Coeurs unis en Jésus et Marie


 
AccueilPortailRechercherFAQS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Méditation du Jour !
par Nico Aujourd'hui à 20:14

» 2-Textes du jour et commentaires (audio et vidéo)
par Nicolas Aujourd'hui à 19:23

» Prière d'arrière saison...
par Nico Aujourd'hui à 18:57

» 18 septembre : Saint Joseph de Cupertino
par ami de la Miséricorde Hier à 23:09

» Mois de Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 22:52

» Les saintes voies de la Croix du Vénérable Mr Boudon
par ami de la Miséricorde Hier à 22:45

» VIVRE, OUI !
par Nico Hier à 21:28

» Le chapelet à la Grotte de Lourdes.
par Françoise Hier à 19:16

» 17 septembre L'impression des stigmates de St François
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep 2018, 23:52

» 17 septembre Saint Robert Bellarmin
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep 2018, 23:43

» 17 septembre : Sainte Hildegarde de Bingen
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep 2018, 23:30

» Si tu veux éviter.......
par Nico Dim 16 Sep 2018, 15:14

» Ste Faustine pour les âmes tuées dans le sein de leur mère
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep 2018, 07:10

» 16 septembre : Sainte Mechtilde (Mathilde) de Magdebourg
par ami de la Miséricorde Dim 16 Sep 2018, 07:02

» La beauté de notre Église !
par Nico Sam 15 Sep 2018, 14:42

» La douce lumière automnale !
par Nico Sam 15 Sep 2018, 14:04

» 15 septembre Sainte Catherine de Gênes
par ami de la Miséricorde Sam 15 Sep 2018, 00:20

» 15 septembre : Notre-Dame des Douleurs
par ami de la Miséricorde Sam 15 Sep 2018, 00:12

» Réponse de Francois au témoignage de Mgr Vigano
par ami de la Miséricorde Ven 14 Sep 2018, 23:49

» Imposition des mains , fluide , prières ...
par ami de la Miséricorde Ven 14 Sep 2018, 23:46

» Association Proliturgia ... Intéressant à lire.
par Françoise Ven 14 Sep 2018, 21:06

» L'essentiel !
par Nico Ven 14 Sep 2018, 17:05

» 14 septembre La Croix glorieuse ou Exaltation de la Croix
par ami de la Miséricorde Ven 14 Sep 2018, 00:17

» Dans le silence !
par Nico Jeu 13 Sep 2018, 19:08

» 13 septembre : Saint Jean Chrysostome
par ami de la Miséricorde Mer 12 Sep 2018, 23:07


Partagez | 
 

 Don Guéranger : 5ème Dimanche après Pâques

Aller en bas 
AuteurMessage
ami de la Miséricorde
Assidu
avatar

Nombre de messages : 7905

MessageSujet: Don Guéranger : 5ème Dimanche après Pâques   Sam 05 Mai 2018, 23:31



Don Guéranger pour le 5ème dimanche après Pâques :

Sachons, frères bien aimés, unir nos transports avec la réserve, nos fêtes avec la vigilance, nos joies avec la règle. Il est juste que nous soyons dans l’allégresse, puisque nous sommes ressuscités ; mais il nous faut craindre aussi, de peur qu’il ne nous arrive de tomber.

Entre la vie nouvelle et la mort qui l’a précédée, connaissons bien celle des deux à laquelle nous avons échappé, et choisissons celle que nous devons aimer. Ce n’est pas erreur, c’est mépris, de pécher quand on est averti. Une peine plus sévère attend après la récidive celui qui fut d’abord gracié ; et ce serait une chose indigne si celui que l’on a racheté allait de nouveau retomber dans les fers.

Outre la bonté, Dieu possède la puissance ; cette puissance est de nature à nous faire trembler, et la crainte qu’elle inspire vient de ce qu’elle est vengeresse. Si Dieu s’est montré si Miséricordieux envers l’homme, c’est que sa colère s’était déchargée d’abord contre le démon. Une grâce toute gratuite nous a rendu nos forces : n’allons pas retomber par le péché dans notre première maladie. C’est dans le but de nous voir corrigés que Dieu nous a octroyé le pardon, et son indulgence demeurera sur nous, si nos offenses ne se renouvellent pas.

En nous remettant nos péchés, il nous a avertis de ne pécher plus. Sa clémence a été pour nous un bien, si la pénitence nous a changés. La grâce divine a daigné adopter un pécheur ; mais l’enfer n’a pas encore reçu le démon, et ne s’est pas refermé sur lui. On lui a arraché violemment le pécheur ; mais la nature qui produit le péché est restée. L’arène du combat est ouverte, et le repos n’aurait aucune sûreté. L’adversaire a été dépouillé, mais non tué ; sa rage doit être au comble d’avoir perdu les sujets qu’il dominait avec tant d’empire.

La foi est devenue pour nous un camp, la croix une arme, la chair et le sang du Christ un étendard ; reste à attendre le moment de la bataille. Celui qui a voulu nous assujettir au combat comme à une nécessité, approuve en nous l’espoir de la victoire. Il a commencé par nous octroyer le don de l’adoption ; le jugement lui reste à porter sur notre vie. Maintenant il nous promet ses bienfaits : après l’heure du travail viendra le moment critique.

Ayons donc devant les yeux le bienfait du Seigneur plein de Miséricorde qui, lorsqu’il s’est agi de notre rançon, n’a pas versé un poids d’argent, un talent d’or, ne s’est pas borné à répandre ses grâces, mais s’est soumis à un infâme gibet, acceptant jusqu’à la plus sanglante insulte dans sa chair, l’insulte du tombeau. Certes, il ne pouvait rien faire de plus grand que ce qu’il a fait pour nous, rien de plus avantageux ; mais il a dû exiger que notre service envers lui fût d’autant plus soigneux, qu’il a daigné nous racheter à un plus grand prix. Afin donc qu’il daigne achever en nous les bienfaits de sa rédemption, attachons-nous avec constance et persévérance à la prière.

Source : Introibo

Que Jésus Miséricordieux vous bénisse
ami de la Miséricorde
Revenir en haut Aller en bas
http://www.saintmichel-princedesanges.com/
 
Don Guéranger : 5ème Dimanche après Pâques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apparition du Christ huit jours après Pâques. Saint Jean, 20, 19-31
» 5ème semaine de Pâques Paroles/Méditations/Prières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coeurs unis en Jésus et Marie :: De Religione :: Bible - écritures - théologie - vie des saints :: Bible et écritures-
Sauter vers: