Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Hier à 19:24

» 20 août Bx Gervais Brunel et Louis-François Le Brun
par ami de la Miséricorde Hier à 01:54

» 20 août Saint Bernard de Clairvaux
par ami de la Miséricorde Hier à 01:19

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
par ami de la Miséricorde Hier à 00:43

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
par ami de la Miséricorde Sam 19 Aoû 2017, 00:43

» 19 août Saint Jean Eudes
par ami de la Miséricorde Sam 19 Aoû 2017, 00:27

» 18 août Notre-Dame de Liesse
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 23:46

» 18 août Sainte Hélène
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 23:12

» 17 août Sainte Jeanne Delanoue
par ami de la Miséricorde Jeu 17 Aoû 2017, 00:51

» Luz de Maria (approbation de l'Eglise) sur les messages depuis 2009 au mois de M
par Stefanos Mer 16 Aoû 2017, 22:15

» 16 août Saint Roch de Montpellier
par ami de la Miséricorde Mer 16 Aoû 2017, 01:58

» 15 août Assomption de la Très Sainte Vierge Marie
par ami de la Miséricorde Mar 15 Aoû 2017, 01:08

» 14 août Saint Maximilien-Marie Kolbe
par ami de la Miséricorde Lun 14 Aoû 2017, 01:51

» 13 août : Saint Bénilde de Saugues
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 16:44

» 13 août Sainte Radegonde de Poitiers
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 01:20

» 13 août Saint Jean Berchmans
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 01:00

» 13 août Saint Hippolyte de Rome
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 00:42

» 13 août Saint Dorothée de Gaza
par ami de la Miséricorde Dim 13 Aoû 2017, 00:29

» 12 août Sainte Jeanne-Françoise Frémiot de Chantal
par ami de la Miséricorde Ven 11 Aoû 2017, 23:09

» 11 août Sainte Claire d'Assise
par ami de la Miséricorde Ven 11 Aoû 2017, 01:16

» 10 août Sainte Philomène
par ami de la Miséricorde Jeu 10 Aoû 2017, 01:26

» 10 août Saint Laurent de Rome
par ami de la Miséricorde Jeu 10 Aoû 2017, 01:09

» 9 août Sainte Thérèse-Bénédicte de La Croix (Edith Stein)
par ami de la Miséricorde Mer 09 Aoû 2017, 01:56

» 8 août Saint Dominique de Guzman
par ami de la Miséricorde Mar 08 Aoû 2017, 10:25

» 7 août Saint Gaëtan de Thienne
par ami de la Miséricorde Lun 07 Aoû 2017, 00:16


Partagez | 
 

 .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage





MessageSujet: Re: .   Jeu 01 Jan 1970, 01:00

Rappel du premier message :

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Dr.Michaeli Panem
Assidu



MessageSujet: Re: .   Mar 03 Oct 2006, 05:41

http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=0210065_commentaires


Citation :
Le Père Maxime Kozlov, archiprêtre à l'église Sainte-Tatiana (Eglise Orthodoxe)

Commentaires sur les paroles de Benoît XVI

Nous publions ci-dessous deux réactions émanant de milieux non catholiques.

Tout d'abord un article du Père Maxime Kozlov, archiprêtre à l'église Sainte-Tatiana (Eglise Orthodoxe), professeur à l'Académie spirituelle de Moscou:

Le 12 septembre, à Regensburg (Ratisbonne), dans son pays natal, le pape Benoît XVI a fait à l'Université des sciences devant la communauté scientifique, une conférence consacrée aux rapports entre la foi et la raison, la foi et la violence, le christianisme et l'hellénisme. Le discours a été prononcé dans un pays chrétien, à la faculté de théologie, et adressé à des scientifiques, mais certains n'ont voulu entendre qu'une seule citation tirée du dialogue de l'empereur byzantin Manuel II Paléologue avec un musulman, dialogue qui a eu lieu à la fin du XIVe siècle, peu avant la chute de Byzance.

On ne manquera pas de constater la tragique ironie de l'époque actuelle. Les islamistes qui se sont dressés contre la citation évoquée par le pape au sujet de Mahomet l'illustrent avec la plus grande plus éloquence en s'efforçant de se faire respecter par la violence. Comme s'il était possible d'obliger d'aimer un Dieu ou d'éduquer le respect pour une religion sous la menace de la mort ou d'attentats terroristes.

Dans le fragment suivant de son discours, Benoît XVI s'attarde sur le rôle de l'héritage hellénique pour la pensée religieuse, sur l'assimilation de l'hellénisme par le christianisme et évoque les conséquences tragiques pour la tradition religieuse occidentale de la déshellénisation qui a commencé à l'époque de la scolastique mûre et n'a cessé de marquer la tradition théologique des Eglises occidentales.

Pour nous autres orthodoxes, cette partie du discours de Benoît XVI est, à mon avis, la plus importante. Elle témoigne que la tradition hellénique précisément, qui s'est sensiblement éteinte dans la tradition occidentale, est un trésor de la foi qui unira tous les chrétiens des églises historiques. Mais personne n'en parle car c'est de la théologie, cela demande un effort de réflexion, cela requiert la connaissance de Platon et de Phédon. Par contre, la mention du nom de Mahomet dans une citation a provoqué une tempête dans le monde musulman.

La tempête a tout mélangé: notes diplomatiques, rappels d'ambassadeurs, déclarations de muftis (de la Somalie et du Maroc jusqu'à la dernière mosquée de quartier dans un pays d'Europe de l'Est), appels à tuer, à détruire, à réduire en poudre et aussi à anéantir moralement le pontife en le forçant à présenter des excuses, en fait l'obliger à prononcer la phrase clé: "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah, et Mahomet est son prophète". Ainsi, dans cette hystérie éclatée dans le monde musulman nous voyons la face cachée de la terreur libérale que l'humanisme séculier nous a imposée au cours de ces dernières dizaines d'années: gardez-vous d'évoquer de tels sujets, de telles personnalités, de telles tendances autrement qu'avec enthousiasme, ne vous avisez pas d'adresser la moindre critique aux homosexuels, aux Juifs, aux minorités nationales, aux alter mondialistes, aux athées libéraux, aux professeurs universitaires libres penseurs.

Maintenant, une nouvelle protestation s'élève: n'osez pas parler des musulmans autrement qu'avec transport, et il est interdit de citer une source médiévale reflétant avec fidélité ce qui se passait en réalité à une certaine époque parce que c'est Constantinople qui a été prise d'assaut et pillée quelques dizaines d'années plus tard, parce que c'est Aja Sofia qui a été transformée en mosquée. Lire une citation devient aujourd'hui dangereux, même pour le chef de la plus grande Eglise chrétienne.

Le refus de Benoît XVI et du Vatican, qui ont naturellement donné des explications et fait des commentaires, de s'excuser ouvertement et directement - en fait de reconnaître Mahomet comme prophète de la "religion véritable" révélée par le Tout-Puissant et que nous autres chrétiens devraient respecter et adorer - est un événement. Ils ont fait ce dont chaque homme qui s'avoue dans son âme être chrétien ne peut que se réjouir, car cela nous donne un grand espoir que nous abandonnons le faux et hypocrite œcuménisme des décennies écoulées pour adopter un œcuménisme nouveau, celui dont Alexandre Soljenitsyne, expulsé de son pays par des scélérats, a parlé dans son discours à l'occasion de l'attribution du Prix Templeton.

Certes, le christianisme est une religion de la tolérance, ce que Benoît XVI a souligné notamment dans ses déclarations suivantes. Un chrétien ne peut ne pas s'incliner devant la dévotion profonde d'un hétérodoxe. Paysan égyptien ou pêcheur indonésien, fillette malaisienne ou mère de famille marocaine éveillent en nous beaucoup plus d'affection et de respect que nos propres toxicomanes russes impénitents à Moscou ou à Vladivostok. Mais le respect pour la dévotion et la reconnaissance naturelle que l'islam est une religion monothéiste (plus proche, en ce sens, du christianisme que le paganisme) ne sont pas synonymes d'indifférence religieuse ou d'accord avec la stupide thèse séculière libérale de l'égalité des religions. Elles sont toutes égales devant la loi. Mais un chrétien, s'il veut rester tel, ne dira jamais que toutes les religions sont égales, que tous les prophètes sont authentiques et que chacun a sa vérité. La vérité est une et nous savons. Qui est cette vérité? Celui qui a dit : "Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie".

Dans cet ordre d'idée, il y a un espoir que le nouveau round du dialogue, inaperçu par le monde, qui a démarré (fait significatif) à Belgrade, entre les Eglises orthodoxes locales et l'Eglise catholique romaine ne sera pas une simple assemblée de doctes théologiens dont les résolutions seront, comme par le passé, déposées aux archives, mais un acte d'accomplissement des paroles de Christ au sujet de l'unité non pas d'astucieux compromis et d'abandons de la vérité, mais de gens ayant pleine conscience de se trouver dans l'arche de l'Eglise du Christ.

Ce vaisseau se trouve aujourd'hui sous des feux croisés tirés de toutes parts, de l'est et de l'ouest, pour le couler afin qu'il n'empêche pas certains de cacher leur visage sous un voile et d'autres de vivre comme ils l'entendent, en blasphémant la croix du Christ. En ce sens, aussi paradoxal que cela paraisse, on voit du même coté de la barricade ceux qui tirent sur les femmes refusant de porter le voile et ceux qui exhibent leur nudité pour outrager les symboles religieux. Parce que pour les uns comme pour les autres, la religion de l'amour et de la liberté apportée par le Christ est inacceptable car elle ne leur permet pas de vivre comme ils le veulent, et comme eux - athées libéraux ou fanatiques religieux - s'efforcent de nous obliger à vivre. Nous n'avons pas le droit d'accepter cela.

Revenir en haut Aller en bas
Dr.Michaeli Panem
Assidu
avatar


MessageSujet: Re: .   Mar 03 Oct 2006, 15:52

Bonjour Christian.

Oui il fait plaisirs de lire ce texte, de voir que nos frères orthodoxes semble comprendre l'absurdité de la réponse des dirigeants musulmans qui voudraient que le pape approuve leur "religion" et dise leur credo : "Il n'y a pas d'autre divinité qu'Allah, et Mahomet est son prophète".

Je trouve ce passage très intéressant :

Citation :
Le refus de Benoît XVI et du Vatican, qui ont naturellement donné des explications et fait des commentaires, de s'excuser ouvertement et directement - en fait de reconnaître Mahomet comme prophète de la "religion véritable" révélée par le Tout-Puissant et que nous autres chrétiens devraient respecter et adorer - est un événement. Ils ont fait ce dont chaque homme qui s'avoue dans son âme être chrétien ne peut que se réjouir, car cela nous donne un grand espoir que nous abandonnons le faux et hypocrite œcuménisme des décennies écoulées pour adopter un œcuménisme nouveau, celui dont Alexandre Soljenitsyne, expulsé de son pays par des scélérats, a parlé dans son discours à l'occasion de l'attribution du Prix Templeton.


Il serait intéressant de trouver ce discours dont il est fait mention dans cet extrait, soit celui de ce « Alexandre Soljenitsyne » que je ne connais pas.

Il est bien difficile ce temps ou nos autorités religieuses ne peuvent plus dénoncer les hérétiques sans craindre de mettre le monde à feu et à sang à cause de l'exagérément grande susceptibilité du monde musulmans, désirent-ils que nous fassions la promotions de leur fausse doctrine, eux qui dénigre notre Sauveur Jésus-Christ en Lui refusant la divinité et en niant son sacrifice dans leur coran. Sur le plan religieux, ce sont nos ennemis mais nous nous devons de les aimer et leur montrer la seule religion d'Amour et de Paix qui soit, la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Frank
Assidu
avatar


MessageSujet: Re: .   Sam 07 Oct 2006, 10:04

Philippe a écrit:


Maintenant, pour en revenir au prochain voyage du pape en Turquie, imagines seulement une seconde que ce soit le remake de ce qu’il s’est passé le 13 mai 1981 avec Jean Paul II à la différence près qu’il soit effectivement assassiné ! Vu le climat délétère qui règne depuis un certain temps à cause de la polémique sur l’islam (polémique fabriquée de toutes pièces par les médias vendus à la FM) et dans le contexte géopolitique compliqué où tout semble en ébullition je crains fort que l’on assiste à un choc sans précédent entre le 1,2 milliard de catholiques et autres confessions chrétiennes et le milliard et demi de musulmans à travers le monde. Ce serait la troisième guerre mondiale assurée!!! Exactement ce que souhaitent les illuminati !!!

Tu sais la FM a depuis longtemps verrouillé les pays dits "chrétiens". L'assassinat de Benoit 16 ne déclencherait aucune guerre dabord parce qu'aucun protestant n'irait pleurer sur la mort du Pape et que les catholiques au moindre signe de violence seraient mis à l'index.
On entendra simplement le même discours qu'aujourd'hui : "c'est un groupe d'extrémiste islamiste non représentatif de la communauté musulmane qui a fait cela, bla, bla, bla..."
Bref aucune crainte à avoir là-dessus, car si l'assassinat du Pape pouvait effectivement avoir pour conséquence une guerre en chrétiens et musulmans, cela ferait longtemps que la FM l'aurait assassiné (qui plus est la chose est très facile à réaliser).
Et je te rejoins dans le fait qu'il faut en priorité dénoncer la FM, en expliquant toujours que l'islamisme est leur bébé.


Dernière édition par le Sam 07 Oct 2006, 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Frank
Assidu
avatar


MessageSujet: Re: .   Sam 07 Oct 2006, 10:51

christian a écrit:
Oui, mais n'oublies pas Franck, que Benoit XVI est bien le dernier pape de la prophétie de St Malachie avant de grands évènements eschatologiques,.

La dernière prophétie de Saint Malachie est floue. On ne sait pas si Benoit 16 est "Pierre le Romain" ou bien si celui-ci sera son successeur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .   

Revenir en haut Aller en bas
 
.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: En direct de Rome...-
Sauter vers: