16 juillet Neuvaine à Notre Dame du Mont Carmel
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:14

» Méditation avec "Dieu seul" du Vénérable Mr H-M Boudon
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 22:08

» Père Wieslaw : j'ai survécu à la mort ; j'ai vu le paradis
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Dim 07 Juil 2019, 19:28

» 7 juillet Bienheureuse María Romero Meneses
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Dim 07 Juil 2019, 00:24

» 6 juillet Sainte Maria Goretti
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Sam 06 Juil 2019, 07:54

» 5 juillet Saint Antoine- Marie Zaccaria
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 04 Juil 2019, 22:03

» 4 juillet : Sainte Elisabeth du Portugal
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Mer 03 Juil 2019, 22:46

» 3 juillet Saints Thomas Apôtre
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Mar 02 Juil 2019, 22:02

» 2 juillet Bienheureuse Eugénie Joubert
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Lun 01 Juil 2019, 22:31

» 1er juillet Fête du Précieux Sang
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Dim 30 Juin 2019, 22:56

» Sainte Brigitte : le mariage interdit par l'Eglise. Vision terrible du jugement
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Sam 29 Juin 2019, 12:31

» L’enseignement du pape François sur le mariage «contredit» les lois de Dieu
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar fontaine Sam 29 Juin 2019, 10:21

» 29 juin Saints Pierre et Paul Apôtres
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Ven 28 Juin 2019, 20:32

» 28 juin 2019 Fête du Sacré Coeur
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar Stefanos Ven 28 Juin 2019, 14:29

» Du 20 au 28 juin 2019 : Neuvaine au Sacré-Coeur de Jésus
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 27 Juin 2019, 23:35

» 27 juin : Saint Cyrille d'Alexandrie
Sur le "droit" de publier sans imprimatur Emptypar ami de la Miséricorde Mer 26 Juin 2019, 23:29


Partagez
 

 Sur le "droit" de publier sans imprimatur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyMer 13 Aoû 2008, 10:54

Bonjour,

En réponse à certaines idées reçues concernant l'abrogation des articles 1399 et 2318 du droit canon :

Le droit de publier

What I learned from the lives of the saints is that spiritual giants such as St. John Vianney, St. Teresa of Avila and Sister Josefa Menendez had been fooled by false mystics, and even by their own private revelations. Ce que j'ai appris de la vie des saints est que spirituel géants tels que Saint-Jean-Vianney, Sainte-Thérèse d'Avila et Soeur Josefa Menendez a été dupé par de fausses mystiques, et même par leurs propres révélations privées. What I learned by studying the Bible, Church Doctrine, History and approved mystics, is that the only safe way to discern a true mystic from a false one is to observe the degree of their obedience (or disobedience) to the presiding Bishop. Ce que j'ai appris en étudiant la Bible, Doctrine Eglise, Histoire et approuvé mystiques, est que le seul moyen sûr pour discerner une véritable mystique d'une fausse est d'observer le degré de leur obéissance (ou la désobéissance) au président évêque.

At the moment of this madwoman's shrieking, I discovered my life's mission -- Au moment de cette madwoman's shrieking, j'ai découvert ma vie de la mission --
to protect and defend God's children from everything false de protéger et de défendre les enfants de Dieu de tout faux

and preserve everything beautiful and true. et de préserver tout beau et vrai.

In fact publication and promotion of even a true mystic is against Canon Law without an Imprimatur. En fait, la publication et la promotion de même un vrai mystique va à l'encontre de Droit canonique sans un Imprimatur.
Although the Index of Forbidden Books has been done away with because of the lack of funds in the Vatican, the Catholic Encyclopedia states on page 290: "Thus it is not necessary that a book be listed on the Index to be forbidden. There are twelve classes of publications that are forbidden by general law (cc. 831, 832). In brief, these are: 5: works on visions and other supernatural phenomena published without approval,. 6: books that attack Catholic dogma or the hierarchy or defend errors condemned by the Holy See., 11 books propagation false indulgences, 12 printed images of Our Lord, the Blessed Virgin, the angels, saints or other servants of God, which are not in keeping with the teaching of the Church. Bien que l'indice de Forbidden Books a été supprimé en raison du manque de fonds au Vatican, l'Encyclopédie catholique affirme à la page 290: "Ainsi, il n'est pas nécessaire qu'un livre figurer sur l'index être interdite. Il ya douze catégories de publications qui sont interdits par la législation générale (cc. 831, 832). En bref, ces sont les suivantes: 5: travaux sur les visions et d'autres phénomènes surnaturels publié sans l'approbation,. 6: livres qui attaquent le dogme catholique ou la hiérarchie ou de défendre des erreurs condamné par le Saint-Siège., 11 livres de propagation de fausses indulgences, 12 images imprimées de Notre-Seigneur, la Très Sainte Vierge, les anges, saints ou autres serviteurs de Dieu, qui ne sont pas en conformité avec l'enseignement de l'Eglise.

What about the abolition of Canons 1399 and 2318 of the former Canonical Code? Qu'en est-il de la suppression des Canons 1399 et 2318 de l'ancien Code canonique? Pope Paul VI removed these Canons in order to allow quick promotion and spread of private revelation in which no declaration from the local bishop has been made. Pope Paul VI enlevé ces canons afin de permettre la promotion et la rapide propagation de la révélation privée dans laquelle aucune déclaration de l'évêque local a été faite. This is in keeping with the Decree of Pope Urban VIII. Ceci est conforme avec le décret du Pope Urban VIII.

What about the decree of Pope Urban VIII? Qu'en est-il du décret du Pope Urban VIII? Pope Urban stated that it is better to believe than to not believe and that if it proves to be false God would honor your simple faith. Urbain a déclaré qu'il est préférable de croire que de ne pas croire et que, si elle s'avère faux Dieu honneur de votre foi simple. But what does Pope Urban mean when he says "If it proves to be false'? By who's judgment does Pope Urban VIII mean when he says, "If it proves to be false"? Is it by the seer, the promoters, yourself? Who proves it to be false? It is the local Bishop of the seer, and him alone. Mais qu'est-ce que le pape Urbain dire quand il dit: «Si cela s'avère être faux»? Par l'arrêt qui ne Pope Urban VIII signifie quand il dit: «Si elle s'avère faux"? Est-ce par le voyant, les promoteurs, vous-même? Qui prouve qu'il est faux? Il est l'évêque local de la voyant, et lui seul.

What about the statement that the Riehle Foundation makes on all their books including yours? "The publisher recognizes and accepts that the final authority regarding this apparitions in the Catholic Church rests with the Holy See of Rome, to whose judgment we willingly submit." This is true but not true. Qu'en est-il de la déclaration que la Fondation fait Riehle sur l'ensemble de leurs livres y compris la vôtre? "L'éditeur reconnaît et accepte que l'autorité finale en ce qui concerne ce apparitions dans l'Eglise catholique repose avec le Saint-Siège de Rome, dont le jugement à nous soumettre volontairement." Ce est vrai, mais pas le cas. It is true that if Rome wanted to interfere with the authority of the local Bishop, they could. Il est vrai que si Rome voulait interférer avec l'autorité de l'évêque local, ils le pouvaient. But the fact is that Rome never ever has changed the decision of a local Bishop in matters of private revelation and never will. Mais le fait est que Rome a jamais changé la décision d'un évêque local en matière de révélation privée et ne le fera jamais. The fact is that Rome never ever has officially approved an private revelation, even Fatima. Le fait est que Rome a jamais officiellement approuvé une révélation privée, même Fatima. The fact is that local Bishops do not get their authority from the Pope, but directly from the Apostles. Le fait est que les évêques ne reçoivent pas leur autorité du Pape, mais directement par les Apôtres. (Stais Comnitum of Leo XII - 1896) (Stais Comnitum de Léon XII - 1896)

"This power of the Pope in no way derogates from the ordinary and immediate power of Episcopal jurisdiction by which bishops, who have been sent by the Holy Spirit to succeed and take the place of the Apostles, feed and govern each his own flock as true pastors; but rather, this authority is asserted, strengthened and vindicated by the Supreme and Universal Pastor." "Ce pouvoir du Pape en aucune façon dérogatoire au pouvoir et immédiat de juridiction épiscopale par laquelle les évêques, qui ont été envoyés par le Saint-Esprit réussir et à prendre la place des Apôtres, d'aliments et de régir chacun son troupeau comme de véritables pasteurs, mais plutôt, de cette autorité affirmé, renforcé et justifié par la Cour suprême et de Pasteur universel. " (Fundamentals of Catholic Dogma Page 389) (Fondements de dogme catholique Page 389)

"An ordinary power, that is, it is associated with the Episcopal office, an immediate power, that is it is not practiced at the order of a superior, but in the bishop's own name. Thus bishops are not delegated (agents) and so are not vicars (representatives) of the pope., but they are independent pastors of the flocks entrusted to them, even though they are subordinate to the pope. A power appointed by God for the Apostles (on the ground of divine ordinance, whether in the immediate commission of Christ, or on the direction of the Holy Spirit - Acts 20,26) have passed on their pastoral office to the bishops. The bishops are the successors of the Apostles, not in such a manner that an individual bishop is a successor of an individual Apostle, but that the bishops in their totality are successors of the College of Apostles. "Un pouvoir ordinaire, qui est, elle est associée à la charge épiscopale, un pouvoir immédiat, c'est à dire qu'il n'est pas pratiqué à l'ordre d'un supérieur, mais l'évêque dans son propre nom. Ainsi, les évêques ne sont pas délégués (agents), etc ne sont pas vicaires (représentants) du pape., mais ils sont indépendants les pasteurs des troupeaux qui leur est confiée, même si elles sont subordonnés au pape. Un pouvoir nommé par Dieu pour les Apôtres (sur le terrain de la divine ordonnance, que ce soit dans commettre immédiatement du Christ, ou sur la direction du Saint-Esprit - Actes 20,26) ont transmis leur charge pastorale aux évêques. Les évêques sont les successeurs des Apôtres, pas dans une telle manière qu'une personne est un évêque successeur de l'Apôtre un individu, mais que les évêques dans leur ensemble sont les successeurs du Collège des Apôtres.

"This is a true pastoral power, as it embraces all the ecclesiastical powers to the exercise of the office, the power to legislate, to judge, and to punish. It is a power which is limited locally and materially, since it extends only to a definite segment of the Church., and is circumscribed by the Papal power which is superior to it. Matters of causae maiors (universal importance), touching the welfare of the whole Church, are reserved to the Holy Father." «Il s'agit d'une véritable pastorale de puissance, car elle englobe tous les pouvoirs ecclésiastiques à l'exercice de la fonction, le pouvoir de légiférer, de juger et de punir. Il s'agit d'un pouvoir qui est limité au niveau local et matériellement, dans la mesure où il ne s'étend qu'aux un segment précis de l'Eglise., et est circonscrit par la puissance papale qui est supérieur à celui-ci. Questions à cause de maiors (universelle), touchant le bien-être de toute l'Eglise, sont réservés au Saint-Père. "

Why have I elaborated so much on this point? Pourquoi ai-je établi de façon beaucoup sur ce point? Because no matter what else I could say about your books, they are on private revelation and they do not have an Imprimatur. Parce que peu importe ce que je pourrais dire à propos de vos livres, ils sont privés de révélation et ils n'ont pas un Imprimatur. They are against the Canon Laws of the Church and against the Forth Commandment. Ils sont contre les lois de Canon de l'Église et contre la quatrième commandement.

The only safe way to discern a true mystic from a false one is to observe the degree of their obedience (or disobedience) to the presiding Bishop. Le seul moyen sûr pour discerner une véritable mystique d'une fausse est d'observer le degré de leur obéissance (ou la désobéissance) au président évêque.


The following document from Cardinal Ratzinger's Office puts every thing straight, but one clarification must be made first. Le document suivant du Cardinal Ratzinger, l'Office met tout ce droit, mais une clarification doit être fait en premier. It is said of Scripture and of true Private Revelation that never ever does God say one single word that does not have a salvation meaning. On dit de l'Écriture et de l'Apocalypse Privé vrai que jamais Dieu ne jamais dire un seul mot qui ne possède pas un salut sens. Therefore every single word of a true Private Revelation is about Faith or Morals. Par conséquent, chaque mot d'une véritable révélation privée est sur la foi ou la morale. That being said, any work put in writing on Faith and Morals must have an Imprimatur. Cela étant dit, tout travail mis par écrit sur la foi et la morale doit avoir un Imprimatur. This is what the Vatican says: C'est ce que dit le Vatican:
The Congregation for the Doctrine of the Faith,

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi,

November 1996 Novembre 1996


II. Regarding the circulation of texts of alleged private revelations, the Congregation states: II. En ce qui concerne la circulation des textes de prétendues révélations privées, la Congrégation dispose:

1 ) The Interpretation given by some individuals to a Decision approved by Paul VI on 14 October 1966 and promulgated on 15 November of that year, in virtue of which writings and messages resulting from alleged revelations could be freely circulated in the Church, is absolutely groundless . 1) l'interprétation donnée par certains individus à une décision approuvée par Paul VI le 14 Octobre 1966 et promulguée le 15 Novembre de la même année, en vertu de laquelle les écrits et les messages résultant de prétendues révélations pourraient être librement distribué dans l'Eglise, est absolument sans fondement . This decision actually referred to the "abolition of the Index of Forbidden Books" and determined that --- after the relevant censures were lifted --- the moral obligation still remained of not circulating or reading those writings which endanger faith and morals. Cette décision fait référence à la "suppression de l'index de livres interdits" et a déterminé que --- après les censures ont été levées --- l'obligation morale reste encore de ne pas distribuer ou lire les écrits qui mettent en danger la foi et la morale.
2) In should be recalled however that with regard to the circulation of texts of alleged private revelations , canon 623 #1 of the current Code remains in force: "the Pastors of the Church have the right to demand that writings to be published by the Christian faithful which touch upon faith or morals be submitted to their judgment". 2) Il convient de rappeler toutefois qu'en ce qui concerne la circulation des textes de prétendues révélations privées, canon 623 # 1 du Code actuel reste en vigueur: "les pasteurs de l'Eglise ont le droit d'exiger que les écrits à être publié par le Fidèles qui touchent à la foi ou la moralité être soumis à leur jugement ".
3) Alleged supernatural revelations and writings concerning them are submitted in first instance to the judgment of the diocesan Bishop , and , in particular cases, to the judgment of the Episcopal Conference and the Congregation for the Doctrine of the Faith. 3) Au nom de révélations surnaturelles et les écrits qui les concernent sont soumis en première instance au jugement de l'Évêque diocésain, et, dans certains cas, l'arrêt de la Conférence épiscopale et la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.

SOURCE : http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.unitypublishing.com/Newsletter/mar25_99.html&sa=X&oi=translate&resnum=3&ct=result&prev=/search%3Fq%3D%2522cc.%2B831,%2B832%2522%26hl%3Dfr%26lr%3D%26sa%3DG%26as_qdr%3Dall

Ph Antoine
Revenir en haut Aller en bas
majuscule soleil
Assidu
majuscule soleil

Nombre de messages : 792
Localisation : chatanooga

Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyMer 13 Aoû 2008, 11:47

alien Les livres de Vassula ou sur elle peuvent être publiés sans imprimatur de l'église Catholique,puisqu'elle est Orthodoxe.
Mais souvent les préfaces sont rédigées par des personnes importantes et sérieuses de l'Eglise Catholique.
Je redoute davantage les parutions douteuses de Jean-Yves Leloup ancien prêtre catholique passé à l'Orthodoxie,où il a trouvé l'âme soeur!,et qui a des tendances gnostiques.Ou bien,les oeuvres d'Eugène Drewerman qui se sont rendues présentes dans toutes les bibliothèques catholiques.Je me méfie aussi de l'Ancien Supérieur Général des Dominicains,Thimothy Radcliffe,qui a une théologie très laxiste en matière de moeurs,encourage les "amitiés"chez les consacrés,et tend à excuser facilement toutes les déviances.
Voilà ceux qu'il faut craindre et qui sont les personnages dangereux de notre époque dans l'Eglise Catholique.

autre sujet:on constate encore qu'un URL trop long a le pouvoir insigne et suprème d'élargir grandement la page! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyMer 13 Aoû 2008, 12:01

En réponse au même texte de Philippe Antoine publié sur un autre forum, ci-dessous un extrait du même texte que j'ai donné en réponse et citant des textes officiels de l'Eglise catholique :

(I) Le pape Paul VI a approuvé le 14 octobre 1966 et publié le 29 décembre 1966 (Acta Apostolicae Sedis(AAS) 58 du 29 décembre 1966) un décret de la Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi (AAS 58, p. 1186) selon lequel les articles 1399 et 2318 du Droit Canon alors en vigueur ont été abrogés.
Au titre de ce décret, il est désormais permis à tous et chacun de publier sans imprimatur et sans nihil obstat les textes se rapportant à de nouvelles révélations, apparitions, locutions, prophéties ou miracles, sans que cela engage la Sainte Eglise Catholique Romaine.

Au titre de ce décret, nous pouvons donc en toute quiétude et tout à fait librement depuis fin 1966, imprimer ... publier et diffuser (et donc lire...) les messages attribués au Ciel, ce qui est enfin conforme à l'esprit de 1 Co 14.26-31.

(II) Mieux encore, plus récemment, concernant les procédures pour les causes des saints, miracles, etc., le Pape Jean-Paul II a promulgué le 25 janvier 1983 avec entrée en vigueur immédiate, la constitution apostolique Divinis Perfectionis Magister (texte latin dans Acta Apostolicae Sedis du 9 avril 1983, puis traduction française dans l'Osservatore Romano du 12 avril 1983), laquelle "abroge toutes les lois de quelque genre qu'elles soient en rapport avec cette question".

Ces nouvelles normes ne contiennent aucune directive répressive et n'enjoignent nullement les évêques à condamner qui que ce soit ni à interdire quoi que ce soit, bien au contraire : les appels à la prudence que contient cette Constitution ne concernent que les écrits des évêques, précisément.

(III) ... le nouveau Code de Droit Canonique promulgué par le Pape Jean-Paul II également le 25 janvier 1983 avec entrée en vigueur au premier jour de l'Avent 1983, est encore plus souple. Il est résolument rédigé dans le sens de la protection des fidèles contre d'éventuels abus de la part de la hiérarchie :
"Les fidèles ont le droit de suivre leur forme de vie spirituelle, qui soit toutefois conforme à la Doctrine de l'Eglise" (Canon 214) ; "les fidèles ont le droit de n'être frappés de peines canoniques que selon la loi" (Canon 221.3).
De ces deux canons, il résulte qu'une condamnation ou une interdiction qui ne serait pas fondée sur un dogme et sur le droit canonique n'a aucune validité. Cela laisse supposer qu'auparavant, nombreux étaient les fidèles qui se trouvaient victimes de tels abus de droit.

Avec le nouveau Droit canonique — encore peu connu —, rarement dans l'histoire de l'Eglise le clergé et les fidèles ont ainsi joui d'une telle liberté et d'une telle protection de la part de l'Eglise contre les abus de certains membres de sa propre hiérarchie qui peuvent se tromper dans leurs jugements.
Au titre du nouveau Droit canonique, nous pouvons en toute liberté depuis fin 1983 suivre la forme de vie spirituelle qui nous plaît, dans la mesure où elle ne s'oppose pas à la Doctrine de l'Eglise, c'est-à-dire aux Dogmes.
...

Et si néanmoins nous sommes accusés, il faudra que l'accusateur :

1) montre quel Dogme nous piétinons ;

2) fonde sur le Droit canonique ses accusations, sans quoi elles sont sans fondement.

Du nouveau Droit canonique de 1983, il résulte que le rôle de l'évêque à cet égard semble avoir un peu changé : on lui demande en substance de prendre du recul, de ne pas se jeter prématurément dans la bataille, alors qu'il semble qu'auparavant l'évêque pouvait (et même devait), sur la base de son opinion personnelle, humaine (nullement infaillible), émettre tous les interdits qu'il jugeait bons (et sur lesquels il lui était bien difficile de revenir ensuite). Le rôle de l'évêque est désormais beaucoup plus conforme à l'esprit de l'Ecriture, et une condamnation ne peut être prononcée par lui que s'il y a violation de la Doctrine de l'Eglise.

En fait, dans le cas qui nous intéresse, nous touchons à un point fondamental (et cependant peu exploré à notre point de vue) du christianisme : il s'agit de la théologie de l'attitude chrétienne face aux lois, c'est-à-dire la théologie des limites de la légitimité des lois et des limites du devoir d'obéissance du chrétien face aux lois.
C'est bien pour cela que l'Eglise, dans sa sagesse, a supprimé toutes les anciennes lois répressives pour les fidèles, pour les remplacer par des directives plus souples, plus conformes à l'Ecriture ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyMer 13 Aoû 2008, 15:41

... pendant que nous y sommes, je vous donne la suite des échanges sur l'autre forum en question :

http://lepeupledelapaix.forumactif.com/discussion-generale-f38/le-droit-de-publier-t3541.htm#25061

Philippe-Antoinre
Revenir en haut Aller en bas
majuscule soleil
Assidu
majuscule soleil

Nombre de messages : 792
Localisation : chatanooga

Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyMer 13 Aoû 2008, 16:03

Confused
Vous confondez;distribution dans les églises et parution publique

Voila ce que j'ai écrit sur l'autre forum:
Citation :

Il est clair que l'article parle de la distribution des messages non reconnus et qu'il ne faut pas les distribuer dans les églises.Je suis d'accord et je ne me souviens pas en avoir vu dans les présentoirs d'églises.
Autre chose est la parution des livres.Il n'y a aucun inconvénient à ce qu'ils paraissent sans imprimatur.
Les chrétiens peuvent lire les révélations,y croire ou non,selon leur jugement et les rejeter s'ils ne sont pas conforme au Credo.C'est pourquoi je rejette les révélations qui veulent faire de Marie une "Fille de Dieu"comme Jésus est "Fils de Dieu",ce qui est contraire à la profession de foi:"en Jésus,fils UNIQUE de Dieu".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyJeu 14 Aoû 2008, 14:23

Non du tout, cher Majuscule, il ne s'agit pas des églises au sens matériel du terme mais bien de l'Eglise avec un grand "E" (dans le sens du "Peuple de Dieu"

le document de la doctrine pour la foi ne souffre d'aucune ambiguïté :

1) l'interprétation donnée par certains individus à une décision approuvée par Paul VI le 14 Octobre 1966 et promulguée le 15 Novembre de la même année, en vertu de laquelle les écrits et les messages résultant de prétendues révélations pourraient être librement distribué dans l'Eglise, est absolument sans fondement (...)

Amicalement

Philippe-Antoine

Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyJeu 14 Aoû 2008, 14:50

Il faudrait soit le lien internet en français, soit le contexte beaucoup plus complet (et pas dans ce charabia de traduction automatique), soit les références exactes (j'ai cherché avec : congrégation pour la doctrine de la foi + novembre 1996 et je n'ai rien trouvé).

De toute façon, cele ne donne pas de contradiction avec le fait que s'il y a droit à publication, elle peut être consultée, utilisée par tous les catholiques sans restriction (voir message d'hier) quand bien même ce ne serait pas en tant que groupement officiel d'Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyJeu 14 Aoû 2008, 16:18

Voir aussi ceci (2ème partie en rouge)
Pour l'instant je n'ai rien trouvé d'autre :

sinon faire les recherches à partir de : AAS, vol. LXXXVIII, N. LXXXVIII, N. 12 (5 December 1996), 956-957

Retour à la position de l'Eglise

De multiples questions, relatives à la valeur et à l'autorité de la Notification de la CONGREGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI du 6 octobre 1995 (parue sur l'Osservatore Romano du 23-24 octobre 1995, p.2) sont parvenues à cette Congrégation. De multiples questions, les parents à la valeur et à l'autorité de la notification de la CONGRÉGATION POUR LA DOCTRINE DE LA FOI du 6 octobre 1995 (parue sur l'Osservatore Romano du 23-24 octobre 1995, p. 2) sont parvenues à cette Congrégation. La Notification faisait référence aux écrits et messages de Mme Vassula Ryden, attribués à de soi-disantes révélations et diffusés dans des milieux catholiques de par le monde. La notification faisait référence aux écrits de messages et Mme Vassula Ryden, attribués à de soi-disantes Révélations et diffusés dans des milieux catholiques de par le monde.
La Congrégation entend préciser ce qui suit quant à ce sujet: La Congrégation entend préciser ce qui conviennent quant à ce sujet:
1. La Notification adressée aux pasteurs et fidèles de l'Eglise catholique conserve toute sa vigueur. Elle a été approuvée par les autorités compétentes et sera publiée, avec la signature du Préfet et du Secrétaire de la Congrégation, dans les Acta Apostolicae Sedis, l'organe officiel du Saint- Siège. 1. Notification adressée aux Fidèles et Pasteur de l'Eglise catholique conservé toute sa vigueur. Elle a été approuvée par les autorités compétentes et sera publiée, avec la signature du préfet et du Secrétaire de la Congrégation, dans les Acta Apostolicae Sedis, "organe officiel du Saint-Siège.
2. 2. A propos des nouvelles diffusées par certains organes de presse quant à une interprétation restrictive de cette Notification faite par le Cardinal-préfet lors d'une conversation privée tenue à Guadalajara, Mexique , le 10 mai 1996, durant une rencontre accordée à un groupe de personnes, ledit Cardinal-préfet tient à préciser que : A propos des nouvelles diffusées par certains organes de presse quant à une interprétation restrictive de cette notification faite par le Cardinal-préfet lors d'une conversation privée tenue à Guadalajara, Mexique, le 10 mai 1996, durant une rencontre accordée à un groupe de personnes , Ledit Cardinal-préfet tient à préciser que:

a) comme affirmé, les fidèles ne doivent pas considérer les messages de Mme Vassula Ryden comme des révélations divines , mais seulement comme des méditations personnelles; a) comme affirmé, les Fidèles must ne pas considérer les messages de Mme Vassula Ryden comme des Révélations divines, mais seulement comme des Méditations personnelles;

b) comme le précisait déjà la Notification, on trouve dans ces méditations, au côté d'aspects positifs, des éléments qui à la lumière de la Doctrine catholique sont négatifs; b) comme le précisait déjà la notification, le trouve dans ces Méditations, au côté des aspects positifs, des éléments ici à la lumière de la doctrine catholique sont négatifs;

c) ceci étant, les pasteurs et les fidèles sont invités à ce propos à un sérieux discernement spirituel et à conserver la pureté de la Foi, des moeurs et de la vie spirituelle sans s'appuyer sur de prétendues révélations. Ils sont invités à suivre la Parole de Dieu révélée ainsi que les directives du Magistère de l'Eglise. c) étant les pois chiches, les Fidèles Pasteur et les invités sont à ce propos à un sérieux discernement spirituel et à conserver la Pureté de la Foi, des Moeurs et de la vie spirituelle sans s'appuyer sur de prétendues Révélations. Ils sont invités à suivre la Parole de Dieu révélée ainsi que les directives du Magistère de l'Eglise.


Quant à la diffusion des textes de ces soi-disantes révélations privées, la Congrégation précise ce qui suit: Quant à la diffusion des textes de ces Révélations soi-disantes privées, Congrégation précise ce qui suit:
1. 1. L'interprétation donnée par certaines personnes d'une Décision approuvée par Paul VI le 14 octobre 1966 (promulguée le 15 novembre suivant) n'est absolument pas valide. L'interprétation donnée par certaines personnes d'une Décision approuvée par Paul VI 14 octobre 1966 (promulgated le 15 Novembre suivant) n'est absolument pas valable. En vertu de cette Décision, écrits et messages provenant de révélations supposées pourraient librement être diffusés dans l'Eglise. En vertu de cette décision, et les messages écrits provenant de Révélations supposées pourraient être librement diffusés dans l'Eglise. La dite Décision, qui fait en réalité référence à 'l'abolition de l'Index des livres prohibés", établissait que, levées les censures afférentes, demeurait toutefois l'obligation morale de ne pas diffuser ou lire les écrits mettant en péril la Foi et les moeurs. La Décision-dire, qui fait en réalité référence à «l'abolition de l'Index des livres prohibés" établissait que, les levées censures afférentes, demeurait toutefois l'obligation morale de ne pas lire diffuseur ou les écrits mettant en péril la Foi et les Moeurs.
2. 2. On rappelle cependant qu'à propos de la diffusion de textes relatifs à des soit-disantes révélations privées, la norme du Code en vigueur (Canon 823, par.1) demeure valide. Sur rappelle cependant qu'à propos de la diffusion de textes relatifs à soit-disantes des Révélations privées, les règles en vigueur du Code (Canon 823, par.1) demeure valable. Cette dernière donne le droit aux pasteurs 'd'exiger que soit soumis à leur propre jugement dès avant publication les écrits des fidèles touchant à la foi ou aux moeurs'. This latest femmes le droit aux Pasteur 'd'exiger que soit soumis à leur propre jugement dès la publication avant les écrits des Fidèles touchant à la foi ou aux Moeurs ".
3. 3. Les prétendues révélations surnaturelles comme les écrits s'y rapportant relèvent en première instance du jugement de l'évêque diocésain ou, dans des cas particuliers, de celui de la Conférence épiscopale et de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Prétendues Les Révélations surnaturelles comme les écrits s'y rapportant relèvent en première instance du jugement de l'évêque diocésain ou, dans des cas particuliers, de celui de la conférence épiscopale et de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi.
Cité du Vatican, 29 novembre 1996. Cité du Vatican, Novembre 29, 1996.

Le texte original en anglais a été publié dans L'Ossservatore Romano, édition settimanale en anglais, 4/12/1996. L'original en anglais un texte été publié dans Le Ossservatore Romano, édition hebdomadaire en anglais, 4/12/1996. Egalement publié dans Acta Apostolicae Sedis - AAS, vol. Egalement publié dans Acta Apostolicae Sedis - AAS, vol. LXXXVIII, N. LXXXVIII, N. 12 (5 December 1996), 956-957. Le texte original ne comporte pas les mises en évidence en caractères gras. 12 (5 Décembre 1996), 956-957. Texte original ne comporte pas les mises en évidence en caractères gras.
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyJeu 14 Aoû 2008, 18:01

Bref quoi de fiable et vraiment instructif pour la portée générale?
Peut-on imaginer qu'un texte important de 1996 de la congrégation de la doctrine de la foi n'existe nulle part en français, mais seulement en anglais ?
Tant pis. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur EmptyJeu 14 Aoû 2008, 21:42

Peut-être n'est -il pas inutile de rappeler les dispositions de l'ancien article 1399 du droit canon (abrogé par Paul VI ) :

1399
Citation :
Sont prohibés par le droit même :

n1) Les éditions du texte original et des anciennes versions catholiques de la Sainte Ecriture, même de l'Eglise Orientale, publiées par des non-catholiques; les versions des mêmes livres en quelque langue que ce soit.

n2) Les livres (mot à entendre au sens large) qui défendent l'hérésie ou le schisme, ou qui s'efforcent de détruire les fondements de la religion de quelque manière que ce soit.

n3) Les livres qui font profession d'attaquer la religion (naturelle ou révélée) ou les bonnes moeurs.

n4) Les livres d'auteurs non-catholiques qui traitent 'ex professo' de la religion, à moins qu'il soit établi que rien ne se trouve dans ces livres qui soit contraire à la foi catholique.

n5) Les livres des saintes Ecritures, leurs annotations et leurs commentaires; les versions des saintes Ecritures en langue vulgaire, sans notes et non approuvées par le Saint Siège; les livres et brochures qui racontent de nouvelles apparitions, des révélations, des visions, des prophéties, des miracles, ou qui préconisent de nouvelles dévotions, même si elles sont présentées comme des dévotions privées; tous les livres de cette sorte sont interdits lorsqu'ils paraissent sans avoir été soumis préalablement à l'examen de la censure ecclésiastique prévu par le Can. 1385 p.1 .

n6) Les livres qui attaquent ou raillent quelqu'un des dogmes catholiques; qui défendent des erreurs condamnées par le Saint-Siège; qui détournent du culte divin; qui s'efforcent de ruiner la discipline ecclésiastique, ou qui font profession d'injurier la hiérarchie catholique, l'état clérical ou religieux.

n7) Les livres qui enseignent ou recommandent la superstition, les sortilèges, la divination, la magie, l'évocation des esprits et autres pratiques analogues.

n 8.) Les livres qui soutiennent que le duel, le suicide ou le divorce sont permis; qui traitent des sectes maçonniques et autres sociétés du même genre, soutiennent qu'elles sont utiles et qu'elles ne sont pas nuisibles à l'Eglise et à la société civile.

n9) Les livres qui traitent, racontent ou enseignent des choses obscènes ou portant à la luxure.

n10) Les éditions des livres liturgiques approuvés par le Saint-Siège, dans lesquelles des changements ont été faits, de telle sorte que les livres ne correspondent plus avec les éditions authentiques adoptées par le Saint-Siège.

n11) Les imprimés divulguant des indulgences apocryphes, révoquées ou interdites par le Saint-Siège.

n12) Les images imprimées de toutes sortes, représentant Notre-Seigneur, la sainte Vierge, les anges, les saints et autres serviteurs de Dieu, qui ne seraient pas en harmonie avec le sentiment et les décrets de l'Eglise.

La levée de l'index ne rend pas pour autant licites la franc-maçonnerie et la sorcellerie etc...!
Pour quelle raison voudriez vous qu'il n'en soit pas de même pour "... les livres et brochures qui racontent de nouvelles apparitions, des révélations, des visions, des prophéties, des miracles, ou qui préconisent de nouvelles dévotions, même si elles sont présentées comme des dévotions privées..." ?

Ph-Antoine
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty
MessageSujet: Re: Sur le "droit" de publier sans imprimatur   Sur le "droit" de publier sans imprimatur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur le "droit" de publier sans imprimatur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur le "droit" de publier sans imprimatur
» Un Décret de Paul VI permet la publication de Révélations privées, même sans imprimatur!
» Toujours du côté droit ?
» Besoin d'aide pour un cas pratique en droit des obligations.
» Oral de droit pénal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: LE PARLOIR-
Sauter vers: