Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 22 août Sainte Marie Reine
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:16

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 20:59

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar Nicolas Hier à 18:18

» site pour votre discernement sur qui sera l’Antéchrist
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Mar 20 Aoû 2019, 10:56

» Dr Bowring : les raisons d'être offensés par le Pape François
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 23:23

» Dr K. Bowring - théologien - la Vérité sur le Pape François
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Sam 17 Aoû 2019, 11:18

» Dr Kelly Bowring – Le Faux Prophète, la messe oecuménique
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:24

» Les vérités sur les erreurs dans la vie de l'Eglise
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:17

» Cardinal Burke : Il y a des « certainement » des indicateurs du fait que l’élect
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:11

» Le Pape est le Faux Prophète
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Ven 16 Aoû 2019, 08:06

» Doit-on quitter l'Eglise à cause du Faux Prophète ?
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 14:12

» Le Pape François - des théologiens parlent de lui
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Mer 14 Aoû 2019, 10:52

» Nouveau site sur le Pape François
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 18:47

» Dr K. Bowring - Lettre ouverte au Pape François
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Dim 11 Aoû 2019, 08:48

» 9 août : Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix (Edith Stein)
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 08 Aoû 2019, 21:20

» 8 août : Saint Dominique de Guzman
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Mer 07 Aoû 2019, 21:42

» Du 7 au 15 août Neuvaine de l'Assomption
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:42

» 7 août : Saint Gaëtan de Thienne
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Mar 06 Aoû 2019, 21:27

» Avortement, stérilet, moyens de contraception
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:34

» Diffusez la prière puissante au Précieux Sang
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Mar 06 Aoû 2019, 13:03

» 6 août : Transfiguration du Seigneur de St François de Sales
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar ami de la Miséricorde Lun 05 Aoû 2019, 21:00

» « L’homme (Adam) connut Ève sa femme » (Gn 4,1)
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 16:07

» Mère, priez pour le salut de vos enfants
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:38

» 121 persoees inscrites pour notre groupe de prières pour le salut de la famille
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Lun 05 Aoû 2019, 11:14

» Le péché d’Adam et Eve : ils ont eu des relations sexuelles et c’est pourquoi il
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Emptypar fontaine Dim 04 Aoû 2019, 22:03


Partagez
 

 Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement

Aller en bas 
AuteurMessage
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyMar 02 Aoû 2005, 00:16

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Ostensoir_soleil

Citation :
"L'adoration est d'une valeur inestimable pour la vie de l'Eglise" (Jean Paul II, Ecclesia de Eucharistia)
Citation :
"L’Eglise et le monde ont un grand besoin de culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement d’amour. Ne mesurons pas notre temps pour aller le rencontrer dans l’adoration... Que notre adoration ne cesse jamais." (Jean Paul II, Dominicae Cenae)

Citation :
Vous, les jeunes, vous le savez très bien. Il n’y a rien ni personne en ce monde qui mérite que vous l’« adoriez » au sens fort de ce verbe. Il ne faut adorer ni la nation, ni l’État, ni la race, ni l’argent, ni le pouvoir, ni le sexe, ni la drogue, etc. Il ne faut surtout pas adorer les puissants. Mais tu peux adorer Jésus, et lui seul. Car il est à la fois ton frère et ton Dieu. Devant lui, tu peux te prosterner. Comme tant d’autres. Comme Thomas qui, après avoir douté, s’agenouille et murmure : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Tu peux te mettre à genoux devant Jésus. Tu ne risques pas d’y perdre ton âme. Au contraire ! Devant lui, tu ne perdras même pas la face… Car il se fait si petit devant toi que tu peux l’adorer sans danger d’aliéner ta dignité d’homme ou de femme..

Il est le seul à mériter de ses frères et sœurs en humanité l’or, l’encens et la myrrhe. Il ne faut pas les offrir à César. Encore moins à tous les Molochs du fric à tout prix, de la violence aveugle ou de la pornographie. Mais le Fils de Dieu fait homme mérite l’or des Mages, en hommage à sa divinité. Et leur encens, car il est le seul Prêtre qui relie les hommes à Dieu et lui offre le culte véritable de l’humanité. Et un peu de myrrhe fera l’affaire aussi, car le prophète Jésus est plus qu’un prophète, il est le Serviteur souffrant qui a versé son sang pour toi. C’est ce qui le rend pleinement digne de foi.

N’envie pas ceux qui ont connu Jésus à l’époque de sa vie terrestre. Ne dis jamais que toi, tu n’as pas l’occasion de te prosterner avec amour devant Jésus, comme les Mages. Il nous a promis d’être avec nous, tous les jours, jusqu’à la fin des temps. Et il ne nous a pas trompés. Il nous rejoint tout spécialement dans l’Eucharistie. C’est lui, en personne, qui nous parle dans la Liturgie de la Parole, à la messe. Même quand le micro crachote et que le lecteur zézaie… Et c’est lui qui se donne à nous dans la Liturgie du Pain de Vie, à chaque messe. Ce n’est quand même pas l’évêque ou le curé de service qui dit : « Prenez et mangez, ceci est mon corps qui est livré pour vous » ! Ce serait diablement coriace ! C’est Jésus vivant qui, à travers les paroles et les gestes du prêtre, se livre à nous (merci à vous, les prêtres et les futurs prêtres, de donner votre vie pour rendre Jésus présent !). C’est lui qui se donne à nous en nourriture. Quelle merveille ! Même si, parfois, l’assemblée vous semble un peu vieillotte (rajeunissez-la !) ou endormie (réveillez-la !) ou coincée (déconstipez-la !)…

Mieux encore ! Sa présence à nous se prolonge même au-delà de nos messes, lesquelles, comme chacun sait, sont toujours trop courtes… Dans l’Hostie consacrée conservée au tabernacle ou exposée dans l’ostensoir, Jésus continue parmi nous sa présence d’Agneau immolé pour porter et enlever les péchés du monde entier, à commencer par les miens et les tiens. Là, seul ou en groupe, tu peux le rejoindre pour accueillir longuement sa présence, pour t’exposer à elle et … l’adorer. C’est la beauté de l’adoration du Saint-Sacrement. Vas-y, cours-y de tout ton être. Va déposer auprès du Seigneur présent dans l’Eucharistie le seul or, le seul encens et la seule myrrhe qui l’intéressent vraiment. C’est ta vie et ta jeunesse qu’il attend. C’est ta liberté offerte par amour qu’il désire par-dessus tout. C’est ton cœur et ta prière qui l’enchantent. Rien ne le passionne autant que … toi-même. Perds-toi donc auprès de lui. C’est le meilleur moyen de te trouver en vérité. Il ne trompera pas. Il ne te roulera pas dans la farine. Il ne te prendra pas au piège. Il ne t’attire auprès de lui que pour te combler et te rendre heureux, en vérité. Permets-moi donc de te prendre par la main (c’est le privilège des vieux !) et de te conduire auprès de lui et, ensemble, avec les Mages, avec Marie et Joseph, avec les bergers de tous les temps, avec les anges et les saints et tous les hommes de bonne volonté, prosternons-nous et adorons-Le. C’est une bonne manière de se préparer à la joie éternelle du ciel. Dès la jeunesse, il faut bien s’y apprivoiser un peu…

+ Mgr André-Mutien Léonard.
N'hésitons pas, dès que nous le pouvons, allons adorer le Saint-Sacrement.



Quelques prières pour nous aider lors de nos adorations.

Tantum ergo sacramentum
Veneremur cernui,
Et antiguum documentum
Novo cedat ritui :
Praestet fides supplementum
Sensuum defectui.

Genitori Genitoque
Laus et jubilatio
Salus, honor, virtus quoque
Sit et benedictio :
Procedenti ab utroque
Compar sit laudatio.

(traduction française)
Ce sacrement est admirable!
Vénérons-le humblement,
Et qu'au précepte d'autrefois
Succède un rite nouveau!
Que la foi vienne suppléer
A nos sens et à leurs limite!

Au Père, au Fils, notre louange,
L'allégresse de nos chants :
Salut, et puissance, et honneur
Et toute bénédiction!
A l'Esprit du Père et du Fils,
Égale acclamation de gloire!

LITANIES DU SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS


Seigneur, ayez pitié de nous,
Jésus-Christ, ayez pitié de nous,
Seigneur, ayez pitié de nous,
Jésus-Christ, écoutez-nous,
Jésus-Christ, exaucez-nous,

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous
Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Trinité-Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous
Cœur de Jésus, Fils du Père éternel, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, formé par le Saint-Esprit dans le sein de la Vierge Marie, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, uni substantiellement au Verbe de Dieu, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, souveraine majesté, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, temple saint du Seigneur, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, tabernacle du Très-Haut, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, maison de Dieu et porte du ciel, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, fournaise ardente de Charité, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, sanctuaire de la justice et de l'amour, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, plein d'amour et de bonté, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, abîme de toutes les vertus, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, très digne de toutes louanges, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, Roi et centre de tous les cœurs, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, dans lequel sont tous les trésors de la sagesse et de la science, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, dans lequel réside toute la plénitude de la divinité, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, objet de complaisance du Père céleste, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, le désiré des collines éternelles, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, patient et très miséricordieux, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, libéral pour tous ceux qui vous invoquent, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, source de vie et de sainteté, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, propitiation pour nos péchés, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, rassasié d'opprobres, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, broyé à cause de nos péchés, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, obéissant jusqu'à la mort, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, percé de la lance, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, source de toute consolation, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, notre vie et notre résurrection, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, victime des pécheurs, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, salut de ceux qui espèrent en vous, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, espérance de ceux qui meurent dans votre amour, que votre règne arrive
Cœur de Jésus, délices de tous les saints, que votre règne arrive

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur
Jésus, doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre

J'aime aussi beaucoup ce chant :

Loué soit à tout instant :

Refrain :

Loué soit, à tout instant, (bis)
Jésus au Saint Sacrement ! (bis)

1
Jésus veut, par un miracle,
Près de nous, la nuit, le jour,
Habiter un tabernacle,
Prisonnier de son amour.

2
O divine Eucharistie,
O trésor mystérieux !
Sous les voiles de l’hostie
Est caché le Roi des cieux.

3
Chaque jour, don ineffable,
Il nous sert le pain du Ciel.
Pour le juste et le coupable,
Il s’immole sur l’autel.

4
Jésus est l’ami fidèle,
Venez tous, vous qui souffrez.
C’est sa voix qui vous appelle :
« Venez tous, venez, venez ! »

5
Sur le chemin de la vie,
Tous les jours, arrêtons nous
Près de Dieu qui nous convie
Et nous veut à ses genoux.

6
Guide nous vers notre père,
Dans la foi, la charité ;
Donne nous d’aimer nos frères,
Garde nous dans l’unité.

Le chapelet, le Rosaire, les prières de Saint Padre Pio, de Sainte Thérèse de l'enfant Jésus sont aussi de très précieuses à ces occasions.

N'ayons pas peur, allons boire à la source de notre foi.

Leodia
Revenir en haut Aller en bas
Leodia
Rang: Administrateur
Leodia

Nombre de messages : 2878

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: adoro te   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyLun 08 Aoû 2005, 23:08

Prière de l'ADORO TE
de Saint Thomas d'Aquin

ADORO te devote, latens Deitas
Quae sub his figuris vere latitas,
Tibi se cor meum totum subjicit
Quia te contemplans totum deficit.

Visus, gustus, tactus, in te fallitur,
Sed auditu solo tuto creditur.
Credo quidquid dixit Dei Filius
Nil hoc veritatis verbo verius.

In cruce latebat sola Deitas
At hic latet simul et humanitas,
Ambo tamen credens atque confitens,
Peto quod petivit latro penitens.

Plagas, sicut Thomas, non intueor,
Deum tamen meum te confiteor,
Fac me tibi semper magis credere
In te spem habere, te diligere.

O memoriale mortis Domini
Panis vivus vitam praestans homini,
Praesta meae menti de te vivere
Et te illi semper dulce sapere.

Pie pellicane Jesu Domine,
Me immundum munda tuo sanguine,
Cujus una stilla salvum facere
Totum mundum quit ab omni scelere.

Jesu, quem velatum nunc aspicio,
Oro, fiat illud quod tam sitio
Ut te revelata cernens facie,
Visu beatus sim tuae gloriae.

Amen.






Je t'adore, du fond du cœur, Dieu caché
Qui sous ces apparences vraiment prends corps,
A Toi, mon cœur tout entier se soumet
Parce qu'à te contempler, tout entier il s'abandonne.

La vue, le goût, le toucher, en toi font ici défaut,
Mais t'écouter seulement fonde la certitude de foi.
Je crois tout ce qu'a dit le Fils de Dieu,
Il n'est rien de plus vrai que cette Parole de vérité.

Sur la croix, se cachait ta seule divinité,
Mais ici, en même temps, se cache aussi ton humanité.
Toutes les deux, cependant, je les crois et les confesse,
Je demande ce qu'a demandé le larron pénitent.

Tes plaies, tel Thomas, moi je ne les vois pas,
Mon Dieu, cependant, tu l'es, je le confesse,
Fais que, toujours davantage, en toi je croie,
Je place mon espérance, je t'aime.

O mémorial de la mort du Seigneur,
Pain vivant qui procures la vie à l'homme,
Procure à mon esprit de vivre de toi
Et de toujours savourer ta douceur.

Pieux pélican, Jésus mon Seigneur,
Moi qui suis impur, purifie-moi par ton sang
Dont une seule goutte aurait suffi à sauver
Le monde entier de toute faute.

Jésus, que sous un voile, à présent, je regarde,
Je t'en prie, que se réalise ce dont j'ai tant soif,
Te contempler, la face dévoilée,
Que je sois bienheureux, à la vue de ta gloire.

Amen.

Citation :
6 décembre 2004

L’adoration, c’est regarder quelqu’un qui me regarde, affirme le père Cantalamessa
Première prédication de l’Avent en présence du pape et de la curie

La contemplation eucharistique permet à la grâce reçue dans les sacrements de “modeler notre univers intérieur” et nous permet d’assimiler “les pensées et les sentiments du Christ”, a déclaré le prédicateur de la Maison pontificale.

Pour répondre au souhait du Saint-Père de consacrer l’année en cours à l’Eucharistie, le père Raniero Cantalamessa, OFM Cap a choisi de consacrer ses prédications de l’Avent à l’adoration eucharistique, en faisant un commentaire, strophe par strophe, de l’hymne ‘Adoro te devote’. La première prédication a eu lieu vendredi en la chapelle Redemptoris Mater au Vatican, en présence du pape et de ses collaborateurs.

“A travers son Encyclique Ecclesia de Eucharistia, le Saint-Père Jean-Paul II s’est proposé, dit-il, de raviver dans l’Eglise ‘l’admiration eucharistique’ et l’Adoro te devote se prête merveilleusement à cette fin. Celui-ci peut servir à donner un nouveau souffle spirituel et une âme à tout ce qui se fera, au cours de cette année, pour rendre hommage à l’Eucharistie” a déclaré le p. Cantalamessa.

“Dans chaque strophe de l’Adoro te devote, explique-t-il, réside une affirmation théologique et une invocation qui est la réponse priante de l’âme au mystère. Dans la première strophe, la vérité théologique évoquée se réfère au mode de présence du Christ dans les espèces eucharistiques. L’expression latine ‘vere latitas’ est dense de signification ; cela signifie : tu es caché, mais tu es véritablement présent (l’accent est mis sur le terme ‘véritablement’, sur la réalité de la présence) et veut également dire : tu es véritablement présent, mais caché (l’accent est mis sur le terme ‘latitas’, sur le caractère sacramentel de cette présence).”

“Dans le verset ‘quae sub his figuris vere latitas’, le terme “figuris” indique les espèces du pain et du vin du fait qu’ils cachent ce qu’ils contiennent et qu’ils contiennent ce qu’ils cachent”, poursuit-il.

“Adoro : Ce mot qui ouvre l’hymne - un hymne composé à la fin du XIIIème siècle - est à lui seul une profession de foi dans l’identité entre le Corps eucharistique et le Corps historique du Christ, ‘né de la Vierge Marie, qui a véritablement souffert et fut immolé pour l’homme sur la croix’”, ajoute le prédicateur de la Maison pontificale.

“En effet, explique-t-il, c’est seulement, grâce a cette identité et à l’union hypostatique dans le Christ entre humanité et divinité, que nous pouvons demeurer en adoration devant l’hostie consacrée, sans pécher par idolâtrie”.

“Déjà Saint Augustin disait : ”Dans cette chair ( le Seigneur) a marché sur cette terre et cette même chair nous a nourris pour le salut ; et personne ne mange cette chair sans l’avoir d’abord adorée... Nous ne péchons pas en l’adorant, mais en revanche nous péchons si nous ne l’adorons pas”.

“Mais en quoi consiste exactement l’adoration et comment s’exprime-t-elle ?” s’interroge le père Cantalamessa.

“L’adoration peut être préparée par une longue réflexion, mais elle se termine par une intuition et, comme toute intuition, celle-ci ne dure pas longtemps. Elle est comme un éclair de lumière dans la nuit. Mais d’une lumière spéciale : non pas tant la lumière de la vérité, mais plutôt la lumière de la réalité. C’est la perception de la grandeur, de la majesté, de la beauté et tout ensemble de la bonté de Dieu et de sa présence qui coupe le souffle. C’est une sorte de naufrage dans l’océan sans rive et sans fond de la majesté de Dieu”, déclare le prédicateur du pape.

“Dans notre hymne, l’adverbe devote garde intacte toute sa force théologique et spirituelle que l’auteur lui-même (si celui-ci est Thomas d’Aquin) avait contribuer à définir. La meilleure explication de ce que l’on entend par devotio réside dans les paroles qui suivent, dans la deuxième partie de la strophe : tibi se cor meum totum subiicit : “à toi mon cœur tout entier s’abandonne”. Disponibilité totale et pleine d’amour pour accomplir la volonté de Dieu”, explique le père Cantalamessa.

“On pourrait penser que dans ce nouveau climat - c’est-à-dire celui d’aujourd’hui - il n’y a plus de place pour l’Adoro te devote et les pratiques eucharistiques nées à l’époque (XI - XII siècles)”, poursuit le prêtre capucin.

“Au contraire, affirme-t-il, c’est véritablement maintenant que celles-ci nous sont le plus utiles et le plus nécessaires pour ne pas perdre, du fait des conquêtes actuelles, celles d’hier. Nous ne pouvons pas limiter l’Eucharistie à la seule contemplation de la présence réelle dans l’Hostie consacrée, mais renoncer à celle-ci serait également une grave perte”.

“Il n’existe pas d’explications particulières et théoriques en faveur de la bonté de la contemplation eucharistique, reconnaît le père Cantalamessa, mais il existe l’imposant témoignage des faits, littéralement ‘une nuée de témoins’”.

Le prédicateur cite le témoignage de “Charles de Foucauld qui a fait de l’adoration eucharistique un des points forts de sa spiritualité et de celle de ses disciples”. “Nombreuses sont les âmes qui ont atteint la sainteté en la pratiquant et la contribution décisive que cette dernière a apportée à l’expérience mystique est également démontrée”, précise-t-il.

“L’Eucharistie au cours de la Messe et en dehors de celle-ci, explique-t-il, est pour l’Eglise catholique ce qu’était dans la famille, jusqu’à il y a peu de temps, le foyer domestique pendant l’hiver : le lieu autour duquel la famille retrouvait sa propre unité et intimité, le centre idéal de tout”.

“Les deux aspects du mémorial - célébration et contemplation de l’Eucharistie - , ne s’excluent pas l’un l’autre, mais se complètent, poursuit le père Cantalamessa. En effet, la contemplation, est le moyen par lequel nous ‘recevons’, au sens fort, les mystères, à travers lequel nous les intériorisons et nous nous ouvrons à leur action ; c’est l’équivalent des mystères au niveau existentiel et subjectif ; c’est un moyen pour permettre à la grâce, reçue dans les sacrements, de modeler notre univers intérieur, c’est-à-dire les pensées, l’affection, la volonté, la mémoire”.

“La contemplation eucharistique signifie donc, concrètement, établir un contact de cœur à cœur avec Jésus présent de manière réelle dans l’Hostie et, à travers Lui, s’élever vers le Père dans l’Esprit Saint. Dans la méditation, prévaut la recherche de la vérité ; dans la contemplation en revanche, prévaut la jouissance de la vérité trouvée. La contemplation s’adresse toujours à la personne, à l’ensemble et non à des parties de celle-ci. La contemplation eucharistique c’est regarder quelqu’un qui me regarde”, affirme le père Cantalamessa.

“La contemplation eucharistique est tout autre qu’un abandon à l’apathie, explique-t-il. On a noté comment l’homme reflète en lui, quelquefois aussi de manière physique, ce qu’il contemple. On ne reste pas longtemps exposé au soleil sans en porter les traces sur le visage. En demeurant longtemps et avec foi, pas nécessairement avec une ferveur importante, devant le Très Saint Sacrement, nous assimilons les pensées et les sentiments du Christ, non pas à travers la voie discursive mais intuitive ; presque ‘ex opere operato’”.

Le père Cantalamessa prend l’exemple du processus de photosynthèse des plantes.

“Au printemps apparaissent les feuilles vertes sur les branches, raconte-t-il ; celles-ci absorbent certains éléments de l’atmosphère qui, sous l’action de la lumière du soleil, sont ‘fixés’ et transformés en nourriture de la plante. Nous devons être comme ces feuilles vertes ! Elles sont un symbole des âmes eucharistiques qui, contemplant le ‘soleil de justice’ qu’est le Christ, ‘fixent‘ la nourriture qui est l’Esprit Saint lui-même, au bénéfice de tout le grand arbre qu’est l’Eglise. En d’autres paroles, c’est ce que dit également l’Apôtre Paul : ‘Nous tous, à visage découvert reflétons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en cette même image, de gloire en gloire, selon l’action de l’Esprit du Seigneur’ ( 2 Co 3 18 )”.

“Si maintenant toutefois, ajoute le prédicateur de la Maison pontificale, de ces rayons de lumière que l’auteur de l’hymne nous a fait entrevoir, nous retournons par la pensée à notre réalité et à notre pauvre mode de nous tenir devant l’Eucharistie, nous risquons de nous sentir humiliés et découragés”.

“Ce serait une grossière erreur, déclare-t-il. C’est déjà un encouragement et une consolation de savoir que ces expériences sont possibles ; que ce que nous avons nous-mêmes peut-être expérimenté dans les moments de grande ferveur de notre vie et puis perdu, peut se rallumer, grâce aussi à l’année eucharistique qu’il nous est donné de vivre.

Le père Cantalamessa conclut par une anecdote.

“La seule chose que l’Esprit Saint nous demande, déclare-t-il, est de lui donner notre temps, même si au début cela semble du temps perdu. Je n’oublierai jamais la leçon que j’ai reçue un jour à cet égard. Je disais à Dieu : ‘Seigneur, donne-moi la ferveur et moi je te donnerai tout le temps que tu veux pour la prière’. J’ai trouvé la réponse dans mon cœur. ‘Raniero, donne-moi ton temps et je te donnerai toute la ferveur que tu veux dans la prière’. Je m’en suis souvenu au cas où cela puisse servir à quelqu’un d’autre qu’à moi”.
Article paru dans Zénit le 06 déc. 2004
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
Nicolas

Nombre de messages : 5704
Age : 48
Localisation : Hérault (34)

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyMer 30 Mai 2007, 17:01

Bonjour à toutes et à tous,


voiçi un lien :

La messe, son déroulement, ses différentes parties.
http://www.christianmusicians.be/fr.php/artikels/liturgie/eucharistie



Amicalement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
Nicolas

Nombre de messages : 5704
Age : 48
Localisation : Hérault (34)

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: EUCHARISTIE...   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyLun 11 Juin 2007, 21:59

Bonsoir à toutes et à tous,



lien vidéo:
Eucharistic music vidéo

https://www.dailymotion.com/le_bon_larron/video/x1s9wa_eucharistic-music-video



Amicalement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
blanche
Assidu
blanche

Nombre de messages : 215

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyMar 12 Juin 2007, 11:30

Magnifique vidéo ! Merci

Quelle puissance d'Amour se dégage du sacrifice de JESUS pour sauver l'humanité !

( et j'ai pensé au miracle eucharistique de Lanciano )

En union de prières
Revenir en haut Aller en bas
johan
Assidu
johan

Nombre de messages : 247

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 12:13

Smile bonjour à tous
je viens d'avoir l'autorisation d'aller sur votre forum, merci.
je tiens à vous signaler le congrès sur l'adoration eucharistique qui se tiendra à Paray le Monial du lundi 16 au vendredi 20 juillet 2007.
ce sera un temps fort pour permettre de rassembler tous ceux qui veulent entrer dans le grand mystère du St Sacrement, apprendre à adorer pour porter l'Eglise et le monde, et diffuser cette grâce autour de nous.
Pour tout contact aller sur www.paray.org
lol!
johan
Revenir en haut Aller en bas
fuya
Assidu
fuya

Nombre de messages : 741
Age : 40
Localisation : france

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 12:39

oui Paray le monial, chez nous la communauté de l'Emmanuel est trés active et va super souvent A Paray du coup on a la chance d'avoir l'adoration eucharistique jour et nuit .... C'est formidable
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 16:10

Bonjour Johan, et merci pour l'info...
Very Happy

Dans l'attente de te lire, j'en profite au passage pour te souhaiter la bienvenue parmi nous Wink

Alors à bientôt

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Jean
Assidu
Jean

Nombre de messages : 1142

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 18:18

Bienvenu Johan et merci pour les infos.

sunny



********************************




"...si un homme ne renaît, il ne peut entrer dans le Royaume de Dieu". Jn 3, 3
Revenir en haut Aller en bas
Frank
Assidu
Frank

Nombre de messages : 1027

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 19:20

Bienvenue parmi nous, Johan Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dr.Michaeli Panem
Assidu
Dr.Michaeli Panem

Nombre de messages : 627
Localisation : La belle province

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 20:32

Bienvenue Johan sur le forum des Coeurs unis de Jésus et Marie, au plaisirs de vous lire bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
http://cyberquebec.ca/drmichaelipanem/
Nicolas
Assidu
Nicolas

Nombre de messages : 5704
Age : 48
Localisation : Hérault (34)

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptySam 23 Juin 2007, 20:55

Une remarque en passant vous lisez la page d'acceuil du forum .

Notre amie Morgane a ouvert une page intitulé " Bienvenu à toi Johan "




Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
Nicolas

Nombre de messages : 5704
Age : 48
Localisation : Hérault (34)

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyJeu 10 Jan 2008, 19:49

Bonsoir à toutes et à tous,



La Messe :
Saint Josémaria parle de la présence du Christ vivant dans le Pain et le Vin consacrés. "Seigneur, je sais que tu es vivant, que tu restes là, caché, par amour".

Lien vidèo:
https://www.dailymotion.com/related/2409455/video/x3ljm1_la-messe_family








Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Assidu
Nicolas

Nombre de messages : 5704
Age : 48
Localisation : Hérault (34)

Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement EmptyDim 25 Mai 2008, 14:25

Bonjour à toutes et à tous,


Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Euchar11

Le Christ va s'offrir
http://24.122.15.135/pagech018.htm




Lien du site :
http://cafe.rapidus.net/jacquroy/index.htm

Liste des chants :
http://cafe.rapidus.net/jacquroy/page19.htm







Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty
MessageSujet: Re: Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement   Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivons notre foi : adorons le Saint-Sacrement
» Fête du Saint Sacrement
» Dix conseils pratiques pour l'adoration du Très Saint Sacrement !
» 34 - Grâces de choix et fruits d'une visite au Saint Sacrement. Joie et consolation pour...
» Image du Saint Sacrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Eucharistie et Adoration du Saint-Sacrement-
Sauter vers: