Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 20 novembre : Vénérable Agnelo de Souza
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:14

» La Providence et la confiance en Dieu par Fr. Garrigou-Lagrange
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 22:05

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar Nicolas Hier à 18:58

» 19 novembre : Saint Philarète de Moscou
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Lun 18 Nov 2019, 22:07

» 18 novembre : Saint Odon de Cluny
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Dim 17 Nov 2019, 22:27

» 17 novembre : Sainte Elisabeth de Hongrie
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Sam 16 Nov 2019, 22:56

» 16 novembre : Saint Gertrude d'Helfta
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Ven 15 Nov 2019, 23:03

» 15 novembre : Saint Albert le Grand
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 14 Nov 2019, 21:23

» 14 novembre : Saint Sérapion d'Alger
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Mer 13 Nov 2019, 22:22

» 13 novembre : Saint Stanislas Kostka
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Mar 12 Nov 2019, 20:51

» 12 novembre : Saint Jean le Miséricordieux ou (l'Aumônier)
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Lun 11 Nov 2019, 21:13

» 9 novembre : Saint Syméon le Métaphraste
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Ven 08 Nov 2019, 23:39

» 8 novembre Sainte Elisabeth de la Trinité
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 07 Nov 2019, 22:03

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 07 Nov 2019, 21:51

» 7 novembre : Saint Pierre Wu Guosheng
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Mer 06 Nov 2019, 21:57

» Dossier spécial - Le Pape François suit Luther pour tout....
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar fontaine Mar 05 Nov 2019, 22:16

» 6 novembre : Sainte Christine de Stommeln
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Mar 05 Nov 2019, 21:49

» 5 novembre : Saint Guy-Marie Conforti
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Lun 04 Nov 2019, 22:01

» 4 novembre : Saint Charles Borromée
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Dim 03 Nov 2019, 21:06

» 3 novembre : Sainte Alpais de Cudot
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Dim 03 Nov 2019, 07:27

» 2 Novembre : Commémoration des défunts
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Ven 01 Nov 2019, 22:33

» 01/11 Fête de Tous les Saints
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Ven 01 Nov 2019, 00:49

» Du 24 oct au 1er nov Neuvaine pour les âmes du Purgatoire
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Ven 01 Nov 2019, 00:38

» 31 octobre : Saint Feuillen de Fosses
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar ami de la Miséricorde Mer 30 Oct 2019, 21:49

» Jésus a dicté un livre sur la Franc Maçonnerie et dévoile beaucoup de choses
Notification concernant les écrits de «Françoise» Emptypar fontaine Mer 30 Oct 2019, 08:17


Partagez
 

 Notification concernant les écrits de «Françoise»

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 22 Fév 2008, 21:33

Notification concernant les écrits de «Françoise»


Depuis 1999, se sont constitués progressivement en France et dans quelques pays d'Europe des groupes de prière dits des «Messagers de la tendresse de Jésus». Ces groupes sont fondés à la demande que Jésus aurait formulée à une certaine «Françoise» […], résidant dans le diocèse de Meaux.
Cette personne reçoit presque quotidiennement des messages signés «Jésus Christ» qu'elle écrit sous sa dictée. Ces messages sont actuellement consignés et diffusés dans 14 ouvrages parus entre 1997 et mars 2005 ainsi que par les nombreuses conférences de Madame Faure.

Ce mouvement des «Messagers de la tendresse de Dieu» (appellation de l'Association 1901) semblant se développer, il m'a paru nécessaire, en tant qu'Ordinaire du lieu, d'éclairer les fidèles sur l'authenticité ou non de ces messages. Après examen d'une partie de ces écrits (l'ensemble compte quelque 2760 pages) par deux théologiens, indépendamment l'un de l'autre, et par moi-même, et tenant compte des usages de l'Eglise relatifs aux «révélations privées» et aux manifestations extraordinaires, je suis amené à conclure qu'on ne peut pas reconnaître le caractère surnaturel de ces messages. J'invite les fidèles à ne pas se laisser troubler et à conserver l'authenticité de la foi que le Seigneur Jésus a confié à son Eglise.

Les raisons qui motivent ce jugement négatif sur les écrits de Françoise sont consignées dans un document de quatre pages que je tiens à la disposition des personnes qui voudraient en prendre connaissance.

Meaux, le 8 septembre 2005

Par mandatement
Monsieur l’Abbé Michel HENRIE
Chancelier

Pour en savoir+ : http://www.parvis.ch/stella_maris/02_prophetes/francoise/notification_base.html
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 40
Localisation : france

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 22 Fév 2008, 21:48

Le plus grands Saints ont toujours porté obéissance a Dieu et a l'Église ........Je m'attends a ce que quelqu'un dise " oui mais l'Église peut se tromper etc.... et dans 20 ans ils changeront peut être d'avis" etc...
Il ne faut pas oublier que l'obéissance est la clé , pas de clé et l'adversaire entre par la porte
Revenir en haut Aller en bas
annonciade
Assidu
annonciade

Nombre de messages : 427
Localisation : P.Q.

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 23 Fév 2008, 02:18

Ceci dit ,il faut quand même savoir que "Françoise " n'a jamais été interviewée par cet évêque avant sa condamnation...

Un autre article du Stella Maris:
http://www.parvis.ch/stella_maris/sm_420/francoise.html


scratch


Amicalement,

Annonciade
Revenir en haut Aller en bas
Angélique
Assidu


Nombre de messages : 426

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyLun 03 Mar 2008, 08:00

[quote="Philippe"]Notification concernant les écrits de «Françoise»

Chers amis,

Personnellement les écrits donnés à Françoise ainsi que ces conférences, m'ont aidé à brûler d'amour pour Dieu.

On voit un arbre à ses fruits.

Tous les saints ont eu de grands combats et se sont toujours soumis.

FABIENNE GUERRERO
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyMer 05 Mar 2008, 22:48

En ce qui concerne Françoise voici l'exposé des motifs donné par l'Evêque, je pense qu'il est important de le lire pour bien comprendre que la décision n'a pas été prise à la légère d'autant plus que cet Evêque était un des premiers à faire partie des mouvements charismatiques et n'est donc pas du tout fermé à ces questions.
Tout en fin de texte quelques citations révélatrices.

Citation :
Exposé des motifs de la notification
concernant les écrits de «Françoise»

Depuis 1999 se sont développés en France et à l'étranger à partir des ouvrages, des conférences et des enregistrements d'une «Françoise» des groupes de prière. (D'après l'information tirée du site internet de l'association «des Messagers de la Tendresse de Dieu», il existerait actuellement 80 groupes en France et une cinquantaine dans divers pays européens.) Les ouvrages publiés depuis 1997 sont la transcription de messages dictés à Françoise par Jésus en personne. Françoise H. F. résidant dans le diocèse de Meaux il m'a paru nécessaire de procéder à un examen de ces écrits à la lumière de la doctrine de l'Eglise Catholique. Cette étude devenait d'autant plus nécessaire que dans le cercle de «Françoise» on laisse entendre que mon silence vaudrait accord implicite.

J'ai fait étudier ces textes par un Père jésuite, théologien connu, par une théologienne compétente en patristique et en exégèse et je les ai étudiés moi-même. Egalement d'autres personnes, prêtres ou laïcs, m'ont donné leur avis.

De cette étude il résulte qu'on ne peut pas reconnaître le caractère surnaturel de ces écrits (cf. notification ci-jointe).

Avant de présenter les raisons qui motivent ce jugement, je tiens à souligner deux points.

L'enquête s'est faite uniquement à partir des écrits tels que publiés en librairie et sur le site internet. Bien entendu nous n'avons pas fait d'étude exhaustive des 14 ouvrages édités à ce jour (chacun comportant entre 150 et 300 pages, soit en tout quelque 2760 pages). Nous nous sommes appuyés sur un échantillonnage assez large pour porter un jugement motivé. D'ailleurs, il s'agit d'écrits très répétitifs.

En second lieu, je tiens à souligner que je ne suspecte pas la bonne foi et la sincérité de cette personne qui s'estime inspirée. Il est vraisemblable qu'elle a été égarée entre autres par le manque de jugement et de compétence de ceux qui l'accompagnent. Par ailleurs, j'ai tenu à ne pas porter de jugement sur le comportement et la vie chrétienne de l'intéressée, que je n'ai jamais rencontrée.

Il convient de noter également tel ou tel aspect positif du message à savoir en particulier l'appel à l'abandon et à la confiance totale comme des enfants envers Dieu, à l'amour miséricordieux de Jésus, au don de soi et à l'humilité. Il faut aussi noter une certaine évolution positive entre les premiers ouvrages et les derniers qui introduisent des affirmations plus nuancées que les jugements définitifs et les généralisations abusives des premiers écrits.

Si, dans ces textes, il s'agissait de simples locutions intérieures, à titre personnel, et de maladresse d'expression, cela relèverait de la vie privée spirituelle, mais à partir du moment où les écrits sont proposés publiquement comme un enseignement d'origine divine destiné à tous, par une mission universelle de la messagère, il devenait nécessaire, pour l'évêque du lieu où celle-ci réside, d'évaluer ces écrits à la lumière de la doctrine de l'Eglise catholique et de ses usages concernant les «révélations privées» et les manifestations extraordinaires. En effet, «Françoise», sans aucun mandat ou discernement ecclésial authentique, s'est donnée mission de répandre largement ces «messages de conversion des cœurs» donnés par Jésus Christ.

Voici d'une manière concise, mais qui pourrait être largement développé, quelques éléments qui montrent que ces prétendus messages de Jésus ne sont que le fruit de méditations privées.

1. Tous les messages commence par «Jésus Christ te dicte: Je te bénis» et sont signés «Jésus Christ». Il ne s'agit pas de locutions intérieures, que «Françoise» revendique par ailleurs et pour d'autres interventions, mais de textes donnés non seulement sous la dictée, mais, apparemment, presque comme une «écriture automatique»: «Jésus guide ta main». Or, toute la Révélation Biblique nous montre que Dieu se révèle aux auteurs sacrés, très spécialement aux prophètes, d'abord par sa Parole, moyen de communication privilégiée pour la personne humaine. Dieu annonce le Salut«par la bouche de ses saints prophètes» (Lc 1,70) et si les auteurs sacrés consignent par écrit ce que Dieu leur communique, ils agissent toujours en «auteurs véritables» (Dei Verbum n. 11) et non en instruments passifs. De même, l'expérience des mystiques connus par l'Eglise montre que mutatis mutandis vaut également pour les «révélations privées» chez les saints. Ainsi, avant même toute analyse du contenu, on doit constater que le mode de transmission des messages de Françoise n'est pas en consonance avec la Tradition ecclésiale de l'inspiration divine.
2. On remarque une absence à peu près totale de référence, soit implicite soit explicite, à la Parle de Dieu. L'Ancien Testament et le Nouveau ne sont pas le milieu nourricier des publications de Françoise. Certains passages se trouvent parfois même en opposition avec la Sainte Ecriture. Très souvent, lorsque «Jésus» appelle à la fidélité à «Sa parole», une lecture attentive montre qu'il s'agit en réalité non de la Bible ou de l'Evangile, mais des paroles transmises par F. On est ainsi appelé subrepticement à substituer, de fait, ces textes à l'authentique Parole de Dieu.

3. L'abondance des écrits de Françoise revêt fréquemment un caractère sentimental, égocentrique, mièvre, puéril, et parfois même franchement grotesque. Le ressentit se substitue souvent à la foi théologique.

4. L'approche de la prière n'apparaît pas enracinée dans la tradition spirituelle de l'Eglise et s'en éloigne souvent.

5. On constate une opposition déterminée, parfois agressive, à l'encontre de ceux qui oseraient mettre en doute l'origine céleste de ces révélations.

6. On rencontre des passages qui manquent de clarté, de netteté dans l'expression et on trouve parfois des contradictions dans une même page. Par ailleurs, certaines «prophéties» ont été contredites par les faits.

7. Ce Jésus de Françoise manifeste à l'égard de l'Eglise une distance et une extériorité qui s'opposent à la doctrine catholique de l'unité du Christ et de son Eglise. On trouve un dualisme entre l'Eglise actuelle envahie par l'ivraie et la vraie Eglise du Christ, qui lui est demeurée fidèle et qu'Il va renouveler.

8. La médiation de l'Eglise dans la vie spirituelle et chrétienne est occultée, pour ne pas dire écartée. Il n'y a pas à recourir au discernement ecclésial puisque c'est Jésus qui parle en direct.

9. L'approche des sacrements en général, et celui du pardon, en particulier, est gravement défaillante dans ces récits.
10. On rencontre, au moins dans les premiers ouvrages, mais déjà sous la signature de «Jésus Christ», des attaques répétées et sans nuances contre les ministres et les fidèles de l'Eglise catholique.
11. L'assurance récurrente d'être unie à Jésus et guidée constamment par Lui, de manière stable et quasi définitive, concorde mal avec les craintes, que l'on rencontre souvent chez les mystiques, de ne pas correspondre à la grâce, d'égarer les autres, de ne pas être soumis à l'Eglise.

12. Dans les derniers ouvrages, la multiplication des notes de Françoise pour atténuer ou interpréter ces «paroles de Jésus» contredisent, ou nuancent de manière curieuse, l'obstination récurrente à vouloir conférer à ces écrits l'autorité irréfragable de Jésus.

13. Enfin, la manière dont le directeur spirituel présente et «promeut» Françoise n'est pas toujours véridique, au moins par omission.

Ce faisceau d'éléments négatifs et d'autres qu'il serait trop long de développer (par exemple, manière de traiter le mystère de la Croix) invite à ne pas considérer comme surnaturelles les prétendues révélations de Françoise.Meaux, le 29 août 2005
† Fr. Albert-Marie de Monléon, o.p.
Evêque de Meaux
Citation :
Quelques citations des écrits de «Françoise»
Afin de permettre à chacun de se faire une opinion voici quelques citations significatives que le contexte plus large ne rend pas plus acceptables.

«Vois-tu, quand Je Me sers de ta main pour écrire, tu es Mon instrument et Je guide ta main.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 4, p.58)

«Quand Je tiens la main, Je guide aussi ton cœur, pareillement, de sorte que rien de ce qui ne viendrait pas de Moi ne soit écrit. Alors, paix à toi pour toujours.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 4, p. 64)

«Si l'on t'écoute, lorsque tu proclames Mon Message, c'est Moi que l'on écoute et Je bénirai. Si l'on cherche à te repousser, à t'empêcher de témoigner, c'est Moi, Jésus Christ, que l'on repousserait; alors, Je renverserai les orgueilleux qui se mettraient sur Mon Chemin car J'ai dit: «Elle ira sur les routes donner Mon pain à ceux qui ont faim et pleurent.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 6, p. 225)

«Tu ne crois pas porter ma Croix? Et bien, Je vais te dire ceci: tu la portes, mais tu M'aimes tant, tu es si proche de Moi, tu reçois tant Mes Grâces, que tu ne la sens pas. C'est pour que tu ne la sentes pas que Je t'ai donné cette passion pour moi.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 6, p. 59)

«Apprends à ne jamais te laisser influencer par d'autres âmes, car Je suis ton seul guide.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 4, p. 10)

«Mon Eglise est comme morte…» (Messages de conversion des coeurs, Tome 6, p. 190)

«Je te fais la grâce de te donner directement ce sacrement» (Il s'agit du sacrement de la réconciliation). (Messages de conversions des coeurs, Tome 4, p. 50)

«Vois-tu, en ce temps qui vient, ce ne sont pas les études qu'il faut privilégier pour les enfants, même s'ils doivent apprendre un peu.» (Messages de conversion des coeurs, Tome 6, p. 21)

«Va petite fleur: tu réjouis Mon cœur. Souris-Moi toujours autant: cela Me repose…» (Messages de conversion des coeurs, Tome 6, p. 200)


Source : http://parvis.ch/stella_maris/02_prophetes/francoise/motifs.html

Leodia



********************************




Que les Coeurs Unis de Jésus et Marie nous protègent et nous guident.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle
Assidu
Danielle

Nombre de messages : 1850
Localisation : Québec Canada

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyLun 10 Mar 2008, 03:23

Francesco,

C'est évident qu'il y aura un jour un shisme... ce sont dans les prophéties... et dans la Bible,

quand le Pape Benoit XVI promulgera (je ne suis pas sûre du mot) le dogme de Marie Co-Rédemptrice et Avocate entre autres... on le sent bien que l'Église se divise, il ne faut pas faire l'autruche...

Je lis à chaque jour les discours du Pape et je me rends compte que dans les paroisses plusieurs prêtres ignorent ou veulent ignorer les directives transmises par le Pape !

Je suis sûre que plusieurs partagent mon avis...

Juste à penser à la Messe.. si on lit tout ce que notre Saint Père donne comme directives, elles sont loin d'être suivies par une bonne partie de nos évêques et de nos prêtres par le fait-même...

Le Sacrement du Pardon est bafoué dans le sens que plusieurs paroisses n'offrent pas la possibilité de se confesser individuellement, ils font des célébrations de pénitence en groupe ! Ce qui est contraire à l'Enseignement de l'Église... de telles célébrations doivent être des circonstances exeptionnelles....et non le contraire, présentement, quelques paroisses offrent le privilège de recevoir le Sacrement du pardon dans un confessionnal.. individuellement...

et que dire de la Célébration de l'Eucharistie !Sad

et de la communion dans la main à la vas-vite donnée par un ou une paroissienne, des hommes des femmes laïcs...???

Plusieurs se tricotent une messe au goût du comité de la paroisse ou de la pastorale !

Les Enseignements de l'Église ne sont pas respectés par tous les évêques et si quelqu'un peut me prouver le contraire il est le bienvenue !

Faut quand même pas penser que tout va bien dans l'Église !

Il faut prier pour que l'Esprit Saint Règne dans toutes les âmes !
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyJeu 16 Sep 2010, 19:15

J'ai retrouvé une bonne amie qui se trouve être dans le groupe qui entoure Françoise. Je ne connaissais pas cette voyante et je me suis renseigné. J'ai lu les lettres de "condamnation". Elles ne m'ont pas suffit car je souhaitais savoir POURQUOI on la condamnait. J'en suis venu à cette réponse aux accusations portées contre Françoise :
Je me demande comment on peut, sérieusement, porter des accusations aussi peu fondées : je ne vois pas, à la lecture des réponses faites à l'évêque ce qui justifie les accusations. Quelle crédibilité peut avoir l'auteur de cette charge contre Françoise ?

Citation :
REPONSE A LA NOTIFICATION CONCERNANT LE "MESSAGE DE TENDRESSE"

I. …Il ne s’agit pas de locutions intérieures mais de textes donnés non seulement sous la dictée , mais apparemment, presque comme une écriture automatique…

Françoise entend Jésus et n’a jamais été un instrument passif. Elle a toujours entendu la Parole en même temps qu’elle recevait cette motion de la main. Il s’agit donc bien de locutions intérieures et les écrits ne relèvent pas, dans ce cas, de ce qu’on appelle l’écriture automatique. En effet, dans l’écriture automatique, la personne perd le contrôle de sa main et n’a pas de locutions intérieures. Françoise, elle, garde le contrôle de l’écriture qu’elle peut suspendre, tout en entendant la voix de Jésus qui lui dicte.

L’Eglise n’a jamais enseigné que Dieu ne pouvait plus parler même si la Révélation apostolique et publique est close. Ainsi, de nombreux saints ont entendu parler le Seigneur et ont été Ses porte-parole dans le but de réveiller notre somnolence spirituelle, de rappeler ou d’expliciter la Révélation apostolique (par ex. Catherine de Sienne ou Thérèse d’Avila, docteurs de l’Eglise).

Françoise, tout en écoutant la dictée, permet à Jésus que sa main soit guidée surnaturellement. En utilisant sa main, Jésus lui montre ainsi que c’est bien Lui l’auteur des messages et que rien ne vient d’elle. Françoise est aussi assurée dans Sa foi car elle ressent la Présence du Seigneur.

« Ce charisme que Je t’ai donné (lorsque Je guide ta main), te permet de ne pas avoir d’erreur et d’être sûre que rien ne vient de toi… » (p. 41 t. 3 Jrdsg).

Ou encore : « Eh bien non ! rien ne vient de toi dans ce que J’écris avec ta main, et cependant Je laisse l’Esprit Saint te dire « en français » ce que Je désire que nous écrivions. Mon Esprit Saint est Ma parole, enfant… alors, parfois tu te poses la question de savoir si ce que tu entends vient de Moi, ou de toi ; mais Je veux te dire ceci, afin que tu ne doutes plus, même par instants : tout ce que Je te donne et te permets d’écrire –chaque mot- vient de Moi, Jésus-Christ. Ton imagination ne saurait se mêler à Mes écrits ; Je ne le permets pas (p. 268 t. 1 Cdc).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Message de conversion des coeurs = Cdc - Jésus revient dans Sa Gloire = Jrdsg - Jésus révèle aux siens ce qu’est la franc-maçonnerie = Fm - Catéchisme catholique abrégé = cat. cath. ab.

II. On remarque une absence à peu près totale de référence, soit implicite soit explicite, à la Parole de Dieu. L’Ancien Testament et le Nouveau ne sont pas le milieu nourricier des publications de Françoise… On est ainsi appelé subrepticement à substituer, de fait, ces textes à l’authentique Parole de Dieu.

- Jésus a demandé à Françoise, dès le début de son charisme, de ne rien lire à l’exception de la bible : « Avec la Sainte Bible, Mes écrits doivent être ta seule lecture Ma petite âme, le reste n’est pas pour toi… Je te ferai lire la Bible bientôt… ; dans un peu de temps, tu seras prête à la lire régulièrement… » (p. 31 t. 1 Cdc, année 1995).

Dans l’œuvre de Tendresse, tout un livre est consacré à l’Evangile de St Jean : « Jésus commente aux petits l’Evangile de Saint Jean » avec toutes les références bibliques.

De plus, dans ce Message de Tendresse, Jésus parle de Sa vie sur la terre avec Marie,(T. 1 Cdc p. 115) de St Jean (p. 177) de St Pierre ( p. 179), du publicain et du pharisien (tome 1 Cdc p. 151), des apôtres (tome 1 Cdc p. 18O), de St Joseph (p. 195 tome 1 Cdc), de Sa nativité (tome 2 p. 10 Cdc et tome 1 Jrdsg p. 174), des anges (tome 1 Jrdsg p. 102), le supplice de la croix (p. 238 t. 1 Jrdsg), la parabole des talents (p. 307 t. 1 Jrdsg)… etc. Il commente même l’Evangile à Son porte-parole (St Luc 14, 26 – 27, t. 6 p. 170).

- On trouve également de nombreux messages de Jésus sur l’Evangile en général et les mise en garde envers les mauvaises interprétations de la Parole de Dieu : « Prenez garde à ceux qui veulent échanger les Paroles de l’Evangile -qui les dérangent- contre des paroles humaines et mensongères, contraires à l’Amour. Ma venue dans les cœurs sera pour ceux qui ont accueilli l’Evangile, source de vie. Vois-tu les hommes veulent adapter l’Evangile à votre temps pour ne pas ‘s’adapter’ eux-mêmes à l’Amour… (t. 7 p. 1O7).

- Jésus nous invite aussi à lire davantage l’Evangile : «Qu’ai Je fait, en venant sur la Terre parmi vous ? Je vous ai aimés jusqu’au bout, Je suis venu vous apprendre à aimer. Je suis venu vous guérir… Vous ne lisez pas assez l’Evangile… si vous le lisiez avec amour, vous comprendriez que Je suis venu vous libérer de toute chaîne » (t. 6 p. 27O)

Ou encore : « Si vous ouvrez votre cœur à Ma Parole de l’Evangile, vous obtiendrez la guérison, retrouvant l’espérance : et alors vous pourrez à votre tour devenir de petites lumières pour aider vos frères (t. 6 p. 268).

- Jésus nous exhorte également à proclamer son Evangile : « Il faut oser annoncer l’Evangile, oser rencontrer nos frères pour prier » (t. 7 p. 85) ou « Me servir, c’est M’adorer en proclamant la vérité de l’Evangile » (Jésus révèle aux siens ce qu’est la f-m p. 28) ou encore « arme –toi de courage et d’amour et va prêcher la vraie Parole, celle que J’ai donné à Mes apôtres » (p. 50 t. 3 Jrdsg).

- En ce qui concerne l’Ancien testament, Les Psaumes sont le sommet de la prière de l’Ancien Testament… Le Christ a prié les Psaumes et les a portés à leur accomplissement. C’est pourquoi ils demeurent un élément essentiel et permanent de la prière de l’Eglise, adapté aux hommes de toute condition et de tous les temps (Cat. Cath. ab. n° 540). Jésus dans Son Message de Tendresse nous encourage à lire les Psaumes : « Lis les psaumes et vois combien Je viens au secours de l’âme juste… » (t. 7 p. 144).

Jésus fait encore allusion à Adam et Eve (t. 1 Cdc p. 195) à Job (t. 1 Cdc p. 146) ou à Daniel (p. 169 t. 1 Cdc : « Pour que Ma grâce pénètre en toi, il M’a fallu te faire lire « Daniel » dans la sainte Bible, afin que tu comprennes que les enfants de Dieu, abandonnés entièrement à Mon Cœur Sacré, sont protégés de tout mal. » etc.

III. L’abondance des écrits revêt fréquemment un caractère sentimental, égocentrique, mièvre, puéril, et parfois même franchement grotesque…

Notons tout d’abord que les expressions « mièvre, puéril, grotesque » ne sont que des caractérisations subjectives qui relèvent de l’opinion personnelle. Quant à l’égocentrisme, il ne faut pas oublier que ces paroles données par Jésus à Françoise ne s’adressent pas uniquement à elle, mais à nous tous. Enfin, en ce qui concerne la sentimentalité, il semble qu’on ait confondu le don d’amour du Seigneur (ce dernier vient de Son Cœur) avec une sentimentalité qui serait mauvaise : « Pourquoi le sentiment devrait-il être absent des âmes qui M’aiment ? Pouvez-vous prétendre aimer si vous n’éprouvez pas de sentiment ? Dieu n’est-Il pas un Cœur qui aime ? » (p. 252 t. 2 Cdc).

Ou encore « La spriritualité de l’âme est fausse et « légère » si elle ne s’accompagne pas du sentiment profond d’amour, dans le cœur de celui qui M’aime… pas un homme ne peut Me servir jusqu’à la sainteté sans Mon feu d’Amour en lui (p. 100 t. 1 Cdc).

« Ah ! qu’il fut doux le premier baiser de Jésus à Mon âme. Ce fut un baiser d’amour. Je me sentais aimée et je disais aussi je vous aime et je me donne à vous pour toujours ». Ste Thérèse de Lisieux

Peut-t-on qualifié de mièvrerie l’expression d’une relation amoureuse ?

IV. L’approche de la prière n’apparaît pas enracinée dans la tradition spirituelle de l’Eglise et s’en éloigne souvent.

La tradition chrétienne a conservé trois expressions majeures pour exprimer et vivre la prière : la prière vocale, la méditation et la prière contemplative. Leur trait commun est le recueillement du cœur (n° 568 Cat. cath. ab.).

Ces trois expressions correspondent parfaitement à ce que demande Jésus aux groupes de prière « Les Messagers de la Tendresse de Jésus » :

- la prière vocale avec le chapelet et le Notre Père.

- La méditation de la Parole de Dieu avec les relations entre le Message de Tendresse et l’Evangile.

- La Prière contemplative (simple regard sur Dieu dans le silence et dans l’amour… recueillement sous l’action de l’Esprit Saint – Cat. cath. ab. n° 571).

Jésus dans le tome 4 Cdc, page 53 précisait au sujet de la prière contemplative : « Si vous ne Me regardez pas en Me désirant, si vous ne faites pas silence pour que Je vous nourrisse, la vie ne pénètre pas en vous. Désirez l’Amour qui brûle de se donner, désirez l’Esprit Saint qui brûle de vous éveiller et de vous enflammer, ainsi vous vivrez en Moi »

Ou encore «Toute âme qui désire Me servir, qu’elle soit sacerdotale, religieuse, laïque doit devenir amour. Si elle ne M’adore pas, ne Me contemple pas, elle ne peut aimer à son tour les agneaux qu’elle rencontrera… Celui qui n’entre pas dans la contemplation de Mon Divin Cœur se fane, se privant de la Lumière » (t. 7 p. 95).

On peut relever dans le Message de Tendresse, de nombreux messages sur la prière contemplative et sur la prière du Cœur (t. 2 Cdc p. 147 – 218, t. 3 Cdc p. 107, 167, 218, t. 4 Cdc p. 53 etc.).

Citons dans le t. 2 Cdc à la page 218 : « La prière doit être un cœur à cœur avec Moi, simple, naturelle ; elle est une rencontre avec Celui qui vous aime le plus ».

V. On constate une opposition déterminée, parfois agressive, à l’encontre de ceux qui oseraient mettre en doute l’origine céleste de ces révélations.

Il n’est pas précisé ici l’origine de cette opposition parfois agressive. Parle t-on du contenu du Message de Tendresse ou des personnes entourant Françoise ? L’argument manque ici de précision.

Dans le premier cas, le Message de Tendresse ne présente aucune agressivité et incite uniquement à l’amour et à la vérité : voilà ce que précise Jésus à la page 82 du t. 1 Cdc : « Je n’aime pas moins une âme enténébrée qu’une âme très proche de Moi ; cependant Je Me donne à la mesure du désir de Dieu dans ces âmes, ce qui explique Mes prédilections…. et Mes souffrances. Mon Amour n’a aucune limite pour celui qui Me désire ; il a des limites imposées par celui qui Me refuse, dans le sens où Je ne peux forcer l’homme à désirer Mon Amour : Je poursuivrai donc ce dernier de Mes appels jusqu’à sa dernière heure par l’Amour infini que J’ai pour lui « en attente », mais Je ne peux entraver la liberté de l’homme ».

Dans le deuxième cas, voilà ce que dirait Jésus à ces personnes entourant Françoise et ayant ce comportement : «Je vous aime tous d’une tendresse infinie : vous devez aimer de Ma Tendresse… cette Tendresse de Mon Cœur vous rendra humbles, patients, en paix, souriants, compatissants… » (t. 7 p. 99).

Jésus dans sa grande Tendresse nous a donné toute liberté dans nos choix de vie :

« Si une âme Me choisit, librement, Me donnant tout son cœur, Me permettant de faire Ma Divine Volonté en elle, alors, Je la choie, lui donnant l’Amour, que Je suis, au-delà de ce qu’elle pourrait imaginer ». (t. 7 p. 137).

VI. On rencontre des passages qui manquent de clarté, de netteté dans l’expression et on trouve parfois des contradictions dans une même page…

Cette remarque manque d’exemple à l’appui, pour prendre en compte cette affirmation. Ce Message de Tendresse nous a paru accessible à tout lecteur dans la simplicité de l’expression, tout en étant très profond quand on le médite avec le cœur.

A travers Françoise, Jésus nous donne quelques conseils pour mieux comprendre ce Message de Tendresse : « Enfant, comprend Mon Message avec ton cœur, toujours, et non avec ta raison. Sois ouverte à l’entendement que Je veux te donner, en ayant confiance en Moi. Vois-tu, pour bien comprendre Mes paroles, il faut avoir confiance en Moi. Ainsi tu pénétreras dans tous Mes Mystères… Je ne te parle pas en paraboles, plutôt simplement, mais si tu ouvres grand ton cœur, tu comprendras encore davantage Mes écrits. Cela est Mon Amour que Je veux te donner… Je vais mettre en toi l’Esprit d’intelligence qui te permettra de goûter davantage Mes paroles. Je ferai ainsi pour chacun… » (p. 269 t. 3).

Ou encore « Que les âmes méditent Mes messages, les vivent et elles recevront toute lumière » ( p. 34 t. 5 cdc).

VII. Ce Jésus de Françoise manifeste à l’égard de l’Eglise une distance et une extériorité qui s’opposent à la doctrine catholique de l’unité du Christ et de Son Eglise…

Le Christ est « la tête du corps, c'est-à-dire de l’Eglise » (Col 1,18). « L’Eglise vit du Christ, en Lui et par Lui ( Cat. cath. ab. n° 157). Il s’est livré pour Elle, afin de la purifier par Son Sang et de la rendre sainte (Ep. 5, 26). L’Esprit Saint la vivifie par la charité. En elle réside la plénitude des moyens du salut. La sainteté est la vocation de chacun de ses membres et le but de toute son action » (caté. Cath. ab. n° 165). « Dans l’Eglise se trouve Mon Cœur », nous dit Jésus, dans Son Message de Tendresse (p. 230 t. 1 Jrdsg).

Le Seigneur dans cette oeuvre ramène les âmes dans Son Eglise : «Comment trouver le Christ si vous reniez Mon Corps qui est l’Eglise ? Comment dire que vous M’aimez si vous ne désirez pas Mes sacrements d’Amour qui sont dons extrêmes, dont vous ne soupçonnez pas la grandeur ? Comment voulez-vous Me comprendre si vous ne respectez pas ce que Je vous ai donné dans l’Eglise, par Mon sacrifice sanglant ? Ne refusez jamais Mon Eglise : Je vous l’ai donnée pour que vous viviez en Moi et Moi en vous (t.1 Jrdsg p. 229).

Ou encore : « …Et puis, surtout, renvoie les âmes au sein de Mon Eglise, car tout croyant doit y vivre. Mes messages aideront les âmes à demeurer ou revenir dans Mon Eglise car elles seront consolées et comprendront alors l’importance de la vie « en » Eglise » (p. 28 t. 5 cdc).

Jésus aime Son Eglise et Il La désire vivante, sainte et pure. Or, Elle est devenue parfois triste et insipide parce que Son Christ n’est pas accueilli » (p. 121 t. 4 cdc). «Un esprit de léthargie pèse sur Mon Eglise. Vois comme Elle manque de vie … l’Esprit Saint a été rejeté… » ( p. 229 t. 3 cdc). « Mon Eglise M’a chassé à grand renfort de rationalisme. Elle a cherché à tout expliquer par la raison au lieu de le faire avec le cœur. Mais l’Eglise a encore de bons bergers : ce sont ceux qui forment vraiment Mon Corps –et c’est grâce à eux que Mon Eglise ne périra jamais… (p. 139 t. 3 Cdc). « Prie-Moi, prie ta Sainte Maman pour que Mon Eglise retrouve Mon Cœur, pour que les âmes de tous Mes serviteurs deviennent assoiffées de Moi, car le chemin de vie, la vérité sont là dans l’adoration incessante du Cœur »… (p. 119 t. 7 Cdc).

Jésus souhaite que l’on écoute « Son Pierre », le Chef de Son Eglise « Ne vous provoquez pas par des différences d’opinions et écoutez le chef de Mon Eglise : le pape JP II » (t. 1 Jrdsg p. 102, année 1994).

Jésus est uni à Son Eglise et Il souffre de voir Son Epouse malade. Il pleure de tant d’offenses à Sa Gloire, de tant de trahisons et d’orgueil. « Jésus s’est défini comme Son Epoux et Il fait de l’Eglise la mère féconde de tous les fils de Dieu. Le terme « épouse » met en relief la distinction des deux dans une relation personnelle » (caté. Cath. ab n° 158).

« Nul ne peut se rebeller devant l’Eglise, contre Ses lois d’amour, sans se rebeller contre Marie et contre Dieu » (p. 151 t. 7).

VIII. La médiation de l’Eglise dans la vie spirituelle et chrétienne est occultée, pour ne pas dire écartée. Il n’y a pas à recourir au discernement ecclésial puisque c’est Jésus qui parle en direct.

Dans ce message de Tendresse, Jésus dit à Françoise : «Ecoute ceci : le devoir d’obéissance envers le Supérieur ecclésiale existe, de même que l’âme a le devoir d’obéir à son directeur spirituel qu’elle a choisi, en tout instant. Le devoir de prudence s’impose, pour chaque âme, quelle qu’elle soit, également » (p. 127 t. 1 cdc).

Ou encore : « L’essentiel pour toi est d’obéir à ton Père spirituel qui représente l’Eglise…» (t. 5 p. 64).

IX. L’approche des sacrements en général, et celui du pardon, en particulier, est gravement défaillants dans ces écrits.

Dans le Message de Tendresse, on trouve un très grand nombre d’écrits concernant les sacrements et en particulier celui de la réconciliation. En voici quelques références : dans le tome 1 (Cdc p. 264), dans le tome 4 (Cdc p. 5O, 51, 142), dans le tome 3 (cdc p. 81, 99, 119, 126, 264), dans le tome 2 (Cdc p. 207, 247, 248), dans le tome 5 (Cdc p. 13, 43, 106), dans le tome 1 (Jrdsg p. 280, 81, 216, 217), dans le tome 3 (Jrdsg p. 99, 52, 165, 39), dans le tome 4 (Jrdsg p. 49, 51) etc.

Françoise a toujours eu un grand désir d’assister à la messe, chaque jour, pour s’unir plus étroitement à Dieu dans la sainte Communion après avoir été purifiée dans le sacrement de réconciliation.

- Le sacrement de réconciliation

« Honorez-Moi, ne refusez pas Mon sacrement, car il est Vie pour vous… Venez à Moi trouver la Lumière grâce au repentir. Quand vous repartirez, pardonnés, vous deviendrez source de vie pour vos frères. Vous irradierez Ma Présence et Ma paix. » (t. 4 Cdc p. 51).

« En plus de Ma Miséricorde, Je vous donnerai la grâce de ne plus désirer le péché. Je vous rendrai purs et vous ferai progresser dans Mon Amour… Personne n’est pur de tout péché, ici-bas. C’est pourquoi vous devez avoir recours à Mon sacrement que j’ai donné pour que vous soyez toujours Mes enfants… » (p. 264 t. 3 Cdc).

« Non, ce n’est pas vain de se confesser une fois par mois, car Je donne Mes grâces en abondance à ce moment-là, privilégié, où Je vous redonne un cœur pur ; c’est là que vous trouverez la force d’aller plus loin… Si vous voulez vivre de Ma Parole, et que l’Esprit Saint demeure en vous, confessez-vous régulièrement, à un saint prêtre, et recevez –Moi chaque jour si vous le pouvez… » (p. 207 t. 2 Cdc) etc.

- Le sacrement de l’Eucharistie

« N’oubliez pas que Je suis Saint, que vous devez Me recevoir saintement, pour ne pas Me blesser… » (t. 5 Cdc p. 43).

« Ce don que Je vous ai fait, dans la petite hostie ; c’est ce que Je pouvais vous offrir de plus merveilleux : Dieu fait homme pour vous sauver… Quand l’Eucharistie est célébrée, sur la terre, les anges descendent adorer Celui qui a donné Sa Vie. Ils sont une multitude, en adoration, chantant les louanges de Dieu… (t. 4 Jrdsg p. 49).

« Non, ce n’est pas vain de Me recevoir chaque jour ; parce qu’ainsi Je vis en vous et vous garde du mal. Je Me transmets à votre cœur, en Mon Amour infini ; et vous qui M’accueillez, vous devenez heureux et saints comme Je le Suis » (p. 207 t. 2 Cdc).

« Apprenez à vous unir à toute l’Eglise, durant la sainte Messe. C’est l’ensemble des croyants qui vient à Ma Table Me recevoir. Alors Je vous unis à Moi… Durant la Sainte Eucharistie, Je suis présent entièrement parmi vous, avec Mon corps et Mon sang… » (p. 99 t. 3).

Enfin, « Dirige les âmes vers le sacrement de réconciliation qui les libérera, les guérira, leur apportant la paix et la grâce. Avec ce sacrement, elles Me comprendront à nouveau et Me suivront. Dirige-les aussi vers l’Eucharistie, Ma Table sainte. Car, là, Je déverserai Ma vie et Ma force en elles, pour les renouveler. Parle de l’importance de ces deux sacrements pour pouvoir ressentir l’immensité de Ma Tendresse pour chaque âme » (t. 3 Jrdsg p. 165).

X. On rencontre, sous la signature de « Jésus-Christ », des attaques répétées et sans nuances contre les ministres de l’Eglise catholique.

Jésus aime Ses prêtres et Il nous demande, dans ce Message de Tendresse, de les aimer aussi et de prier pour eux (t. 7 Cdc p. 63). Il ne s’agit pas d’attaques mais de regrets concernant le comportement de certains. Le Seigneur les désire humbles, embrasés par Son Saint Esprit, vivifiés par la prière, unis à Lui. Il est là pour les nourrir en abondance, leur donnant de vivre selon Son Cœur : « console-les par Mon Cœur, encourage-les à devenir intimes avec Moi, sinon ils ploient sous les fardeaux… Dis-leur de venir rencontrer Ma Tendresse. Alors, leur cœur sera joyeux malgré leur charge… Aime- les, soutiens ceux que Je mets sur ta route » (t. 7 Cdc p. 63).

Jésus aime le Saint Père JP II (la Fm p. 45, année 97) : « Parmi les Saints hommes de ce siècle, il y a le Pape, Mon bien-aimé JP II. Il est sage et fidèle et ne laisse pas place à l’erreur dans son ministère ». Ou encore : « Quiconque rejette JP II est dans l’erreur la plus totale, car lui, Mon Pierre, que Je guide en permanence, ne Me fait jamais défaut : il est dans le droit chemin et persévère, malgré la haine de Satan, à faire le bien et à annoncer la Vérité » (p. 18 la Fm).

Jésus est peiné car nombreux de ses serviteurs (ceux qui ont fait vœu de Lui appartenir) ont perdu le discernement, la lumière. « Ils ne savent plus conduire les agneaux, parfois, parce qu’ils ne Me rencontrent pas. Donne-leur Mon Cœur, l’amour de ma sainte Présence, l’abandon à Ma Divine Volonté, pour qu’ils reçoivent la lumière que procure la contemplation amoureuse » (t. 7 p. 77).

« C’est au sujet de tes frères, les prêtres. Je les désire unis à Moi en permanence, par la prière constante. Je veux qu’ils vivent sous Mon regard, en ayant conscience de Ma Présence, afin qu’ils soient capables d’écouter l’Esprit Saint… pour que le prêtre prie constamment, il faut qu’il Me désire plus que tout ; alors la grâce lui est donnée de prier… si leur cœur ne brûle pas, Je ne peux Me donner en abondance… Mes prêtres, demandez-Moi de vous unir à Moi, et Je vous transformerai… Priez pour avoir des prêtres qui désirent l’union intime avec Moi, car alors vous recevrez d’abondantes grâces à travers eux » (t. 5 p. 22 Cdc).

XI. L’assurance récurrente d’être unie à Jésus et guidée constamment par Lui, de manière stable et quasi définitive, concorde mal avec les craintes, que l’on rencontre souvent chez les mystiques, de ne pas correspondre à la grâce, d’égarer les autres, de ne pas être soumis à l’Eglise.

- Crainte d’égarer les autres : il a fallu un temps assez long à Françoise pour accepter les charismes de Dieu ; elle a longtemps douté et elle était la première sceptique ! la patience, la douceur, l’amour, les appels de notre Seigneur et une purification de son coeur ont fini par la convaincre de l’authenticité du Message de Tendresse.

« Si je te dévoile tout ceci à toi, petite âme, c’est parce que tu es la plus minuscule créature que j’ai trouvée, faite de peurs, de craintes, et de tristesse de ne pas avoir rencontré l’amour… » (t. 1 p. 41 Cdc)

Quand Françoise a l’accord du prêtre de son âme, son conseiller spirituel, pour croire à ce qu’elle reçoit, Jésus l’encourage à chasser le doute qui la mine et l’attriste : « Fais de ton mieux pour accepter avec humilité et foi, les bienfaits de Dieu : ne juge pas si tu en es digne ou pas ; aussi bonne sois-tu, un abîme infini existera toujours en la créature et son Créateur » (p. 164 t. 1 Jrdsg).

- Ne pas correspondre à la grâce : Françoise ne s’est jamais considérée comme une mystique, une âme forte ; elle s’est toujours jugée indigne (p. 42 t. 1 Cdc), sauvage, peu sûre d’elle, consciente de son imperfection, manquant bien souvent de foi et de confiance. « Tu es si faible, lui dira Jésus au début de sa mission, que tu ne sais que pleurer lorsque quelque chose va mal… mais tu dois comprendre Mon Amour de prédilection pour les âmes si minuscules que toi… Je Me complais si fort dans les petits riens comme toi… par les « riens », Je confondrai les forts… J’aime les petits, les incapables, et Je me révèle à eux, car ils n’ont d’autre prétention que de M’adorer en étant heureux en Moi » (p. 50, 51 t. 1 Cdc).

Ou encore : « … Ne pense plus que tu dois être parfaite pour recevoir Mes bienfaits, car toute perfection humaine n’atteindra jamais Dieu » (p. 164 t. 1 Jrdsg).

- Crainte de ne pas être soumis à l’Eglise : Françoise a toujours obéi à l’Eglise.

Elle est soumise à son directeur spirituel qui représente l’Eglise (comme lui a demandé Jésus, voir point VIII ci-dessus). Elle a souhaité rencontrer à plusieurs reprises son Evêque, Mgr de Monléon, pour se confier à lui, lui demander son aide et son discernement ; ce dernier n’a malheureusement pas accepté de la recevoir... Etant mariée civilement avec un divorcé et ne pouvant pas vivre maritalement avec celui-ci, tout en se nourrissant des sacrements (comme le demande l’Eglise), elle s’est vue contrainte d’accepter un divorce (avec deux jeunes enfants).

XII. Dans les derniers ouvrages, la multiplication des notes de Françoise, pour atténuer ou interpréter ces « paroles de Jésus » contredisent, ou nuancent de manière curieuse, l’obstination récurrente à vouloir conférer à ces écrits l’autorité irréfragable de Jésus.

Il semblerait que cette remarque s’adresse particulièrement au tome 6, où l’on trouve quelques notes de Françoise en bas de page ; ces dernières viennent préciser la pensée de Jésus en donnant quelques explications complémentaires afin qu’aucun contre sens ne puisse être commis par le lecteur. Par exemple, à la page 219 du tome 6, on peut lire : « Tu vois chacun peut se retrouver un peu dans des fleurs… Acceptez, chacun, d’être une fleur différente, chacun avec ses nuances, mais embrasé d’Amour…

Pour cette dernière phrase, la note précise : « Jésus aime beaucoup les fleurs, la nature. Il en parle souvent pour nous expliquer des choses spirituelles ».

Ou encore à la page 106 du tome 6, on peut lire : « Accepte que Mon Esprit Saint éclaire d’autres frères à travers toi : tout vient de Lui et non de toi…

Dans sa note, Françoise veut nous faire comprendre que c’est par pure obéissance qu’elle se plie à cette demande du Seigneur : « Ce n’est pas toujours facile de faire les « commissions » du Seigneur aux âmes, car certaines ne veulent rien entendre, les conseils de Jésus étant contraires à leur volonté ; et alors l’instrument reçoit des coups ! » etc.

XIII. Enfin, la manière dont le directeur spirituel présente et « promeut » Françoise n’est pas toujours véridique, au moins par omission.

Cet élément concerne le directeur spirituel de Françoise, il n’est donc pas de notre ressort d’y répondre, d’autant plus que cette affirmation manque de précision.

Cependant, il est évident que le discernement de l’Evêque de Meaux, sur ce message de Tendresse, s’oppose catégoriquement à celui du directeur spirituel de Françoise, puisque celui-ci écrivait à la fin de l’avant propos du Tome 1 de la conversion des cœurs :

« Ces pages ont été écrites par Jésus. Ces Messages sont un appel à la conversion. Nul doute que si nous acceptons d’entrer dans ce chemin, un peu ardu, qui nous est proposé, nous ne tarderons pas à gravir, un à un, les échelons de la sainteté ».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyJeu 16 Sep 2010, 19:25

Je relis les extraits des écrits de Françoise et je les compare à la démonstration de force que veut faire l'évêque de Quimper Léon dans sa lettre lue dans toutes les églises du doyenné :

Citation :
"Mme Hernandez-Zeimi n'a pas tenu compte de ma demande. En conséquence, elle a été prévenue que si une telle désobéissance se reproduisait, cela poserait la question de sa communion avec l'Eglise et entraînerait une sanction canonique.

C'est pourquoi, en vertu de ma charge d'évêque qui me commande d'éviter à mon Peuple d'errer hors de la doctrine et de la communion de l'Eglise catholique, et au vu de la situation et du trouble que jette cette association dans le Doyenné de Morlaix-Trégor et même au-delà, je demande une nouvelle fois aux fidèles catholiques de mon diocèse à ne pas participer à ce groupe et à ses activités, ni à les soutenir."

Bigre ! A part le culte des menaces (la bombe atomique étant toujours moins efficace que les explications et le dialogue), je ne vois pas, dans les écrits de Françoise, ce qui pousse à "errer hors de la doctrine et de la communion de l'Eglise catholique" (sic !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Francesco
Assidu
Francesco

Nombre de messages : 498

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 04:27

Pour aider la réflexion:http://forumarchedemarie.forumperso.com/discernement-f29/francoise-pas-reconnue-par-l-eglise-t186.htm#498
Revenir en haut Aller en bas
http://forumarchedemarie.forumperso.com/index.htm
Emmanuel_
Assidu


Nombre de messages : 160

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 05:40

Bonjour Valtortiste,

Moi non plus, je ne connaissais pas bien Françoise et ses écrits. Mais, en faisant la lecture des reproches que lui faisait l'évêque, et des explications simples et justes qui ont été apportées, je suis profondément attristé.

Comme c'est triste. Non, en effet, il n'y a rien qui pousse loin de l'Église catholique, au contraire... Ces révélations ont entraîné de nombreuses conversions, et des retours à l'Église, et aux Sacrements.

Ce qui est plus grave encore, est que l'Évêque ait plusieurs fois refusé de rencontrer Françoise. Cela fait pourtant partie des nécessités dans les enquêtes dans l'Église. Le Cardinal Ratizinger, disait justement, à propos d'une autre messagère, qu'il ne peut y avoir de condamnation sans que l'on ait entendu la personne concernée. Ce ne fût hélas jamais le cas pour Françoise.

Il ne nous reste qu'à soutenir celle-ci dans cette épreuve, ainsi que l'évêque du lieu, afin qu'il prenne le temps d'enquêter en profondeur, avec patience et prudence surnaturelle.

Union de prières,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 09:31

Emmanuel_ a écrit:
Bonjour Valtortiste,

Moi non plus, je ne connaissais pas bien Françoise et ses écrits. Mais, en faisant la lecture des reproches que lui faisait l'évêque, et des explications simples et justes qui ont été apportées, je suis profondément attristé.

Comme c'est triste. Non, en effet, il n'y a rien qui pousse loin de l'Église catholique, au contraire... Ces révélations ont entraîné de nombreuses conversions, et des retours à l'Église, et aux Sacrements.

Ce qui est plus grave encore, est que l'Évêque ait plusieurs fois refusé de rencontrer Françoise. Cela fait pourtant partie des nécessités dans les enquêtes dans l'Église. Le Cardinal Ratizinger, disait justement, à propos d'une autre messagère, qu'il ne peut y avoir de condamnation sans que l'on ait entendu la personne concernée. Ce ne fût hélas jamais le cas pour Françoise.

Il ne nous reste qu'à soutenir celle-ci dans cette épreuve, ainsi que l'évêque du lieu, afin qu'il prenne le temps d'enquêter en profondeur, avec patience et prudence surnaturelle.

Union de prières,

Emmanuel
Merci de confirmer mon impression, car je n'ai réellement rien vu qui puisse étayer l'accusation portée par l'évêque - accusations graves et publiques. Voire même le ton menaçant, le discrédit public, ... me semblaient trahir un "caporalisme" inquiétant plutôt qu'un souci pastoral. Ne pas recevoir la personne en question achève la défaillance par rapport aux devoirs de Pasteur qui lui incombent.

Péché de jeunesse ou vice de fond ? La suite le dira. Cela s'étend aussi à l'ecclésiastique qui a eu en charge d'enquêter : on voit qu'il en a fait une lecture superficielle et tendancieuse. Ce n'est pas respectueux des personnes, ni honnête intellectuellement. Toi comme moi (et d'autres) avons chercher au moins à comprendre.

Tu confirmes aussi ce que me disait cette amie : il y a eu de nombreuses conversions. J'avais tendance à croire cette bonne amie sur paroles car c'est loin d'être une illuminée ou une naïve. Elle était très engagée dans sa paroisse (région parisienne) avant de déménager en Bretagne. Sur place, elle a été écartée, on s'en doute.

Elle ne m'a pas semblé, au téléphone, perdre le moral ou douter : sa confiance dans la Providence m'a fait chaud au cœur.

Mais quelle tristesse que ces mœurs d'un autre âge ! Il eu mieux fallu dialoguer comme un Pasteur doit le faire. Mais nul n'est parfait ! ... et tous sont perfectibles dans la mesure où ils acceptent un peu d'humilité par amour de la Vérité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 09:50

Francesco a écrit:
Pour aider la réflexion: ...francoise-pas-reconnue-par-l-eglise...
Ma question ne porte pas sur l'avis - public - de l'évêque, mais sur le fondement de sa prise de position et la justification d'une attitude TRÈS éloignée de celle d'un Pasteur.

Je n'ai pas vu - et je doutes qu'on le découvre - ce qui a pu fonder une condamnation qui s'avère particulièrement légère et inquiétante pour le respect de la foi et des croyants confiés à l'évêque.

Cette attitude (choquante, je dois le dire) me rappelle celles de quelques uns de ces confrères qui se discréditent : sans revenir sur Medjugorje (qui est un cas typique), on peut penser à Heroldbach où l'évêque de Bramberg a excommunié (quelle horreur !) les voyants qui refusaient de signer une lettre reconnaissant qu'ils avaient menti : ils ont préférés (comme Jeanne d'Arc) témoigner de la vérité plutôt que de craindre la sanction.

Quelques années plus tard une messe pontificale était célébrée sur les lieux de l'apparition, rendant ridicule la première condamnation : Quel triste témoignage que ces attitudes !

Heureusement que la Providence vient toujours au secours des persécutés. Mais quitte à persécuter ces personnes choisies par Dieu pour le témoignage de la Vérité, j'aimerais tellement que ce ne soit pas des personnes consacrées qui soit leurs bourreaux !

Quant on lit les Actes des apôtres, on s'aperçoit que l'esprit de Jésus, qui inspire ses apôtres, n'a pas des paroles sévères pour les incroyants, mais pour ceux qui, au sein des croyants, défigurent Son visage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 14:11

C'est pas gentil ce qu'il a fait l'eveque, en avait il le droit ?
Revenir en haut Aller en bas
Sereno
Habitué
Sereno

Nombre de messages : 34
Localisation : région parisienne

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 15:55

Mariejesus a écrit:
C'est pas gentil ce qu'il a fait l'eveque, en avait il le droit ?

Oui, c'est un peu la question que je pose, c'est à dire, que l'évêque ait autorité sur son territoire, cela est bien compréhensible.

Mais, n'y a t' il pas de limite à cette autorité ?

Je donne un exemple sur les apparitions d'Amsterdam, reconnues par l'Eglise :

La Sainte Vierge (si l'apparition est reconnue, cela veut dire qu'on reconnait qu'il s'agit bien d'Elle n'est-ce pas, ou aurais-je mal compris ?) donc la Sainte Vierge donne une prière , dont elle demande la diffusion :

Mais l'évêque d'Amsterdam trouve que la formule "Que la Dame de tous les peuples, qui fut un jour Marie, soit notre avocate" prête à confusion et la fait modifier en "Que la Dame de tous les peuples, la bienheureuse Vierge Marie, soit notre avocate".

Ayant passé quelques moments à l'aéroport de Schipol, je peux personnellement vous assurer que les citoyens des Pays-Bas ne sont pas des demeurés, loin s'en faut.

Que dirait-on si l'évêque faisait modifier l'Evangile, changeant "Je suis la servante du Seigneur" en "Je suis la Bienheureuse Vierge Marie", histoire d'éviter une confusion ? Imaginez le tollé !!!

Alors, la Sainte Vierge ne saurait pas s'exprimer convenablement ? Ne serait-elle pas inspirée par l''Esprit Saint ? Quelle sottise de se croire mieux placé qu'Elle parce qu'on a reçu autorité sur un bout de territoire à peine sorti des eaux alors qu'elle est Reine du Ciel !!

Je ne comprend pas, qu'on m'explique si on peut...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 16:46

Vous savez, Sereno, cet homme n'est pas le seul à faire dire à la Vierge ce qu'elle n'a pas dit !
Voilà des siècles que les catholiques appellent Marie : sainte, alors qu'elle-même a dit que les générations l'appelleraient bienheureuse.
Et ce n'est qu'un exemple au milieu d'une foule d'autres des dérives de l'Église en contradiction avec les textes évangéliques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 17:48

Sereno, je ne comprends pas pourquoi vous m'écrivez sur ma messagerie plutôt qu'ici.
Il me semble que ce que vous m'y dites n'a aucun rapport avec ce que je vous ai écrit, ou alors il faudrait que vous m'expliquiez quel est ce rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Sereno
Habitué
Sereno

Nombre de messages : 34
Localisation : région parisienne

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 18:34

C'est bien parce que ce que je vous disais n'était pas dans le sujet traité ici, à savoir "Notification concernant les écrits de "Françoise"

Maintenant puisqu'il vous déplait de recevoir des messages privés, croyez bien que je m'en abstiendrai soigneusement à l'avenir.


Pour cette seule raison ce message destiné à vous seul, je le place ici pour ne point vous offusquer d'avantage.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 18:43

Sereno a écrit:
Bonjour Jonas
Oui, vous avez beaucoup de choses intéressantes à dire (et je pense que vous évitez d'en dire certaines pour ne pas provoquer inutilement)
Je l'ai dit dans ma présentation, je me fie beaucoup à la logique, je dirai celle des mathématiciens plutot que celle des philosophes...
Un petit koan zen pour changer !
Un disciple vient voir le maître et lui expose une opinion..
"Tu as raison" dit le maître
Mais un deuxième vient lui exposer l'opinion contraire..
"Tu as raison" dit le maître
L'assistant du maître intervient : "Maître, ils ne peuvent avoir raison tous les deux !"
"Tu as raison" dit le maître...
Je crois que les arguties de la théologie nous mènent souvent à cela, sauf que c'est le plus souvent "tu as tort"
Romains 13.1
Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.
Matthieu 4.8
Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire,
4.9
et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores.
Apparemment le Christ ne connait pas Romains 13.1 car il aurait beau jeu de dire à Satan que cela ne lui appartient pas ! Mais non, il ne conteste pas l'autorité de Satan sur ces choses
Jean 12.31
Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.
Je pense que la démonstration suffit....
A plus
Amitiés
Sereno

Ce texte de votre message est pour moi complètement surréaliste et je ne comprends pas du tout ce qu'il vient faire dans le contexte de ce fil et par rapport à ce que j'y disais.
Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 18:47

Ce qui interroge, en effet, c'est une accusation publique, lancé par un évêque, qui n'est pas fondée à moins qu'on me démontre plus en avant ce qu'il y a "hors de la doctrine et de la communion de l'Eglise catholique" dans les propos de Françoise.

D'autre part, cette menace publique d'excommunication s'apparente - pour moi - plus à un acte d'autoritarisme fondé sur la terreur, qu'à un souci pastoral. C'est humainement et pastoralement inadmissible.

Sereno rappelait que ce n'est pas un acte isolé. Je le rappelais pour ma part.

On l'a bien vu avec la récente déclaration du Pape sur la pédophilie : ce n'est pas parce qu'on est évêque ou prêtre qu'on ne commet pas des actes répréhensibles, humainement et spirituellement.

Il vaut vraiment que Françoise ait la foi pour supporter un tel régime et la réaction apaisée de mon amie, m'a agréablement surpris. Mais je suis, pour ma part, choqué que tous ces sadismes viennent de personnes consacrées.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
Sereno
Habitué
Sereno

Nombre de messages : 34
Localisation : région parisienne

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 18:48

Mon ami, qui est-ce qui a mis ce texte dans ce fil ?

Revenir en haut Aller en bas
Valtortiste91
Assidu
Valtortiste91

Nombre de messages : 289
Age : 76
Localisation : Essonne (France)

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 18:50

Le koan zen est délicieux. Mais qu'est-ce qu'un "koan zen" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.maria-valtorta.org
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptyVen 17 Sep 2010, 20:07

Jonas a écrit:
...
Voilà des siècles que les catholiques appellent Marie : sainte, alors qu'elle-même a dit que les générations l'appelleraient bienheureuse.
Et ce n'est qu'un exemple au milieu d'une foule d'autres des dérives de l'Église en contradiction avec les textes évangéliques.
Attention, votre "alors que" suggère une contradiction mais il n'y en a pas ... Ce n'est donc pas une "dérive".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 09:15

Territoire,
J'ai écrit : "Voilà des siècles que les catholiques appellent Marie : sainte, alors qu'elle-même a dit que les générations l'appelleraient bienheureuse."
Il y a dans l'Église Catholique Romaine des vénérables, des bienheureux et des saints, avec une hiérarchie des "titres".
Marie, goutte d'eau au milieu du peuple d'Israël a déclaré qu'elle serait appelé bienheureuse.
En faire une sainte fait partie de la surenchère permanente depuis des siècles à propos des titres de Marie (il n'y a qu'à voir les litanies dithyrambiques qui fleurissent partout).
S'il y avait une confusion non souhaitée, il aurait fallu que l'Église utilisât un autre qualificatif pour le deuxième degré de la hiérarchie de la "légion d'honneur" catholique.

Vous, vous ne voyez aucune contradiction dans ce fait ; pourriez-vous m'expliquer pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 11:43

Parce qu'il n'y en a pas.

Tout saint est bienheureux et Marie très sainte l'est plus que tout autre. Bienheureux veut dire bien-heureux, d'ailleurs. C'est simple.

Quant à la "nomenclature" de l'Eglise que vous combattez tant (l'Eglise, je veux dire) c'est quelque chose qui est utilisé sous cette forme et moi ça ne me gêne en aucune manière, et tant pis si cela vous gêne, c'est votre problème, pas celui de l'Eglise ...
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel_
Assidu


Nombre de messages : 160

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 12:55

Bonjour,

Quand nous sommes au Ciel, en Dieu, nous sommes "saints", car nous sommes unis à Jésus, qui est le Seul Saint. Même sur Terre, par la Grâce de Jésus, l'on pourrait dire cela. C'est ce que faisait Saint-Paul, justement, dans Ph 1:1-2:

Citation :
Paul et Timothée, serviteurs du Christ Jésus, à tous les saints dans le Christ Jésus qui sont à Philippes, avec leurs épiscopes et leurs diacres. A vous grâce et paix de par Dieu notre Père et le Seigneur Jésus Christ !


Si une âme est "sainte" par la Grâce de l'union à Jésus-Christ, cela s'applique tant et tant à la Vierge Marie, qui, par un privilège gratuit de Dieu, était et est pour toujours "comblée de grâces". Que de merveilles dans cette âme si humble que Dieu a élevée si haut, parce qu'elle s'est abaissée si bas, plus que toute créature, ne se voyant toujours, même si elle est la Mère du sauveur, que comme l'humble "servante du Seigneur".

Union de prières,

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 13:20

Voici quelques questions que je me (et vous) pose :

Pourquoi l'Église a-t-elle inventé les vénérables et les bienheureux ?
Pourquoi Marie a-t-elle dit bienheureuse et non sainte en parlant d'elle ?

Autre question
: pourquoi saint Paul, que vous citez, ne parle-t-il JAMAIS de Marie, lui dont les écrits ont nourri foule de dogmes catholiques (le plus connu étant le dogme du péché originel) mais AUCUN dogme marial ?
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel_
Assidu


Nombre de messages : 160

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 13:37

Bonjour Jonas,

Vos questions sont simples, et je suis certain que dans vos conversations avec d'autres frères ici, vous avez-eu l'occasion de les poser, et de recevoir des réponses.

J'ai l'impression que vous les posez donc non pas parce que vous vous interrogez vraiment, mais parce que vous pensez déjà posséder la réponse. Je crois, mais je puis toujours me tromper, que vous attendez une réponse pour saisir l'occasion de réitérer votre propre vision de ces choses.

D'ailleurs, à une de ces questions, Territoire a déjà répondu ci-dessus. Pourquoi la reposer à nouveau?

J'ai l'impression, pour cela, que mes réponses n'aideraient pas.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 13:49

Emmanuel, voici sans doute la "réponse" de Territoire à laquelle vous faites allusion :
territoire en héritage a écrit:
Tout saint est bienheureux et Marie très sainte l'est plus que tout autre. Bienheureux veut dire bien-heureux, d'ailleurs. C'est simple.

Vous devez connaître la notion "qui peut le plus peu le moins" : Territoire dit : "tout saint est bienheureux"... OK, grâce à la notion sus-mentionnée !
Mais il ne dit pas "tout bienheureux est saint", car "qui peut le moins ne peut pas forcément le plus" !
D'ailleurs le calendrier liturgique est plein de bienheureux qui ne sont jamais devenus saints !

Il n'a donc pas répondu à ma question, car Marie a bien dit bienheureuse et non sainte.
Et cette question est pour moi une vraie question, qui fait partie du malaise que j'éprouve devant l'escalade permanente de titres et de dogmes concernant Marie (et j'ai bien peur que ce ne soit pas fini).
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel_
Assidu


Nombre de messages : 160

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 14:03

Bonjour Jonas,

Marie a-t-elle dit: "bienheureuse, mais pas sainte"? Si c'était le cas, il y aurait alors exclusion.

Marie pouvait s'exprimer et se dire bienheureuse - car elle l'était, et combien! - sans qu'elle doive, au moment de dire son cantique d'amour, penser à la postérité, et à la nécessité d'exprimer son poème de la manière la plus précise théologiquement afin de faciliter la compréhension aux exégètes du XXIe siècle.

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
territoire en héritage
Assidu
territoire en héritage

Nombre de messages : 713

Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» EmptySam 18 Sep 2010, 14:32

Emmanuel_ a écrit:
Bonjour Jonas,

Marie a-t-elle dit: "bienheureuse, mais pas sainte"? Si c'était le cas, il y aurait alors exclusion.

Marie pouvait s'exprimer et se dire bienheureuse - car elle l'était, et combien! - sans qu'elle doive, au moment de dire son cantique d'amour, penser à la postérité, et à la nécessité d'exprimer son poème de la manière la plus précise théologiquement afin de faciliter la compréhension aux exégètes du XXIe siècle.

Emmanuel
Bien dit, et tout à fait ce que je pense !

Merci à nouveau Emmanuel ! ... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty
MessageSujet: Re: Notification concernant les écrits de «Françoise»   Notification concernant les écrits de «Françoise» Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Notification concernant les écrits de «Françoise»
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une blessure française
» notification DGF
» regiment de Roverea
» à propos de ses écrits
» Ephéméride 22 Juillet......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: Autres apparitions :: Les Prophéties et les Prophètes :: Nouveaux prophètes-
Sauter vers: