Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 20 août Bx Gervais Brunel et Louis-François Le Brun
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 01:54

» 20 août Saint Bernard de Clairvaux
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 01:19

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 00:43

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 20:40

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
par ami de la Miséricorde Hier à 00:43

» 19 août Saint Jean Eudes
par ami de la Miséricorde Hier à 00:27

» 18 août Notre-Dame de Liesse
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 23:46

» 18 août Sainte Hélène
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 23:12

» 17 août Sainte Jeanne Delanoue
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 00:51

» Luz de Maria (approbation de l'Eglise) sur les messages depuis 2009 au mois de M
par Stefanos Mer 16 Aoû 2017, 22:15

» 16 août Saint Roch de Montpellier
par ami de la Miséricorde Mer 16 Aoû 2017, 01:58

» 15 août Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Mar 15 Aoû 2017, 01:08

» 14 août Saint Maximilien-Marie Kolbe
par ami de la Miséricorde Lun 14 Aoû 2017, 01:51

» 13 août : Saint Bénilde de Saugues
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 16:44

» 13 août Sainte Radegonde de Poitiers
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 01:20

» 13 août Saint Jean Berchmans
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 01:00

» 13 août Saint Hippolyte de Rome
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 00:42

» 13 août Saint Dorothée de Gaza
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 00:29

» 12 août Sainte Jeanne-Françoise Frémiot de Chantal
par ami de la Miséricorde Ven 11 Aoû 2017, 23:09

» 11 août Sainte Claire d'Assise
par ami de la Miséricorde Ven 11 Aoû 2017, 01:16

» 10 août Sainte Philomène
par ami de la Miséricorde Jeu 10 Aoû 2017, 01:26

» 10 août Saint Laurent de Rome
par ami de la Miséricorde Jeu 10 Aoû 2017, 01:09

» 9 août Sainte Thérèse-Bénédicte de La Croix (Edith Stein)
par ami de la Miséricorde Mer 09 Aoû 2017, 01:56

» 8 août Saint Dominique de Guzman
par ami de la Miséricorde Mar 08 Aoû 2017, 10:25

» 7 août Saint Gaëtan de Thienne
par ami de la Miséricorde Lun 07 Aoû 2017, 00:16


Partagez | 
 

 L' Eglise et la Synagogue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
René 54
Assidu


Nombre de messages : 103

MessageSujet: L' Eglise et la Synagogue   Ven 20 Avr 2007, 12:05

Bonjour à tous

Voici quelques textes du Magistère indiquant très clairement l’opposition de la Synagogue contre Jésus et par voie de conséquence contre l’Eglise et les chrétiens

« Les juifs ingrats envers Jésus, méprisant la Loi mosaïque et les Prophètes, suivant certaines traditions de leurs aïeux qui sont appelées Talmud, lequel s’éloigne énormément de la Bible et est plein de blasphèmes envers Dieu, le Christ et la Vierge Marie » (Innocent IV in Impia judeorum perfidia – 1244)

« Les juifs tant qu’ils persistent dans leurs erreurs, reconnaissent qu’ils sont esclaves à cause d’elles, tandis que les chrétiens ont été faits libres par Jésus Christ Notre-Seigneur » (Paul IV in Cum nimis absurdum – 1555)

« Le peuple juif, autrefois élu par Dieu, puis abandonné pour son incrédulité, mérite d’être réprouvé, parce qu’il a avec impiété repoussé son Rédempteur et l’a tué d’une mort honteuse. Son impiété a atteint un tel niveau que, pour notre salut, il faut repousser la force d’une telle méchanceté, qui, par des sortilèges, incantations, magie et maléfices conduit aux tromperies de Satan un grand nombre de personnes imprudentes et simples » (st Pie V in Hebreotum – 1569)

« Les Juifs, devenus pire que leurs pères, loin d’être calmés, renonçant aucunement à leur passé déicide, s’acharnent maintenant aussi dans les synagogues contre Notre-Seigneur J ésus-Christ et, extrêmement hostiles aux chrétiens, accomplissent des crimes horribles contre la religion du Christ » (Grégoire VIII in Antiqua judeorum – 1581)

« Tout le trafic des marchandises utiles est exploité par les juifs, ils possèdent des cabarets, des propriétés, des villages, des biens pour lesquels, non seulement ils sont devenus les maîtres, mais pour lesquels ils font travailler les chrétiens sans répit, en exerçant une domination cruelle et inhumaine sur eux. En outre après avoir accumulé une grande somme d’argent par l’usure, ils assèchent les richesses et les patrimoines des chrétiens » (Benoît XIV in A quo primum – 1751)

« Le Christ a reçu son humaine nature d’un peuple qui devait le crucifier » (Pie IX in Mit brennender Sorge – 1937)

Et maintenant :
Visite de Jean Paul 2 à la synagogue de Rome 1986

Extraits :

« …, messieurs les rabbins, chers amis et frères juifs et chrétiens qui prenez part a cette célébration historique

« Vous êtes nos frères préférés » et Benoit XVI qui poursuit dans la même voie.

Habemus Papam ?

Je le répète relire attentivement les deux Encycliques déjà citées.

Fraternellement en Christ-Roi

René 54
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L' Eglise et la Synagogue   Ven 20 Avr 2007, 14:17

Cher René 54,

Pardonne-moi ma naïveté René, mais j'avais compris personnellement ce geste comme un signe de réconciliation et d'inclination indirecte vers la conversion des juifs au christianisme...
Jean Paul II savait bien que beaucoup ne pourraient, ou voudraient, le comprendre ainsi mais je crois qu'il s'appuyait sur la phrase de notre Seigneur : " haïr le péché et non le pécheur "
Tu sais comme moi que nous, les chrétiens, devons toujours faire le premier pas au risque d'être abusés, en d'autres mots être des dupes volontaires de l'Amour qui seul ramène la brebis égarée.
J'ai trouvé davantage ambigue quand il est allé dans des cérémonies vaudou ou shivaïstes ou même le rassemblement d'Assise car il pouvait y avoir des confusions évidentes, me semble t-il...
Mais demander pardon pour les péchés au nom de telles et telles erreurs même si malheureusement, les autres religions sont loin de nous imiter, je trouve cela courageux au même titre que notre Seigneur prenant sur Lui les péchés du monde.
Le pape a t-il concédé à la synagogue dans son geste ?
Il savait que les juifs sont bien trop tétus pour accepter une leçon de christianisme et que le leur dire de front ne les amèneraient pas au remords et à la conversion. Je crois qu'il a simplement fait un geste de Paix.
Cela dit qu'aurions-nous fait si nous avions été à sa place ?
Quand ce geste est regardé par des millions et millions de personne ?
Qu'aurais-tu fais René ?
Je crois que là, il faut être particulièrement guidé par l'Esprit Saint...
Et ce peut être une Sagesse qui nous dépasse...
De toutes façons, nous sommes tous des peuples à la nuque raide et nous allons en subir les conséquences...
Les chrétiens eux-même, pour la majorité, rejettent avec insolence l'Amour de notre Dieu... Pardon mon Dieu, pardon infiniment !
Revenir en haut Aller en bas
René 54
Assidu


Nombre de messages : 103

MessageSujet: Re: L' Eglise et la Synagogue   Ven 20 Avr 2007, 16:44

Dominique,

Je crains fort d’avoir touché la corde sensible vu ton origine. Attention à ce que l’atavisme ne prédomine pas.

« Pardonne-moi ma naïveté René, mais j'avais compris personnellement ce geste comme un signe de réconciliation et d'inclination indirecte vers la conversion des juifs au christianisme... »

Sommes-nous fâchés avec eux ? Pas du tout ! Par contre nous savons ce qu’ils sont capables de faire. Ce sont eux qui ont tué le Christ, c’est écrit. Avant même que l’Eglise catholique ne devienne religion d’Etat, à Rome, ils ont toujours comploté pour nuire aux chrétiens. La réconciliation ne peut se faire que dans leur conversion.

L’Eglise n’aurait compris cela qu’au XX ème siècle ? Allons donc ! Elle devait manquer singulièrement d’amour auparavant. De qui se moque-t-on ?

« Jean Paul II savait bien que beaucoup ne pourraient, ou voudraient, le comprendre ainsi mais je crois qu'il s'appuyait sur la phrase de notre Seigneur : " haïr le péché et non le pécheur »

Même les Papes d’avant n’auraient pas compris.

Il, n’a jamais été question de haïr le pêcheur. Mais l’aimer, consiste à lui révéler son péché s’il ne l’a pas compris. Ils savent très bien, en tant que rabbins, ce qu’ils ont à faire et à enseigner à leurs ouailles.

« Tu sais comme moi que nous, les chrétiens, devons toujours faire le premier pas au risque d'être abusés, en d'autres mots être des dupes volontaires de l'Amour qui seul ramène la brebis égarée. »

Pas d’histoire, Dominique, il faut jouer franc-jeu. Le premier pas a été fait il y a 2000, et tout au long de l’histoire.

Si les Papes ont pris les mesures que nous savons c’était pour protéger la société chrétienne de leur perversité. Ils étaient dangereux pour la foi et les mœurs à cette époque, ils le sont d’autant plus aujourd’hui, que tous les freins pour juguler leurs méfaits ont été levés, et que nous nous approchons chaque jour un peu plus de la venue de l’Antéchrist.

Les choses ne s’observent pas au niveau des sentiments qui sont souvent de mauvais guides, mais de la foi aux vérités enseignées par l’Eglise qui ne commence pas avec Vatican II.

« J'ai trouvé davantage ambigue quand il est allé dans des cérémonies vaudou ou shivaïstes ou même le rassemblement d'Assise car il pouvait y avoir des confusions évidentes, me semble t-il... »

Disant-le tout net, il s’est prêter à des pratiques sataniques. C’est vrai que les Apôtres n’y avaient pas songé pour s’ouvrir un peu mieux aux idolâtres. Inimaginable !!!!

« Mais demander pardon pour les péchés au nom de telles et telles erreurs même si malheureusement, les autres religions sont loin de nous imiter, je trouve cela courageux au même titre que notre Seigneur prenant sur Lui les péchés du monde. »

De quelles erreurs ? Où l’Eglise à fauté ?

« Le pape a t-il concédé à la synagogue dans son geste ?
Il savait que les juifs sont bien trop tétus pour accepter une leçon de christianisme et que le leur dire de front ne les amèneraient pas au remords et à la conversion. Je crois qu'il a simplement fait un geste de Paix.
»

Associé à l’acte de repentance il a fait une abjuration solennelle de l’Eglise catholique, de ses Pontifes et de leur Magistère, de ses saints et de ses docteurs. Il a mis l’Eglise sur une autre voie celle de la judaïsation talmudique puisque son successeur a confirmé, hélas, que le concile Vatican II était irréversible.

« Cela dit qu'aurions-nous fait si nous avions été à sa place ?
Quand ce geste est regardé par des millions et millions de personne ?
Qu'aurais-tu fais René ?
»

La réponse est facile : Ne pas se mettre dans une telle situation qui fait fi de 2000 ans d’histoire chrétienne et d’attitude des Papes.

« Je crois que là, il faut être particulièrement guidé par l'Esprit Saint...
Et ce peut être une Sagesse qui nous dépasse...
»

C’est ton droit de t’interroger sur l’origine de la sagesse concernant JP II, pour ma part elle est en contradiction avec l’enseignement bimillénaire de l’Eglise, et ne peut être divine.

« De toutes façons, nous sommes tous des peuples à la nuque raide et nous allons en subir les conséquences...
Les chrétiens eux-même, pour la majorité, rejettent avec insolence l'Amour de notre Dieu... Pardon mon Dieu, pardon infiniment !
»

Là nous sommes d’accord.

Fraternellement en Christ-Roi

René 54
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L' Eglise et la Synagogue   Ven 20 Avr 2007, 20:04

Cher René,
C'est passionnant de débattre avec toi !
Serions-nous conditionnés à ce point par Vatican II pour avoir des visions si différentes et la question revient au même point : ce fameux concile qui nous divise...

Le mystère d'iniquité a pourtant commencé avant, ne crois-tu pas ?

Je te cite :

Sommes-nous fâchés avec eux ? Pas du tout ! Par contre nous savons ce qu’ils sont capables de faire. Ce sont eux qui ont tué le Christ, c’est écrit. Avant même que l’Eglise catholique ne devienne religion d’Etat, à Rome, ils ont toujours comploté pour nuire aux chrétiens. La réconciliation ne peut se faire que dans leur conversion.

Tu sais très bien que n'importe quel peuple aurait péché et que nous aurions pu en être. C'est le peuple élu, et qui aurait du le reconnaître, qui a crucifié notre Seigneur mais c'est le propre de l'orgueil comme pour la chute des anges, ne crois-tu pas ?

Cela dit, je suis d'accord avec toi que la réconciliation ne peut se faire que dans la conversion. ce sera donc dans la douleur puisqu'ils ne la veulent pas... Tu seras aussi d'accord que c'est une histoire de rabbins empêchant beaucoup d'aller vers le Messie car je suis persuadé qu'il y aurait sinon davantage de conversions...

Ne penses-tu pas que Jean Paul II a fait un geste presque desespéré pour leur conversion ? Les prendre de front avec ton language directe dans ce monde de confusion aurait été mal compris par tous y compris des chrétiens en risquant un nouveau schisme...

Tu sais aussi que l'Eglise est dans sa passion sinon pourquoi le Seigneur attendrait si longtemps ?
L'Esprit Saint a suscité Vatican II mais nous reconnaissons que les portes sont restées ouvertes... Tu penses, pour ta part, que ce concile n'est pas de Dieu et là, je ne suis pas convaincu.

Il est en tous cas louable que tu viennes courageusement sur ce forum pour en parler. Quels que soient nos points de vue, ta vision est "
pointue " et je reconnais que, de toutes façons, les pressions du monde
agissent peut-être plus sur nous que sur toi et tes amis. Mais ne vous protégez-vous pas trop ?
Je crois que notre Seigneur rassemblera tous ceux qui veulent le suivre sincèrement et que toutes divisions cesseront alors.
Bien amicalement,
Dominique
Revenir en haut Aller en bas
René 54
Assidu


Nombre de messages : 103

MessageSujet: Re: L' Eglise et la Synagogue   Ven 20 Avr 2007, 21:31

Dominique

« Serions-nous conditionnés à ce point par Vatican II pour avoir des visions si différentes et la question revient au même point : ce fameux concile qui nous divise... »

Nous avons toujours notre libre arbitre et la faculté de juger si une attitude ou un enseignement s’inscrivent bien dans la continuité de l’Eglise, où s’il y a un changement radical dans ceux-ci.

« Le mystère d'iniquité a pourtant commencé avant, ne crois-tu pas ? »

Oh que oui ! C’est la raison pour laquelle l’Eglise a toujours dénoncé ce qui était nuisible pour l’Eglise et de nature à pervertir la foi.

« Tu sais très bien que n'importe quel peuple aurait péché et que nous aurions pu en être. C'est le peuple élu, et qui aurait du le reconnaître, qui a crucifié notre Seigneur mais c'est le propre de l'orgueil comme pour la chute des anges, ne crois-tu pas ? »

Dire, par exemple, que de toute façon à la place d’Adam nous aurions fait comme lui cela revient à dire que nous aurions été condamné à pécher, que Dieu ne nous laissait aucune autre alternative que celle de pêcher. Le problème semble être le même pour ta remarque. Ce qui serait outrageux pour Dieu.

« Tu seras aussi d'accord que c'est une histoire de rabbins empêchant beaucoup d'aller vers le Messie car je suis persuadé qu'il y aurait sinon davantage de conversions »

C’est certain puisqu’ils ont, pour les Juifs, l’autorité que nous reconnaissons à nos Papes. Mais le problème c’est que, comme tout un chacun, ils ont leur libre arbitre pour examiner les choses, poser les questions, etc…Et comme l’a dit Jésus aux Juifs de son époque « quand un aveugle conduit un autre aveugle, ils tombent tous les deux dans la fosse » Celui qui accepte de se laisser conduire n’évite pas la fosse dans laquelle tombe le conducteur.

« Ne penses-tu pas que Jean Paul II a fait un geste presque desespéré pour leur conversion ? Les prendre de front avec ton language directe dans ce monde de confusion aurait été mal compris par tous y compris des chrétiens en risquant un nouveau schisme... »

Il fallait avant tout qu’il se rappelle de qui il est le successeur et de l’imiter d’autant plus qu’il se trouvait devant ce qui correspond aux Pharisiens de l’époque de st Pierre (voir ci-dessous)

Lorsque Jésus a dit « En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’aurez pas la vie en vous …Dès lors beaucoup de ses disciples se retirèrent, et ils n’allaient plus avec Lui…» (St Jean VI, 54-69) Des croyants l’ont quitté parce qu’ils n’étaient pas entés sur la vérité.

« Tu sais aussi que l'Eglise est dans sa passion sinon pourquoi le Seigneur attendrait si longtemps ? L'Esprit Saint a suscité Vatican II mais nous reconnaissons que les portes sont restées ouvertes... Tu penses, pour ta part, que ce concile n'est pas de Dieu et là, je ne suis pas convaincu »

- Pour purifier son Eglise de toutes ses scories. L’histoire de Gédéon dans l’ A.T est instructive pour illustrer ceux que Dieu veut dans ses combats pour la foi.

- Pour le Concile la majorité partage ton point de vue.

« Mais ne vous protégez-vous pas trop ? »

Veux-tu dire en nous tenons à l’écart de Vatican II ? Si c’est cela, c’est vital car Vatican II, je l’ai déjà dit, mène vers la judaïsation.

Fraternellement en Christ-Roi

René 54

Teshouva de Jean-Paul II aux murs des Lamentations

« Dieu de nos pères, tu as choisi Abraham et sa descendance pour que ton nom soit apporté aux nations : Nous sommes profondément attristés par le comportement de ceux qui, au cours de l’histoire, les ont fait souffrir, eux qui sont tes fils et, en te demandant pardon, nous voulons nous engager à vivre une fraternité authentique avec le peuple de l’alliance. »

La Bonne Nouvelle de Saint-Pierre à Jérusalem

« Hommes d’Israël, repentez-vous, et que chacun de vous se fasse baptiser au nom de Jésus-Christ pour la rémission des péchés, et vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. Car c’est pour vous qu’est la promesse, ainsi que pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera » (Actes II, 38-40)

PS : quelqu’un peut-il me dire comment faire pour éviter les (size) qui s’ inscrivent en début et fin de chaque paragraphe lorsque je clique sur prévisualisation ? C’est assez fastidieux de devoir tous les effacer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L' Eglise et la Synagogue   

Revenir en haut Aller en bas
 
L' Eglise et la Synagogue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' Eglise et la Synagogue
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: