Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 24 octobre : Saint Antoine-Marie Claret
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:23

» Du 24 oct au 1er nov Neuvaine pour les âmes du Purgatoire
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 22:08

» Dévotion aux neuf choeurs des Sts Anges du vénérable Boudon
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 21:31

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
Témoignages de conversion Emptypar Nicolas Aujourd'hui à 18:52

» 23 octobre : Saint Jean de Capistran
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Hier à 21:37

» 22 octobre : Saint Karol Jozef Wojtyla
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Lun 21 Oct 2019, 21:28

» Petite Prophète : L’Avertissement, le Retour du Christ, les événements à venir
Témoignages de conversion Emptypar fontaine Lun 21 Oct 2019, 10:59

» 21 octobre : Bienheureux Nicolas Barré
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Dim 20 Oct 2019, 22:40

» 20 octobre : Fête de Mater Admirabilis
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Dim 20 Oct 2019, 07:49

» 19 octobre : Saint Paul de la Croix
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Sam 19 Oct 2019, 09:20

» 18 octobre : Saint Luc l'Evangéliste
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 17 Oct 2019, 22:21

» 17 octobre : Saint Osée
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Mer 16 Oct 2019, 22:25

» 16 octobre : Ste Marguerite-Marie Alacoque
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Mar 15 Oct 2019, 21:13

» Dr Bowring : le cas de Maria de la Divine Miséricorde (vidéo 5-13)
Témoignages de conversion Emptypar fontaine Mar 15 Oct 2019, 19:29

» 15 octobre Sainte Thérèse d'Avila
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Lun 14 Oct 2019, 22:43

» 14 octobre : Saint Calixte 1er
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Dim 13 Oct 2019, 22:04

» 13 octobre : Bse Alexandrina Maria Da Costa Balasar
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Dim 13 Oct 2019, 08:22

» 12 octobre : Saint Dismas Le Bon Larron
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Ven 11 Oct 2019, 23:59

» 11/10 : Maternité de la Vierge Marie (rite extraordinaire)
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Jeu 10 Oct 2019, 22:29

» 10 octobre : Saint Loth
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Mer 09 Oct 2019, 22:28

» 9 octobre : Saint Denis et ses compagnons
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Mar 08 Oct 2019, 22:29

» 8 octobre : Sainte Pélagie La Pénitente d'Antioche
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Lun 07 Oct 2019, 22:16

» 7 octobre : Notre-Dame du Rosaire
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Dim 06 Oct 2019, 23:05

» 6 octobre : Saint Bruno de Cologne (Le Chartreux)
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Sam 05 Oct 2019, 21:56

» 5 octobre : Sainte Soeur Faustine Kowalska
Témoignages de conversion Emptypar ami de la Miséricorde Ven 04 Oct 2019, 22:04


Partagez
 

 Témoignages de conversion

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Témoignages de conversion   Témoignages de conversion EmptyLun 13 Nov 2006, 09:53

Citation :
Un Juif accompli : David Mossdimanche 12 novembre 2006.

L’apport des juifs convertis : Rosalind Moos
Avant d’être à la direction de l’Association des Juifs catholiques David Moss a longtemps tâtonné. Jusqu’au jour où Dieu exauçant sa prière, se révèle à lui.

De Judith Cabaud

Parmi les Juifs qu’on peut considérer comme « accomplis » et que j’ai rencontrés récemment aux Etats-Unis figurent David Moss et sa sœur Rosalind. Le frère, quoique modeste et réservé de sa personne, n’a pas hésité à prendre la direction de l’Association des Juifs catholiques (Association of Hebrew Catholics) qui œuvre à préserver l’identité et l’héritage des catholiques d’origine juive à l’intérieur de l’Eglise.

L’itinéraire de David est, selon ses propres paroles, un chemin vers la guérison intérieure et extérieure, parcouru dans un désir brûlant d’accomplissement et de plénitude. Né à New York en 1941, il vécut dans le milieu juif conservateur qui signifie que ce que l’on « conservait » restait les marques d’une religion formaliste sans trop d’engagement spirituel. C’est précisément ce que David, encore enfant, remarque chez ses pairs : une disparité encore trop importante entre la théorie et la pratique. La vision du non juif était le plus souvent négative. Quant aux catholiques qu’il côtoyait pendant son adolescence, de mauvaises expériences avec eux ne lui permettaient pas de les garder en très haute estime.

Faire connaître le Messie

Pourtant David se pose des questions pour comprendre pourquoi les Juifs restaient si volontiers enfermés sur eux-mêmes. Il nous dit qu’il n’avait nullement l’impression d’être « meilleur » que les autres, et il finit par conclure que l’idée de Dieu était une invention des hommes. Mais ni les études ni les idées socialistes du moment ne lui donnaient davantage de raisons de vivre. Persuadé que rien n’avait vraiment de l’importance, il s’intéresse à la philosophie et aborde la question de la foi : si elle existe, songe-t-il, elle doit avoir la forme d’une réalité objective et connaissable. Peu à peu, David passe de ses idées de gauche dite « libérale » aux Etats-Unis à la pensée conservatrice. En étudiant la biologie, il réalise que l’enfant à naître par exemple, réalité parfaitement objective, doit être défendu et il prend fait et cause pour le mouvement pro-Vie. Encore tiraillé entre ses principes d’homme de gauche et ceux des conservateurs, il réinvente à sa manière une « doctrine sociale » proche de celle de l’Eglise catholique.

Il épouse une protestante baptiste et voit dans le culte pratiqué par sa femme un soutien en faveur des valeurs morales. Il remarque chez tous les chrétiens, catholiques et protestants, une joie et une sérénité auxquelles il n’a pas d’accès. Un jour, du fond de son propre désespoir spirituel, alors qu’il est assis à son bureau d’ingénieur chez IBM, il formule la prière : « Mon dieu, si vous existez, faites-le moi savoir maintenant ». Aussitôt tout disparaît autour de lui et il est transporté au ciel où des nuages se dissipent lui dévoilant le soleil qui brillait dans l’azur. Au bout de quelques minutes, de nouveau les pieds sur terre, il savait tout : que la vie a un sens et que Jésus-Christ était le Messie et le Fils de Dieu. De plus, il réalise que l’Eglise catholique est celle établie par le Christ.

Des amis bien intentionnés lui font rencontrer des prêtres -certainement en cette période de crise des années 1970 - qui sont laïcisés, mariés, habillés en civil, dénigrant la doctrine en parlant de « superstitions » telles que la Résurrection de Jésus et sa naissance virginale. Enfin, il rencontre un prêtre qui lui parle du Padre Pio. David a le sentiment de « rentrer chez lui » en recevant alors le baptême et de se sentir à nouveau Juif. Plus tard, le père Elias Friedman, lui-même Juif converti, lui confie une mission concernant son identité juive à l’intérieur de l’Eglise. C’est ainsi que David Moss fonde son association pour faire connaître le Messie Jésus qui est la Voie, la Vérité et la Vie. Son histoire continue aujourd’hui dans la plénitude et la confiance dans la communion des saints.

Source : De l’Homme Nouveau n° 1379 du 30 septembre 2006


Forum

(Si vous avez d'autres témoignages, je pense qu'il pourrait être intéressant et même utile de les faire connaître)

Bien cordialement à tous en Jésus et Marie cheese I love you

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Stefanos
Assidu
Stefanos

Nombre de messages : 594

Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Re: Témoignages de conversion   Témoignages de conversion EmptyLun 13 Nov 2006, 10:41

C'est un très beau témoignage ! Merci. profileleft
Revenir en haut Aller en bas
chataîgne
Assidu


Nombre de messages : 404

Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Re: Témoignages de conversion   Témoignages de conversion EmptyLun 13 Nov 2006, 12:38

bonjour,

Citation :
citation :
« Mon dieu, si vous existez, faites-le moi savoir maintenant ». Aussitôt tout disparaît autour de lui et il est transporté au ciel où des nuages se dissipent lui dévoilant le soleil qui brillait dans l’azur. Au bout de quelques minutes, de nouveau les pieds sur terre, il savait tout : que la vie a un sens et que Jésus-Christ était le Messie et le Fils de Dieu. De plus, il réalise que l’Eglise catholique est celle établie par le Christ.

En ces temps douloureux et difficiles , il est bon d'être fortifié dans sa foi catholique ...!

Merci....pour la livraison de ce témoignage qui nous encourage et nous convainc que nous somme dans la bonne Eglise..!


Dernière édition par le Lun 13 Nov 2006, 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Re: Témoignages de conversion   Témoignages de conversion EmptyLun 13 Nov 2006, 17:06

(...) suite

Citation :
L’apport des juifs convertis : Rosalind Moosdimanche 12 novembre 2006.


Le Messie est venu à travers les Juifs. C’est la conviction à laquelle est parvenue Rosalind, sœur de David Moss, dont notre précédent article a relaté la conversion.

De Judith Cabaud

Rosalind Moos, née en 1943 à Brooklyn et sœur de David qui s’est converti le premier au catholicisme, cherchait, elle aussi, un sens à la vie. Assurée matériellement grâce à une brillante carrière, elle ne se cessait de se poser des questions. « Si Dieu existe, qui est-il et pourquoi » Elle se demandait surtout quel dessein avait Dieu pour le peuple juif. Etait-ce seulement pour être son peuple dans l’obéissance ? A travers les fêtes et les coutumes de ce milieu qu’on qualifie de « conservateur », Rosalind ressentait comme un flou au sujet de ce Dieu lointain et incompréhensible. Elle espérait, elle voulait que vienne enfin ce Messie dont on parlait à la fin du repas pascal. Sa soif inextinguible de Dieu ne s’étanchait pas avec la connaissance ni avec l’expérience. Son intérieur était vide. Elle existait sans raison d’exister.

Lorsque son frère athée à cette époque, décide dans un premier temps de conduire ses enfants à l’église protestante baptiste, elle éprouve un choc. Ces gens croient que Dieu nous aime et que son amour est plus grand que tous nos péchés. Quelque temps après, en se promenant dans Central Park, elle sent une présence surnaturelle à ses côtés qui lui qui procure une impression de paix. David lui affirme que le nom de ce Messie qu’ils attendaient était Jésus-Christ. Âgée de trente-deux ans, Rosalind reste abasourdie. Elle rétorque : « Tu veux dire qu’on ne le savait pas ? Il n’a pas établi son royaume et Il n’est pas de retour à Jérusalem. On n’a pas la paix sur terre et en plus, Il est parti ? C’est fou ça. Il y a toutes sortes de gens découragés dans le monde et comme chacun sait : on ne peut pas être Juif et croire en Jésus ! »

Par la suite, Rosalind rencontre des Juifs pour Jésus, ces chrétiens évangéliques qui prétendent être « nés à nouveau », born again. Elle étudie l’Écriture avec eux et découvre les textes prophétiques d’Isaïe dont personne n’avait parlé auparavant. Pourquoi n’avaient-ils jamais étudié cela ? Puis, elle franchit le pas qui lui semble un précipice et elle reçoit le baptême protestant : la terre et les habitants lui paraissent alors nouveaux.

Dernière étape

Mais David arrive : comment peut-il y avoir trente-six interprétations de l’Eglise si le Seigneur est UN ? Pour les amis évangéliques, l’Eglise catholique représentait le diable. Elle croit alors son frère catholique en danger et veut voler à son secours. Il l’invite à assister à une messe de Noël avec lui et là, soudain, elle reconnaît stupéfaite, sa tradition juive. Après un long silence, elle déclare à son frère : « Cela, c’est une synagogue, mais avec le Christ »

Avec des lectures de Scott Hahn (protestant converti) et de Mgr Fulton Sheen, Rosalind découvre que toutes les idées qu’elle a apprises sur l’Eglise catholique étaient fausses, et pénétrant peu à l’intérieur à la vision catholique du monde, elle se sent arriver enfin « chez elle ».

Au cours de la veillée de pascale de 1995, Rosalind Moss entra dans l’Église en recevant le Sacrement de confirmation et l’Eucharistie. C’était sa première communion avec le Messie juif, le Dieu d’Abraham, Isaac et Jacob. A ses détracteurs, elle répliqua : « Je sais qu’il devrait être impossible que Dieu soit présent dans du pain, mais qu’y a-t-il d’impossible pour Dieu, Créateur de l’univers ? »

Selon elle, le christianisme est la religion juive qui devrait être répandue dans le monde Elle exhorte les catholiques à ne pas craindre d’évangéliser les Juifs sous prétexte de la promesse faite à Abraham. Dieu est fidèle à sa promesse : Il nous envoya le Messie promis. Il est venu à travers les Juifs, pas pour les Juifs. Les catholiques, comme les Juifs en leur temps, n’osent plus être missionnaires. Pour Rosalind Moss, aller jusqu’au bout de l’évangélisation signifie l’adhésion pleine et entière à l’Eglise catholique, apostolique et romaine.

Source : De l’Homme Nouveau n° 1380 du 14 octobre 2006
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Témoignage d'André levet   Témoignages de conversion EmptySam 24 Mar 2007, 15:47

Conversion d’un caïd : André Levet

Ce n’était plus une cellule
Mais un ciel grand ouvert
Où je voyais un homme disant :
« Je suis ton Dieu,
Le Dieu de tous les hommes ! »
Et je le vis descendre, me faisant voir :
Ses mains percées
Ses pieds percés,
Son côté percé,
Et me regardant :
« Ne sois-pas incrédule André, c’est aussi pour toi ! »
Et c’est ainsi, que les écailles de mes yeux
Tombèrent, après 37 années de péchés…
Et tous ces coups donnés,
Et toute cette haine…
C’était : des coups dans Ses mains percées,
Des coups dans Ses pieds percés,
Des coups de lance dans Son côté…
Et moi le caïd, je suis tombé à genoux
Comme un petit enfant qui n’a pas appris sa leçon
Et j’ai fait tout le chemin à l’envers pour cracher
Toute cette haine comme un abcès purulent
Qui n’en fini pas de s’ouvrir …
Et je me suis retrouvé comme un petit enfant
Dans son costume de pauvreté,
Pleurant… Le caïd a pleuré…
Au petit matin, à genoux dans ma cellule
Quand les gardiens en ouvrant les portes
Ont crié : « attention , il veut s’évader, il fait diversion »
Je les ai regardés et j’ai dit :
« Je vous aime tous ! Je ne vous cracherai plus dessus, je ne frapperai plus personne, je ne volerai plus personne, car chaque fois que je le ferai c'est à Jésus que je le ferai.»

Pour plus d'infos, voici un lien. Il y en a peut-être d'autres plus copieux.
+ voir son livre : ma dernière cavale avec Jésus Christ.
http://cursillos.ca/action/temoignages/temoignage35.htm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Témoignages de conversion Empty
MessageSujet: Re: Témoignages de conversion   Témoignages de conversion Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Témoignages de conversion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignages de conversion
» Réveil en Iran : les témoignages de conversion toujours plus nombreux
» Spiritualité Psychologie de la Conversion
» Conversion au Végétalisme/risme
» Vidéo-témoignage : "Conversion d'un business man sur le chemin de Compostelle" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: LE PARLOIR-
Sauter vers: