Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 22 août Sainte Marie Reine
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:16

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 20:59

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
KERIZINEN Emptypar Nicolas Hier à 18:18

» site pour votre discernement sur qui sera l’Antéchrist
KERIZINEN Emptypar fontaine Mar 20 Aoû 2019, 10:56

» Dr Bowring : les raisons d'être offensés par le Pape François
KERIZINEN Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 23:23

» Dr K. Bowring - théologien - la Vérité sur le Pape François
KERIZINEN Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 11:18

» Dr Kelly Bowring – Le Faux Prophète, la messe oecuménique
KERIZINEN Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:24

» Les vérités sur les erreurs dans la vie de l'Eglise
KERIZINEN Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:17

» Cardinal Burke : Il y a des « certainement » des indicateurs du fait que l’élect
KERIZINEN Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:11

» Le Pape est le Faux Prophète
KERIZINEN Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:06

» Doit-on quitter l'Eglise à cause du Faux Prophète ?
KERIZINEN Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 14:12

» Le Pape François - des théologiens parlent de lui
KERIZINEN Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 10:52

» Nouveau site sur le Pape François
KERIZINEN Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 18:47

» Dr K. Bowring - Lettre ouverte au Pape François
KERIZINEN Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 08:48

» 9 août : Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 08 Aoû 2019, 21:20

» 8 août : Saint Dominique de Guzman
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Mer 07 Aoû 2019, 21:42

» Du 7 au 15 août Neuvaine de l'Assomption
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:42

» 7 août : Saint Gaëtan de Thienne
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:27

» Avortement, stérilet, moyens de contraception
KERIZINEN Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:34

» Diffusez la prière puissante au Précieux Sang
KERIZINEN Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:03

» 6 août : Transfiguration du Seigneur de St François de Sales
KERIZINEN Emptypar ami de la Miséricorde Lun 05 Aoû 2019, 21:00

» « L’homme (Adam) connut Ève sa femme » (Gn 4,1)
KERIZINEN Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 16:07

» Mère, priez pour le salut de vos enfants
KERIZINEN Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:38

» 121 persoees inscrites pour notre groupe de prières pour le salut de la famille
KERIZINEN Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:14

» Le péché d’Adam et Eve : ils ont eu des relations sexuelles et c’est pourquoi il
KERIZINEN Emptypar fontaine Dim 04 Aoû 2019, 22:03


Partagez
 

 KERIZINEN

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:01

Kerizinen,

Des apparitions dont nous n'avons pas encore parlé.

Citation :
La Vierge Marie et le Christ sont apparus à Jeanne-Louise Ramonet, une simple paysanne de Plounévez Lochrist dans le Nord-Finistère entre 1938 et 1968. Depuis, le Rosaire est récité chaque jour en ce lieu béni et les pélerins sont nombreux à venir demander à Notre Dame du Très Saint Rosaire la guérison des esprits et des corps.

Historique :

HISTORIQUE DES APPARITIONS

Dans le Nord-Finistère, sur le territoire de la commune de Plounévez-Lochrist, entre Brest et Morlaix, se situe le petit hameau de Kerizinen composé de trois maisons.
Dans l'une d'elles vivait la famille Ramonet. Comme beaucoup de petites fermes à l'époque, la maison comportait une seule pièce surmontée d'un grenier. Dans cette pièce au sol de terre battue, une cheminée, des lits clos et, face à la fenêtre, une table et deux bancs. Attenant à la maison, à gauche une petite porcherie, à droite une étable et une grange. Il n'y a que deux hectares de terre. Il fallait chercher l'eau très loin et bien entendu, il n'y avait pas d'électricité.
C'est là que naquit Jeanne-Louise RAMONET, le 7 octobre 1910 en la fête de Notre-Dame du Très Saint Rosaire, la quatrième de neuf enfants.
Durant sa jeunesse, Jeanne-Louise souffrit d'une santé déficiente. Du fait de cette mauvaise santé elle reçut fort peu d'instruction. Mais ses parents étant de fervents chrétiens lui donnèrent la base d'une foi solide. Elle aurait voulu entrer au couvent mais sa santé l'en empêcha. Il faut mentionner qu'ayant été emmenée comme malade à Lourdes, elle en revint partiellement guérie, ce qui lui permit d'assurer son travail à la ferme.
En 1938, ses parents étant décédés depuis de nombreuses années, ses frères et sœurs dispersés, Jeanne-Louise vivait avec une de ses sœurs dans sa petite ferme. Elle avait alors 28 ans et certainement le nom de cette humble paysanne bretonne n'aurait jamais été connu si un événement extraordinaire n'était arrivé tout à coup.

CE QUI S'EST PASSÉ A KERIZINEN

Tout a commencé le jeudi 15 septembre 1938. Jeanne-Louise gardait ses vaches dans un champ, non loin de sa maison. Elle était assise sur le talus et tricotait. Tout à coup, elle fut surprise par une très vive lumière et dans cet embrasement elle vit une très belle Dame, paraissant 17 à 18 ans. Elle était vêtue d'une robe bleue bordée de blanc et serrée par une double cordelière. Elle portait un voile et un manteau blancs et un chapelet aux grains blancs, à la chaîne dorée, pendait à son poignet droit.
D'instinct, Jeanne-Louise avait reconnu la Sainte Vierge, mais timide et réservée, elle garda son lourd secret pendant plus d'un an, jusqu'à la deuxième apparition qui eut lieu le 7 octobre 1939. Selon la demande de la Sainte Vierge, Jeanne-Louise s'en ouvrit alors à son confesseur qui lui ordonna le silence, ce qu'elle fit. C'est à la septième apparition, le 7 octobre 1940, que la Vierge déclara : "Je désire être honorée et invoquée en ce lieu sous le nom de Notre-Dame du Très Saint Rosaire".
En 1947, une fillette ayant entendu ce que Jeanne-Louise disait au confessionnal, répandit la nouvelle.
En 1949, une personne du bourg voisin tomba gravement malade, son état fut jugé désespéré. Ses voisines firent une neuvaine à son intention et la malade, contre toute attente, survécut à une grave opération et se rétablit très vite. C'est à partir de ce moment que les gens commencèrent à se rassembler pour réciter le Rosaire. On plaça à l'endroit des Apparitions une statuette de la Vierge en faïence de Quimper. A la fin de cette même année, une personne de Seine et Oise offrit une petite guérite de verre pour abriter la statuette.
Depuis 1956 un petit oratoire a été construit. L'autorisation de le construire fut demandée et accordée verbalement par un vicaire général de Quimper. Il fut béni à titre privé, sur son fronton trois mots : Prière, Pénitence, Confiance. Dans l'oratoire, au-dessus de la petite guérite de verre, se trouve une statue de Notre-Dame du Très Saint Rosaire. On peut voir aussi une statue du Sacré-Cœur et vis à vis sur les murs latéraux, un crucifix et un tableau des Cœurs Unis.
Il n'y avait pas d'eau à Kerizinen. Le 6 août 1949, la Sainte Vierge promit de l'eau si l'on priait beaucoup. Le 13 juillet 1952, l'eau a jailli en contrebas du champ des Apparitions, depuis elle n'a jamais tari. De nombreuses guérisons ont été obtenues par cette eau.
En 1955 et 1956, durant vingt et un mois, Jeanne-Louise reçut, dans le champ des Apparitions, une communion mystique donnée par une main céleste.
Jésus et Marie apparurent 15 fois ensemble, découvrant leurs Cœurs Unis par un même glaive et demandèrent que le monde soit consacré à leurs "deux Cœurs Unis dans le Saint-Esprit".
Les Apparitions se succédèrent de 1938 à 1965 (il y en eut 71), presque toutes accompagnées de messages que Jeanne-Louise notait sur des cahiers d'écolier.
Etant occupée aux travaux des champs durant la journée, Jeanne-Louise ne récitait le rosaire publiquement que le dimanche. Depuis 1971 elle était en retraite et le récitait tous les jours à 15 heures. Les pélerins ne cessaient d'affluer, Jeanne Louise ne pouvait plus faire face toute seule. A sa demande, et pour l'aider, une Association a été créée : les Amis de Kerizinen. Son but est de sauvegarder les droits et les intérêts, quelqu'ils soient attachés au domaine.. l'association diffuse messages, médailles, tracts évocateurs des faits liés à Kerizinen. De plus elle gère les biens du domaine et peu à peu construit les équipements nécessaires (aménagement de la source, construction de sanitaires).
"Je désire qu'en ce lieu une chapelle soit bâtie…" (message du 6 août 1949). Répondant à la demande de Notre-Dame, l'Association a entrepris cette construction. La première pierre de cet édifice a été posée le 12 septembre 1976 et l'inauguration a eu lieu le 17 septembre 1978 à l'occasion du 40ème annversaire de la 1ère apparition en présence de plus de 10 000 personnes ; l'année suivante, l'oratoire fut orné de vitraux représentant les 15 Mystères du Rosaire. Et, pour le 50ème anniversaire de la 1ère apparition, le 11 septembre 1988, un Chemin de Croix en marqueterie a été posé à l'intérieur de l'oratoire.
Le 13 septembre 1992, a l'occasion du 54ème anniversaire, l'inauguration de l'Accueil St-Joseph a eu lieu en présence de plusieurs milliers de personnes. Une statue de St-Joseph en granit a été installée ce jour-là. L'Accueil comporte, d'une part, différentes salles ouvertes aux pèlerins (documentation, audio-visuel, pique-nique, sanitaires, coin-bébé, etc.) et, d'autre part, une partie privée réservée à l'habitation des personnes résidant sur place.
Jeanne-Louise s'est éteinte le dimanche 19 février 1995 à Kerizinen, à l'âge de 84 ans. Ses obsèques ont été célébrées en l'église de Plounévez-Lochrist, sa paroisse, le jeudi 23 février 1995 en présence de plus de 2000 personnes. Elle repose au cimetière de Plounévez-Lochrist.

Source : http://kerizinen.free.fr/historique.htm
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Quelques messages   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:17

Quelques messages reçus par Jeanne-Louise


DIX HUITIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 29 MAI 1948 OCTAVE DE LA FÊTE-DIEU et VEILLE DE LA FÊTE DE SAINTE JEANNE-D'ARC
"Il va y avoir une prochaine guerre lourde de conséquences. La France est appelée à être envahie et occupée par une armée russe et c'est là que l'Eglise et les bons souffriront persécution de la part des sans-Dieu(1). Mais que l'on prête enfin attention à mes demandes et Je vous préserverai de ces terribles ennemis, car Je descends pour vous épargner bien des peines, vous adoucir bien des maux.
Je descends pour relever et sauver la France. Dans quelque temps Je lui donnerai un grand Chef, un Roi(2). Elle connaîtra alors un tel redressement que son influence spirituelle sera prépondérante dans l'Univers.
Mais Je descends surtout pour vos âmes, pour les pécheurs et c'est par la Bretagne, qui m'est restée le plus fidèle, (3) que Je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu'elle redeviendra lumière des peuples païens.
Quelques années après cette prochaine guerre vous en subirez une autre, mais après laquelle les fidèles serviteurs du Christ jouiront d'une douce et juste paix: ce sera le règne de Jésus par Mon Cœur Immaculé.
Cependant, ces guerres peuvent être évitées si le monde repentant retournait à Dieu."

VINGT-ET-UNIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
DIMANCHE 6 MARS 1949- 1erDIMANCHE DE CARÊME
"Je me tiens entre Dieu et vous, m'efforçant d'obtenir des délais à sa Justice et malgré cela, si les hommes ne se repentent et ne changent de vie, soufflera sur le Monde une affreuse tourmente, et c'est pourquoi si souvent de fois, J'interviens auprès de vous cherchant à recréer la liaison des hommes avec le Christ et par là, préserver l'humanité de la plus désastreuse des guerres,(1) car c'est le peuple de France que J'ai choisi pour renouer les liens brisés du Monde avec Dieu(2).
La France, cette France qui m'est si chère, aujourd'hui menacée de guerre, de révolution, d'invasion, restera-t-elle sourde à mes demandes, à mes avertissements ? Pourtant combien Je voudrais la sauver, lui donner un redressement puis un essor sans précédent. Mais, si vous ne le voulez, comment pourrais-je l'opérer sans vous ? Votre sort ne dépend-il pas de votre liberté ? Je vous laisse un dernier espoir: qu'enfin l'on donne suite à mes demandes, que de ce lieu, vers moi, s'élèvent honneur, multiples et ferventes prières, et la France Je sauverai, la France des Russes Je garderai. Et, ces derniers, touchés d'un soudain rayonnement se joignent à une sagesse nouvelle du Monde."

(1)Le 1er janvier 1980, à l'occasion de la Xlllème journée mondiale pour la paix, le Pape Jean-Paul II fit une homélie bouleversante en rappelant ce que seraient les conséquences d'une guerre nucléaire.
(2)Consulter "La mission divine de la France" Marquis de la Franquerie, Ed, St-Michel.

TRENTIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 5 MARS 1955-PREMIER SAMEDI DU MOIS
Jeanne-Louise :
"La Sainte Vierge pleure de nouveau. Un tableau se forme au-dessous d'Elle, représentant le monde dans l'indifférence et les châtiments qui frappent.(1)"
La Très Sainte Vierge :
"Je souffre de l'indifférence des hommes. Mon Cœur saigne des offenses, surtout impures, faites à mon divin Fils, aussi l'heure de la Justice Divine ne peut tarder à sonner(2).
Mais, Chrétiens, courage, le Règne de Dieu est proche. Il s'ouvrira par un fait aussi éclatant qu'inattendu. Dieu se plaira à confondre l'orgueil des impies. Il brisera les obstacles et renversera les projets de ceux qui empêchent la lumière de se faire.
Mais pour hâter ce règne de Dieu, ce triomphe de l'Eglise, va et dis aux prêtres de bâtir ici une chapelle, (3) d'y célébrer le Saint Sacrifice de la Messe avec Communion Réparatrice pour outrages impurs. Ils y trouveront forces et grâces d'état. Les âmes justes s'y sanctifieront, les pécheurs s'y convertiront et ainsi le Monde en sera renouvelé et pacifié.
Et la France, cette nation de lumière, une fois sa dette payée sera sauvée par des moyens en dehors de toute connaissance humaine et récompensée par une abondance de grâces et de bénédictions; et toutes ces puissances qui, à ses côtés, auront combattu avec tant de courage et d'intrépidité, recevront cette belle récompense de prendre place au sein de l'Eglise Romaine et Catholique qui sortira elle-même renouvelée et rajeunie de ce baptême de sang; car à la place de ces trônes impies, s'élèveront deux trônes glorieux, celui du Cœur Sacré de Jésus et celui de mon Cœur Immaculé. Et ainsi le nom de Dieu sera glorifié par toute la terre. Car plus le Monde aura été hostile au surnaturel, plus merveilleux et extraordinaires seront les faits qui confondront cette négation du surnaturel."

(1)La description de ce tableau ne figure pas dans les précédentes éditions.
(2) Lorsque la Très Sainte Vierge eut terminé cette phrase, le tableau disparut.
(3) Notre-Dame réitère ici la demande faite le 6 août 1949.

TRENTE- QUATRIÈME APPARITION
NOTRE-DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
SAMEDI 3 MARS 1956-PREMIER SAMEDI DU MOIS
"Le Monde moderne s'écrie facilement: "Dieu et la prière, oh, c'était bon pour le passé, aujourd'hui, les temps ont changé, vivons notre époque." et l'on recherche l'argent, les plaisirs, les jouissances.
Oui, les temps ont peut-être changé, mais Dieu, qui est la Loi et le Juge, ne change pas. Vous l'avez compris, vous tous qui avez uni et votre courage et vos efforts, à la construction de ce lieu de prières. Comprenez aussi, aujourd'hui, ma grande joie d'y prendre possession et soyez-en tous bénis (1). Mais combien grand est mon désir, et aussi celui de mon Fils, oui, combien cela serait doux à nos Cœurs, de voir l'Eglise unir sa grande prière (2) et ses efforts à celle du peuple.
Insiste donc de nouveau auprès de l'autorité religieuse, pour qu'ici même soit célébré le Saint-Sacrifice de la Messe avec communion réparatrice (3). Il y va du bien des âmes. Messes et communions réparatrices parce que Dieu est oublié, parce que Jésus-Hostie est délaissé, cause de tant de malheurs actuels. Du haut du Ciel, et surtout du fond de son Tabernacle, Il suit d'un regard voilé de larmes l'immense caravane de ses enfants rachetés par son Sang et qui ne prieront jamais, qui ne communieront jamais et vont mourir de faim à côté de la Maison de : leur Père. Il suit ces nombreuses âmes qui, un instant, s'arrêtent au bord du puits du Tabernacle, mais refusent d'étancher leur soif et ne veulent pas goûter à ces eaux vives qui, de son Côté transpercé, jailliront, jusqu'à la Vie Eternelle. Et ces autres, encore plus nombreuses, qui goûtèrent une et cent fois le nectar de son Cœur dans l'Eucharistie, qui collèrent si souvent leurs lèvres sur la Plaie délicieuse de son Côté, puis l'oublièrent et s'en allèrent pour ne plus jamais revenir. Leur ingratitude transperce son Ame et la déchire douloureusement.
Ah! mes chers enfants, comprenez sa tristesse et réparez! Il est là, languissant d'amour et d'angoisse dans ce jardin de son Agonie mystique 'et sacramentelle. Comme autrefois l'Ange de Gethsémani, et même mieux que lui, soyez ses consolateurs. Soutenez-Le ! Dites-Lui, le feu dans le Cœur et sur les lèvres, oh! dites-Lui, que vous l'aimez vraiment et que vous l'aimerez toujours davantage. Tous, donc, unis dans ces messes et communions pour réparer tant d'injustices, d'indifférences et d'abandons, mais aussi pour le salut de toutes ces âmes qui, affamées, sans le savoir, de leur Dieu, s'étiolent, faute de vie chrétienne et meurent de leur nostalgie inconsciente: la nostalgie de l'Hostie."
La Très Sainte-Vierge ayant donné son message, Jeanne-Louise la questionne une nouvelle fois. En effet, une voisine de Jeanne-Louise avait rencontré un prêtre très érudit en langue bretonne. Au cours de la conversation, il fut beaucoup question de Kérizinen, et le prêtre demanda, peut-être en boutade, si la Sainte Vierge ne pouvait pas parler le Breton.
Aussi Jeanne-Louise demanda-t-elle :
"Pourquoi ne vous exprimez-vous pas en breton?"
La Très Sainte Vierge :"Lavar da va bugale Breiz eo bras dreist va c'harantez evito, met beac'het pounner va c'halon o velet anezo o koll ag o feiz ag o yes. Ma na gomzan ket bresoneg o tisken var o touarou eo e karfen eve displeget va c'homzou dre ar bed, met dreistholl dre ar Frans, ar Vro-se ag a garan kement, a garfen da skoazella a da savetei diouz an darvoudou a venn e skei. Va bennoz d'an holl Vretoned ! Ra zale'hint d'ar beden, d'o feiz ha d'o yes, ha ra zeuint holl gant karantez da soubla d'am goulennou !"
En voici la traduction: "Dis à mes enfants de Bretagne que mon Amour est grand pour eux, mais J'ai le Cœur gros de les voir perdre leur foi et leur langue.
Si Je ne parle pas le breton en descendant sur vos terres, c'est parce que Je voudrais que mes Paroles soient répandues dans le Monde, mais surtout en France, ce pays que J'aime tant, et que Je voudrais soutenir et sauver de tous les châtiments qui le menacent.
Je donne ma bénédiction aux Bretons: puissent-ils garder la prière, leur foi et leur langue, et qu'ils répondent tous avec amour à mes demandes."

(1)Le petit oratoire fut terminé au début de l'année 1956. Comme on l'aurait fait pour une maison, on le bénit, à titre privé, le 5 fé:vrier 1956. C'est à cette date que des particuliers offrirent une statue en granit de la Très Sainte Vierge, qui fut peinte comme apparaissait Notre-Dame du Très Saint Rosaire. La même année, un pélerin sculpta un grand crucifix, puis quelque temps après il peignit le premier tableau de l'apparition des Cœurs Unis.
Depuis le début des travaux, on s'interrogeait sur le nom à donner à cet édifice. Aussi fut-on heureux lorsque Notre-Dame le baptisa "lieu de prières" .
Plus tard, on inscrivit sur son fronton ces 3 mots. prière, pénitence, confiance, ainsi que les deux Cœurs de Jésus et de Marie percés d'un glaive, Puis on installa une vingtaine de bancs.
En 1970, des pélerins offrirent une grande statue du Sacré-Cœur. Au fil des années, le fond du petit Oratoire se couvrit d'ex-voto. Le 12 septembre 1978, une construction (dimension 57 mètres sur 36), englobant le petit Oratoire, fut inaugurée. Jusqu'à ce jour, il n'y a jamais eu d'autel ni de célébration liturgique.
(2)La Sainte Messe.
(3)Une lettre supplique du 7 octobre 1956 à l'adresse de Monseigneur Fauvel, Evêque de Quimper et Léon, et contresignée par 356 personnes, est conservée aux archives, (elle demandait la messe au lieu des apparitions). Elle ne fut pas envoyée, en raison de l'interdit survenu 5 jours plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Suite des messages   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:17

Citation :
QUARANTIÈME APPARITION
NOTRE DAME DU TRÈS SAINT ROSAIRE
JEUDI 21 NOVEMBRE 1957-PRÉSENTATION DE LA SAINTE VIERGE AU TEMPLE
"Conformez-vous toujours à mes derniers messages. Méditez les, ce sont des grâces de prévoyance, des lumières pour l'avenir, car rien n'est plus propre à convertir les pécheur que la crainte des châtiments et rien n'est plus encourageant a soutenir les Justes que la certitude de la victoire.
Si, autrefois, Dieu fit monter les eaux du Déluge progressivement pour donner aux pécheurs le temps de se repentir, ainsi agit-Il aujourd'hui, dans son infinie Bonté, et surtout dans sa grande Miséricorde pour les pécheurs. Il frappe les localités successivement afin d'avertir charitablement les témoins de se préparer à éviter ou à atténuer Sa Colère. Mais l'orage ne s'éloignera que si la foule, la masse des hommes soit soumise à Dieu, à l'Evangile, à l'Eglise dans son enseignement et la réception des sacrements. Que les fléaux purificateurs actuels vous donnent donc des conversions pratiques dans la masse et vous cesserez de craindre. Sinon, le Ciel ne se purgera que par de plus grands châtiments qui auront le caractère de l'imprévu, de la soudaineté, de la violence et de l'irrésistibilité, qui provoquera une mortalité prodigieuse de l'espèce humaine. Le dernier choc, surtout, sera épouvantable, moins général que le Déluge universel, mais plus cruel, car il sera de feu et de sang. Dieu interviendra visiblement pour avoir raison de l'Humanité révoltée, pour écraser l'impiété et éclairer le rationalisme. Il coupera, tranchera les membres gâtés et gangrenés de la société chrétienne afin de sauver le reste du Corps Mystique de son Eglise. Il vengera le sang de ses victimes, de ses justes que les impies auront persécutés; et malgré que tant de fléaux et de châtiments nécessaires à la purification du Monde convertiront un bon nombre d'âmes, il y aura toujours des pécheurs jusqu'à la fin, des pécheurs impénitents devenant toujours plus méchants et plus furieux sous les coups de la Justice de Dieu. Sur ces pécheurs enracinés dans leur impénitence, Il fera tomber subitement son tonnerre et les écrasera d'une manière générale. On saura alors qu'Il est le Maître dans ce Monde qu'Il a créé et dont on prétend Le chasser.
Oui, Dieu, touché des prières des justes et des cris de désespoir de l'Humanité, plus épouvantables qu'aux jours du Déluge, interviendra miraculeusement comme Il a promis. Il sera semblable à une mère justement irritée envers son enfant insolent: elle l'embrasse après une rude correction acceptée avec respect et repentir. Il rendra la paix à la société et un triomphe à l'Eglise. Ce triomphe de l'Eglise sera vraiment miraculeux dans l'extermination complète et imprévue des derniers coryphées du démon. Il sera incomparable et le plus beau de son Histoire, car il n'y en aura jamais eu de semblable. Il sera évangélique, basé sur l'humilité dans le succès, le détachement des biens et des dignités de ce Monde, et, surtout l'amour pratique du Divin Crucifié. C'est surtout cela que vous devez voir, attendre, hâter, acheter. Combien de victimes, combien de martyrs l'ont acheté avant vous! Oh justes! soyez donc conscients du mystère de l'Histoire du Monde. Vivez d'avance de joie et d'espérance de ce triomphe qui vous est promis et auquel vous travaillez, tandis que les impies, malgré leur triomphe matériel et passager, marchent dans les ténèbres vers leur fin fatale de vaincus.
Que mes célestes messages soient donc une source constante de joie et d'espérance pour tous ceux qui, par leur foi, leur confiance et leur amour, aident à la réalisation de ce grand triomphe, aujourd'hui très proche, et qui sera un double Règne d'Amour du Cœur de Jésus et de mon Cœur Immaculé.
Oh, regardez donc l'avenir, non par une curiosité puérile et ridicule, mais par un esprit de sage prévoyance, afin d'écarter les maux ou du moins de les atténuer, ce qui est certainement possible, car, n'oubliez pas que Dieu n'a jamais cessé de manifester l'Amour brûlant de son Cœur, qui est une plénitude de Miséricorde. Mon Fils n'a-t-il pas dit : "Je ne puis punir le Monde pécheur s'il invoque ma Miséricorde ?"(1) Ah, si le Monde le voulait! Je n'aurai cessé de l'avertir jusqu'au bout. Mon Cœur en saigne de son indifférence.
As-tu fait frapper l'image de nos deux Cœurs reliés ? "
Jeanne-Louise :
"Mais l'autorisation me manque."
La Très Sainte Vierge :
"La seule vue de cette image convertirait pourtant de grands pécheurs .(2)"
Jeanne-Louise :
"Etes-vous contente des pélerins ?"
La Très Sainte Vierge :
"Mon Cœur se réjouit devant tous leurs efforts. Je vois chacun en particulier. Dis leur que rien ne restera sans récompense. De ce beau Christ à la statue, de la bougie au bouquet de fleurs, quelle douce consolation cela me laisse, auprès de tant d'indifférence."

(1)"Les plus grands pécheurs, ce sont eux, avant les autres, qui ont droit à l'abîme de ma Miséricorde, Mes délices ce sont les âmes qui font appelà ma Miséricorde Je leur donne des grâces plus grandes que celles qu'elles me demandent. JE NE PUIS PUNIR LE PLUS GRAND PÉCHEUR S'IL SOLLICITE MA MISERICORDE," (Extrait de "l'apôtre de la Miséricorde divine", ed, du Parvis, p. 5) Ce message fut adressé à Sœur Faustine, religieuse polonaise, corverse dans la Congrégation de Notre-Dame de la Miséricorde, morte en odeur de sainteté à Cracovie, à l'âge de 33 ans, en 1938.
(2) En 1970, un tableau représentant l'apparition de Jésus et de Marie fut peint par un pèlerin de nationalité belge. De ce tableau fut tirée une image à une centaine de milliers d'exemplaires. Plus tard, en août 1973, une médaille des Cœurs Unis fut frappée. L'image, tout comme la médaille, ont été l'instrument de nombreuses conversions. guérisons et grâces diverses.

Jeanne-Louise :
"C'était un matin de l'été 1960, je terminais mon ménage et tout d'un coup, je vis devant moi le révérend Père Pio (1), il ne prononça aucune parole, mais il me sourit et me bénit, puis disparut."

(1)Padre Pio de Pietrelcina, de son vrai nom: Francesco Forgioni, Capucin au couvent de San Giovani Rotondo (Italie), prêtre stigmatisé, mort en odeur de sainteté en 1968, à l'âge de 81 ans.
Ce n'est pas le seul témoignage de bilocation constatée dans la vie du Padre Pio, fait que nous retrouvons d'ailleurs chez de nombreux autres saints et mystiques.

QUARANTE-SEPTIÈME APPARITION
LE CHRIST ET LA TRÈS SAINTE VIERGE, CŒURS UNIS
SAMEDI 18 FÉVRIER 1961
La Très Sainte Vierge :
"Les prophéties ont toujours existé dans l'Eglise de Dieu. L'Ancien et le Nouveau Testament en contiennent beaucoup et elles sont de foi. Oui, l'esprit prophétique est inhérent à l'Eglise Catholique. Aussi, ne pas croire aux prophéties et apparitions en général, mêmes modernes(1), c'est refuser à Dieu le droit de parler et de se manifester. Elles sont toujours des grâces qui vous instruisent des menaces divines et vous consolent ensuite en vous faisant mieux voir l'action de la Providence. Dieu n'avait-il pas annoncé, par ses envoyés, le Déluge, l'incendie de Sodome, la captivité de Babylone et même la ruine de Jérusalem avec la dispersion de la race Juive ?
Aujourd'hui, éprouvant le besoin de justifier les coups de sa Colère avant le Jugement dernier, Il a soin de vous avertir de l'arrivée des grands châtiments.
Certes, les prophéties de malheur sont toujours conditionnelles. Elles ne sont que des menaces paternelles de la part de Dieu pour vous forcer à revenir à Lui par de saintes terreurs. Et voilà pourquoi on doit avoir à cœur de les propager comme un excellent moyen de conversion, puisque la Crainte de Dieu est le commencement de la sagesse, de la vertu et du salut pour les pécheurs.
Que, surtout, prêtres et évêques, se rappelant qu'ils sont les sentinelles du Peuple de Dieu, se fassent un devoir de conscience de montrer l'orage de la Justice divine. Il éclatera certainement tôt ou tard, sur les nations impies. Car les nations, n'ayant pas d'éternité, doivent être punies ici-bas visiblement.
En dépit des grands avertissements du siècle dernier, le peuple est-il plus soumis à Dieu, plus religieux et meilleur ?
Hélas! Non. Quand on sait -Oh! chose effroyable !- que les deux tiers des hommes vivent en état de péché mortel. Aussi vous devez être moralement certains de l'arrivée du Grand Coup(2), à moins d'une conversion sincère et publique, en supposant encore que Dieu n'est pas fatigué de vous attendre et qu'Il veuille bien vous donner le temps de faire pénitence, comme à certains moribonds.
N'hésitez donc pas: accordez aux avertissements célestes tout le respect dû à un message divin. Lisez-les attentivement, répandez-les autour de vous avec tant de zèle et de dévouement que les âmes seront révolutionnées et sortiront de leur léthargie pour devenir meilleures et même saintes."
Le Christ :
"Je m'appelle l'Amour et suis plein de Miséricorde. Il m'est difficile de me révéler parce que les âmes refusent les révélations de mon Amour: l'humilité et la charité, les humiliations et les abnégations. Je ne me fatigue pas d'attendre mais J'en souffre infiniment. Je n'attends la confiance du Monde que pour lui jeter mes pardons à pleines mains. "

(1)Dimanche 18 Juillet 1961, première apparition à Garabandal (Espagne),
Vendredi 29 Septembre 1961, première apparition à San Damiano (Italie).
(2)L'expression "Grand Coup" dont parle si souvent l'Ancien Testament comme "le Jour de la Colère de Dieu" est le terme habituel employé depuis le Moyen Age jusqu'à nos jours dans de nombreuses prophéties pour annoncer les événements des derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: encore quelques messages   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:21

Citation :
QUARANTE-NEUVIÈME APPARITION
LE CHRIST ET LA TRÈS SAINTE VIERGE, CŒURS UNIS
MERCREDI 26 AVRIL 1961-NOTRE-DAME DU BON CONSEIL
La Très Sainte Vierge :
"Dieu, dont la Sagesse ne change pas, me permet ces visites à la Terre. Quelle tristesse de croire que J'ai parlé pour ne rien dire (1) ! surtout avec des larmes dans les yeux ! Pourquoi semble-t-il qu'un voile d'oubli voudrait recouvrir cette grâce insigne accordée à votre siècle égaré ?
Considérez donc mes révélations comme une Apocalypse Mariale concordant très bien avec l'Apocalypse de Saint-Jean ; et si elles doivent vous faire craindre et trembler, avec raison, à la vue de l'avenir, elles doivent surtout vous consoler et vous fortifier. Les propager est donc un acte de charité envers le prochain afin de lui faire éviter la Colère de Dieu en se convertissant au plus tôt.
Dieu vous les donne, non pour contenter votre curiosité, mais pour soutenir les bons, ceux qui veulent y croire par l'espérance, et leur indiquer ce qu'ils doivent faire dans les circonstances périlleuses; et aussi pour convertir les pécheurs.
D'ailleurs mon Fils Lui-Même n'a pas révélé, dès les premiers jours, toute la perfection de la morale évangélique et tous ses secrets et mystères à ses propres apôtres. Et c'est pourquoi Dieu permet les messages actuels, qui sont comme des paraboles contenant de profonds mystères cachés dans ce qui n'est pas encore exploré. Il est donc temps de les étudier, car ils vous donneront la vraie lumière sur l'avenir.
Seul le surnaturel a le secret de la vraie science.
Aucun siècle n'aura vu tant de misères morales et physiques que celui que vous vivez, car le mal s'est accru sans cesse depuis deux cents ans(2). Aussi, après tant de malheurs, vous êtes à la veille d'un cataclysme qui atteindra la société humaine en général. Et si Dieu, dans sa force et sa sagesse n'y mettait une limite, l'Humanité entière serait détruite par la cruauté des armes qui ont été inventées par la main des hommes et qui provoqueraient leur propre destruction, de terribles destructions dans l'univers entier, dans la Création entière, celle que Dieu a créée par Amour, pour le bien et le bonheur de ses enfants. Tout cela, on veut le détruire: c'est l'Enfer qui continue son jeu avec tous ses acolytes.
Mais croyez en moi et J'aurai à nouveau la victoire, car nul ne doit douter que Je veuille donner la paix au Monde, la vraie paix: celle qui exclut tout conflit, toute violence, tout trouble, celle qui engendre le bonheur et la joie du cœur.
Cette paix, aidez-moi à l'obtenir de Dieu par votre charité et votre prière. Et, bientôt, lorsque les historiens chercheront quel est l'événement qui a changé la face du Monde et lui a apporté paix et prospérité, ils découvriront que ce ne fut pas une bataille, mais une prière, une prière offerte pour le Monde entier dans le véritable esprit du catholicisme. Ce sera le plus grand événement religieux dans l'Histoire du Monde moderne."
Le Christ :
"Je suis Jésus, avec son Cœur blessé, mais tout miséricordieux. Je viens chercher et sauver ceux qui périssent. Croyez à mon Amour et ne craignez rien, mais venez à mon Cœur par le Cœur de ma Mère.
Je n'avais, moi, nul besoin de ma Mère pour me présenter en Sauveur. Comme Dieu, J'avais mille autres chemins pour arriver aux hommes. Si donc J'ai voulu passer par son Sein unique et incomparable, c'est pour vous donner un exemple et un bienfait. Ma Mère est comme un pont d'or entre l'humanité et moi, un intermédiaire d'espérance qui connaît les voies d'Amour les plus intimes de mon Cœur.
Car, ainsi qu'Elle m'a façonné à sa ressemblance dans ses traits humains, ainsi à mon tour, J'ai façonné son âme et son Cœur à ma divine ressemblance."
Jeanne-Louise :
"Certaines personnalités se plaignent de vos messages trop longs. "
La Très Sainte-Vierge :
"Ne suis-Je pas libre de parler ouvertement et comme Je veux à mes enfants."

(1)Notre-Dame reprend ici les termes exacts employés fréquemment par certains membres du Clergé, qui se plaignaient aussi de la longueur des messages.
(2)La révolution française en 1789.

CINOUANTE-DEUXIÈME APPARITION
LE CHRIST ET LA TRÈS SAINTE VIERGE, CŒURS UNIS
SAMEDI 3 MARS 1962-PREMIER SAMEDI DU MOIS
La Très Sainte-Vierge :
"Gardez et vivez mes messages. Puissent-ils contribuer efficacement à développer en beaucoup d'âmes une confiance toujours plus complète et plus aimante dans l'infinie Miséricorde de Dieu.
Non, Je ne vous oublie pas: c'est beaucoup d'entre vous qui m'oubliez, qui oubliez Dieu. Cela me serre le cœur et de là vient toute la tragédie du Monde et des âmes. Ce que Je cherche, Je vous le répète, c'est votre salut et vous aider à conjurer le péril qui vous enserre de si près. Mais il me faut votre participation.
Je vous ai tant recommandé la prière, la pénitence, la dévotion à nos deux Cœurs ! Elles sont de plus en plus oubliées, méprisées, combattues par des idées impies. Il faut qu'elles restent les signes distinctifs du vrai chrétien, qu'elles marquent plus que jamais son esprit, à cette heure où, seule, l'espérance en l'aide divine peut calmer son anxiété devant les gros nuages qui s'accumulent à l'horizon.
Le Monde flambe. L'humanité se divise dangereusement. Il y a les ambitieux que rien n'arrête. Il y a les meurtris, les écrasés. Le reste, indifféremment, s'amuse.
Pourquoi tant de haine? N'est-ce point parce que ceux qu'on appelle les chrétiens fidèles oublient la mission d'amour qu'il importe de communiquer aux autres ? N'est-ce pas, aussi, parce que beaucoup de catholiques s'engourdissent dans une dangereuse somnolence? Léthargie en quelque sorte complice des forces sataniques qui, à cette heure cruciale, attaquent la doctrine du Christ et veulent précipiter l'Humanité dans le précipice de la plus grande tragédie de tous les siècles ?
Chrétiens, réveillez-vous ! Soyez apôtres. L'apôtre ne se renferme pas dans son petit monde personnel et égoïste, mais cherche à porter au loin la flamme de son esprit religieux, illuminant les âmes de ses frères avec la vérité que Dieu a révélée, et les fortifiant dans l'exercice de ses commandements. C'est par l'amour du prochain que l'on témoigne de son amour pour le Christ. Revenez à Jésus! Si vous saviez combien Il vous aime! Tandis que vous travaillez avec tant d'acharnement contre Lui, son Cœur, plus que jamais, se remplit de tendresse pour vous. Revenez à Lui, ne restez pas orphelins. Ce dont vous avez le plus besoin, c'est la Paix, celle des enfants de Dieu. Comment pouvez-vous la rencontrer au sein de la révolte ?
En ces heures d'épreuve et de confusion, réfugiez-vous dans son Cœur, qui reste votre asile, votre Sauveur, votre Amour. Et croyez que la fin sera le Règne d'Amour de ce divin Cœur et de mon Cœur Immaculé."

SOIXANTE-CINQUIÈME APPARITION
LE CHRIST
SAMEDI 30 MARS 1963
"Avec l'Eglise et toutes les âmes qui m'aiment, tu vas revivre ma Passion douloureuse que J'ai endurée par Amour pour les hommes. Pense à tout ce que J'ai fait pour prouver ce grand Amour.
De toute éternité, mon Cœur a battu d'Amour pour les hommes. Pour eux, J'ai quitté le Sein de mon Père pour m'enfermer dans le Sein virginal de Marie Immaculée. J'ai quitté la clarté pour les ténèbres, le lieu de délices pour la vallée des larmes.
Au Ciel, J'ai entendu des louanges et des bénédictions: sur terre des blasphèmes. Au Ciel, les Anges me témoignent leur respect: sur terre Je me suis humblement soumis, non seulement à Marie et Joseph, mais à de cruels bourreaux.
Ma Face resplendissait de clarté: sur terre, elle a été souffletée. J'ai été revêtu d'un manteau de folie et J'ai du souffrir à l'arbre de la Croix. Ma couronne royale a été échangée contre une couronne d'épines, et mon sceptre, signe de ma Puissance, a été remplacé par un faible roseau. Du Roi du Ciel, mes bourreaux ont fait un roi de théâtre.
Enfin, au Ciel, J'ai eu les embrassements de mon Père: sur terre, j'ai embrassé la colonne de la flagellation et l'arbre de la Croix.
Médite souvent ces témoignages d'Amour de ton Jésus, en commençant par l'Incarnation, qui est le premier anneau de cette chaîne d'Amour qui me lie aux hommes.
Si tu connaissais la force d'Amour de mon Cœur ! C'est elle qui m'a soutenu sur le chemin du Calvaire. Jamais aucun homme ne pourra comprendre la force, la mesure de mon immense Amour. Mon Cœur est un abîme insondable.
Quand J'ai fait les chutes si douloureuses sous le poids de la Croix, ce ne sont pas les bras des bourreaux qui m'ont relevé, ni leurs coups de pied qui m'ont fait avancer, mais l'Amour et uniquement le profond l'Amour que Je porte aux hommes, mes frères.
Sache qu'au moment où les bourreaux m'ont placé la Croix sur les épaules, là, déjà J'aurais dû mourir. Après une nuit si douloureuse, après la cruelle flagellation, le couronnement d'épines, c'était assez pour faire succomber le corps si délicat que m'avait donné la plus pure des Mères. Mais mon Cœur était fort par l'Amour !
Si tu crois que ma Passion n'a duré qu'un jour, tu te trompes. Dès le premier instant de ma Conception, mes souffrances ont commencé. La Croix m'a toujours été présente durant ma vie cachée. J'ai versé des larmes en songeant à l'inutilité de mes grandes douleurs.
N'oublie pas qu'à toutes mes souffrances corporelles se sont jointes d'autres, plus pénibles que les premières: les souffrances de mon Cœur aimant. Songe que J'ai souffert pour chaque âme en particulier. Chacune est donc le prix de ma Passion. De sorte que quand une âme s'éloigne de Moi, elle renouvelle mystiquement ma Passion si douloureuse, en montrant à mon Cœur de Sauveur l'inutilité de mes souffrances.
Durant ma Passion, J'ai beaucoup souffert en voyant mon Précieux Sang foulé aux pieds. C'est avec piété que les premiers chrétiens recueillaient le sang des martyrs et, vois le Sang d'un Homme-Dieu tomber sur une terre ingrate, sur d'indignes bourreaux! Mais mon Cœur a souffert en pensant que, dans la suite des temps, ce Sang ne sera pas assez respecté. Les âmes ne pensent pas assez qu'en recevant le Sacrement de Pénitence, elles sont comme baignées dans mon Sang. Je les lave! Si tu savais quels fruits abondants tu retires d'une confession sincère et humiliante !
Quand J'ai été suspendu à la Croix, J'ai enfanté tous les élus dans de grandes douleurs. L'âme qui souffre devrait être reconnaissante envers Dieu car, sur terre, la souffrance a une si grande valeur! Moi-même, Je suis prêt à endurer de nouveau toutes les douleurs de ma Passion pour sauver des âmes. C'est pourquoi Je la renouvelle d'une manière mystique en souffrant dans les corps de mes amis.
Et malgré tant de bonté, Je suis peu aimé. Les hommes sont ingrats, ils ne méditent pas assez ma Passion. J'ai tant souffert dans mon corps et encore davantage dans mon âme. J'aime tant mes frères les pauvres pécheurs, et en retour, ils me font souffrir.
Si un homme se frappait violemment la tête, on dirait: c'est un insensé. Et voilà ce qui se renouvelle journellement: les Membres frappent la Tête. Oui, Je suis la Tête, les pécheurs sont mes Membres. Ils me frappent par chaque nouvel outrage fait à mon divin Cœur. Non seulement ils me frappent, mais il y a des Membres qui se détachent du Tronc Mystique, en me quittant par le péché, ce qui me cause de grandes peines. Ah! si l'on savait le prix d'une seule âme !
C'est pourquoi prie, prie beaucoup, et souffre pour les pécheurs tes frères. Songe à ces âmes qui se perdent, elles sont le prix de mon Sang Précieux. Elles sont mes Membres souffrants, Je les aimerai jusqu'au dernier instant de leur vie, moment d'où dépend leur salut éternel."
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Messages : fin   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:24

Citation :
SOIXANTE-ET-ONZIÈME APPARITION
LE CHRIST ET LA TRÈS SAINTE VIERGE CŒURS UNIS
VENDREDI 1er OCTOBRE 1965-PREMIER VENDREDI DU MOIS
La Très Sainte Vierge :
"Je reste et veille avec vous, gardant les yeux ouverts sur toutes vos misères, sur tous vos efforts, sur vos désirs d'aimer et, cela, tant que sur terre une seule âme aura encore besoin de mon secours.
J'aime votre confiance; mais il ne suffit pas de vous blottir au creux de mon épaule et, là, les yeux fermés aux dangers de l'extérieur, le cœur ouvert à l'abandon, attendre. Non, ce que Je vous demande est plus austère et plus exigeant. Croyez à l'amour que Je vous porte.
Pour gagner la bataille, vous devez aussi ouvrir tout grand vos yeux sur le monde où pullule le danger, où les besoins sont renaissants.
Vous devez aimer, prier et agir, lutter, mourir les armes à la main. Tant de graves intentions sollicitent vos prières et demandent que soient mobilisées toutes les valeurs spirituelles !
Pour progresser spirituellement, il faut bannir de vos pensées tout sentiment hostile et toute rancune. Il faut aimer. L'amour est le fruit parfait de l'esprit. Il s'avance pour panser les plaies de l'humanité, rapprocher les nations dans l'harmonie et apporter au monde la paix et la prospérité.
Pour agir dans l'esprit d'amour, il faut que Dieu soit présent dans vos consciences. Gardez-donc votre pensée sur le centre de votre être, où réside la Présence divine, et vous ferez de rapides progrès dans la vie spirituelle.

Lorsque vous priez, pensez fermement que c'est Dieu qui agit en vous, qui s'exprime par vous et vos prières deviendront extraordinairement efficaces.
Voulez-vous gagnez toutes les victoires, celles des champs de batailles, comme celles de l'amour qui dégèle les cœurs et les reconduit au port du salut ? Alors, priez le Rosaire.
A travers les siècles, J'ai démontré combien cette prière, résumé d'Evangile, m'était agréable, Elle est le remède providentiel aux maux dont souffre l'humanité. Mais elle n'est pleinement efficace que par l'imitation des vertus de mon Fils qui se révèlent à vous, tout simplement et puissamment, dans les quinze mystères proposés à votre contemplation. Efforcez-vous d'en prendre une conscience plus profonde, afin de devenir, à votre humble mesure, mais réellement, d'authentiques artisans de la paix et d'attirer sur l'Eglise et le monde, l'Esprit d'Amour et de Lumière.
Avec vos Rosaires, formez une couronne qui recouvrira la terre d'une onde de prières. Elle résistera, une fois de plus, au progrès des forces du mal qui menacent l'humanité, hâtant, sans guerres ni révolutions, le triomphe pacifique de mon Cœur Immaculé, dans la paix, dans la justice et dans l'amour du Christ, mon Fils."
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Lien direct sur les messages et position de l'Eglise   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:39

Tous les messages peuvent être consultés en ligne :
http://kerizinen.free.fr/message.htm


La position de l'Eglise est très négative (tout comme pour Garabandal)

Partie 1

Citation :
A propos de Kerizinen

DOCUMENTATION CATHOLIQUE n° 1634 du 17/6/1973 page 593

Dans "la Semaine religieuse de Quimper et de Léon" du 20 mai, Mgr Francis Barbu, évêque de Quimper et de Léon, fait la mise en garde suivante :

"L'annonce dans la presse de "pèlerinages à Kérizinen" pouvant prêter à confusion, l'évêque de Quimper et de Léon juge bon de rappeler - comme il l'a fait savoir à tous ceux qui l'ont interrogé à ce sujet - qu'il a toujours fait siennes les décisions de son prédécesseur.

- Interdisant aux prêtres, aux religieux et aux religieuses de se rendre à Kérizinen ou de conseiller à quiconque de s'y rendre,

- Réprouvant formellement toute forme de dévotion et de culte en ce lieu."

Et l'Évêque cite la mise en garde de son prédécesseur du 12 octobre 1956 qui précise : "1° L'édifice qui s'y trouve (à Kérizinen, en Plouvénez-Lochrist) a été construit malgré notre défense expresse, exprimée par écrit et notifiée à l'intéressée. Aucun prêtre n'a reçu de nous pouvoir de bénir cet édifice..."

"La démission d'un évêque, ajoute Mgr Barbu, ne rend pas caduques les ordonnances qu'il a prises pour le bien de son diocèse. Le nouvel évêque fait siennes les ordonnances de son prédécesseur et demande qu'on s'y tienne."





Mises en garde au sujet des "Apparitions" de Kerizinen

DOCUMENTATION CATHOLIQUE n° 1682 du 7-21/9/1975 page 779

Le bulletin du diocèse de Quimper et Léon (26 juillet 1975) a publié les documents que nous reproduisons ci-après au sujet des "apparitions" de Kérizinen (Plouvénez-Lochrist, Nord-Finistère) (1)

La S. Congrégation pour la Doctrine de la Foi approuve les conclusions de l'évêque de Quimper sur les "Événements de Kérizinen"

L'évêque de Quimper a reçu, le 2 juillet 1975, la lettre suivante, signée du cardinal-préfet de la S. congrégation pour la Doctrine de la foi, qu'il juge bon de faire connaître aux chrétiens de son diocèse :



Sacrée Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Rome, le 21 juin 1975. Prot. N. 259/71

Excellence,

La congrégation pour la Doctrine de la foi a étudié avec attention le rapport sur les "événements de Kérizinen", que vous avez bien voulu établir à sa demande, et lui adresser le 27 février 1975.

Au terme de cet examen, ce Dicastère ne peut que louer et approuver le comportement prudent et ses sages décisions de Votre Excellence. Il ne doute pas qu'à l'avenir vous ne suiviez cette affaire avec la même vigilance attentive et ne preniez au besoin, dans le même esprit, les décisions opportunes, qui, comme vous le savez, relèvent en cette matière de votre propre compétence épiscopale.

Veuillez agréer, excellence, l'expression de mes sentiments de religieux et très respectueux dévouement dans le Seigneur.

Signé : Franc. card. Seper, préf.

A son Excellence Mgr Francis Barbu, évêque de Quimper et de Léon.



Pourquoi cette intervention romaine ?

Comme le rappelle la lettre du cardinal Seper, c'est à l'évêque qu'il revient de porter un jugement sur les faits prétendus surnaturels survenus en son diocèse comme de veiller à l'observation fidèle des prescriptions canoniques relatives au culte divin (can 1261). En vertu de cette responsabilité qui leur incombait, Mgr Fauvel, par deux fois, le 12 octobre 1956 et le 24 mars 1961, puis Mgr Barbu, le 20 mai 1973, ont interdit toute forme de dévotion ou de culte à Kérizinen et demandé en particulier aux prêtres, aux religieux et aux religieuses de s'abstenir de se rendre en ce lieu.

Il s'est trouvé des personnes qui ont contesté ces décisions et en ont appelé à l'autorité supérieure. Le préfet de la S. congrégation pour la Doctrine de la foi écrivait en effet à Mgr Barbu, le 28 mars 1974 : "La congrégation pour la Doctrine de la foi a été consultée récemment et à plusieurs reprises à propos de présumées apparitions de la Vierge à l'une de vos diocésaines..." D'où la demande formulée par le cardinal-préfet : "Comme notre Dicastère est dépourvu d'informations précises et objectives à ce sujet, je me permets de m'adresser à Votre Excellence. Auriez-vous la bonté de nous adresser une note relative aux "faits de Kérizinen", nous faisant connaître également votre appréciation personnelle et les mesures que vous avez éventuellement pu être amené à prendre. Ces renseignements permettront à la congrégation de déterminer son attitude avec la plus grande prudence."

En réponse à cette demande, l'évêque de Quimper a rédigé, avec l'aide d'exégètes et de théologiens, un assez long rapport, accompagné d'un important dossier de pièces justificatives.

Ce rapport a été transmis à la S. congrégation le 27 février 1975. Il a été étudié avec d'autant plus de soin qu'entre-temps un autre dossier, établi par des partisans des apparitions, était présenté à la Secrétairerie d'Etat et transmis par celle-ci à la même congrégation.

Le document cité plus haut est la réponse au rapport de Mgr Barbu. On remarquera que l'approbation est nette et sans réticence. Pour qu'on n'oppose pas une autorité romaine à une autre, il nous est possible de citer cette appréciation du cardinal Villot, secrétaire d'Etat, dans une lettre du 11 avril 1975 à Mgr Barbu : "La Secrétairerie d'Etat possède désormais des éléments tout à fait solides pour apprécier la correspondance adressée au Saint-Père sur le sujet. Je vous remercie vivement de les lui avoir procurés." Et celle du cardinal Philippe, ancien secrétaire de la congrégation pour la Doctrine de la foi : "J'ai lu votre rapport avec intérêt, car j'avais suivi les premières enquêtes sur "le fait Kérizinen". Je ne suis plus à la S. congrégation, mais je pense que l'on y appréciera vivement ces pages si claires et décisives." (15 mars 1975.)



Nouvelle mise en garde épiscopale contre "KERIZINEN"

Au mois de mars dernier, l'Association des Amis de Kérizinen a annoncé par voie de presse son intention de construire "bientôt une chapelle de 1200 m2" et une intense propagande est faite pour collecter les fonds nécessaires pour mener à bien ce projet.

Je me suis abstenu d'intervenir à nouveau avant d'avoir reçu la réponse de Rome au rapport que j'avais envoyé à la S. congrégation pour la Doctrine de la foi.

Cette réponse approuve pleinement l'attitude adoptée par Mgr Fauvel et par moi-même et me renvoie en cette matière "à ma propre compétence épiscopale". Elle m'invite aussi à "suivre cette affaire avec la même vigilance et à prendre au besoin, dans le même esprit, les décisions opportunes".

C'est pourquoi j'estime qu'il est de mon devoir d'intervenir à nouveau et de préciser la position de l'évêque responsable

- par rapport aux prétendues apparitions de Kérizinen ;

- au lieu de culte que l'on veut construire

- aux messages qu'on y diffuse

- et au culte que l'on veut y instaurer.

1.Comme je l'ai déjà fait dans mon communiqué du 20 mai 1973, reprenant ceux de mon prédécesseur, je réprouve formellement toute forme de dévotion ou de culte en ce lieu (1). Les prêtres et les religieux et religieuses sont tout particulièrement tenus de s'abstenir de s'y rendre ou de conseiller de s'y rendre.

2.J'exprime mon opposition la plus nette à la construction en ce lieu de l'édifice projeté, de quelque nom qu'on l'appelle (chapelle, oratoire, abri. )

3.Je mets les fidèles en garde contre les prétendus "Messages du Sacré-Coeur et de la Sainte Vierge" diffusés en ce lieu. Ils ne sont pas de nature à favoriser ce culte de la Vierge "plus rigoureux et plus authentique" dont le Pape Paul VI définit les exigences dans sa Lettre apostolique du 2 février 1974.

A Quimper, le 12 juillet 1975.

† Francis BARBU, Évêque de Quimper et de Léon.



Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Position de l'Eglise partie 2   KERIZINEN EmptyMar 09 Aoû 2005, 22:41

Partie 2

Citation :
POURQUOI CETTE SÉVÉRITÉ ?

Il ne s'agit point de récuser la dévotion à la Vierge ni de minimiser sa place dans l'économie du salut, mais plutôt de préserver la foi et la piété des fidèles d'exagérations ou de déviations dangereuses... Comme l'écrit le cardinal Villot en sa lettre du 11 avril : "A l'heure actuelle, un certain nombre d'entreprises risquent de détourner les fidèles de la véritable dévotion au Christ et à la Vierge, en s'appuyant sur le fond religieux des âmes simples." "L'entreprise Kérizinen" nous paraît être de celles-là : l'examen des faits, et surtout de leur contexte, ne présente aucune garantie d'origine surnaturelle, tandis que l'étude des messages et de la théologie qui les sous-entend empêche absolument de reconnaître ces messages comme révélations du Sacré-Coeur ou de la Vierge.



1. De précieuses directives pour un discernement

Dans son exhortation apostolique sur le culte marial (2 février 1974), le Pape Paul VI a cru bon d'attirer l'attention des pasteurs de l'Église "sur quelques aspects erronés du culte marial". Ce N° 38 de l'Exhortation vaut d'être cité intégralement car il nous donne de précieuses directives pour un authentique discernement en matière de piété mariale :

"Le Concile Vatican II a déjà dénoncé avec autorité aussi bien l'exagération de contenus ou de formes qui en arrivent à fausser la doctrine, que l'étroitesse d'esprit qui obscurcit la figure et la mission de Marie. Il a pareillement dénoncé certaines déviations du culte comme la crédulité superficielle substituant à l'engagement sérieux la confiance facile en des pratiques purement extérieures, et aussi le sentimentalisme stérile et éphémère, si étranger au style de l'Évangile qui exige au contraire un travail persévérant et concret. Quant à nous, nous renouvelons cette mise en garde : de telles formes de dévotion ne sont pas en harmonie avec la foi catholique et par conséquent ne doivent pas exister dans le culte. Une défense vigilante contre ces erreurs et ces déviations rendra le culte de la Vierge plus rigoureux et plus authentique, c'est-à-dire solide dans son fondement : l'étude des sources révélées et l'attention aux documents du Magistère prévaudront sur la recherche excessive de la nouveauté et des faits à sensation ; objectif dans son contexte historique : on devra donc éliminer tout ce qui est manifestement faux et légendaire, adéquat au contenu doctrinal : d'où la nécessité d'éviter des présentations unilatérales de la figure de Marie, qui, en insistant démesurément sur un élément, compromettent l'ensemble de son visage évangélique ; transparent dans ses motivations : on aura grand soin d'écarter des sanctuaires tout profit mesquin."(2)

On pourrait reprendre chacun des points indiqués par le Souverain Pontife et étudier à cette lumière le fait de Kérizinen. Il suffira de souligner quelques points plus caractéristiques.



2. Manque de fondement et d'objectivité historiques

Tout ce qui concerne les faits de Kérizinen repose sur un témoignage unique, celui de la prétendue "voyante" (apparitions, messages, etc.). Sans doute on sent qu'aujourd'hui elle est entourée et appuyée par des zélateurs qui, comme les "Amis de Kérizinen" ont pris en main l'organisation du "pèlerinage" et la diffusion des messages, mais rien que de très humain en cela. D'autres, qui au besoin se disent théologiens, mais irresponsables et sans mandat, souvent anonymes d'ailleurs, cherchent aussi à promouvoir la cause des apparitions, pour justifier leur vision du monde et leurs options. Cela mêlé à un certain courant de piété sentimentale qu'on ne peut condamner purement et simplement, mais qu'on ne peut approuver non plus, en raison de l'ambiguïté dans laquelle se développe ce phénomène.

Ne pourrait-on laisser le temps accomplir son oeuvre de discernement, comme le conseillait Gamaliel à propos de l'Église naissante (cf. Act. 5, 34-39) ? Ne pourrait-on admettre qu'il s'agit d'une forme de piété qui convient à certains, et donc, en vertu du pluralisme que l'on prône aujourd'hui dans l'Église, qu'on peut la laisser s'exprimer librement ? A chacun alors de discerner si cette forme lui convient, comme pour les pèlerinages de Lourdes par exemple, dont on ne fait une obligation à personne.

Malheureusement, les messages ne présentent point leurs exigences comme quelque chose de facultatif, mais comme une révélation nouvelle dont l'accueil est absolument indispensable pour le salut du monde et qui doit mobiliser prêtres et évêques pour prévenir l'orage de la justice divine (cf. par exemple le message du 18-2-61, et bien d'autres passages). Tout silence des responsables est interprété comme une approbation, non pas seulement de telle forme de piété comme le rosaire, mais du "fait Kérizinen" en sa totalité, avec apparitions et messages : j'en ai fait l'expérience pendant les cinq années de silence que j'ai observées au début de mon épiscopat.

On trouve aussi chez les partisans de ces apparitions une recherche suspecte du merveilleux et surtout une volonté obstinée d'obtenir coûte que coûte la reconnaissance par l'Église du caractère surnaturel de ces phénomènes. Cette volonté s'exprime aussi bien par l'interprétation tendancieuse du silence des responsables qui laissent faire (donc qui approuvent ?), que par la multiplication des formes de pression (lettres, libelles, campagne de signatures, envois de suppliques, etc.) ou encore par les accusations portées contre les responsables ecclésiastiques, en particulier contre l'évêque, accusé de "résister à la Sainte Vierge". D'où, dans la même ligne, les menaces que l'on fait peser sur lui de tous les châtiments contenus dans les messages ou la responsabilité dont on le charge de la décadence morale d'aujourd'hui, alors qu'une simple approbation de sa part suffirait pour sauver le monde. Quel dossier révélateur on pourrait produire !

Ainsi accepter la réalité des prétendues apparitions de Kérizinen exigerait une bonne dose de crédulité qui reposerait sur une base trop fragile et que rendent suspects l'opposition aux décisions des évêques responsables et les agissements des partisans inconditionnels qui décrètent avec une tranquille certitude que tout ce qui se passe là-bas (apparitions, messages, source, miracles, conversions, etc.) est d'ordre surnaturel et d'origine divine. Un des éditeurs des messages n'a-t-il pas intitulé sa brochure : "Messages du ciel donnés à Kérizinen" !

Précisément, pour un discernement plus poussé, l'étude des "messages" est d'une importance capitale, car leur "théologie", si on peut ainsi parler, sous-entend tout le phénomène.



3. Erreurs et ambiguïtés doctrinales des "messages"

Ces "messages" étant présentés comme révélations directes du Sacré-Coeur ou de la Sainte Vierge, simplement transcris avec fidélité par celle qui les a reçus, on est tenu de les juger avec la plus grande rigueur doctrinale et pastorale.

Or, quand on les étudie avec soin, en tenant compte des genres littéraires mis en oeuvre et qui ont évolué au cours des vingt-sept ans qui séparent le dernier message (1er octobre 1965) du premier (15 sept 1938), il apparaît qu'ils ne répondent pas aux exigences rappelées par Paul VI et que, par conséquent, la dévotion entretenue en ce lieu et le culte qu'on y veut instaurer ne sont pas "en harmonie avec la foi catholique" et ne doivent pas être favorisés par les responsables de l'Église.

Il ne peut être question de reproduire ici la longue étude qui a été soumise à la S congrégation pour la Doctrine de la foi, mais on peut souligner les points particulièrement importants rappelés en conclusion de cette étude :

1. Les prétendus messages célestes de Kérizinen, donnés comme révélations directes et immédiates du Sacré-Coeur ou de la Vierge, ne renvoient qu'à eux-mêmes et aux pratiques dévotionnelles qu'ils prétendent instaurer. Par là, ils détournent de l'Évangile et de l'authentique révélation telle qu'elle a été définie à nouveau par la Constitution dogmatique de Vatican II sur "la Révélation divine".

2. Ces messages centrent toute l'espérance du salut sur Kérizinen et son sanctuaire (plus de vingt-cinq références en ce sens), puisque c'est seulement par l'instauration du culte en ce lieu que le salut sera accordé au monde. Par là, ils détournent de l'Église, seule authentiquement mandatée par le Christ, comme l'exprime la Constitution conciliaire sur l'Église : "Le Christ, unique médiateur, crée et, continuellement, soutient sur la terre, comme un tout visible, son Église sainte, communauté de foi, d'espérance et de charité, par laquelle il répand, à l'intention de tous, la vérité et la grâce (N° 8.)

3. Ces prétendus messages développent une eschatologie suspecte (surtout dans la deuxième partie: 1955-mars 1962) : ils lient l'obtention du salut à des pratiques dévotionnelles au plus facultatives, ils prônent une théologie à base d'imagination et de sentiment et une spiritualité individualiste et désincarnée (surtout dans la troisième partie : juin 1962-fin). Par là, ils détournent les chrétiens de l'attention aux vrais problèmes du monde et de l'engagement dans le quotidien, ils vont donc à l'encontre des recommandations du Concile (cf. Constitutions ou décrets sur l'Église, l'apostolat des laïcs, l'apostolat missionnaire, l'Église dans le monde de ce temps...).

4. La représentation d'un Dieu juge impitoyable et vengeur terrifiant (deuxième partie) et d'un Christ larmoyant et sentimental (troisième partie) obscurcit l'authentique révélation du Dieu et Père de Jésus-Christ Notre-Seigneur, telle que nous la connaissons par l'Évangile et tout le Nouveau Testament. Et cela, pour le plus grand dommage des croyants et des incroyants.

5. La survalorisation de la mission et du rôle de la Vierge qui tantôt usurpe la place de son Fils pour promulguer une révélation nouvelle, tantôt supplée les déficiences du Saint Esprit, tantôt, à elle seule, accapare la mission de l'Église, compromet "l'ensemble de son image évangélique", grave déficience contre laquelle nous met en garde le Saint-Père.

Sans doute pourrait-on trouver ici ou là une affirmation ou une phrase qui demanderaient d'apporter un peu plus de nuances, mais c'est bien là le mouvement profond de l'ensemble de ces prétendus messages. De même, s'il s'agissait seulement de la relation de l'expérience spirituelle d'une pieuse chrétienne du Léon, dévote à la Vierge, on pourrait tolérer des approximations de langage, mais s'il s'agit de révélations directes du Sacré-Coeur ou de la Vierge, on ne peut les accueillir, en raison des erreurs et des ambiguïtés qui en arrivent à "fausser la doctrine" et à "obscurcir la figure et la mission de Marie".

Aussi ceux qui propagent ces messages et s'emploient à promouvoir un culte fondé sur eux accomplissent-ils - peut-être de bonne foi, et c'est leur excuse, - une oeuvre néfaste au sein du peuple de Dieu.

La récente Exhortation apostolique du Saint-Père sur le culte marial rappelle aux pasteurs responsables la nécessité d'une constante vigilance doctrinale et pastorale, qui ne doit pas se contenter de bonnes intentions. La récitation du Rosaire est certes une pratique recommandée et recommandable, mais dans un contexte comme celui de Kérizinen, quelle qu'en soit l'ambiance sentimentale, elle ne favorise pas le progrès de la foi. La foi chrétienne n'est pas de l'ordre du sentiment : elle est accueil de Jésus-Christ, de son Évangile, de son Église. A l'exemple de la Vierge elle-même qui, dans l'Évangile, ne nous a laissé qu'une seule consigne, celle qu'elle donnait aux serviteurs de Cana : "Faites tout ce qu'il vous dira."

Puissent ceux qui se sont laissé égarer par ces prétendues révélations ouvrir les yeux à la seule vérité de Jésus-Christ, qui n'écarte pas la Vierge mais la situe à sa place, au lieu de s'enfermer dans un ghetto sans ouverture ou sans issue ! Qu'ils méditent donc ces fortes paroles de saint Jean de la Croix, mystique authentique et de plus Docteur de l'Église :

"En nous donnant son Fils ainsi qu'il l'a fait, lui qui est sa parole dernière et définitive, Dieu nous a dit tout ensemble et en une seule fois, et il n'a plus rien à dire. C'est la doctrine de saint Paul aux Hébreux. L'apôtre nous apprend ainsi que Dieu est devenu en quelque sorte muet. Il n'a plus rien à nous dire puisque ce qu'il disait jadis en déclarations séparées par les prophètes, il l'a dit maintenant de façon complète, en nous donnant le tout dans le Fils.

Concluez-en donc que désirer sous la Nouvelle Loi visions et révélations, ce n'est pas seulement faire une sottise, c'est offenser Dieu, puisque par là nos yeux ne sont pas uniquement fixés sur le Christ, sans chercher chose nouvelle..." (La Montée du Carmel, II, ch. 20.)

† F. BARBU, Ev.



Lien : http://perso.wanadoo.fr/gamaliel21/06%20PS6.htm

Que faut-il en penser?

Les messages sont remplis d'amour et enjoignent à l'amour de Dieu et l'amour du prochain. Ils sont aussi des avertissements. Ils demandent aussi la consécration aux deux coeurs unis de Jèsus et Marie.

Dans l'apocalypse de Saint Jean, il semble que ce soit Marie qui soit décrite comme devant écraser le serpent.

Dès lors, tous les messages de Kerizinen ne semblent-ils pas être conformes à ce qui est annoncé?

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMer 10 Aoû 2005, 21:03

chere leodia ..que doit on en penser...ben on peut pas penser parceque quand l'eglise dit que c'est faux on peut plus penser sous peine d'etre egare ...ainsi va la pensee de l'eglise qui apparement et contrairement a garabandal a interroge ( je suppose) la voyante...reste donc qu'il nous faut ne pas tenir compte une fois de plus des apparitions et de revelations privees sauf si elles ne parlent que de la revelation ..car bien entendu toutes les propheties concernant les malheurs etc si on se convertit pas , il faut s'en mefier ...
il est vrai que au grand jamais dans l'AT on rencontre de telles menaces venant de Dieu et prophetisees par les messagers qui , au demeurant avaient plus de poids que les nouveaux messagers ...je sais ..j'ironise ..mais bon ...rome a parlé ...et notre epoque n'a nul besoin apparement de messages du ciel ...tout va tres bien madame la marquise ...sourire..restons donc dans la foi et gardons certaines choses en memoire ..rien de ce qu'a revele Dieu ou la Vierge Marie ne restera scelle si ca vient d'eux ..

bien a vous

pierre-jean
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMer 10 Aoû 2005, 21:56

Bonsoir Pierre-Jean,

Garabandal est aussi condamné par l'Eglise.

Et pourtant...

Souvent je m'interroge. Les apparitions de La Salette semblent avoir été reconnues puis rejetées par l'Eglise.

En fait, je ne pense pas, mais cela est à vérifier, qu'il y ait eu beaucoup d'apparitions reconnues par l'Eglise depuis les années cinquante ou soixante.

Les apparitions sont de plus en plus nombreuses et peu sont reconnues. Est-ce le signe que beaucoup sont l'oeuvre du malin? Ou est-ce le signe que l'Eglise, de crainte de se tromper, ne se prononce presque plus dans un sens favorable?

Saint Padre Pio, lui-même a l'objet de "brimades".

Sans douter de la valeur de l'Eglise, en aucune façon, parfois je me demande si certains rejets ne sont pas plus le fait de la part "humaine" de ceux qui ont à en juger que de leur part "sainte et éclairée".

A Lourdes, par exemple, un nouveau dogme a été annoncé et reconnu par l'Eglise : le dogme de l'immaculée conception.

A Kerizinen, Notre Sainte Mère Marie annonce un nouveau dogme, cette fois rejeté. Pourquoi?

A Garabandal, Notre Sainte Mère du Ciel a annoncé l'avenir du monde. Cela n'a pas été reconnu. Pourquoi?

Vraiment, cela me pose question. Est-ce par manque de foi dans le surnaturel, est-ce par crainte, ou est-ce parce que ces "apparitions" émanent vraiment du malin?

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMer 10 Aoû 2005, 22:15

chere leodia je sais en tout cas , en ce qui concerne garabandal que c'etait humain , que des le debut les soits disants membres avaient rejetes toutes possibilites de surnaturel , preferant interroger selectivement les temoins et non pas les enfants ..alors ? une part humaine? certainement ....l'eglise de vatican II dans une autre 'politique'? parfois trop humaniste je dirais et on en voit les consequences par endroits ..prudence? je veux bien ... mais alors que sont les signes que nous voyons en ce monde de catastrophes un peu partout ? l'eglise dirait que la nature parle sans doute , mais de la part de qui? je crois personnellement que Dieu est a l'oeuvre la dessous ..la barque est sur le point de couler ..oui.. imaginez un seul instant que garabandal soit serieusement etudie par une vraie commission et reconnue? que l'eglise est tenue compte donc , des messages alarmants de Marie, aurions nous connu ce qui c'est passé depuis? je pense que beaucoup de choses auraient ete attenues , tout du moins , si l'eglise en aurait tenu compte , et que les fideles par extension auraient suivi...mais si c'est ainsi que ca devait se derouler pour la plus grande gloire de Dieu, alors laisson faire , regardons et prions ...et entrons dans l'esperance ( je veux dire l'apocalypse Smile )

bien a vous

pierre-jean
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMer 10 Aoû 2005, 23:46

Ce que je trouve particulièrement triste c'est que de ce fait, de nombreux avertissements qui nous sont donnés par notre Très Sainte Maman Marie ne soient pas connus et divulgués. Peut-être certaines apparitions sont-elles fausses et conduites par le malin, mais le résultat est que les vrais avertissements ne sont pas connus de l'ensemble des Chrétiens et qu'ainsi ils ne peuvent pas avoir conscience du fait qu'ils doivent se préparer aux tribulations et à l'accueil de Jèsus dans leur coeur.

L'arme suprême contre le démon, les seules armes dont nous disposons pour le combattre en tant que Chrétiens sont celles qui nous ont été données par Notre Seigneur et Maman Marie : l'adoration du Saint Sacrement, l'Eucharistie et le rosaire. Celles-ci ne sont donc pas divulguées comme elles devraient l'être et cette non-divulgation retarde l'arrêt de la diffusion du mal et l'arrêt de la prolifération de l'apostasie.

Prions pour qu'enfin soient reconnus tous les avertissements de Marie et de notre Seigneur afin que beaucoup soient convertis à l'amour de Dieu et de Marie.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyJeu 11 Aoû 2005, 13:21

chere leodia, permettez moi d'etre tres pessimiste quand a la reconnaissance de certains lieux ou de revelations de la part de l'eglise...il est bien trop tard pour echapper a certaines tribulations , pour ne pas avoir tenu compte plutot avec objectivite des messages de Marie..souvenez vous ..a garabandal , Marie a dit < quand ils voudront le reconnaitre ca sera trop tard> ..

bien a vous

pierre-jean
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyJeu 11 Aoû 2005, 22:29

... il semble difficile pour les représentants de l'Eglise de reconnaître des apparitions qui mettent en cause leur responsabilité (ceci explique sans doute cela) mais ne jettons pas trop vite la pierre aux évêques car nous sommes tous un peu responsables chacun à notre mesure Embarassed .

A chacun d'en tirer ses conclusions.

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyJeu 11 Aoû 2005, 22:40

cher philippe...evidement que nous sommes tous pecheurs et responsables , mais que pouvons nous faire nous ne sommes que des brebis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyJeu 11 Aoû 2005, 22:50

Une réponse un peu hors sujet. Avez-vous vu l'horreur absolue dans le topic : un foetus sur une tête de mouette? Je n'en suis pas encore remise.

Amicalement

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyJeu 11 Aoû 2005, 23:11

j'avoue que je me suis pas senti le courage d'aller voir cette horreur Embarassed

pierre-jean
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptySam 13 Aoû 2005, 21:52

Chère Léodia,

Oui, j'ai vu ça affraid et pense qu'il vaut mieux chasser de sa mémoire ce genre d'image.

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Assidu


Nombre de messages : 165
Localisation : Strasbourg

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptySam 03 Sep 2005, 21:21

Cher Pierre- Jean
pensez-vous que vous êtes un enfant de Dieu? avez-vous la foi?..si oui, sachez que vous n'êtes plus sous la loi, mais sous la grâce.Vous avez été affranchis du péché grâce à la mort du Christ et vous avez pour fruit la sainteté.... donc ne disons plus que nous sommes pêcheurs.Dieu nous a créé à son image et Il a envoyé son fils pour que nous ne soyons plus de nature adamique ( sous la loi) et que nous puissions atteindre la nature du Christ... nous sommes , en tant qu'enfants de Dieu, assis à sa droite et si nous cherchons réellement à se connecter à Dieu, si nous nous laissons façonner comme le potier et l'argile, alors nous allons vers la même nature que le Christ..
Relisez ROMAIN6
Que Dieu vous bénisse
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptySam 03 Sep 2005, 22:09

heu chere christine...je ne sais pourquoi vous me dites ca a moi.. Confused je suppose que quelque part j'ai du mettre un post disant que j'etais pecheur ou que nous l'etions ? cela dit dans la bible quelque part il est dit que celui qui se dit sans peche est un menteur .. mais bon puisque vous me questionnez je vous repond: si je suis un enfant de Dieu ? c'est ainsi que souvent Il me nomme oui...alors je le pense
si j'ai la foi ? oui mais je Lui demande de l'augmenter encore et encore et pour le monde car , les jours ne sont pas bons comme vous avez pu le constater ...
si je suis dans la grace ? oui tant que je peche pas mortellement et que Dieu m'y conserve ..

la sainteté ? j'y aspire avec l'aide de Dieu

si je me laisse faconner ? j'y travaille aussi en repondant par la confiance , car je vous avoue que je suis de nature prudente , mefiante ...alors j'apprends a m'abandonner petit a petit

arriver aux epousailles voulez vous dire par : arriver a la meme nature que le christ? qui n"y tend pas si l'amour pour jesus brule en nous de par sa grace? mais je fais la aussi le possible , le reste est quand le seigneur le voudra ...car tout n''est pas si simple dans cette connaissance supreme , il ya tellement de choses a combattre en nous.. je vais relire ce que vous me demandez merci a vous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Christine
Assidu


Nombre de messages : 165
Localisation : Strasbourg

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyDim 04 Sep 2005, 00:50

Citation :
cher philippe...evidement que nous sommes tous pecheurs et responsables

Voilà ce que vous ecriviez Pierre-Jean...evidement, je ne doutais pas que vous etiez enfant de Dieu, ni de votre foi..
merci pour ce rappel :
Citation :
celui qui se dit sans peche est un menteur
..
Revenir en haut Aller en bas
pierre-j
Invité



KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyDim 04 Sep 2005, 16:28

chere christine Very Happy ca n'est rien ne vous en faites pas juste un quiproquo

bien a vous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anti-Cornicos
Habitué


Nombre de messages : 13

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyDim 25 Sep 2005, 00:14

Bonsoir Léodia,
c'est encore anti-Cornicos... si je puis me permettre, il ne faut pas que vous soyez trop avide de tout voir... on peut beaucoup pécher par les yeux (je dis cela car vous semblez être une fan d'Internet, mais bon, vous allez me dire que çela vous regarde et vous aurez raison...).

J'en reviens au sujet: voyez vous, vous aussi vous êtes comme séduite par le démon, car vous avez dit plus haut: "peut-être proviennent-elle du malin"...
En réalité, c'est lui qui vous inspire de tels doutes.
Je m'explique: le démon ne peut lutter contre lui même, c'est à dire qu'il ne peut pas "lutter pour le salut des âmes": c'est une chose impossible...
Or, ces apparitions ne font que cela: nous pousser vers le bien (conversion, pénitence...).
Un autre signe pour juger d'une réelle apparition, c'est la persécution et l'opposition qui se trame autour d'elle, qu'elle soit éclésiale ou autre...
Plus elle sera en mesure de porter du fruit et plus le malin, à l'intelligence transcendantale, s'y opposera et lui mènera une guère farouche.
La Salette en est un bon exemple.
Dieu permet et veut cette lutte afin qu'elle nous soit plus méritoire, car il sait qu'à la fin le diable sera perdant et que, si nous lui demeuront fidèles, nous serons vainqueurs (avec l'aide de sa grâce).
Cette lutte nous est également nécessaire pour nous aguerrir,"tester notre foi" ainsi que pour nous purifier de nos fautes.
Autre élément essentiel de discernement: savoir reconnaître, je dirais "le ton, l'accent et le message" qu'emploie jésus et Marie: il est toujours le même! On ne peut pas se tromper.
En fait, celui qui est éclairé par l'Esprit Saint, donc par Dieu, n'aura aucune difficulté pour juger de l'authenticité de la dîte apparition.
Toutes ces manifestations mariales sont véritables et soyez en persuadé (Garanbandal, medjugordje, Kérizinen,Fatima, Lourdes, et bien d'autres encore).
La conclusion est que toute apparition qui porte de bons fruits pour Jésus et Marie ne peut-être l'oeuvre du démon. Soyez en certaine.
Revenir en haut Aller en bas
Frère Chris/Majuscule sol
Assidu
Frère Chris/Majuscule sol

Nombre de messages : 666
Localisation : aix-en-P.

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMar 13 Fév 2007, 21:46

Like a Star @ heaven Bonjour.Je vous livre ce message de Kerizinen qui nous tire un peu des mauvaises nouvelles et vaines spéculations:
"Ce triomphe de l'Eglise sera vraiment miraculeux,avec l'extermination complète et imprévue des derniers coryphées du démon.Il sera imcomparable,le plus beau de son histoire,et tel qu'il n'y en eu jamais de semblable(40).
L'Eglise renouvelée sera mieux obéie et plus respectée.Il y aura sur la terre une nouvelle génération de saints,d'humbles serviteurs,d'apotres zélés et surnaturels,vrais ministres de Dieu.Comme d'angéliques serviteurs,ils iront porter au monde la parole du saint Evangile,avec un feu nouveau,celui du Saint-Esprit,pour amener à l'Amour infini et à la Lumière de Jésus,le Bon Pasteur,dont le véhément désir est de n'avoir plus qu'un bercail et un pasteur selon son coeur.(44)"
Ce qui rejoint la V.V.D:la réunification des églises sous un seul chef:le Pape; Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
Jean

Nombre de messages : 1142

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMar 13 Fév 2007, 22:45

C'est bien de le rappeler, frère Christian, il faut s'en persuader, car le moment venu (des tribulations), plus d'un va chanceler dans sa foi. Very Happy



********************************




"...si un homme ne renaît, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu". Jn 3, 3
Revenir en haut Aller en bas
Frère Chris/Majuscule sol
Assidu
Frère Chris/Majuscule sol

Nombre de messages : 666
Localisation : aix-en-P.

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyMer 14 Fév 2007, 22:47

Like a Star @ heaven Prions pour que Kerizinen soit reconnu.Il y a du avoir bien des Evèques depuis la réprobation de Mgr Barbu en 1975...J'ai été deux fois en ce lieu.Une grande chapelle a pu etre construite,en forme de coque de bateau renversée:très joli.Les pélerinages sont autorisés mais ,lorsque j'y suis passé,il y avait interdiction de dire la messe et de laisser la Présence réelle dans ce sanctuaire!Il n'y a que la prière des fidèles,particulièrement le Rosaire.Les 15 Mystères sont représentés par les vitraux. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Frère Chris/Majuscule sol
Assidu
Frère Chris/Majuscule sol

Nombre de messages : 666
Localisation : aix-en-P.

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyDim 18 Fév 2007, 21:36

Like a Star @ heaven Enfin une bonne nouvelle pour Kerizinen.Je viens d'apprendre qu'une messe a été célébrée une première fois dans le sanctuaire le 23 AVRIL 2006.
Voici un nouvel extrait:
"Et la France,cette nation de lumière,une fois sa dette payée,sera sauvée par des moyens en dehors de toute connaissance humaine et récompensée par une abondance de gràces et de bénédictionsToutes ces puissances qui à ses cotés auront combattu avec tant de courage et d'intrépidité,recevront cette belle récompense de première place au sein de l'Eglise Romaine et Catholique.Celle-ci sortira elle- meme renouvelée et rejeunie de ce baptème de sang.A la place de ces trones impies,s'élèveront deux trones glorieux,celui du Sacré-coeur de Jésus,celui de mon Coeur Immaculé.
Ainsi,le nom de Dieu sera glorifié par toute la terre.Plus le monde aura été hostile au surnaturel,plus merveilleux et extraordinaires seront les faits qui confondront cette négation du surnaturel".
Personnellement,je rapproche ces lignes du débat sur les deux témoins.L'interprétation est la meme que celle donnée par la V.V.D:l'identification des 2 témoins avec le sacré Coeur de Jésus et le Coeur immaculé de Marie. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyLun 19 Fév 2007, 00:29

Merci Frère Christian de nous donner de si bonnes nouvelles

En union de prières

Leodia



********************************




Que les Coeurs Unis de Jésus et Marie nous protègent et nous guident.
Revenir en haut Aller en bas
Danielle
Assidu
Danielle

Nombre de messages : 1850
Localisation : Québec Canada

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyLun 19 Fév 2007, 03:31

C'est une bonne Nouvelle !

Deo Gracias cheers




Tout pour la Gloire de Dieu et que Son Règne d'Amour, de Paix et de Justice Vienne ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Stefanos
Assidu
Stefanos

Nombre de messages : 594

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyLun 19 Fév 2007, 19:12

Cher frère christian, si vous parlez des deux témoins cités dans le livre de l'Apocalypse, il s'agit d'Enoch et d'Elie. Selon la bienheureuse Anne-Catherine Emmerick, Elie n'est pas mort, mais se trouve toujours dans la montagne des prophètes, quelque part dans les affluants du Gange en Asie du sud Est (Tibet ? Inde ? Népal ?). Il attend la venue de l'Antéchrist pour aller rappeler au monde le vrai message du Christ et de sa rédemption.

Merci pour ce beau message sur le France. Le terme "baptême de sang" peut certes un peu inquiéter. Mais il est vrai que les torts de ce pays auquel j'appartiens sont grands. J'espère, comme Siméon, voir un jour la France retrouver le chemin de la Lumière, et quitter à jamais l'obscurité des lumières dont les rayons ne se lassent pas de pervertir le monde.

Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
Jean

Nombre de messages : 1142

KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN EmptyLun 19 Fév 2007, 19:51

Cher Stéphanos,

Question Où as-tu vu que le prophète Elie se trouve dans la montagne des prophètes en Asie ?



********************************




"...si un homme ne renaît, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu". Jn 3, 3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




KERIZINEN Empty
MessageSujet: Re: KERIZINEN   KERIZINEN Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
KERIZINEN
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES MESSAGES A KERIZINEN
» L'Antéchrist : Tout ce qu'il convient de savoir en cette Fin des Temps !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: Autres apparitions :: Les Apparitions :: Kerizinen-
Sauter vers: