Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 14 décembre Ste Odile d'Alsace (d'Honenbourg)
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:27

» 14/12 St Nicaise et ses compagnons dont sa soeur Eutropie
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:10

» 14 Décembre Saint Jean de la Croix
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:00

» Méditation avec l'Echelle Sainte de St Jean Climaque
par ami de la Miséricorde Hier à 22:53

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:29

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 19:04

» 13 décembre Sainte Lucie de Syracuse
par ami de la Miséricorde Hier à 10:13

» L'Evangile avec François (vidéo)
par Nicolas Mar 12 Déc 2017, 19:13

» 12 décembre Notre-Dame de Guadalupe
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 22:33

» 12 décembre Saint Corentin de Quimper
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 22:12

» Bx Jean Ruysbroeck : Savoir imiter Jésus dans son humilité
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 21:56

» 11 décembre Sainte María Maravillas de Jesús
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:50

» St Bonaventure : De l'Intercession pleine de sollicitude des Anges
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:35

» 11 décembre Saint Damase 1er
par ami de la Miséricorde Lun 11 Déc 2017, 01:29

» Avec Saint Bernard pour l'Avent
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:42

» 10 décembre Sainte Eulalie de Mérida
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:22

» 10 décembre Translation de la Sainte Maison de Lorette
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 02:11

» L'Ave Maria retentit dans la Madeleine...
par ami de la Miséricorde Dim 10 Déc 2017, 01:58

» La communauté de l'Emmanuel consacrée aux coeurs de Jésus et Marie
par Stefanos Sam 09 Déc 2017, 17:06

» 9 décembre Saint Pierre Fourier
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:41

» 9 décembre Sainte Anne (Hanna), mère du Prophète Samuel
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:24

» Le sens de l'Avent pour Saint Charles Borromée
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 23:15

» le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par ami de la Miséricorde Ven 08 Déc 2017, 16:27

» Réflexions de Saints en cas d'hérésie papale
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:16

» Selon les Saints il est interdit de divorcer
par Stefanos Ven 08 Déc 2017, 10:10


Partagez | 
 

 Le bras droit de Benoît XVI prend une vigoureuse défense de

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danielle
Assidu
avatar

Nombre de messages : 1850
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Le bras droit de Benoît XVI prend une vigoureuse défense de   Mer 06 Juin 2007, 23:55

Le bras droit de Benoît XVI prend une vigoureuse défense de Pie XII

Le cardinal Tarcisio Bertone prend la défense de Pie XII, en prévision des débats sur la béatification

Dans ce qui peut apparaître comme une attaque préventive avant la béatification du pape Pie XII, le secrétaire d'état du Vatican a publié aujourd'hui une vigoureuse défense du pape des années de guerre, disant que « la légende noire » autour de son silence présumé sur l'holocauste nazi reflète « une idéologie violente et fausse. »

Le cardinal Tarcisio Bertone, le numéro deux du Vatican après le pape Benoît XVI lui-même, s'est exprimé durant la présentation à Rome d'un nouveau livre sur Pie XII, écrit par le journaliste italien Andrea Tornielli.

Selon Mgr. Bertone, loin d'approuver l'holocauste, Pie XII a pris la tête d'une « immense oeuvre de charité… ouvrant les portes des séminaires et des institutions religieuses, accueillant les réfugiés et les victimes de persécutions, apportant son aide à tous. »

Le cardinal Bertone a argumenté qu'alors que les sentiments anti-nazis de Pie XII devenaient évidents, il a évité les affrontements publics dramatiques afin d'épargner aux juifs et aux catholiques de plus grandes persécutions, et de préserver la possibilité pour l'Eglise d'oeuvrer en coulisse.

« Quand les papes parlent, ils ne pensent pas à mettre au point une image positive pour la postérité, » dit Mgr. Bertone . « Ils savent que chaque mot pourrait affecter le destin de millions de chrétiens, et ils ont à coeur le bien-être d'hommes et de femmes de chair et d'os, pas les applaudissements des historiens. »

Début mai, la Congrégation du Vatican pour la cause des Saints a approuvé un « décret de vertu héroïque » en faveur de Pie XII. S'il était signé par le pape Benoît XVI, il suffirait de verser au dossier la reconnaissance d'un miracle, nécessaire pour entamer son chemin vers la béatification.

Dans cette optique, les observateurs voient dans les propos du cardinal Bertone comme une anticipation des arguments que les dignitaires de l'Eglise sont susceptibles de présenter quand la béatification deviendra officielle.

En 3000 mots, le discours de Bertone présente six arguments de base :

• Les polémiques sur le prétendu silence de Pie XII ont éclipsé d'autres aspects de son pontificat, comme ses contributions à la réforme liturgique, à l'étude des Ecritures, aux efforts missionnaires, et à l'engagement de l'Eglise pour la culture. Mgr. Bertone a relevé que Pie XII approuva avec précaution la théorie de l'évolution, et il reste le pape qui a béatifié et a canonisé le pourcentage le plus élevé de femmes.

• Ceux qui attaquent Pie XII le font souvent pour des raisons idéologiques, et se rendent coupables de ce que Mgr. Bertone a appelé une « attaque contre le bon sens et contre la raison. »

• Les autorités fascistes ont perçu Pie II comme un ennemi, coupant souvent l'électricité du Vatican, et lui refusant du papier pour empêcher la diffusion des messages par radio et d'imprimer ses documents.

• « La légende noire » autour de Pie XII a pris consistance dans le contexte des violentes polémiques autour de la création de l'état d'Israël, et a été manipulée, selon Mgr. Bertone, par des forces issues des deux côtés.

• Pie XII a explicitement protesté contre la persécution des juifs, mais il a expliqué en 1943 qu'il ne pouvait pas parler en termes plus dramatiques ou plus explicites sans prendre le risque de rendre les choses encore pires.

• Dans les archives du Vatican des milliers de documents fournissent des exemples de circonstances pendant la guerre, où le Saint-Siège a aidé les victimes qui ont demandé son aide; Mgr. Bertone dit que cet énorme réservoir de matériel n'a toujours pas été catalogué, et a souhaité l'aide de fondations charitables à le faire le plus rapidement possible.

Pour illustrer ce que le cardinal Bertone a appelé « l'action discrète » de Pie XII en faveur des juifs, il a indiqué qu'en octobre 1943, le Vatican a demandé aux autorités nazies qui occupaient Rome, l'autorisation d'augmenter de 4000 hommes sa garde Palatine qui en comptait alors 575. Son espoir, suggère Mgr. Bertone, était de protéger de ce fait les juifs du ghetto voisin.

En fin de compte, Mgr. Bertone a défini celui de Pie XII comme « un ponficat héroïque », qui s'est exprimé « non seulement par des paroles prophétiques, mais surtout par une action prophétique quotidienne. »

Les arguments du cardinal n'ont pas satisfait Abraham Foxman de l'Anti-Diffamation League (*) , un de ceux qui critiquent le plus les efforts pour béatifier le pape des années de guerre.

« Je souhaite qu'ils prennent davantage de leur temps dans leurs efforts pour ouvrir les archives, et moins à monter en épingle ce qu'ils présentent sélectivement» a dit Foxman au National Catholic Reporter , faisant allusion à la polémique sur le fait que les archives complètes du Vatican sur les années du pontificat de Pie XII n'ont pas été encore ouvertes aux chercheurs.

Le Vatican a cependant édité un ensemble de 11 volumes de documents sur ces années, qui, selon lui, contient tout ce qui concerne l'attitude du pape envers les nazis et les questions plus larges soulevées par la guerre.

« Ils protestent trop, » dit Foxman. « Nous sommes disposés à retenir notre jugement, et le Vatican devrait retenir le sien, jusqu'à ce que les chercheurs aient pu examiner ouvrir ce matériel et voir ce qu'il contient. »

Foxman, qui a demandé au Vatican de suspendre le mouvement vers la béatification de Pie XII, a indiqué que les propos de Bertone était en grande partie un air déjà connu, bien qu'il n'ait pas encore entendu un fonctionnaire du Vatican suggérer qu'une aide financière était nécessaire pour rendre disponible le matériel archivistique.

« Si c'est là le problème, nous devrions avoir une réunion d'urgence et trouver des moyens d'arranger les choses» dit Foxman.

(JOHN L. ALLEN. - New York - sources: beatriceweb.eu)

Le grand héritage de Pie XII : interview par Fides du Père Peter Gumpel, postulateur de la cause de béatification de Pie XII

« Le pape Pie XII a eu un rôle historiquement important dans la préparation du Concile Vatican II et a encouragé l’Eglise à s’ouvrir aux questions qui assaillissent le plus la vie de l’homme moderne » dit à l’agence Fides le Père Peter Gumpel, jésuite, postulateur de la cause de béatification de Pie XII, que nous avons entrevu à l’occasion de la présentation du libre d’Andrea Tornelli « Pie XII. Eugenio Pacelli un homme sur le trône de Dieu » (Milan 2007 pp.661). « Si l’on regarde le corpus de la production doctrinale de Pie XII, ses encycliques et autres documents rédigés par lui, on s’aperçoit que le pape est intervenu sur des questions très actuelles à l’époque, concernant les domaines moral, liturgique, des études bibliques et de la vie de l’homme » poursuit le P. Gumpel. « Avant d’intervenir sur une question, Pie XII l’étudiait et n’hésitait pas à faire appel aux savants sur ce domaine ».

« On ne se rend pas compte d’autre part du rôle que Pie XII a eu dans la préparation du Concile Vatican II » ajoute le Jésuite. « Le Concile ne naît pas à l’improviste, mais arrive après une longue préparation effectuée pendant le pontificat de Pie XII. Il se rendait compte de la nécessité d’un nouveau concile mais s’était décidé à laisser à son successeur la tâche de le convoquer. Ceci pour les motifs suivants. Le premier est que Pie XII se rendait compte que le Concile durerait des années. Il ne pouvait convoquer le concile tout de suite après la seconde guerre mondiale quand l’Europe et plusieurs autres parties du monde sortaient péniblement de ses conséquences. Les évêques devaient donc rester dans leurs diocèses avec le peuple de Dieu pour surmonter les difficultés. Le second motif vient du fait qu’on voulait réunir la documentation et effectuer des études préliminaires et cela demandait du temps. Enfin, après 1954, alors qu’il était tombé malade, Pie XII ne se sentait pas en mesure de mener cet évènement important ».

« La présence de Pie XII dans les travaux du Concile est indéniable » souligne le P. Gumpel. « Si l’on regarde les notes des discussions des pères conciliaires son nom est cité dans au moins 1.500 interventions. Dans les notes des documents conciliaires Pie XII est cité plus de 200 fois. C’est la citation la plus récurrente, exception faite des Saintes Ecritures ».

Sur le plan humain, le P. Gumpel qui a connu personnellement Pie XII, affirme que « ce n’est pas du tout vrai que c’était une personne froide et distante. Je peux témoigner que Pie XII était une personne aimable, cordiale, et même humble. Je me souviens qu’il m’accompagnait personnellement à la porte, moi qui n’étais qu’un simple jésuite. Récemment ont été publiées les lettres que Pie XII échangeait avec son frère François, où transparaît toute son humanité. C’est grâce à ces lettres entre autre que nous pouvons supprimer un autre mythe, celui qui affirmait qu’entre Pie XII et son prédécesseur Pie XI il y avait une incompréhension. Alors que c’est Pie XI qui l’a voulu comme secrétaire d’état de son pontificat ! Le futur pape ne voulait même pas devenir cardinal parce qu’il voulait s’occuper de la pastorale de son diocèse. Mais Pie XI avait compris qu’il deviendrait son successeur et voulait le préparer à cette tâche. C’est ainsi que non seulement il l’a nommé secrétaire d’Etat mais il l’a impliqué dans une série de voyages dans le monde entier. Il lui disait « je veux que tu connaisses le monde et que le monde te connaisse ». Entre Pie XI et le futur Pie XII il existait une compensation de caractère : si le premier était plus impulsif, le second était plus réfléchi. Ensemble ils ont créé une équipe qui a travaillé remarquablement ».

« Enfin il ne faut pas oublier la grande attention de Pie XII envers les plus pauvres. Au moins 100.000 romains recevaient grâce à lui un repas chaud pendant la guerre. Il a donné à l’Eglise et aux pauvres son important patrimoine familial » conclut le P. Gumpel.

Repères:
"Cinquante ans après l'appel historique de mon prédécesseur Pie XII avec l'Encyclique Fidei donum, en vue d'une coopération entre les Églises au service de la mission, je voudrais répéter que l'annonce de l'Évangile continue de revêtir un caractère actuel et urgent", rappelle le pape Benoît XVI dans son message pour la Journée Mondiale Missionnaire ► Le pape Benoît XVI renouvelle l'appel de Pie XII

Sources: Agence Fides - www.vatican.va - E.S.M.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bras droit de Benoît XVI prend une vigoureuse défense de
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pb piano : mal au poignet / avant bras
» douleur importante bras droit
» mon corps me lache
» intuition avec les cartes tziganes
» future by-passée angoissée, besoin de votre vécu svp!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: